The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- A friend in need, is a friend indeed -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1910
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Dim 5 Nov 2017 - 17:29
Il a dit oui ! L'ancien sportif professionnel était prêt à mettre sa vie en danger pour l'aider à acquérir de quoi tatouer autrui. C'était beau et sacrément humain, aussi efficace qu'une longue déclaration, de quoi faire briller les iris clairs de la russe et illuminer son visage de son plus beau sourire.

"Thank's Brro !" Finalement, il avait tout pour devenir le parfait Wingman de la russe après une révélation pareille, nul doute que peu d'âme serait prêt à sortir avec elle pour une expédition de cette trempe. Décidément, ce ranch ne cessait d'agréablement la surprendre au fil des jours et des rencontres. Eli y aura aussi trouvé sa place pensait elle, ils auraient même fait un superbe trio.

Vint son tour de montrer son engouement et conforter les autres dans leur passion, l'aider pour la confection d'une super batte de Baseball delamortquitue l’enchantait déjà et alors qu'elle allait s'exprimer sur le sujet, ce dernier lui coupa l'herbe sous le pied avec son "on". L'englobant ainsi avec naturel dans la future conception de cette arme destructrice. À nouveau soufflée par la joyeuse surprise elle lui rendit alors un clin d’œil complice, il pouvait compter sur elle pour se faire.

Pour la suite, elle ne se gênait pas pour sonder ses réactions quant aux mots durs qui lui avaient échappés. Le triste mutisme du brun était réconfortant, c'était bien ce qu'elle voulait percevoir chez lui tout comme ce qu'elle voulait lui faire comprendre : ils étaient tous sur la même longueur d'onde. Tous étaient affectés par la perte des uns et des autres et surtout, il y avait bien un même vécu, contrairement à ce qu'il avait affirmé plus tôt lors de ses condoléances. Tous souffraient et à un même degré. A cet instant même, ils se comprenaient enfin et "sinistrement" elle se réjouissait que le message soit bien passé. Pour elle, c'était un pas vers une possible amitié franche de réalisé.

L'ambiance changea nettement avec la réflexion sur un possible futur tatouage qu'il rejeta bien vite sur le ton de l'humour. "Ah ah ah !" Ça, c'était le petit rire qui annonçait une évidence à venir : "Bien sûrrr que tu te ferras tatouer, tu ne le sais juste pas encorrre." Enchaîna t-elle en souriant de toute ses dents. "Et puis moi, j'fais pas mal quand je pique." Un petit mensonge sur le ton de la blagounette qui lui allait si bien. Si elle ne comptait pas insister davantage sur ce coup là, elle savait qu'elle retournerait à la charge bien vite dans un futur proche. La cadette préféra donc rebondir sur sa connaissance du ranch pour le laisser souffler un peu et le délaisser à l'idée qu'un éventuel tatouage viendrait possiblement occuper ses songes.

"Oui on m'a fait visiter le ranch' déjà !" Caroline, Tamara, Guinevere et d'autre s'étaient courageusement attelés à la tâche. Au sujet de la ville en revanche, elle n'en avait que peu de connaissance et le sujet l'intéressait au plus haut point. "La ville parr contrre, ouais, c'est un grrrand point flou que j'aimerrai bien arrpenter, je te le cache pas !" Et puis, elle déplaça son sourire en coin après avoir brièvement mordillée sa lèvre dans un petit jeu d'acteur pour donner plus de poids à sa connerie à venir : "Un peu comme les jolies courrrbes d'Elena, quoi." Qu'elle était con, il n'y avait pas moyen qu'elle reste sérieuse plus de cinq minutes...


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1410
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Sam 11 Nov 2017 - 15:53
Connor poussa un long soupir en regardant la russe à côté de lui. Elle était probablement têtue, mais il l’était davantage. Tout du moins, il l’espérait ! Parce que sinon, il ne tarderait pas à se retrouver sous ses aiguilles, et sa seule chance d’y échapper serait de l’empêcher de sortir pour trouver son équipement ou de lui mettre des bâtons dans les roues au moment où elle le ferait. Autant dire qu’il passerait pour un sacré connard s’il osait ! Mieux valait rester ferme et borné. Il n’y aurait bien qu’Elena pour le faire changer d’avis pour le coup… Si soudainement elle décrétait que les tatouages étaient la chose la plus sexy sur terre, peut-être qu’il l’envisagerait sérieusement. En attendant, c’était niet comme on disait par chez elle !

« On peut s’arranger pour la ville. » Souffla Connor avant d’esquisser un sourire : « Pour les courbes d’Elena, il faudra me croire sur paroles : elles sont très biens. »

Il se redressa, se retournant pour siffler Khan qui revint rapidement vers eux. Couvert de boue cependant, ce qui serait vite compliqué pour son cas. Connor esquissa une petite grimace, empêchant le chien de rentrer dans le ranch avant de se faire découper en petits morceaux ridicules pour Shawna et Ashley s’il osait le laisser s’aventurer ici. Il releva les yeux vers Roza :

« Tu le gardes cinq minutes ? On va l’amener avec nous dehors, mais faut que j’aille chercher mes affaires. » Déclara l’homme en la remerciant.

Il ne tarda pas à refermer la porte fermement derrière lui, avant de remonter dans sa chambre pour récupérer une veste et sa batte de baseball. Un petit tour vers l’armurerie lui permit de prendre de quoi se défendre, autant pour lui que pour Roza. Elle avait sans doute d’autres trucs à prendre de son côté, aussi revint-il rapidement vers elle pour lui laisser le temps de se préparer. Il ferma sa veste en cuir, qui ferait bien l’affaire s’il arrivait quelque chose, et flatta le flanc de Khan pour le garder au calme.

Si Blake l’avait bien dressé, il y avait un petit laissé allé du côté de couple pour poursuivre son éducation. Il fallait dire qu’ils n’y connaissaient pas grand-chose. Khan gardait de beau reste, sans pour autant être si bien dressé que ça.

« T’es prête ? » Demanda-t-il à la russe en levant son regard clair vers elle. « Doit pas y avoir grand-chose, les éclaireurs nettoient régulièrement les rues, mais on sait jamais. » Expliqua-t-il à la jeune femme en se retournant, pour se mettre en route vers l’orée du campement.

Celui-ci était cerné par la végétation, à l’abri des regards. Ils contournèrent les premiers pièges. Connor cala sa batte sur son épaule, dans le creux de celle-ci, en s’avançant. Il enjamba une racine sortit de terre, pour poursuivre vers un chemin qu’il connaissait déjà par cœur à force de le pratique :

« J’te conseille de retenir ce que tu vois. Y’a certaines marques sur certains arbres. Si t’en repères une, ça veut dire que t’es sur la bonne route. » Fit-il en désignant l’une d’elle. « Au retour, c’est toi qui nous ramène hein. » Ajouta-t-il sur le ton de la blague, alors qu’il était très sérieux.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1910
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Dim 12 Nov 2017 - 15:17
Le petit malin, il ne rebondissait pas sur les tatouages et repartait sur la ville, très bien, c'était chose entendue et ça reviendra sur le tapis à un moment ou à un autre, l'encrée était de tout façon déterminée à en faire une de ses victimes. Concernant sa réponse sur la boutade des courbes d'Elena, celle-ci lui arracha un putain de grand sourire, Connor ne manquait décidément pas de répondant. Elle s'avoua donc vaincue - pour le moment - en levant ses deux paumes vers le ciel d'un air à demi résigné.

Son regard se porta ensuite sur la résultante du sifflement qui n'était autre que le grand chien Khan qui revenait vers eux couvert de boue. Ce dernier lui fut confié, aussi, la russe s'amusa à l'appeler à ses côtés de quelques claquements de doigts et sifflements. Grande folie que voilà, le chien vengeur - ou tout simplement joueur - s'amusa à hisser ses pattes sales sur elle pour lui écraser l'abdomen et colorer son beau débardeur blanc de taches marrons. Fait que l'encrée ne releva pas immédiatement, bien trop occupée à grattouiller l'arrière des oreilles pointues tout en esquivant la truffe curieuse de l'animal qui s'abattait contre son visage. Il ne fallait pas la laisser seule avec un chien, elle adorait ces bestioles, pas faute d'en avoir un de tatouer sur le dessus de sa main gauche.

L'homme de retour, l'animal la délaissa pour retourner auprès de son maître et la tatouée tira une moue en découvrant le nouvel aspect camouflage de son si beau débardeur, au moins, son cuir couvert de patch custom et des spikes était en bon état.

Résignée à faire comme si il ne s'était rien passé, elle attrapa les armes tendues, deux 9mms dans leurs holsters qui n'étaient autre que les siens et qu'elle enfila à ses épaules après avoir retiré sa veste. Ces derniers pendouillaient maintenant sagement à ses flancs, elle renfila son cuir et opina vers lui après avoir tapoter les couteaux qui reposaient à sa ceinture. "J'suis rready ouais." Il voulait sans doute la rassurer en affirmant que les éclaireurs veillaient au grain mais cela eut surtout le don de la décevoir un peu, Roza était une femme de terrain et d'action. Enfin, cela avait tout de même l'avantage de reporter son attention vers les pièges et autres joyeusetés de son nouvel environnement, un mal pour un bien pensa t-elle silencieusement en le suivant de prêt.  

"Ah ah ah ! Fais gaffe hein, je pourrais êtrre amené à me débarrrrasser de toi et rrenttrrer seule ! La pauvrre Elena, faudrra la consoler, tout ça !" Dit-elle avec humour en se frottant les mains d'un air malicieux "Je m'occuperrai bien de... AH !" jusqu'à s’emmêler les pattes dans la racine qu'il venait tout juste d'esquiver. Se rattrapant de justesse contre un arbre, elle grogna contre elle même dans un demi sourire. Ça lui apprendra à dire des conneries.

Soudainement consciencieuse elle s'approcha de la dite marque pour zoomer dessus. "C'est malin comme prrocédé, mais à double trranchant, si vous tombez surr les mêmes pillarrds que nous, ça pourrrait les aiguiller jusqu'au rranch." Sa parano n'était malheureusement pas prête de se calmer de si tôt. Le suivant maintenant en regardant où elle mettait les pieds, elle sortit une petite flasque de métal de la poche intérieure de son cuir et l'ouvrit pour s'abreuver d'une fine gorgée piquante qui lui arracha un fin râle : il n'y avait pas d'heure pour une petite lichette de vodka. Comme les bonnes choses se partagent, elle s'aventura à lui tendre son nectar après l'avoir interpellé d'un petit coup de coude. "Bien bien, je nous rramènerrai au berrcail avec ça ! Du coup tu m’emmènes où ? Chez les strrip-teaseuse du coin ? Le burraliste ferra tout aussi bien l'affairre aussi !"


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1410
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Sam 25 Nov 2017 - 12:29
Connor se retourna vivement lorsqu’il entendit la brune derrière elle se casser la figure. Il la fixa, avant de sentir un fou rire le prendre. Sans pouvoir se retenir, l’homme s’accrocha à un arbre pour ne pas tomber, se foutant allègrement de sa gueule. C’était trop beau ! Comme si le karma était facétieux, mais tellement amusant ! Il adorait ! Il signait cent fois pour revivre ce genre de moment, parce que ça lui faisait du bien. Depuis combien de temps ne s’était-il pas marré comme ça ? Putain, ça remontait ! Il n’était pas persuadé de s’être piqué un seul fou rire au ranch, depuis son arrivée.

Oh ! Il avait ri, si. Souri, même. Rien à dire là-dessus, Connor était généralement empli de bonheur, surtout ces dernières semaines. Incomparable après le désert qu’il avait traversé pour en venir là. Mais ça ne lui avait jamais fait mal au ventre, donc c’était différent. S’essuyant une larme sur le coin de son œil, il reprit partiellement son sérieux en écoutant la remarque de la jeune femme sur le fait que leur dispositif de sécurité était à double tranchant :

« Ouais, ils auront à faire aux quelques pièges avant. Regarde ça. » Il se baissa, accroupit, et désigna de l’index un fil de fer qu’ils avaient dressé entre deux troncs. Le chemin était établi pour les aguerris, ils y avaient quelques zones qu’il ne valait mieux pas pratiquer sans connaître. Sans compter les nombreux traquenards dressés à l’entrée du campement ! « On est pas trop cons, heureusement. » Se félicita-t-il.

Bon, ça ne valait pas des murs ou des barrières, il entendait bien, mais la discrétion aidait pas mal tout de même ! Et puis, il se disait qu’avec un peu de temps, ils parviendraient à construire des barricades infranchissables. Ils avaient pour eux l’avantage du terrain. Il comprenait cependant que Roza pouvait trouver ça… Compliqué. Après ce qu’elle avait traversé, avec les quelques gens de son groupe, la méfiance était évidemment de mise et il ne pouvait pas lui enlever ça. Voir tomber son abri, ça métamorphosait durablement.

« J’crois pas trop que le strip tease soit la mentalité du coin. » Répondit Connor avec une petite moue gênée. « C’était une ville chiante, si tu veux mon avis. »

C’était un coin surtout touristique, pour les randonneurs et les gens comme ça. Un passe-temps que le sportif n’était pas capable de comprendre, surtout maintenant qu’il le pratiquait régulièrement. Sortant de la végétation, les deux arrivèrent sur le bitume du parking. Le blond plissa les yeux. Un buraliste donc ? Ils ne trouveraient rien de fournis ici, mais il avait une petite idée sur un endroit qui pourrait plaire à la russe.

« J’te réserve la surprise, et tu m’diras ce que ça vaut. C’est pas loin. » Lui dit-il simplement, prenant déjà les devants. Il désigna de l’index une rue, donnant sur un autre, qu’il fallait remonter au moins jusqu’au bout. Et il lui fit une brève explication de l’endroit dans la foulée : « Quand on est arrivés, ils avaient déjà pillé l’endroit, y’a pas grand-chose à tirer d’ici. Généralement quand on sort, on prend les voitures, ou on va vers les villes à côté. On a pas trop le choix pour les ravitaillements. Je sais pas ce que tu vaux dehors mais on a besoin de gens capables d’arpenter les rues facilement, de nous dire ou nous rendre pour récupérer des vivres. Carmen t’en parlera mieux que moi, ou Axel. »

Il plissa le regard :

« Ouais, Alex c’est le gars toujours constipé, on dirait qu’il a avalé une éponge en fer à chaque fois que tu lui parles. Il va être papa d’ici peu de temps, alors c’est de pire en pire. J’sais pas si t’as déjà eu l’occasion de le faire, mais comme ça tu sais. » Ajouta-t-il avec de rire un peu connement.

Vrai qu’Axel avait vraiment l’air constipé. Difficile de comprendre ce que Shawna lui trouvait.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1910
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Sam 25 Nov 2017 - 22:30
Mais c'est qu'il riait ce con ! Et allègrement en plus de ça !  Bon, mine de rien, c'était toujours un point de gagné, au moins elle ne le faisait pas pleurer et cela suffisait à la faire sourire. Après tout ce temps passer sur la route elle n'avait pas entendu un rire si franc et prononcé depuis bien longtemps, ce n'était pas désagréable, et cela rimait même joyeusement à ses oreilles, comme une douce mélodie appréciée et oubliée qu'on retrouvait à l'instant. Ce gars avait tout d'un anti-dépresseur à lui tout seul, en fait.

Le sérieux entamé ne fut cependant pas coupé par ce bel élan et alors qu'elle dévisageait la marque elle tendit l'oreille à ses propros et suivit docilement les indications, portant alors son regard sur le fil de fer désigné. De là, elle dut lutter contre elle même, c'était atroce car son esprit curieux voulait shooter dans le piège ne serait-ce que pour voir ce qu'il adviendra d'elle à la suite. Un syndrome qui la suivait depuis son plus jeune âge : fais pas ci, fais pas ça et tac, c'était fait dans la seconde ! Reprenant finalement de sa concentration, elle écouta attentivement l'explication donnée et poussa un bref rire nasal. Suite à quoi, elle fit bien attention à ses pas et médita sur les propos du sportif en le suivant de près.

"M'aaaah. T'sais, j'dis pas que vous êtes cons hein ! M'juste que du coup, il suffirrrait de vous envoyer une mini horrrde dans la gueule, celle-ci irrait déclencher tous les pièges du coin et hop, terrrrain nettoyé." C'était plus fort qu'elle, après son vécu, la paranoïa était telle qu'elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer tous les scénarios catastrophes réalisables. "Et paf, Ils pourrrront passer aprrrès pour fairre l'ultime ménage en mode easy, comme papa dans maman quoi." La petite connerie était obligatoire, à ce stade s'exprimer sans, ce ne serait pas vraiment du Roza. "Enfin oui, encorrre faut-il savoirr que le terrain est miné, je te l'accorrrde ! Mais bon, voilà, à votrrre place je pousserrrai davantage le vice et j'irrrai marrquer TOUS les arrbrres ! Parrr sécu'." La méfiance atteignait un sacré stade chez elle, c'était un fait qu'elle ne pouvait malheureusement pas taire après avoir subit le siège des pilleurs.

Pas de bar à strip-tease ? Tant pis, elle haussa alors des épaules d'un air qui se voulait résigné en dévisageant le parking, ce n'était pas comme si elle ne s'y attendait pas après tout. Jouant ensuite à faire tourner ses couteaux entre ses doigts de part les orifices du manche elle se tût pour ne pas perdre une miette des explications du copilote et suivait également du regard la direction pointée.

"Ça m'étonne pas trrop, oui, aprrrès tout j'avais croisé la belle en ville." Elena, bien évidement. "Je me débrrrouille, je pense, je manque pas d’ingéniosité et je passais justement le plus clairrr d'mon temps dehorrrs pour les rravitaillements et autrrres quêtes perrrsonnelles." Comme espérer croiser Zack et Morgan pour leur exploser le crâne, ou encore chercher Aodhan et Kaycee pour les ramener, sans parler de quête de la vodka, le saint Graal de ses recherches.

Elle s'étonna finalement de s'être justifiée d'instinct de la sorte sur ses capacités en extérieur et rebondit aussitôt : "J'ai pu lui causer un peu, ouais... Sacrrré type, plus méfiant, tu meurrrs. M'enfin je l'ai trouvé assez terrrre à terrrre et à l'écoute" Ce qui fut assez étonnant comme expérience "À mon grrand étonnement, bien sûrr !" C'était même une agréable surprise, partageant clairement l’opinion de Connor il lui semblait toujours aussi irréaliste de tirer un tel constat, mais le cas Axel lui avait pourtant bien fait cet effet et elle n'était pas du genre à mentir, de toute façon.

Le suivant toujours au pas, sa caboche glissa de gauche à droite en bon yoyo alors qu'elle repensait à la dite surprise évoquée plus tôt. "Pour la surrrprrrise... je dois quand même t'avouer que bon..." Attention, connerie à venir malgré cet effort de garder son sérieux qu'elle s’évertuait à stabiliser : "J'apprrrécie que tu veuilles finalement LA parrtager, mais j'suis pas trrop fan des plans à trrrois. Enfin... avec un garrrs quoi ! Mais bon, limite, tu pourrrras juste regarder par un petit trrrou p'tet ? Ça, je devrrais pouvoirr le supporrrter, du moment que je te vois pas dans le champ de vision, enfin, tu vois, quoi !" Dit-elle avec un énorme sourire bien carnassier, bah ouais, elle était quand même un peu fière de sa bêtise.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1410
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Dim 26 Nov 2017 - 11:41
« Tu serais pas un poil paranoïaque ? » Demanda-t-il à l’écoute du plan un peu fou de Roza.

Il comprenait cependant. Vraiment. Il savait comme ça pouvait faire peur de tomber encore une fois. Comme ça marquait durablement de finir sur les routes. Connor n’avait pas relâché sa vigilance pour sa part, trop conscient de ce que ça faisait. De comment il aurait pu changer, se métamorphoser à l’extérieur s’il n’avait pas été si bien entouré. Il avait quelques gardes fous, que Roza n’avait peut-être plus pour sa part. Son esprit pouvait se laisser aller à imaginer n’importe quoi. L’homme n’était pas épargné : il avait connu son lot de chagrin, de douleur, de blessure. Il ne souhaitait ça à personne, mais ça faisait partie du package désormais.

On vivait avec, ou on mourrait. Il n’y avait pas de juste milieu. En fait, il n’y avait plus rien de juste, à dire vrai. Et tous étaient marqués durablement par tout ça, par cette crasse mouvante qui les avait durablement métamorphosés. Est-ce qu’ils étaient encore humains ? Connor en doutait souvent, mais c’était à leur capacité à rire et à garder espoir qu’on pouvait juger l’humain. Et depuis qu’il était avec Elena, il en débordait.

« J’sais pas. Quand il a fallu qu’il nous accepte ici, c’était la croix et la bannière. On est encore un peu des intrus pour lui, on perturbe son quotidien faut croire. J’saurais pas m’expliquer, mais j’crois pas qu’ils nous apprécient tant que ça. » Fit-il en haussant les épaules.

Alex était un autre sujet de conversation, qu’il abordait avec des pincettes. Il n’était pas sûr de trop apprécier le personnage, contrairement à Carmen par exemple qui lui avait sauvé la mise, avait choisi d’y croire. L’homme était très différent de la chef du groupe, bien moins prompt à croire en l’autre. C’était ancré en lui comme la certitude que les choses tourneraient forcément mal. Il n’avait pas idée d’à quel point il avait juste, et en même temps faux. Parce que sans eux, sans ce groupe, sans cette unité, le groupe irait probablement bien plus mal dans des situations compliquées. Connor aimait croire qu’ils allaient mieux ensemble.

Un rire lui échappa. Il jeta à Roza un regard entendu, amusé, alors qu’elle semblait croire qu’il y aurait quoi que ce soit avec Elena.

« C’est toujours beau de rêver. » Murmura-t-il avec un sourire avant de lui désigner une enseigne crasseuse de la tête.

La porte d’entrée était bloquée, les vitres recouvertes de poussière. On ne voyait quasiment rien à l’intérieur. Il défit l’une des planches, pas vraiment fixé, pour laisser un passage à la russe. Certes, ça ne lui donnait probablement pas très envie de s’y rendre, vu que ça ressemblait à s’y méprendre à un bar hanté, mais Connor la rassura rapidement d’un regard confiant. Il ne remit pas la planche, se glissant dans l’ouverture laissée avant de refermer la porte derrière lui et de bloquer cette dernière à l’aide d’une cale.

« Tu sais jouer ? » Lui demanda le blond. A quoi ? Il lui désigna du regard une table de billard. « Bon, c’est un peu poussiéreux hein, mais faut pas s’attendre à autre chose après toutes ces années. » Le bar en question avait vécu, visiblement. La saleté était épaisse sur le comptoir, mais les débris de verre et autres bouteilles brisées étaient tassés dans un coin de la pièce, avec un balai. Connor venait ici parfois avec Jeff, ou Melvin, il songeait à y amener Ludwig parfois. Même s’il n’était pas persuadé que c’était son truc : « J’me défendais pas mal quand j’étais encore dans mon équipe. »

Tout en disant ça, il attrapa une queue de billard, et sortit de sous la table les boules qu’il plaça sur la moquette. Si elle était douée en jeux de mots, ils allaient pouvoir se faire plaisir.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1910
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   Dim 26 Nov 2017 - 16:45
Un poil paranoïaque ? Voyons, bien plus que ça, c'était à elle seule une réelle touffe déséquilibrée quand on la lançait sur ce sujet. La menace était partout et si on la titillait davantage, elle admettrait sans mal qu'elle se trouvait carrément par dessus son épaule à la guetter sans cesse. Un fait qu'elle n'était pas sans ignorer, bien entendu, aussi, elle ne rebondit pas sur sa remarque et tâcha même de se faire petite en rentrant la tête dans ses épaules par crainte d'être jugée. Retourner sur le sujet Axel fut donc de bienvenue et les dires de Connor ne l'étonnèrent guère pour le coup, ça ressemblait bien à ce qu'elle avait ressenti à leur arrivée au ranch.

"J'pense qu'il tient beaucoup aux siens, c'est juste un type qui a peurrr, s'tu veux mon avis." À l'heure actuelle et avec son vécu, si elle était à la place d'Axel celle-ci ne doutait pas une seule seconde qu'elle pourrait réagir de la même façon face à de nouvelles têtes. Là où nouveauté pouvait malheureusement très bien rimer avec danger. Difficile de le juger dans ces circonstances et le temps viendrait éventuellement arranger la chose, ou pas.

Le sportif ria de nouveau et illumina en conséquence le visage de l'encrée qui réussit à réaliser à nouveau cet exploit ! Et bien évidement qu'elle rêvait, à ce stade on s'approchait aisément du fantasme alors autant en rire à défaut de pouvoir le réaliser.

Le suivant toujours avec une grande proximité, elle fronça les sourcils en tentant de décrypter ce qui pouvait se trouver à l'intérieur de battisse qui leur faisait maintenant face, mais la poussière y avait élu domicile et il lui était impossible de voir ce qui se trouvait derrière les vitres. Sans se faire prier, elle se faufila alors entre les planches quand le chemin lui fut ouvert. Une entrée barricadée de la sorte ainsi que l'opportunité de passer en première lui assurait de ne pas croiser de gloutons affamés à l'intérieur, Connor ne lui ferait pas un coup pareil sans la prévenir, Si ? Peu encline à en douter, elle rangea bien vite ses couteaux pour dévisager les lieux avec une certaine curiosité.

Sa contemplation fut vite coupée par le brun qui lui désigna la table de billard après lui avoir demandé si elle savait jouer. Pendant un temps, elle se tut en observant la grande masse de bois. La dernière fois qu'elle avait approché un billard, c'était il y a plusieurs mois et avec quelques membres du lycée. À ce moment là deux cadavres frais de nazistes fraîchement explosés gisaient au sol et l'encrée dut tenter une sortie suicidaire contre une armada de rôdeurs avec une queue de billard préalablement brisée en guise de lance de fortune. Tout ça pour atteindre un véhicule et faire diversion pour sauver les siens. Tout lui revenait facilement en mémoire alors qu'elle s'armait d'une des queues, ses mains tout juste tremblantes serrait le bâton pour le dévisager sous tous les angles d'un regard peu confiant.

"On va voir. La derrrnièrre fois que j'ai touché une queue, c'était pour me frrayer un chemin avec au trraverrs d'une petite horrrde. C'était bien grrroovy dans mon slip, j'avais les fesses qui faisaient bravo." Au final, personne n'était mort et le plan put se réaliser malgré l'absence de clés sur le tableau de bord une fois le véhicule rejoint, c'était chaud, mais c'était une réussite, aussi elle retrouva un semblant de sourire et de conneries. "Les boules, du coup, c'est pas trrrop mon dada, mais les trrrous par contrre..." Oh my god, ce jeu de mot pourris... "M'puis te mettrrre la misèrrre, ça me tente vachement quand même ! Du coup on se trrouve un gage pour le perrdant ? Une idée ?" Autant le laisser proposer, les siennes d'idées tourneraient forcément autour de la belle Elena, alors autant éviter de trop en dire au risque de devenir un peu trop lourde.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A friend in need, is a friend indeed   
Revenir en haut Aller en bas  
- A friend in need, is a friend indeed -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» A friend in need is a friend indeed [Lucrèce]
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: