The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-17%
Le deal à ne pas rater :
WD – My Passport 2To Noir – Disque dur externe portable
79.62 € 95.99 €
Voir le deal

Partagez
- I'm Doin' Alright For Country Trash. -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: I'm Doin' Alright For Country Trash.   I'm Doin' Alright For Country Trash. EmptyDim 3 Sep 2017 - 19:11
Quelle vie de chien. Ces derniers jours avaient été relativement compliqués, il y en avait vraiment qui avait décidé de me faire chier, mais je restais tout de même fidèle à moi-même, mon chapeau sur la tête, une chemise sur le dos. Et un sourire un peu débile sur le visage. Hors de question que tout le monde se doute que c’était le bordel dans ma tête avec tout ce qui s’était déjà passé. Je souriais, le cœur ni était sans doute pas vraiment, mais je savais que c’était ce qui pouvait faire la différence entre une journée encore pire. Après tout, elle ne venait que de commencer et j’avais encore pas mal de choses à faire alors il aurait été bête de la détruire simplement parce que ce matin-là, je m’étais levé du pied gauche. Y a des moments comme ça où on a juste pas envie. Ce n’était pas une chose qui m’arrivait souvent et pourtant…

J’étais en train de me promener avec Kirkwood. Il avait été enfermé à la maison toute la nuit et était bien content de pouvoir enfin se dégourdir les pattes. Je le regardais gambadais devant moi avec sa démarche gauche, rien que se spectacle me réchauffait un peu le cœur. Il y avait encore de l’innocence dans ce monde. Il avait eu de la chance ce petit que je le trouve mine de rien, sans Casey et moi, il ne serait plus là depuis le temps. Mon sourire se fit un peu plus naturel alors que je le regardais s’émerveiller devant un papillon puis commencer à lui aboyer dessus. Il n’y avait rien à redire, la nature était magnifique et même magique.

Mes mains avaient trouvé leurs places dans mes poches alors que je marchais l’air de rien, le camp était relativement calme encore, je ne savais pas l’heure qu’il était encore, mais autant dire que tout le monde devait encore être en train de dormir dans le coin. Je ne savais pas trop ce que je faisais dans les quartiers les plus résidentiels de Fort Ivar, ce n’était pas vraiment dans ce genre d’endroit que je passais le plus de temps, bien au contraire, pour beaucoup des habitants du coin, je n’étais qu’un pauvre bouseux de campagne qui avait fini par se faire une place dans le groupe pour des raisons obscures. Je m’étais pourtant battu pour en protéger bon nombre. Il faudrait sans doute qu’il s’en rende compte un jour…

Enfin, j’étais en train de flâner comme il me l’arrive fréquemment lorsque j’entendais un homme en train de pester, il n’était visiblement pas très loin de là l’endroit où je me trouvais, n’ayant rien de vraiment important à faire aujourd’hui et me disant qu’aider quelqu’un était sans doute la meilleure façon de me faire un peu plus accepter par les habitants du coin, je décidais donc de trouver la source du bruit. La maison était un peu plus loin de l’endroit où je me trouvais actuellement. Je remarquais une fenêtre ouverte et avant de rentrer, je me permis de me mettre à la hauteur de cette dernière avant de demander avec l’innocence qui me caractérisait tant.

- Besoin d’un coup de main ?

C’était une nouvelle fois assez simple et direct, pas de bonjour, pas vraiment de marque de politesse. Je tachais juste de faire comprendre qu’il y avait un mec qui avait entendu et qui pouvait peut-être aider. J’attendais le feu vert de l’homme dans la maison pour rentrer et me rendre utile. Il m’arrivait de rentrer chez les gens comme dans un moulin, mais uniquement lorsque j’étais proche d’eux ce qui n’était pas le cas avec l’homme qui habitait ici.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm Doin' Alright For Country Trash.   I'm Doin' Alright For Country Trash. EmptyLun 4 Sep 2017 - 0:02
Aujourd'hui était un matin comme les autres. Le temps était agréable, la température acceptable. Rien de bien surprenant. Rien ne changeait. Des personnes mourraient ici et là, dévorées par des morts-vivants errant encore et toujours à la recherche des vivants. D'autres mouraient de fin et d'épuisements, d'autres aménageaient des infrastructures ou les entretenaient. Et Kenny Ashford, lui, se réveillait dans sa petite maison attribuée il y a déjà un an. Non, rien ne changeait. Vêtu d'un simple boxer, il ouvrit les yeux, bailla et s'étira avant de se lever et d'enfiler une robe de chambre pour être plus confortable. Cet homme ne luttait pas pour sa vie. Il venait simplement de se réveiller après une nuit complète. Neuf heure était passé. Ce n'était pas trop tard mais, ce n'était pas non plus aussi tôt que les scientifiques et les autres qui allaient dehors. Il aurait aussi aimé aller dehors mais, cela équivaudrait à mourir. Non, Kenny s'était habitué à son confort. Alors, il en profitait avec une légèreté d'esprit qui lui était propre. Ce n'était pas un survivant. Ce n'était qu'un vivant. Et il l'acceptait l'idée.

Rapidement, il se rendit à sa cuisine, opérationnelle, prête à être utilisée. Il n'avait besoin que d'eau pour se rincer le visage avant d'entamer sa journée. Kenny alla sur le lavabo et fit tourner la poignet d'eau froide, comme à son habitude. Pourtant, l'eau ne sortit pas du tuyaux. C'est le tuyaux qui sortit de sa position, comme se descellant pour retomber dans le lavabo et arroser le visage de l'ancien secrétaire. Surpris, il recula en agitant bêtement les mains devant lui en crachant des jurons assez fort. Trop fort, peut-être pour les voisins.

" Non de Zeus, saloperie de robinetterie qui tente de me noyer ! "

Il utilisa la première chose qui lui tomba sous la main, un torchon pour se nettoyer le visage et éponger l'eau sur le haut de sa robe de chambre. Il était trempée. Son visage blasé regarda le robinet qui continuait de cracher le précieux liquide. Il se rua dessus et le ferma. Par chance, ça fonctionna. Là, Kenny se mit à réfléchir. Ce n'était pas la priorité de l'armée et des supérieurs du camp de s'occuper de sa tuyauterie. On lui demanderai gentiment d'aller se faire voir chez les voisins pour leur quémander de l'eau. C'était compréhensible et c'était cette compréhension qui le blasait. Il n'avait aucune connaissance en robineterie et...

- Besoin d’un coup de main ?

Kenny se retourna vivement en entendant cette voix et sursauta en voyant un visage familier. Rapidement, il réajusta sa robe de chambre pour cacher tout son torse et s'assurer que le nœud ne le lâcherait pas. C'était ses inquiétudes à lui quand d'autres affrontaient la mort.

" Monsieur... Rogers ! Merl Roger ! Je me trompe pas ? J'ai raison hein ? " * Il dit cela en tendant un doigt dans sa direction en clignant d'un œil. Manifestement gêné, Kenny dissimulait ce sentiment sous un air enjoué et exagéré.

" Voulez-vous vraiment m'aider ? Si vous êtes pas trop occupé... Est ce que vous pourriez vérifier mon robinet d'eau qui a tenté de me noyer ? " Il dit cela en s'approchant de la fenêtre, un sourire amicale et bienveillant. Il n'avait plus peur. Ce n'était pas un rôdeur, ce n'était qu'un voisin, qu'une connaissance ou plutôt, un être-humain qui vivait dans le même camp que lui.

" Bien entendu votre animal peut rentrer. Ca ne me dérange pas et je crois qu'il me reste d'hier soir pour l'occuper ! " Ou comment gaspiller de la nourriture bêtement !

L'homme alla ensuite à la porte d'entrée et l'ouvrit en grand pour inviter Monsieur Rogers à rentrer. Il est vrai que ce voisin avait un look particulier et un comportement qui déteignait avec le reste du camp mais, cela plaisait à Kenny. C'était un brave type, seulement étrange. Avoir cette occasion pour faire sa connaissance ne le dérangeait pas. Sa présence était la bienvenue.

" Voilà l'assassin " dit-il en pointant de la main le lavabo au tuyaux tombé dedans. Toujours le mot pour rire, toujours là pour détendre l'atmosphère. En exagérant bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm Doin' Alright For Country Trash.   I'm Doin' Alright For Country Trash. EmptyLun 4 Sep 2017 - 14:34
Waaaah… Il se prenait pour qui à me parler comme ça ? Je n’étais pas son père que je sache ? Enfin, c’était plus une façon de parler parce que même à mon père je ne lui parlais pas aussi bien en fait. Il avait bouffé beaucoup trop de livres à mon avis. Du moins, c’était plus une façon de voir les choses parce qu’avec mes capacités dans le domaine c’était plutôt une façon de penser qu’autre chose. Enfin, je le regardais d’un air un peu perplexe, avant de hausser les épaules et de répondre d’un air nonchalant.

- C’est ça Merl Rogers, toi c’est Kenny c’est ça ?

Le nom de famille, je l’avais peut-être déjà entendu, mais je l’avais vite oublié, en même temps, ce n’était pas le genre de truc que je retenais, je savais déjà compter jusqu’à dix et c’était tout ce que j’avais besoin pour avancer dans la vie. Si je l’interpellais en gueulant Kenny se serait largement suffisant pour qu’il sache que c’était à lui que je parlais. Le ton employait se voulait amicale, mais sans doute beaucoup moins courtois que lui parce que de toute façon, j’en étais tout simplement incapable. Quelqu’un de bien plus réfléchi que moi aurait sans doute pu dire que je cherchais à faire tomber la distance tout ça, mais c’était que des conneries, c’est juste que je m’adressais à tout le monde de la même façon. Y avait que mon père qui éventuellement était au-dessus de tout ça et qui avait le droit à un peu plus de respect et encore, pas vraiment tout le temps. Le contraste entre sa façon de parler et mon accent redneck était sans doute vraiment énorme, mais c’était ainsi. Finalement, il semblait surpris de ma proposition, j’ouvrais des yeux encore plus ronds lorsqu’il me demanda si j’étais sûr de vouloir l’aider. Bah si je m’étais proposé c’est que je n’avais rien de mieux à faire en soit, donc ça pouvait toujours être m’occupation du jour.

- Je ne me serais pas proposé pour t’envoyer chier ensuite. C’est ton jour de chance mon gars, je n’avais rien de prévu encore pour aujourd’hui. Je ne suis pas vraiment plombier, mais on devrait pouvoir s’en sortir.

Je passais une main sur ma moustache alors que le chiot qui était avec moi s’était arrêté de marcher. J’avais oublié que la mini crotte était avec moi l’espace d’un instant. Heureusement, il ne semblait pas détester les bêtes et n’était pas horrifié à l’idée d’avoir un chien chez lui. Je lui souriais avec un air un peu espiègle avant de me tourner vers l’animal.

- T’entends ça Kirkwood, je crois que tu viens de te faire un nouveau pote.

Quelques instants plus tard, Kenny m’ouvrit la porte. Et alors que je rentrais chez lui, je retirais mon chapeau autant par politesse qu’en sachant qu’il m’encombrait si je devais bricoler. Je le suivais regardant la maison dans laquelle il vivait. Je ne saurais dire si c’était la sienne ou simplement une qu’il avait investie comme Jason et moi. Enfin, il me présenta son problème et je me dis que ça ne pouvait sans doute pas être grand-chose, mais c’était bien malheureux de gaspiller de l’eau par les temps qui courent. J’allais lui régler son problème en deux ou trois mouvements de clé à molette.

- Avant de m’occuper de ça, on va chercher le robinet d’arrêt de l’eau. Il doit y en avoir un sous la vasque. Je peux ouvrir les placards ?

Oui, j’étais en train de lui demander si je pouvais fouiller, c’était un truc que je faisais d’instinct quand on rentrait dans une nouvelle maison, mais aujourd’hui ce n’était pas un énième endroit que je pillais, mais la maison d’un homme qui faisait partie du camp comme moi. Peut-être même un futur ami, je n’étais pas méchant et je n’avais pour le moment pas de raison de m’en prendre à lui. Il me faudrait sans doute quelques outils aussi afin de pouvoir démonter et remonter tout ça correctement. Ce ne serait pas trop compliqué enfin, je ne pense pas, ce n’était pas la première fois que je jouais les plombiers.

- Chose supplémentaire, je vais avoir besoin d’outils pour démonter ça, au moins un tournevis et une clé à molette. Est-ce que tu as une boite à outils ou un truc du genre ? J’en ai le matos chez moi, mais si je peux éviter l’aller-retour ça serait pas mal.

Le but étant principalement de gagner un peu de temps, mais ce n’était pas si grave, ça ne prendrait que cinq minutes pour faire le chemin. Je n’habitais pas si loin d’ici, mais s’il avait déjà le matériel ça serait tout aussi bien. Il faudrait de toute façon que je retourne sans doute chez moi pour bricoler des pièces si elles étaient endommagées ou lui trouver un autre robinet pour remplacer celui-là.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm Doin' Alright For Country Trash.   I'm Doin' Alright For Country Trash. EmptyJeu 7 Sep 2017 - 22:39
Pour Kenny, Merl était trop cool ! Particulier, unique en son genre. Il formait un duo de tonnerre avec son frère et tous deux n'avaient jamais jugés Kenny ou s'étaient moqués de sa faiblesse, contrairement à d'autres. Bien sûr ils n'en avaient pas eu réellement l'occasion mais, les manières de Merl, son ton plus brutal, plus franc que le sien, montrait au secrétaire que c'était un bon gars. Certes, sa naïveté faisait que tout le monde paraissait gentil. Mais si Kenny était agressé, Merl se retournerait et essayerait de l'aider. Pas parcequ'ils étaient amis, après tout, ils ne se connaissaient même pas mais, parce que Merl semblait être un homme ayant préservé son humanité malgré son côté rustre. Un côté qui amusait d'ailleurs l'homme.

" Ashford, Kenny Ashford. Je pense que tu ne t'en souviens pas, mais c'est normal. On s'est jamais trop parlé... Vous êtes arrivés il y a pas si longtemps que ça ton frère et toi ".

Quand Kirckwood et Merl rentrèrent dans la cuisine, Kenny ouvrit son frigo, exhibant à ses deux hôtes quelques bouteilles d'eau tenus au frais, une tomate encore mangeable et une assiette d'haricots accompagnés de lardons. Ce n'était peut-être pas un plat de roi mais, pour un chien, ça devrait suffire. Prévoyant et un peu bête, le secrétaire alla même jusqu'à réchauffer le plat une minute avant de le poser au sol, à la merci du petit chien tout mignon.

"Tiens Kirkwood, c'est tout pour toi ! Gentille bête. " *

Pas de gentil toutou tout mignon ou autre commentaire un peu pralinée. Ce n'était pas au goût du secrétaire. Il se contentait de rester calme, humble, compréhensif peut-être à l'égard des animaux. Après tout, il n'en était pas sûr, car il n'avait jamais eu d'animaux de compagnie en 40 ans d'existence. D'un signe de la tête et des mains, il offrit la possibilité à Merl de fouiller dans la maison. Il n'y avait rien à cacher si ce n'est ses sous-vêtement de sa chambre. C'était intime ces trucs-là ! Quelques produits ménagers prenant la poussière. Kenny n'aimait pas faire le ménage et ça se voyait un peu avec la poussière présente sur la table et et le contour de l'évier couvert de plats en tout genre. Rien de "dégoûtant" ou de mal-odorant. Juste du bordel digne d'une chambre étudiante. C'était pas une cendrillon le jeune Ashford.

" J'ai un truc comme ça. Je crois bien. Enfin, une connaissance me l'avait apportée une fois, car ils n'en trouvaient pas l'utilité chez les militaires. Ils en avaient déjà... Mais je l'ai jamais ouverte " * Il haussa les épaules en guise de commentaire à sa propre réponse peu utile.

Kenny profita de disparaître dans sa chambre, où se trouvait la dîte boîte à outils pour ranger les quelques vêtements sales sous le lit de coups de pieds biens placés avant d'abandonner sa robe de chambre pour une tenue plus présentable : un jogging et un sweat à capuche. Plus banal, moins révélateur de son corps de rêve. Corps de rêve à ses propres yeux bien sûr avant de redescendre avec la caisse tant demandée. D'un oeil attentif, il regarda où en était Kirkwood dans son repas pas encore terminé.

" Voilà la caisse. Je n'ai aucune idée de ce qu'elle contient mais ça fait TCHOUK TCHOUK quand je descends l'escalier. Il doit avoir des outils de base. "

Impatient, Kenny l'ouvrit rapidement et dévoila son contenu : le tournevis et la clef à molette était bel et bien-là. Désireux de bien faire, le secrétaire prit le tournevis et une clef à molette beaucoup, beaucoup trop grosse qu'il tendit fièrement à Merl avec un sourire bienveillant illuminant son visage. Sans lui laisser le temps de faire une remarque, il posa une question.

" Au fait. Vu qu'on se connait pas. Ben on peut faire connaissance. Je veux dire, se poser des questions... Avoir une discussion. Oui, je suis pas très doué pour discuter avec une personne que je connais pas, dès le départ. Tu faisais quoi avant l'invasion de ces... hmm... Monstres ? " C'était le bon terme ? Pas sûr, puisque ses parents étaient, sans doute, devenus des rôdeurs.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm Doin' Alright For Country Trash.   I'm Doin' Alright For Country Trash. EmptyVen 8 Sep 2017 - 11:30
Il s’appelait bien Kenny ! Je ne m’étais pas planté, c’était ultra cool. J’étais fier de moi-même si je ne le montrais pas plus que ça. Je ne voulais pas passer pour plus stupide que je n’étais déjà. On dit souvent que je tends le bâton pour me faire battre dans ce domaine et pour le coup, ils ont la plupart du temps raison. Je m’en rendais compte c’était déjà pas mal non ? Je posais mon couvre-chef que j’avais dans la main sur la table de la cuisine alors qu’on arrivait à destination.

- Ce n’est pas contre toi tu sais, j’ai toujours du mal à retenir les prénoms de tout le monde, alors les noms de famille… Mais je vais faire l’effort de le retenir et de le noter dans un coin de ma tête.

S’il le prenait mal, tant pis, mais j’étais sincère. Je ferais l’effort de le retenir si c’était important pour lui. Je connaissais mon nom de famille, ça me suffisait. Je n’avais rien de plus à demander. Alors qu’il précisa qu’avec Jason on n’était pas là depuis trop longtemps, je réalisais que je ne savais même pas depuis combien de temps on était là. On avait eu la chance de trouver ce groupe quand même. Je réfléchissais en comptant sur mes doigts les mois que nous avions passés ici.

- On est là depuis… 6 ou 7 mois, je crois. À une vache près, hein…

Je n’étais pas à une semaine prête c’était plutôt pour donner un ordre d’idée à Kenny qui n’en avait sans doute pas besoin étant donné qu’il habitait ici depuis avant notre arrivé ici. Avec son autorisation de pouvoir toucher à tout. J’ouvrais le placard sous l’évier et commençait à sortir ce qui se trouvait en dessous. Il y avait surtout des produits d’entretien comme souvent dans ce genre d’endroit. Rien de vraiment surprenant. Il ne me fallut pas longtemps pour trouver le robinet d’urgence et le fermer. Celui qui avait fait l’installation avait bien fait les choses je pouvais l’affirmer. Il me confirma avoir du matériel ce qui était une bonne nouvelle pour moi.

- C’est parfait alors. Je te laisse chercher ça alors.

Je ne bougeais pas d’ici, mais je pris tout de même soin de remonter les manches de ma chemise, relativement proprement. Je me rappelais avec un brin de nostalgie le nombre de fois que m’man avait rallé quand je faisais ça comme un bourrin. Visiblement elle avait fini par éduquer son fils même si ça lui aura pris près de quarante ans. L’homme refit son apparition et en effet au bruit de la boite, il devait avoir tout ce dont j’avais besoin. Je lui offrais un petit sourire en coin alors qu’il me fournissait les deux outils que je lui avais réclamés. J’avais déplacé les choses qui étaient placées autour de l’évier sur la table à côté de mon chapeau.

- Si on ne se parle pas, on se connaitra sans doute jamais.

Il avait de la chance de toute façon, j’étais du genre à faire la causette, s’il ne l’avait pas fait, je m’en serais sans doute chargé à sa place. La conversation démarra sur ce qui était sans doute le plus classique alors je commençais à dévoiler un peu plus sur ma vie d’avant. Comme à chaque fois, certains détails étaient évités, comme l’existence de Chad. N’avions-nous pas répété pendant des mois qu’il avait été adopté ?

- Je viens du Kansas, on avait un ranch là-bas avec mon frère. C’était paumé au milieu de nulle part, on avait une petite vie assez simple de paysan, mais c’était tout ce dont on avait besoin. On s’occupait de m’man depuis la mort de pa’. Il y avait aussi ma fille, Jenny la rousse comme l’appelait Jason. Tu sais, on n’a jamais été les mecs les plus intelligents ni les plus riches, mais on était heureux.

Oui, la joie de travailler en famille. La joie d’être insouciant, d’avoir de quoi payer les factures à la fin du mois de la nourriture sur la table. Pour beaucoup une vie comme ça n’était pas vraiment une solution, mais pour nous c’était parfait. On ne voulait rien de plus, on avait tout ce qui était important dans la vie d’un homme. Enfin, c’était le passé et ça, on ne pourrait sans doute pas le récupérer.

- Et toi ? Tu es ici depuis longtemps ? Tu faisais quoi avant ?

Alors que je posais la question, j’avais fini de deviser le robinet. Il y avait visiblement pas mal de calcaire dans ce dernier ce qui pouvait être l’explication du problème.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'm Doin' Alright For Country Trash.   I'm Doin' Alright For Country Trash. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I'm Doin' Alright For Country Trash. -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: