The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Where Dirt And Water Collide -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Where Dirt And Water Collide   Lun 4 Sep 2017 - 17:08
Depuis le temps qu’on parlait d’aller chasser, on n’y avait pas été le jour même ni vraiment le suivant, il faut dire aussi qu’on avait eu un peu la flemme, mais c’est des choses qui arrive. Mais aujourd’hui c’était presque décidé. Je ne sais pas vraiment comment ont été arrivé à cette conclusion, mais en tout cas, nous y voilà. Aujourd’hui c’était le jour pourquoi celui-ci plus qu’un autre ? Pas de raison particulière, mais c’est comme ça qu’on fonctionnait alors je n’allais pas en faire toute une histoire. J’étais même plutôt content de pouvoir enfin mettre les pieds dehors. Le nombre de sorties avait été plutôt limité depuis l’attaque qui avait été menée sur le lycée. Ce qui datait à plus d’un mois, il me semble. Je n’avais jamais vraiment compté les jours qui passaient donc je n’en avais trop rien, mais ça me paraissait assez proche de la réalité.

Évidemment, on sortait souvent au-delà du mur avant donc on savait à peu près ou se trouvait les différentes zones boisées de l’ile en même temps, elle n’était pas très grande et même si on n’avait pas sens de l’orientation surdéveloppé on avait déjà fait le tour enfin, il me semble. En tout cas, aujourd’hui, on partait pour le Nord-Ouest, du moins, si je ne me trompe pas parce que les points cardinaux c’était un sujet que je ne maitrisais vraiment pas, mais au moins, je m’en rendais compte. C’était déjà le premier pas. Enfin, j’avais enfilé mon chapeau sur la tête, au moins grâce à ce dernier, je n’aurais pas à plisser des yeux à cause de la pluie présente. On a beau dire ce qu’on veut, avoir un chapeau c’est pratique par tous les temps. Je n’avais pas encore préparé mes affaires, mais il n’était jamais trop tard pour commencer.

- On part quand on a fini de rassembler le matos ?

C’était une vraie question alors que je regardais ma tenue dans le miroir, je n’allais sans doute pas partir avec la chemise que j’avais sur le dos à ce moment-là, elle était encore trop propre pour être détruite définitivement après une journée de chasse. Je savais qu’on allait se cracher la gueule et qu’on allait sans doute se taper de bonnes tripes. Les deux frères partaient à l’aventure et ça allait sans doute être génial. La veille, j’avais cherché un pick-up et il m’avait fallu presque tout l’après-midi pour trouver quelqu’un assez fou pour nous prêter un véhicule. C’était un vieux truc tout démonté, mais c’était parfaitement le genre de chose dont on avait besoin pour cette histoire de chasse.

J’avais trouvé une vieille chemise pouilleuse et je plaçais mon fourreau et le couteau à ma ceinture. Il ne me manquait plus que les chaussures et me des armes à feu. Je savais que rien de tout ça ne serait vraiment très discret, mais la discrétion ce n’était pas vraiment ce qui nous caractérisait le plus. Un Rogers c’est supposé être bruyant, vulgaire et capable de gérer toutes les situations un peu étranges. En tout cas, j’étais prêt à tout ça avant de partir. Il ne me fallut pas longtemps pour mettre mon fusil à lunette sur mon épaule alors que je déplaçais ma ceinture pour installer correctement mon holster. Je lançais à coup d’œil à mon frère avant d’ajouter.

- J’ai confié Kirkwood à Casey pour la journée, si tu es prêt, me reste plus que mes chaussures à mettre et on peut y aller pour de bon. Si tu veux conduire, la voiture et devant la maison.

D’un geste de la main, je repositionnais mon chapeau alors que j’attrapais les clés de la voiture présente sur le buffet pour les balancer en direction de Jason, je savais qu’il serait content de prendre le volant et de toute façon, j’avais encore mes santiags à mettre. Il ne me faudrait sans doute pas très longtemps pour les mettre ni le rejoindre, mais s’il voulait prendre de l’avance, je le suivais de près.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   Mer 6 Sep 2017 - 21:42
Jason se sentait prêt à affronter le monde entier. Rien qu'à l'idée de partir chasser, il se sentait pousser des ailes. Il avait tout ce temps devant lui pour prendre l'air, rien qu'avec son frère. Personne n'allait venir les embêter en leur confiant telle ou telle tâche. Ils n'auraient qu'à trouver une proie et la ramener pour pouvoir en plus manger royalement. Et le bonus de la journée, c'était qu'ils passeraient pour les héros du jour en ramenant de la viande fraîche pour le reste du camp. De toute façon, sans moyen de conserver la viande, il fallait bien partager car ils n'allaient pas tout laisser se gâter.
Le jeune homme avait vérifié au moins cinq fois son équipement afin d'être sûr de ne rien avoir oublié. Le plus important était bien entendu ce qui touchait à son arme et à ses munitions, mais il avait également mis quelques petites choses utiles dans son sac à dos. Parce que bien entendu, il fallait toujours compter avec les rôdeurs par les temps qui couraient. Merl lui demanda s'ils partaient dès que le matériel serait prêt, et il le regarda en réponse comme s'il avait posé la plus idiote des questions.

« Ouais, en même temps on va pas attendre toute la journée.

Plus tôt ils partiraient, plus ils auraient de temps devant eux et plus ils auraient de chance de rentrer avec une ou plusieurs prises. En revanche, il était hors de question de chasser plus que ce dont ils avaient besoin. Le blond était catégorique là-dessus, et de toute façon ce n'était pas dans leurs habitudes. Une fois satisfait de son équipement, Jason marqua un temps d'arrêt auprès de son aîné le temps que celui-ci lui donne les clés de la voiture. Il aurait tout donné pour partir chasser à cheval, ce qui aurait été pratique et tout terrain, mais évidemment c'était impossible. Tout en jouant avec les clés, il jeta un regard par la fenêtre et eut une grimace.

- Avec du bol, le temps tiendra jusqu'à ce qu'on ait fini. S'il pleut, ça pourrait nous faire chier.

L'automne arrivait, et la région de Seattle n'était pas clémente avec le climat. La pluie ne serait pas non plus un frein absolu à la chasse, mais les animaux préféraient alors s'abriter et le terrain devenait plus difficilement praticable. Si les éclaircies se maintenaient, ils auraient bien plus de chances de parvenir à leurs fins sans encombres. Précédant Merl hors de la maison, il alla s'installer au volant avant de mettre le contact et de démarrer le moteur. Ouvrant la fenêtre côté conducteur, il passa un bras à l'extérieur, le laissant pendre alors qu'il pianotait du bout des doigts sur la tôle de la portière. Son frère ne fut pas long à arriver, et il le laissa jeter ses affaires sur le siège arrière et s'installer avant de démarrer doucement. Songeant à ce que Merl lui avait dit précédemment, il lui adressa un petit sourire bête.

- C'est pas toi qui voulais apprendre à ton fils à chasser ? J'pensais que t'allais l'embarquer. »

Bien entendu, le jeune homme savait que le chiot était trop jeune pour ça. D'ailleurs, ils n'avaient jamais chassé avec un chien, donc il se demandait bien ce que son frère comptait réellement faire et comment il voulait s'y prendre. Il mena le véhicule à une allure réduite sur les routes jusqu'à l'entrée du camp qu'ils franchirent sans encombres. Il ne leur restait plus qu'à parvenir à destination et se lancer sur la piste d'une proie satisfaisante. Avec de la chance, ils auraient une prise de grande taille, ce qui serait idéal pour contenter le plus de bouches possible dans le camp.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   Jeu 7 Sep 2017 - 9:14
Il ne ma fallut pas très longtemps pour poser mon cul sur le siège passager de la voiture. Je n’aimais pas trop être à la place du mort, mais pour le coup, j’avais confiance en mon frère et sa façon de conduire, évidemment, on aurait été bien mieux à dos de chevaux c’était une évidence, mais on n’avait malheureusement plus se loisir depuis bien longtemps malheureusement. Pas question d’en faire un foin pendant cent ans de toute façon. Je n’avais pas vraiment le choix et même si Cash me manquait beaucoup, je n’avais de toute façon pas le choix et j’étais bien condamné à faire avec. Jason rappelait alors qu’on prenait la route au fait que j’avais parlé d’entrainer Kirkwood, je l’avais peut-être dit, je n’en doutais pas, mais une chose était certaine c’était que j’avais totalement oublié de quoi il était question. Je réfléchissais l’espace d’un instant, me gratta la tête d’un air pensif avant d’ajouter simplement en haussant les épaules.

- J’ai dit ça ? Vraiment ? Bah, j’ai oublié… De toute façon, je ne saurais pas comment lui apprendre à chasser…

C’était sans doute une idée en l’air après tout, j’en avais déjà eu des tas. Peut-être que j’avais trop picolé ce jour-là comme souvent quand on y regardait de plus près. En tout cas, pas question de discuter de ça plus longtemps de toute façon. Il n’y avait rien de plus à dire sur ce sujet. Je regardais la route avec un air distrait, pour le moment, je n’allais pas être d’une grande utilité, heureusement cette fois si Jason n’avait pas besoin de moi pour passer les vitesses puisque tout d’abord, il avait l’épaule de remise et qu’en plus la voiture que j’avais emprunté était une automatique. Il n’y avait d’ailleurs pratiquement que ça dans ce pays. Il faut dire que c’était vachement plus simple à conduire, mais bien moins drôle. Je regardais le ciel et le temps ne me paraissait pas vraiment très encourageant, mais ce n’était pas ça qui allait me tuer. Finalement après avoir passé le mur et que la voiture commençait à accélérer, j’ajoutais.

- On est d’accord qu’on ne chasse que le nécessaire, mais on est aussi d’accord qu’on ne rentre qu’en fin d’après-midi même si on a fini avant ?

J’avais envie égoïstement de passer la journée juste avec lui. La viande ne s’abimerait pas en une journée dehors et on rentrait victorieux pour le repas. C’était tout ce qui m’importait pour le coup. Pouvoir faire n’importe quoi avec Jason, on tuerait les morts qui nous feraient chier bien qu’ils n’étaient pas si nombreux que ça dans le coin à cause des nombreuses patrouilles du camp qui passait. Le temps seul avec mon frère me manquait un peu part moment, avant nous vivions pratiquement seul sur un lopin de terre avec notre troupeau et tout le reste. Il y avait un truc qui me plaisait dans cette solitude et que je ne pouvais plus retrouver depuis qu’on habitait avec tous ses gens.

- J’ai mis de quoi picoler sur la banquette arrière. Il faudra qu’on fête dignement notre chasse et le fait qu’on aille pouvoir bouffer de la bonne chair fraiche ou qu’on noie notre chagrin dans l’alcool parce qu’on est des boulets, c’est un peu au choix.

Une chose était sure, il y avait toujours une bonne raison de picoler et c’était toujours l’heure de l’apéro quelques parts sur la planète. Finalement après un moment de route, Jason finit par arrêter le véhicule. Il était temps de passer à la partie pratique de cette journée en soi, celle qui serait certainement le plus intéressante. Il ne me fallut pas longtemps pour sauter de la voiture et récupérer mes affaires sur la banquette arrière. Cette journée allait être cool, il ne pouvait pas en être autrement.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   Mar 12 Sep 2017 - 21:14
Jason aurait bien conduit vitre baissée, en laissant son bras pendre dehors contre la carrosserie. Néanmoins, le temps était frais et humide, et ne s'y prêtait pas. Moins que jamais, il avait envie de se retrouver coincé à l'intérieur avec un mauvais rhume. Non pas qu'il craigne vraiment que cela puisse lui arriver, puisqu'il était habitué au grand air. Son frère et lui en avaient vu de belles durant toute leur vie, et ils étaient résistants comme des grizzlis. À tel point qu'on pouvait même envisager de les laisser aller disputer au plantigrade le saumon qui remontait le courant par les chutes d'eau.
Il sourit de toutes ses dents lorsque Merl lui demanda s'ils se prenaient le reste de la journée pour eux, sans prendre en compte le résultat de leur chasse ni le moment auquel ils finiraient. Le résultat était peut-être un peu effrayant, compte tenu de son apparence hirsute. Le blond était totalement sur la même longueur d'ondes que son aîné. Marre de tous ces cons qu'il aimait plus ou moins, la seule chose qui avait de la valeur inaltérable pour lui à ce jour était le fait de passer un moment de totale liberté avec son frangin. Alors oui, il comptait bien prendre tout le temps qu'il lui plairait pour profiter de l'instant.

« Ouais. De toute façon ils y connaissent rien, ils savent pas combien de temps ça nous prend de chasser.

Personne n'allait venir les leur briser s'ils rentraient tard, surtout s'ils rapportaient une prise juteuse dont bien des membres du groupe allaient pouvoir profiter. Un simple cerf ne nourrirait peut-être pas tout le monde, mais il y aurait sans doute de quoi faire. Avec de la chance, ils auraient peut-être même un wapiti. S'ils prenaient un mâle, ils pourraient compter sur facilement trois cents kilos d'animal. Il faudrait bien sûr retirer tout ce qui était poils, peau, os, viscères, bois... mais à l'arrivée, ils auraient tout de même une belle quantité de viande. Merl et Jason savaient tous deux comment dépecer une proie, et ils feraient sans doute en sorte que rien ne se perde. Le cadet avait appris pas mal de choses avec les indiens qui travaillaient au ranch et qui lui racontaient les traditions ancestrales de leur peuple. Il était tout prêt à réinvestir ces connaissances pour ne rien perdre et avoir un maximum de choses utiles à portée de main.
Le jeune homme se retint de se retourner pour vérifier la présence de l'alcool sur la banquette arrière. C'était tout son frère ça, à savoir comment le prendre par les sentiments. Cette journée s'annonçait vraiment parfaite. Entre la nature qui allait les environner, la partie de chasse qui les tiendrait intelligemment occupés et le moment entre frères qu'ils allaient passer, cela avait tout du moment idyllique. S'il concluait encore par une soirée incluant une partie de jambes en l'air en charmante compagnie, ce serait parfait. Tout en roulant, il émit un petit rire.

- Tu crois qu'il se passe quoi si on est complètement pétés et qu'on fout la voiture dans un arbre ? Ce serait quand même con... Putain, tu crois qu'un bouffeur ça peut finir beurré s'il chope un gars ivre ?

Jason en était à rire tout seul au volant, tâchant de s'imaginer la scène. Déjà, un survivant rond comme une queue de pelle allait voir ses chances de s'en tirer diminuer drastiquement, à moins d'être en sécurité. Il tâcha de se représenter des rôdeurs encore plus maladroits et titubants qu'à l'accoutumée. C'était vraiment hilarant. Il les voyait bien en train de tomber tous les trois pas et d'avoir un mal fou à se relever. De plus, cela l'aurait bien étonné que ces choses se mettent à vomir. Pas de gueule de bois donc. La chance qu'ils avaient.

- Merde, j'crois que maintenant j'ai envie de savoir si on peut rendre un bouffeur ivre. »

Il détacha son regard de la route et le posa un instant sur Merl, avec un éclat pétillant d'amusement. Le blond ne voyait pas vraiment comment faire pour parvenir à ses fins dans cette optique, mais il aurait clairement été capable d'essayer. Néanmoins, il n'avait jamais vu un rôdeur boire, et il n'était pas prêt à gâcher du bon alcool si précieux dans une telle expérience.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   Jeu 14 Sep 2017 - 22:12
Jason marquait un point, les autres n’avaient pas la moindre idée du temps qu’on aurait à passer dehors. Pour moi, j’évaluais ça à une heure ou deux, mais pour les autres c’étaient sans doute plus. Peut-être que certain militaire savait, mais je ne pense pas qu’on viendrait nous faire chier pour autant. Nous, les Rogers, on était assez intelligent pour ne pas se mettre les mêmes personnes à dos. Enfin, c’était en réalité surtout le fruit du hasard. On avait surtout eu de la chance, et puis même si Jason et moi avions le même sang et étions similaires sur certains points on avait surtout l’avantage d’être complémentaire sur bien des domaines. La discussion était toujours aussi étrange lorsqu’il était question de nous deux, mais c’était justement ce qui rendait ça aussi drôle. Finalement il parlait de beurrer un rodeur et pour le coup, je ne pouvais que m’opposer fermement à cette idée.

- Je ne sais pas, mais je préfère me mettre de l’alcool dans le gosier plutôt que dans le bide d’un de ses connards.

Pendant un instant je regardais la route, avant de tourner mon regard vers Jason qui ne disait plus rien. Je savais qu’il était en train d’y réfléchir ! Putain, je le connaissais aussi bien que je me connais et il était évident qu’il allait sortir une connerie. Ce n’était qu’une question de seconde avant que l’information ne sorte. Je le regardais avec le même regard suspicieux alors que j’attendais la remarque pour raller pour de bon. Il ne manquait pas grand-chose et ça me faisait un peu chier qu’il pense à gaspiller de l’alcool comme ça. Voilà, ce que j’avais prévu arriva, il avait envie d’essayer.

- Fais pas le con, gaspille pas de l’alcool pour sa putain !

Hors de question que je le laisse faire, je devais protéger mon alcool. Il était hors de question qu’il bourre la gueule à un monstre. Mais voilà, moi aussi je commence à me demander quel genre de gueule ça à un de ses méchants. Putain Jason, je te déteste de me mettre un truc comme ça dans la tête, j’ai beau vouloir le virer impossible de m’en défaire. Un rodeur beurrer, ça doit quand même valoir son pesant d’or. Je ne sais même pas comment on pourrait faire ça. En leur pétant la mâchoire ? Avec un tuyau ? J’étais persuadé qu’il y avait plusieurs façons de faire. Il fallait juste trouver la bonne. Je lui souriais l’air de rien alors que j’étais en train de réfléchir à tout ça. Finalement j’ajoutais en regardant la route pour ne pas avoir à subir le regard accusateur que Jason me lancerait peut-être.

- Je pense qu’à deux ça se fait. Si on l’attache à arbre et qu’on prend un entonnoir.

Enfin, discuter plus longtemps sur les possibilités autour du rodeur c’était pas mal et surtout ça occuper le voyage. C’était peut-être assez con de s’imaginer ce genre de chose, mais c’était sans doute le qualificatif qui nous décrivait le mieux la plupart du temps. J’avais fini par l’admettre sans vraiment avoir eu le choix. Je regardais la route et je me rendais compte que nous nous approchions de plus en plus de la forêt. On allait enfin pouvoir rentrer vers le vif du sujet et s’amuser un peu plus. Il n’était pas question de faire simplement un petit road trip en voiture.

- On s’arrête là ?

C’était Jason qui avait le volant, c’était à lui de décider de quoi il était question. Je lui fis un petit sourire en coin. J’avais hâte d’être finalement dehors. Je ne savais pas ce qu’on allait trouver à chasser, mais j’étais certain que nous ne finirions pas bredouille, on n’était jamais rentré sans proie de toute notre vie, sauf peut-être une fois quand on était beurré comme des trous, mais ça compte pas vraiment parce qu’on a pas vraiment de nouvelle de cette sortie, c’était surtout m’man qui nous en avait parler et qui continuer de se moquer de nous des semaines après. Evidemment, on c’était rattrapé depuis, mais c’était trop tard.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   Sam 23 Sep 2017 - 13:05
Jason avait un sourire bête plaqué sur les lèvres. Si tout d'abord son frère avait essayé de le dissuader de tenter une quelconque bêtise impliquant un rôdeur et de l'alcool, il avait surtout fini par vouloir lui aussi voir ce qu'une telle expérience allait pouvoir donner. Lentement, l'idée faisait son chemin et une sorte de procédé se mettait en ordre dans la tête des deux frères. Accrocher le monstre à un arbre pour lui faire ensuite ingurgiter de l'alcool n'était pas une mauvaise option. Et dans le pire des cas, à défaut d'entonnoir, ils pouvaient toujours lui ouvrir les mâchoires avec un pied de biche et lui enfoncer un goulot à l'intérieur. C'était sans doute une des idées les plus stupides qui pouvaient avoir germé depuis que l'épidémie avait fait surface, mais cela ne les empêchait pas d'être tout en joie à l'idée de tenter le coup.

« Ouais, y a pas à dire. Faut qu'on essaye ça un jour.

Le blond avait un air décidé et satisfait. Sa seule frustration allait être de ne pas pouvoir mettre un tel projet à exécution dans la minute. Néanmoins, il ne devait pas se laisser gâcher le moment, il allait passer un excellent après-midi en pleine nature avec Merl, c'était là tout ce qui comptait. Il n'y aurait personne pour venir leur gâcher la fête et leur trouver quelque chose à faire. Prendre un peu de distance avec le reste du groupe avait vraiment du bon, parfois. Cela permettait de recharger les batteries et de se ressourcer.
Son frère proposa finalement de s'arrêter dans les parages pour commencer leur partie de chasse. Le jeune homme ralentit et jeta un œil aux alentours. Il n'y avait plus trace d'occupation humaine à vue d'oeil, et l'endroit semblait plutôt favorable pour démarrer. Il ne fallait pas non plus oublier que la voiture n'avait pas de réserve de carburant illimitée. D'ailleurs, elle n'avait même pas le plein. Encore une raison qui lui laissait penser qu'ils devaient vraiment se tourner vers les chevaux. Toute cette technologie ne pourrait plus fonctionner encore bien longtemps. Entre le mal qu'il y avait à se procurer du carburant, et la réserve tout comme la qualité qui diminuaient... Néanmoins, les deux frères seraient parés pour s'adapter lorsqu'il serait temps de revenir à des méthodes plus... traditionnelles. Le blond arrêta pour de bon la voiture un peu au milieu de nulle part, comme pour répondre à son aîné.

- Ca a l'air calme par ici. Tant mieux parce que quand y a des bouffeurs dans le coin, c'est pas facile de chasser.

Jason ouvrit la porte et sortit du véhicule en laissant les clés sur le tableau de bord. De toute façon, ils étaient dans un endroit suffisamment loin de tout pour ne rien risquer. Une fois dehors, il résista à la tentation de piquer déjà de quoi boire à l'arrière, préférant finalement prendre une grande goulée d'air frais. Il devait avoir les idées claires s'il espérait rentrer avec quelque chose. Ne serait-ce que pour son ego, il était hors de question de revenir bredouilles. Une mauvaise chasse arrivait même aux meilleurs, mais dans son esprit cela n'arrivait pas aux frères Rogers. Laissant à Merl le temps de sortir pour le rejoindre, il récupéra son équipement et se prépara pour la marche qui allait suivre. Une partie de chasse, cela avait beaucoup de points communs avec une longue randonnée. Toutefois, une idée germa dans son esprit avant qu'ils ne se mettent en marche, et il revint très vite sur sa décision initiale.

- Attends. Je crois que j'vais quand même prendre les clés. Faudrait pas qu'on tombe sur le seul connard paumé dans le coin qui veuille nous prendre la caisse et les bouteilles. En plus, on aura l'air bien cons à ramener un cerf sur l'épaule. »

Sans oublier qu'ils n'avaient aucune garantie d'y parvenir. Un cerf adulte, surtout un mâle, pesait un poids considérable. Une telle déconvenue aurait été complètement stupide, surtout s'il ne s'agissait que d'une histoire de clés. Joignant le geste à la parole, il alla finalement récupérer les clés sur le contact et fermer soigneusement leur véhicule. À présent, on pouvait dire qu'ils étaient prêts à se lancer en pleine nature.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   Lun 25 Sep 2017 - 13:19
Partir à l’aventure avec mon frère, c’était le genre de chose qui me plaisait. Il n’y avait alors plus que nous face au monde. Aujourd’hui, on allait chasser le gibier, mais dans le fond, je savais que dans les jours à venir nous allions nous en prendre à quelques choses d’autre, il nous faudrait trouver de l’alcool pour bourrer la gueule à un connard. Je savais par avance que nous allions passer un bon moment à tout ça. D’une certaine façon, je détestais presque mon frère quand il me faisait un coup comme ça, mais ce n’était que moyennement sa faute. Je lui fis un sourire entendu alors qu’il ajoutait qu’il faudrait définitivement qu’on essaye ça.

- Prochaine chose à écrire dans notre to do list.

Bon avait pas vraiment de chose dans cette foutue liste, peut être vaguement des informations concernant trouver de l’alcool, des chevaux ou des munitions, enfin rien de vraiment très poussé intellectuellement. Après tout, nous n’étions pas comme ça, c’était brut de pomme et c’était bien. Finalement, il m’écouta et je finis par sauter du véhicule, on était loin de tout et j’espérais qu’il n’y aurait pas trop de merde sur la route, mais tant qu’à faire, on était plutôt bien équipé. Je lui souriais alors que je mettais mon sac sur le dos. J’avais hâte de commencer cette traque, tout ça allait être vraiment drôle. J’attrapais mes armes dans la voiture pour m’en équiper. Je savais que mon fusil à lunette avait prouvé son utilité plus d’une fois lors de nos parties de chasse, il était certain que je n’avais pas une vision aussi nette qu’à l’époque, mais j’étais prêt à en découdre. Nous ne rentrerions pas bredouille c’était une certitude. Je laissais mon frère gérer la voiture et déjà pris un peu d’avance sur lui. C’était sans doute lui qui s’en sortirait le mieux pour pister, mais si je lui trouvais déjà des pistes se serait du temps gagnées pour la suite. J’avais beau être moins bon, j’avais tout de même trouvé des traces de sabot dans le coin. Il faut dire que les animaux devaient plutôt bien s’en tirer avec les rôdeurs, il était beaucoup moins dangereux que les humains ne l’avaient été pour eux jusqu’à présent, il n’avait plus que des prédateurs naturels et pouvais avoir une vie presque normale. Enfin, Jason me rejoint et je lui montrais d’un geste de tête ce que je venais de trouver.

- Je pense que cette histoire va sans doute être vite réglée.

Il y a un vieux dicton qu’il dit qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, mais dans le fond, c’était toujours comme ça que je fonctionnais. Fuck off, je savais qu’il serait d’accord. J’avais cru qu’on allait passer pas mal de temps à chercher un animal dans le coin, mais au final, on avait carrément la chance de tomber sur des traces d’un truc bien plus gros qu’un lièvre. Maintenant, il n’y avait plus qu’à faire un truc pour lequel on était plutôt doué, traquer. Il faudrait surtout qu’on apprenne à la fermer, mais pour le moment les traces sur lesquels on était semblaient plutôt ancienne donc on avait un peu de temps à perdre avant de devoir rester totalement silencieux. Je réalisais que le dernier moment qu’on avait passé ensemble à l’extérieur du groupe datait un peu maintenant, mais il faut dire qu’après nos conneries quand on a pris d’assaut le lycée de survivant on était resté longtemps un peu handicapé. Enfin, ce n’était pas si important que ça aujourd’hui.

- Au fait, je t’ai pas dit, j’ai tenté d’ouvrir le dialogue avec Mason, tu avais raison, c’est juste un con.

J’avais tenté d’arranger les choses puisqu’il me faisait la gueule pour je ne sais trop quelle raison, je m’étais retenue de lui coller mon poing dans sa gueule durant cette conversation, chose qui m’avait demandé énormément de self contrôle. Résultat, la situation était toujours aussi merdique et pour le coup, j’aurais sans doute dû écouter Jason qui m’avait dit quelque temps avant d’arrêter de me prendre le chou avec ce con. De toute façon tous ceux du côté de Lawrence étaient des abrutis. Par moment, j’avais l’impression que bon nombre des habitants de ce groupe me prenaient pour un demeuré, mais qu’est-ce que j’y pouvais ? Pas question de se prendre la tête plus longtemps pour rien de toute façon. S’il ne voulait pas me parler, il avait largement le droit de le faire.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where Dirt And Water Collide   
Revenir en haut Aller en bas  
- Where Dirt And Water Collide -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Where Dirt And Water Collide
» Shark in the water
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||
» In the water, we can fly ♥ [PV: Zachary]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: