The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Kate - I need to get my family back -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 0:20

kate mcadams baumann
30 ANS AMERICAINE PEINTRE/GALERISTE TRAVELERS

i've got a war in my mind


Qui aurait pu prédire que la "parfaite petite princesse" allait survivre aussi longtemps après la chute de tous régimes ?

Kate est une vraie artiste et elle croyait pouvoir travailler dans son domaine de prédilection jusqu'à sa retraite. Malheureusement, son côté créatif ne lui est pas d'une grande aide dans les hostiles rues de Seattle. Sa nature bienveillante et intentionnée lui a souvent causé quelques ennuis, elle refusera rarement de tendre la main à quelqu'un qui est à terre. Malheureusement, elle n'a pas l'étoffe d'une héroïne et ne connait que très bien ses limites, il ne faudra donc pas trop lui en demander.
Parfois trop émotive, elle peut être considérée comme une faiblarde alors que c'est loin d'être le cas. Même si la vie seule est extrêmement difficile à assumer pour cette bavarde, ce qui la garde en vie est, pour une fois une sorte de qualité, son entêtement à vouloir absolument retrouver les deux amours de sa vie. Elle a une ville a traverser et rien ni personne ne pourrait se mettre en travers de sa quête.

A Emerald Freedom, ceux qui ne l'appréciaient guerre pourrait vous dire qu'elle était susceptible et qu'elle refusait de suivre n'importe quel homme aveuglément alors que ses amis proches la considéraient comme quelqu'un d'indépendante et de désintéressée.




and blood on my hands


Kate est de taille moyenne et de corpulence moyenne: un mètre soixante-dix pour soixante kilogrammes. Du moins c'était ce que marquait la balance à sa dernière pesée. Son teint est extrêmement pâle, la couleur de ses yeux sont d'un brun très clair et elle décolore ses cheveux qui sont d'origine châtains. Une habitude qu'elle a tenue a garder après l'épidémie, car elle tient à cet unique "soin" qu'elle ose s'offrir. Bien évidemment, se décolorer les cheveux soit même avec des produits - souvent de mauvaise qualité - n'est jamais sans effort, que ce soit pour trouver le décolorant ou faire le soin. C'est pourquoi ses cheveux sont d'un blond très clair voir blanc à certains endroits. Ils sont coupés au carré, souvent mal coiffés et ondulent légèrement.

En ce qui concerne son style vestimentaire, Kate n'est pas bien difficile depuis l'épidémie. Elle privilégie des vêtements où elle se sent bien et qui lui laisse une grande liberté de mouvement plutôt que de se préoccuper de ce à quoi elle ressemble: les soirées se faisant plus en plus fraîches à Seattle, elle porte un manteau noir épais et de grosses Dog Martens qui la suivent depuis toujours. Elle porte également souvent un bonnet pour cacher ses racines brunes apparentes.

Parlons armes maintenant. Sa plus grande arme et ce qui lui a permis de survivre seule jusqu'à maintenant est sûrement sa discrétion et l’endurance qu'elle s'est forgée après deux ans d'apocalypse. Elle garde néanmoins constamment un couteau de cuisine rangée dans un étui à sa ceinture. Bien qu'elle n'ait jamais appris à se servir d'arme à feu, elle a également un vieux Glock 19 FS qui est la seule arme qu'elle ait trouvé après sa fuite d'Emerald Freedom. Elle ne l'utilise pour ainsi dire qu'en cas d’extrême urgence vue le peu de munitions qu'il lui reste.


a storm is coming


Kate était la fille unique par excellence. Gâtée par ses parents depuis sa naissance, elle a vécu telle une princesse dans une luxueuse villa à Madison Park. Elle était la fierté de ses parents tant son enfance était facile et déjà depuis toute petite, elle montrait un grand intérêt pour tout ce qui favorisait les aptitudes artistiques. 
C'est à l'adolescence que tout se mit à changer. Une Adolescence qui fût quelque peu difficile à gérer pour cette famille d'origine anglaise, car leur petite tête blonde se mit en tête d'aller dans le sens contraire à ce dont elle avait été habitué jusqu'ici. Elle changea drastiquement de comportement et se mit à s'entourer des plus populaires de son lycée. Leur petite fille modèle se mit même à fuguer, parfois le temps d'un week-end, parfois pendant une semaine entière pour rejoindre sa nouvelle bande d'amis dans les squattes de la ville. Bien que par amour pour elle, ils aient essayé maintes et maintes fois de comprendre cette nouvelle attitude et de la sanctionner afin qu'elle retrouve le droit chemin, elle n'en faisait qu'à sa tête. Dans ces squattes, Kate y trouvait l'inspiration - et quelques substances illicites - pour atteindre le sommet dans ses activités artistiques. Elle y a peint, graver ou sculpter ses plus belles œuvres en tant que novice dans le métier. Chose qu'elle n'aurait jamais pu faire sans s'être éloigné du mode de vie de ses parents, non parce qu'ils ne le voulaient pas au contraire, mais parce que tout était trop parfait... Trop facile. Son cursus scolaire était tout tracé depuis bien longtemps et elle quitta l'irréprochable cocon familial pour entrer à la fac et y étudier l'histoire de l'art. A ses dix-huit ans, elle gagna le prix du "meilleur espoir féminin" de Californie ce qui lui permit de faire connaître son nom aux moins amateurs d'art moderne. 

Alors qu'elle était en dernière année de fac, la jeune rebelle fit une rencontre qui changea radicalement sa vie. Elle s'était éprise d'un homme pas très honnête qui la jeta sans scrupule et sans une brève explication. Bien sûr, trop naïve, elle pensait pouvoir récupérer les nombreuses affaires qu'elle avait laissés au fil des mois dans son appartement. Elle se rendit plusieurs fois sur place en espérant qu'il lui ouvre la porte en vain. Alors qu'elle ruminait de colère devant l'immeuble de son ex, un grand homme blond aux yeux bleus et à l'allure sportive lui proposa son aide. Par chance il était serrurier et crocheta en un tour de bras la serrure du domicile afin qu'elle puisse enfin récupérer ses affaires. Il prit même le soin d'appeler son patron afin qu'il vienne les rejoindre avec le véhicule de l'entreprise. Kate ne savait comment le remercier et la seule manière qu'elle ait trouvé était de l'inviter au restaurant. C'est ainsi qu'une histoire d'amour passionnelle vit le jour entre le courageux prénommé Isiah et la princesse Kate. 

Ils étaient fusionnels et, bien que fondamentalement différents, ne pouvaient se passer l'un de l'autre. A la fin de la scolarité de Kate, les deux tourtereaux purent emménager rapidement ensemble grâce à l'aide des ses parents qui ne cessaient de la gâter malgré qu'elle ait passé l'âge. Grâce à leur argent, ils purent se permettre d'emménager dans un joli appartement à Aberdeen, Isiah travaillant toujours dans la boîte spécialisée en serrurerie et Kate étant en recherche d'emploi. Elle trouva néanmoins assez rapidement du travail dans une galerie d'art grâce au prix qu'elle avait gagné quelques années plus tôt. 

Cinq ans s'écoulèrent quand la jeune femme annonça à l'homme de sa vie qu'elle allait devoir partager son amour avec l'enfant qu'elle attendait. A l'annonce de l'heureux événement, Isiah la demanda immédiatement en mariage et bien qu'ils n'étaient pas croyant, c'était l'idée qu'ils se faisaient d'une famille parfaite et ce qu'ils voulaient. Ils se marièrent en plein mois de janvier alors que son ventre s'arrondissait de plus en plus, elle se lança comme indépendante en ouvrant sa galerie d'art juste avant son accouchement. C'est le 21 mai 2012 que Rebecca Baumann vit le jour entourée de parents conquis.

on the highway to hell



1er octobre 2015:
"Tu as fait de beaux rêves ma chérie ?"demanda-t-elle à Rebecca, sa fille de trois ans qui était venu la réveiller en se collant à elle dans le lit parental. Comme tous les matins, elle l'embrassa sur le front, la serra dans les bras puis tourna la tête pour regarder l'autre coté du lit, où dormait son mari. Ce matin-là, Isiah dormait encore et n'avait pas entendu sa petite s'immiscer sous les draps et bien qu'il n'allait sûrement pas tarder à se réveiller, Kate fit signe à Rebecca de rester silencieuse en sortant du lit. La petite s’exécuta comme demandé et la jeune maman alla préparer le petit-déjeuner. C'est le rôle qui l'a rendait la plus fière du monde, celui d'être maman. Elle avait la chance d'avoir un mari extraordinaire et, bien qu'il ne se considérait pas comme un père exemplaire, Kate le trouvait tout de même admirable.
Depuis qu'elle était devenu maman, Kate avait l'impression d'être une femme accomplie. C'est avec une grande fierté qu'elle exécutait son rôle de maman et sa famille était le centre de sa vie. A l'instar de sa propre mère, elle tenait à ce que sa famille se sente aimée et c'est sans pudeur qu'elle le montrait tous les jours un peu plus à Rebecca et Isiah.
Le temps était maussade et chargé d'humidité. Dommage, pour une fois qu'Isiah prenait un jour de repos. Il travaillait beaucoup trop d'après Kate et n'accordait pas assez de temps à sa fille. D'après lui, n'aillant pas eut le meilleur exemple paternel, son rôle était avant tout de faire rentrer l'argent.

11 Octobre 2015:
A la base, ce dimanche d'automne devait être une très bonne journée à passer en famille. Sous l’obstination de sa femme, Papa-Baumann avait laissé la boutique entre les mains de son employé et avait donc la journée entière de libre. Pour fêter ça, ils avaient prévu de se rendre à la péninsule Olympique située à moins d'une heure de chez eux. Ils profitaient souvent de cette proximité choisie pour y aller pic-niquer ou simplement pour laisser Rebecca se dépenser autant qu'elle pouvait dans les nombreux chemins qui grimpaient la montagne. Kate adorait s'y rendre, c'était une bouffée d'air frais et en une simple après-midi, elle se requinquait totalement - de vraies vacances.
avant le départ, Kate préparait les sandwich alors que Rebecca regardait la télévision et Isiah, quant à lui, en profita pour rappeler une énième fois la boutique afin de se rassurer. Elle en avait assez, à quoi ça servait de prendre un jour afin de s'éloigner des soucis professionnels s'il appelait presque chaques heures ? A la fin de son coup de fil, elle lui arracha le téléphone des mains et lui promis de ne plus le lui rendre avant la fin de la journée. Il fallait qu'il apprenne à s'occuper de sa fille et à profiter de son rôle de père tant qu'il le pouvait, un enfant grandit et comprend très vite les choses, Rebecca avait déjà trois ans et il était temps qu'il se réveille.

Sur la route pour l'Olympic National Park , l'ambiance était légèrement tendue, c'était rare que les deux parents se disputaient aussi longuement, mais Kate n'était pas d'humeur à lâcher prise et Isiah était de nature têtu, aucun d'eux ne voulait avouer ses tors. La journée avait mal commencée et ce n'est pas le coup de fil que reçu Kate, à mi-chemin, qui arrangea les choses. Son mari en profita pour lui lancer une nouvelle reproche alors qu'elle décrocha. C'était sa mère, elle était en pleure et paniquée: son père s'était fait agresser dans les rues de Seattle et ils avaient dû l'hospitaliser. Ils lui refusaient toute visite ce qui inquiétait énormément la blondinette. Il ne lui fallu pas plus de quelques minutes pour décider de rebrousser chemin et de rejoindre sa mère à Seattle.
"Fais demi-tour, je dois aller voir mon père..." Dit-elle d'un ton ferme et posé. Isiah n'était pas d'accord, pour lui ce n'était pas grave et son père était bien dans un hôpital non ? Donc en sécurité. Après l'éclat de cette nouvelle dispute, le jeune homme fit instantanément demi-tour et ne desserra pas la mâchoire pendant tout le trajet inverse.
Kate promi de ne pas les abandonner trop longtemps et laissa Rebecca seule avec son père. Malgré la tension accumulée durant toute la journée, elle les embrassa tout de même tendrement avant de prendre la route pour Seattle.

13 Octobre 2015
Kate n'avait toujours pas pu voir son père et les informations que leur donnaient les infirmiers étaient contradictoires. Aux dernières nouvelles, l'homme qui avait mordu son père était infecté par un nouveau virus et la quarantaine était obligatoire. Les minces espoirs qu'avaient la jeune femme et sa mère de revoir leur homme s'envolèrent alors que la quarantaine qui s'étendit jusqu'à l’hôpital entier.
Madison Park qui était, il y a encore quelques jours, un endroit calme, serein et où il faisait bon vivre, avait changé du tout au tout. À la tombée de la nuit, des hommes en uniforme patrouillaient dans chaque quartier et tente d'instaurer un couvre-feu. Kate, qui sentait que les choses ne s'arrangeraient clairement pas se mit à faire des crises d'angoisse, heureusement que sa mère ne la connaissait comme personne d'autre et savait comment gérer son enfant en panique. Sa principale envie était de rentrer auprès de sa famille à Aberdeen, mais elle ne pouvait se résoudre à abandonner sa mère, qui considérait sa villa comme l'endroit le plus sûr de la terre, dans cette Seattle de plus en plus hostile.

18 Octobre 2015:
"Je ne peux pas laisser maman seule ici... Non elle ne veut pas nous rejoindre, elle dit que sa villa est assez sécurisée... Je sais chéri... Je sais !... Elle a fait le plein de vivre et on a de quoi tenir une troisième guerre mondial... je t'assure ! ... Allo ? Ca coupe !... Chéri ?... ISIAH ?"
C'est avec les larmes aux yeux que la jeune fille hurla contre son téléphone. Les réseaux de communication étaient tous saturés et les rares instants où elle réussissait à joindre Isiah ils se comprenaient à peine. Il lui en voulait d'être restée à Seattle et prenait le manque d'audace de sa femme le rendait fou. Sa mère manquait à Rebecca et il ne savait plus comment gérer ses sauts d'humeur. Kate n'arrivait plus à reprendre son souffle tant son cœur était lourd et, sur un coup de tête, elle emballa ses affaires et décida de rentrer chez elle. Sa mère, d'un calme a toute épreuve, tenta de lui en dissuader mais comme d'habitude, quand Kate a quelque chose en tête il est difficile de lui faire changer d'avis. Elle attrapa alors les clés de sa voiture, sorti en trombe de la villa et sauta dans le véhicule qui était parqué dans l'allée. Elle n'eut à peine le temps de démarrer et de sortir de la propriété que des militaires armés l'arrêtèrent et lui ordonna de rentrer chez elle afin d'assurer sa sécurité. Ils lui expliquèrent que la ville était gentiment déclarée sous quarantaine et il était impossible de sortir du quartier, des barricades bouchant toutes sorties.
Malgré que les militaires lui aient donné ces directives, elle roula tout de même jusqu'à se retrouver devant une énorme barricade qui traversait la route. En effet, il lui était impossible de quitter les lieux et elle aurait du réagir plus tôt.

26 Octobre 2015:
"Nous pouvons encore quitter la ville à pied ! Viens maman ! Tirons-nous d'ici bon sang !" disait-elle quelques jours plus tôt. Maintenant, il était véritablement trop tard. A la télévision, aucun présentateur ne s'était montré depuis deux jours entiers et toutes les chaînes se contentaient de passer en boucle un message d'alerte incitant les gens à rester chez eux ou à rejoindre un des nombreux abris de fortune tenus par l'armée. C'est encore calme à Madison Park mais beaucoup parlent de chaos généralisé en centre-ville, de guerre-civile voire d'apocalypse.
Kate et sa mère se barricadèrent et restèrent enfermées dans la villa familiale. Alors que les nuits étaient de plus en plus froides, les pannes d’électricité se faisaient courantes si bien que la villa n'était plus suffisamment chauffée. Si bien que la mère de Kate attrapa froid et luttait pour guérir.

24 Décembre 2015:
Kate est toujours enfermée dans la grande demeure et les deux femmes avaient pris leurs quartiers au premier étage de la villa afin d'éviter au maximum le danger. Bien que moins nombreux qu'en centre-ville, des infectés déambulaient dans les rues à longueur de journée. Alors que ses voisins avaient choisi de rejoindre les refuges d'état, les deux femmes étaient restées seules et elles étaient persuadées d'avoir fait le meilleurs des choix.
Bien que le stock de vivres descendait à vue d’œil, elle tentait de soigner sa mère avec des soupes toutes préparées et de grosses couvertures. Au départ, la vieille dame qui avait "juste" attrapé un rhume vit rapidement sa situation s'aggraver n'aillant pas les médicaments adéquat. Elle se mit alors à tousser de plus en plus jusqu'à cracher du sang - chose qu'elle cacha à Kate.

Le matin même, la jeune femme se réveilla et, comme d'habitude depuis qu'elle savait sa mère faible, elle se dirigea vers la chambre où elle couchait afin de prendre de ses nouvelles. Elle n'eut pas de réponse et bien qu'inquiète, elle se dit que la laisser reprendre des forces en dormant était une bonne chose. C'est en début d'après-midi que Kate retourna frapper à la porte. Encore une fois, pas de réponse. Son estomac se noua quand elle entre-ouvrit la porte pour y voir sa mère allongée dans le lit. C'est la gorge serrée qu'elle s'approcha du lit et posa la main sur le corps inanimé de sa mère.
La douleur de la perte de l'être cher lui transperçait tous ses membres et, sous le choc, elle se laissa tomber à genoux dans un cri de douleur. Que pouvait-elle bien faire maintenant ? Elle se retrouvait seule et complètement paumée, regrettant le choix de venir à Seattle quelques mois plus tôt. Alors qu'elle pleurait les dernières larmes qui lui restaient, la jeune femme fut prise d'un élan de sang-froid et se leva d'un bond pour sortir ensuite de la pièce. En moins de dix minutes, elle avait préparé un sac de vivres contenant de quoi tenir quelques jours à l'extérieur. Elle n'avait plus rien à faire ici et sa principale préoccupation était maintenant de retrouver son mari et sa fille. Après de rapides calcules, elle estima un voyage d'une semaine pour arriver jusqu'à destination, mais ses compétences de survie étaient médiocres et elle ne savait pas du tout à quoi ressemblait l'extérieur. Malgré tout, c'est confiante qu'elle quitta la villa, sac sur le dos.

Le soir même:
Kate s'était trompé sur toute la ligne, l'extérieur était bien plus horrible que de partager une maison avec le cadavre de sa mère. Elle n'avait croisé personne dans les rues de la célèbre ville mis à part les infectés qui, en se rapprochant de plus en plus du centre-ville, se faisaient de plus en plus nombreux et se montraient facilement agressifs. N'aillant pas l'âme d'une guerrière et n'étant pas armée, elle avait réussi à les éviter jusqu'ici en se faisant simplement discrète et en adaptant son chemin en fonction d'eux.
La nuit se mettait à tomber et l'humide froid de Seattle transperçait ses vêtements - Il lui fallait un abri et vite. Après des heures de marche et alors qu'elle se rapprochait de Powell Barnett Park elle cru entendre un bruit de moteur provenant du sommet de la rue et qui se rapprochait rapidement. Enfin un signe de vie, enfin quelqu'un pour l'aider ! Elle se mit au milieu de la route en faisant de grands signes de bras afin d'attirer leur attention, ce qui était chose fait alors que le véhicule s'arrêta à sa hauteur. Ils étaient trois militaires et avaient l'air de bien connaitre la ville et ce qu'elle était devenue, ils l'a firent rapidement monter à bord et l’emmenèrent vers leur refuge au Garfield High School.

Kate resta dans cet abri dirigé d'une main de maître par un général de l'armée américaine pendant plus d'une année, abandonnant l'idée de rejoindre Aberdeen après avoir entendu les horrifiques histoires des personnes présentes. Même s'il ne se passait pas une journée sans penser ou rêver de sa famille. La cohabitation avec ces soldats n'était pas simple et, bien qu'ils gardaient des une cinquantaine de civils en sécurité des infectés, les militaires avaient tous les droits et en abusaient régulièrement.
Elle participa au soulèvement du mois de février 2016, ce qui lui a probablement sauvé la vie et c'est surement grâce à cette nouvelle tête pensante au sommet de la hiérarchie du refuge qui la transforma complètement: elle suivi un entrainement poussé pour les expéditions et appris à se battre au corps à corps mais son aversion pour les armes lui fit refuser des cours de tir. Elle était également présente lors de l'assaut subit par le groupe au milieu de l'été 2016, le refuge étant en grave manque de vivres, elle fut extrêmement demandée pour assister aux expéditions après cela. Au fil des mois, Kate se fit sa place dans la bande.

juillet 2017:
Les infectés s’amassèrent de plus en plus contre les murs de l'abri et les survivants du se contraindre à faire des travaux importants afin de les retenir. Aidés par un autre groupe de survivant, les habitants d'Emerald Freedom purent souffler quelques jours. Ils étaient loin de s'attendre que ce fameux groupe reviendrait armée jusqu'aux dents, ne leur laissant comme seul choix celui de se joindre à eux. Devant leur refus, Kate assista une nouvelle fois à des échanges de coups de feu et, dans la panique, elle ne trouva d'autre moyen que de quitter l'abri avant qu'il soit brûlé de toutes parts.

Depuis qu'elle a quitté le Garfield High School, Kate ne cesse de se déplacer, aillant comme ultime et dernier but de retrouver sa famille abandonnée deux ans plus tôt.



time to meet the devil

• pseudo › sur internet, Admonesia
• âge › 28 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Sur un top
• et tu le trouves comment ? › Pour le moment, il m'a l'air très bien.
• présence › connexion une fois par jour minimum

• code du règlement › Ok Morgan.
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 3:00

*Bonchour, bonchour ! Ah apparemment, je suis le premier ? Eh bah tant mieux ! * :smile2:  

A QUE BIENVENUE !!! \o/

Je t'aime déjà d'amour toi ! :smile12: et sinon baaaaaah comme j'ai déjà dit pas mal de trucs par MP x) Bon courage pour ta fiche ! J'espère que tu vas vraiment te plaire ici ! Very Happy
J'ai hâte:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Frances M. Whitaker
leader | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une lance faite maison, un couteau, une petite hache et un Glock 9mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/04/2017
Messages : 2104
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 7:20
Ah bah elle est bien vivante alors :118:

*ahem* Bienvenueeeee ♥️.♥️ j'aime ce scénario même si mon personnage désapprouve, bon courage pour la rédaction !


Things get damaged, things get broken • Precious
(c) ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2150
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 8:01


bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenuuue miss ! Bon courage pour la rédaction et n'hésite pas si tu as des questions ! (même si t'as Isiah déjà ^^)

Par contre le groupe Emerald Freedom n'existe plus ! Il faudra dont te retourner vers une autre groupe =)
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 8:18
Choueeeette comme choix de scénario Smile

Sois la bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 8:37
Bienvenue ici bon courage pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   Mar 5 Sep 2017 - 8:49
Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Kate - I need to get my family back   
Revenir en haut Aller en bas  
- Kate - I need to get my family back -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Personnages Morts/ Supprimés.-
Sauter vers: