The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Quid pro quo -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/06/2017
Messages : 345
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Quid pro quo   Mer 20 Sep 2017 - 20:55
Les provocations semblaient avoir eu l’effet escompté, le tatoué cessant enfin de se plaindre et laissant toute sa colère explosait. L’espace d’un instant, lorsqu’il remarqua le regard de son interlocuteur s’assombrir considérablement à la suite de ses propos, Takeo craignit même qu’ils aient à en venir aux mains. Cette idée avait sûrement également traversé l’esprit du militaire, étant donné son caractère. Mais fort heureusement, il parvint à se retenir et se contenta de révéler ce qu’il avait sur le cœur, à ce moment là.

Est-ce que cet abruti avait une gueule à être père ? C’était une question légitime, après tout. Une question que beaucoup d’hommes ont à se poser un jour. Une question qui avait aussi embrouillé l’esprit de Takeo lorsque sa petite amie de l’époque se retrouva prématurément enceinte. Elle insistait pour garder le bébé, tandis qu’il ne le voulait pas. Il n’était même pas capable d’être un petit-ami décent, comment aurait-il pu être prêt pour devenir père ? Alors il comprenait l’inquiétude qui semblait dominer le tatoué. Est-ce qu’il avait la tronche à s’occuper d’un gosse ? Certainement pas. Comme il s’était très bien décrit lui-même, c’était un abruti de première. Plutôt proche de ce qu’était Takeo quand il attendait son bébé. Et pourtant…

Pourtant, si le japonais savait parfaitement à quel point ce genre d’interrogations pouvait torturer l’esprit, il était également conscient d’une chose : elles n’étaient pas aussi importantes que ce qu’on pouvait en penser. Elles finissent par s’envoler, tout bêtement, le jour où l’on se retrouve en face de notre enfant. Cela lui était arrivé, même à lui, alors qu’il était la pire des raclures et qu’il n’avait même pas eu l’opportunité de voir son bébé grandir. Tout tête de con qu’il était, il était persuadé que le tatoué ressentirait la même chose que lui lorsque son enfant sera né. Comme Takeo, ce rôle de père qui lui fait si peur actuellement, il voudra pouvoir le jouer, profondément. Et comme Takeo, s’il fait les mauvais choix, il en sera privé et le regrettera amèrement.

« J’imagine très bien… » lui répondit-il en se tournant vers lui « Regarde ma gueule. J’ai une gosse de 10 piges, tu crois que je l’avais prévue ? Tu crois que j’avais la gueule d’un père ? J’étais encore plus con que maintenant, à l’époque… » Il soupira « Aujourd’hui, il n’y a rien que je ne ferais pas pour la retrouver… »

Takeo retourna s’asseoir à côté de Donovan. Il ne s’était jamais vraiment étalé sur sa vie passée, avec qui que ce soit. La plupart des gens de l’île savait juste qu’il voulait retrouver sa fille toujours à l’extérieur. Ils ne savaient pas quelle histoire compliquée il y avait derrière. C’était peut-être la première fois qu’il ‘apprêtait à en dire plus à quelqu’un. Et dire que c’était à ce connard de tatoué.

« Crois-moi, quand le gosse sera là, à un moment ou un autre, il deviendra la chose la plus importante à tes yeux. C’est comme ça, c’est tout. Et y a rien de pire que de voir ton gosse appeler quelqu’un d’autre que toi « Papa », j’en sais quelque chose… » Il marqua une petite pause, et soupira de nouveau, l’air nostalgique. Puis donna un petit coup de coude au militaire.

« Ecoute, t’es clairement un putain d’enculé. J’peux pas en comprendre la raison, mais Bea t’aimes bien. Gâche pas tout pour quelque chose que tu finiras par regretter. Et puis, maintenant que le monde est parti en couille, être un putain d’enculé, c’est c’qui te permettra d’faire c’qui faut pour les protéger. » Les paroles de Greyg lui revinrent en tête. Il sourit légèrement à Donovan « Aujourd’hui, c’est ça, être un bon père. »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 687
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Quid pro quo   Ven 22 Sep 2017 - 9:49
Prenant sa tête entre ses mains, Donovan resta assis là, ressassant ses propres paroles. Cette haine, c’était celle qu’il avait envers son connard de père, cette peur c’était celle qu’il avait toujours eu pour sa mère. Le tatoué en oubliait presque Takeo à côté de lui. C’est quand il l’entendit parler de son expérience que Donnie releva la tête. Lui ? Une gosse de dix ans ? Il avait entendu parler de ça peut-être, mais il avait cru que c’était des conneries, après tout on racontait tous pas mal de conneries, comment connaître le vrai du faux désormais. Pourtant, le militaire savait qu’il disait la vérité, il y avait ce sérieux dans sa voix. « Encore plus con ? C’est possible ? » C’était facile, mais ça faisait du bien de l’envoyer quand même un peu chier, faudrait pas qu’on pense qu’ils étaient devenus amis.

Mais après cette connerie, Donovan se tut, laissant le japonais raconter son histoire. Quelque chose dans cette histoire le toucher, évidemment, parce que ça ressemblait presque mot pour mot à ce qu’il raconterait sans doute dans dix ans s’il ne se bougeait pas le cul pour retrouver Beatriz. Est-ce qu’il était vraiment prêt à voir son gamin élevé par quelqu’un d’autre ? Aussi étrange que ça lui paraisse, non, il avait pas envie. Il connaissait pas ce bébé, et pourtant c’était déjà son bébé, il le savait.

Son regard se fit plus noir à la remarque de Takeo, mais c’était de bonne guerre, les deux s’envoyaient des piques du genre à longueur de discussion normalement. Sa conclusion en revanche, Donovan la comprit parfaitement, désormais ce qui permettait de rester en vie, c’était d’être un connard, d’être prêt à tout. Pour se protéger ou protéger ce qui nous était cher. Si on voyait les choses de ce point de vue-là alors oui, Donnie serait le père de l’année, parce qu’il ferait tout pour Beatriz, tout pour ce bébé.


« J’suis désolé pour ta gamine … J’espère que tu la retrouveras. » Des paroles en l’air dans le fond, il y avait tellement peu d’espoir, mais Donovan le pensait vraiment. Ça faisait partie de ces rares moments où il racontait pas des conneries, fallait en profiter. « Faut vraiment que j’aille la retrouver alors … » Parce qu’avant de pouvoir devenir père, il fallait que la mère accepte de lui reparler, ça allait pas être une mince affaire. Il aurait sans doute le temps de changer deux ou trois fois d’avis, leur histoire était ainsi faite qu’ils se fuyaient l’un l’autre à tour de rôle.

Se passant une main sur le visage en grognant, Donovan souffla un discret
« merci » à l’attention du japonais. C’était le premier à qui il parlait de tout ça, et finalement il avait eu raison, qui l’aurait cru. « Je sais pas si Bea en a parlé ou pas alors … la ferme. » Fallait pas non plus s’attendre à ce qu’il soit trop poli. « Même pas à Casey. » Un regard en coin lourd de sous-entendus, Donovan ne cacha pas qu’il avait remarqué que les deux passaient pas mal de temps ensemble. Pourtant il était persuadé que Stan était déjà sur l’affaire, à moins qu’il soit sur l’affaire avec la gamine qu’ils avaient sauvée ? Donnie était presque fier de son plus jeune collègue intérieurement.


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/06/2017
Messages : 345
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Quid pro quo   Dim 26 Nov 2017 - 2:11
C'était la première fois que Takeo s'étendait vraiment sur son passé avec quelqu'un. Et dire qu'il le faisait avec Donovan... Si quelques semaines auparavant, on lui avait dit que ce serait au tatoué qu'il se confierait, il ne l'aurait pas cru. La relation entre les deux hommes n'avait jamais été vraiment simple, chacun prenant un malin plaisir à chercher des poux à l'autre lorsque l'occasion se présentait. Pour autant, Takeo ne détestait pas Donnie, contrairement à ce qu'il pouvait clamer haut et fort. Il le trouvait toujours aussi con, ça c'est sûr, mais il ne le détestait pas.

C'est sûrement pour cette raison qu'il s'était laissé aller à lui confier un bout de son passé. Il ne pouvait pas laisser Donnie gâcher ainsi son histoire avec Bea et la naissance de son bébé sans rien dire. Il ne pouvait pas le laisser vivre une partie de ses propres erreurs. Il ne méritait pas ça. Aussi, le japonais était des plus sincères lorsqu'il lui déclara qu'il ferait un bon père. Il le connaissait un peu désormais, et il savait qu'il serait capable de tout pour protéger ceux qu'il aime. Et d'une protection ferme, c'est ce dont un enfant a le plus besoin par les temps qui courent.

Lorsque le militaire lui parla de sa fille toujours dehors, Takeo lui servit les mêmes paroles qu'il répondait à tout ceux qui abordaient ce sujet avec lui. « Je la retrouverai, c'est sûr ». Il se mentait autant à lui-même qu'à Donovan. Si au début, il était réellement confiant quant au fait de retrouver sa fille, les mois qui passaient avaient fini par lui ôter tout espoir. Il refusait simplement de l'admettre. Parce que sans cet objectif en tête, la vérité est qu'il n'avait plus vraiment de raison de continuer.

« Ouais, vaudrait mieux que t'aille la retrouver... » lui répondit-il.  « Et vite, avant qu'elle ne retrouve la raison et qu'elle se rende compte de la tête de con que t'es ! » ajouta t-il en plaisantant, souhaitant faire prendre un ton plus léger à la conversation.

Le japonais fit semblant de ne pas entendre les remerciements de Donovan, mais ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire. Sourire qu'il troqua pour un air gêné et des joues rougissantes lorsque le tatoué prononça le nom de Casey. Takeo avait parfaitement perçu son regard plein de sous-entendus, pourtant il continuait à fixer l'horizon comme si de rien était. C'était si évident que ça qu'il craquait pour la jeune blonde ? Lui qui pensait pourtant ne rien laisser transparaître... c'était raté.

On peut dire ce que l'on veut concernant Donovan, mais il sait s'y prendre avec les filles. C'est même totalement déroutant pour Takeo, qu'un gars comme ça puisse avoir autant de succès. Malgré son caractère merdique, il était tout de même parvenu à charmer une femme du calibre de Béa ! Et à lui faire un enfant ! Qu'elle veut garder, qui plus est ! C'est vous dire la force de ce gars ! Franchement, s'il avait réussi un tel exploit, il y avait des raisons de penser qu'il pouvait être de bons conseils pour le japonais...

Parce que oui, c'était clair, Takeo était totalement épris de Casey. Mais il n'était terriblement pas doué, aussi. Draguer une fille, il avait l'impression que cela faisait des millénaires qu'il ne l'avait pas fait. Et puis, il faut dire que la blonde n'était pas la plus simple des filles à comprendre... Alors, des conseils, il ne disait pas non !

« M'ouais... j'veux bien la fermer et rien dire à personne, mais faut que tu m'donnes quelques chose en échange... » Évidemment. Il voulait demander son avis à Donovan, mais il était hors de question de se mettre en position de faiblesse devant lui. Il fallait faire passer ça pour un échange de service, même si ça paraissait ridicule.

« Admettons, euh... que... » Il avait du mal à en parler, comme un garçon d'école primaire qu'on accusait d'être amoureux. Il attrapa une poignée de sable avec laquelle il jouait machinalement avant de continuer. « ...Comment on fait, pour...enfin, tu vois...si jamais j'voulais que... »

Non, décidément, ça ne voulait pas sortir. Pas comme ça. Takeo inspira un bon coup avant de se tourner vers le tatoué pour le regarder dans les yeux pour la première fois depuis un bon moment.

« Casey, avec un gars.. comme moi, tu penses qu'elle pourrait...être intéressée ? »

Il ne put s'empêcher de rougir en posant la question.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Donovan C. Floyd
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Remington M24 SWS, Beretta M9 et couteau de combat
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 30/05/2017
Messages : 687
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Quid pro quo   Mer 20 Déc 2017 - 8:42
Apprendre que Takeo avait une fille c’était plutôt la grosse nouvelle, pas aussi choquante que la grossesse de Beatriz, mais presque. Et si un type comme lui avait pu se sentir père alors Donnie se disait que lui aussi y arriverait peut-être, même si pour l’instant il était surtout terrifié. C’était difficile de dire pourquoi cette grossesse et ce bébé à venir lui faisaient si peur, les risques pour Bea, la peur de mal agir, d’être un père à la con. Pick one. Le tatoué esquissa un sourire à la remarque de Takeo, il y avait un fond de vérité là-dedans, Donovan ne savait toujours pas pourquoi Beatriz était avec lui. Enfin il savait qu’il avait beaucoup insisté, lourdement, qu’il s’était livré, qu’il avait été sincère mais à aucun moment il n’avait imaginé l’importance que cette prendrait dans sa vie et que la réciproque puisse être vraie. Plus il y pensait, et plus il réalisait à quel point il aimait cette nana, aussi compliqué que ça puisse être entre eux.

« J’ai pas d’argent ! » se défendit-il quand Takeo demanda quelque chose en échange de son silence. Mais le japonais ne commence à expliquer ce qui lui trottait dans la tête, difficilement. Donnie le dévisagea, soufflant avec l’envie de lui coller une tarte pour lui remettre les idées dans l’ordre. C’était si compliqué de dire qu’il avait envie de se taper Casey – et peut-être plus – et qu’il savait pas comment faire ? « Bon t’as une gamine donc j’suppose que tu sais déjà comment on fait les bébés » plaisanta-t-il d’abord pour détendre l’atmosphère qui était trop lourde avec ses discussions sérieuses.

« Mec, regarde-moi, tu me connais. Tu connais Bea aussi, et pourtant … Y’a pas de … gars comme ci ou comme ça, de nana machin ou truc. Casey te plait ? Alors fais c’qu’il faut pour l’avoir, c’est tout. » Secouant la tête en s’allumant une nouvelle clope, Donovan posa son regard sur l’horizon, légèrement pensif. C’était dingue de se poser ce genre de questions pour une nana, lui il se les posait pas. Il se les posait maintenant qu’il allait être père, mais pour séduire Bea, il avait pas été question de tout ça, juste d’elle, et de lui. « Oublie que t’as aucune chance, vas-y fonce, on sait jamais sur un malentendu ça peut marcher » ajouta-t-il en se foutant ouvertement de la tronche du japonais.

Tirant une longue bouffée de nicotine, le tatoué reprit son sérieux un instant. Il savait pas vraiment d’où lui venait cette assurance, peut-être qu’en fait il avait toujours oublié qu’il avait aucune chance avec aucune nana le Donovan. Et c’est comme ça qu’il avait eu les plus jolies dans son plumard, qu’il avait pu aimer et être aimé de nanas comme Cassie, Ella ou Bea. Donovan réfléchissait pas assez pour se poser la question.
« Ca suffit comme paiement ce conseil ? » demanda-t-il finalement en retournant la tête vers Takeo.  


We Are Monsters
We never shoot to stun, we're kings of the killing. We're out for blood, we'll take them one by one C by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/06/2017
Messages : 345
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Quid pro quo   Jeu 4 Jan 2018 - 3:06
Takeo sourit nerveusement à la plaisanterie de Donnie sur le fait de savoir faire les bébés. Évidemment qu'il savait comment cela marchait. Mais dans le même temps, cela faisait tellement longtemps désormais qu'il n'avait pas remis le couvert ! La dernière fois remontait à avant son séjour en prison, soit plus de huit années en arrière... est-ce qu'il saurait encore s'y prendre ? La remarque du tatoué était ridicule, mais elle avait soulevé une vraie interrogation chez le japonais.

Il l'écouta ensuite, à la recherche de précieux conseils. Il avait comme l'espoir naïf qu'il puisse lui donner une formule magique qui fonctionnait à tous les coups... Mais les choses n'étaient pas aussi simple. Le militaire lui expliqua qu'il ne fallait pas se poser de questions, et simplement agir pour obtenir ce qu'on voulait. Agir sans trop réfléchir, faire le nécessaire pour avoir ce qui nous faisait envie, c'était pourtant quelque chose que le japonais connaissait. Il avait toujours vécu de cette manièr en fait, et encore plus depuis l'apocalypse. Mais lorsqu'il s'agissait du domaine amoureux, c'était totalement différent. Il en était simplement incapable.

Il rigola à la dernière phrase du tatoué. C'était une citation qu'il avait déjà entendu quelque part, mais il était incapable de se souvenir où. Takeo fixa Donovan, qui était clairement en train de se moquer de lui. « Mouais, c'est vrai que si ça marche pour un cas comme toi... » dit-il en haussant les épaules. En vérité, il enviait clairement l'assurance de son camarade sur ce sujet là. Lui était bien incapable de prendre les choses avec autant de légèreté. Son conseil n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, et Takeo y réfléchissait tandis qu'il continuait à jouer avec le sable à côté de lui.

Mais est-ce qu'il se sentait capable de prendre les choses en main avec Casey ? Certainement pas. Il ne savait vraiment plus comment s'y prendre, et il tenait trop à sa relation avec la blonde pour risquer de la gâcher. La vérité était qu'il ne pensait vraiment pas possible que les sentiments qu'il éprouvait pour elle soient réciproques. « Mais... Casey est vraiment... spéciale... » Pour ne pas dire particulière. Elle avait vraiment un caractère propre à elle, et il était plutôt difficile de savoir ce qu'elle pensait réellement de lui. Alors bon, tant pis...

Il décida qu'il ne ferait rien. Donovan avait sûrement raison mais Takeo ne suivrait pas son conseil. Il laisserait couler. C'était sans doute mieux ainsi. Toutes ces histoires de cœur, ce n'était pas pour quelqu'un comme lui. Il s'en était convaincu depuis longtemps maintenant. Avoir pensé le contraire, l'espace d'une seconde, était déjà idiot. Avoir espéré qu'il puisse se passer quelque chose avec elle l'était également. Et demander conseil, c'était sûrement une mauvaise idée.

« Ouais, ta dette est payée...» répondit-il avec un sourire. « Mais j'pense pas que ça marcherait avec elle... Tant pis, j'y pensais juste comme ça... c'est pas très important » mentit-il en haussant les épaules, faisant semblant d'en avoir rien à faire. « Enfin, bref ! » Il se releva, tapotant contre ses vêtements pour chasser les grains de sable qui s'y étaient invités. Il tendit ensuite sa main vers Donnie. « On devrait y aller. Tu viens à peine d'être nommé chef et tu branles déjà rien ! » plaisanta-t-il, surtout pour changer de sujet. « Oh putain, quand le bébé sera là et qu'il t'empêchera de dormir, qu'est-ce que tu vas être casse-couilleeeeeee ! »
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Quid pro quo   
Revenir en haut Aller en bas  
- Quid pro quo -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Quid de la douane de Ouanaminthe ?
» QUID DU PREMIER MINISTRE PIEDS SENTI ??????
» Quid des MMORPG ?
» Problème de connexion. Quid ?
» Quid: Le Design

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: