The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ? -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 6017
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Mer 27 Sep 2017 - 22:13
Intervention


Dans tout ce brouhaha pour sauver vos vies, nul n'a vu le ciel s'assombrir lentement. Pourtant, le grondement finit par vous faire timidement relever la tête alors qu'il ne reste plus qu'une poignée de rôdeur au milieu de vous. Une première goutte, puis une seconde, viennent abreuver le sol noirci par le sang des rôdeurs, jusqu'à ce qu'une véritable averse ne tombe du ciel, ruinant le plan de faire brûler le peu d'essence que vous aviez réussi à siphonner lors de votre fuite.
Il est grand temps pour vous d'achever ce qu'il reste des morts, afin de pouvoir peut-être tenter un dialogue avec les vivants.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Roza Votiakova
Graphiste qui déchire
Motherrr Rrrrussia
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Deux pistolets 9 mm (dont un avec silencieux) ainsi que deux couteaux
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 1909
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Jeu 28 Sep 2017 - 10:31
Après l'enfer par lequel était passée la russe couplé à la fatigue, le nombre exact de rôdeurs lui avait échappé. Ce n'était pas une centaine qui lui faisait face mais bien une petite dizaine. Mark suivit sa lancée et fut victime du même trouble, estimant l'ennemi en nombre bien plus imposant qu'ils n'étaient réellement.

Trey sans grande surprise préféra prendre la fuite pour laisser les étrangers à leurs emmerdes, Roza ne lui accorda vraiment pas plus d'attention que ça, bien peu habituée à ce qu'il réalise des merveilles. Pour sa part, elle comptait bien se montrer utile et sauver leur image tant que cela était encore possible. L'espoir d'y croiser le groupe tant recherché était trop grand pour être ignoré, il fallait tenter le coup.

Mark de son côté exposa une nouvelle idée qui semblait tout aussi adaptée, cependant, alors qu'ils agitaient leurs neurones dans leur coin, la troupe d'inconnue réalisait déjà un ménage efficace qu'elle pu constater d'un rapide coup d'oeil.

"M'attends ! Ça a l'airrr de se décanter !"

Finn contrairement au rappeur prit également le temps d'écouter son plan et de lui répondre en conséquence, un fait qu'elle apprécia et dont elle gratifia l'homme d'un signe de tête reconnaissant avant de le voir filer.

"M'non ! Rrreviens ! Les gloutons sont pas si nombrrreux et autant venirrr de face !!!"

Lui beugla t-elle alors qu'il disparaissait au coin de la rue, normalement, avec les décibels employées, il avait du l'entendre, il n'y avait plus qu'à espérer qu'il fasse passer le mot. L'encrée vint ensuite donner une tape sur l'épaule de Mark et s'arma de ses deux couteaux dont le manche faisait aussi office de poings américains. Suite à quoi et en harmonie avec son géant elle fonça vers le peu de rôdeurs restant. De là, c'était retour au train train quotidien, un mélange de vilains crochets et de lames directement enfoncées dans les crânes mutilés à portée. La pluie vint cependant ralentir sa danse, ce serait dommage de glisser et se faire bouffer juste devant ce qui pouvait être de futurs alliés. Pas de quoi s'en plaindre cependant, celle-ci avait le don de les nettoyer un peu, ils n'en seraient alors que plus présentables !

La proximité se faisant plus grande avec les étrangers, la tatoueuse n'y prêta pas encore une grande attention. On causera avec eux après, avant, il fallait les aider à déblayer le terrain et elle y mettait là toute sa concentration. Il n'y avait plus qu'à prier pour que la troupe ne lui tire pas dessus dans le doute.


Remnants, one day...
I'M GONNA HURT YOU
SOMETIMES YOU GOTTA FIGHT THE DEVIL WITH A DEMON.

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Ven 29 Sep 2017 - 22:17

C'était la remarque d'Elena qui lui avait fait relever la tête, alors qu'ils remarquaient tous la présence d'un groupuscule non loin. Ca, un problème ?J'ai eu plus de soucis quand je t'ai rencontré toi et ton sale caractère, Hortos. Lança t-elle à la grecque avec un sourire faussement provocateur.
Son arme siffla à nouveau alors qu'elle fendait le crâne d'un nouveau wendigo, captant l'ordre impérieux de Nolan à son élève. Ce n'était clairement pas le moment de paniquer, pourtant il semblait qu'Ellora était bel et bien en train de perdre le contrôle de son sang froid. Et le fait que le petit groupe d'inconnu semblait se scinder ne semblait pas aider la cadette à garder ses nerfs. D'un geste vif, elle attrapa le bras de la brune pour que ses yeux clairs croisent les siens. Reprends toi immédiatement. avait-elle grondé avec autorité, lui lançant un regard qui ne tolérait aucun refus. Si tu veux faire tes preuves, c'est ici et maintenant.

Et comme pour appuyer ses propos, un autre cadavre se jeta sur eux alors qu'elle laissait Nolan s'en occuper. On achève les derniers wendigo, et on s'occupe des vivants. Visiblement, tout le monde dût avoir la même idée puisque le groupe d'en face fit de même. La proximité entre eux leur permettait désormais de mieux les jauger, alors qu'elle dardait ses yeux noirs sur son groupe. Brooke, Andy. Vous les gardez en joue, au cas ou les choses tourneraient mal. Nolan, couvre les arrières avec Ellora et surveille la. Le temps qu'elle redevienne normale.

Elle aurait une petite discussion avec elle à leur retour sur le sujet d'ailleurs. Elena...
Je te laisse jouer les entremetteuses.
C'était devenu un petit jeu entre elle. Depuis sa grossesse, elle avait pris l'habitude de laisser la grecque faire les présentations quand elles se retrouvaient face à un groupe inconnu. Si ils sont ouverts à la discussion, alors on tentera le dialogue. Sinon...

La Navajo soupira longuement, sans se détacher de son arme. L'époque ou on ne tuait pas les vivants étaient désormais bien loin derrière eux. Désormais, le cas de force majeure pouvait largement excuser ce genre de crimes.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Ven 29 Sep 2017 - 23:32
Bien sûr, Andy avait repéré le groupe d'humains, par-delà la petite horde. Et bien sûr, il les avait vu se séparer: trois ou quatre d'entre eux s'étaient engagés dans une ruelle adjacente, tandis que les autres semblaient discuter ensemble. Les avaient-ils repérés? Parlaient-ils d'eux? Pourquoi s'étaient-ils séparés? Le groupe d'Issaquah devait-il s'inquiéter? Autant de questions qui trottaient dans l'esprit du mécanicien à mesure qu'il faisait pleuvoir les coups sur les morts-vivants qui les approchaient. A vue d’œil, la petite horde perdait de plus en plus de son effectif. Il fallait dire que malgré l'absence éphémère d'Ellora, chacun des membres du groupe parti d'Issaquah mettait du cœur à l'ouvrage et ne mollissait pas.

Andy saluait le courage de Brooke, qui n'était pourtant pas taillée pour le combat au corps à corps. La maman était plus habituée à la relative sécurité du camp, mais ne ménageait pas ses efforts pour attaquer les morts qui leur barraient la voie vers l'entrée de l'entrepôt. Plus loin, Nolan avait pris les choses en main avec Ellora, et celle-ci, secouée en prime par Carmen, semblait reprendre ses esprits. Soudain, sans prévenir, une énorme averse se déversa sur la petite ville d'Issaquah. Les survivants étaient trempés, leurs vêtements leur collaient au corps et leur donnait un air piteux. L'eau ruisselait jusqu'au sol, diluant par la même occasion la masse de sang noirâtre, coagulé, qui suintait de l'amas de corps morts découpés, meurtris, sur lesquels ils étaient contraints de marcher pour avancer.

Lorsque le groupe du ranch fut venu à bout des zombies, Brooke fît remarquer à Andy qu'il serait peut-être opportun de se mettre à couvert. Puis, Carmen donna ses consignes. Andy n'était pas du même avis, et si parfois il fallait faire canard et se ranger à l'avis général, il prît les devants et s'adressa à Carmen d'une voix inquiète:


Je ne suis pas d'accord, on court au casse-pipe si on la joue réglo. Ils se sont séparés, occupez ceux qui sont restés dans la rue, moi je vais tenter de débusquer ceux qui se sont fait la malle.

Le mécano se doutait que son initiative ne plairait pas, mais il la mit en pratique tout de même. La survie de son groupe importait plus que l'obéissance. Il jeta à Nolan:

Prend ma place. Et tâche de pas tout faire foirer.

Il ne savait pas exactement pourquoi, mais son ressentiment envers Nolan ne s'amenuisait pas. D'un coup d’œil Andy proposa à Carmen de s'occuper de Brooke. L'homme se saisit de l'arme à feu qu'il avait à la ceinture, et se mit à courir à l'arrière, en direction des ruelles adjacentes. Il espérait couper pour finir par rejoindre le deuxième petit groupe. Arrivé au coin d'une ruelle, Andy s'agenouilla derrière une large poubelle métallique et écarta machinalement une mèche de cheveux sur le devant de son visage. Ses deux mains sur la crosse de son arme, le canon en l'air, le trentenaire attendait un éventuel passage, ou bien de se lancer au milieu de la rue, lorsque les inconnus seraient non loin.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Sam 30 Sep 2017 - 1:01

Bousculée par son ordre despotique, Ellora était finalement sortie de sa léthargie. D'une excuse, elle reprit peu à peu contenance, arme en main. C'était tout ce que Nolan lui demandait : tenir son arme et rester en mouvement. Immobile, elle représentait une proie bien trop facile pour ces gloutons pestilentiels, aussi reporta-t-il son intérêt sur les derniers rôdeurs à exterminer. Ce n'est que lorsque la voix de Carmen tonna à son tour contre Ellora qu'il sentit son cœur se serrer. N'imaginant pas l'état dans lequel devait se trouver sa compagne à cet instant précis. Non, elle n'avait pas à faire ses preuves, car elle n'aurait jamais dû sortir. Pourtant Carmen s'obstinait à vouloir la pousser à braver l'impossible. A en faire une guerrière. Ce qu'Ellora n'était pas et ne serait jamais. Du moins, pas au yeux de Nolan. D'un geste sec, il envoya valser le dernier puant qui était venu se joindre aux hostilités. Une nouvelle rafale d'ordres et ils reprirent une formation plus qu’honorable. Mais sans doute pas assez aux yeux du blondinet qui déblatéra ses inquiétudes au reste du groupe.

Nolan, déjà en position et beretta sortit, ne prit pas immédiatement en compte les dires du jeune homme. Ne se doutant pas un seul instant de la brèche qu'il allait créer en se faisant la malle. Nolan eut à peine le temps de soupirer à Ellora un bref, mais soucieux : « Tu vas bien, tu n'as rien ? » suffisamment bas pour ne pas qu'il soit perceptible par les autres, qu'Andy s'adressa à lui... Prendre sa place ? 'Tache de pas tout faire foirer' qu'il lui avait balancé ensuite l'autre couillon au bras estropié. Le mec, se foutait délicieusement de sa petite gueule ! D'un poigne se voulant ferme, il tenta d'arrêter le mécano mais la pluie rendait la fermeté de son accroche peu concluante. S'échappant de sa volonté avant qu'il ne puisse le forcer à s'en tenir au plan, Andy disparu dans une des ruelles adjacentes. Le laissant lui, bras ballants, dans une position des plus inconfortables. La lâcheté de Kett n'avait donc aucune limite ? Ce type préférait abandonner les siens : compagnons, comme femme enceinte ; pour entreprendre un plan de toute évidence voué à l’échec. De ces survivants, ils ne savaient rien. Ni leur nombre exact, ni leurs intentions, ni leurs antécédents, ni leur façon de procéder, ni même leur position. Se jeter seul dans la gueule du loup ne ferait que leur rajouter une épine dans le pied. Car dans tout cet illogisme dont il venait de faire preuve, eux - survivants d'Issaquah - perdaient un membre apte à en défendre d'autre. Qu'il aille au diable.

Que ce soit Carmen, Elena ou Brooke, elles étaient déjà suffisamment nombreuses pour gérer elles-mêmes la menace qui venait de face. Avec ou sans Andy, Brooke pouvait parfaitement endosser ce rôle de soutien, seule. Bien qu'il ne connaissait pas les capacités de cette dernière, Nolan se permit malgré tout de lui adresser un léger signe de tête en guise d'encouragement : « On peut se débrouiller sans lui. Tu peux te charger de ça toute seule. Je suis derrière en cas de soucis. » Non, Nolan ne prendrait pas la place d'Andy, pas plus qu'il ne laisserait Ellora seule et sans arme à feu surveiller leurs arrières. Cette idée était stupide et contrairement à Kett, Nolan lui, ne l'était pas. S'il venait à tomber aujourd'hui, ça ne serait certainement pas en tournant le dos à la jeune Blackbird. Reprenant sa place aux côté de la brune, il continua de fixer les alentours en quête d'un quelconque mouvement suspect. « C'est pas grave Ello... » murmura-t-il finalement, pour ce qui avait pu se passer un peu plus tôt. Avec lui, ou avec Carmen. Il fallait qu'elle reste concentrée.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Leader | Issaquah Ranch
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt 45 - Couteau - Son Colt M4 est enterré.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/12/2016
Messages : 748
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Sam 30 Sep 2017 - 9:46
« Tu as tout de suite été conquise par ce caractère Mendoza, personne n'est dupe ! » répondit la brune entre deux coups de lame, profitant d'une seconde de répit pour rendre un sourire amusé à la Navajo.

Et alors que chacun prenait connaissance de l'évolution de la situation, Nolan activant immédiatement son sens de l'observation en mettant un nombre sur la menace potentielle, les rôdeurs continuaient de s'agglutiner autour d'eux, toujours plus menaçant. Rien d'insurmontable après deux ans de survie, mais une inattention, un réflexe tardif étaient vite arrivés. L'entraînement de Carmen semblait pourtant porter ses fruits considéra la grecque, du moins, jusqu'à ce que Ellora ne perde ses moyens. Désarmée, tétanisée, la première sommation de Nolan l'effleura sans qu'elle ne soit en mesure de réagir. L'attention happée entre les cadavres et le groupuscule sur lequel elle tentait de garder un œil inquiet, la jeune femme ne suivait plus l'agitation visant à sortir Ellora de sa torpeur. Lorsqu'un maillon manquait, la résistance s'en voyait fragilisée.

Un grondement céleste parvint à masquer un moment les râles sinistres, avant qu'une averse ne vienne s'inviter à la fête, alourdissant progressivement les vêtements et les cheveux de la brune. Opinant aux directives qui lui étaient adressées, Elena envoya son pied s'écraser contre le bassin d'une créature pour retirer son couteau coincé entre ses orbites laiteux. Prête à se frayer un chemin dans ce qui restait de macchabées pour aller à la rencontre des vivants, elle s'arrêta net en entendant Andy contester les consignes, avant de lâcher son poste et Brooke pour s'éclipser dans une ruelle, seul.

« Non mais... ANDY !! » tonna la jeune femme, sentant la colère fumer entre ses veines palpitantes. Elle accrocha le regard de la leader, secouant la tête, abasourdie. A quoi bon énoncer un plan si chacun prenait la liberté de n'en faire qu'à sa tête ? « S'il se fait pas descendre, je me charge de lui ! » gronda Elena en croisant le regard de Nolan, aussi contrarié qu'elle l'était. Partir seul était rarement une bonne idée. Partir seul, dans l'optique de surprendre des inconnus probablement armés et en surnombre était suicidaire. Et ce n'était pas la meilleure façon de faire bonne impression qui plus est.

Malgré l'envie de le rattraper par les cheveux qui la démangeait sérieusement, la jeune femme ne bougea pas, décidée à appliquer à la lettre les instructions qui lui avaient été confiées. Elle lança un regard à Brooke, qui devenait pour l'instant sa seule couverture. Quelques pas l'approchèrent des deux individus, et si l'homme avait quelque chose d'impressionnant de prime abord, c'est la femme qui interpella la grecque, qui écarquilla deux yeux ronds.

« Roza ? » Instinctivement ses yeux passèrent de la tatouée à son camarade barbu. Aussitôt le contenu de leur conversation lui revint en mémoire, par bribes d'images bien précises. « J'appelle pas ça un tête à tête. » reprocha-t-elle. Autant fixer la couleur d'emblée et mettre au jus l'autre boxeuse ; elle était beaucoup moins encline à accorder sa confiance qu'elle ne l'était trois mois plus tôt. Les expériences désastreuses successives que le campement avaient essuyé avec des vivants l'y avaient forcé. « Pourquoi vous êtes là ? Tes petits copains qui sont partis de leur côté, ils font quoi ? »

Les questions fusaient, sans qu'elle ne laisse transparaître le moindre signe amical. Inquisitrice, elle n'envisagerait de se détendre que lorsqu'elle serait fixée sur les intentions de ce groupe. Pour l'instant, il ne s'agissait que d'intrus sur leur territoire.

« Je te préviens, il y a un gars à nous qui est parti à leur rencontre. S'il lui arrive quoique ce soit... » Inutile de développer la nature de ses menaces. Roza était suffisamment maligne pour les deviner.


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 868
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    Sam 30 Sep 2017 - 10:18
Tout était confus autour d’elle. London ne savait plus où donner de la tête, sans doute parce que prise entre les tempéraments forts de son équipe et l’impression de masse impénétrable devant elle. Elle en voyait plus que ce qu’il y en avait, mais la brune avait ce naturel angoissé, surtout lorsqu’elle était confrontée à ce qui lui faisait vraiment peur. Oh certes ! Il y avait eu des progrès en la matière, surtout après tout ce temps dehors à devoir trouver un groupe ou quelque chose s’en approchant. Elle n’eut pas son mot à dire sur la suite des événements, pas une adresse à Roza pour lui dire qu’elle n’était pas du tout branchée avec son plan, elle n’eut pas le temps d’écouter non plus le plan de Finn qu’elle se retrouva bousculé par son frère pour longer une rue à côté.

Manquant de se rétamer sous le coup de la surprise, London se tordit maladroitement la cheville et se rattrapa à Bateson qui la soutint avant de la remettre sur ses jambes. Son articulation était douloureuse, mais elle fit mine de rien pour ne pas devenir un poids. Le militaire lui adressa un regard qui lui demandait si elle allait bien, elle hocha la tête avant de talonner Trey :

« Attend nous ! » Lui demanda-t-elle d’une voix qui trahissait l’urgence. « Tu veux aller ou comme ça ? » Enchaîna-t-elle en écoutant la réponse de son frangin.

Elle tenta maladroitement de suivre le rythme, mais sa cheville semblait décidée à faire des siennes. Boitant en essayant de se faire aussi rapide qu’elle le put, ils bifurquèrent à nouveau, tentant de remonter dans la ruelle pour trouver un point où observer l’échange, mais Bateson la retint par le bras et avertit Trey d’un sifflement :

« Y’a un des leurs… » Fit-il.
« Quoi ? Ou ça ? » Enchaîna London en le cherchant du regard. Bateson ne fit pas un geste.

Il leur demanda de rester calme, prêt à aller le débusquer. Mais vu qu’ils cherchaient justement un groupe de survivant, et qu’il était probable qu’ils en fassent partie, la métisse décida de ruiner les plans du militaire en appelant à travers la ruelle :

« On cherchait juste à se mettre à l’abri ! » Expliqua-t-elle à l’individu. Et pour ça, mille raisons : Les munitions gâchées, la fatigue, la faim, et surtout… « Je me suis tordue la cheville… »

Ce qui devait probablement lui faire une belle jambe. Bateson lui lança un regard assassin, auquel elle répondit par un regard digne d’une Cassidy. Elle eut l’air de lui dire « oh ça vaaaa, c’est pas si grave ! ». Pour elle, pas besoin de jouer les rambos, mais comme elle était la dernière qu’on écoutait…



LOVE I GET SO LOST, SOMETIMES, DAYS PASS AND THIS EMPTINESS FILLS MY HEART. WHEN I WANT TO RUN AWAY, I DRIVE OFF IN MY CAR BUT WHICHEVER WAY I GO, I COME BACK TO THE PLACE YOU ARE... ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ?    
Revenir en haut Aller en bas  
- Animation IR/EF | Septembre | Refuge ? Safe haven ? -
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» SOS POUR DEUX CANICHES + 10 ANS REFUGE (11)ADOPTES
» Caniche abricot, 5 ans, refuge de fontorbe (17) ADOPTE
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: