The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- /!\ The lucky one -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 877
Age IRL : 29
MessageSujet: /! The lucky one   Jeu 26 Oct 2017 - 12:05
Cela faisait presque une heure qu’ils couraient « Attends, je ne suis pas habituée ! » Jeff faisait ça depuis bien plus longtemps qu’elle et sur les derniers kilomètres, presque faisait-il exprès de prendre l’avantage. Le soleil se levait tout entier, ils étaient partis à l’Aube. Caroline souhaitait s’entrainer un peu plus ses dernières semaines, elle avait souhaité suivre son compagnon le long du sentier pou run footing matinal. Ils étaient presque arrivés au Ranch lorsque Jeff se rapprocha d’elle pour l’accompagner sur les derniers mètres. Mais grave erreur de sa part. Caroline courut un sprint final jusqu’aux marches du bâtiment principal « Premier à la salle d’eau ! » c’est qu’elle était en forme depuis pas mal de temps maintenant.

Aucun nuage noir à l’horizon, si ce n’était les dernières discussions qu’elle avait eu avec Tam et Ashley, Caroline était en forme. Elle avait examiné les derniers arrivants dans la communauté, essayant de faire au mieux pour les rassurer et les soigner. Désormais le Ranch comptait beaucoup de survivants et de voir autant de monde en sécurité faisait du bien à voir. Mais plus que tout, la vétérinaire était heureuse avec Jeff. Ils arrivaient à se comprendre même d’un seul regard. Le sourire de l’un était contagieux pour l’autre. Il était doux, patient, souriant et compréhensif. Elle en apprenait un peu plus sur lui, sur les choses qu’il aimait, sur ses habitudes et sur son bon sens. Il arrivait à la faire rire. Plus personne ne lui faisait cet effet-là depuis des années. Et voilà que le Canadien arrivait et chamboulait la vie de la vétérinaire d’un point de vue positif.

Une fois rentrée, Caroline dévala les escaliers pour se précipiter dans la salle de bain par chance, libre. Après quelques minutes sous l’eau chaude, elle sortit discrètement tout en jetant des coups d’œil dans le couloir avant de rentrer précipitamment dans sa chambre. Une serviette enroulée autour d’elle, elle rangea quelques affaires. Toujours cette manie de faire quelque chose … Il s’avère que Jeff dormait dans sa chambre depuis quelques temps. Ce qui ne déplaisait guère à la trentenaire. Ça faisait des chambres de libre étant donné que Connor et Elena avait une chambre à eux également.

Après plusieurs minutes, la vétérinaire se demandait ce que faisait son compagnon en préparant ses affaires propres pour se rhabiller. Peut-être qu’il s’était arrêté pour manger ou qu’il était allé à une autre salle de bain. Ses cheveux humides, perlaient sur le sol, sur ses épaules et dans son dos. Elle commençait à avoir froid et s’empressa de prendre son haut lorsque la porte s’ouvrit. Instantanément, elle se retourna de peur que quelqu’un d’autre soit rentré. Mais lorsqu’elle vit le Canadien, un large sourire apparaissa sur son visage « Tu as été lent vers la fin de la course » fit-elle avec une mine victorieuse. Juste pour le plaisir de le faire râler. Quand il s’agissait de compétition, la médecin prenait toujours un malin plaisir à le provoquer.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Confiées à Caroline avant son départ
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2017
Messages : 881
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   Ven 27 Oct 2017 - 10:08
Le soleil s'était levé depuis une poignée d'heures, et déjà les différents habitants de Issaquah Ranch vaquaient à leurs diverses occupations. Comme à l'accoutumée, Jeff avait enfilé sa tenue de sport pour un petit footing matinal. La seule différence était que cette fois-ci, il était accompagné de Caroline. Cela faisait quelques semaines maintenant qu'ils partageaient leur quotidien, et c'est avec bienveillance qu'il lui avait proposé d'entretenir sa condition physique à ses côtés. C'était toujours ça de gagné, et puis, qu'est-ce que c'était agréable en bonne compagnie !

Il l'avait devancé d'une bonne centaine de mètres, trottinant à son rythme comme à son habitude, ce n'est que quand il entendit la jeune femme lui demander de l'attendre qu'il ralentit quelque peu... Mal lui en prit, à la fin du parcours, sa partenaire en profita pour piquer un dernier sprint jusqu'à l'entrée du refuge. " Ah bha bravo !... " Prêt à la taquiner davantage, il n'en eut toutefois pas le temps puisque cette dernière avait décidé de prolonger la compétition jusqu'à la salle d'eau. Levant les yeux au ciel, bien qu'amusé par la vivacité de sa compagne, il se précipita à son tour vers l'une des deux salles prévues à cet effet.

Ce n'est qu'après quelques minutes, bien que persuadé d'être arrivé en premier qu'il finit par comprendre que la vétérinaire était sans doute partie de l'autre côté du Ranch. Ils pourraient sans doute se retrouver plus tard ? Le canadien enleva ses vêtements avant de profiter de l'habile système conçu par les plus ingénieux du groupe afin de prendre une douche de fortune. Tout se passait vraiment bien pour le moment, et il était réellement heureux de la relation qu'il entretenait avec Caroline. Ils prenaient tous deux le temps ainsi que le plaisir d'apprendre à se connaître, se comprenaient parfois même sans que les mots n'aient besoin d'exprimer ce qu'ils ressentaient. Pour autant que ses sentiments à son égard ne faisaient que grandir avec le temps, il avançait toutefois un peu dans l'inconnu, et il lui avait fait promettre de lui dire si il allait trop loin, ou que son comportement ne lui plaisait pas. Il préférait en effet qu'elle soit aussi franche qu'il pourrait l'être à son égard. Mais pour le moment, les choses se passaient relativement bien.

Après quelques minutes passées à se décrasser un peu, il se sécha à l'aide d'une serviette avant de constater qu'il n'avait pas pris de vêtements de rechange. Il enfila alors son boxer ainsi que son jogging, passant la serviette autour de son cou afin d'empêcher l'eau de couler de ses cheveux, laissant son torse nu et musclé par toutes ses séances d'entraînement en attrapant au passage son t-shirt avant de sortir de la salle. Le quarantenaire se dirigea alors vers la chambre de Caroline, manquant au passage de s'arrêter devant celle qu'il partageait à l'origine avec Connor. Deux femmes avaient eu donc raison de leur colocation ! Enfin en apparence, car ils occupaient toujours leur chambre, même s'ils n'y étaient que très rarement désormais.

Arrivé cette fois-ci devant la bonne porte, il frappa deux coups pour s'annoncer avant d'entrer, découvrant la jeune femme qui n'avait pas eu le temps de se changer. Le rouquin déglutit, un peu stupéfait par l'agréable vue qu'il avait avant qu'elle ne se rende compte de sa présence et le gratifie d'un large sourire -qu'il ne tarda pas à lui rendre- avant qu'elle ne commence à le taquiner. Sa remarque le fit rire, et il secoua alors négativement la tête " Je dirais plutôt que c'est toi qui était pressée d'en finir ! " il était alors resté sans bouger, sans doute un peu intimidé de ne pas être réellement chez lui avant de faire le tour de la pièce pour venir ouvrir son sac, il remarqua alors que le dos de Caroline n'était pas sec. D'un geste rapide, il fit glisser sa serviette le long de ses épaules avant de venir essuyer le dos de la brune, caressant ensuite de son autre main sa peau qui lui semblait toujours aussi douce " C'est mieux comme ça... " il déposa alors un petit baiser sur son cou avant de venir chercher dans son sac des affaires de rechange, baillant poliment avant de constater dans un soupir qu'il devrait sans doute mettre un peu d'ordre dans son foutoir pour ne pas égarer ce dont il aurait le plus besoin au moment voulu. Et alors ? Il préférait cent fois se préoccuper de ce genre de petits détails à vrai dire, presque comme si rien n'avait changé.




Jefferson Harvey
Wish we could turn back time, to the good old days... When our momma sang us to sleep but now we're stressed out » Mikaiah
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 877
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   Ven 27 Oct 2017 - 21:45
« Non j’en avais encore dans le ventre, la preuve en fin de course » Caroline se mordit la langue. Elle essayait de fixer son visage mais son regard déviât légèrement sur ses bras et sur ses abdominaux qui commençaient à se dessiner. Il prenait soin de lui depuis un moment et elle pouvait bien en profiter non ? Il resta planté au milieu de la pièce avant de venir ouvrir son sac posé à côté du lit. Il était trop proche d’elle. A un point qu’elle n’arrivait pas à se reconcentrer pour ranger ses affaires. Enfin, non en réalité elle voulait s’habiller. Elle sentit une serviette se poser sur sa nuque et ses épaules. Jeff épongea les quelques gouttes qui lui restait sur sa peau. Elle ferma les yeux quelques secondes se laissant aller à cette gentille attention. Il déposa un baiser dans son cou. Ce qui d’ordinaire ne la laissait pas de marbre. Elle ressentit quelques frissons à son contact. Non pas qu’elle avait froid mais c’était tout le contraire qui se produisait.

Lorsqu’il soupira, Caroline laissa tomber son haut pour se tourner vers lui et mettre ses cheveux sur le côté pour ne pas qu’ils mouillent une fois de plus son dos. Elle sourit tendrement, tête sur le côté pour remarquer que le Canadien souhaitait mettre un peu d’ordre dans ses affaires. « Tu n’es pas obligé faire ça maintenant tu sais » elle se positionna à ses côtés « tu es ici chez toi aussi » elle lui prit la main pour le faire pivoter face à elle en positionnant ses bras autour de son cou «  A moins que tu es en train de ranger parce-que tu veux me laisser ici toute seule » elle se rapprocha un peu plus de lui collant sa serviette de bain contre son torse « Ce que je ne te laisserai pas faire ». Elle déposa un baiser sur ses lèvres tendrement tout en mêlant ses mains dans ses cheveux humides. De l’embrasser était devenu quelque chose de naturel. Elle en avait besoin, tous les jours sûrement pour sentir que c’était bien vrai entre lui et elle. Elle ne se l’avouait pas encore mais la vétérinaire éprouvait des sentiments envers le rouquin qui grandissaient un peu plus chaque jour. Elle évoluait avec lui, avec le temps, au rythme des battements de leur cœur et de leur vie de couple. Chacun y mettait du sien sans vraiment faire attention à ce genre de chose. Pour Caro, c’était un nouveau chemin, une nouvelle destination. Elle n’avait jamais vécu ça auparavant, pas à ce point, pas si intensément. Comme si ce monde avait décuplé tous ses sens et ses sentiments par la même occasion.

En reculant, elle prit le temps de plonger son regard dans le sien. D’un air malicieux, elle lui faisait savoir qu’elle voulait qu’il reste ici, près d’elle et qu’ils continuent cette matinée sur un ton un peu plus léger qu’une course dans la forêt. Elle lui prit les mains qu’elle déposa de part et d’autres de ses propres hanches avant de revenir attaquer ses lèvres une seconde fois. Le désir monta en elle tellement qu’elle eut une idée qui pouvait faire peur à son compagnon. Terminant le baiser profond qu’elle venait de lui donner, celui qui faisait battre son cœur plus fort encore, la trentenaire, toujours proche de lui, lui fit un sourire tout en venant déposer ses doigts sur le nœud de sa serviette qu’elle défit en un tour de main. Cette dernière tomba au sol. Son regard ne se détacha pas du sien. Son corps touchant à peine le sien, elle lui faisait passer un message clair. Elle n’avait jamais été si directe quand il s’agissait de ces choses-là ou d’intimité.  Elle était pudique mais avec lui tout était plus simple. Même à ce stade. Cela faisait des semaines qu’ils dormaient ensemble peut-être qu’il se montrera moins timide ou moins gênée. Caroline l’était quelque peu mais elle voulait lui faire savoir qu’avec lui, elle pouvait se laisser-aller et que c’était du sérieux. Jamais elle n’avait montré cette facette intime de sa personnalité à un homme. Caro était une femme impulsive et déterminée pour d’autres raisons. Aujourd’hui, elle le serait pour lui prouver qu’elle tenait à lui et qu’elle était heureuse à ses côtés.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Confiées à Caroline avant son départ
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2017
Messages : 881
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   Dim 29 Oct 2017 - 14:58
Elle ne manqua pas de lui faire croire qu'elle avait parfaitement prévu la fin de la course, ce à quoi il ne pouvait répondre que par un franc éclat de rire, avant de remarquer -avec amusement- que le regard de la jeune femme avait dévié, semblant désormais observer sa musculature alors qu'elle se mordait un petit bout de langue. Jeff ne pouvait pas nier qu'entre eux -depuis qu'ils avaient commencé à écrire leur histoire- il y avait eu des moments beaucoup plus intimes. Il ne pouvait pas nier non plus le désir qu'il éprouvait à l'égard de la jeune femme, mais il était patient. Peut-être même d'une trop grande patience ? Il préférait se contenter de ce qu'il avait, ce qui était beaucoup, le droit d'être là, à ses côtés. A aucun moment il ne lui avait forcé la main pour quoi que ce soit, il préférait être sûr qu'ils avaient tous deux pleinement conscience de ce qu'ils faisaient et de ce qu'ils voulaient. Rien n'était pire que le sentiment d'avoir des regrets parce qu'on avait agi trop vite...

Du temps, ils en avaient à loisir, d'ailleurs, la journée ne faisait que commencer. Assis en tailleur sur le lit, et bien que râlant en voyant le bordel présent dans son sac, il se prépara à le ranger. Sa compagne ne semblait pas de cet avis ? S'asseyant à ses côtés en lui disant qu'après tout, il était chez lui " Ouais, je sais... "  il ne put toutefois pas finir sa phrase, la brune lui prenant doucement les mains pour qu'ils puissent désormais se faire face, passant ses bras autour de son cou. " Mais non... " elle finit par réduire grandement la distance entre eux, résolument décidée à ce qu'ils trouvent autre chose à faire. Jeff répondit instinctivement à son baiser qu'il prolongea quelques instants, caressant le dos de la jeune femme. Quel étrange sentiment que de celui de pouvoir évoluer tous les deux, d'apprendre à se découvrir, petit à petit. Il s'était dit que ça avait encore une chance de lui arriver, malgré tout ça. Et c'était désormais chose faite.

Ils se regardèrent tous deux, s'adressant un sourire. Caroline amena les mains du quarantenaire à ses hanches, qu'il ne se priva pas de caresser doucement alors qu'ils s'embrassaient à nouveau. Et tout à coup... " Wouah... " sa serviette venait de tomber au sol. Les yeux grands ouverts, un peu intimidé et sentant le rouge lui monter aux joues. Il admira toutefois le superbe corps nu de la jeune femme, se tenant désormais à ses côtés en toute simplicité et vulnérabilité. Il déglutit difficilement avant de se reprendre, après une ou deux claques mentales " Réflexion faite...Je ferais ça plus tard... " dit-il en poussant son sac du bras, afin de le faire tomber du lit. Le rouquin approcha alors son visage de celui de la vétérinaire, déposant un baiser sur ses lèvres avant de venir en déposer d'autres dans le creux de son cou, sentant sa peau frissonner à ses contacts. Tout en l'embrassant, il l'invita alors à s'installer un peu plus confortablement dans le lit. Jeff s'allongea à ses côtés, avant de l'attraper doucement par le bras pour qu'elle puisse se poser au dessus de lui. L'entourant de ses bras, il s'approcha alors pour lui murmurer à l'oreille " Tu es magnifique... " il compléta ses paroles en la couvrant d'autres petits baisers, le long de son ventre, alors que ses mains caressaient inlassablement son corps, appréciant chaque parcelle de sa peau qui étaient d'une douceur si réconfortante... Son coeur battait à tout rompre pour sa compagne, et il commençait d'ailleurs à se sentir un peu serré dans les vêtements qu'il lui restait. Si la jeune femme se demandait encore si le quarantenaire était fait de bois ou pas, sûr que cette fois-ci, elle aurait sa réponse.



Jefferson Harvey
Wish we could turn back time, to the good old days... When our momma sang us to sleep but now we're stressed out » Mikaiah
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 877
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   Dim 29 Oct 2017 - 17:04
Sans vraiment réfléchir à ses actes, Caroline lui montrait qu’elle voulait passer un certain cap. Cela faisait quelques semaines qu’ils étaient ensemble et que tout se passait pour le mieux. En réalité, c’était cette attente d’aller plus loin ensemble qui lui a permis aujourd’hui de faire ce premier pas. Et puis sincèrement, être dans une même pièce, lui uniquement en jogging et son corps à elle juste enveloppé dans une serviette de bain, la vétérinaire n’avait pensé qu’a cette voie depuis qu’il était entré dans la chambre.

Jeff était doux et patient avec elle. Ils dormaient ensemble, certaines caresses trouvaient leurs chemins durant les moments à deux, mais il avait toujours attendu peut-être le bon moment. Et si c’était aujourd’hui ? Caroline elle, le ressentait comme ça. Ce temps-là, elle souhaitait le saisir maintenant et le prendre au dépourvu. Ce qui a très bien marché vu les yeux ronds de son compagnon sur le moment. Mais après une courte réflexion elle ne souhaitait pas le brusquer. Et c’est ce qu’elle était en train de faire… Néanmoins, le quarantenaire avait compris où la jeune femme voulait en venir et il déposa un baiser sur les lèvres de la vétérinaire avant de s’attaquer à son cou. Elle eut des frissons qui se multiplièrent à mesure qu’il la couvrait de baiser dans le creux de son cou.

Il mena la danse toujours avec délicatesse. Le mot « magnifique » fit sourire la trentenaire et continua à la couvrir de baisers sur son ventre tout en caressant son corps. Même si elle frissonnait, la température de son corps elle, augmentait. Son cœur battait à un rythme moins régulier, son souffle se faisant plus présent. Lorsque le canadien déposa quelques baisers sur ses lèvres, elle prit son visage dans ses mains lui disant doucement « Je ne veux pas te forcer la main », elle attendit un signe de sa part avant de l’embrasser sans vraiment le laisser s’échapper. Rendant le baiser plus profond et intense. Elle manqua presque de souffle tant elle le désirait. Elle le désirait depuis bien trop longtemps maintenant. Et dire qu’au début, ils avaient eu des occasions à portée de main pour s’embrasser. Aujourd’hui, elle ne manquerait pas celle-ci. Heureusement, Jeff ne fuyait pas. Elle aurait eu peur d’aller beaucoup trop loin. Etant au-dessus-de lui, elle attaqua son cou en descendant doucement sur son torse. Elle n’hésita pas à lui enlever les derniers vêtements qu’il lui restait les jetant au bord du lit. Cette envie qu’elle avait pour lui décupla. Elle n’imaginait pas qu’un homme pouvait lui faire encore un tel effet. Elle pensait avoir perdu ce genre de sentiment pour toujours. Elle éprouvait de réels sentiments pour cet homme et elle voulait lui prouver encore et encore.

De voir que Jeff avait envie d’elle, la comblait. Elle revint sur lui pour l’embrasser avec toujours cette intensité qui lui brulait les lèvres. Les langues se dénouèrent et dansaient ensemble. Elle se mit sur le côté, tout en continuant de déposer ses lèvres sur son cou et sur ses lèvres. Elle caressa le Canadien pour s’imprégner de la chaleur de sa peau jusqu’à déposer sa main sur son membre. Désormais, elle était envahie par une fièvre qu’elle ne voulait pas soigner. Elle fit des mouvements avec sa main pour combler le Canadien et lui faire perdre le contrôle. Reculant sa tête, elle vit les yeux bruns de son compagnon se poser sur elle et cette envie qu’elle y voyait ne faisait qu’augmenter le sien. Elle lui sourit timidement pour lui montrer qu’elle était heureuse, que dans ses bras elle se sentait bien et que sa vraie place était ici. Oui, elle avait trouvé enfin sa place. Elle savait désormais qu’elle personne elle était devenue et elle commençait à entrevoir un avenir dans cette part d’ombre et d’incertitude.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Confiées à Caroline avant son départ
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2017
Messages : 881
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   Dim 29 Oct 2017 - 18:11
Magnifique, elle l'était, tout comme ce qu'ils vivaient tous les deux. Parce que tout était laissé au hasard, et ce depuis le début. Il avait fallu qu'ils se retrouvent tous deux assignés à une tache bien spécifique pour finir par se rapprocher. Jeff n'avait aucune prise sur ce qu'il se passait, et c'est peut-être ce sentiment qui était le plus grisant, de pouvoir faire avancer les choses comme ils l'entendaient. Et nul doute que ce matin, ils allaient sans doute passer un cap. Sa patience n'allait visiblement pas tarder à être récompensée ?

Entre deux baisers, elle le regarda alors pour lui dire qu'elle ne voulait pas le forcer, et donc qu'elle comprendrait qu'il ne veuille pas aller jusqu'au bout.  " Je sais. " lui répondit-t-il en toute simplicité, ce qui devait être le signe que sa compagne attendait pour l'embrasser à nouveau. Il n'y avait pas de meilleur sensation au monde que de se sentir humain, un peu plus, et de vouloir partager cette joie et cette passion avec quelqu'un d'autre. Ils s'adonnèrent tous deux à ce baiser langoureux qui s'intensifiait jusqu'à les laisser tous deux presque à bout de souffle. Il la désirait tellement en ce moment précis, ce genre de moment, et de privilèges n'était pas facile à atteindre, mais si simple à gâcher. Jeff espérait que ce ne serait pas le cas, car il ne pourrait et ne voulait plus reculer.

Caroline l'embrassa ensuite dans le cou, couvrant de baisers son torse tout en commençant subtilement à lui enlever ses derniers vêtements. Le canadien lui adressa un sourire amusé alors qu'ils pouvaient tous deux désormais s'observer dans le plus simple appareil. Un baiser amenant une autre caresse, de plus en plus significatives, la main de la jeune femme vint alors se déposer sur sa virilité, ce qui faisait de lui l'homme qu'il était. Une sensation de bien-être parcourut son être tout entier alors qu'il exprimait des râles de plaisir de plus en plus difficile à contrôler, incitant la jeune femme à continuer après avoir répondu à son sourire. Pourquoi espérer être sous la bienveillance d'un ange quand on avait le sien rien qu'à soi ?

Après quelques minutes, ne tenant plus, face aux attentions de sa compagne dont il se sentait grandement privilégié, il la ramena à lui pour l'allonger sur le lit et l'embrasser à nouveau, prolongeant ses baisers dans le creux de son cou, jusqu'à la naissance de ses seins, couvrant son buste jusqu'à son bas-ventre de petits baisers, jusqu'à venir se perdre entre les cuisses de la jeune femme, commençant à titiller l'intimité de la brune de petits coups de langue, se fiant autant à son non verbal qu'à ses gémissements pour la combler. C'est après quelques instants qu'il se redressa pour poser ses yeux sur les siens, l'invitant à revenir se placer au-dessus de lui, son membre tout proche de l'intimité de la jeune femme. Il la désirait si fort, Jefferson voulait être sien, et qu'elle soit sienne. Ses yeux marrons n'ayant toujours pas arrêté de la regarder, ses mains parcourant son corps, n'attendant qu'un signe de sa part, plus prêt que jamais.



Jefferson Harvey
Wish we could turn back time, to the good old days... When our momma sang us to sleep but now we're stressed out » Mikaiah
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 - Couteau
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/04/2017
Messages : 877
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   Dim 29 Oct 2017 - 22:40
Ce n’était que pur plaisir qui s’immisçât dans tout son être. Elle commençait à ne plus réfléchir, ne rien calculer, se perdant dans les caresses de son compagnon. Mais mieux encore, lorsqu’elle entendit les râles de plaisir de Jeff, elle n’avait que plus de désir pour lui. Ses gestes se firent plus rapide et ses baisers plus forts et puissants. Le Canadien lui rendit son sourire ce qui motiva cette dernière à lui donner encore plus de plaisir.

Jeff changea de position, lui permettant de se retrouver sur elle. Il parcourait son corps de baisers, Caroline en perdit son orientation. Une fois plus bas, les souffles de la trentenaire se firent plus convainquants et soutenus. Elle ferma les yeux, s’imprégnant de ce doux appétit qui grandissait en elle à chaque seconde. Il n’y avait plus qu’eux. Ils avaient recréé cette bulle d’intimité autour d’eux. Jamais elle ne s’était sentie si vivante. Ses sens s’emmêlant, elle ne contrôlait plus rien. Juste ce plaisir immense qui parcourait son ventre à la recherche d’une issue. Ses doigts saisissaient les draps tout en fermant les yeux n’ayant que pour seul repère les caresses et les gestes du Canadien.

Après quelques minutes, il replongea son regard dans le sien. Caroline lui communiqua tout le bien qu’il lui prodiguait. Elle ne perdit pas de temps pour le dominer, sentant son intimité tout proche du sien. Elle le voulait tout entier, elle ne souhaitait plus attendre. Ils étaient prêts tous les deux. Elle embrassa le Canadien en lui mordant doucement la lèvre inférieure avant de se placer de sorte à ce qu’il ne fasse plus qu’un. C’est à ce moment qu’en fermant les yeux elle goutta à ce plaisir avec un mélange d’excitation. Elle commença à faire des petits mouvements de va-et-vient en regardant l’homme pour qui elle avait des sentiments, celui pour qui s’était tellement fort. Elle ne pouvait retenir ses râles de plaisir sentant ce bien-être grandir plus encore à chaque mouvement du bassin. Elle l’embrassa, attaquant son cou tout en suivant le rythme. Elle prit ses mains pour les placer de part et d’autres de la tête du rouquin, s’appuyant sur celles-ci, suivant la cadence.

Elle n’avait pas de mot pour décrire ses sensations. C’était comme si elle se soignait, comme si elle apaisait certaines souffrances liées avec le passé. Aujourd’hui, elle se jurait de ne parler que de présent et d’avenir. C’était grâce à lui qu’elle avait changé. Depuis cette première nuit, sous les étoiles, à échanger et parler d’eux, depuis ce jour-là, elle n’avait cessé d’évoluer, de se prendre moins la tête et de moins contrôler les évènements. Si elle souriait c’était grâce à lui. Il lui avait montré la voie à prendre …

Toujours dans le même élan, Caroline bascula sur le côté pour laisser prendre à Jeff l’avantage. Elle n’avait d’yeux que pour lui, son corps et ses qualités. Elle en voulait plus mais en donna toujours davantage. Ces sensations l’accompagnaient, toutes nouvelles, appétissantes et intenses. Elle s’oublia pour mieux accueillir ce désir qui montait au creux de son bassin, ses mains caressant Jeff et ses doigts imprégnant la peau du quarantenaire.



Help me understand what, I've given in to all the years, And this darkness I have known, Disconnect and self destruct one woman at a time || crédit : code par quantum mechanics
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: /!\ The lucky one   
Revenir en haut Aller en bas  
- /!\ The lucky one -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Lucky Light
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.
» presentation de lucky luke
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» Quel personnage de Lucky Star êtes-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: