The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Untitled disorder -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 17:58

Sami Ghanimi
25 ans Américain Etudiant en architecture & livreur de pizzas The travelers

i've got a war in my mind


Explique ici le caractère actuel de ton personnage.

→ Votre texte doit expliquer chaque trait de caractère que vous aurez choisi d'inclure dans les menus déroulants.

→ Les menus déroulants ne doivent contenir que des traits de caractère, sous forme d'adjectifs. Les habitudes, manies ou autres n'y ont pas leurs places (Exemple : Alcoolique).

→ Veillez à rester cohérent dans vos choix. Par exemple, votre personnage ne peut pas être à la fois avenant et timide.


and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..


Taille, corpulence, style vestimentaire ainsi que les équipements dont il dispose. Évidemment, votre personnage ne peut pas détenir un arsenal complet, veillez à rester logique.


Important. Nous n'acceptons plus les armes suivantes :

→ Katanas et autres sabres en tout genre.
→ Arcs, arcs à poulies, arbalètes.

a storm is coming


Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

Mes parents sont arrivés aux Etats-Unis quelques mois à peine après leur mariage à Beyrouth, au mois de janvier 1988. Mon père était alors un jeune maçon qui s’imaginait vivre le rêve américain, et ma mère, plus terre à terre, travaillait comme femme de ménage. Ils ont eu un peu plus de quatre ans pour s’accoutumer au pays quand je suis arrivé, le vendredi pluvieux du 30 octobre 1992, à Salt Lake City. Inutile de mentionner qu’étant une famille issue de l’immigration, et donc quasi automatiquement recalée dans la classe batarde, nous ne roulions pas sur l’or, mais j’estime toutefois avoir eu une enfance heureuse, ou pour le moins décente, jusqu’en 2001.

La petite entreprise de maçonnerie dans laquelle mon père travaillait était l’affaire d’un homme malade sans descendance, monsieur Stevens. S’approchant de l’âge de la retraite, et atteint d’un cancer des poumons, il fut contraint de s’arrêter de travailler en mars 2001, mais l’idée de fermer ce qu’il avait passé sa vie à construire et de mettre à la rue une petite dizaine d’employés l’empêchait de dormir. Mon père était son salarié le plus dévoué, celui qu’il avait formé avec le plus de soin, et il avait une confiance aveugle en lui ; il prit donc la décision de lui laisser les rênes de son entreprise. Honoré, mon père lui fit la promesse de diriger la compagnie, et de la faire perdurer et grandir aussi du mieux qu’il pourrait. Je n’ai jamais aussi peu vu mon père que dans cette période de reprise. Il passait ses journées et ses nuits au travail, et durant le peu de temps qu’il passait à la maison, il restait le nez plongé dans des livres de management. Les nerfs à vif en permanence, il devenait très vite agressif quand ma mère et moi osions lui adresser la parole alors qu’il ne nous y avait pas autorisés. Ces sautes d’humeur et ses coups de sang ont duré pendant quelques mois, le temps que les affaires fleurissent comme jamais, que les activités de l’entreprise se diversifient, et que l’argent renfloue les caisses comme jamais il n’aurait osé l’imaginer.

Mais les responsabilités, l’alcool, le manque de sommeil et l’abondance de billets verts ont vite eu raison de mon père. Il a déraillé. Il est parti. J’avais à peine neuf ans. Je me souviendrai toute ma vie de ce soir de février 2002. Il était un peu plus de 18 heures quand je suis rentré chez moi après mon entraînement de football. J’ai poussé la porte de la maison, et j’ai vu ma mère assise sur le sol de la cuisine, la tête cachée entre ses mains. Le carrelage blanc était tâché de rouge. J’étais bouche bée, silencieux, et n’osais pas bouger d’un pouce. Je suis resté là, dans l’entrée, le regard plein d’incompréhension rivé sur ma mère. Quand elle a redressé la tête, et levé les yeux vers moi, j’ai vu le sang couler de son nez. J’ai vu les ecchymoses sur son visage. La stupeur s’est emparée de moi, et mon sang n’a fait qu’un tour quand elle m’a ordonné d’enlever mes chaussures pleines de terre et d’aller me doucher. Dépourvu de toute trace de bon sens, j’ai obéi sans broncher. Je n’ai pas su comment réagir. Je l’ai laissée là, et je me suis enfui à l’étage, lâchement. Je repense à ce moment chaque soir, c’est une torture. Tant de couleurs sur le visage de ma mère. Ce silence pesant. J’imagine les mots, les gestes, que j’aurai pu, du avoir. Les remords me tordent les tripes et me déchirent le cœur. Tous les soirs je conjugue mon passé au conditionnel, je débute mes phrases par des « Et si », et les « Pourquoi » m’embrument la tête.

Je n’ai plus revu mon père qu’en coups de vent. Une poignée de fois dans le cadre du divorce, quand j’étais bourlingué entre les bureaux des avocats et le tribunal, et très occasionnellement par la suite au bras de jolies jeunes femmes qui paraissaient fort fortunées. Ma mère a cumulé deux emplois pendant des années pour nous permettre de garder la maison et nous assurer un minimum de confort. J’ai toujours énormément respecté pour elle, j’étais conscient de ce qu’elle traversait, des efforts qu’elle faisait, des sacrifices qu’elle s’imposait. Je l’entendais pleurer la nuit, impuissant. J’encaissais non sans mal les remarques désobligeantes, déplacées, et injustifiées qu’elle me lançait quand l’hystérie la frappait. J’étais son punching-ball. Mais j’étais aussi tout ce qu’il lui restait. Parfois j'avais envie de m'enfuir, ou d'aller trouver mon père pour lui demander les explications auxquelles je n'avais pas droit. Mais au fond, je n'étais qu'un gosse d'une dizaine d'années, loin d'être libre. J'ai donc commencé à me réfugier dans l'art. Je dessinais mes chaînes, peignaient mes geôliers, couchaient mes démons sur le papier. Les rappeurs crachaient leur venin dans mes oreilles alors que les mines de mes crayons dansaient, flirtant avec les pointes de mes pinceaux. Ce chaos là, celui qui pouvait s'arrêter aussitôt que je l'ordonnerai, j'y suis très vite devenu accro.

Durant toute mon adolescence, j’ai été partagé entre le désir de rendre ma mère fière de moi, et la nécessité de m’échapper de ma maison. J’étais un élève sérieux, qui vendait ses toiles et assurait des petits boulots en attendant d’avoir l’âge d’avoir un véritable contrat, mais à côté de cela, je ne déclinais jamais une invitation à faire la fête ou toutes sortes de bêtises. J’en ai livré des pizzas. J’en ai descendu des bières. J'en ai peint des tableaux. J’en ai baisé des filles. J’en ai fumé des joints. Beaucoup. Probablement beaucoup trop.

Puis j’ai eu dix-huit ans, je suis rentré à l’université d’état de l’Utah à Salt Lake City, à la faculté d’architecture. J’ai conservé mon boulot de livreurs chez Pie Pizzeria, pour rembourser le prêt que j’ai contracté à la banque pour payer mes études. Il était question de dizaines de milliers de dollars, il était pour moi hors de question que ma mère endosse de telles dépenses. J’étais majeur, c’était à mon tour désormais de m’assumer, et de lui assurer, à elle, une relative pérennité.  

« So I’mma raise the check, raise the check up to the million.. »



Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

→ Les faits doivent commencer dès les premiers temps de l'épidémie, merci de vous référer à la Chronologie

→ La survie de votre personnage devra être bien détaillée. Nous autorisons les sauts temporels si ces derniers ne sont pas très longs. Vous devez expliquer ses aventures, ses déplacements, ses rencontres. Même si votre personnage intègre un groupe, cela ne veut pas dire qu'il ne se passe plus rien au quotidien.

→ Aucun minimum de ligne imposé mais un texte très détaillé fera obligatoirement un bon nombre de ligne. Conseil d'ami.

→ Intégrer un groupe en manque de membres vous rapportera des points supplémentaires !

time to meet the devil

• pseudo › sur internet, écrire ici
• âge › écrire ici

• comment as-tu découvert le forum ? › écrire ici
• et tu le trouves comment ? › écrire ici
• présence › écrire ici

• code du règlement › écrire ici
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Leader | Issaquah Ranch
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt 45 - Couteau - Son Colt M4 est enterré.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/12/2016
Messages : 744
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 17:59
Bienvenue à toi ! Bon courage pour ta fiche Smile


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Ashley Grant
Leader | Issaquah Ranch
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse, machette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/11/2016
Messages : 2949
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 18:13
Bienvenue ! Et bonne rédaction =)


   
Tomorrow we fight
Cold in the violence, after the war, Hope is a fire to keep us warm. Children of anger, Eden’s forgot. Waiting for the hour the battle is done (c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2147
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 18:22
Bienvenuuuue ! Bonne rédaction !!


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Victoria L. Raven
American Dream
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 flingue, 1 piolet, 1 couteau militaire, 1 canif dans la chaussure
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2017
Messages : 748
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 18:47
Sois le bienvenu ici, bonne rédaction ! Smile


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 18:58
Bienvenue ici et bonne rédaction à toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Untitled disorder   Lun 30 Oct 2017 - 19:00


bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue parmi nous !
Ce choix d'avatar me met l'eau à la bouche ** J'ai hâte de découvrir l'histoire de ton perso !

Bon courage pour ta fiche, et si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous envoyer un petit MP ou passer sur la CB :smile48:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Untitled disorder   
Revenir en haut Aller en bas  
- Untitled disorder -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» You're a kind of disorder [Pv : Cerise]
» [Capacité Spéciale] Hermaphrodite disorder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: