Partagez | 
 

 Le cimetière du fun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Victoria L. Raven
American Dream
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/10/2017
Messages : 222
Age IRL : 27
MessageSujet: Le cimetière du fun   Lun 23 Oct 2017 - 23:07

Pffff, elle se faisait chier. Alors certes, elle se ferait sans doute encore plus chier si elle était morte, mais c’était pas une raison. C’était presque ingrat : elle leur avait filé un bon filon ! Voilà qu’elle se retrouvait privée de sortie et de ses jouets. Le seul bon côté, c’était de pouvoir dormir sur un lit qui n’empestait pas complètement le renfermé et la poussière. Elle ne se reposait toujours que d’un œil, histoire de ne pas se faire égorger dans son sommeil. C’était vrai quoi, elle avait l’impression d’avoir débarqué dans une version post-épidémie d’une télé-réalité. Un tas de belles gueules entassés dans une baraque qui étaient incapables de se supporter. A se demander pourquoi ils ne s’étaient pas tout simplement déjà tous écharpés.

L’étage était silencieux. La trentenaire avait l’honneur de crécher au même niveau que le chef et la harpie qui lui servait de seconde. Enfin, c’était ce qu’elle devinait. Elle avait attendu qu’ils descendent, nous pas par peur, mais pour ne pas tomber sur leurs têtes d’enterrement. C’était sincèrement déprimant et ça lui donnait chaque fois envie de leur faire remarquer à sa manière. Dommage qu’ils n’aiment pas la plaisanterie et qu’ils soient en surnombre. Victoria quitta la couverture, enfila son jean, un débardeur noir, et quitta la pièce en disciplinant à la va-vite sa crinière sombre. La porte du dénommé « Kyle » était entrouverte : elle la poussa sans frapper et interpela le jeune homme :

- Ah merde, elle fit semblant de regarder sous son pied droit, j’viens d’marcher sur le sens de l’humour de Morgan je crois. Faudra lui dire que j’l’ai trouvé si elle le cherche.

Un sourire un brin moqueur donna vie à ses traits décolorés. La brune portait encore les stigmates d’une longue errance solitaire qui avait cumulé de trop courtes nuits. La peau qui avait perdu de son éclat, les yeux cernés, les iris terni. Elle était comme un coffre en bois qu’on avait oublié de vernir pendant des siècles : en perte d’éclat, réduite à l’essence d’elle-même. La force de caractère qui l’avait maintenue en vie.

- Aller, j’deconne, défendit-elle sans y croire le moins du monde, alors c’est quoi ton truc toi ? Sans-gêne, elle s’invita dans la pièce et s’assit sur le lit, La touffe afro c’est la victime, elle avait oublié son prénom, Oncle ben’s c’est le doc’ calme, Morgan c’est la mal baisée, Zack vous fout les j’tons, et…, elle énumérait sur ses doigts de sa voix traînante en feignant chercher dans sa mémoire, donc toi, c’est quoi ta caractéristique ?

Bah quoi ?! Fallait bien engager le dialogue d’une façon ou d’une autre. Dans un sens, il était le seul de ce groupe qui ne ressemblait pas à un potentiel psychotique. Y’avait peut-être une chance qu’il l’aide à trouver le temps moins long... c’était ça ou descendre rejoindre les autres. Sérieusement, elle aurait préféré éviter. En bas, c’était le cimetière du fun.


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Mitchell
American Dream
avatar
Date d'inscription : 21/09/2016
Messages : 351
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   Lun 23 Oct 2017 - 23:42

Dernièrement il trouvait les jours beaucoup trop longs, trop gris, trop enclin à la réflexion. Si ça ne le dérangeait pas habituellement, le fait que la situation avec Zack ne soit pas au beau fixe lui faisait détester ce genre de journées, voir même ce genre de période en général. Il ne se sentait pas à l'aise, il avait l'impression de ne servir à rien, il ignorait les gens sauf qu'il n'avait vraiment pas le choix et les heures étaient pires que longues. Alors il essayait de trouver des choses à faire. Ne pas s'inquiéter de la présence de la nouvelle par exemple, si elle restait du moins, il n'en savait trop rien. Cette fille ne lui semblait pas dangereuse pour le moment, même si le fait qu'elle ne soit pas loin de sa chambre ne le rassurait pas plus que ça. Il avait un peu du mal avec les inconnus dernièrement, autrefois ça ne le dérangeait pas plus que ça mais avec les derniers évènements il n'était pas très à l'aise avec les nouvelles têtes, quand bien même elle lui inspirait plus ou moins confiance. Bien sûr il ne lui avait pas parler, il ne savait pas de quoi il en retournait.

Assis dans son lit, les jambes repliées et le dos contre la tête de lit, il écrivait dans son journal. Il écrivait petit, parce qu'il n'en aurait plus après celui-ci et il voulait économiser les pages. Sauf qu'en le prenant il pensait toujours au fait que c'était que lui avait offert Zack à Noël dernier et forcément il pensait à leur situation, le faisait écrire des choses concernant ça. Il écrivait au fil de ses pensées, ce n'était pas sa faute s'il pensait à tout ça et au blond. Se stoppant dans son écriture, il relut sa dernière phrase. Pitoyable de penser à ça. Il arracha la page et la plia en plusieurs petits bouts et la posa sur sa table de nuit. Il se trouvait ridicule. Poussant un long soupir, il ferma les yeux une minute, pensant à dormir, ça ferait passer le temps au moins et vu qu'il trouvait les journées longues ce ne serait pas plus mal.

En voyant la porte s'ouvrir, il releva immédiatement les yeux vers la nouvelle. Victoria ? Oui, un truc comme ça. Un peu surpris, il haussa un sourcil en l'apercevant. Et s'il aurait eu envie de rire pour ce qu'elle venait de dire, il acquiesça simplement, se forçant à sourire avant de finalement baisser les yeux vers son carnet. Oui, dans un sens il repoussait complètement les autres en faisant ça, mais l'idée de parler avec quelqu'un n'était pas très présente actuellement. Pourtant elle persista, du moins c'était ce que croyait Kyle en la voyant s'assoir sur son lit. Écarquillant les yeux, il la dévisagea une seconde. Elle prenait vite ses aises en tout cas.  Elle avait l'air un peu fatigué, pas étonnant, ils l'étaient tous et elle avait dû passer du temps sur les routes, du moins c'était ce que pensait le brun, peut-être faisait-elle partie d'un groupe. Il haussa les sourcils à sa question. En soi c'était une bonne description du groupe, Kyle se doutait bien que de premier abord ils ne payaient pas bonne mine.

Fronçant les sourcils il secoua la tête. «J'en sais rien... j'ai pas de.. caractéristique, enfin je crois pas...» avait-il répondu en baissant légèrement les yeux. Cependant il se sentait de devoir rétablir une vérité. «Mais Zack me fout plus les jetons.» quand bien même la situation était un peu compliquée.

Revenir en haut Aller en bas
Kyle Mitchell
American Dream
avatar
Date d'inscription : 21/09/2016
Messages : 351
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   Mar 24 Oct 2017 - 17:28

Ok, elle ne le croyait pas, de toute façon il s'y était attendu. Qu'il dise quelque ou pas on le voyait comme un faiblard de toute façon alors il n'était pas vraiment étonné. Et de toute façon c'était ce qu'il était, il le savait bien. Il n'osait plus parler à Zack, ni sortir, ni faire quoi que ce soit. Baissant les yeux aux paroles de la nouvelle, il ne put qu'approuver la caractéristique qu'elle lui avait donnée. Le dépressif, oui, en un sens. Probablement qu'on devait le voir comme ça de l'extérieur et s'il n'était pas vraiment dépression, on ne pouvait pas dire qu'il était au top de sa forme non plus. Cette fille semblait l'avoir compris juste en voyant sa tête, c'était bon signe. Ce qui était sûr c'est qu'elle n'avait pas sa langue dans sa poche, rien qu'en parlant Kyle pouvait très bien le comprendre. Quelqu'un pour tenir tête à Morgan ? Qu'est-ce qu'il aimerait ça. Lui n'était pas capable de le faire et les autres il ne s'y intéressait pas trop.

Haussant les épaules, jouant à remettre le bouchon sur son stylo puis à le retirer, il ne savait pas vraiment quoi répondre. Oui il n'avait pas de joie de vivre, et alors ? Elle n'allait pas non plus le forcer. Et si elle le faisait à le gonflerait plus qu'autre chose. Elle n'avait pas l'air méchante et Kyle avait un bon pressentiment, il espérait qu'elle n'efface pas tout ça de sa tête à cause d'une conversation stupide.
Mais oui, il l'avait bien cernée en pensant qu'elle prenait vite ses aises vu qu'elle venait de se saisir de son carnet. Merde ! Si elle lisait quoi que ce soit il se sentirait totalement con. Le brun ne réfléchit même pas, se levant de son lit à son tour pour attraper brutalement son carnet des mains de la nouvelle. «Touches pas ça...» avait-il soufflé en baissant les yeux, se sentant totalement con, il espérait qu'elle n'ait rien vu et pourtant le temps qu'il réagisse et qu'il se lève elle avait probablement eu le temps de lire une ligne.

Pressant le carnet, il le rangea dans sa poche arrière, restant face à cette Victoria. «J'écris de la merde, c'est pas supposer être lu par les autres.» avait-il dit pour se justifier, baissant la tête. Personne n'avait ouvert ça excepté Morgan et ce n'était clairement pas un bon exemple. Il ne voulait pas qu'on lise ce qu'il y avait dans son carnet, il y mettait ses pensées par écrit, parfois il y mettait juste de la merde du moment qu'il écrivait et que ça lui faisait du bien. C'était un exutoire et personne n'avait besoin de voir ce qui s'y trouvait. Surtout que ces derniers temps il ne faisait qu'écrire, réfléchissant à beaucoup trop de choses concernant sa situation. Et comme la nuit il peinait à trouver le sommeil, il écrivait aussi, autant dire que les pages se remplissaient rapidement, un trop à son goût même.

Relevant doucement les yeux vers Victoria, il se détendit. «C'est quoi ta caractéristique toi ? L'humoriste ? Celle qui ouvre toujours sa bouche pour dire ce qu'elle pense ?»

Revenir en haut Aller en bas
Victoria L. Raven
American Dream
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/10/2017
Messages : 222
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   Mar 24 Oct 2017 - 20:42

Secouée d’un petit rire sadique, Victoria leva le bras pour éloigner un peu plus le carnet mais laissa malgré tout Kyle le récupérer. Il avait réagi ! Bien, au moins une preuve qu’il n’était pas un mollusque coincé sur son lit avec un regard de chien battu. Toutefois, ce qu’elle avait eu le temps de déchiffré n’avait malheureusement rien à voir avec des poèmes érotiques. C’était des jérémiades auto-condamnatrices sur… quelque chose avec Zack ? Putain mais ils étaient tous tordus dans cette baraque ou quoi ? Le pire c’était qu’en réponse au fait qu’elle avait violé l’intimité de son journal intime, son cadet baragouinait que c’était de la merde en baissant les yeux. Bah ça, elle n’allait pas le contredire ! La pigiste croisa les bras en plissant les sourcils : quoi, il n’allait pas chialer quand même ?

Visiblement non. Pas tout de suite. Au lieu de ça, il s’essayait à la répartie. Il osait même croiser ses yeux marron-vert ! Wow, qu’est-ce qu’il venait de se passer ? Il était comme ce Pokémon qui avait besoin de se faire malmener pour se rappeler qu’il avait une paire de couilles planquée quelque part ? Vas savoir pourquoi elle se souvenait de ces conneries mais maintenant, Victoria imaginait Kyle en psychokwak. Il avait bien le genre à se balader en chouinant, la tête entre les mains.  

- Humoriste ? J’vais prendre ça comme un compliment, ça doit vouloir dire que j’te fais rire, elle lui adressa toutefois un signe de tête plein d'impertinence, mais ça se voit pas ? J'suis la putain de classe.

La trentenaire força une expression de poseuse devant l’objectif d’un appareil photo et s’éloigna du jeune homme. Sans y avoir été invitée au préalable, elle traçait sa route dans la chambre, allait d’un meuble à l’autre, s’intéressant à tout ce qui trainait. Elle faisait preuve d’une nonchalance extrême, comme si elle avait déjà cerné son cadet et qu’elle savait qu’il ne se rebellerait pas. Pas besoin de le fréquenter plus pour savoir qu’il n’avait rien à voir avec le coincé qui leur servait de leader. Alors qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir entre eux ? Est-ce qu’il avait oublié de se baisser suffisamment bas pour lui servir de paillasson ?

- Ok, on s’connait un peu mieux maintenant, elle marqua une pause pour pencher vers Kyle un regard qui voulait dire « le dépressif, la putain de classe, tout ça… », on va pouvoir s’aider, elle renifla en se frottant le nez sans aucune élégance et se rassit sur le lit maintenant qu’elle avait fait le tour de la pièce, j’me fais chier comme un rat crevé – et encore, le rat crevé ne s’en rend pas compte lui – du coup… tu vas pouvoir me mettre au parfum, la brune fixa son interlocuteur comme si ce dernier était un peu attardé, me raconter votre parcours, pourquoi Zacky vous fait pisser dans vot’ froc, pourquoi sa petite copine a l’air d’avoir une collection de balais enfoncés trop profondément dans le cul, qui risque le plus d’essayer de me tuer dans mon sommeil…, Victoria énumérait tout ça en faisant des moulinets désinvoltes avec sa main droite, coupe juste les passages larmoyants, j’aime pas le violon.

Ses cheveux noir d’encre cascadèrent quand elle s’inclina vers le jeune homme, histoire d’avoir son approbation. Est-ce qu’il avait au moins compris ce qu’elle attendait de lui ? Geezus, la première chose qu’elle allait faire une fois autorisée à ressortir seule, ça allait être de lui dénicher une boîte de prozac. Ou un putain de kilo d’herbe. Voire les deux, ce ne serait pas de trop.

- Fais ça, et j’te ferai profiter de mon incroyable compagnie. Ça s’ra mieux qu’remplir ton journal comme un émo. Deal ?


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Mitchell
American Dream
avatar
Date d'inscription : 21/09/2016
Messages : 351
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   Mer 25 Oct 2017 - 10:47

Elle le faisait rire ? En soi s'il n'était pas dans une humeur comme ça, oui, il aurait probablement ri. Le problème c'est que le monde faisait en sorte qu'il n'était plus très enclin à rire. Mais au moins elle le divertissait et ça c'était un avantage, ça lui permettait pendant l'ombre d'une seconde de ne pas penser aux autres, au groupe et surtout à Zack. Et puis elle avait l'air de taille à fermer la gueule de Morgan et ça c'était un avantage non négociable. Bien sûr, il savait que la rouquine était importante pour l'aîné et cetera et cetera, mais lui il n'y arrivait pas avec elle, tout simplement et ce depuis le début, alors si quelqu'un pouvait enfin s'occuper pour fermer sa gueule, il ou elle deviendrait probablement le meilleur ami du journaliste, même si en soi on aurait beau dire n'importe quoi à la rousse, elle continuerait de gueuler. Ce que ça pouvait l'insupporter ce genre de chose, même pas foutu de parler calmement, du moins à première vue. Il se rappelait encore ce moment où Zack et Raf' avaient quitté le phare et qu'elle l'avait fait chier pendant deux putains de jours. Pires jours de sa vie.
Quant au fait qu'elle était la "putain de classe" comme elle l'avait dit, Kyle croisa les bras, lui envoyant un regard un peu sceptique. Il se faisait prendre au jeu et dans un sens ça lui faisait du bien, il voulait se déconnecter, un peu. Il savait qu'il ne tarderait pas à aller voir le blond de lui-même, ça l'inquiétait, l'arrivée de cette nouvelle permettait de le détacher un peu de tout ça avant qu'il n'affronte sa peur, c'est-à-dire, aller voir le leader et lui parler, vraiment. Un gros foutage de gueule quand on pensait à leur dernière conversation, mais soit, il ne pouvait pas faire autrement, il en avait besoin, il l'avait compris.

S'éloignant un peu d'elle, il la fixa, les bras toujours croisés. Elle prenait vraiment ses aises à regarder partout dans sa chambre. Kyle avait rangé la veille, heureusement. Il ne supportait plus de laisser sa chambre dans un tel état alors qu'il n'y avait aucune raison pour qu'il ne range pas, si ce n'était sa solitude grandissante à cause de l'éloignement avec Zack. Oui, ça le rendait triste et il y pensait sans arrêt, quand quelque chose le tracassait, il était comme ça, ce n'était pas sa faute, c'était dans sa nature.
Haussant un sourcil quand elle annonça qu'ils se connaissaient un peu mieux, il fut encore plus surpris quand elle lui dit qu'il pourrait l'aider. Lui ? Sérieusement ? Elle venait de l'appeler le dépressif en plus de ça. Concernant l'ennui, il pouvait comprendre, lui aussi s'ennuyait ferme à rester seul dans sa chambre ou bien à descendre pour faire des rondes. Il fut un peu plus rassuré quand elle lui annonça en quoi il pouvait l'aider, il avait eu peur qu'elle lui propose un truc style "mon groupe va piller le tien" et qu'elle le menace. Rien de tout ça au final et heureusement. Il acquiesça.

S'asseyant de l'autre côté du lit pour la regarder, il lâcha un «Deal.» pour lui faire comprendre qu'il le ferait. Raconter leur parcours, il n'y avait rien de plus simple et puis au moins ça permettrait au brun de faire un point sur leur situation jusqu'à maintenant, histoire qu'il se décide vraiment à aller parler au leader. Une conversation qu'il appréhendait vraiment. Soit Zack le repousser, soit.. eh bien c'était la seule solution qu'il pouvait imaginer en fait. «Ok, alors... Morgan est comme ça de nature, c'est juste une conne, cherche pas à comprendre, personne ne peut la voir sauf Zack, je crois.» avait commencé à expliquer Kyle. Wow, depuis combien de temps n'avait-il pas sorti une phrase aussi longue ? Ça faisait bizarre de parler, avec une inconnue et d'histoire comme ça, il avait l'impression de faire des commérages dans le dos des autres, comme un gamin un peu. «Zack a perdu son compagnon y a environ deux mois... on a dû fuir Seattle et depuis il va mal. On est tous pas vraiment au top disons.» et c'était vrai, ils n'étaient vraiment pas au top.

Revenir en haut Aller en bas
Victoria L. Raven
American Dream
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/10/2017
Messages : 222
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   Mer 25 Oct 2017 - 11:32

Elle avait exagéré son sourire quand Kyle avait répondu qu’il marchait. Bien, bien, bien. La pigiste n’allait pas nier que c’était satisfaisant : c’était comme réussir à dégoter une bribe d’interview après des jours d’insistance. Plus elle en saurait, mieux elle serait prête. Tout ouïe, elle prêta son attention au récit de son cadet… et déchanta très vite. Ses traits étaient déjà retombés pour signaler ouvertement son désintérêt, l’air profondément blasée. Bon ok, Victoria avait remarqué que Morgan était conne mais ignorait jusque-là que personne d’autre que le boss ne pouvait vraiment l’encadrer. C’était une excellente nouvelle pour elle ! Par contre le reste… la trentenaire leva une main pour faire s’arrêter son interlocuteur avant qu’elle n’ait besoin qu’il lui prête un mouchoir.

- Quel mot t’as pas compris dans « coupe les passages larmoyants » ? Elle se figea soudainement comme si elle réalisait une évidence, attends… Zack est gay ? La brunette se courba en deux de rire avant de réaliser la tête que tirait Kyle, quoi… toi aussi ?! Damn fuck, c’est une maison close de pédés ici ? Comptez pas sur moi pour m’intégrer en dev’nant une broute minou, nope, Victoria secoua négativement la tête, mais relaxe, j’ai rien contre les homos, j’ai juste eu une image qui m’est venue de Zack en tutu rose pendant une gay pride. J’te promets, imagine-le en fo-folle, ça va changer ta vie.

Oh merde, c’était quand même surréaliste. Après deux ans d’épidémie, c’était le deuxième groupe sur lequel elle tombait et après les cultivateurs de pelouse de golf, voilà qu’elle était chez les tarlouzes. Le jeune homme n’en avait rien dit, mais elle lisait entre les lignes et ajouté à ce qu’elle avait vu dans son carnet… elle comprenait qu’il y avait des tiraillements amoureux quelque part. Du style lui qui en avait après le cul musclé du patron – ou inversement d’ailleurs. Dire que la pigiste aurait juré que la rousse avait couché pour réussir, elle s’était bien fourvoyée. Oh, d’ailleurs, à ce sujet…

- J’ai connu une autre conne d’puis que… tout ça a commencé, reprit l’aînée un peu plus sérieusement, pas vraiment comme Morgan mais l’résultat pourrait être le même. J’saurais gérer si elle essaye de me marcher sur les ovaires. T’en fais pas. Et si elle t’emmerde… viens m’trouver.

Elle n’attendait pas vraiment à ce que Kyle la prenne au pied de la lettre et vienne se plaindre au premier conflit, c’était plutôt une façon de se faire un allié. Victoria n’en était qu’aux balbutiements de sa compréhension de cette petite communauté, mais elle n’ignorait pas que si elle voulait confirmer sa place, il allait falloir faire autre chose qu’honnêtement gagner sa croute. Amadouer le benjamin de la bande lui permettrait sans doute – elle l’espérait – de rester informée des éléments qu’elles ne pourraient pas voir et en échange… s’il s’attachait à elle alors qu’il fricotait avec leur « chef »… y’avait peut-être quelque chose à jouer. C’était une piste à creuser, sans trop s’avancer. Son plus gros problème resterait donc Morgan… la brune n’écartait pas l’éventualité d’avoir à s’en occuper comme elle l’avait fait avec Alice, mais c’était encore trop tôt. Beaucoup trop tôt.

- Et les autres ? Oncle Ben’s, les glandus au sous-sol… faut s’en méfier ? Ils sont comment ?


I'll be your jinx
I am not your savior : get off your bended knee. You've fallen out of favor ; turned your back on what you believe. Yeah, you'll fall into a curse ♫ I am not your savior, I'm your Anti-Christ. Taking from your insides to fall into a curse.
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Mitchell
American Dream
avatar
Date d'inscription : 21/09/2016
Messages : 351
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   Mer 25 Oct 2017 - 23:47

Merde, pourquoi il avait dit tout ça ? Oui, pendant un moment il s'était senti mieux, il s'était plus ou moins livré à cette fille en lui parlant du groupe. Sauf qu'il ne devrait même pas avoir confiance en elle, certes elle avait une bonne tête mais c'était tout, il ne la connaissait même pas. Dans un sens il aurait un peu eu peur de refuser, il ne voulait pas se mettre cette nouvelle arrivante à dos alors qu'elle faisait apparemment un "pas vers lui", c'était peut-être un peu fort mais c'était comme ça que Kyle le ressentait. Il avait parlé de Stew comme s'il appartenait au passé, comme si tous ces évènements remontaient à très loin, alors que non, ils étaient encore très frais dans sa tête et clairement il n'aimait pas en parler comme ça, comme si de rien n'était alors qu'il savait très bien à quel point ces pertes les avaient fait souffrir. Il se sentait toujours plus coupable envers Stewart, il avait embrassé son mec et maintenant il parlait de lui comme ça, c'était un pur manque de respect alors qu'il lui avait apporté de nombreuses choses, comme le refuge dans lequel il se trouvait maintenant, ce groupe auquel il appartenait depuis un an maintenant et dans lequel il ne se voyait jamais partir. Un foyer. Et lui il crachait presque dessus comme si ce n'était pas important. Abruti, il se dégoûtait. En plus de ne pas avoir le courage d'aller voir Zack, il manquait de respect à son ami.

Il n'avait pas coupé les passages larmoyants là justement ? Bien sûr que si. Il lui avait dit tout ça de façon très grossière et pour sûr que si il avait tout raconté dans les détails elle aurait pu trouver que c'était une histoire larmoyante, Kyle ne pouvait pas le nier, y pensait le rendait bien trop triste la plupart du temps. Elle devait s'en foutre complètement et tant mieux si elle n'avait pas vécu ça. Bien sûr il ne connaissait pas son histoire, peut-être avait-il vécu des choses encore pire ? Et en plus elle se foutait de la gueule de Zack maintenant. Se sentir encore plus coupable que ça, non, à part à cause de ce baiser entre lui et le leader mais sinon non, il n'avait jamais connu une situation pareille. Il se trouvait encore plus con maintenant. Et non imaginer Zack en tutu rose n'arrangeait rien, comment pourrait-il l'imaginer comme ça de toute façon ? Ce n'était pas qu'il n'avait pas d'humour mais il n'était clairement pas d'humeur, surtout si ça avait un rapport avec lui.
Kyle s'en foutait un peu de tomber sur des homophobes, même si cette fille n'avait pas vraiment l'air d'en être une, elle disait n'avoir rien contre eux. Le brun la croyait, elle avait déjà fait des blagues de ce genre alors il se disait que ça faisait partie du personnage. Mais ce n'était pas non plus pour ça qu'il allait rire.

Il acquiesça quand elle lui dit qu'elle saurait se défendre si Morgan venait la chercher, tant mieux. Et l'ancien journaliste ne pouvait pas cacher sa surprise quand elle lui dit que si lui-même il avait des problèmes il pourrait venir la voir. C'était.. gentil ? Étonnement. Presque touchant. Mais il ne cherchait pas Morgan, il n'aimait pas ça et il ne l'aimait pas non plus alors aucune raison d'aller lui parler. «Eh bien ils sont... normaux. Enfin il n'y a que Morgan avec qui j'ai du mal alors tu sais...»

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le cimetière du fun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cimetière du fun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cimetière de Konoha
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Cimetière
» Le gardien du cimetière appelle la police
» Cimetière de Godric's Hollow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: