The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- You'll Live To Dance Another Day -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Dim 8 Oct 2017 - 14:38
« -non tu tiens trop à moi pour ça. » répliqua Plutarch de but en blanc. Il aurait pu ajouter : et je te fais assez confiance pour croire que tu n'as plus ce genre de penser de merde. Pourtant il n'en fit rien, cherchant à redevenir le mec calme, marrant et con qu'il était. « -et j'suis mignon tout le temps de toute façon » renchérit -il avec son sourire craquant qui donnait aussi envie de le baffer. Le passage je flippe était passé, elle était bien vivante et il n'y avait pas eut de souci de son côté. Voilà ils pouvaient reprendre le court de leur journée normalement.

Melvin laissa Tam toucher son torse, son regard posé sur elle, comme s'il allait la dévorer sur place. Ce petit jeu, il le connaissait maintenant par coeur. Mais elle était si bonne joueuse… Il n'avait pas moindre envie qu'elle cesse. « -tu vérifiera le reste plus tard... » souffla-t-il alors qu'il s'était approché pour le lui dire à l'oreille. Mais il s'éloigna toujours en la bouffant des yeux, son sourire au coin des lèvres. « -plutôt pas mal aussi celle-ci de chambre... » commenta-t-il alors en levant les yeux sur les lieux qui pour le moment ne l'avait pas intéressé.

Il fit quelques pas dans la pièce, admirant fallait le dire, la décoration poussiéreuse. On aurait dit un gamin découvrant le pays des merveilles. Pourtant peu matérialiste, il savait apprécier ce qui était beau. Et là, ba c'était quand même plutôt sympa ! « -hein ? » demanda-t-il sans se retourner pour autant. « -ah non t'en fais pas... » répondit-il en captant tout de même ce qu'elle venait de dire. Il s'éloigna en direction de la salle de bain. Mais belle déception de voir qu'il n'y avait pas de peignoir ici… « -et merde... » souffla-t-il presque boudeur…

Ressortant de la salle d'eau, il demanda à la brune : « -on irait pas encore quelques pièce plus loin, histoire de mettre de la distance entre eux et nous ? En plus y'a pas de peignoir... » conclue-t-il en affaissant ses épaules avant de grimacer de déception. « -et puis faut le reconnaître, si on s'envoie en l'air ici, tu va forcement crier et on va à nouveau être dans la merde avec les voisins… » Sa démonstration faite, il se contenta de la regarder les deux mains dans les poches de son jeans. Pour une fois qu'ils étaient que tous les deux, ça serait dommage de devoir se retenir non ? Mais le but était pas de se faire bouffer à la sortie…
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Dim 8 Oct 2017 - 18:15
Sentir le souffle de Plutch dans mon coup avait le don de me faire fondre sur place, j’avais littéralement envie de lui sauter dessus et de lui arracher ses fringues, mais je savais que je devais me contrôler, ne pas le faire et faire en sorte de ne rien laisser paraitre, mais dans le fond, c’était tout simplement impossible. Je m’étais mise à mordre ma lèvre inférieure sans véritablement m’en rendre compte. Je restais dans le silence, incapable de parler sans me trahir plus que ça. Je devais reprendre contrôle de mon corps avant d’ouvrir la bouche, chose qui pris un petit peu de temps tout de même.

Heureusement pour moi, il fallait qu’on discute de tout ce qui nous tomber sur le coin du nez dans l’avenir. Il y avait tant de choses à prendre en compte comme par exemple les cadavres toujours dehors et s’éloigner d’ici était sans doute une bonne idée. Peut-être qu’on pourrait réfléchir à les tuer aussi en fait, mais pour le coup, je n’avais pas vraiment le courage de lui en parler, je n’avais qu’un bête couteau et je ne pouvais pas faire grand-chose avec malheureusement.

- Je pense que c’est une bonne idée.

Je m’étais approché de lui pour lui coller un coup léger dans l’épaule comme s’il venait de dire une connerie, mais d’une certaine façon c’était ce qu’il avait fait donc ça se tenait. Je lui souriais alors qu’il parlait de faire du bruit alors qu’on s’enverrait en l’air. Clairement, ça nous changerait de pouvoir les choses comme on le voulait. Pas de prise de tête avec les voisins. L’idée de tuer les mobs dehors n’était pas si hasardeuse que ça au final.

- Tu sais, si on veut vraiment être tranquille, on ne va pas avoir le choix, il faudrait les affronter. Si on prend l’avantage on devrait se n’en sortir plutôt pas mal, enfin, même sans arc.

Bon, s’ils étaient plus de vingt ce serait sans doute compliqué, mais une petite dizaine ce serait encore gérable avec un minimum de stratégie. Doucement en priant pour que la porte ne grince pas, je l’avais ouverte pour voir de quoi il était question. Visiblement certaine mob avait trouvé le moyen d’entrée par la porte cela pourrait sans doute devenir l’aubaine qu’on cherchait.

- Une partie est rentrée dans la chambre alors soit on essaye de partir en silence soit on les tue, mais je ne sais pas s’il y a une autre façon de descendre que l’escalier qu’on a pris pour venir. On n’aura peut-être pas d’autre occasion aussi belle de se débarrasser d’eux.

Mon choix était évident, mais je n’allais pas lui imposer. Si pour lui c’était trop dangereux, on pourrait toujours tenter la discrétion, mais j’avoue que ce ne serait sans doute pas très glamour d’être couvert de sang si on voulait s’envoyer en l’air ensuite et une chose me disait qu’on n’aurait pas énormément d’eau pour se nettoyer dans le coin. C’était d’ailleurs malheureux quand on y pensait parce que j’aurais bien kiffé une petite douche bien chaude…
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Mer 11 Oct 2017 - 19:45
« -pleure pas pour ton arc l'Elfe, ça m'évitera d'en prendre une dans le cul. » déclara-t-il même s'il savait que la jeune femme tenait à l'arme qu'elle venait malheureusement de perdre. « -il a eut une belle vie, et la chance d'être touché par tes doigts… D'effleurer ta joue… D'être collé contre ton dos... » Plus il en ajoutait plus il la regardait avec intensité. Oui monsieur avait apprit la leçon et aujourd'hui il s'en sortait pas trop mal pour souffler sur les braises du désir.

Tam avait raison, ils allaient devoir se les faire s'ils voulaient être tranquille dans tout l'étage. Fallait pas se leurrer, ça l'enchantait pas du tout de devoir en affronter autant mais c'était la seule bonne solution. La seule option qui était envisageable. Plutarch savait qu'il ne serait pas tranquille et qu'il serait incapable de profiter pleinement du reste de la journée si les voisins faisaient chier. « -Bon, faut juste qu'on s'organise, et on va y arriver. » Ils avaient chacun un couteau. Alors pas question de rentrer comme deux brutes dans la pièce qu'ils venaient de quitter.

Plutarch posa son sac, pas la peine de s'encombrer de ça. Puis il leva les yeux vers Tam. « -faut qu'on arrive à faire ça un par un, éviter qu'ils se précipitent tous d'un coup sur nous. Parce que... » Il passa devant Tamara et lui sourit en ajoutant : « -parce que y'a que moi qui ait le droit de goutter à ta peau aujourd'hui. » Un clin d'oeil, et il sortie son couteau avant de prendre une grande inspiration. « -prête ? » Après avoir eut son accord, ils sortirent tous deux dans le couloir, en silence.

Aucune idée de la durée de l'affrontement. Aucune idée de combien de rodeurs étaient tombés… Plutarch ne pensait qu'à une chose : que ça se termine. Il était fatigué, et il avait envie de pouvoir profiter de la journée. Alors avec force et précision, il avait planter son couteau dans plus d'un crâne, tout comme Tam le faisait de son côté. Pas de mauvaise surprise, pas de grosse frayeur. Ils s'en étaient bien sortie. C'était ce qu'il s'était dit en marchant au milieu des corps, vérifiant qu'ils les avaient tous eut. « -beau boulot... » souffla-t-il en levant la tête vers Tam. « -maintenant on est tranquille. » Enfin, sauf s'ils se décidait à faire le tour de l'étage. Totalement. Quoi que vu la grandeur des suites qu'il y avait là, il ne devait pas rester beaucoup d'autres pièces.

« -j'ai fais ça proprement t'as vu ? » ironisa-t-il se félicitant ainsi de ne pas avoir de sang plein ses fringues. « -j'préfère l'autre chambre pas toi ? » demanda-t-il même s'il était évident qu'ils n'allaient pas s'éterniser dans celle-ci maintenant qu'elle était pleine de cadavres. Du pied, il vira les deux corps qui gênait pour fermer la porte, enfermant ainsi la puanteur à côté. Puis il revint dans la suite d'à côté. « -voilà voilà enfin tranquille ! » lança-t-il en allant jusqu'à la salle de bain qui à elle seule était déjà immense. « -tu crois que la réserve d'eau se trouve où ? » Il était pas plombier, et il n'était pas non plus un pro des chambre d'hôtel de luxe. « -ça serait vraiment bien un bain… » ajouta-t-il en ignorant totalement que Tam avait pensé également à ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Mer 11 Oct 2017 - 21:19
Je lui souriais, c’était débile comme remarque, mais je trouvais ça tout de même drôle. Il savait que je visais suffisamment bien pour ne pas lui en mettre une dans le cul et puis surtout, je tenais bien trop à ses petites fesses pour faire un truc comme ça. Enfin, j’aurais pu, mais j’avais vraiment tout à y perdre, enfin, maintenant c’était un peu trop tard puisque je n’avais plus d’arc, malheureusement, cependant, je pensais une nouvelle fois à mon jeu vidéo préféré et je me sentais alors obligé de faire une remarque à Skyrim. Remarque qu’il ne comprendrait sans doute pas malheureusement.

- Je peux toujours t’en mettre une dans le genou si tu veux… Quoique tu n’étais pas un aventurier avant. Du moins je ne crois pas.

En vérité, je n’avais pas vraiment l’intention de le demander au mariage, mais je suppose qu’il ne comprendrait surement pas que c’était de ça qu’il était question, après tout, il était surtout question d’une espèce de dialogue nordique que des Américains ne pouvait pas vraiment connaitre sauf s’il était fan de mythologie nordique ou qu’il avait joué suffisamment au Elder scroll. Je lui fis à mon tour un clin d’œil alors qu’il était en train de faire un éloge de mon arc. C’est vrai qu’il avait bien vécu et qu’il m’aura rendu de fiers services. Je n’étais de toute façon pas capable d’en fabriquer un et je pourrais éventuellement en retrouver un, mais c’était loin d’être la priorité de toute façon. Pour le moment, on avait des choses bien plus importantes à régler surtout vis-à-vis des mobs dehors.

- Je suis totalement d’accord avec toi. Je ne pense pas que ce soit ingérable non plus.

Tout comme lui, je retirer mon sac à dos pour pouvoir être libre des mouvements. L’un comme l’autre, nous savions dans quoi on était en train de s’embarquer, de toute façon ce n’était pas vraiment comme si nous avions vraiment le choix. Je n’avais pas peur de tout ça, c’était une habitude. On n’avait plus le choix, il fallait se battre pour la liberté. Du coup, j’avais suivie Plutach le poing serré sur ma dague et j’avais tué, tous les mobs que j’avais croisées, toutes les atrocités qui c’était présenté sans cligné des yeux. Ce n’était pas facile, bien au contraire, mais je n’avais le choix. Je refusais de mourir ici, je refusais qu’il ne trépasse ici. Alors j’étais prêt à me défendre et à le défendre.

- Tu es plus doué que moi visiblement.

J’avais plein de sang sur mon t shirt, mais bon, ce n’était pas grave, j’allais bien trouver un truc dans le coin. De toute façon, j’avais un vieux t-shirt dégueulasse donc ce n’était qu’un détail. Je tirais déjà sur le col pour l’enlever sans me recouvrir de sang de mob. Je l’écoutais parler tout en m’appliquant dans ma tâche. J’avoue que moi non plus je ne serais pas non plus contre pouvoir me laver également, mais bon, il ne fallait pas trop en demander, je suppose. Je réfléchissais à mon tour pour comprendre de quoi il était question.

- Si y a une c’est sur le toit. On peut toujours essayer d’ouvrir le robinet du bain on verra bien si ça marche ou pas. Au pire, ça ne marchera pas. Au mieux, on aura un bain froid.

Je lâchais mon t-shirt dans le couloir, en même temps, je n’allais pas garder ça. On serait bien dans cette chambre, je ne savais pas s’il y avait le peignoir qu’on était venue chercher, mais j’avais envie d’y croire, parce que je ne me sentais pas de refaire un massacre de mob. Du moins pas maintenant, j’avais envie de profiter de ce moment.

- J’espère qu’on me trouvera un t-shirt aussi.

D’un côté, je savais que Plutch n’allait pas être gêné de me voir à moitié à poil, mais tout de même ce serait mieux pour rentrer à la maison. Je n’avais pas regardé du côté des placards de la chambre, mais peut-être qu’il y avait autres choses que des serviettes, j’avais cru voir une valise quand j’étais entrée dedans donc, je voulais croire en la chance.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Jeu 12 Oct 2017 - 18:38
C'était pas une histoire d'être doué ou non, simplement de chance. De toute façon une fois sur deux ils revenaient dégueulasses. Et pour une fois qu'il n'héritait pas de sang coagulé et puant sur ses fringues, il était trop fière de lui ! « -ça fait un t-shirt en moins... » constata Plutarch en la voyant virer son haut, s'appliquant à ne s'en étaler plus que ça sur le corps. Ça serait vraiment top si l'eau était encore en assez grande quantité… Un bain, même froid, ça lui allait. Alors il allait tenter le coup, Tam avait raison autant essayer.

« -on arrivera bien à te trouver quelque chose. Une vieille riche à bien dut laisser quelques affaires... »
Il sourit à l'idée de la voir habillé avec des fringues de vieille bobos, et de gros bijoux blingbling. Enfin peut-être que ceux qui avaient occupé la suite au moment de l'épidémie avaient bon goût et que Tam trouverait son bonheur.

Une fois dans la salle de bain, Plutarch s'amusa à ouvrir les différentes armoires cherchant éventuellement du savon ou du bain moussant. Il trouva du dentifrice et s'en félicita. Ça c'était top ! Il y avait aussi du parfum, du gel pour les cheveux, du maquillage… « -t'as besoin de maquillage ? » demanda-t-il en parfait inculte dans le domaine. Ça n'était pas de la plus grande utilité, il fallait le reconnaître mais bon… « -putain les tapis de bain sont plus moelleux que mon lit ! » lâcha-t-il après avoir posé les pieds sur le dit tapis. La baignoire était immense, en angle avec ce qui avait été des options de jacuzzi…

Plutarch se pencha et tourna enfin le robinet. Celui-ci mit quelques secondes pour cracher quelque chose. L'eau étaient marron. En même temps, depuis combien de temps était-elle coincé dans les tuyaux… Il attendit quelques minutes, cherchant à savoir si il ne restait que ça, ou si il y avait mieux… Peu à peu, l'eau se fit plus claire, et le sourire de Putarch s'élargit. Il boucha le fond de la baignoire et revint dans la chambre : « -y'a de l'eau, froide certes mais y'a de l'eau ! » Le ton de sa voix était enjoué au possible. Mais il se stoppa dans son élan en voyant Tam en soutient gorge. C'était quand même con. C'était pas la première fois qu'il la voyait ainsi… Et pourtant ça lui faisait à chaque fois le même effet… Il la trouvait sexy au possible. Mais aussi tellement belle… « -si tu es assez forte pour supporter l'eau froide… On se réchauffera après... » Un sourire sincère et tendre, cette fois-ci rien de provocateur ou moqueur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Jeu 12 Oct 2017 - 20:55
En fouillant dans les placards, j’étais tombé sur un t-shirt un peu trop grand et un sweat de mec. Ce serait très bien pour me rhabiller quand j’en aurais besoin. Pour le moment, ce n’était pas la priorité, surtout si je pouvais me laver. Je laissais le tout sur une chaise dans la chambre principale. Je sentais que c’était là-bas qu’on irait passer la journée de toute façon une fois qu’on serait totalement nettoyé. Je souriais alors qu’il était en train de me parler de fringue de bourge. Jamais je n’habillerais comme ça. Il faudrait me payer cher.

- Je crois que je préfère rentrer sans t-shirt plutôt qu’avec un truc de veille. Oui, c’est peut-être très con de ma part, mais je m’en fous.


De toute façon, la question ne se posait pas vraiment puisque j’avais trouvé de quoi me saper. Je souriais doucement alors que je me rapprochais de la salle de bain étant donné que j’avais fini mon tour. Il était en train de me parler de maquillage et ça faisait un peu vibrer une partie de moi.

- Je me maquillais beaucoup avant, mais ça, c’était avant. C’est gentil de proposer en tout cas, je pourrais toujours jeter un coup d’œil avant de partir, mais je doute que ce soit vraiment important au finale.

Peut-être qu’un peu de fond de teint pourrait être cool surtout pour masquer les jours où j’avais mauvaise mine, mais sinon, je n’étais pas vraiment enchanté à l’idée d’en mettre. Tout ça me rappelait surtout Kassandra, celle qui n’était plus avec nous depuis ce fameux jour où la maison des McLeod a pris feu. Je marquais une pause, j’avais mal, mais il ne devrait pas le savoir, je l’interdisais. Je souhaitais bien plus pour lui. L’entendre parler du tapis me redonna le sourire, j’ai pu alors lui répondre d’une voix enjouée.

- Tu as qu’à l’embarquer pour dormir dessus, on le mettra devant la porte de ma chambre comme ça tu serviras de chien de garde.

J’en avais peut-être fait un peu trop, mais c’était surtout pour me convaincre que tout aller bien. C’était totalement stupide, mais j’assumais alors c’était le plus important. Enfin, visiblement, les bonnes nouvelles s’enchainer un peu. Il y avait de l’eau, froide, certes, mais de l’eau tout de même.

- De l’eau c’est de l’eau. Je ne vais pas cracher dedans. Ce ne sera pas pire que le délire de l’Ice-bucket challenge.

J’arrivais dans la pièce déjà pratiquement à poil. Il ne me restait plus que mes sous-vêtements. Je ne savais pas comment, j’avais fait pour me désaper aussi vite, mais je n’allais pas me poser des questions trop longtemps. Je regardais Plutch sans réfléchir plus longtemps. Je continuais de me désaper pour aller me mettre les pieds dans le bain qui était en train de se remplir. C’était froid, c’était gelé même. Mais entre avoir froid et être propre, j’avais fait mon choix.

- Viens aussi comme ça on commence à se réchauffer maintenant !

Je ne voulais pas être toute seule dans l’eau. Je ne voulais surtout pas passer pour la seule nudiste du tas. J’étais presque sûr qu’il était pareil avant. En vérité, je n’en savais rien, mais c’était bien de ne rien savoir. Je le prenais comme il était et ceux dans tous les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   Ven 13 Oct 2017 - 19:02
Une réponse différente l'aurait étonné. Malgré l'apocalypse ambiant, Tam avait toujours son style vestimentaire bien à elle, et il était bien entendu exclus qu'elle se tape la honte en portant un truc trop moche. En même temps, pas sur que Plutarch sortirait avec un vieux pull qui gratte, des chaussettes jusqu'aux genoux avec une paire de sandale ! Paye le tue l'amour ! Meilleur moyen du contraception du monde… Enfin si elle avait réussit à trouver quelque chose de potable, c'était bien. Ça éviterait une retour à moitié nue au Ranch.

« -comme tu veux... » avait-il soufflé en unique réponse sur le sujet maquillage. Un regard de travers en direction de Tam, même s'il ne la voyait pas. Être comparé à un chien c'était pas vraiment flatteur et y'avait quand même quelques limites. Mais c'était Tam, et il savait d'avance que c'était pas dit méchamment. « -ça serait dommage pour toi, tu pourrais pas inviter qui tu veux dans ta chambre... » Voilà comment retourner le truc. Plutôt que de prendre la mouche et de faire la gueule comme une nana…

Bon blague à part, il y avait de l'eau à dispo alors même si elle était pas chaude, fuck ils allaient prendre un bain. Tam était entière d'accord avec l'idée et la voir approcher en sous vêtements ne faisait que confirmer tout ça. Ça faisait déjà bien longtemps qu'ils avaient arrêter de faire les difficiles. « -c'est comme dans la mer, tu rentre une fois, te ressors une fois et te re rererentre. Tu la trouve chaude la seconde fois ! » Un sourire débile pour appuyer ces dire et il retira son t-shirt.

L'eau froide n'allait pas être flatteuse pour lui, mais il s'en foutait totalement. C'était pas la première fois pour eux. Et il n'avait jamais été du genre à faire de la compétition là dessus. C'était pas la quantité mais la qualité qui comptait ! Bref… Il défis sa ceinture, puis retira son pantalon, se retrouvant en caleçon et chaussette. Melvin prit le temps de les retirer avant de mettre les pieds dans l'eau à son tour. « -hum… elle est brûlante ! » ironisa-t-il avant de prendre son courage à deux main et de s'asseoir, de l'eau au milieu de la taille.

Il écarta les bras les posant sur le rebord de chaque côté de lui, allongent les jambes à côté de Tam, lui faisant ainsi face. Si seulement l'eau avait pu être chaude… Le pied ! Pour pousser l'idée dans ce sens Plutarch poussa un gros soupire en fermant les yeux comme s'il était totalement en train de se détendre.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: You'll Live To Dance Another Day   
Revenir en haut Aller en bas  
- You'll Live To Dance Another Day -
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» Ghost in the shell : un remake en live ?
» Live your dreams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: