Partagez | 
 

 Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Auteur
Message
Sacha J. Brown
avatar
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 776
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Lun 23 Oct 2017 - 8:22

L’ambiance lui semblait tellement tendue… C’était incroyable. Certes, le fait de se retrouver au milieu de nulle part à attendre de pouvoir « discuter » au mieux – plutôt de les convaincre de ne pas les abandonner là pour tout recommencer – n’aidait pas vraiment à détendre l’atmosphère. Mais lorsque le dernier mort tomba, l’air avait tout autant l’air irrespirable pour la jeune femme qui chercha du regard un allié dans cette lutte. Déjà, les premiers échanges ne lui paraissaient pas aussi parfait qu’elle ne l’espérait. Sans doute que dans son esprit, elle s’était imaginé qu’un sourire charmeur de Roza suffirait à convaincre cette femme de la faire venir. Elle s’était presque attendue à ce que tout le monde soit déjà amoureux de la russe d’ailleurs ! La désillusion était grande.

« On est au complet, oui… » Assura London en tentant de croiser le regard de celle qui avait les rennes. L’amie de Roza… Enfin « amie » vu l’ambiance.

Ils purent se mettre à l’abri. Trempés, ça ne ferait pas la différence, mais au moins ne seraient-ils pas gênés par une crève carabinée dans les jours à venir, avec un peu de chance. London s’aida de son frère pour pouvoir rentrer à l’intérieur, et chercha rapidement du regard une chaise sur laquelle s’installer. Peut-être que sa réception de tantôt était particulièrement mauvaise. Ça expliquait la douleur qui irradiait sa cheville. Bateson étant déjà occupé à négocier et à nettoyer le sang de rôdeurs qu’il avait de partout, la jeune femme comprit qu’elle devrait se passer de lui pour tout de suite.

Elle tenta de dénouer sa chaussure le plus en douceur possible. Le genou remonté contre la poitrine, à éviter de s’occuper des affaires des grandes personnes. Si elle était l’une des plus diplomates du groupe, elle laissa à Finn le soin d’éteindre tous les départs d’incendies, s’il y en avait. En échangeant un regard avec lui, son attention fut attirer par un couple qui lui parla en s’inquiétant pour sa cheville.

« Oh.. Mon frère m’a poussé tout à l’heure et je me suis mal réceptionnée sur le trottoir. » Expliqua London calmement, parvenant finalement à faire glisser son talon hors de sa chaussure en sentant les chaires tirer. « Bien sûr, mais c’est probablement rien… » Fit-elle avec un petit sourire en essayant de se détendre.

Déjà, le regard de Trey se fit méfiant, et peu importe qu’il soit sur le point d’intervenir, London lui fit un signe de la tête. Ça allait, elle gérait ça de son côté. Elle comptait sur lui pour ne pas faire foirer la discussion.


LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
avatar
Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 1345
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Lun 23 Oct 2017 - 14:39

Ensemble, c'était bien le mot et l'encrée était bien trop concentrée sur l'arrivée imminente des gloutons pour se tenter à répondre aux dires du jeune qui s'autorisa malgré les circonstances à surenchérir. Pas de quoi lui en tenir rigueur, elle avait l'impression d'entendre son Eli grogner juste à côté d'elle et ça, ça lui rendit même un semblant de sourire.

Les choses sérieuses arrivaient ainsi que les renforts, c'était très bon tout ça, chacun allait pouvoir y mettre du sien et même si l'épaule de la russe était défaillante elle était en parfaite osmose avec son docker qui couvrait son flanc droit. Les têtes putrides rencontraient leurs lames et le ménage était rapidement réalisé avec ce magnifique mur de survivants prêt à en découdre pour leur survie.

Les morts enfin morts. Le regard de la russe était alors porté sur Elena et personne d'autre, contrairement à ce qu'elle imaginait pour leur nouvelle rencontre : la méfiance était malheureusement de mise. À quel point avait-elle changé ?  Elle espérait trouver la réponse en la dévisageant ainsi, mais il n'en fut rien, ce serait trop facile.

Direction le bâtiment le plus proche, non cette fois sans un regard pour ses collègues de survie, le boitement de London la fit grimacer d'avance, elle ne pouvait pas être mordue, ce devait être un accident, forcément, sans quoi la dure fatalité serait visible sur la face de ces derniers. "Elle va bien." se sentit-elle obligée de souligner pour Nolan qui à juste titre s'inquiétait de ce qu'il voyait, à vrai dire, c'était surtout pour se rassurer elle même. Roza n'était pas sans ignorer la résistance à la douleur de son amie après avoir passer des heures et des heures à tatouer bien des parcelles de son corps. Ça irait, forcément, c'était pas le moment de se montrer faible.

S'installant auprès d'une fenêtre qui donnait directement une vue dégagée sur l'entrée et la rue, l'encrée rangea enfin ses couteaux. La boiteuse avait répondu à la question posée et Roza reporta de nouveau toute son attention sur la grecque.

"Tous les vivants sont là, oui." Le terme vivant lui semblait être une information de taille à souligner, ils en avaient vraiment bavés pour en arriver là, et ils ne restaient plus qu'eux. "Comme je disais tout à l'heurrre, on est pas là pourr vous tirrrer dans les pattes. Et aussi humiliant soit-il, nous sommes en mauvaise posturrre et nous cherrrchons un toit, une autre communauté pour surrrivrre, rrrien de plus." C'était difficile de se tourner vers les autres, Elena la hantait tellement sur le moment présent, mais elle réussit son défi et inspecta tous les inconnus pour s'adresser à l'ensemble : "On est dans le même camp et c'est bien en nombrrre qu'on arrrriva à allonger notrre espérrrance de vie. Pensez s'y... et si vous en douter, bah, tant pis, hein, on aurra essayé." Le sérieux, ça va bien quelques minutes, sans compter que cette ambiance tendue la rongeait au plus haut point. Aussi, se sentit-elle obligée de tapoter du plat de la main dans son sac à dos pour y faire résonner un petit bruit de bouteilles qui s'entrechoquent. "M'puis, on a de l'alcool." Enchaina t-elle un peu plus bas en levant ses iris clairs vers Elena, c'était une private joke rien que pour elle.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en bas
Ellora Blackbird
avatar
Date d'inscription : 11/08/2017
Messages : 141
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Lun 23 Oct 2017 - 16:28


D
es gouttelettes d'eau ruisselaient encore sur son visage et le long de ses cheveux. Jusqu'à maintenant, Ellora s'était simplement contentée de rester près de Nolan tout en suivant avec attention ses actes et ses paroles. S'efforçant de faire profil bas afin que l'attention ne se porte plus sur elle à cause de ses erreurs, comme cela avait pu être le cas un peu plus tôt. Par chance, peut-être que tous oublieraient la manière désastreuse avec laquelle elle avait agi. Néanmoins, elle tourna vivement la tête vers celui qu'elle aimait lorsqu'il suggéra qu'elle s'occupe de la jeune femme blessée. Ellora ne pouvait s'empêcher de rester méfiante vis-à-vis de ces personnes qu'elle ne connaissait absolument pas, redoutant qu'il soit peut-être question d'une ruse, pour mieux les amadouer. Mais son esprit suspicieux s'emballait sans doute, et elle ravala bien vite ses appréhensions pour se concentrer sur ce qu'elle savait faire de mieux - et mieux que se battre, surtout.

Un sourire rassurant sur les lèvres, elle s'approcha de la jeune femme et attendit quelques secondes, le temps que cette dernière consente à ce qu'Ellora observe sa cheville. C'est avec une attention toute particulière qu'elle détailla la boursoufflure qui s'était formée autour de son articulation. A peine cette inconnue avait-elle extrait son pied de sa chaussure qu'Ellora comprit que ce n'était pas « rien », sa douleur était bien réelle. Posant sa machette au sol, elle se mit à genoux face à elle, de sorte qu'elle soit à la bonne hauteur pour observer son pied. Grelottant presque à cause de la pluie qui avait traversé ses vêtements, la jeune femme tenta d'ausculter sa cheville sans que ses doigts glacés ne soient trop longtemps en contact avec la boursoufflure. Pour autant, il n'y avait sur sa peau ni morsure ni griffure. Instantanément, Ellora se détendit, et elle lança rapidement un regard entendu et profondément soulagé vers Nolan, pour lui signifier que de ce côté là tout allait bien.

« Tu as senti comme... un craquement... ou quelque chose comme ça ? », demanda-t-elle. En vérité, c'était à titre purement indicatif, elle se doutait déjà plus ou moins de ce qu'elle pouvait avoir. Si malgré tout la jeune femme avait réussi - quoi qu'avec quelques difficultés - à se déplacer, c'était plutôt bon signe. Et finalement, la froideur de ses doigts ferait sans doute du bien à sa cheville. « C'est une simple entorse... », affirma-t-elle, tout en se voulant rassurante. Mais un sourire ennuyé et inquiet naquit sur ses lèvres. « Les choses auraient pu être bien plus graves. Tu as de la chance... mais il ne faut pas que tu forces trop... ». Elle se reprit néanmoins. « Il faut que tu arrêtes de forcer dessus tout court, en fait ». Il lui fallait du calme et du repos, afin qu'elle puisse se rétablir plus vite d'une part, mais surtout pour que la blessure ne s'aggrave pas. « Je vais t'aider à te déplacer... si tu veux de mon aide bien entendu... ». Ellora ne souhaitait en aucun cas la forcer. Evidemment il y avait son frère... mais si la situation venait à se gâter, il serait sans doute bien plus utile qu'Ellora.




Revenir en haut Aller en bas
Carmen L. Mendoza
avatar
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 1120
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Mer 25 Oct 2017 - 23:55


Nolan.
Les hommes... Peu importe la situation, il fallait toujours qu'ils jouent à celui qui avait la plus grosse. C'en était désespérant, bien qu'elle s'abstient de lever les yeux au ciel. La situation était des plus tendues, et ses phalanges avaient blanchi contre le manche de son tomahawk en espérant que les choses ne dégénéreraient pas. Ses yeux noirs se braquèrent un instant sur le brun sans mot dire, se doutant que Nolan avait largement compris l'ordre sans qu'elle n'ait à lui hurler dessus.
Au moins, le groupe d'en face ne semblait pas vouloir les dépouiller. Avec leurs vêtements abîmés et leurs traits tirés, ils ressemblaient surtout à une bande de nomades. Mais elle devait bien admettre que si Elena et la ruskov ne se connaissaient pas, le risque de tension aurait été d'avantage élevé.

Une fois à l'abri, elle laissa Elena commencer les questions, croisant les bras contre sa poitrine en détaillant tour à tour les étrangers. La remarque de la tatoué la fit d'ailleurs légèrement tiquer. Tous les vivants. Qu'est-il arrivé au reste du groupe ?

Le camp d'Evergreen avait essuyé un incendie. Et eux ? A nouveau la navajo se tut, écoutant le plaidoyer en soupirant doucement. Bien évidemment que l'union faisait la force, mais c'était toujours plus facile quand chacun y mettait du sien. Et si le rappeur ou l'autre barbu tentait encore de chercher des crosses à Nolan, ça ne risquait pas d'aider. Jetant un coup d'oeil à son propre groupe, la brune finit par croiser le regard de sa seconde. Tu sais ce que j'en pense, tu commence à connaître la chanson...

Pour y être passée, sûr que l'intégralité de son groupe voyait très bien ou elle voulait en venir.
Et puis c'était qui le semblant de leader dans leur groupe là ? Finissant tout de même par s'avancer d'un pas après être restée dans son mutisme, la brune tenta un semblant de présentation. Considérez vous chanceux que votre copine ait déjà croisé Elena. Je suis Carmen, je dirige ce groupe. fit-elle en inclinant brièvement la tête en guise de salut.

On à un camp dans les environs. Assez grand pour vous accueillir. Mais j'ai mes conditions. Conditions qu'elle savait partagée avec le reste des siens. Avec les temps qui courent, on ne peut pas se permettre de faire confiance à la première seconde. Alors, si vous êtes prêts à nous rejoindre, ce sera désarmés.
Au moins, ils étaient prévenus. Rangeant son arme à sa ceinture, la navajo vint passer une main dans ses cheveux trempés. J'ai près d'une trentaine de personne à protéger. Je ne prendrai pas le risque d'un guet apens.


the last of us.
• Walk in harmony with the navajo universe
While being aware of
What you are.
(.) navajo quotes.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Hortos
Leader | Issaquah Ranch
avatar
Date d'inscription : 15/12/2016
Messages : 557
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Jeu 26 Oct 2017 - 11:29

Que la russe au tempérament de feu mette sa fierté de côté pour demander de l'aide montrait bien l'état de fatigue et de désespoir dans lequel elle et ce qu'il restait de son groupe étaient. Ils n'avaient plus rien à perdre, simplement une vie à préserver, et ça, la grecque ne pouvait que le comprendre, même plusieurs semaines après sa propre expérience sur les routes avec les rescapés de Tacoma. Les souvenirs de sa rencontre avec Carmen, Isha et Axel étaient alors parfaitement gravés dans sa mémoire. Son envie de sauver les siens, coûte que coûte, sa proposition d'échanger sa place avec celle de l'amérindien pour assurer à Quinn et Garett des soins... Mais maintenant qu'elle était de l'autre côté, qu'elle endossait le rôle inverse, la volonté de protéger sa grande famille semblait plus forte encore. Les récents événements qui avaient opposé certains d'entre eux à des ennemis bien vivants, dont Connor et elle, ne jouaient pas en la faveur de ces malheureux qui demandaient l'asile.  

La grecque fronça les sourcils en jetant un regard furtif vers Nolan, qui avait suggéré, non sans raison, qu'Ellora vérifie la blessure de la jeune femme. Parce que son avis était l'un des seuls à savoir influencer réellement Elena. Parce qu'elle était soudainement en proie à mille doutes, à quelques conflits intérieurs entre sa conscience déchirée. Les accueillir charitablement comme le ranch l'avait fait quelques mois plus tôt pour eux, et prendre le risque d'ouvrir leurs portes aux loups, ou non. La jeune femme resta silencieuse, jusqu'à ce qu'une remarque de Roza ne lui dérobe un sourire en coin, lui rappelant alors sa première rencontre avec elle, et surtout sa première intuition à son égard. Ainsi, lorsque Carmen prit finalement la parole, elle lui répondit, répétant ce que lui avait dit la russe au début de leurs échanges à l'extérieur.

« Leur camp a été pillé et brûlé. Je suppose que le reste du groupe n'a pas survécu ? » Elle releva le regard pour accrocher les visages de chacun des survivants.

Carmen finit par s'adresser à elle, et la brune acquiesça fermement. Oui, elle la connaissait plutôt bien cette chanson. Elle garda ses mains figées contre ses hanches, à distance appréciable de ses armes, au cas où les nouveaux ne se montreraient pas coopératifs quant aux règles que la leader s'appliquait déjà à leur dicter. Guettant d'abord les réactions, la brune s'avança alors vers la russe, dans l'idée qu'elle serait parfaitement apte à montrer l'exemple aux siens.

« Ça te semble acceptable comme condition ? » Son regard trouva le sien. Il était ferme, il ne proposait aucune alternative. Les conditions étaient les mêmes pour tous, et c'était les armes ou rien. A la tatouée de se montrer raisonnable, pour le bien de son groupe. Avec un sourire taquin, la grecque avait levé les mains, dans l'attente des dites armes. « De toute façon, je sais que tu n'en as pas besoin pour te défendre. » fit-elle doucement en lui offrant un clin d'oeil, en référence à leurs échanges musclés.


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en bas
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
avatar
Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 1345
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Jeu 26 Oct 2017 - 19:49

Celle qui semblait diriger la troupe prit la parole, souhaitant savoir ce qu'il était advenu au reste de leur groupe. Heureusement qu'Elena lui apporta une première partie de réponse car l'encrée se voyait mal énumérer à nouveau les faits de leur déchéance, c'était trop douloureux. "Morrrts et disparrrus." Ajouta t-elle en zieutant avec attention la fenêtre à sa portée. Inutile d'en dire davantage pour le coup, ça avait le mérite d'en dire assez long.

La suite, ça sentait la débandade à venir, des conditions, hein ? Rien de plus normal. Ah ! Plus d'armes ? Ah ouais quand même. Elle s'était figée sur place et l'espace d'un instant ses muscles refusèrent de lui obéir malgré ses tentatives de coopérer tout de suite avec instinct. La boxeuse lui demanda tout de même son avis mais son regard avait ce mérite d'en dire long : c'était ça, ou rien.

"Acceptable, c'est un bien grrand mot. Je dirrais que c'est comprrréhensif, plutôt... De là à dirrre que je ne trrrouve pas ça prrrécipité, ce serrait mentirrr." On lui demandait son avis après tout, la franchise de la russe s'exprima en conséquence. Ils n'étaient pas encore au dit camp qu'il fallait déjà qu'ils se débarrassent de toutes leurs armes, c'était dérangeant.

La brune s'approchait d'elle, son corps ne cachait à ce stade plus sa fatigue et son stress, la sueur perlait donc à grosses gouttes sur son visage et ses mains tremblantes glissèrent enfin à sa ceinture qu'elle détacha sans grande hâte pour y déposer ses précieux couteaux dans les mains de la grecque. Dans un profond soupir, elle fit ensuite glisser les lanières de cuir qui siégeaient à ses épaules le long de ses bras pour y ôter les holsters où reposaient à ses flancs ses deux 9mm dont un démuni de balles. Elena avait donc ce qu'elle voulait et devait être bien chargée tandis que la russe se sentait pour sa part complètement mise à nue.

"Détrrompe toi, j'en aurrai besoin si on rretombe surr un grroupe de gloutons en chemin." Ajouta t-elle d'une voix qui trahissait sa préoccupation. Elle aurait aimé lui rendre son clin d’œil, vraiment, mais là, la pilule avait du mal à passer et elle n'était pas sans crainte pour la route à venir. En terre hostile il était encore plus difficile de faire confiance et de laisser sa vie entre les mains d'une bande d'inconnue.

Le reste du groupe de "lycéens" pouvait bien faire ce qu'ils voulaient à ce stade, Roza les avait comme promis amenés auprès de la troupe d'Elena, maintenant, leur sort était entre leurs propres mains. À eux de faire ce choix.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Dim 29 Oct 2017 - 14:42

On était quand même mieux à l'abri de la flotte. Je secouais la tête histoire de faire partir l'eau et me vautrais sur un vieux canapé après avoir lâché London sur une chaise. Je la foudroyais du regarde quand elle me dénonça pour sa cheville, comme si j'avais fait exprès ! Boucle d'or voulait que quelqu'un analyse sa cheville, et l'idée qu'un inconnu pose ses mains sur elle ne me plaisait pas. Même si ce quelqu'un était la fragile de leur groupe, mais London me fit signe de la laisser faire et je me contentais de secouer mon pistolet mitrailleur pour enlever le surplus d'eau, encore un truc à nettoyer... Je tchipais la fragile quand elle affirmait qu'elle allait l'aider à se déplacer.

Je la porterais.

Tout le monde parlait et je ne faisais pas trop attention à eux, jusqu'à ce que j'entende une des phrases de la bronzée, on était « chanceux » d'avoir Roza ? La blague.

Considérez-vous chanceux qu'Elena ait déjà croisé Roza.

Et me voilà rendu à rigoler de leurs discours, donc on venait de les aider et de leur sauver un peu les miches alors qu'on aurait pu les crever sans qu'ils ne réagissent, mais on devrait les croire comme ça et leur filer nos armes? Jusqu'à preuve du contraire, c'est nous qui avons prouvé qu'on ne leur voulait aucun mal, l'inverse est encore assez flou. Pendant que je riais nerveusement, Roza décrocha son ceinturon d'arme et le tendit à la blanche, l'air de rien, normal. Tutu, secouant la tête, j'énonçais mes pensées.

On vient d'se faire niquer notre race par des inconnus avec une gueule aussi propre que vous, et là comme ça, faudrait vous faire confiance et se foutre à poil, parce que madame l'a décidé ? La confiance ça va dans les deux sens. On vient de vous sortir de la merde, vous avez fait quoi à part poser vos conditions ?

Je n'avais pas besoin de me lever, j'étais toujours avachi dans le canapé, arme en mains, mais ça me plaisait pas cette histoire. Sous prétexte que Roza Zoro avait croisé l'autre pimbeche quelques temps plus tôt, fallait faire ce qu'ils demandaient ? Jacques à dit « on vous encule », toi tu hoches la tête et tu fais genre tu prends du plaisir ? Pas pour moi. J'avais pas fini de parler, mais London en avait décidé autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: