The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Chassé croisé - part 3 -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mar 31 Oct 2017 - 23:16
- C'est moi, souffla le jeune homme quand Casey s'excusa à demi-mot. Juste après avoir affiché une moue de dégout devant l'odeur abominable qui lui prenait le nez. Il affichait le visage fermé du Stanley des mauvais jours. Il fallait dire que là, ses yeux plongés dans ceux de la blonde, il se sentait nul. C'était lui qui l'avait amenée ici. Elle avait passé plus d'un an dehors avec sa sœur et lui l'emmenait en virée, comme si c'était une promenade de santé. Putain, mais quel demeuré ! Il était furax contre lui-même de la mettre ainsi en danger. Pouah c'est hard quand même, lâcha-t-il, en amenant le revers de sa main devant ses narines, alors que son amie terminait son badigeonnage. C'est rien, la rassura-t-il alors sur sa foulure, même s'il se maudissait aussi pour cette mauvaise réception.

Il serait fixé d'ici une grosse minute. S'il continuait à avoir mal. Ou pas. Il ressortit le talkie pour le couper complètement, puis suivit le mouvement. Marcher dans le sable n'aida pas et le garçon boita sur quelques mètres, mais rapidement la douleur se fit oublier. Ils retournèrent ainsi sur la rue et son attroupement impressionnant. C'était le moment de vérité. Le militaire évaluait la distance qu'il leur faudrait marcher parmi les morts, quand la main visqueuse de Casey se glissa dans la sienne. Il tourna son visage ensanglanté vers le sien, découvrant son profil déterminé. Il reçut comme une décharge. Une piqure de rappel. Ils étaient vivants. Tellement. Il pressa ses doigts contre les siens et la suivit au milieu des rôdeurs.

Conscient de tout ce qui l'entourait, le garçon fit toutefois abstraction des mâchoires ballantes et des visages défigurés de ces infectés autour d'eux. C'était le meilleur moyen de céder à la panique. Et il était entrainé pour garder son calme. Aussi maitrisa-t-il sa respiration tout en serrant les dents, se concentrant uniquement sur la silhouette de son amie qui marchait devant. Les quatre compagnons finirent ainsi par doubler la horde, après un temps infini, et en sortir. Stan se permit d'expirer plus fort, une partie de son soulagement.

Un peu plus loin, d'un mouvement de la main, Michelle indiqua une bifurcation sur leur gauche. C'était par là qu'ils rejoindraient leur embarcation. Dès qu'ils furent un peu cachés, ils pressèrent le pas. Allant même jusqu'à courir sur les derniers mètres. Le bateau les attendait, paisible, ancré à hauteur de poitrine.

- Stan, lance le moteur, je m'occupe de la corde, lança la militaire à son camarade.

Celui-ci ne stoppa pas sa course, entrainant avec lui Casey dont il tenait toujours la main. Il avait repris les devants. Il entra sans hésiter dans l'eau et ne lâcha la blonde que pour la propulser à l'intérieur du rafiot. Angel lui passa son bidon d'essence – le seul qu'ils avaient rempli ! - et se hissa à son tour, aidé de la jeune femme. Stanley en fit de même, avant de se précipiter sur l'ancre. Vingt secondes plus tard, il activait le moteur. Plusieurs rôdeurs s'étaient approchés de la mer et menaient la vie dure à Michelle, qui avait jusqu'ici réussi à les maintenir à distance.

- Mich' ! Raboule ! Tonna le garçon, pour attirer son attention. Pour l'aider, le quinquagénaire sortit son arme à feu et tira trois coups vers les dépouilles. Deux d'entre elles s'affaissèrent. La femme se dégagea comme elle le put de la prise d'un macchabée, leur balança la corde d’amarrage et trouva les quatre bras d'Angel et Casey pour la faire grimper à son tour dans le bateau. Stan abaissa alors la manette de commande et mit les gaz.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mer 1 Nov 2017 - 0:19
Casey se revoyait, quelques mois auparavant, tenant la main de sa sœur en évoluant au milieu d’une horde. Focalisée sur ce qui comptait : marcher. Aller tout droit, baisser le regard, ne rien dire. Ne pas respirer. Etre vide. Juste, garder son objectif en tête. Le souvenir la marquait, drôlement. Plus profondément qu’elle ne l’avait imaginé, tant le réflexe lui revint spontanément au corps. On ne se détachait pas de ce qu’il lui avait permis d’y arriver. La personne qu’elle tenait à protéger absolument était différente, et les sentiments qu’elle entretenait pour elle également. Mais ça ne changeait rien à ce qui lui tenait à cœur.

Ils arrivèrent au bateau, purent prendre le large sans difficultés. Les jambes trempées, la morsure du froid se fit plus violente encore. Surtout lorsqu’elle put se poser finalement et laisser l’adrénaline s’évacuer. Elle ne put faire qu’un brin de toilette avant de retrouver les autres, et tous les quatre furent refourgués dans un coin lorsque l’équipe se retrouva au complet. L’odeur fut source de moqueries, et les talents de Casey pour s’attirer des ennuis en amusèrent plus d’un. Eddie la rassura, en lui disant que ça n’était peut-être jamais arrivé de cette manière précisément, mais que certain avait fait bien pire qu’elle.

La blonde nota les efforts de ses amis pour tourner le tout en dérision. Ça aurait pu être pire, bien plus tragique, mais ils s’en sortaient à bon compte. Plus de peur que de mal, et des souvenirs à raconter. Epaule contre épaule avec Stanley, elle se fit étrangement discrète dans la discussion, se tournant plutôt vers son ami pour voir s’il allait bien. Elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter. Ni de revenir chercher sa main une seconde fois, propre cette fois, sous la couverture de survis qui les aidait à ne pas grelotter comme des perdus.

_____________________________

« Tu commences à sentir comme une vraie personne civilisée, c’est bien… » Commenta Maddie avec un sourire en coin, démêlant les longs cheveux encore mouillés de sa sœur. Elle avait eu tellement de mal à faire partir tous les morceaux de chairs décomposées…
« Je crois que si je me lave encore une fois, je vais finir par muer et changer de peau… » Rajouta Casey avec un petit rire.

Sa sœur ne fut pas aussi heureuse de cette constatation. Il fallait dire qu’en la voyant descendre du bateau, elle qui s’était faite du soucis toute la journée, avait bien cru défaillir en retrouvant son aînée. Les lèvres bleuies par le froid, le teint rougi par le sang, et une odeur caractéristique dont elle se serait bien passée. Ça faisait des heures qu’elle y était pour faire rien que sa toilette et la ravoir comme il le fallait. Au moins maintenant, elle était présentable. Maddie termina son œuvre avant qu’on ne cogne à la porte. Elle se retourna, et alla ouvrir.

« Oh, salut… » Lança-t-elle. Casey fit volte-face sur sa chaise, pour voir qui c’était, et distingua la silhouette de Stanley à qui elle adressa un sourire. « Entre, fais comme chez toi. »

Elle le laissa pénétrer dans sa maison, avant de s’éclipser. Si bien qu’ils se retrouvèrent en tête à tête, elle, les cheveux toujours trempés dans un pyjama de fortune, lui, bien plus présentable que lorsqu’elle l’avait laissé quelques heures avant. Fourrant ses mains dans ses poches, elle lui adressa juste un sourire : l’adrénaline et l’euphorie étaient retombées, elle avait pris un peu de recul, et comme tout finissait bien, Casey se permit un commentaire :

« C’était pas si mal comme sortie, ça aurait pu être pire. » Elle pouffa d’un petit rire amusé. « On devrait refaire ça à l’occasion si ma poisse te fait pas peur… » Elle se retourna brièvement : « Tu as pu manger ? Tu veux à boire ? Maddie a refait le plein, c’est le grand luxe ici. »




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mer 1 Nov 2017 - 9:11
- Vous êtes beaux ! S'était exclamés Michelle, affichant un sourire bienveillant, en regardant les trois autres, alors qu'ils avaient enfin pris de la distance. C'était aussi pour dédramatiser la situation. Dans d'autres circonstances, Stan aurait pu rire de cette mésaventure, puisque sa fin était heureuse, mais il continuait de s'en vouloir.

Il pesta d'avoir noyé son flingue dans la manœuvre, mais avait réussi à préserver le talkie walkie. Ils purent ainsi prévenir le reste des troupes qu'ils confirmaient le rendez-vous. Et les retrouvèrent finalement un peu plus tard. Ces derniers n'avaient effectivement croisé qu'une poignée de rôdeurs de leur côté – c'était parfaitement injuste ! - et avaient fait le carton plein d'essence. Ils pouvaient tous être satisfaits de cette expédition au final. Mouais...

- C'est sympa de vous être dévoués, rigola l'un des gars, à l'intention des malchanceux, et quelques vannes fusèrent. Les équipes étaient habituées, puis ils étaient obligés de le prendre de cette façon. C'était d'une certaine manière leur seule échappatoire.

Comme sa voisine, Stanley resta en partie silencieux, ne répondant qu'à quelques questions de son autre voisin. Tout aussi inquiet pour Casey qu'elle l'était pour lui. Sa main de nouveau dans la sienne et incapable de penser à autre chose, il était conscient que le moment était enfin venu de lui dire ce qu'il avait sur le cœur.

***

Il salua Maddison avant de la voir disparaître. Et son regard s'ancra dans celui de sa frangine. Il s'était déjà assuré par trois fois avant de la quitter qu'elle allait bien, mais une part de lui n'était toujours pas convaincu. Il refusa à boire et à manger.

- J'aurais pas du t'amener, répondit-il, un peu sèchement, alors qu'elle feintait la légèreté. Il avait le visage grave. Te mettre en danger comme ça, je sais pas à quoi j'ai pensé. Il l'entendait déjà lui affirmer qu'elle n'était pas en sucre. Qu'elle avait appris à survivre bien avant d'arriver ici. Et c'était vrai : elle avait été parfaite aujourd'hui. Je ne peux pas me permettre de te perdre, tu comprends. C'est plus... Il n'acheva pas cette phrase. Plus que ce qu'elle pouvait imaginer.

Il planta ses yeux acier dans ceux de la blonde, le cœur en plein rodéo. Il s'était entendu tellement de fois le dire dans sa tête ces derniers jours, ces dernières semaines ! Il détourna une seconde le regard et tritura son menton fraichement rasé - ça avait été indispensable pour se laver ! - de sa main droite, pour amasser une dernière dose de courage.

- J'ai besoin de toi, reprit-il, comme une conclusion à tout ça, ses yeux revenant sur elle. Son intonation ne laissait aucun doute sur ce que ça voulait dire. Les mots n'étaient pas choisis au hasard. Stan n'était pas un homme à dire qu'il « aimait ». Il aimait les frites et la bière. Il aimait dormir et faire le con. Mais ce qu'il ressentait pour Casey était bien au-delà de tout ça. L'amour chez lui était viscéral. Il haussa légèrement les épaules et expira, se détendant légèrement. Fallait juste que ça sorte.

Il n'attendait pas vraiment de réponse de sa part. Une partie de lui savait déjà. Il avait tout le temps pour la suite. Il voulait seulement qu'elle sache aussi qu'il n'y avait aucune ambiguïté de son côté. Qu'ils n'étaient pas dans le quiproquo qui les avait déchirés quelques mois plus tôt.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mer 1 Nov 2017 - 10:43
Elle ne s’était pas attendue à affronter un Stanley aussi froid. En un millième de seconde, Casey perdit son sourire et encaissa le choc de la déclaration de son ami. Elle avait beaucoup de mal à cacher le lot d’émotion que tout ça lui procurait, en tête de liste la surprise et une certaine amertume. Là, la blonde se sentait un peu trahie, il fallait bien l’admettre, mais surtout très déçue de ce premier retour. Parce que dehors, elle s’était sentie assez compétente pour réparer des bêtises qui n’étaient pas vraiment de son fait, capable d’improviser sur le tas et de tirer tout le monde de la galère sans sourciller. Elle avait géré ! A sa manière, certes, pas toujours avec panache, mais tout de même !

Alors la réaction de Stan, elle la prenait complètement pour un coup en plein visage. Elle ne pouvait pas comprendre ce qu’il voulait dire : il mettait tout le monde en danger lorsqu’ils sortaient, forcément ! Pourquoi elle plus qu’un autre ? Elle n’était pas en sucre, bon sang ! Elle ne se mettait pas à fondre à la moindre goutte de pluie ! ça lui prenait tellement la tête, et ça la vexait affreusement.

« Quoi ? Mais ! » Coupa-t-elle d’une petite voix sincèrement troublée : « J’pensais que ça avait été finalement, que c’était pas totalement de ma faute ! »

Non, elle ne comprenait pas. Mais la phrase de Stanley la força à se taire, à ravaler tous les arguments qu’elle avait en stock pour lui faire changer d’opinion à son sujet. Elle n’était pas une gamine qu’il fallait protéger, et il ne risquait pas de la perdre aussi facilement ! Non, Casey n’avait pas prévu de mourir dans la semaine – même si c’était le genre de chose qu’on ne prévoyait jamais vraiment, apparemment… Butée, elle ne saisissait pas les propos du garçon, le poids qu’il mettait à l’intérieur. Il ne pouvait pas la perdre. Le silence l’obligea à réfléchir.

Mais qu’est-ce qu’il voulait dire ? Elle s’était redressée dans la foulée, pour lui faire face, parce que ses mots l’obligeaient à se montrer fière devant lui. Elle avait essuyé tellement de déconvenue dernièrement qu’elle ne savait pas comment elle pourrait réagir devant une autre déception supplémentaire. Se mettre en rogne, frapper, ou fondre en larmes comme une enfant ? Sur sa palette d’émotion, elle choisit la stupéfaction parce que sur le moment, la déclaration de Stanley laissait peu de place aux doutes.

Il avait besoin d’elle. Ça n’était pas parce qu’elle était incompétente, c’était parce qu’il refusait de la perdre, elle. C’était limpide, et pourtant, Casey ne put que le remettre en question :

« Je… » Elle hésita. Cherchant dans la salle autour d’elle de quoi se raccrocher, parce qu’elle avait l’impression de couler. « Je comprends pas… »

Son cœur se mit à battre violemment dans sa poitrine. Fort, repoussant ses poumons, ses côtes. C’était presque douloureux. Casey se savait à un croisement ou quelque chose était en train de se passer. Quelque chose d’important, pour eux. Mais sur le coup, elle avait juste tellement peur de se tromper, de se faire des idées, encore une fois, qu’elle doutait.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mer 1 Nov 2017 - 11:40
Le jeune homme n'était pas un grand orateur. Ses intentions se lisaient davantage sur son visage ou dans son comportement. Il garda ses yeux dans ceux de Casey qui accusait le coup. Elle paraissait choquée, comme si cette révélation la surprenait. Complètement déboussolée. Dégagé d'un poids qui lui pesait sur les épaules depuis trop longtemps, Stan trouva presque ça attendrissant. Il se détendait vraiment. Il s'approcha d'elle pour prendre son visage entre ses mains.

- Si, tu comprends, dit-il en la fixant toujours. Il soutint son regard trois longues secondes, puis déposa un baiser sur sa tempe avant de l'envelopper de ses bras et de la serrer très fort. Il avait eu tellement peur pour elle aujourd'hui qu'il se ressourça dans cette étreinte. Il pouvait se contenter de ça pour le moment. Il le pouvait vraiment. Quand il se détacha d'elle, il l'embrassa de nouveau sur la joue et lui offrit un sourire. Repose toi, après toutes ces émotions. On en reparlera.

Puis presque aussi vite qu'il était arrivé, il repartit. Laissant à la blonde tout le temps dont elle avait encore besoin pour décrypter tout ça !

***

- On se raconte des histoires qui font peur ? Graham haussa les sourcils en regardant sa bande de potes, avachis dans le canapé chez les sœurs Summers.
- Halloween, c'était hier, rétorqua Stan un peu moqueur.

Casey était assise à côté de lui. Ils n'avaient pas réellement rediscuté de tout ça, comme s'ils n'avaient finalement pas trouvé ça nécessaire. Pour Stan en tout cas, c'était clair. Il avait passé son message et il était conscient – et confiant - de l'effet qu'il produisait sur son amie. Cette sensation le délectait. Finalement, le brun commença son speech avec une histoire particulièrement flippante.

- La petite fille pour se rassurer passa une main sous son lit et son chien la lécha, ce qui l'apaisa, racontait-il d'une voix un peu angoissante. Mais elle entendait toujours ce bruit de goutte à goutte, et elle retourna dans la salle de bain... Et le chien lui léchait de nouveau les doigts, et bla et bla et bla. Peu sensible à ce genre de récits – encore moins maintenant – Stanley écoutait distraitement et il posa une main protectrice sur la cuisse de sa voisine qui s'était un peu collée contre lui, dans l'attente de la chute de l'histoire. Jusqu'à ce qu'elle réalise que le bruit ne provenait pas de la salle de bain, mais de son placard... Alors elle s'approcha et ouvrit les portes... où elle découvre... le cadavre de son chien, dont le sang gouttait sur le sol, ploc ploc. Graham fit un sourire machiavélique et Stan une grimace, ressentant un peu le malaise de l'histoire.
- Ok, à moi, j'en ai une ! Enchaina-t-il en s'avançant pour poser ses coudes sur ses genoux.

Et il se mit à son tour à raconter une histoire, qui commença bien mais se termina sur une chute particulièrement nulle. Il se marra d'abord tout seul, avant de se faire jeter un coussin sur la figure par Michelle. Ça n'avait d'autre but que de détendre l'atmosphère. Quelle idée de se faire flipper ! Une partie du groupe en profita pour s’éclipser pour fumer, tandis que d'autres rejoignirent la cuisine, où Maddison leur avait préparé des cookies. Stan se laissa retomber contre le dossier du canapé et tourna son visage vers Casey, toujours assise contre lui.

- ça va, tu vas réussir à dormir après tout ça ? Lui dit-il, le sourire aux lèvres. Il ne l'imaginait pas particulièrement sensible à ça, mais qui savait.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1877
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mer 1 Nov 2017 - 12:20
La proximité avec Stanley l’avait clairement chamboulé. Lorsque le garçon partit de chez elle, Casey eut l’impression d’avoir son odeur sur elle. Elle s’était entêtée de son parfum, cherchant à le retenir d’une certaine manière. Sa sœur avait déboulé dans la pièce après son départ, en lui demandant ce qu’il s’était passé, si ça allait, pourquoi était-elle si blême et tout un tas de questions auxquelles elle n’avait pas pu répondre. Elle était chamboulée oui : son cerveau s’était mis sur pause durant un bref instant, et elle avait eu toutes les peines du monde à redémarrer la machine. Le soir même, elle retrouva Joann pour lui parler de sa révélation, et pour en discuter aussi avec elle. Son amie s’était montrée enthousiaste, avait réussi à la calmer comme il le fallait parce que Casey était comme une pile électrique : ses batteries étaient à bloc. Elles passèrent la nuit à en parler, si bien que lorsqu’elle retourna se coucher dans la matinée, la blonde était bien plus sereine qu’en partant.

Ce fut comme ça qu’elle se retrouva le lendemain d’Halloween avec ses amis, chez elle. A côté de Stanley à qui elle n’avait pas vraiment reparlé de tout ça depuis, Madisson qui rigolait avec Eddie, avant que Graham ne vienne suggérer une petite séance horrifique. Elle frémit à son histoire, parce qu’elle y était sensible. Elle avait cette capacité à s’imaginer tout, et n’importe quoi, de repenser aux moindres petits détails. Ça faisait d’elle une personne investie, intense, une bonne actrice aussi lorsqu’on y pensait. Bon public. Et qui réagissait trop bien aux cauchemars. Elle entendit sa sœur pousser un long soupir, soufflant à son voisin que c’était le genre d’histoire qui lui faisait peur. Un échange de regard complice entre les deux filles parvint à boucler un accord silencieux : elles dormiraient ensemble ce soir.

Lorsque le calme revint partiellement dans la maison et que Stanley se tourna vers elle pour lui poser LA question fatidique.

« Tu rigoles ? Pourquoi faut qu’il raconte ça chez moi ! » Bouda-t-elle : « Je vais m’imaginer ça toute la nuit dans ma chambre… J’te jure, si j’entends un bruit de goutte, je pète un câble… »

La fin de sa réponse sembla s’étouffer dans sa gorge, se traduisit par un murmure alors qu’elle captait le regard de Stanley sur elle. La proximité qu’il y avait entre eux aussi. Soudainement, elle réalisa qu’ils se comportaient comme un couple depuis le début de la soirée, sans pour autant en être officiellement un. C’était étrange… Tout lui semblait étrange. Son cœur s’emballa, son souffle se coupa. Elle eut l’impression de sentir son ventre se creuser. Casey fit de son mieux pour rester calme, de repasser en boucle les paroles de Joann dans sa tête. Ne pas se laisser emporter, mettre de côté sa fierté. Ne pas devenir nonne.

« Il… Il faut que… » Merde ! Elle ne bafouillait jamais d’habitude. Stanley était capable de lui faire perdre tous ses moyens, et c’était frustrant ! Prenant une profonde inspiration, elle se décida à agir : « Il faut qu’on parle. Dans ma chambre. Maintenant. » Exigea-t-elle en s’extirpant de son canapé, même si la manœuvre lui demanda des efforts qu’elle pensait insurmontable tant elle y était bien installée.

Elle se retourna pour voir si Stanley la suivait bien. Il avait plutôt intérêt. Parce qu’elle se sentait fébrile là et comme souvent quand elle perdait ses moyens, elle s’énervait. Ça ne pouvait plus continuer comme ça. Et puis, elle put refermer la porte de sa chambre, pour se retrouver en tête à tête avec lui. Soutenant son regard, Casey sentit presque immédiatement tous ses mots lui échapper, comme s’il ne lui restait plus rien pour lui tenir tête :

« Ok ! C’est pas possible là ! » Lança-t-elle finalement, un peu sur le tas. « Tu peux pas venir chez moi et jouer les jolis cœurs et me regarde comme ça ! » Elle le désigna de l’index. « Je comprends plus rien, Stan ! Vraiment, j’essaie mais… Mais… Merde ! Tu déboules chez moi pour me dire des trucs, puis on en reparle pas - alors qu'on devrait ! - et puis tu me fixes avec tes yeux là, et c’est pas facile, d’accord ?! »

Comment ça, ça n’avait aucun sens ? Oui, et alors ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2085
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   Mer 1 Nov 2017 - 13:07
Stan avait rigolé avant de regarder Casey avec sérieux, se perdant une seconde dans ses yeux. Puis son regard coula vers ses lèvres. Si elle lui en avait laissé l'opportunité, il l'aurait embrassée. Comme ça, devant tout le monde, sans aucun complexe. Ça le titillait depuis trop longtemps. Mais non, la jeune femme se déroba. Elle lui ordonna presque de la suivre dans sa chambre. Ça aurait pu être excitant si son ton avait été plus suave. Il la sentit crispée. Le garçon fronça les sourcils. Il bascula sa tête en arrière, en soupirant légèrement, puis se résigna à se lever à son tour. Il ignora le regard de Maddie qui revenait dans le salon et les observa monter à l'étage.

La blonde ferma la porte derrière eux, et Stanley se retourna vers elle. Elle lui déblatéra alors un speech dont il ne comprit pas un traitre mot. C'était comme si elle n'avait pas encore compris ses intentions, et en même temps, comme si elle les saisissait précisément. Ok il allait devoir la jouer finaud. Car la blonde n'était pas une fille des plus faciles à suivre.

- Qu'est-ce que tu attends de moi, Casey ? Demanda-t-il, d'une voix mesurée. Qu'est-ce que tu veux ? J'veux dire, on se prend la main, quand on peut on est tout le temps collés ensemble, on se... Il pinça les lèvres. L'approche n'était peut-être pas la bonne. Il passa nerveusement une main dans ses cheveux et reprit. Je sais ce que je veux, moi. Il appuya ses yeux dans les siens. Et c'est plus que ce que tu vois là. Je peux pas te regarder différemment de ce que je fais maintenant, ok ? Regarde ça ! Il remonta la manche de son sweat-shirt et s'approcha. Touche ! Il avait la chair de poule. Je ne peux pas nier ça. D'accord ? Alors si je te mets mal à l'aise, ou si tu... Non, il ne voulait vraiment pas finir cette phrase. C'était inenvisageable. Qu'elle ne veuille pas. Si tu n'es pas prête, je comprends, reprit-il.

Il n'avait pas anticipé cette conversation. Tout lui avait semblé limpide, il l'avait sentie mûre. Et voilà que de nouveau, il n'était plus sûr de rien. Ah putain ! Ses mains tremblaient franchement.


« La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Chassé croisé - part 3   
Revenir en haut Aller en bas  
- Chassé croisé - part 3 -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: