The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- And now ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   Dim 3 Déc 2017 - 19:46
Les rôdeurs commençaient à envahir les lieux, lentement mais sûrement. Le fugitif qui était venu se réfugier par hasard dans ce bâtiment avait attiré l'attention de la horde sur les lieux, et maintenant qu'ils savaient qu'il y avait de quoi se nourrir à l'intérieur, ils ne lâcheraient pas prise de si tôt. Donnant la main à Meg, Nathaniel pressait naturellement le pas pour les éloigner de la menace. Il craignait de sentir une main glacée refermer sa poigne sur eux, même en sachant que les morts-vivants n'allaient pas aussi vite qu'eux. Lorsqu'ils parvinrent au niveau des escaliers, ils purent se rendre compte que quelqu'un avait condamné l'accès à l'étage avec du mobilier entassé. En l'état actuel des choses, ils se retrouvaient coincés par les monstres qui arrivaient dans leur dos, en trop grand nombre pour espérer les vaincre.
Le brun croisa le regard de la métisse alors qu'elle lui adressait des paroles encourageantes. Mais même lui qui avait tendance à ne pas baisser les bras ni s'avouer vaincu commençait à craindre le pire. N'osant rien dire, il lâcha la main qu'elle lui tenait et grimpa les marches à la volée. Leur seule issue était sans doute à l'étage, même si tout était bloqué. Il leur fallait essayer de passer, ou se résigner à mourir sous le nombre. La masse des créatures étaient entre eux et la sortie, il leur fallait donc se débrouiller autrement.

Sans chercher à réfléchir, le cascadeur se mit à tirer et pousser un peu partout sur le mobilier abandonné pour essayer de trouver une faille, un moyen de les faire bouger. Le bruit des rôdeurs commençait à s'amplifier dans son dos, preuve s'il en était que les monstres approchaient. Pendant un bon bout de temps, il fit chou blanc, ne parvenant pas à faire bouger quoi que ce soit malgré le sentiment d'urgence qui le taraudait. Puis, il sentit sous ses mains quelque chose qui bougeait, prêt à céder s'il insistait. Il tenta de pousser en posant ses paumes à plat, sans succès. En désespoir de cause, il se mit à tirer dessus de toutes ses forces. Pouce par pouce, il sentit le meuble céder et venir à lui, glissant sur les autres avec un grincement de bois. Finalement, ce qui devait advenir arriva. Dans un brusque mouvement, le petit meuble de tri se retrouva dans ses bras et tout comme le mouvement d'un domino faisait s'écrouler toute une structure, cela fit bouger le reste de la barricade improvisée. Trop taraudé par l'urgence, Nate n'avait même pas pensé à regarder ce que faisait Meg. Il savait seulement qu'elle n'était pas loin. En faisant un petit bond sur le côté pour éviter la chute d'un bureau lourd et massif, il l'aperçut qui était heureusement hors de danger vis à vis de l'éboulement. Il vit également que des dizaines de rôdeurs n'étaient plus qu'à quelques mètres d'eux. Les meubles firent cependant leur office en dégringolant les quelques marches, atterrissant sur les premiers monstres en les broyant littéralement, entravant la progression des autres. Un meuble plus petit percuta douloureusement la jambe de Nathaniel qui serra les dents sur un cri de surprise et de douleur, mais pour faire bonne mesure il jeta le petit meuble de tri sur les morts-vivants en approche. Malgré le mal qui cognait dans sa jambe, il attrapa Meg par le bras.

« C'est notre seule issue. Il faut monter !

Impossible pour lui d'être certain qu'ils auraient un moyen de s'échapper par en haut. Ils n'avaient cependant pas le loisir de s'interroger plus avant. Le cascadeur prit la tête en entraînant la métisse, n'ayant plus en tête que le besoin de se mettre tous deux en sécurité. Il sentait bien une douleur persistante à la jambe, mais refusait de s'y arrêter. En arrivant en haut, il aperçut des fenêtres donnant sur un escalier de secours. En s'approchant au pas de course, il vit que celui-ci permettait un accès au toit en grimpant un peu. C'était sans doute risqué, mais il avait déjà plus d'une fois parcouru les toits pour se tenir hors de portée des rôdeurs. C'était largement dans ses capacités physiques, et il aiderait Meg pour qu'elle n'ait pas de problème. En contrebas, la horde peuplait les rues comme un fourmillement frénétique, qui s'agitait en ondulant comme des vagues en espérant rentrer dans la boutique où se trouvait un potentiel repas. Une fois la fenêtre ouverte, et conscient que les premiers cadavres ne tarderaient pas à les rejoindre, il posa les mains sur les épaules de la métisse et la regarda au fond des yeux.

- Il faut qu'on grimpe. Sur les toits on sera en sécurité et on trouvera une solution. Je l'ai déjà fait, fais-moi confiance. Je t'aiderai à monter, tout se passera bien. »

En réalité, Nate ne voulait même pas lui laisser le loisir de l'hésitation. Il sortit le premier sur l'escalier de secours en l'entraînant à sa suite. Il allait lui faire la courte-échelle pour qu'elle se hisse sur le toit qui n'était que quelques mètres plus haut, après quoi il la rejoindrait. Ensuite, il serait temps de trouver une solution à laquelle il était certain de parvenir.
Revenir en haut Aller en bas  
Addison N. Harper
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse - Beretta 92 - 870 exp Marine Remington
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/04/2017
Messages : 953
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: And now ?   Mer 6 Déc 2017 - 21:54


And Now ?
Ft Nath'
Elle avait foi en lui, jusqu'ici Nathaniel ne l'avait jamais déçu ni même laissé tomber, pourquoi diable flancherait-il maintenant ? Certes les morts entraient d'ores et déjà dans le bâtiment et ce n'était certainement pas la dépouille de ce pilleur qui les retiendrait longtemps non. Ils devaient donc agir et vite, cette fois, Reyns misait clairement sur l'instinct de son partenaire. C'était sans doute la première fois, la première fois qu'elle revoyait son jugement au sujet des coups de sang dont faisait preuve Wright à ses heures. Il fonçait, encore et toujours. Jusqu'à lors, elle n'avait vu cela que comme une manière de défier la mort, de la narguer, quelque chose de stressant pour elle qui – il le savait désormais – ressentait des tas de choses à son égard. A ses yeux, elle l'imaginait se faire prendre à son propre jeu, un jour il foncerait et finirait par chuter. D'ailleurs, lorsqu'ils avaient trouvé Alainna, il s'en était fallu d'un cheveu pour qu'il se fasse dévorer vivant. Elle surveillait constamment ses arrières, c'était ancrée en elle, comme une seconde nature alors que lorsqu'elle était seule, sans plus personne autour d'elle, la métisse n'avait qu'à défendre ses intérêts et sa propre existence. Tout était donc différent, elle ne pouvait guère lui en vouloir d'agir comme son instinct le lui dictait, elle même le faisait même s'ils étaient différents...

Elle ne pipa mot quand il s'empressa dans la cage, qu'il commença à s'acharner tandis qu'elle sortait son flingue sans plus se soucier de faire du bruit. Elle assurerait ses arrières, inutile de rester dans ses jambes, non, elle devait le couvrir le temps qu'il puisse parvenir à virer les obstacles qui les empêchaient de monter. Le cœur à vif, en pleine lutte dans sa poitrine, Megan colla le dos à la paroi qui longeait l'escalier. La jeune femme vérifia son chargeur, dégagea la sécurité et pointa l'encadrement de porte qu'ils venaient de passer. Au grès de l'avancée des râles, de plus en plus proches, elle gravit quelques échelons afin d'être plus éloignée des premiers qui passeraient le seuil cependant, elle n'eut guère à tirer car déjà le monticule devant Nath s'écroulait suite aux efforts fournis. Le mobilier dévala les marches, s'écrasa sur les créatures et, bientôt, alors qu'elle gardait l'arme tendue, juste au cas où, sans encore oser fixer son binôme, Meg sursauta en sentant les phalanges du grand brun cercler l'un de ses bras. Elle ne se fit guère prier, abandonna l'idée de tirer et le suivit dans sa course jusqu'à ce qu'il jette son dévolu sur l'une des fenêtres.

En contrebas – quant il eut ouvert le vitrage – Meg déglutit en voyant la horde s'engouffrer dans la bâtisse. Ce n'était pas la hauteur qu'elle craignait, non, c'était simplement le fait de repenser à pareil moment avec un partenaire différent. Sur le coup, les traits de Dwight s'imposèrent dans son crâne, devant son regard déjà embué de larmes dont une lui échappa – roulant impunément jusqu'à sa mâchoire – lorsque Nathaniel appela son regard à se confronter au sien en deux paumes pressées à ses épaules.

Elle se tut pourtant, dégagea rapidement la perle saline de sa joue, puis opina. La métisse n'avait pas peur, elle l'avait déjà fait et ce n'était guère le moment de flancher. Ensuite, parce que tout irait bien et qu'elle s'en convainquait hardiment, ils regagneraient la ferme. Que ce passerait-il ensuite ? Qu'évoqueraient-ils ensemble ? La jeune femme n'en savait rien mais s'en fichait dès l'instant qu'ils rentraient en vie. Sans attendre, elle lui emboîta le pas et enjamba le cadre pour ensuite, et en un dernier regard aux créatures qui s'empressaient vers eux, loger la semelle de sa boots au creux des paumes de Nathaniel. Elle se hissa, au plus vite, sans se soucier de la douleur dans ses bras, puis fit volte face pour lui tendre les mains afin qu'il la rejoigne.

- Grouille !

C'était quasiment vociféré, presque un ordre mais elle n'avait clairement pas le temps d'être douce ni tempérée dans ses propos ou gestes. Megan agrippa ses poignets pour le tirer en basculant tout son poids vers l'arrière. Avant de retomber sur les fesses l'espace de quelques minutes durant lesquelles les frissons grainèrent sa peau au simple souvenir que lui rappelait ce moment. L'escalier de secours ne tarda plus à grincer, les morts se fichaient bien de s'arracher chair ou tripes, ils fonçaient et s’agglutinaient d'ores et déjà sur la petite passerelle dont le métal criait à l'en faire perdre le fil une seconde.

- Faut rejoindre la voiture, faut s'tirer Nath c'est trop dangereux ! Reprit-elle d'une voix sifflante.

L'espace d'un instant, alors que Reyns se remettait sur pieds, elle songea à Momsen et à la manière dont il l'avait aidé, sans la connaître, sans rien savoir d'elle. Il lui manquait cruellement, ils leur manquait et c'était sans doute ce partage – aussi sombre était-il – qui les rapprochait, lui et elle, sans qu'ils s'en soient rendus compte jusqu'à présent.






crackle bones -  by anaëlle.
Words like violence break the silence. Vows are spoken to be broken. Feelings are intense, words are trivial. Plesasures remain so does the pain. Words are meaningless and forgettable.
Beyond death
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   Mar 12 Déc 2017 - 12:07
Nathaniel aida Meg à se hisser sur le toit. Depuis l'intérieur du bâtiment, des bruits de pas traînants s'intensifiaient. C'était d'ailleurs un miracle que cela soit audible en dépit du vacarme provoqué par les gémissements et hurlements des morts-vivants en contrebas. Il sentait son cœur battre à tout rompre dans sa cage thoracique. Son corps entier était mobilisé dans un seul but, leur permettre de survivre. Son esprit était en ébullition, mais monopolisé par l'urgence. Il n'aurait même pas su dire s'il avait véritablement peur. Sur ses paumes, la pression induite par le poids du corps de la métisse disparut lorsqu'elle parvint à se hisser sur le toit. Il se retourna donc d'un bloc, en cela appuyé par l'éclat de voix de la jeune femme qui lui disait de se dépêcher.
Il attrapa les mains qu'elle lui tendait et prit appui avec ses pieds sur le mur pour se hisser plus aisément. La tâche n'était naturellement pas aisée car il était plus corpulent que Meg. Un grincement de métal derrière lui donna un subit coup d'accélération à ses pulsions cardiaques. Heureusement pour lui, il avait une constitution physique qui lui permettait de réussir des actions peu évidentes pour d'autres. D'une impulsion, et aidé par la traction exercée par la métisse, il parvint à se hisser sur le toit, hors d'atteinte des bras décharnés et des mâchoires avides. Sa partenaire était retombée sur les fesses et soufflait pour reprendre contenance alors que les morts envahissaient finalement l'escalier de secours. Il était difficile de ne pas prendre leurs râles pour des exclamations de frustration. Leur puanteur se fit encore plus forte, mais ce n'était rien en comparaison de l'impression d'avoir réussi une fois de plus à arracher une victoire au destin. Il fit quelques pas près du bord du toit pour étudier les environs, lorsque la voix de Meg retentit à nouveau, pressante.

« Je sais. On a de la chance que la voiture soit loin de la horde. Je crois qu'on peut passer par là, tu t'en sens capable ?

Le cascadeur se retourna vers la métisse, attendant qu'elle le rejoigne pour lui désigner un toit un peu plus loin. La hauteur était presque équivalente mais il allait leur falloir sauter par-dessus une ruelle grouillante de rôdeurs. Concrètement, le chemin semblait tout tracé. Les toits permettaient, moyennant quelques acrobaties, de s'éloigner de la horde sans attirer son attention. Ils pourraient ainsi rejoindre la zone qu'elle n'occupait pas et redescendre à terre pour rentrer chez eux. Nate se savait capable de réaliser ce défi physique. La question qui se posait concernait plutôt Meg. Toutefois, avaient-ils réellement le choix ? Ils ne pouvaient pas rester éternellement coincés sur ce toit, à attendre que les créatures se lassent. Elles auraient sans doute beaucoup plus de patience qu'eux, c'était une certitude. Entre leurs râles et leur puanteur, il y avait de quoi perdre rapidement la tête. Prenant une inspiration, il prit la main de la jeune femme dans la sienne et la pressa doucement, comme s'il espérait par ce geste gommer les appréhensions qu'elle pouvait avoir.

- Je vais passer en premier. Ensuite, tu me rejoindras, et je te rattraperai. Je ne te laisserai pas tomber, fais-moi confiance, d'accord ?

Nathaniel l'observa longuement, hésitant à déposer un baiser sur sa joue. Il n'osa cependant pas aller au bout de cette impulsion, préférant au bout du compte relâcher doucement sa main. Heureusement pour eux, ils n'étaient que très peu chargés, et cela n'allait donc pas influer sur leur saut. Le bâtiment proche du leur avait un toit plat, le saut serait donc aisé. Comme lorsqu'il effectuait une cascade, le brun fit le vide dans sa tête. Il s'écarta du rebord, reculant encore et encore pour prendre de l'élan. Son regard ne quittait plus sa trajectoire, sa cible à atteindre. Il n'envisageait même pas le risque de rater son coup et de s'écraser au sol une dizaine de mètres plus bas, comme un pantin désarticulé qui viendrait nourrir la horde. Ce n'était même pas une option. Lentement, il inspira et expira plusieurs fois avant de se lancer. Il courut jusqu'au rebord, tâchant à chaque foulée de se donner une impulsion suffisante pour prendre de l'élan. Au moment où il bondit, il s'arracha du sol de toute la force dont il était capable. Cela fit renaître la douleur de sa jambe qui avait été percutée par le meuble quelques instants plus tôt, mais cela n'influa heureusement pas sur son saut. L'élan était suffisant, et il put atterrir sans heurts sur le toit voisin, même s'il faillit tomber en étant emporté par sa vitesse. Prenant quelques secondes pour souffler, il se retourna et alla jusqu'au bord du toit. Il se mit en position pour pouvoir rattraper Meg durant son saut, et fixa son regard sur elle sans ciller, plein de détermination.

- A toi, saute ! »
Revenir en haut Aller en bas  
Addison N. Harper
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse - Beretta 92 - 870 exp Marine Remington
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/04/2017
Messages : 953
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: And now ?   Sam 16 Déc 2017 - 18:21


And Now ?
Ft Nath'
Les toits, c'était bien là ce qu'il évoquait sans utiliser le mot précis. Megan observa alors le sérieux présent dans ses prunelles, puis le rebord opposé à celui qu'ils venaient de gravir. Dwight et elle s'étaient rencontrés comme ça, grâce à lui – aujourd'hui – elle avait un toit au dessus de la tête et des gens sur lesquels compter, notamment son interlocuteur actuel. Si elle avait confiance en lui ? La réponse était évidente même si plus tôt elle lui avait comme posé un ultimatum pour le pousser à se décider. Reyns n'en avait pourtant pas le droit ni le pouvoir, après tout elle ne devait s'attendre à rien de la part d'un homme qui avait vécu sans doute bien pire qu'elle mais elle ne pouvait s'empêcher de laisser parler son cœur quand elle croisait son regard clair. Nath lui faisait peur sans le savoir, à chaque fois qu'il se confrontait au danger, elle imaginait qu'elle le perdrait comme tous ceux ayant péri. Mary.... peut-être son père et........

Pensive une minute, ce fut le grincement de métal, accompagné des feulements des monstres entassés contre l'escalier de secours, qui la ramenèrent à l'instant T et aux doigts qui pressaient doucement les siens. La jeune femme se contenta donc d'opiner. Oui elle avait confiance, de toute façon sans cela ils n'avaient malheureusement aucun autre choix pour fuir. Se redressant face à lui, elle inspira une grande bouffée d'oxygène tout en se rapprochant du rebord. Ce n'était pas le grand Canyon mais suffisamment large pour penser à la chute et au fait que si elle ne crevait pas sous le choc, les morts se chargeraient de son cas. Un frisson désagréable lui dévora l'échine mais elle esquissa un faible sourire à l'intention de son partenaire. Il allait passer le premier, d'ailleurs, Wright prenait déjà de l'élan pour se réceptionner – en une aisance ahurissante – sur le toit lui faisant face. Ses mains se tendirent vers elle, elle qui observait la hauteur, les créatures affamées en contrebas, leur nombre, et les faciès immondes qui, parfois se redressaient pour la contempler avec désir.

- Allez.... S'imposa-t-elle à elle même en reculant de quelques pas.

Premièrement, ses doigts embrassèrent ses genoux dans l'unique but de tempérer les battements vifs de son cœur. Courir, sauter..... Elle l'avait déjà fait dans cette station service, afin d'éviter la mélasse putride du bassin, mais ce n'était pas le vide, alors même si elle avait manqué le coche, terminant par médire sur son propre compte, les choses lui paraissaient aussi différentes qu'elles étaient semblables. Un dernier soupir, une dernière pensée plus claire et elle poussa sur ses jambes pour prendre de l'élan. Ne pas songer au vide, ne pas songer aux créatures, les mêmes mots tournaient en boucle dans son esprit au point que, lorsque ses pieds quittèrent le bitume, elle ferma les yeux et ne les rouvrit que lorsque l'embrassade du vent cessa et qu'il ne demeura plus que la silhouette rassurante de son compagnon. Il n'avait pas menti, ne l'avait pas laissé tomber au point qu'elle attendit quelques secondes en profitant de cette fébrile étreinte. Pas un mot ne quitta ses lèvres, mais le regard qu'elle redressa dans le sien fut plus éloquent que quelconques paroles inutiles. La voiture n'était qu'à quelques pas, il leur suffisait de rejoindre l'autre rebord, une fois encore et de réitérer l'expérience.

Simplement du courage, simplement de la confiance.... Ce qui les liait plus qu'on y songeait, ce qui les lierait plus à l'avenir alors qu'à l'instant, Megan ignorait encore que le pire qu'elle puisse vivre était à venir.... Dès lors, elle ne craindrait plus l'instinct fougueux de son partenaire, ni même le fait qu'il puisse ainsi défier la mort, elle le comprendrait totalement pour la première fois en six mois.





crackle bones -  by anaëlle.
Words like violence break the silence. Vows are spoken to be broken. Feelings are intense, words are trivial. Plesasures remain so does the pain. Words are meaningless and forgettable.
Beyond death
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- And now ? -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: