The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Did You Hear Voices From The Grave ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 755
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Mer 20 Déc 2017 - 5:02
J’étais entouré de comiques … la situation était de plus en plus stressante mais eux … C’était moi qui avait un problème et qui ne prenait pas assez de recul ? En même temps, c’était ma première sortie et j’étais sur mes gardes, constamment. Le rôdeur m’ayant vu, il s’agita quelque peu et un grand bruit me fit virevolter. Je regardais mes compagnons un à un, posant mon regard sur la blonde pour finalement me retourner et voir des charognes s’approcher des portes « Faut pas traîner bordel ! »

Dans la hâte, je suivais de près Elias qui repéra la porte. Il se fracassa plusieurs fois l’épaule pour défoncer la seule entrée qui nous permettrait de trouver le nécessaire en soins. Sauf que derrières, nos copains nous attendaient … Lorsqu’il assena un coup de pied sec et violent, celui-ci resta bloqué dans la porte et des mains décharnés commençaient à l’agripper. Sans réfléchir, je pris Elias par les épaules pour le tirer en arrière et libérer sa jambe des dents poisseuses qui s’approchaient. Elias s’énerva et tout comme lui, j’étais sûr que derrière cette porte il y avait le trésor. Mon sang ne fit qu’un tour lorsque je vis les rôdeurs au fond du couloir sortir leurs têtes pour avancer vers leur repas.

J’entendis Merl annoncer la couleur pour abattre une hache sur la porte. Sans vraiment réfléchir, je me saisis de la mienne que j’avais remise à ma ceinture, pour prendre de l’élan et faire de même. Le premier coup fut violent, j’étais en colère et angoissé. Alors je déversais mes émotions dans mes gestes pour fendre la porte un peu plus encore avec l’aide du cowboy. Nous étions deux fous à vouloir ouvrir l’entrée avec des cadavres ambulants qui attendaient qu’une chose : pouvoir nous bouffer. Entre deux coups, j’ajoutais aux deux autres « Défoncer-les le temps qu’on fracasse cette putain de porte ! »

Au bout de quelques minutes, le trou était assez grand pour pouvoir y pénétrer. Un coup d’œil à Merl, j’essayais de reprendre mon souffle. Mine de rien, je commençais à avoir mal aux bras. Mais l’adrénaline au niveau maximum, je ne montrais aucune crainte. La peur ne faisait pas partie de moi. Mais la colère oui. Et elle primait toujours dans ce genre de situation …



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1910
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Mer 20 Déc 2017 - 11:46
Comiques ? Casey n’aurait pas dit ça, pour sa part. Elle ne trouvait franchement pas ça très drôle, surtout pas dans cette situation. Ses pupilles foudroyèrent les andouilles qui se renvoyaient la balle pour faire des conneries, à croire qu’ils participaient à un concours.

« Vous me fatiguez. » Souffla la blonde en levant les yeux au ciel, sans cacher son mécontentement. C’était dur de voir qu’elle était peut-être la plus mature du lot ! »

Entre le remake de Shinning de Merl et les talents d’Elias en défonçage de porte, elle ne savait plus où donner de la tête : une certitude, elle était entourée de cons. Qu’elle aimait plus ou moins, mais fondamentalement, ils étaient tous à mettre dans le même panier. Gardant fermement la main autour de son poignard, elle avait l’impression que le manche était presque à s’imprimer dans sa paume tellement elle le serrait. Et les grognements au bout du couloirs parvinrent à l’agacer davantage :

« Fait chier ! » Grogna-t-elle alors que Lucas donnait désormais l’ordre qu’ils s’en occupent le temps qu’il ouvre la voie.

Il faudrait se débarrasser de tout le monde, apparemment. Parce que sans ça, ils allaient avoir des ennuis en s’enfermant dans une pièce SANS PORTES avec aucune issue ! Tout ça pour trois seringues et deux pansements ! ça sentait franchement l’embrouille, elle n’aimait pas ça. Au pas de course, elle poussa avec l’aide de Merl un brancard pour entraver la voie. L’objet se coucha en travers du couloir et fit tomber deux rôdeurs au passage. Leur laissant l’occasion de les sacrifier.

Casey profita de l’instant de répit pour attraper l’extincteur à sa portée, et entreprit d’envoyer le cul de celui-ci en plein dans le visage d’un rôdeur trop proche d’elle. L’os s’enfonça profondément dans le crâne du mort, ramollis par la décomposition, avec qu’une main décharnée ne lui attrape le bras. Elle n’eut pas l’occasion de se défaire de la prise, le moustachu se chargeant de s’en débarrasser dans la foulée. Casey le remercia d’un regard entendu : heureusement qu’elle pouvait compter sur lui pour protéger ses arrières.

Parce que c’était pas avec les conneries des autres qu’elle allait rentrer entière au campement, hein !

« T’as fini ?! » Demanda-t-elle vivement à Lucas, sans cacher son mécontentement.

Il y avait plutôt intérêt à y avoir Jesus dans cette pièce parce que sinon, elle allait faire un véritable scandale.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Lun 8 Jan 2018 - 14:10
Elias lança un vague regard de remerciement à Lucas, qui l'avait tiré brutalement, l'empêchant de se faire sûrement mordre le mollet.
Les rôles furent naturellement attribués. Elias prêta main forte à Casey, abattant rôdeur sur rôdeur tandis que Lucas et Merl se chargeaient de détruire ce qu'il restait de la porte, et des bestioles qui se cachaient à l'intérieur.

La lutte était difficile et éprouvante, même le Polynésien pouvait l'admettre. Très vite, l'effort du combat le fit transpirer. Dans la pénombre, dans ce couloir relativement étroit, il était compliqué de garder son calme. Il avait l'impression d'être en plein cœur d'un film d'action, voir d'un film d'horreur. Une minuscule inatention était synonyme de mort.
Essoufflé, Elias jeta un petit coup d'oeil par-dessus son épaule.

- Sortez-vous les doigts du cul p'tain ! Prenez tout ce qui vous tombe sous la main et on s'tire !

Il envoya un chassé dans les jambes d'un Charlz, lui brisant ainsi les rôtules. Une fois au sol, il sauta avec violence sur sa tête, arrachant sa seconde vie avec une brutalité écoeurante. Sans se donner le luxe d'observer son œuvre, il enchaîna en enfonçant sa lame dans le crâne d'un autre. Il avait l'impression qu'ils ne s'en sortiraient pas. Pour un peu, il s'en voulait d'avoir été si bruyant.

- C'est bon ? Lucas, Merl, c'bon ou pas ?!

Ses lèvres articulèrent un juron fleuri.

- On ouvre la voie Casey, on a plus le temps, là !

Il attrapa le même brancard qui servit un peu plus tôt à dégager un peu le chemin. Les deux coéquipiers attendirent le retour des deux hommes avant de foncer avec le lit à roulettes, un peu trop vivement peut-être : le brancard fut brutalement arrêté par le côté d'un mur. Elias fut à son tour stoppé, et son souffle fut coupé par ce choc innattendu.

- On est trop con p'tin, grinça-t-il en se redressant péniblement.
Revenir en haut Aller en bas  
Merl T. Rogers
Pornstache
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil à lunette, Magnum, Pied de Biche, Couteau Bowie & Canif
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 831
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Lun 8 Jan 2018 - 14:50
Avec l’aide de Lucas la porte ne dura pas spécialement longtemps, mais l’épuisement était tout de même présent, il faut dire qu’on avait un peu exagéré dans cette histoire. J’entendais bien les grognements autour de nous, les connards étaient définitivement présents, mais pas le temps de regarder en arrière ni de m’inquiétait pour Casey, elle devait être entre de bonne main avec Elias pour l’aider. Je regardais Lucas qui avait arrêté de fracasser la porte après mon dernier coup de hache. Je laissais mon arme tomber au sol alors que je plaçais mes mains sur l’ouverture pour forcer un peu plus et rentrer dans la pièce. Il faisait sombre et il fallait avant tout éclairer pour me rendre compte de ce qu’on avait devant les yeux. Il y avait encore quelques rôdeurs à l'intérieur, mais il ne nous avait pas fallut longtemps pour nettoyer. Il y avait quelques médocs ce qui serait parfait. J’affichais un sourire, on n’avait pas touché le jackpot, mais c’était déjà pas mal, on allait pouvoir remplir nos sacs et partir.

- Ouvre ton sac, je crois qu’on a de quoi le remplir.

J’avais joint le geste à la parole, alors que j’étais déjà en train de foutre des cachetons dans le mien, je savais qu’on avait fait un bruit de fous et qu’il faudrait qu’on se dépêche de partir après, mais on allait bien prendre le temps de faire les choses correctement. Les voix à l’extérieur commençaient mine de rien à se faire un peu plus inquiètes et il fallait définitivement qu’on bouge d’ici si on ne voulait pas se faire bouffer. Les médocs ne nous seraient d’aucune aide face à une morsure on le savait tous aussi bien les uns que les autres. Je refermais rapidement mon sac pour le remettre sur mon épaule avant de me retourner et de rejoindre la sortie au pas de course.

- On arrive !

L’information était simple et efficace, il fallait s’enfuir d’ici et rentrer. Je ne voyais pas vraiment d’autre chose à faire à présent, on pouvait rentrer la tête haute et le cœur serein, on avait fait du bon travail aujourd’hui et ça allait sans doute filler un coup de main au niveau des ressources du camp, cet endroit avait peut-être encore des ressources planquées, mais ça commencerait sans doute à devenir un brin compliqué de trouver des nouveaux trucs dans le coin sans rameuter l’enfer sur terre. En sortant, j’avais pris avec moi une grosse mallette de premier soin qui pourrait sans doute se montrer utile un jour même si pour le moment, elle ne servait qu’à m’encombrer. C’était évident que ce n’était pas à moi qu’elle serait utile dans le futur de toute façon.

- Je pense qu’on peut définitivement se casser d’ici. Pas la peine de crever et au moins on sera de retour chez nous avant la nuit.

Mine de rien, on était dans le coin depuis un petit moment, il faut dire que la tentions et l’adrénaline sont des choses qui font passait le temps vachement plus vite. Je suivais le mouvement au pas de course quand le brancard traversa le couloir. Il fallait encore descendre les escaliers et franchir la porte pour être à l’air libre, mais il était évident que ça ne saurait pas mettre un temps fou avant qu’on soit de nouveau tous les quatre dans la voiture pour le chemin du retour.


Life Goes On And This Fucking World Will Keep On Turning

J'écris en #009966
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221 
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: MP5 - Hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/10/2017
Messages : 755
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Mar 9 Jan 2018 - 15:35
On était tous à bout. Stressés comme jamais. J’avais mal aux bras, aux muscles mes mains prenant l’empreinte du manche de ma hache. J’aurais des ampoules c’était certain. Mais à cet instant je m’en fichais. Je rendis mon dernier coup lorsque je vis un rôdeur prisonnier encore à l’intérieur passer sa main pour nous attraper Merl et moi. Un bras que je coupais d’un mouvement sec avec mon engin. C’était pas beau à voir mais au moins nous avions quelques secondes de répit. Derrière c’était la débandade. Casey gueulait, Elias était au bout de sa vie. On foutait un boucan monstrueux. Ceux des autres étages allaient nous tomber dessus d’ici quelques minutes. Très peu de temps donc pour faire le plein.

Une fois entrés, on ne mis pas beaucoup de temps à se débarrasser des autres connards dans la salle. Sous le conseil de Merl, je fis abstraction de ce qui se passait à l’extérieur pour prendre dans mon sac tout ce qui me passait sous la main. Comment choisir les bons produits sous la panique générale ? Impossible de réfléchir. Heureusement, il y avait pas mal de choses intéressantes. Elias avait raison. Il ne fallait pas perdre de temps. Je dégoulinais de sueur nous étions tous dans la fureur de la situation, pressant le pas, impatient de sortir sans se faire bouffer. Parce-que là c’était notre mission désormais. Sortir sans se faire chopper. Une fois mon sac bien rempli, j’eus du mal à le refermer. Un coup d’œil vers Merl, ce dernier cria que nous avions terminés aux deux survivants qui n’attendaient qu’une chose : se barrer.

Une fois en dehors de la salle, Elias pris les devants. Ils ouvrirent la voie à l’aide d’un brancard. Efficace, mais ce dernier explosa contre le mur et Elias recula sur ma gueule « Et … ! Pas le temps de respirer ! On s’casse ! » Haut level de performance bordel. Je le pris par les manches de son haut pour le redresser, marquant une pause, voyant des morts se rapprocher de derrière nous « Bougez-vous !! » Nous prîmes les escaliers pour redescendre au niveau plus bas et prendre la prochaine sortie. Cependant le match n’était pas fini. Hache en avant, je dégomais les membres et surtout, les têtes qui étaitent à ma portée. Le sang coulait le long de mes mains et de mes avants bras. L'étau allait se resserer ... Notre seule réflexion était de tuer ceux de devant pour libérer de l’espace, toujours un peu plus pour atteindre la sortie de secours.

Il fallait presser le pas « D’autres idées à part la sortie de secours ??? » criais-je dans le brouhaha des râles « Sinon on va crever prisonniers ici !! ». Me tardait d’atteindre la voiture, de me doucher et de reprendre le cours normal des choses. Première sortie pour moi et je n’ai jamais été autant dans la merde !



I just needed time alone, with my own thoughts Got treasures in my mind but couldn't open up my own vault My child-like creativity, purity and honesty is honestly being crowded by these grown thoughts || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1910
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Mer 10 Jan 2018 - 5:33
« Elias putain ! » Comme une idiote, elle manqua de justesse de passer par-dessus le brancard. Ce qui aurait signé son arrêt de mort lorsque les cadavres s’y agglutinèrent. Mais ça maintenait tout de même une distance de sécurité, qui lui permit d’abattre ceux à sa portée. Le temps de voir Lucas et Merl finalement sortirent de la pièce, bien équipés pour affronter le pire.

A leur suite, Casey aida à dégager la voie jusqu’à la cage d’escalier, qu’ils empruntèrent sans se gêner. Tous les patients du bloc étaient de sortis, et visiblement contrariés par la faim. La blonde n’avait absolument pas l’intention d’être leur casse-dalle, alors elle abattit brutalement l’un d’entre eux à l’aide de son arme, avant d’enchaîner avec le suivant. Elle savait qu’elle n’avait pas le temps de faire dans la finesse, et il en était de même pour ses partenaires. Et ça n’était pas un massacre qu’ils prévoyaient – ou le leur s’ils s’attardaient davantage – mais une fuite en bonne et due forme :

« Mais AVANCE ! » Fit-elle en poussant Lucas vers l’avant.

Elle butta sur la porte à battant du côté d’un autre étage, pour empêcher les curieux de passer. Un craquement sinistre lui annonça qu’un bras s’était brisé dans la lutte – pas le sien, celui qu’elle eut droit de voir à même le sol. Ils dévalèrent le reste des marches pour arriver en bas, pile au moment où les morts s’avançaient du bordel qu’ils avaient foutu. Pas le temps de niaiser ! La blonde se rendit sur le mur le plus proche, et en attrapant le bord d’une armoire, tira un bon coup dessus pour la faire basculer vers l’avant et l’étaler au sol, son contenu se déversa sur le sol, et bloqua au moins l’accès. Elle manqua de se faire embarquer par le poids, mais Elias la rattrapa de justesse et l’entraîna avec lui ensuite.

Ils enfoncèrent de concert les dernières portes de l’hopital, vers la sortie, en pouvant prendre une grande bouffée d’air frais. Ça ne fut cependant pas la fin, car sur le parking, les morts s’approchaient là aussi, venant de l’extérieur. Ils devaient être une bonne trentaine, heureusement dispercés.

« La voiture ! T’as les clés ?! » Elle ne savait même plus à qui elle s’adresser. Merl ? Oui, celui évidemment qui avait les mains les plus encombrées ! Elle laissa l’homme les récupérer dans sa poche, et il les envoya à Elias qui saurait quoi en faire. Lucas et lui devaient de toute façon rejoindre la banquette arrière avec le stock qu’ils avaient : ils ne pourraient pas organiser le coffre.

Une dernière course, quelques rôdeurs abattus, et les quatre parvinrent au niveau du véhicule. Elle glissa par-dessus le capot, ouvrit la portière en fanfare, poussa Lucas à l’intérieur en l’obligeant à se tasser et referma derrière lui. Ce ne fut qu’une fois sur son siège, Elias derrière le volant, et les essuis glaces essuyant les restes de rôdeurs percutés par le polynésien qu’elle reprit enfin son souffle.

« C’était trop bien ! » Hurla-t-elle dans l’habitacle en levant les bras : « On recommence quaaaand ? »

Casey à Disneyland.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   Mer 10 Jan 2018 - 6:04
Elias avait plus ou moins rattrapé les clefs qu'on lui avait lancé. Elles avaient rebondi contre son buste, puis rebondi dans sa main, avant qu'il ne parvienne à les immobiliser entre ses doigts. La seconde d'après, il était engouffré sur le siège conducteur et les avait déjà enfoncé sur le contact. Il cala une fois dans la précipitation, puis deux. Des mains décharnées venaient déjà taper à la vitre. La troisième fois, le moteur rugit, et le véhicule recula si brusquement que le Polynésien failli heurter le volant de sa tête.

- On s'accroooche !

Après quinze mètres en marche arrière, il appuya violemment sur le frein, passa la première et fonça, se débarrassant ainsi des Charlz accrochés au capot. La voiture tangua sur les corps, et au bout de deux minutes de combat d'un Terminator face aux goules, le groupe put enfin prendre la fuite sans bobo.

Il essuya son front luisant d'un revers de main avant d'éclater de rire à la remarque de Casey. L'air totalement ahuri de Lucas était un vrai délice.

- Woooouhoooooou !

Une légère couleur rosée pouvait se voir malgré le teint bien mat de l'aide-soignant, témoin de l'adrénaline et de l'effort qu'il avait déployé durant cette sortie. Il klaxonna un grand coup, ce qui, il en était certain, allait exciter les rôdeurs se trouvant à proximité, et acceléra un peu plus. C'était encore l'un des points qu'il aimait maintenant : plus de limitation de vitesse, plus de feux, plus de stop, et presque plus de vigilance. Conduire, selon lui, était devenu une véritable liberté.

- De la folie !! On s'refait ça demain poulette, j't'emmène !

La peur ? Pfff, envolée !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Did You Hear Voices From The Grave ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Did You Hear Voices From The Grave ? -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» Accent Grave sur la tête des ex-militaires haitiens.
» Grave deterioration dans camps: Desesperes pensent au suicide
» Hello hello, can you hear me? I can be your china doll if you want to see me fall. ₪ 31 jan, 20h15
» Problème grave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: