The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Enora Wood ft. Emily Bett Rickards -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 0:18

Enora Wood
26 ans Américaine Institutrice en maternelle THE REMNANTS

i've got a war in my mind


Explique ici le caractère actuel de ton personnage.

→ Le caractère d'Enora a du changer à cause de l'épidémie, mais surtout parce qu'elle est aujourd'hui effrayée de ce monde dans lequel elle fait de son mieux pour survivre. Elle n'aime pas les rôdeurs, elle n'aime pas les voir s'approcher, les voir se traîner là, sur cette terre qui ne ressemble plus à rien de tout ce qu'elle a pu connaître auparavant. Mais malgré cela, malgré toutes les horreurs, elle garde le sourire, Enora. Elle fait face à tout cela, n'est pas idiote et voit parfaitement que ce n'est pas un jeu. Elle pense souvent à son ancien métier et elle aime se dire que même si son objectif n'est plus tout à fait le même, elle donnait confiance et permettait aux enfants de toujours être optimiste dans leurs façons d'être et de faire. Elle pense aussi souvent au futur, Enora : « quand tout cela sera terminé » est l'une de ses phrases fétiches pour rassurer ceux qui doutent et se rassurer aussi elle-même  - de temps en temps. Elle aime le contact avec les autres, ça lui permet de se sentir encore vivante, par conséquent, elle est plutôt pacifiste, n'appréciant pas spécialement les conflits. Après tout, il y a déjà le problème des revenants à gérer, nul besoin d'en rajouter. Aussi donc Enora est du genre franche et spontanée, n'hésitant pas à dire ce qu'elle pense... quitte à être parfois un peu maladroite. Néanmoins, elle s'excusera très vite puisqu'elle est aussi sensible face à la douleur, la souffrance, la peine... Enfin, concernant les rôdeurs, Enora est facilement impressionnable bien que courageuse malgré tout ! Eh oui, elle est bien motivée pour faire de son mieux afin de défendre ceux qu'elle apprécie, mais il faut qu'elle ait bien calculé la situation au préalable. Elle n'agit que peu sur des coups de tête, préférant jouer la sécurité en créant des plans. Là-dessus, on peut dire qu'elle est têtue car elle ne se laisse pas faire et n'hésite pas à donner ses idées et ses avis sur diverses choses.


and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..

→ Enora mesure un mètre soixante-cinq pour une cinquantaine de kilos, ce qui fait d'elle une petite femme plutôt menue. N'étant que peu friante de sport auparavant, les quelques forces dans ses bras et dans ses mollets qu'elle a acquis sont grâce au maniement des armes depuis le début de l'épidémie. Sinon, ses cheveux sont blonds, mi-longs, souvent relevés en une queue de cheval pour qu'elle soit plus à l'aise sur le campement, dans la vie de tous les jours. Ses yeux ont conservé leur jolie couleur bleue, mais ses lèvres auparavant rosées sont souvent gercées à cause du temps, ou bien au fait qu'elle les mordille quand elle est stressée. A propos de son style vestimentaire, Enora est restée très simple en portant un jean noir avec un débardeur et une veste par-dessus. Aux pieds, des baskets d'une bonne marque qu'elle a réussi à trouver. En de rares occasions, Enora porte une robe qu'elle a conservé précieusement. Pour terminer, en ce qui concerne ses armes, la jeune femme possède un petit poignard à sa ceinture et une faucille pour se défendre sans faire de bruit.

a storm is coming


Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

→ Enora est née dans l'état de Californie, à Los Angeles. Sa mère était bibliothécaire tandis que son père tenait une entreprise de téléphonie. La jeune fille naquit à la fin du mois de Juillet 1991, sous une chaleur intenable. Fille unique, elle a fait le bonheur de ses parents qui avaient du recourir à une FIV (Fecondation In Vitro) pour avoir un enfant. En effet, son père était stéril depuis son adolescence à cause d'une précédente aventure très mal protégée... Néanmoins, l'amour qu'il y avait entre les deux parents d'Enora était très fort et ils avaient franchi les obstacles sans jamais baisser les bras ou penser une seule seconde à renoncer. Ce fut donc dans cette ambiance qu'elle vint au monde, aimée et chouchoutée.
Elle grandit comme n'importe quel autre enfant, choyée et comblée, mais avec une éducation assez stricte. Hors de question qu'elle soit capricieuse pour un rien ! Si elle souhaitait obtenir quelque chose, elle devait le faire par elle-même et le mériter. Au jardin d'enfants avec sa mère ou bien, un peu plus tard, à l'école, Enora était la jolie petite fille blonde aux yeux bleus, gentille et souriante. Toujours prête à aider les autres car c'était une valeur très chère à ses parents. Ils étaient axés sur le partage et l'entraide, se rendant parfois à l'église pour des oeuvres caritatives. La petite fille aimait ces moments car il y avait d'autres enfants avec lesquelles elle pouvait jouer.
Tout au long de sa scolarité, du moins jusqu'à la fin de son collège, Enora faisait de son mieux pour ramener des bonnes notes et faire la fierté de ses parents. Elle n'avait que quelques amis, mais des fidèles et sur lesquels elle pouvait compter. A côté de cela, rejoignant tous les soirs sa mère à la bibliothèque, l'adolescente se plaisait à rêver dans des livres, les dévorant les uns après les autres. C'était son passe-temps, tout comme faire un peu de shopping ou partir en voyage de temps en temps avec ses parents. En somme, elle était une demoiselle comme toutes les autres. Ce fut juste avant de rentrer au lycée, en 2005, qu'Enora a commencé à avoir des ennuis.
Un nouvel élève était arrivé dans sa classe, et il la suivit les trois autres années supplémentaires. Du genre mauvais garçon sur lesquelles toutes les filles se retournaient pour le regarder, l'admirer et espérer qu'il viendrait leurs parler. A l'inverse, même si Enora le trouvait vraiment beau, elle ne le "vénérait" pas autant que les autres filles, préférant demeurer la tête dans ses livres. Au début, le jeune homme ne la remarqua qu'à peine, puis il finit par s'intéresser à elle sans qu'elle n'en eut vraiment jamais connu la raison. Il la pointait du doigt en cours de sport, il lui faisait de mauvaise blague pour la faire tomber ou bien dérobait ses livres favoris. Puis, au cours d'une des rares soirées à laquelle s'était rendue Enora, la plaisanterie était partie trop loin : il l'avait ridiculisée devant tout le monde. En pleurs, trempée car elle avait été poussée dans la piscine, Enora était rentrée chez elle, ne voulant plus jamais retourner au lycée. Elle se sentait honteuse et avait l'impression que c'était de sa faute car elle n'était "pas comme les autres". Elle resta enfermée dans sa chambre près de deux semaines avant d'oser remettre un pied dehors. Là, sur la table de la cuisine, sa mère avait étalé de nombreuses lettres, une par jour, qui provenait de son "bourreau". Au début, elle ne voulut pas les lire, mais elle se sentit trop curieuse car il s'agissait après tout de lecture.
A la suite de ces excuses et de ce malheureux événement, les deux jeunes adolescents avaient fini par traîner ensemble, s'apprécier et sortir ensemble. Le cliché parfait, n'est-ce pas ? Mais Enora était amoureuse, rêvassait comme dans les livres qu'elle ne cessait d'apprécier. A côté de cela, la demoiselle proposait son aide pour les devoirs d'enfants plus jeunes, ce qui lui permettait de gagner un peu d'argent et de trouver sa future vocation. Elle s'était toujours bien entendue avec les enfants, malgré le fait qu'elle soit enfant unique. Elle avait des cousins, des cousines, plus jeunes et elle s'occupait bien d'eux dans les réunions de famille ; ses yeux toujours amusés et curieux plaisaient aux plus jeunes. Oui, c'était décidé, Enora souhaitait devenir institutrice.
En 2009, à dix-huit ans, elle posa donc sa candidature dans plusieurs universités et ce fut dans celle de Seattle que la jeune femme fut prise. Malheureusement, ce ne fut pas le cas de son petit-ami et une relation à distance débuta, perdura durant quelques mois avant de cesser d'un commun accord. Enora fit son petit bonhomme de chemin, faisant de nouvelles rencontres, revenant de temps en temps à Los Angeles pour voir sa famille et elle connut quelques aventures avec d'autres garçons. Tout doucement, elle se fit une place dans la société, obtenant cinq ans plus tard, en 2014, son diplôme ainsi que son concours pour devenir institutrice. Elle avait vingt-trois ans, et comme elle avait fait un stage en dernière année et que l'école était satisfaite de son engagement, de ses motivations et de sa bonne humeur, elle obtint également un poste là-bas. D'abord un remplacement de quelques mois, puis elle eut un temps plein.

on the highway to hell


Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

→ Enora ne vit pas cette première année de travail passer. Elle était très investie, adorant se lever le matin pour voir et enseigner aux enfants de sa classe. Elle s'entendait bien avec à peu près tout le personnel, ayant bien sûr plus d'affinités avec certains que d'autres. Tout semblait aller bien dans le meilleur des mondes jusqu'à ce que des événements étranges commencent à survenir. Alors qu'une nouvelle année avait débuté depuis à peine un mois, des personnes sont agressées dans les rues, un élève de lycée devint subitement violent vis-à-vis de l'entourage. Enora suit l'enquête dans les journeaux, tachant de ne pas y penser ou d'imaginer le pire comme certains parents purent lui communiuer leur peur. Elle fit de son mieux pour être professionnelle, rassurer aussi de son mieux les enfants de cinq-six ans auxquels elle enseignait et qui, bien sûr, parlaient entre eux avec une imagination surdébordante. Au bout du quatrième jour, de moins en moins d'enfants étaient en classe, des rumeurs circulaient à propos de "morts qui se relèveraient". Enora sentait un vent d'inquiétude monter en elle, mais que pouvait-elle bien faire ? Elle continuait de vivre malgré cela, commençant à se sentir de moins en moins en sécurité hors de chez elle.
Un virus. Mais qui dit virus, dit contagion. Alors l'école ferma, comme bon nombre d'autres établissements qui accueillaient du public. La police circulait dans les rues, Enora les entendait et les voyait, accoudée à son fenêtre, son poste de télévision la tenant informée des dernières nouvelles. Mais quelles nouvelles ? Elles n'étaient pas bonnes. La situation ne faisait qu'empirer et même se plonger dans l'un de ses livres préférés ne permit pas à la jeune femme de penser à autre chose. Les jours qui suivirent semblèrent faire revenir un sentiment de sécurité mais qui fut de très courte durée. Il ne s'agissait plus d'un simple virus, mais d'un trop grand nombre de personnes qui se... réveillent ? Enora suivit les consignes en demeurant chez elle, sortant le moins possible, mais ces jours-là lui rappelèrent de mauvais souvenirs. Seule, isolée dans son appartement, elle finit par vouloir sortir pour rejoindre un de ces fameux camps de réfugiers. Elle avait besoin de savoir réellement ce qui se passait et, surtout, de ne pas être seule à affronter ce qu'elle ne comprenait pas.
Ce fut donc vers fin octobre qu'elle saisit un sac, y enfouit le strict nécessaire puis partie dans la ville, la découvrant à feu et à cendres, se demandant de quelle manière est-ce qu'elle réussit à la traverser pour rejoindre un camp de militaires. Elle ne savait pas quoi faire, avait clairement l'impression que le monde s'effondrait sous ses pieds et que rien ne serait plus jamais pareil. Elle n'avait pas tout à fait tort, dans le fond, plus rien ne serait jamais plus pareil. Enora resta dans le camp un peu plus d'un mois et demi, un très long mois et demi durant lequel elle apprit à se battre (un peu) grâce à l'aide de plusieurs personnes plus fortes qu'elle et envers lesquelles elle se sent redevable. Elle vit les infectés, mais la toute première fois, elle avait cru mourir sur-le-champs. Elle s'en souviendra longtemps, de cette tétanie qui s'était emparée de son corps, la clouant sur place face à ce malade qui se traînait, mâchoire défaite, dans sa direction. Aucun autre sentiment que celui de la peur n'était remonté jusque dans son cerveau et ce fut grâce à un homme qu'elle se tira de cette transe. Elle n'avait jamais rien vu de plus effrayant de toute sa vie.
Un peu plus tard, avant le début de l'année 2016, Enora quitta le camp de réfugiers avec un petit groupe de quelques personnes. Rester dans la ville n'était pas une bonne idée ; les militaires ne s'en sortaient plus, les infectés étaient de plus en plus nombreux, le chaos et la désolance était telle que plus rien ne ressemblait au passé. Ils partirent donc à plusieurs dans les terres, s'éloignant le plus possible de la grande ville. L'hiver était glacial, la route fut longue d'autant plus qu'ils ignoraient où s'installer. Ils vagabondaient de maisons en maisons, se retrouvant plusieurs fois à dormir à la belle étoile. Durant près de six mois, Enora apprit à survivre - une chose dont elle ne se serait jamais cru capable si on lui avait posé la question. Chacun avait une place au sein du groupe et la sienne était d'élaborer des plans, des projets, pour les jours qui défilaient, de compter les rations et vivres qui restaient à manger. Elle ne s'occupait que rarement des rôdeurs, sauf quand elle y était vraiment obligée.
Les mois passaient mais aucun ne se ressemblaient. Parfois c'était plus simple que d'autres, parfois ils mourraient de faim, d'autres fois ils avaient une certaine chance pour la nourriture. Parfois ils tombaient sur des infectés, mais ils tinrent bon malgré les pertes humaines. Dans l'esprit d'Enora, rien ne lui paraissait normal. Pourquoi fallait-il fuir ? Pourquoi fallait-il tuer ce qui était cependant des êtres humains ? Pourquoi est-ce qu'elle avait de la chance d'être encore en vie, elle ? Elle qui n'était pas une grande combattante à l'inverse des trois autres de ses camarades qui avaient trouvé la mort ? Elle cherchait la réponse à ses questions tous les jours sans parvenir à en trouver les réponses. Tout cela défiait la logique même. Ils étaient cinq au départ de Seattle, ils n'étaient plus que deux. Elle et un autre survivant.
Ils poursuivaient la route, marchant en long en large et en travers sans trop savoir où ils se dirigeaient. L'été était là, comme eux. Le temps sec, lourd et le soleil brûlant les ralentissaient et les épuisaient. Enora essayait de continuer à voir le bon côté des choses, mais ce côté-là s'amenuisait au fil des pas qu'elle faisait, au fil des jours auxquels elle survivait. A quoi bon survivre ? Qu'y avait-il au bout ? Une récompense ? Peut-être que c'était ça. Peut-être qu'elle devait garder espoir, ne jamais oublier que c'était elle le sourire de sa famille dont elle ignorait tout. Elle imagina que ce fut grâce à cela qu'ils parvinrent essoufflés, brûlés par les rayons de soleil, fatigués tout court de cette aventure, à rejoindre un ranch où un groupe était déjà installé. Enora pleura pendant deux jours de cette nouvelle chance incroyable qui s'offrait à elle.
A partir de ce moment-là, la jeune femme fit de son mieux pour retrouver son enthousiasme et sa bonne humeur qui était auparavant si communicative. Elle fait sa part du travail, n'ayant pas peur de mettre la main à la pâte, appréciant toujours apporter son aide. Grâce à plusieurs survivants, elle apprend comment se battre et manier un bâton qui lui permet de faire moins de bruit qu'un éventuel révolver. L'hiver a été particulièrement rude encore une fois, mais Enora est toujours là. Elle essaie de penser de moins en moins à sa vie d'avant pour ne pas fondre en larmes sur-le-champ. La jolie blonde espère malgré tout que cette apocalypse trouvera sa fin rapidement. Parce que dans les livres, il y a toujours un happy end, n'est-ce pas ?

time to meet the devil

• pseudo › Shina
• âge › 23 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Via un top-site
• et tu le trouves comment ? › Parfait ! J'ai vraiment hâte de jouer ici !
• présence › Tous les jours !

• code du règlement › Ok Morgan
• crédit › Tumblr
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Marteau, poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 1923
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 0:20
Bienvenuuuuuue ! Very Happy
J'adore le choix pour l'avatar **




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Administrateur
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event : glock17, M16, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 5794
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 0:50
Sois la bienvenue Smile bonne rédaction de fiche !


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un bâton télescopique.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 654
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 1:12
Bienvenue à toi ! Wink


Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 1:26
Bienvenue ! J'aime bien l'avatar aussi !

Bon courage pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas  
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: couteau de cuisine japonais - Glock 17 Gen4 - des fléchettes pro métalliques
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/10/2016
Messages : 8649
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 1:29


bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour ta fiche !
Si tu as des questions n'hésites pas

Il faudra cependant changer le prénom et le nom. Nous avons déjà une Sarah et un Jefferson ^^.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. Out tryna find the American dream.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   Dim 20 Aoû 2017 - 1:30
Mais ... Mais ... Mais ... C'est complèèèèètemennnnt dinngueeee !!! affraid

Le combo du nom et du prénom de ton personnage forment le nom des deux personnages que je joue ici O_O

Je suis désolé mais ... Il fallait que je le dise parce que ... ça n'arrive qu'une fois dans une vie je crois :MisterGreen:

Enfin bref ... Bienvenue à toi et je plussoie mes VDD pour le choix de l'avatar !

Bonne rédaction ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Enora Wood ft. Emily Bett Rickards   
Revenir en haut Aller en bas  
- Enora Wood ft. Emily Bett Rickards -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» (F) EMILY BETT RICKARDS ▬ une soeur, pas si soeur que ça...
» Colton Haynes | Meilleur ami + Ambiguë
» [F] ▲ ELIZA TAYLOR-COTTER - Hey Little Sister, this could be better...
» Le mensonge est l'arme des forts *FT. A. Riley Miller
» melody&alvin → toutes les bonnes choses ont une fin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: