Partagez | 
 

 In Constant Search For Everything

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Alainna L. Turner
Bras Droit | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3953
Age IRL : 23
MessageSujet: In Constant Search For Everything   Mer 6 Sep 2017 - 23:10

Mars 2017
Marcher. C’était tout ce que je faisais depuis des mois maintenant. J’étais seule, perdue et je n’avais plus aucun objectif. Je n’avais pas de carte, j’étais incapable de me repérer géographiquement. Je ne saurais pas trop dire si j’étais au Sud ou au Nord de Seattle. Je pouvais peut-être même arriver du côté de la frontière mexicaine que je n’aurais pas été au courant. Enfin, j’imaginais tout de même que ce n’était pas aussi verdoyant que ça, je ne devais donc pas être si loin au sud. En tout cas, il était certain que je ne savais pas où j’avais atterri. Les jours où je n’avais pas eu envie, de me battre en me réveillant avait été nombreux. J’avais pensé à abandonner pendant de long moi, mais j’avais tant eu envie de croire que le monde pouvait encore avoir besoin de moi, j’avais envie de croire que je pouvais retrouver William ou peut-être même Mike. Peut-être qu’il ne m’avait jamais abandonné, mais qui lui était arrivé un truc. J’avais tellement envie de croire à tout ça. J’avais tellement envie de me dire que la vie pouvait être plus belle que tout ça.

Enfin, j’avais continué de vivre ce jour-là. Ma vie avait été comme ça, je n’avais pas vraiment eu le choix. Finalement, j’avais décidé de m’arrêter à un moment de la journée, je marchais depuis si longtemps. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Il devait sans doute être l’heure de manger, enfin, je n’avais plus d’heure pour manger depuis longtemps. La plupart du temps, je tâchais d’attendre de ne plus tenir sur mes jambes ou lorsque la fin se faisait vraiment insupportable. J’avais de la chance d’avoir trouvé de quoi manger dans un magasin avant d’arriver ici. J’étais absolument déprimé de ne pas savoir faire de feu étant donné que j’avais un paquet de pâte dans mon sac. J’espérais un jour tomber sur un réchaud à gaz ou une gazinière, pour le moment, il ne me serait d’aucune utilité et m’encombrait plus qu’autre chose. Il me faisait aussi bien envie par moment. Je devrais me contenter d’un paquet de gâteau relativement périmé… Je m’étais installé par terre sur le bas-côté d’une route. Je n’avais pas vu de rodeur aux alentours, alors j’avais estimé que c’était un bon endroit.

C’était sans aucun complexe que je m’étais installé sur le bas de la route et que j’avais retiré mon sac de mes épaules ainsi que mes pieds de mes chaussures. Il avait besoin de respirer, je les remettrais juste avant de partir, mais en tout cas pour le moment, j’étais plutôt bien installé. Il ne me fallut pas longtemps pour ouvrir mon sac et trouver mon paquet de gâteau. Je commençais à l’ouvrir, faisant de mon mieux pour ne pas déchiqueter l’emballage d’impatience. À ce moment-là, j’eus l’impression d’entendre un bruit provenir de quelque part autour de moi. Je n’arrivais pas à voir d’où ça venait et je pris peur. J’attrapais mon arme à feu dans mon sac et sauta sur la route en parlant assez fort pour me faire entendre.

- Je sais qu’il y a quelqu’un, je vous entends ! Montrez-vous…

Ma voix tremblait, je ne pourrais sans doute pas faire croire bien longtemps que je n’étais pas totalement effrayé. Cependant, je ne m’attendais pas à croiser sur la route une fille qui devait être plus vieille que moi avec un cheval. Je la fixais un instant, espérant qu’elle ne soit pas mauvaise. Je devais être ridicule avec mon arme à feu toute tremblante devant moi, mes cheveux en bataille et mes chaussettes sur la route. Je baissais rapidement mon arme parce que je n’allais pas me ridiculiser plus que ça, je ne savais pas du tout quoi dire en réalité. Je n’avais pas vu assez de vivants pour savoir comment réagir avec eux.


◘ Be Brave, Follow Dreams And Fight For What You Believe In. ◘

Ma PlaylistJ'écris en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221
Ellora Blackbird
avatar
Date d'inscription : 11/08/2017
Messages : 141
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   Ven 8 Sep 2017 - 21:45


Flashback
Oregon - mars 2017.


C
ela faisait des semaines qu'Ellora errait toute seule dans l'Oregon. Non loin de la frontière séparant son Etat natal de l'Etat de Washington, elle allait de ferme en ferme afin de fouiller les granges et trouver de quoi se nourrir, elle, mais surtout son cheval. L'hiver avait été rude, bien plus froid et sec que les années précédentes, et à cause de l'épidémie et des divers pillages qui avaient lieu un peu partout, les denrées étaient de plus en plus rares. Pour tout avouer, Ellora avait cette vie en horreur - ou cette survie, plutôt. Tout comme elle pouvait se haïr pour toutes les erreurs qu'elle avait pu commettre. L'inattention avec laquelle elle avait agit, voilà des semaines de cela, l'avait conduite à cet état d'errance qui lui était à présent imposé. Et plus que tout, cela l'avait définitivement séparée de Nolan. Elle avait essayé de retrouver son chemin, de revenir sur ses pas, mais l'épais manteau neigeux qui recouvrait le sol avait rendu son retour impossible.

Ainsi, elle n'avait pas pu rejoindre la petite maison où Nolan et elle avaient trouvé refuge après qu'ils aient dû quitter la ferme de sa famille. Lorsque celle-ci fut prise d'assaut par des rôdeurs, ils avaient dû partir en urgence et trouver un endroit où vivre quelques temps, alors que l'hiver était bien installé. Et un jour elle s'était perdue, après une bien triste dispute entre eux. Quelques temps plus tard, lorsque les routes étaient redevenues praticables, elle avait réussi à revenir, à retrouver cet endroit perdu loin de tout, et qui avait été le théâtre de leur dernière discussion, cette dispute affligeante et malheureuse qui avait scellé leur histoire, et séparé leurs chemins. Nolan n'était plus là. Il était sans doute parti, voilà bien des semaines. Exactement comme il l'avait prévu lorsqu'elle était toujours avec lui. Cette petite maison n'était qu'une étape, un lieu de répit, le temps de trouver mieux. Le temps, aussi, que la neige fonde et que le climat laisse présager de meilleurs hospices.  

La profonde tristesse qu'elle avait ressentie en trouvant ce lieu si vide avait cependant été légèrement apaisée par un petit bout de papier froissé, qu'elle trouva, bien en évidence. Il ne lui fallut que quelques secondes pour reconnaître cette écriture, et le contenu de cette lettre le lui confirma. Nolan ne l'avait pas oubliée. Il avait espéré qu'elle revienne. Ce n'était que bien peu de choses, mais ces quelques mots avaient réussi à lui réchauffer le coeur, à lui redonner espoir. Et à lui indiquer la direction qu'elle allait prendre. Nolan était vivant quelque part. C'était tout ce qui comptait. Et comme il lui disait qu'il avait pensé à se rapprocher des grandes villes, elle avait choisi cet itinéraire. Bêtement, sans doute, car cela reviendrait à chercher une aiguille dans une meule de foin, mais elle voulait s'accrocher à cet espoir insensé.

A présent elle allait de ville en ville, remontant les routes avec pour seule compagnie sa jument. Solitaire et malheureuse, elle suivait tant bien que mal la carte qu'elle avait trouvée dans une maison abandonnée. Elle n'était pas toute récente - elle datait des années 80 - mais elle n'avait rien pu obtenir de mieux. Attentive à tout ce qui se trouvait autour d'elle, elle faisait avancer Origan au milieu de cette ville fantôme, bien trop calme pour être rassurante. Seul se faisait entendre le bruit régulier des sabots de son cheval, claquant contre le bitume. Mais alors qu'Ellora dépassait à présent les dernières maisons de cette petite bourgade abandonnée, apparut devant elle une jeune fille qui la pointait avec une arme.

Donnant immédiatement ordre à Origan de s'arrêter, elle attendit quelques secondes, immobile, avant de lever tout doucement les mains. « Je ne te veux aucun mal », prononça-t-elle de sa voix douce, quoiqu'inquiète, tout de même, du fait qu'elle ne savait définitivement pas quelle réaction aurait cette jeune fille. Elle ne semblait pas bien menaçante, cependant, mais tout de même, par les temps actuels, mieux valait sans doute ne pas trop se fier aux apparences. Sait-on jamais. Toutefois, cette jeune fille ne mit pas bien longtemps avant de consentir à baisser son arme, et pour dire vrai, elle semblait plus apeurée qu'autre chose. Soulagée, Ellora baissa ses mains et souffla légèrement, avant de porter plus encore son attention sur elle. Des cheveux blonds tout en bataille, un air craintif, cette jeune fille avait une vingtaine d'années et ne semblait définitivement pas rassurée.

Ellora faisait-elle si peur ? Sans doute pas. Quand bien même ses cheveux étaient emmêlés et sa peau toute sale, personne n'avait jamais dit d'elle qu'elle pouvait faire peur. Au contraire, en temps normal, c'était plutôt Ellora qui était la plus craintive. Cependant, il fallait être prudent, par les temps qui couraient. Avec une lenteur parfaitement mesurée afin de ne pas brusquer cette petite par ses mouvements, elle descendit de son cheval, et avança vers elle en le tenant par les rênes pour qu'il la suive. Elle s'arrêta à quelques pas de cette jeune fille. Instinctivement, elle se rappela qu'il lui fallait être prudente, et d'un rapide regard, elle vérifia si cette jeune fille était seule. Evidemment, cela était sans doute bien inutile, à présent qu'elle s'était approchée. Malgré la manière dont elle était habillée et les traces de terre sur son corps, qui lui donnait un air assez sauvage, Ellora était véritablement une débutante dans le domaine de la survie. A son plus grand désespoir. C'était à se demander comment, sans Nolan, elle parvenait à survivre. « Tu es seule ? Ou... ». Elle marqua un temps d'arrêt, lançant de nouveau des regards autour de la jeune fille. « Ou tu as un groupe ? ».


Revenir en haut Aller en bas
Alainna L. Turner
Bras Droit | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3953
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   Ven 8 Sep 2017 - 23:46

Une femme sur un cheval, je ne m’étais vraiment pas attendu à ça. Elle n’était pas dans un meilleur état que moi et pour le coup, ça pouvait se comprendre, survivre n’était facile pour personne. Je n’avais qu’une envie tout abandonnée, mais je ne pouvais pas. Je savais que je comptais encore pour certaines personnes et tant que ce serait encore le cas, je n’avais pas le droit d’abandonner. Je ne savais pas où ils étaient ni même si je les retrouvais un jour, mais en attendant je devais me battre. Évidemment, la femme devant moi semblait inquiète de me voir ici. Je suppose que rencontrer des survivants n’est pas quelques choses de vraiment facile. Pourtant, je n’étais pas un danger loin de là, je n’étais même pas capable de me servir de l’arme avec laquelle je l’avais menacé l’espace d’un instant, enfin c’était le genre de chose qu’elle avait besoin de savoir. C’est avec beaucoup de désespoir que je répondais à la question qu’elle avait posée.

- Je suis désespérément seule…

Cette solitude me pesait, chaque jour un peu plus. J’étais contrainte de faire avec, de me lever tous les matins en sachant que c’était ma seule compagnie. La solitude était parfois accompagnée du désespoir autant dire que ma vie n’était pas joyeuse. Quand on y regardait un peu plus, on réalisait sans doute que je n’avais jamais été une personne qui débordait de bonheur, mais jusqu’à cette merde, je ne m’en étais jamais rendu compte. J’étais trop occupé à croire que faire du patinage était une vie parfaite. Je regardais la femme avant d’ajouter une réplique qui allait paraitre sans doute tout aussi désespérée que la première remarque, si ce n’est plus.

- Et totalement perdue également.

Je n’avais pas de carte, aucun moyen de me repérer dans cet environnement que je ne connaissais pas. Je n’étais même pas du coin. Je n’avais jamais vécu à Seattle ni même sur la côte ouest. Tout ce que je connaissais de cet endroit c’était ce que j’avais découvert jusqu’à maintenant et comme j’avais un très mauvais sens de l’orientation c’était vraiment compliqué de ce souvenir. Je regardais la brune puis son cheval. J’essayais de tirer un maximum d’information d’elle, mais c’était impossible d’en savoir beaucoup plus. Elle semblait avoir des bagages assez importants pour que je puisse arriver à la conclusion qu’elle était comme moi. Elle avait trop d’affaires sur elle pour rejoindre un groupe. Je réalisais d’un coup que j’avais un peu trop froid au pied pour que ce soit normal. L’adrénaline de la situation retombait et je réalisais que j’étais toujours en chaussette sur le bitume. Je fis en sorte de garder un minimum de contenance alors que je redressais la tête vers la brune.

- Je suppose que tu n’as pas beaucoup plus de compagnons de route que moi en dehors de ce cheval.

Je regardais la bête avec appréhension, je n’avais rien contre les animaux, mais je n’étais tout simplement pas habitué à un animal de compagnie aussi grand et imposant. Il faut dire qu’à Washington avoir un cheval n’était pas chose facile et puis de toute façon, j’avais déjà une passion dans la vie et je n’avais pas l’occasion de me consacrer à autre chose. Je m’étais rapproché de mes affaires et j’avais enfilé mes converses rapidement. On avait fait mieux en chaussure d’hiver, mais c’était vraiment mes chaussures de prédilection, j’avais l’impression que ça durerait à vie et que je pourrais toujours en avoir au pied. C’était fiable et pratique. Après avoir rapidement attaché mes deux chaussures, je me rapprochais de nouveau de la brune avant de lui tendre une main amicale.

- Je m’appelle Alainna.

Des présentations, ça me paraissait un peu gros, mais c’était tout de même important de savoir comment s’appelait son interlocuteur. Je ne savais même pas si je devais lui proposer de manger avec moi. Peut-être qu’elle savait faire du feu et peut être même que je pourrais enfin avoir un repas chaud depuis des mois. Peut-être qu’il était préférable d’attendre un peu et de voir ce qu’elle avait dans le ventre avant de lui faire une telle proposition. En attendant si notre entente commençait par une poignée de main ce serait sans doute un bon début.


◘ Be Brave, Follow Dreams And Fight For What You Believe In. ◘

Ma PlaylistJ'écris en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221
Ellora Blackbird
avatar
Date d'inscription : 11/08/2017
Messages : 141
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   Lun 11 Sep 2017 - 13:08


Flashback
Oregon - mars 2017.


C
ette jeune fille était bien la première personne vivante qu'Ellora rencontrait depuis des jours. Elle avait fait de son mieux pour voyager le plus possible en coupant par la forêt loin des grands axes, et les quelques petites villes qui avaient croisé son chemin étaient bien vides - à son grand soulagement. « Je vois... », répondit-elle simplement lorsque cette petite lui affirma être seule et de surcroît désespérée. C'était tellement triste. Evidement, Ellora repensa à sa propre histoire. Elle aussi était seule, désespérée... et lorsque sa route et celle de Nolan s'étaient séparées, elle avait appris ce qu'était le sentiment d'être perdue, déboussolée, et à la merci des dangers de ce monde. Alors un air compatissant s'inscrivit sur son visage... avant de ne laisser place qu'à une profonde confusion. « Je... ». Ellora avait tenté de répondre tout de suite lorsque cette jeune fille lui avait exposé ses conclusions quant à sa possible solitude. Puis elle avait été tiraillée entre l'idée de mentir pour se préserver, et celle de dire la vérité. Mais ses épaules s'affaissèrent bien vite. « Tu as raison. Je suis seule aussi, maintenant ». Depuis qu'elle avait perdu Nolan.

Ce n'est que lorsque la jeune fille décida de remettre ses chaussures qu'Ellora remarqua qu'elle était en chaussettes sur le bord de la route. Elle jaugea pendant quelques secondes l'état de ses vêtements, et vu ses chaussures... elle avait sans doute marché de longues heures durant. Voire de longues journées. Elle devait être véritablement épuisée. L'instant d'après, elle se tenait de nouveau devant elle, et lui tendit la main, avant de se présenter. « Ellora ». La jeune Blackbird lui avait répondu avec un sourire, tout en lui serrant la main. « Tu ne devrais pas rester là trop longtemps. C'est dangereux, tu sais... surtout si tu es toute seule. Il y a une horde pas très loin », précisa-t-elle bien vite, afin de la mettre en garde quant à ce qu'elle avait vu, quoi qu'à bonne distance encore.  

« Si tu prévois de retourner vers Portland, ça va devoir attendre. Il vaut mieux chercher à descendre dans le sud, le temps qu'ils s'éloignent d'eux-mêmes... ». Peu désireuse de rester trop longtemps à cet endroit, la panique pouvait facilement se lire dans son regard. Que ce soit avec cette jeune fille ou toute seule, plus Ellora s'éloignerait d'eux, et mieux elle se porterait. « Tu viens d'où ? Tu as passé la frontière depuis longtemps ? », demanda-t-elle, en supposant qu'elle venait du Nord, comme elles n'étaient finalement pas si loin de l'Etat de Washington. « Je peux t'aider à te repérer, si tu veux ». Après tout, elle avait une carte. Et une boussole. Alors même si son sens de l'orientation n'était pas des plus poussé, elle parviendrait à lui donner quelques indications. « Mais pas ici ». Si Alainna souhaitait qu'Ellora lui offre un peu d'aide, la jeune femme était prête à le faire, certes, mais dans un endroit plus ou moins sûr. Instinctivement, elle jeta un nouveau coup d'oeil derrière elle. Bien sûr, les rôdeurs ne seraient pas encore là pour le moment. C'était simplement machinal, un réflex, afin de s'assurer qu'elles avaient encore le temps.




Revenir en haut Aller en bas
Alainna L. Turner
Bras Droit | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3953
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   Lun 11 Sep 2017 - 15:24

Elle me répondait de façon laconique au début avant de m’en dire plus. Visiblement la vie ne semblait pas non plus très simple pour elle. De toute façon, la vie n’était simple pour personne. Il y avait beaucoup trop de merde dans ce monde. Tout le monde avait vécu des horreurs, certaine plus moche que d’autre. Mon corps était sans doute à bout de souffle et avait besoin de repos, mais voilà qu’elle m’annoncer qu’une horde venait dans cette direction. C’était loin d’être une bonne nouvelle pour moi. Cela impliquait reprendre la marche forcée. J’étais en joie rien que d’y penser. Mon regard se jeta sur elle alors que je remettais correctement ma veste sur mes épaules.

- Je voulais m’arrêter pour manger un peu et me reposer, mais j’en conclus qu’il va falloir que je reprenne la route…

Oui, reprendre la route, ça me désespérait d’avance, mais je trouvais ça vraiment gentil de sa part de m’avoir prévenue pour la horde, c’était sans doute ce qui m’avait sauvé ce jour-là. Une fois ma veste bien remise je remettais toutes mes affaires sorties dans mon sac avant de fermer convenablement ce dernier et le remettre sur mon dos. Cependant, à ce moment-là, elle prononça quelques mots qui me firent froid dans le dos. Elle se moquait de moi hein ? C’était le plus simple, je n’avais pas vraiment envie de la croire, je ne pouvais pas avoir marché autant. Pour moi, j’étais encore du côté de Seattle à une heure de marche de la ville grande maximum, mais voilà qu’elle m’annonçait un truc totalement différent.

- Attend quoi ? Tu es en train de me dire qu’on est où là ?

Ma voix tremblait à cause de l’inquiétude et la peur que cela engendrait dans ma tête. Il était hors de question que ce soit vrai. Je ne pouvais pas me retrouver dans un autre état. Non, c’était beaucoup trop loin. Je savais très bien qu’ici, je ne pourrais pas retrouver mon William. Il faudrait que je remonte vers le Nord aussi vite que possible même. Je respirais un grand coup essayant de minimiser tout ça. Ce n’était pas grave en soit, je m’étais simplement égarée c’était des choses qui pouvaient arriver. C’est sur un ton monocorde que je repris alors.

- Je suis encore plus perdu que ce que je croyais…

C’était un doux euphémisme quand on y regardait de plus près. Je devais bien me rendre compte que ce n’était pas normal d’être aussi loin. Finalement, je remis tout de même finalement mon sac sur le dos avant de remettre mes pieds sur la terre ferme. C’était mieux pour se déplacer de pouvoir profiter des routes. C’était plus agréable que l’herbe ou la forêt quand on était à pied. Je me rappelais alors la question qu’elle m’avait posée l’instant d’avant, elle voulait savoir d’où je venais c’était sans doute une façon de faire la conversation.

- Je viens de Seattle, mais j’habitais officiellement à Washington avant… Et toi, tu viens du coin, je suppose ? Ça expliquerait le cheval.

J’avais vraiment envie de connaitre la réponse puisque j’étais vraiment intriguée, j’avais envie de connaitre son histoire. On n’a pas tous la chance d’avoir un cheval sous la main. J’aurais tellement rêvé que ce soit le cas, mais ne sachant pas monter, je savais que ce serait synonyme de se casser le dos et les fesses. J’étais bien sur mes pieds, c’était une paire de rollers dont j’avais besoin.


◘ Be Brave, Follow Dreams And Fight For What You Believe In. ◘

Ma PlaylistJ'écris en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221
Ellora Blackbird
avatar
Date d'inscription : 11/08/2017
Messages : 141
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   Mer 13 Sep 2017 - 15:11


Flashback
Oregon - mars 2017.


N
on, ce n'est pas une très bonne idée... ». Ellora lui répondit tristement lorsque la jeune Alainna lui avoua qu'elle souhaitait s'arrêter pour manger. « Vraiment, il vaut mieux que tu attendes, et manger dans un endroit sûr... ce sera bien plus prudent ». Peinée de lui annoncer cela, elle lui fit un petit sourire d'excuses. Il valait mieux qu'elle soit au courant. Et plus vite elle se remettrait en route, et plus vite elle pourrait véritablement se reposer. « Tu es dans l'Oregon... nous ne sommes pas loin... de Milwaukie, il me semble ». Elle songea qu'il faudrait qu'elle vérifie un peu plus tard. Pour être sûre. « Je voulais aller à Portland... mais ils m'ont déjà obligée à faire un important détour ». Ils, les rôdeurs. Au final, Ellora n'avait nulle part où aller, simplement l'espoir d'emprunter les routes que Nolan avait prises bien des semaines plus tôt. C'était définitivement la seule raison qui l'encourageait à se rendre à Portland. Puis à Seattle.  

« Seattle ! », s'exclama Ellora, sous la surprise d'une telle révélation. S'il n'était pas étonnant de croiser des survivants venant d'un peu partout, le fait qu'Alainna ne se soit pas rendue compte des kilomètres qu'elle avait parcourus la laissait sans voix. « En effet, tu as beaucoup marché... tu ne t'es pas rendue compte que tu étais descendue si bas ? ». Portant un regard soucieux sur elle, Ellora attendit quelques instants avant de poursuivre. « Pour quelle raison as-tu quitté Seattle ? ». Bien vite néanmoins, la discussion se porta de nouveau sur la jeune Blackbird. Encore une fois elle n'était pas sûre de devoir lui répondre, mais elle convint que, finalement, donner quelques indications laconiques sur sa propre vie ne pourrait pas lui porter grand préjudice. « Effectivement, je suis originaire d'ici... j'ai grandi dans une ferme, à plusieurs kilomètres de là où nous nous trouvons. Mais j'ai habité Seattle pendant longtemps. Je pense... que j'essayerais d'y retourner. Un jour », ajouta-t-elle, tandis que sa voix se teintait d'appréhension.

Et tandis qu'elle marchait côté à côte, Ellora l'observait du coin de l'oeil. « Tu dois être épuisée ». Oui elle l'était, et la jeune femme la trouvait bien courageuse de se remettre en marche aussi vite. « Tu... veux monter ? », proposa-t-elle finalement, hésitante. Et d'un rapide mouvement de tête, elle avait indiqué son cheval. Bien que cette jeune fille semblait tout ce qu'il y avait de plus gentil, Ellora ne la connaissait pas. Mais sans même véritablement le réaliser elle laissa parler son bon coeur. Et ainsi, elles iraient sans doute plus vite. Si Alainna était trop fatiguée, elles seraient toutes les deux ralenties dans leur avancée. « Elle est très gentille ». La semaine n'avait pas été très éprouvante, cette fois, et Origan avait pu ménager ses forces en broutant les premières herbes d'un champ laissé à l'abandon. Sa jument pourrait sans mal porter la jeune fille.  



Revenir en haut Aller en bas
Alainna L. Turner
Bras Droit | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3953
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   Ven 15 Sep 2017 - 12:16

Évidemment, ça me faisait un peu mal de mal de réaliser tout ça, ce n’était pas le genre de chose que j’avais envie d’entendre. Pour le coup, j’aurais préféré qu’on me dise écoute j’ai vu ton ami, il est à trois minutes d’ici, suit moi. Mais malheureusement ce genre n’arrivait jamais dans la vraie vie. Je l’avais un peu appris à la dure. Alors qu’elle m’expliquait un peu mieux où on se trouvait, je n’avais alors de mon point de vue que quelques choses à faire, retourner du côté de Seattle rester ici ne m’avançaient à rien si ce n’est rendre la recherche de William encore plus compliqué qu’elle n’était déjà.

- Je vais sans doute remonter vers le Nord du coup. J’ai perdu un ami de ce côté-là et si je veux espérais le retrouver, il va falloir que je remonte.

Oui, c’était dit, j’avais de nouveau mon package sur le dos, il était temps pour reprendre la route. Je n’en avais sans doute plus vraiment la force et pourtant je n'avais pas le choix. Je devais avancer, c’était ça ou la mort de toute façon. Rester ici était synonyme de se faire bouffer par un rodeur et ce n’était pas vraiment envisageable, enfin si en vérité, ça l’était toujours puisque j’avais de moins en moins envie de me battre pour ma vie. Peut-être que cette fille pourrait me redonner fois en la vie et encore mieux en l’espèce humaine, elle n’était après tout pas méchant et n’avait même pas essayé de me dépouiller du moins pas encore. Elle me demandait alors comment j’avais commencé à voyager, je devais lui raconter les grandes lignes de mon histoire.

- Je faisais partie d’un petit groupe, on était une petite dizaine et une horde de rodeurs s’approchait dangereusement de chez nous. On a été contraint de quitter les lieux, mais malheureusement on s’est séparé et je n’ai jamais pu les retrouver.

J’étais un peu triste en repensant à tout ça, j’avais perdu tant de choses, et il était presque certain que je n’arrivais pas, mais j’avais encore envie d’y croire, j’avais envie de dire que je pourrais de nouveau patiner avec lui, mais la vie ne m’autorisait pas vraiment ce genre de chose. Je reprenais la route doucement et avec un épuisement certain. Surtout qu’à présent je devais rebrousser chemin et qu’il n’y avait rien de plus déprimant. Elle devait s’en rendre compte puisqu’elle me proposa de monter sur son cheval, mais j’en étais tout simplement incapable.

- C’est très gentil, mais je ne sais pas monter à cheval. Donc je doute que ce soit une très bonne idée pour tout de dire.

La réponse était sincère, j’avais toujours entendu dire que si on ne savait pas le faire ce n’était pas un truc qui s’improvisait comme ça. Peut-être que je me trompais, mais elle pouvait toujours me démontrer le contraire, en attendant, je commençais déjà à marcher. Si une horde arrivait, je ne voulais pas être ici quand elle foulerait le sol sur lequel nous nous trouvions actuellement.


◘ Be Brave, Follow Dreams And Fight For What You Believe In. ◘

Ma PlaylistJ'écris en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: In Constant Search For Everything   

Revenir en haut Aller en bas
 
In Constant Search For Everything
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deportation prochaine de Toto Constant ?
» Toto Constant n'aurait plus envie d'etre deporte en Haiti
» Toto Constant en jugement pour crimes en 1991-1994
» Toto Constant n'a pas peur d'etre deporte en Haiti
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: