The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- What about us ? /!\ -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: What about us ? /!   Mer 1 Nov 2017 - 18:40
Elle ne trouvait pas le sommeil, mais elle n’était pas fatiguée non plus. La blonde tenait ses journées grâce à l’euphorie constante qu’elle ressentait à l’idée de passer une journée supplémentaire avec Stanley. Joann avait eu raison de lui demander de patienter. Elle avait eu raison de lui dire de ne pas baisser les bras. De belles choses l’attendaient, même si elle craignait que tout ne s’arrête brutalement. Elle n’en parlait qu’à Madisson de ça, qui ne manquait pas de la rassurer. Elle n’avait qu’à lui parler de la manière dont Stan la regardait depuis des semaines, et encore plus désormais, pour que le doute s’en aille brièvement.

Le réveil sonna, et Casey sortit de son lit, prête à s’y mettre. Trop en forme à dire vrai. Ça ne faisait qu’une poignée de jours qu’ils avaient franchi un pas significatif avec Stanley, et qu’ils ne se quittaient quasiment plus. Tous les prétextes étaient bon à prendre pour être ensemble, même s’ils n’osaient pas – pour l’instant – aller directement chez l’autre pour y passer la nuit. La dernière personne qu’elle quittait, c’était Stan. La première personne qu’elle voyait, c’était Stan. Jamais à des heures raisonnables cependant, c’était bien ça le souci : la veille, elle l’avait laissée aux alentours de minuit, en le mettant doucement à la porte de sa maison. Là, il devait être pas loin de cinq heures trente du matin quand elle se présenta sur le palier de chez elle en guettant le bout de la rue.

Stan arriva quelques minutes plus tard pour son footing du matin. Et Casey l’accompagna dans son mouvement en se mettant à son niveau lorsqu’il passa non loin. Elle s’adapta à son rythme, assez endurante et sportive de toute façon pour pouvoir tenir la distance. Ça n’était peut-être pas une athlète comme pouvait l’être le garçon pour sa part, mais elle faisait pas mal d’efforts juste pour être sa compagnie.

« Je savais que tu serais là ! » Lança-t-elle avec enthousiasme. A l'heure au rendez-vous.

Difficile de savoir combien de temps ça durerait. Casey n’avait pas l’intention de le ménager, l’idée de perturber sa séance en s’amusant l’enchantait bien plus. Aussi, lorsqu’elle eut l’occasion de se jouer de lui, elle ne se gêna pas : elle bouscula Stanley du bout de la main et lança vivement un « Chat ! C’est toi le chat ! » Avant de sprinter un bon coup pour mettre de la distance.

Elle avait vingt deux ans, disait la rumeur. Elle n’en avait jamais vraiment eu la maturité, même si la vie l’avait obligé à grandir à grand coup de claques dans la figure. Sauf avec Stanley. Là, elle retrouvait cette pointe d’insouciance qu’elle n’envisageait plus comme possible. La légèreté qu’elle aurait voulu toujours avoir, loin des soucis, loin des doutes. Et il était le premier à lui faire ressentir ça.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Mer 1 Nov 2017 - 19:49
Stan avait l'impression d'avoir de nouveau quinze ans. La veille au soir, il avait bien passé deux heures, enlacé à sa dulcinée, juste à l'embrasser. Encore et encore, jusqu'à ce qu'elle finisse par le mettre à la porte ! Il ne s'était pas senti aussi bien depuis tellement longtemps. Quand il était avec Casey, il en oubliait le monde désespérant autour de lui et quand elle n'était pas là, la moindre de ses pensées était tournée vers elle. Enfin cette partie-là ne datait pas d'hier. Ça faisait déjà un moment qu'il avait du mal à se la sortir de la tête ! Inutile de dire qu'il faisait un boulot passablement médiocre depuis quelques temps ! Il n'arrivait pas à se concentrer. Et c'était sans mentionner cette nouvelle fatigue, qui mine de rien s'accumulait !

- J'aurais loupé ça pour rien au monde ! Répondit-il dans un sourire complice en la voyant le rejoindre dans son footing matinal. Il devait prendre un tour de guet sur les barricades pour 8h. J'ai eu un mal fou à me réveiller ce matin, commenta-t-il, juste avant que la blonde ne s'amuse avec lui avant de partir en sprint pour lui mettre quelques mètres dans la vue. Sa pêche l'épatait. Tu feras moins la maline dans 5 kms, la chambra-t-il, à distance, avant de soupirer pour accélérer à son tour sa cadence et la rejoindre.

Il la bouscula à son tour en lui donnant un coup de coude, et ils se chamaillèrent ainsi sur quelques mètres. Juste avant que Stanley n'avise une zone herbeuse tout près. Vingt secondes plus tard, il la plaquait presque docilement sur cette dernière.

- Tu vas arrêter, oui ?! Il afficha un visage faussement agacé. Avant de lui offrir un sourire en coin. C'est froid, hein ? Il haussa ses sourcils, interrogatif, même s'il connaissait déjà la réponse. Parce qu'il avait ses mains posées dans cette même herbe pleine de rosée, encadrant le visage de la blonde. Fallait pas m'embêter !

Il baissa le visage vers elle pour faire mine de l'embrasser. Il se stoppa pourtant à trois centimètres de ses lèvres, et se redressa vivement pour se remettre sur ses pieds. Sa main attrapa celle de Casey et dans un geste vif, il la fit se relever à son tour. Dans un bond.

- Allez, on n'est pas là pour rigoler ! Et il repartit dans sa course.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Mer 1 Nov 2017 - 22:39
Elle obtenait ce qu’elle était venue chercher ce matin-là : sa présence. Sa compagnie. La manière dont il réagissait à ses provocations. Alors qu’elle s’était étalée sur l’herbe grâce à lui, et qu’elle rigolait à en avoir mal au ventre, malgré le froid qui lui léchait le cou mis à nu par sa veste glissant sur ses épaules. Elle ne se stoppa que lorsqu’elle crut qu’il allait finalement l’embrasser. Et comme elle n’attendait que ça, elle écarquilla les yeux de surprise lorsqu’il se rétracta visiblement pour l’embêter comme il le fallait. Prise à son propre piège, elle se remit sur ses jambes en lui faisant une moue fâchée :

« Non mais c’est une blague ! » Grogna-t-elle, clairement boudeuse. « Même pas j’y ai droit ? » Râla-t-elle ensuite.

Frustrée, elle secoua la tête et le talonna de près, histoire de ne pas se laisser davantage distancée. Elle lui tenait rigueur de ce qu’elle n’avait pas obtenu, et trouverait bien l’occasion de se venger à ce sujet. Pour l’instant, Stanley avait besoin de terminer son échauffement du matin, surtout avec le programme qui l’attendait.

« Tu prends ta garde à quelle heure ? » Demanda-t-elle d’une voix un peu étranglée, alors qu’ils terminaient leur footing pour ralentir l’allure. Elle l’avait dit : elle tiendrait la distance ! Le soleil était encore timide dehors, et si le froid ne se faisait plus sentir, Casey savait qu’elle ne tarderait à en souffrir s’ils ne gagnaient pas un foyer chauffé. « Tu veux passer chez moi ce soir ou… Tu préfères… te reposer ? » Demanda-t-elle presque innocemment.

Le fait d’aller chez lui ne la dérangeait pas, c’était également une option. Qu’ils avaient plus ou moins évité cependant, à cause de ses colocataires un petit peu envahissants. Eddie moins que Graham, ce dernier étant celui qui s’enthousiasmait le plus pour eux d’eux. A croire qu’il avait monté un club avec Madisson et Joann pour les marier ou qu’il avait remporté un pari.

« Ou alors tu peux te reposer chez moi, j’essaierais d’être… Sage. » Suggéra-t-elle en plantant ses mains dans ses poches, resserrant sa veste autour de son cou lorsque le froid la mordit légèrement, elle frissonna. Parvenus au porche du baraquement qu’il partageait avec ses deux colocataires, elle se stoppa avec un sourire en coin : « Merl m’a passé une cassette à écouter « absolument pour ma culture » en plus, alors… J’aurais de quoi me distraire un peu mais c’est mieux quand tu es là ! » Poursuivit-elle pour le convaincre.

Pouvait-elle jurer qu’elle le laisserait se ressourcer ? Presque. Elle ferait au moins l’effort d’essayer, pour qu’il n’ait plus de mal à se lever le matin, pour qu’il puisse faire son footing tranquillement, et pour qu’il puisse tout de même penser à elle autant qu’elle pensait à lui. C’était sa manière de bien faire les choses… Elle y arriverait.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 8:48
Casey tenait clairement la distance ! Elle avait effectivement de l’endurance. C’était un détail, mais pour le sportif qu’était Stan, c’était ce petit truc en plus qui ne le laissait pas indifférent. C’était comme recevoir un nouvel indice pour venir confirmer l’évidence : elle était faite pour lui !

- 8h, lui répondit-il, à peine essoufflé, en lui jetant un regard en coin. Elle avait les pommettes rosies par le froid. Il ferait le pied de grue jusqu’à 16h avec… hum il ne s’en souvenait pas, puis retour aux baraquements, où Donnie faisait une réunion hebdomadaire. Cette journée s’annonçait longue et ennuyeuse, il en était fatigué d’avance. Tu vas au briefing de Donovan à 18h ? Il stoppa sa course pour faire quelques étirements. La proposition de la blonde lui arracha un sourire. Tu me poses la question ?

Très honnêtement, il avait effectivement besoin de sommeil. Mais « raisonnable » n’était pas un adjectif qui le caractérisait, alors il s’en tamponnait pas mal ! Il ne se priverait donc pas de sa compagnie. Il sombrerait quand il aurait atteint ses limites, voilà tout. Il attrapa Casey par les hanches pour coller son bassin au sien et l’embrasser.

- Reste un peu, murmura-t-il, pour l’inviter à entrer. Il avait presque une heure encore devant lui. Avant d’aller prendre un café dans la salle commune – les garçons avaient une cuisine tout à fait décorative chez eux – s’équiper et rejoindre les barricades de l’autre côté du campement. Tu peux même te doucher là, si tu veux.

Il l’entraina ainsi à sa suite dans l’appartement. Ce dernier était plongé dans l’obscurité, parfaitement calme. Graham était de poste de nuit et ne croiserait pas son grand ami ce matin. Quant à Eddie, il avait cette manie de se réveiller précisément 4 minutes et 10 secondes avant de devoir partir. Aussi dormait-il certainement encore. Le couple se dirigea vers la chambre de Stanley, qui était fidèle à elle-même : en bordel, malgré l’absence de tout. Un concept.

- Il faudrait sûrement que je fasse quelque chose pour cette chambre, commenta-t-il, bien conscient, que ce n’était pas l’idéal pour accueillir une fille. Il alluma la lampe de chevet et tira sur la couette pour faire vite fait le lit. De travers. Puis il s’activa dans le placard, pour sortir des fringues. Faudra quand même que tu m’expliques ce que tu trouves à Rogers, enchaina-t-il, pour rebondir sur la dernière remarque de sa copine. Hormis sa fibre artistique. Ça m’échappe un peu, je dois dire. Il balança pantalon, boxer, chaussettes et T-shirt propres sur le lit. Tu te douches ici ? Je peux te passer des affaires ? Ce ne serait pas élégant, mais au moins ce serait propre.

Deux minutes plus tard, il faisait sauter ses baskets, puis enlevait son T-shirt en l’envoyant valser dans un coin de la pièce. Il s’approcha de la blonde et effleura ses lèvres.

- Je suis à toi dans cinq minutes. Et il attrapa ses affaires et fila sous la douche.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 10:48
« Euh… Je sais pas ? C’est pas que pour les militaires ? » S’interrogea Casey en suivant Stanley jusqu’à sa chambre dans laquelle elle pénétra à sa suite. Elle fit un tour rapide du regard, hocha la tête lorsqu’il lui proposa douche et habit : au moins, Maddie n’aurait pas à se plaindre de son état en arrivant, même si elle se moquerait probablement de sa tenue. Elle préféra s’en occuper cependant : Le garçon avait l’air de choisir ses tenues en fonction de la disposition sur la pile, Casey avait un peu plus de goût en la matière pour le laisser la fringuer à la va-vite. « Elle est très bien ta chambre. » Commenta-t-elle d’une voix distraite en dénichant un T-shirt qui lui plaisait. « Même si la mienne est bieeeen mieux. » Se moqua-t-elle.

Il fallait dire qu’elle était à son image, sa chambre : bordélique aussi, mais décorée à sa sauce. Des posters vintages qu’elle avait déniché dans d’autres maisons lors de sortis, des trucs atypiques qu’elle chapardait quand ça lui arrivait. Il y émanait un petit quelque chose de chaotique et de confortable ! Comme elle, donc !

« Et après tu t’étonnes que ça soit en bordel ! » Rit-elle. « T’es pire que moi, Stan ! Et c’est pas une bonne nouvelle ! Je te parlerais de ce que je trouve à Merl quand tu me diras pourquoi ce tatouage ! » Fit-elle avec un sourire en se plantant devant lui, l’embrassant rapidement : « J’veux chaque histoire, Stan, même les cicatrices ! »

Elle se laissa tomber sur le lit du garçon lorsque celui-ci partit à la douche et elle y resta sagement le temps qu’il revienne. Echange de rigueur, donc, elle profita de l’instant sans se faire prier, avant qu’un tambourinement à la porte de la face sursauter. Elle avait du savon plein les yeux, et aucune envie de sortir de là. Eddie, lui, ne semblait pas bien d’accord :

« Staaaaaan ! » Grogna-t-il. « Ta copine va prendre toute l’eau chaude ! Et j’vais être en retard putain ! »

Et elle, ça la faisait marrer. Beaucoup moins quand Eddie prit les devants pour tirer la flotter dans la cuisine et qu’elle lâcha un hurlement strident pour le supplier d’arrêter : quel enfoiré ! Elle se pressa de se rincer – à l’eau glacé – en jurant tout ce qu’elle pouvait :

« CA VA JE SORS ! » Lança-t-elle sèchement. Elle eut à peine le temps d’enfiler une serviette autour de ses cheveux et une autre autour de sa poitrine que le colocataire de Stan reprenait son cours de percussion contre la porte. Du coup, elle fut contrainte d’enfilée qu’une partie de ses vêtements sur sa peau encore mouillée et d’ouvrir à un Eddie qui n’en avait rien à foutre. Il l’ejecta de là en prenant sa place, et injuria ce qu’il put lorsqu’il constata qu’il n’avait, du coup, plus aucune serviette à sa disposition. Bien fait pour lui !
« Bordel, je dors… » Grogna une voix dans le couloir en passant la tête à la porte de sa chambre.
« Salut Graham ! Retourne dormir, on a fini ! » Lui fit-elle en revenant vers Stanley qui assistait, bon public, à ce théâtre de boulevard. « Je me ferais pardonner, mais tes colocs sont pas du matin visiblement. » Fit-elle, un peu de mauvaise foi.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 15:17
Stan était lavé et habillé. En cinq mouvements – il avait compté ! – il avait aussi mis un peu d’ordre dans sa chambre. C’est-à-dire qu’il avait fait deux tas bien distincts de fringues : les sales et les presque-pas-sales. Il se cala dans l’encadrement de sa porte, bras croisé, pour assister au spectacle qui suivit, se marrant plus qu’intérieurement. Le ton montait souvent entre les trois copains, si bien que la scène n’avait rien d’exceptionnelle. Si ce n’était qu’il était lui-même généralement au cœur du problème.

- Tu viens de briser deux années de cohabitation harmonieuse, déclara-t-il à Casey en affichant un sourire amusé lorsqu’elle passa devant lui pour s’engouffrer dans sa piaule. Il poussa vaguement la porte derrière eux et la regarda de haut en bas. Elle avait les jambes nues et avait enfilé un de ses T-shirts. Il reconnut le cadeau que lui avait fait sa sœur pour son anniversaire, juste avant toute cette merde. Il eut envie de le lui enlever. Il se contint néanmoins, ce qui ne l’empêcha pas de pousser la jeune femme sur le lit pour la câliner. C’était que le temps leur était compté ! Et toi, quoi de prévu aujourd’hui ? Demanda-t-il, entre deux baisers.

***

La journée avait été pénible comme il s’y attendait. Son binôme en poste lui avait pris la tête et ils s’étaient méchamment engueulés. Au point qu’il s’était barré pour échanger avec un autre et faire la fin de son guet ailleurs. Grosse ambiance ! Mais typique du jeune homme quand quelque chose l’emmerdait franchement et qu’il était en plus sur les rotules. La réunion s’était écoulée ensuite, sans rien de particulier à signaler. Stanley avait finalement conseillé à la jeune femme de ne pas y aller, qu’il lui transmettrait les infos ensuite si elle le voulait.

- T’es encore pas là, ce soir, j’parie ? Se plaignit Graham quand ils sortirent. Et pour cause, le garçon allait de ce pas rejoindre sa chérie. Ça roule bien alors ? Il reçut un sourire retenu et pourtant lourd de sens.
- Ça roule bien bien, ouais. Le trentenaire fit une tape sur l’épaule de son ami.
- C’est cool mon pote ! Par contre, j’accepte de me faire réveiller uniquement par des gémissements de plaisir, c’est clair ?! Il rigola en faisant référence à la mésaventure du matin. Et parce que ce n’était pas assez subtil, il agrémenta le tout d’un clin d’œil.
- T’es con… conclut Stan, en se marrant à son tour. Avant de s’éclipser.

Dix minutes plus tard, le temps de rejoindre les quartiers civils, Stanley frappait à la porte des Summers.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   Jeu 2 Nov 2017 - 16:24
Elle ouvrit à Stanley avec un grand sourire. Elle était sûre que ça serait lui, parce qu’il n’y avait plus que lui dans ses habitudes. Ça lui allait bien comme ça. Elle était dans cette bulle en sa compagnie qu’elle ne voulait surtout pas éclater. Ses yeux se firent pétillant de malice, alors qu’elle l’invita à entrer et après avoir refermé la porte, elle l’attrapa pour l’embrasser avec une certaine fougue. Joueuse, taquine, elle l’enlaça avant de se blottir contre lui et le pousser contre le mur derrière lui. Il était assez fort pour la repousser s’il le voulait, mais ça encore, elle en doutait.

« Tout s’est bien passé ? » Lui demanda-t-elle tout contre ses lèvres, curieuse évidemment de connaître sa journée. « Donovan avait des trucs intéressants à dire, au moins ? » Renchérit-elle, vu qu’elle avait échappé à la réunion grâce à son compagnon.

Casey n’était pas vraiment la civile idéale. Le fonctionnement du campement, elle l’avait assimilé depuis longtemps, elle comprenait le pourquoi du comment, mais tout ça l’ennuyait quand même pas mal. Les assemblées de Chambers, celles autour de Donnie… De toute façon, elle avait tellement de mal à prendre Donovan au sérieux à la tête des militaires qu’elle n’était pas persuadée d’y avoir sa place. Il fallait dire que l’homme était surtout son grand pote, avec qui elle déconnait, quand l’occasion se présentait ! Le voir aussi impliqué lui faisait encore tout drôle.

« Maddie sera pas là ce soir, elle passe la nuit chez les Russo. » Avertit-elle le garçon en se détachant de lui brièvement.

Elle esquissa un petit sourire : sa petite sœur était restée très amie avec Paige, et les deux filles passaient beaucoup de temps toutes les deux. C’était un semblant de normalités qu’elles avaient pris en arrivant ici. Maddie la première, vu qu’elle était bien plus sociable qu’elle !

« Et j’ai écouté ce que m’a passé Merl, c’était sympa. » Fit-elle ensuite, comme pour expliquer à Stan ce qu’elle trouvait à l’aîné Rogers. « Il est vraiment à fond dans la country, avec quelques valeurs sûres… J’essaie de lui faire découvrir d’autres trucs mais c’est pas simple avec lui. »

Comme toujours, Casey disait tout ce qu’il lui passait par la tête. Elle n’était pas mal à l’aise, au contraire : elle se sentait libre de parler comme elle le voulait. Libre d’exprimer ce qu’elle ressentait actuellement. Ses pensées défilaient à toute vitesse et elle n’avait pas besoin de leur courir après. Comme si Stan avait réussi à créer un entonnoir par sa simple présence pour en canaliser le débit.

« Ton T-shirt. » Fit-elle en le lui tendant justement. Elle l’avait déposé avec soin sur la table du salon, histoire de le lui rendre lorsqu’elle le reverrait, et alors qu’elle faisait un petit peu de rangement, elle lui lança : « Je n’oublie pas que je dois te ménager. »

Lui qui s’était plaint ce matin d’être fatigué…

« J’ai prévu de m’occuper de toi. » Lui lança-t-elle en plantant son regard dans celui de Stan. Une phrase évidemment connotée, elle s’en rendit compte, mais ne chercha pas à préciser sa pensée. « Tu restes dormir. » Une affirmation qui ne laissait aucune place aux doutes.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: What about us ? /!\   
Revenir en haut Aller en bas  
- What about us ? /!\ -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: