The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- And now ? -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Addison N. Harper
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse - Beretta 92 - 870 exp Marine Remington
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/04/2017
Messages : 1020
Age IRL : 32
MessageSujet: And now ?   Lun 16 Oct 2017 - 20:20


And now ?
Ft Nath'
Elle n'y aurait cru si elle n'avait pas entendu ces voix. S'ils n'avaient guère parlé, sans doute se serait elle avancée sans penser croiser quelqu'un par ici. Mais ils l'avaient fait, lui donnant l'assurance même qu'ils n'était pas que deux dans cette bourgade. Megan n'avait confiance qu'en ceux qui peuplaient la ferme, qu'en celui sur le profil duquel ses yeux courraient actuellement. Nathaniel réagissait instinctivement, au quart de tour, chose qu'elle peinait encore à faire sans devoir évaluer le pour et le contre. Ils n'étaient pas égaux lui et elle, ils n'avaient pas le même caractère ni la même façon d'aborder les choses, rien n'aurait du les rapprocher sinon le groupe qu'ils géraient et... pourtant. En l'observant ici, en espérant que les autres ne les aient pas remarqué, là dans cette impasse où elle espérait fiévreusement qu'on ne viendrait pas fouiner, Meg savait qu'elle ne saurait plus faire sans lui. Ce qui devait être purement physique ne l'était pas le moins du monde, elle se convainquait que si, que ça lui suffisait amplement, mais non. Elle n'avait rien dit, sans doute ne dirait-elle jamais rien d'ailleurs, encore moins à l'instant où, lorsqu'il croisa son regard, elle se contenta de baisser les yeux pour pincer les lèvres.

Son cœur battait la chamade à l'entente de ces timbres nasillards, et les simples mots employés lui assuraient qu'ils n'auraient pas à faire à de simples nomades sans mauvaises intentions. Ils juraient, pestaient, et depuis quelques minutes, s'acharnaient sur un corps putréfié qui n'était plus un danger pour personne. Des cinglés donc... des tarés qu'elle aurait apprécié ne pas croiser ni de près ni de loin. Mais elle était là, coincée, à l'abri d'un pan de mur, n'osant guère jeter un œil dans leur direction comme lui devait le faire pour assurer leur survie. Pourquoi diable les choses ne pouvaient elles jamais se passer sereinement ? Peut-être car l'anarchie, accompagnée de la faucheuse, régnait désormais sur le monde, quoi d'autre sinon ? S'il n'avait s'agit que de rôdeurs, elle aurait pu gérer, ces derniers étaient lents, elle pouvait les distancer, mais des hommes, armés qui plus était, Meg n'avait aucune confiance en elle au sujet d'une fuite discrète, elle ne pouvait donc compter que sur l'homme près d'elle.

- Ils sont combien ? Interrogea-t-elle en un murmure quasi inaudible. Leur nombre était important, s'ils n'étaient que deux ma foi, sans doute auraient-ils pu s'en sortir sans trop de souci, et encore... Rain doutait fortement d'être capable de pouvoir blesser, ou pire tuer, une autre personne. Elle l'avait certes fait l'année précédente, mais elle ne le criait pas sur tous les toits tout comme elle n'en était pas fière. Quand Nath répondit, elle frémit puis lui agrippa la main dans un accès de panique. Tu vas pas foncer dans le tas hein ? Elle craignait qu'il le fasse, certes il était très loin d'être con ou complètement ravagé comme les types qu'elle entendait à quelques mètres d'eux, dans l'avenue voisine, mais son cœur parlait certainement pour elle. J'ai b'soin que tu le dises, j'suis morte de trouille j'ai pas envie qu'il t'arrive un truc et...

En entendant les voix se rapprocher, elle arrondit les prunelles et sentit ses membres trembler de plus belle. Que leur feraient-ils s'ils leur tombaient dessus ? Elle ne voulait pas le savoir non, tout ce qu'elle voulait était filer d'ici, en un seul morceau et ne pas tomber nez à nez avec l'un d'entre eux. Son esprit divaguait complètement, elle n'était plus en mesure de réfléchir autrement qu'en quelques scénario horribles dont ils ne ressortaient guère indemne... Nathaniel, quant à lui, était peut-être plus disposé à trouver la solution qui peinait à baigner son crâne, elle l'espérait du moins car, sans ça, ils ne rejoindraient sans doute plus jamais la ferme et ceux qu'ils appréciaient.





crackle bones -  by anaëlle.
Words like violence break the silence. Vows are spoken to be broken. Feelings are intense, words are trivial. Plesasures remain so does the pain. Words are meaningless and forgettable.
Beyond death
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   Mer 25 Oct 2017 - 10:52
S'il y avait bien une chose qui pouvait complètement faire foirer une expédition, c'était bien une rencontre avec des humains. Les rôdeurs étaient en soi assez faciles à gérer. Une fois qu'on avait pris l'habitude et qu'ils n'étaient pas en nombre écrasant, on pouvait remédier à leur présence. Pour des survivants, c'était autre chose. Il y avait le risque de les voir attaquer sans sommation, ils pouvaient le faire à distance, et ils étaient plus intelligents. Diaboliques même, pour certains. Nathaniel n'était donc pas ravi d'en croiser alors que cela aurait simplement dû être un ravitaillement de routine. Caché au coin d'une ruelle avec Meg, il tâchait de les épier discrètement en jetant un œil par-delà le mur. L'angoisse de la métisse était palpable lorsqu'elle le questionna, et il n'aurait pas vraiment pu la blâmer.

« Je suis pas sûr. J'en vois cinq...

Il y en avait deux qui réduisaient un rôdeur en bouillie à coups de pied, plus trois autres qui se tenaient non loin de là, armés, comme s'ils faisaient le guet. Le cascadeur ne voyait pas bien l'intérêt de s'acharner sur la dépouille d'un mort-vivant de la sorte. Lui-même ne l'avait pas fait lorsqu'il s'était livré à ses jeux macabres dans les bois après la mort de Dwight. Comme d'habitude lorsqu'il repensa à son ami disparu, il sentit son estomac se contracter et devenir lourd comme si une pierre y était subitement tombée. Mais ce ne fut que bref. Ils étaient dans une situation qui nécessitait de trouver une solution. Le plus simple serait sans doute d'essayer de passer discrètement, mais la question de Meg lui fit naturellement envisager un combat.

- Je pense que je peux tous les avoir. Ça nous laisserait la voie libre...

Il se tourna brièvement vers elle pour la considérer du regard. À vrai dire, ce n'était même pas une bravade. Il avait déjà affronté pire. Le problème serait les armes à feu, évidemment, mais il pourrait toujours jouer sur la proximité pour les faire hésiter à s'en servir au risque de se toucher mutuellement. Nate eut presque envie de rire. Personne ne savait si ces gens étaient hostiles, et pourtant. Tout dans leur comportement laissait entendre qu'ils seraient un danger. Ils avaient tout de ces pillards, des charognards à peine plus que des rôdeurs qui étaient prêts à toutes les extrémités pour s'en tirer. Autrement dit, quelque chose qu'il ne faudrait pas avoir sur les talons au moment de rentrer chez eux. Dans le fond, il n'envisageait pas réellement la confrontation frontale, même s'il pensait sincèrement pouvoir s'en tirer. Histoire de tranquilliser la métisse quant à la potentielle issue de toute cette affaire, il lui parla avec une assurance tranquille dans la voix.

- Tu sais, j'ai été entraîné à me battre...C'était mon métier quand j'étais cascadeur. T'as pas à t'en faire. »

S'il fallait en venir au combat, il serait un adversaire de taille. Nathaniel reporta son attention sur ces gens tout en restant tapi derrière le pan de mur. Son regard se promena sur les alentours, cherchant un moyen de les contourner. Le problème, c'était qu'ils n'avaient aucune certitude quant au fait que ces gens n'étaient pas plus nombreux. Il pouvait y en avoir d'autres ailleurs. Et le fait de rester tapis ici ? Cela pourrait bien ne pas durer. N'importe quoi pouvait attirer l'attention sur eux, un bruit subit causé par un animal de passage... Ou encore un rôdeur pouvait arriver à l'improviste. Et naturellement, il était également possible que ces survivants décident subitement de venir voir par ici sans raison particulière, ce qui suffirait néanmoins à les débusquer.
Revenir en haut Aller en bas  
Addison N. Harper
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse - Beretta 92 - 870 exp Marine Remington
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/04/2017
Messages : 1020
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: And now ?   Jeu 26 Oct 2017 - 20:17


And now ?
Ft Nath'
Il avait fallu qu'elle doute, qu'elle le lui dise pour qu'il envisage sérieusement d'éliminer les cinq types qu'elle entendait non loin d'eux. Pourquoi n'avait-elle pu se taire, garder ses angoisses pour elle, ainsi sans doute qu'il aurait réfléchi à une manière de contourner le problème enfin... S'il y en avait une. Au lieu de ça, Meg sonda son regard tandis qu'il lui disait être doué pour le corps à corps, que c'était ce qu'il faisait autrefois. Oui, il était cascadeur mais jamais on ne lui avait demander de potentiellement faire face à des armes chargées, du moins chargées de véritables munitions et non pas de balles à blanc. Pour unique réponse, préférant se taire et ne guère en rajouter, après tout stresser à ce point ne lui ressemblait pas, c'était simplement la situation et le fait qu'il envisage sérieusement de mettre à mort ces types, Megan déglutit et opina brièvement. Bien, les choses étaient donc décidées, quoi qu'il advienne désormais, seule la providence leur permettrait ou non de s'en sortir, la providence et les capacités de Nathaniel. Puis, avaient ils le choix ? Devaient-ils attendre ici, indéfiniment, le temps que ces mecs passent leur chemin ? Ça pouvait durer des heures, ils pouvaient tout aussi bien décider de s'installer ici et alors, qu'adviendrait-il d'eux ? Perplexe, la jeune femme replaça le piolet qu'elle serrait à sa place et s'empara de son arme à feu. Sans attendre, Meg vérifia le chargeur et l'enclencha au mieux pour ensuite observer son partenaire.

- Okay, si tu penses que c'est la meilleure solution. Lâcha-t-elle à regret.

Après tout elle devait apprendre à avoir une confiance aveugle en lui et ne pas le considérer comme un incapable. Wright savait se battre, il le lui avait prouvé à maintes reprises, il avait un vécu qu'elle n'avait pas mais ses sentiments, à l'encontre de cet homme, la rendait vulnérable à tous les scénarios néfastes, plausibles et sombres, qui lui passaient par le crâne dès qu'il était question qu'il se mette en danger.

- Mais j'te couvre et si vraiment ça va mal.... J'hésiterai pas j'te le promet.

Tuer ne lui était arrivé qu'une fois, ce n'était pourtant pas les mêmes circonstances que quand elle avait eu à le faire mais, si l'un d'eux se montrait plus hostile et ne coopérait pas, Rain appuierait sur la gâchette pour les préserver lui et elle. Prête, elle observa les alentours pour jeter son dévolu sur une vieille canette de soda. La lancer serait une option, cependant il valait mieux que ces gars se ramènent au compte goutte sans quoi l'effet de surprise perdrait vite en intensité.

- Je balance ce truc, s'ils sont pas cons ils enverront l'un d'eux vérifier, enfin j'crois.... Tu le choppes et après on avisera où tu préfère y aller sans filet, juste en comptant sur moi pour surveiller tes arrières ? Seule, la métisse aurait agi à sa guise, mais dans deux têtes il y en avait bien plus que dans une, davantage encore qu'il fallait s'informer quant à la stratégie à tenir sans quoi tout pouvait dégénérer très vite.





crackle bones -  by anaëlle.
Words like violence break the silence. Vows are spoken to be broken. Feelings are intense, words are trivial. Plesasures remain so does the pain. Words are meaningless and forgettable.
Beyond death
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   Mar 31 Oct 2017 - 19:11
Nathaniel n'aimait pas rester coincé là comme un animal piégé dans son terrier avec le prédateur à la porte. D'un autre côté, débouler comme ça sur les inconnus pour les agresser n'était sans doute pas une meilleure solution, même si c'était ce qu'il avait le plus envie de faire en cet instant. Ils ne savaient même pas leur nombre exact. Il allait falloir trouver mieux, c'était une certitude. Il ne sut même pas vraiment quel effet cela lui faisait de voir que Meg était prête à le suivre dans son délire. Elle avait confiance en lui, ce qui le remuait étrangement. Il n'était toujours pas taillé pour ce rôle à son goût. Toujours pas fait pour ça. Cela lui fit au moins relativiser tout ce qu'il avait pu dire précédemment. Il se passa une main sur le visage tout en réfléchissant. Ils ne pouvaient pas rester là, mais ils devaient faire de leur mieux pour s'en tirer sans trop de casse.

« Je dis juste qu'il faut qu'on soit prêts à tout...

Le cascadeur semblait soudain soucieux de nuancer leur action. Il ne doutait pas fondamentalement de leurs chances de s'en tirer, mais c'était dans les conditions les plus favorables. Évidemment, ils auraient pour eux l'effet de surprise car personne ne les avait encore remarqués. Mais serait-ce suffisant ? En réalité, il ne voulait pas risquer bêtement la vie de Meg, et si elle le suivait, c'était ce qui allait se passer. D'ailleurs, comment pourrait-elle seulement rester là ? Impensable, irréalisable. Donc, ils n'avaient pas d'autre choix que de réfléchir à une autre solution. Il prit quelques instants pour observer les bâtiments qui les entouraient, cherchant ce qui était la meilleure chose à faire. Seul, il aurait sans doute essayé la voie des airs. C'était généralement concluant de passer par les toits, et il avait une aisance certaine en la matière avec ce qu'il avait pu faire dans son passé et sa condition physique toujours au beau fixe. Mais il n'avait aucune envie d'amener Meg à tenter l'expérience, sans compter qu'il ignorait quelles étaient ses capacités dans de telles formes de déplacement. Entendant ce que la métisse proposait comme plan, il ne fut pas totalement rebuté, mais choisit de proposer une alternative avant d'en arriver là.

- Garde ça au cas où ils risqueraient de nous prendre. On va essayer de les contourner sans se faire voir, et si jamais ça rate... On n'aura plus le choix, faudra y aller. »

Tant pis pour les toits, Nate allait plutôt tenter de se faufiler en restant sous le couvert des murs, murets, hautes herbes et voitures en tout genre. Ce qu'il craignait, c'était les mauvaises rencontres comme un rôdeur en maraude, ou pire encore un autre pillard qui était simplement parti faire un tour du quartier. Cela ne lui plaisait pas du tout, mais il n'avait pas le choix. Son regard se posa sur Meg un long moment, plus long que ce qu'il lui fallut pour lui demander silencieusement si elle était prête à le suivre. Il se sentit gonflé d'une volonté nouvelle, celle de l'amener en sécurité à la maison. Et sans se faire suivre, naturellement. Prenant une profonde inspiration, il vérifia que ses armes étaient prêtes à l'emploi et à portée de main, puis il se positionna en tête. Il allait ouvrir la voie. Accroupi, il marcha tout le long du muret qui avançait jusqu'au trottoir, et il jeta un œil. Personne ne regardait par là. Il était temps de se faufiler jusqu'à la carcasse de voiture qui se trouvait en travers de la route quelques mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas  
Addison N. Harper
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse - Beretta 92 - 870 exp Marine Remington
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/04/2017
Messages : 1020
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: And now ?   Mer 1 Nov 2017 - 15:47


And now ?
Ft Nath'
Nathaniel ne refusait pas sa proposition, néanmoins, il préférait la garder pour plus tard, histoire d'avoir un coup d'avance sur les autres si, toutefois, ils leur tombaient dessus. Soit, elle n'allait pas protester et n'était peut-être pas tout à fait objective face au problème rencontré. Son cœur battait bien trop vite, sa gorgée était sèche et nouée, quant à ses gestes, elle n'était pas dupe concernant les tremblements de ses doigts contre la crosse de son flingue. Personne ne les avait encore vu, néanmoins, ça ne durerait peut-être pas éternellement, mieux valait profiter des minutes – ou secondes – qui leur restaient pour tenter de s'éloigner de la ruelle. Puis, avec un peu de chance – ce qu'elle doutait avoir à foison d'ailleurs – Rain imaginait qu'il n'y aurait peut-être aucune confrontation. La métisse cogitait déjà, mais ne rien tenter serait aussi dangereux que de foncer dans le tas aussi, lorsque Nath' l'observa, que son regard, allant du mur au muret voisin longeant le trottoir, pour terminer par se planter dans ses prunelles, la jeune femme ne mit que peu de temps à comprendre ses intentions.

Avec discrétion, avec mesure, il était possible de rester à couvert et de berner les enfoirés qu'elle entendait désormais rire comme si, dans leur bulle de vulgarité et de violence, les morts n'étaient plus leur première préoccupation. Bien, sa décision était prise, tout comme celle de son aîné puis, en sentant son dos dévaler la paroi derrière elle, histoire de se préparer à avancer courbée, elle replaça son arme à feu et observa les gestes précis de son comparse. Bientôt, Wright fut à l'abri derrière le muret et elle, en un dernier coup d’œil rapide au groupe qu'elle dépeignit sans s'y attarder, ne tarda plus à lui emboîter le pas pour s'adosser, presque à bout de souffle – n'étant pourtant que la cause de l'angoisse soudaine – près de lui. Prochaine étape, la carcasse du véhicule à quelques mètres à peine. C'était faisable, elle était lancée désormais et reculer ne servirait à rien... Les yeux clos une seconde, tâchant de maîtriser ses inspirations et les tremblements de ses membres, Megan redressa doucement, et aussi discrètement que possible, les cils par delà le rebord derrière eux avant d'indiquer à son compagnon, en un simple hochement de tête, qu'il pouvait-y aller. Désormais, elle devait se fier à lui, à ce qu'il voyait, car le temps d'observer, puis de le rejoindre, pouvait tout aussi bien pousser les hommes à changer de position. Les yeux rivés sur lui, sans plus s'attarder sur autre chose que le signe qu'elle attendait, soudainement une voix se rapprocha à l'en faire heurter la colonne, trop puissamment, contre le monceau de bitume.

Ce type allait la voir, il avançait dans sa direction et alors qu'elle plissait les paupières, qu'elle espérait que Nathaniel ait pu suffisamment avancer pour les prendre par surprise dès lors qu'ils ne seraient focalisés que sur elle, l'idée de la canette lui revint. Elle devait laissé parler son instinct, peu importait qu'il lui ait dit qu'ils verraient ça plus tard, si les choses dégénéraient, il était temps. Dans quelques secondes à peine, si ce gars dépassait l'angle mort qui l'empêchait de capturer sa silhouette, elle n'aurait plus d'autre choix que de lui tirer dessus ou, pire, de mourir bien avant d'avoir eu le temps de ne serait-ce que frôler la gâchette. Ses idées n'étaient déjà plus très claires, embrumées par le rythme fou de son cœur quand, aussi subitement que ce fait la fit sursauter, l'un des cinq interpella son partenaire dont les bottes, sur lesquelles étaient fixées ses yeux, rebroussèrent chemin à l'en faire ancrer la nuque à la paroi pour souffler. Évidement, ses yeux filèrent vers Nathaniel et sans attendre cette fois, profitant de l'occasion, elle rampa rapidement jusqu'à lui.

- J'ai cru que c'était foutu. Chuchota-t-elle.

Megan détestait ce genre de situation, ce n'était absolument pas contrôlable mais, quand des râles lui parvinrent et que, déjà, sans sommation des tirs la forcèrent à rentrer le cou dans ses épaules, la jeune femme ne put s'empêcher de se pencher pour observer ce qui se passait. Une horde, du genre de celle du jour où elle avait rencontré Finan, et si ces cons tiraient sans se soucier du reste, alors les cadavres aux alentours ne tarderaient plus à se joindre aux festivités.

- Faut qu'on s'tire d'ici. Siffla-t-elle en revenant considérer les traits de son acolyte. Faut qu'on trouve un endroit et qu'on s'y terre... Elle cherchait du regard ce fameux havre mais, déjà, des monstres sortaient des ruelles alentours.





crackle bones -  by anaëlle.
Words like violence break the silence. Vows are spoken to be broken. Feelings are intense, words are trivial. Plesasures remain so does the pain. Words are meaningless and forgettable.
Beyond death
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 6017
MessageSujet: Re: And now ?   Mer 1 Nov 2017 - 18:39
Pourquoi donc vouloir s'en prendre à ces inconnus ? Pourquoi ne pas simplement rebrousser chemin ? Nathaniel et Megan auront tout le loisir de se poser cette question s'ils s'en sortent.

Avec le vacarme que faisaient les autres vivants en tirant dans le tas, non seulement des rôdeurs arrivaient de tous les coins mais surtout... une silhouette décharnée se redressa, à l'intérieur de la fameuse carcasse de voiture derrière laquelle se cachait Nathaniel. Avant qu'il n'ait eu le temps de s'en apercevoir, un bras cadavérique passa par l'encadrement de la vitre brisée pour lui agripper le col. Excité par le bruit et la proximité de la chair fraîche, le cadavre était tenace et, sans lâcher-prise, cherchait à passer par la fenêtre pour se jeter sur le cascadeur...


***

Nathaniel, lance un dé normal. Tu ne parviendras à t'en tirer seul et sans alerter les autres survivants que si tu fais un 1 ou un 6.

Megan, lance un dé normal toi aussi.
• Si tu fais 2 ou 5, vous entendrez des cris signifiant que deux des vivants que vous espionniez se sont fait avoir.
• Si tu fais un autre chiffre, il s'agit du nombre de rôdeurs auquel vous allez être très prochainement confrontés...
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   Sam 4 Nov 2017 - 18:47
Nathaniel atteignit sans encombres le couvert de la carcasse de voiture. Il avait tenu leurs ennemis à l'oeil dans un coin de son champ de vision alors qu'il traversait. Il était tout entier concentré sur le fait de se déplacer furtivement, sans se faire remarquer. C'était comme si le reste appartenait à un autre univers. Tout ce qui méritait encore son attention était son environnement direct, les ennemis qu'ils ne devaient pas alerter, et Meg qui se trouvait à quelques pas de lui et n'avait pas encore traversé. La rue était encore calme, et un regard circulaire sans quitter l'abri de la voiture lui permit de voir qu'il n'y avait pas encore trace du moindre rôdeur. Un bon point qui allait sans doute leur faciliter grandement la tâche.
L'inattendu se produisit lorsque l'un des hommes se décida à venir faire un tour par ici, empêchant par là même la métisse de rejoindre le cascadeur derrière la voiture. Celui-ci se retourna tout en restant à couvert, sa main se crispant bientôt sur le manche de son couteau. Il était prêt à en faire usage en espérant abattre l'ennemi d'un seul coup et en silence avant qu'il n'ait le temps de crier. C'était sans doute facile au cinéma ou dans un jeu vidéo, mais ce serait une autre paire de manches à reproduire dans la réalité. Il croisa le regard de Meg et lui fit un petit signe pour lui dire qu'il se tenait prêt. Néanmoins, il n'eut jamais à intervenir. Interpellé par ses compagnons, le pillard fit demi-tour avant d'arriver assez près pour les repérer. Nate laissa échapper un soupir muet en évacuant la pression, jusqu'au moment où Meg vint le rejoindre.

« C'est pas passé loin, mais on s'en tire bien.

Il aurait été difficile de dire s'ils auraient autant de chance la prochaine fois, mais pour le moment cela passait bien. Il était temps pour eux de continuer leur chemin sans trop s'attarder, mais un événement imprévu vint perturber leurs plans. Les râles d'un nombre important de rôdeurs se firent bientôt entendre, tout comme un déluge de coups de feu et d'éclats de voix. Tout comme la métisse qui jeta un œil par-delà la carrosserie pour voir de quoi il retournait, il fit de même et aperçut le groupe important de morts-vivants qui s'approchaient dangereusement. Pour l'heure, toute leur attention était tournée vers les pillards qui leur tiraient dessus comme des possédés. Mais les deux survivants cachés risquaient de figurer au tableau des victimes collatérales. Nathaniel ne put que tomber d'accord avec Meg quand elle suggéra de mettre rapidement les voiles.

- Ouais, faut pas traîner. Suis-moi. »

Le cascadeur fit volte-face pour ouvrir la voie, mais ce fut à cet instant qu'il sentit une étreinte glacée l'attraper par le col. Il n'eut pas besoin de beaucoup de temps avant de comprendre qu'un rôdeur caché dans la voiture venait de passer les bras par la vitre brisée, et tentait tant bien que mal de ramener sa proie ferrée comme un poisson vers ses mâchoires avides. Nate se tortilla en cherchant un moyen de se défaire de la prise d'acier du monstre, en vain. L'angle lui était totalement défavorable, sans compter que la créature était en train de l'étrangler à moitié. Ses coups de couteau ne rencontraient que la carrosserie contre laquelle ils crissaient. Il avait besoin d'un coup de main, et vite, avant que le mort-vivant ne lui tombe dessus et ne parvienne à lui infliger la morsure mortelle dont l'issue ne faisait aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And now ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- And now ? -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: