The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- What about us ? /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2147
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Dim 5 Nov 2017 - 8:25
Stan n'avait pas rechigné à récupérer le verre de Casey et le prit en main en vidant le sien qui approchait de la fin. Il ne faisait pour sa part pas réellement attention à sa consommation dans ce genre de soirée ! Encore que cette dernière était loin d'être une fête endiablée, si bien qu'il ne finirait pas complètement torché ! Juste un peu exalté !

Le temps défila et tous ces jeunes-plus-tous-jeunes passèrent du bon temps. Souvent collés, Stan et Casey s'octroyèrent toutefois quelques moments séparés, à causer à droite à gauche avec d'autres de leurs amis. Comme lorsque la jeune femme discuta longtemps avec John dans la cuisine ou que le militaire écouta le coloc de celui-ci lui expliquer la différence entre la nectarine et le brugnon. Une sombre histoire, interminable, à la Pierre Bellemare, qui laissa le garçon fortement sur sa fin quand la conclusion fut qu'il n'y en avait pas ! Ah bah ! Entre les deux, Stanley saisit l'occasion d'alpaguer sa chérie sur le chemin des toilettes, dans le couloir devant les chambres, pour la presser contre le mur, à l'abri des regards. Et procéder à un échange de salives enflammé.

- Tu me manques, lui souffla-t-il, quand elle lui demanda amusée ce qui lui valait ce plaisir.

Quelques heures plus tard, ils n'étaient plus qu'une poignée encore à parler sur les canapés. Ceux qui avaient des contraintes le lendemain ou les petites natures étaient déjà rentrés pour se coucher. Comme bien des fois, en fin de soirée, Graham et Stan s'étaient lancés dans un débat passionné sur l'Avenir. Le premier, plus négatif, soutenait que la situation ne pouvait pas s'améliorer. Qu'ils avaient déjà fait pas mal de concessions et que s'ils maintenaient les choses dans leurs états actuels, ce ne serait déjà pas si mal. Le second soutenait la thèse du sénateur, qu'ils pouvaient créer un ordre nouveau pour reconstruire une nouvelle société. Qu'ils devaient pour cela « sauver » plus de monde et s'entraider.

- Oh ça va, tu te complais aussi pas mal dans cette situation, non ? Lui répondit donc le brun, cassant, quand l'autre l'accusa sans ménagement de ne pas voir plus loin que le bout de son nez et de ne penser qu'à sa gueule. A ma connaissance, ça te dérange pas plus que ça quand les choses partent en couilles ! Il mentionnait les tueries auxquelles Stan avait participé aussi.
- Ça n'a rien à voir ! Il ne le contredisait donc pas ! Y a un an, Casey et Maddie étaient dehors. T'imagines si on avait ce discours là à l'époque ? Quoi ? On les laissait se démerder et voilà ? Tu sais qu'on aurait très bien pu être dans la galère aussi, toi et moi. Qu'on a juste eu un bol monstre ! Et bla et bla et bla.

Les deux copains aimaient bien ce genre de discussions, où ils en rajoutaient même un peu parfois pour le panache ! Le ton montait, ils pouvaient s'envoyer des vacheries, mais c'était toujours de bonne guerre. Ils ne s'engueulaient pas, non non : ils discutaient.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1910
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Dim 5 Nov 2017 - 13:20
C’était toujours un peu compliqué d’être avec son copain – non décidément, c’était beaucoup trop bien de l’appeler comme ça ! – avec ses amis. Parce que pour le coup, Casey avait surtout envie de rester avec lui absolument tout le temps et de ne jamais le lâcher. L’alcool n’aidait pas la manœuvre : elle se sentait guimauve à chaque fois qu’elle le voyait, avec l’envie de l’embrasser, de le serrer dans ses bras, de se montrer bien plus lascive encore. Ses bonnes résolutions pouvaient être mises aux oubliettes à ce rythme et elle avait beaucoup de mal à tenir en place.

Mais comment lui résister, sincèrement ? Avec son sourire, ses yeux d’un bleu glaçant, ses cheveux souvent en bataille, son air gamin ? Elle le trouvait beau ! Elle avait envie de lui, à chaque fois qu’elle le voyait. L’alcool aidait beaucoup trop, elle savait qu’elle pourrait craquer dans l’instant, surtout avec ses baisers enflammés. Il n’y eut que Maddie pour venir l’aider, consciente de ses bonnes résolutions et des regards fiévreux qu’elle lui lançait.

« On rentre. » Lança sa petite sœur en la tirant par le bras. Stanley n’étant pas prêt à partir visiblement, elle se pencha vers lui : « Si tu viens ce soir, je laisserais la porte d’entrée ouverte. »
« Salut les gaaars ! » Lança Casey en se faisant tirer par Madisson vers l’extérieur de la maison.

Il y eut des éclats de rire derrière elles, et les deux blondes retournèrent chez elles. L’étudiante ne put s’empêcher de rire avec sa frangine tout le long du trajet sur des anecdotes un peu bêtes. De parler de sa journée avec Stanley, les yeux pétillants de bonne humeur. Elle était trop en forme pour aller se coucher, aussi le dit-elle à Maddie qui argua qu’elle en avait conscience, mais qu’elle voulait juste lui empêcher de faire une bêtise pour qu’elle respecte ses bonnes intentions.

Ça ne fut que plus tard que Stanley la retrouva. Elle l’entendit entrer dans sa chambre, se redressa de sur son lit. Un grand sourire aux lèvres, encore, enivrée, elle se releva pour s’approcher de lui et lui sauter presque dans les bras. Casey se pendit à son cou pour le tirer à elle et pouvoir l’embrasser avec une certaine fougue qu’elle lui offrait pour la première fois.

« Tu m’as manqué aussi. » Lui souffla-t-elle contre les lèvres, d’une voix chaude.

Elle le tira à elle, reculant de quelques pas avant de butter sur le bord de son lit et de se laisser tomber en arrière. Elle l’entraîna avec elle, un peu maladroitement mais sans douleur cependant.

« On t’a déjà dit que tu étais trop craquant quand tu prenais part à des débats enflammés ? » Demanda-t-elle avant de rire doucement. Ça n’était pas un compliment des plus communs, c’était sûr, mais Casey était sincère.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2147
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Lun 6 Nov 2017 - 8:25
La transparence de Stan quant à ses sentiments pour Casey lui avait apporté l'aval total de sa petite sœur. Il l'avait certainement depuis longtemps, pourtant le lendemain de leur premier rapprochement, il lui avait affirmé qu'il était sûr. Ces trois mots, seulement. Elle le croyait. Il lui jeta un regard en biais quand elle vint lui murmurer à l'oreille. Le message avait été reçu cinq sur cinq. Il lui offrit un sourire complice.

Quand le jeune homme pénétra dans la maison des sœurs, un peu plus tard, il se sentit l'âme d'un voleur. La demeure était plongée dans le noir et le silence emplissait les lieux. Il se retint une seconde de respirer. Tout de même imbibé, il monta l'escalier maladroitement et se figea devant la porte de sa dulcinée. Le cœur battant, guettant un bruit depuis la chambre d'à côté. Puis il ouvrit la porte le plus doucement possible. La pièce était plongée dans l'obscurité. Il entendit ainsi Casey se lever sans réellement la voir et la réceptionna quand elle lui sauta dessus. Il la respira à pleins poumons.

- Je me doutais que tu dormais pas, murmura-t-il, juste avant qu'elle ne l'empoigne pour l'embrasser avec fougue. Un tel accueil l'électrisa et il répondit sans pudeur à la jeune femme, qui l'entraina vers son lit sur lequel ils se laissèrent tomber. Il rigola silencieusement à la remarque de sa belle. Pas vraiment.

Mais il était convaincu qu’elle le pensait. Son corps était chaud sous ses doigts, quand il glissa sa main sous sa cuisse nue, en l’invitant à remonter sur sa hanche à lui. Ils s’embrassèrent de nouveau. Longtemps. Ardemment. La température était clairement montée d’un cran. L’alcool aidant certainement. Abaissant les barrières de la jeune femme en tout cas, de toute évidence.

- Tu as dessoulée ? Lui demanda-t-il dans un murmure entre deux baisers pour la taquiner. Était-elle complètement maitresse d’elle-même ? Stan le pensait. Ou ne pensait pas le contraire tout du moins. Cet instant ne venait que clore une journée parfaite. J’ai trop bu, je n'arriverai à rien ce soir, lui avoua-t-il cependant, très honnêtement, dans un souffle. A son grand désespoir, il se connaissait : à ce niveau d'alcoolémie, ce n'était même pas la peine ! Leur première fois ne ressemblerait pas à ça ! Il avait pourtant plus d’un tour dans son sac. Il la fit pivoter sur le dos pour se positionner sur elle, l’embrassant toujours avec désir. Laisse toi faire. lui glissa-t-il à l’oreille, alors que ses mains remontaient légèrement le long T-shirt qui faisait office de chemise de nuit à la jeune fille. Il l’embrassa dans le cou, puis descendit vers son ventre, ses mains caressant ses jambes. Puis il descendit encore d’un cran et ses doigts vinrent chercher la culotte de la blonde et la faire glisser.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1910
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Lun 6 Nov 2017 - 9:57
Avait-elle dessoulé ? Absolument pas. Mais elle savait parfaitement ce qu'elle voulait maintenant : lui. Elle le désirait sans s'en cacher, avec force. Sans pudeur aucune. Bien loin de se complaire dans ce qu'on attendait d'une femme même encore aujourd'hui. Qu'elle aime avec passion ou qu'elle envie les plaisirs de la chaire en silence. Casey ne se refusait rien, jamais. Et elle exprimait ce qu'elle voulait justement parce que sinon elle ne pourrait pas l'avoir. Entre les baisers fiévreux, la respiration courte, les soupirs troublés, elle se trouvait la. Et elle n'avait pas dessoulé, mais qu’importait ! Stanley était son petit ami, c'était officiel, ils se fréquentait depuis peu et elle l'aimait avec toute la passion qu'elle avait.

Et il se montra honnête avec elle. Casey se figea sans pouvoir cacher sa déception sur le moment. Tant pis ! Eut elle envie de lui dire. Ça n'était que partie remise. Elle lui fit un sourire doux avant qu'une pointe de curiosité ne traverse son regard. Elle se laissa faire, un peu crispée au début, avant de comprendre. De son ventre découvert et embrassé par l’homme jusqu'à son intimité dévoilée par ses bons soins, elle ne montra aucune timidité quand il s'affaira a lui donner du plaisir. Son cœur s’emballa, son ventre de creusa, Stanley s'y prenait bien. Et elle ne rougit pas en orientant ses caresses et ses baisers : elle savait exactement ce qu'elle voulait.

___________________________

« Tu m'en veux pas pour ce soir ? » Demanda la blonde d'une petite voix, un peu confuse.

Le repas chez Swann avait été… original. Ça n'était pas vraiment le mot le plus juste pour qualifier l'instant. Tendu. Bizarre. Crispant. Ceux là étaient bien plus justes. Casey n'avait, honnêtement, même pas cherché a mettre de côté ses griefs contre Evy. Ça tombait bien puisque la blonde répondait trop bien a ses piques. Elle était peut être passée pour une peste oui, mais elle trouvait son comportement parfaitement justifié.

Ce repas l'avait surpris, il fallait dire. Elle ne s'était pas attendue a y voir celle qui y était, ni a se montrer si agressive. Des histoires qui couvaient, qui restaient. Qui ne se réglaient pas surtout. Elle n'avait rien cherché de tout ça. Et s'il le fallait, elle s'en excuserait auprès des principaux concernés parce qu'elle n'avait pas mis cette petite robe noire pour que les choses se terminent mal avec qui que ce soit. Surtout pas avec Stanley.

C'était bien la dernière option de son plan. Elle ne l'avait même pas sérieusement envisagé. La soirée devait se finir sur une très bonne note pour eux.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2147
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Lun 6 Nov 2017 - 16:57
La soirée chez Swann avait effectivement été particulière, on ne pouvait pas affirmer le contraire. Ce qui avait dû être une simple soirée à quatre, en toute détente, s’était transformée en un rapport de force étrange entre les filles. Certes Casey n’y était pas étrangère, mais elle ne pouvait pas porter seule la responsabilité de ce fiasco ! Evelyn la partageait amplement, tout comme Swann finalement. L’instigateur de ce diner ! En repartant, Stan ne comprenait toujours pas réellement ce qui venait de se passer. Ni à quel moment, ça avait vraiment dégénéré ! Et si la situation avait pu l’agacer, avec du recul, il en restait surtout perplexe.

- Je ne crois pas, répondit-il à sa belle, très énigmatique cependant. Il regarda sa mine contrite, tout en tirant sur les lacets de ses chaussures. Il détourna les yeux pour se déchausser. J’ai pas tout tout compris, je dois dire. Redis-moi ce qui s’est passé entre vous déjà ? Il avait déjà réclamé quelques explications en privé, discrètement, pendant le diner. Ça ne l’avait pas beaucoup éclairé. En tout cas, j’espère que t’as profité du repas, parce que je crois pas que Swann nous réinvitera ! Il émit un ricanement.

Ce n’était effectivement pas à exclure ! Surtout si le garçon concluait vraiment son affaire avec sa prétendante ! Et sur ce point non plus, Stanley ne savait plus où il se positionnait. Autant il avait été très enthousiaste pour son protégé quand il avait découvert sa belle et l’ouverture qu’il avait avec celle-ci, autant cette nana lui avait fait une drôle d’impression au final. Mais probablement qu’il subissait l’influence de Casey. Puis au fond, ça ne le regardait pas ! Le jeune homme se releva.

- Ne me regarde pas avec cet air, lui dit-il, en affichant un sourire en coin, tout en venant posé ses mains sur les bras nus de la jeune femme. Elle avait enlevé son manteau et révélé de nouveau sa robe. Mamamia ! Je sais comment tu es. J’te rappelle que j’en ai fait les frais aussi à une époque, hein ! Lui sortit-il, taquin. Il avait pourtant un mal de chien à se rappeler cette période. C'était tellement à l'opposé de ce qu'il vivait aujourd'hui ! Alors je compatis avec cette pauuuvre Evy ! Rouh qu’elle peut être vilaine, celle-là ! Il essaya de lui pincer la joue comme ça se faisait avec les enfants, et lâcha un éclat de rire, en voyant la tête de la blonde. Il aimait tellement l'embêter ! Nope, il n’était pas du tout fâché, tout compte fait ! Il déposa un baiser sur sa joue pour se faire pardonner. Faut juste que tu me dises qui d’autre est ta liste noire en ce moment ? Histoire qu’on évite de refaire ce genre de boulettes !


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1910
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Lun 6 Nov 2017 - 21:24
« Alors ça, c’est la question à cent milliards… » Commenta la blonde en plantant son regard dans celui de Stanley, un peu gênée elle aussi de ne pas avoir de réponses plus précises que ça. « Elle m’aime pas. » Et c’était une évidence. « Elle m’a jamais aimé. »

Casey haussa les épaules, se débarrassant de sa veste avant de se planter devant son compagnon. Elle posa les mains sur ses hanches, faisant face à cette fatalité sans chercher à lutter contre. C’était probablement son tort. Plus le fait qu’elle adorait vraiment emmerder son monde. Elle ne s’en cachait pas, c’était bien ça le pire.

« Mais j’te jure que je lui ai rien fait du tout pour que ça arrive ! » Se défendit-elle dans la foulée alors qu’elle sentait les mains de Stanley sur ses bras : « Alors bon, du coup, je vais pas non plus être sympa si c’est pour qu’elle me regarde de travers à chaque fois. » Se justifia-t-elle en plissant le regard.

Ça n’était pas la même chose qu’avec lui, du temps où ils étaient en froid. Elle ne s’en souvenait plus vraiment, mais elle était persuadée que c’était différent. Elle n’avait aucun grief légitime envers Evy, juste l’impression intime et vérifiée que cette fille ne l’appréciait pas pour une raison obscure. Elle n’avait rien fait pour mériter ça. Alors que la confrontation avec Stanley découlait d’autre chose. Pour la blonde, elle aurait dû s’en moquer, et passer l’éponge dessus. C’était juste manqué l’occasion de s’en amuser.

Elle leva les yeux au ciel alors qu’il rigolait d’elle, avant de pouffer à son tour. Ce qu’il pouvait être idiot parfois ! Mais elle ne s’en offusqua pas, s’approchant de lui d’un pas supplémentaire en réfléchissant. D’autres personnes qu’il fallait éviter ?

« J’aime pas Lucas non plus. » Confia-t-elle avec une petite moue pincée. En même temps, l’homme était plutôt difficile à suivre et à vivre. Son tempérament n’aidait pas à vouloir le connaître. « Et… Alejandra est ma psy, on peut pas aller manger chez elle. » Ajouta-t-elle avant d’en rire. « J’crois que c’est tout. Et toi, une liste d’ennemis à éviter à tout prix ? »

Casey n’était pas la seule dans cette pièce avec un fort caractère. Stanley était un râleur invétéré lorsqu’il s’y mettait, et sa mauvaise humeur était la majorité du temps particulièrement contagieuse. Il ne s’était pas fait que des amis au campement, elle en avait parfaitement conscience. C’était même probable qu’il ait plus de personnes à éviter sur sa liste qu’elle, en fin de compte ! Elle se mordilla la lèvre inférieure en s’approchant d’avantage du garçon, passant ses bras lentement autour de son cou.

« Tu as trop bu ce soir ? » Demanda-t-elle d’une petite voix, accompagnée d’un sourire mutin.

Elle avait surveillé du coin de l’œil sa consommation. Il semblait être en pleine possession de ses moyens, pas comme la dernière fois qu’ils avaient partagé une nuit ensemble. Pour être sûre de pouvoir en profiter.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2147
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Mar 7 Nov 2017 - 8:59
La relation entre les deux filles était visiblement similaire à l’histoire du serpent qui se mord la queue. Qui avait commencé n’avait plus vraiment d’importance, elles étaient maintenant dans une boucle infernale qui faisait que non, vraiment non, elles ne s’entendraient jamais. Stanley fit un signe de tête à Casey pour lui signifier qu’il la croyait quand elle affirmait qu’elle ne savait pas d’où tout était parti. Pour tout dire, il ne l’aurait pas jugée si elle lui avait simplement déclaré que la tête d’Evelyn ne lui revenait juste pas. Lui n’allait pas toujours au-delà ! D’ailleurs cela apparaissait clairement dans sa liste à lui.

- Olala, elle est beaucoup trop longue ! S’en amusa-t-il. Lucas ne lui revenait pas trop non plus – et c’était gratos – tout comme Joy, Merl, Kenny et tout un tas d’autres membres du camp. Il lui cita ses bêtes noires actuelles – notamment le militaire avec lequel il s’était pris la tête quelques jours plus tôt – tout en sous-entendant qu’il y en avait effectivement bien d’autres ! Ne prend pas modèle sur moi, je suis un monstre aussi ! S’amusa-t-il. La vilaine Casey et le monstre Stan, s’ils n’étaient pas assortis ?

Quand elle s’approcha de lui, se mordillant la lèvre d’un air coquin, le militaire sentit une vague de chaleur le prendre aux joues, tout en lui saisissant l’entre-jambe. Encore un peu plus qu’avant ! Il afficha un sourire complice sur sa remarque et l’attrapa par la taille, pressant son bassin contre le sien.

- Qu’est-ce que tu en penses ? Lui demanda-t-il en haussant un sourcil et affichant le même air qu’elle. Il se savait parfaitement apte. Et dans cette position, elle devait pouvoir le sentir aussi. Ils échangèrent un baiser prometteur et le garçon mena ses mains sur les fesses de la jeune femme. Il les pressa doucement. Je vais te dire, cette Evy, elle doit juste être jalouse, dit-il en s’écartant doucement de sa dulcinée. Son regard se glissa dans le décolleté de Casey, s’attardant aussi sur son cou gracile. Il n’imaginait pas un instant être dans le vrai à ce point. Lui ne faisait qu’un compliment à sa belle. Ça devrait être interdit d’être aussi sexy !

Il l’embrassa ensuite dans le cou, puis la prit par la main pour la mener jusqu’à la chambre. Il alluma la lumière et referma la porte après lui, en collant son dos à cette dernière. Il resta dans cette position, tout en reluquant sans gêne sa petite-amie à distance.

- Enlève-moi cette robe, souffla-t-il.


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- What about us ? /!\ -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: