The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Worst Rommate Ever -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Lun 11 Sep - 21:35
Comme si tout pouvait être arrangé en étant optimiste. Ne devrait-t-il pas se dire, de temps en temps, que si c'était le cas. Toute cette situation aurait déjà trouvé un arrangement ? Et qu'il serait retourné au Canada sans plus attendre, auprès de sa famille pour reprendre sa vie là où il l'avait laissé ? Néanmoins, si tous les problèmes ne trouvaient pas résolution, ils avaient forcément tous une cause. Jeff comprenait très bien la cause des souffrances de Connor. Quand une chose semblait s'arranger, d'autres qu'il pensait maîtriser lui glissaient entre les doigts... N'était-ce pas leur lot à tous ? De quoi préférer se refuser de s'attacher à qui que ce soit, de peur de devoir faire face aux conséquences qui se produiraient une fois qu'on le perdrait...

Ce dernier semblait avoir très bien identifié les causes de ses problèmes, et si la plupart tournaient autour de la grecque, ils n'avaient fait que se compliquer avec le temps... Des non-dits, un manque de communication certain, la peur sans doute... Et même l'intervention d'une autre personne ? Le canadien qui écoutait attentivement son ami n'avait pas fait le lien entre les deux choses qu'il venait d'entendre, sans doute parce qu'il s'était bien trop souvent répété ce prénom dans sa tête, pour ne pas s'étonner de l'entendre... Mais ... ? Caroline et Connor ? ...

Il avait toussoté bruyamment, la gorgée de whisky qu'il venait de boire lui brûlait la gorge. C'était une mauvaise blague, au pire le scénario d'un épisode d'une fiction rocambolesque et absurde ... Non, certainement pas. Ce qu'il ressentait à ce moment était complexe, à la fois de la colère, de l'incompréhension, de l'amertume, de la tristesse, qu'il masqua péniblement en continuant de siroter son whisky comme si de rien n'était. S'il avait été plus impulsif, il se serait jeté sur son ami pour le cogner, mais, à quoi bon ? Il n'y avait rien eu entre la jeune femme et lui qui justifiait un tel comportement, et si son ami avait été au courant qu'ils s'étaient rapprochés, peut-être les choses se seraient-elles passées autrement ? En tout cas, si lui avait su ça plus tôt ... Il n'aurait sans doute pas agi de la même manière, et peut-être les choses ne seraient pas aussi compliquées qu'à l'heure actuelle dans son esprit...

C'est à la conclusion du récit de Connor qu'il avait tout doucement relevé son nez de son verre " Je vois... " avait-t-il conclu lui aussi, un peu amer. Toutefois, si lui aussi se mettait à se sentir mal, ils finiraient encore par tourner en rond, et tout ceci n'aurait servi à rien -à part nettoyer la piaule- alors il se redressa sur le canapé, attrapant la bouteille des mains du sportif pour se resservir. " Donne-lui du temps mec... " il lui épargna toutefois le baratin du style que si elle ne lui revenait pas, c'est qu'elle ne lui appartenait pas au départ qui seraient un peu mal venus, d'autant qu'il ne connaissait pas Elena si bien que cela. Du temps, lui aussi il en aurait besoin pour digérer ce qu'il venait d'apprendre " Je comprends que tu regrettes mais... Je t'apprendrais rien en te disant que la machine à remonter dans le temps est en panne... " Jeff poussa un bref soupir, faisant tourner son verre entre ses doigts, comme s'il y cherchait une réponse " ... Mais, pourquoi vouloir effacer nos erreurs ? Après tout, c'est grâce à elles qu'on pourra savoir comment agir bien par la suite non... ? " dit-il sur un ton un peu incertain. Est-ce que quand c'est trop tard, ce n'est pas forcément trop tard ? Lui, en tout cas, il préférait éviter de tels pronostics, visiblement, dernièrement, il s'était planté en beauté.
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1461
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Lun 11 Sep - 21:59
« Du temps pour quoi ? » Reprit-il avant de sourire, puis de rire. « Réfléchir ? »

Le temps était précieux, et ils le gaspillaient en discussion futiles, en réflexions inutiles, en tout ce qui n’avait aucun sens, aucune importance. Connor ne voyait même plus l’intérêt d’essayer, alors que tout lui échappait encore. Ces jours perdus à se prendre la tête, c’était comme du sable entre ses doigts qu’il ne parvenait pas à rattraper. Il ne lui restait que le souvenir de ces sensations sur ses paumes, la démangeaison des grains dans ses replis, et rien d’autre.

« Réaliser soudainement qu’elle ne peut pas se passer de moi ? » Même pour lui, ça ressemblait à une mauvaise blague.

La vérité, c’était que même lui n’y croyait plus. Et à la place d’Elena, il ne se donnerait probablement pas la peine d’essayer. Il ne se choisirait pas sur un lot de prétendant. Oh certes, il avait toujours un physique avantageux, une belle gueule. Mais à force, Connor avait l’impression que c’était tout ce qui lui restait : des yeux bleus hypnotisant de noirceur avec du vide derrière. Il n’était pas si intelligent, ni très malin, juste… Loyal, trop, à la limite de l’absurde.

« Elle a eu touuuut le temps qu’elle voulait pour ça, je crois que ça ne sert plus à rien d’espérer, à part m’enfoncer un peu plus. » Assura-t-il à son ami, saoul mais parfaitement lucide sur son état et sur ce qui l’attendait. « Tu sais quoi ? La solitude me va bien mieux. »

Se perdre entre les cuisses d’une nana, il s’en passait. Il ne ressentait pas le manque, la dernière lui avait suffi. Ce qui avait suivi, c’était juste la culpabilité de s’être laisser aller ailleurs. N’avait-il pas seulement fait souffrir Elena en profitant de Caroline ? Et s’il ne s’en rendait pas compte, il y en avait un autre qui endurait encore le pire de ses actions.

« Quand tu trouves du réconfort dans les bras d’une femme, et que y’a rien derrière, y’a aucun réconfort en fait. Juste… Un bref soulagement avant que tout t’écrase à nouveau. » Fit-il d’une voix grave et enrouée, les yeux perdus au plafond. « C’est qu’une seconde d’un souffle que tu reprends et qui t’échappe tout aussi vite. » Il serra la mâchoire, avant de reporter son verre à ses lèvres : « J’arrête avec ça. »

C’était une promesse qui se faisait. Affalé sur son fauteuil, il se redressa avant de planter un index sur Jeff :

« Et j’te déconseille d’te lancer là-dedans si c’est juste pour souffler. » Lui fit-il.

Il ne voulait pas qu’il puisse souffrir de ce que les femmes faisaient de pire. Il ne méritait pas ça. Et il était prêt à l’enfermer dans cette chambre pour le protéger de ces vipères succubes diaboliques :

« Donc… Tu comptes me dire un jour avec qui tu penses avoir tes chances ? » Souffla-t-il en changeant de sujet comme d’humeur soudainement : « J’veux vivre ta vie par procuration, Jeff. Elle a l’air bien mieux que… Celle-ci. » Il se désigna, avant de désigner son coin de la pièce.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Dim 17 Sep - 2:02
Son manque d'information, que son meilleur ami comblait à loisir suffisait pour lui faire comprendre que ce qu'il se passait entre ce dernier et Elena était loin d'être simple. Un vrai sac de nœuds dans lequel ils avaient du se perdre sans le vouloir et dont ils peinaient à trouver une issue qui leur serait favorable. Jeff ne pouvait que regretter d'entendre Connor lui expliquer à quel point lui-même avait fini par laisser tomber, s'il ne préférait pas se mêler de leurs affaires à l'ordinaire, il réalisait à quel point c'était une véritable bénédiction de ne pas y être associé ! Sauf que ce même constat le ramenait inévitablement à ce qu'il avait compris -sans trop de mal- il y a quelques minutes, à propos d'une jeune femme avec qui il aurait bien souhaité s'égarer davantage...

Sans doute que d'exprimer aussi librement ce qu'il ressentait devait être libérateur pour son colocataire puisqu'il commença à argumenter -bien qu'avec peu de conviction- à propos des femmes, et de la souffrance qu'il ressentait désormais, levant définitivement son drapeau blanc quant à tout ce qui avait attrait aux relations amoureuses. Pouvait-t-il être aussi catégorique ? " Ouais ... Ouais ..." commenta le rouquin sans quitter son verre des yeux. Même s'il ne le connaissait que depuis environ un an, il s'imaginait sans trop de difficultés comment il était à l'origine, un tombeur, à n'en pas douter. Et pour en avoir eu quelques échos, l'épidémie ne l'avait pas limité, sauf quand il se comportait comme un abruti. Alors qu'il admette comme cela qu'une femme soit parvenue à l'atteindre bien plus qu'il ne l'aurait imaginé signifiait bien plus pour lui que de simplement laisser tomber parce que ça ne lui convenait pas, comme un plat qu'on souhaiterait n'avoir jamais goûté...

Son regard lorgna de son verre, désormais vide, jusqu'à l'index de Connor, qui de la même manière lui déconseillait de tomber dans les mêmes pièges. " Sûr qu'il vaut mieux y trouver son compte, oui... " souffla amèrement le rouquin en faisant basculer les dernières gouttes du liquide ambré d'un côté à l'autre de son verre. Le canadien lui, n'en demandait pas tant, et au fur et à mesure que Connor lui partageait son opinion, il pensait avec regret qu'encore une fois, bien que respectueux du mal-être de son ami, cette fois-ci, et pas seulement parce qu'il ne souhaitait pas en parler. Il devrait s’accommoder du sien tout seul, ce qui, bien que s'opposant à lui avec véracité, était bien plus effrayant que de tout ce à quoi il s'imaginait déjà renoncer.

Aussi, quand son ami chercha à savoir ce que lui préférait oublier pour le moment, il préféra le prendre avec légèreté, roulant des yeux " Nan ... Un autre jour... " Lequel ? Sans doute celui où le ciel aura définitivement fini de lui tomber sur la tête. Sauf qu'il souhaitait être un peu plus prudent désormais " ... Hé là chef... Nos verres sont vides ! " lui indiqua-t-il tout à coup en entrechoquant son verre avec le sien pour qu'il le resserve. " Tu devrais pas être si dur avec toi-même Bro ... " constata Jeff avant de boire une gorgée " Et puis ... Tu crois vraiment que ça vaut mieux d'être dans mes pompes ? ... " il secoua négativement la tête, loin de lui l'idée de se plaindre, il se contentait très bien de ce qu'il avait, et de ce qu'il était de toute façon. " ... Je pourrais très bien m'être complètement planté, tu me connais, ça serait pas étonnant non ? " même lui n'y croyait pas " Aussi foutu que ce monde soit... Une femme reste une femme, le jour où on les comprendra..." finit-t-il en haussant les épaules, comme si ça ne devait pas être trop étonnant, dissimulant avec difficulté la peine qu'il ressentait " Bon, je sais que tu m'as toujours envié ma descente légendaire mais à part ça ... " conclut le rouquin avec un petit rire nerveux, tentative maladroite de détourner un peu le sujet.
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1461
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Dim 17 Sep - 11:00
Connor resservit son ami avec une petite moue, revenant en faire autant pour lui-même si son verre n’était pas tout à fait vide. Ses propos sur ses relations avec les femmes avaient l’air d’avoir sérieusement remué ce brave Jeff qui ne savait plus trop quoi lui dire. Peut-être était-ce l’alcool qui lui faisait lâcher ça comme une bombe : lui, Connor Gary Shepard, abandonnait avec les femmes, définitivement. Il n’était pas sûr d’y croire lui-même, mais en tout cas, il s’était résolu depuis un moment. Elena l’avait définitivement marqué, et il n’était pas sûr de pouvoir, ni de vouloir, revivre ça un jour dans sa vie pour une autre.

La question de Jeff lui arracha un vrai rire : ça valait mieux d’être dans ses pompes ouais ! C’était la boisson qui le rendait aussi tendre et convaincu par ses propos, pas de doute là-dessus. Sinon, Connor ne se serait jamais permis d’être aussi enjoué par cette idée, bien trop pudique là-dessus, et surtout loin d’encourager le contact et le rapprochement avec les hommes.

« Tu rigoles ? J’ai grave envie d’être toi, mec ! » Lança-t-il avec tellement de sincérité que ça aurait été difficile de le contredire.

Connor se sentait le pouvoir de cent hommes, capable de convaincre n’importe qui dans son argumentaire affûté. La vérité, c’était qu’il avait probablement l’air d’un gros abruti, mais ça, il n’était pas en état de le voir. Ça aurait probablement le mérite de faire plaisir à Jeff, voire à le faire rire avec un petit effort, tout du moins de chasser cette tête abattue qu’il portait depuis… Depuis… L’homme ne savait même pas depuis quand il avait perdu son sourire. A dire vrai, il avait un peu perdu le fil :

« La façon dont tu arrives à voir le monde, à être toujours positif, à d’abord voir le meilleur en chacun, c’est ultra cool… ça veut dire que t’es capable de passer au-dessus de tout ce qui te fait du tort ou te blesse, et ça, mec… » Il s’interrompit.

Il venait de perdre le cours de sa pensée brièvement. Réfléchissant encore un moment, il trempa ses lèvres dans son verre avant de soudainement avoir l’illumination :

« Ça, c’est digne d’un super héros. » Reprit-il avec toute la conviction du monde. « J’suis sûr, toi, t’es capable de comprendre une femme, en fait. »

Avisant Jeff d’un regard perçant qu’il aurait été difficile de contredire, Connor prit une profonde inspiration. Voilà, c’était dit : son meilleur ami était un peu le superman de ce monde, grand philosophe et psychologue des temps presque modernes, capable de soulever des montagnes par l’esprit. Il avait le super pouvoir de devancer les envies d’une femme qui ne savait même pas ce qu’elle voulait. Impressionnant, n’est-ce pas ? Mieux que ça !

« Et tu t’es pas trompé, t’es bon pour cerner les gens et… Si tu dis que y’a un truc avec cette nana, y’a un truc, c’est tout. » Fit-il sur le même ton, avant de lever son verre : « A toi, Jeff ! » Le salua-t-il pour trinquer. « Et à tes futures victoires ! »

Et cul sec !


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Sam 23 Sep - 1:37
Pour lui, rien ne justifiait qu'il souhaite vivre à sa place, et pourtant son coloc semblait croire dur comme fer à ce qu'il affirmait. L'incompréhension et le ressenti complètement à l'opposée des deux hommes n'était pas du fait de l'alcool. Jeff se sentait heureux du parcours qu'il avait accompli, tâchant de rester organisé et de garder les choses sous contrôle du mieux qu'il pouvait. Mais à ce moment précis, ils ne pourraient pas se comprendre. Bien que humble, il en deviendrait presque de mauvaise foi lui avec de telles conclusions...

Mais qu'importe l'incompréhension et les qui pro quo quand on a un meilleur ami comme Connor ? S'il ne moucha pas mot à propos de la descente du Canadien qui n'était que rarement ivre, ou du moins, pas de la manière qui dérangeait les autres et qui le faisait avoir des regrets. Boire était pour lui un plaisir, comme ce whisky, bien qu'il ne put s'empêcher de laisser échapper un rire, toussotant pour se ravoir en essuyant le liquide ambré qui perlait au coin de ses lèvres, il faisait les grands yeux à son ami qui lui dressait un portrait plutôt réaliste de lui.

Il n'espérait pas tant, mais sa bouche entrouverte -prête à gober les mouches- et son regard surpris indiquaient pourtant qu'il était réceptif, et en réalité, même assez ému des propos de son ami. Quand il avança le fait que ses qualités n'auraient rien à envier à certains super héros, le canadien ne put s'empêcher de rire à nouveau spontanément.   " Carrément ? Avec la cape, et les super-pouvoirs et tout ? " exagéra-t-il, le suivant dans son délire. Et dire qu'à la base, c'était le sportif qui avait besoin d'être reboosté, et voilà que la situation s'était inversée sans crier gare !

Mais le joueur de base-ball avait plutôt fait mouche, convaincu autant des capacités de son ami, des avantages que représentaient sa vie, et de sa vie sentimentale qui s'annoncerait favorable. Si seulement il savait réellement de quoi il était réellement question, mais le rouquin n'avait pas le cœur de gâcher un tel enthousiasme, ou encore de parler réellement de ce qui l'avait troublé. Au contraire, il se prêta au jeu, trinquant alors avant de boire d'une traite ce qu'il restait dans son verre.  " Merci Connor ! " il se redressa alors, lui tendant le poing pour un petit Check en règle avant qu'il lui prenne la bouteille servant son verre avant de servir le sien.

" … Mais rassure moi, parce que bon...Autant faire les choses bien : Je tiens plus de Batman que de Superman quand même ? " parce que bon, pour lui, il n'y avait même pas photo au niveau de ses préférences.  " Non plus sérieusement... Je ne ferais pas aussi bien que toi, mais, tu sais à quel point je t'estime alors... A toi Connor ! " ils trinquèrent à nouveau tous les deux.  " Et à toutes ces choses bien qui ont encore le temps de nous arriver ! " avant que liquide ambré ne vienne réchauffer son corps tout entier, tout comme le cœur de ces deux hommes qui, malgré tout ce qu'ils avaient pu vivre, étaient toujours là, à se battre. Un petit silence s'était d'ailleurs installé suite à ça, mais ce n'était pas de la gêne, ou autre chose, à les observer, ils étaient sans doute simplement contents d'apprécier ce moment.  " C'est fou à quel point je sens la flemme venir là ! " dit-il en lui adressant un clin d’œil alors qu'il était affalé dans le canapé de leur piaule.  " Tu crois qu'on peut déposer un certificat genre pour demain si les autres ont besoin d'un coup de main ?  … Bien que c'est pas vraiment la saison pour attraper la grippe... " constata-t-il en riant et en haussant les épaules… Un poltron lui ? Non...Un super-héros ? Peut-être pas, mais s'il en était un, sans doute du genre futé alors.
Revenir en haut Aller en bas  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 1461
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Dim 24 Sep - 11:36
« J’pense que y’a pas moyen que t’y échappes. » Blagua l’homme avec un grand sourire, conscient que l’ambiance s’était détendue soudainement, que Jeff était revenu. Le changement était imperceptible, mais Connor avait pu le sentir. « Et l’alcool, parait que ça aide à lutter contre les maladies, donc t’as encore moins d’excuses ! » Ajouta-t-il avant de se marrer comme un abruti.

Le sportif se sentait libre ce soir. Libre de parler, de dire des conneries, de se plaindre. Le poids de ses propos s’était envolé, pour ne laisser place qu’à un espace vierge de tout. Un entre-deux qu’il appréciait plus que tout, avec lequel il se sentait finalement à l’aise. Soudainement, la culpabilité n’existait plus. Il n’y avait que lui et son meilleur ami, pour un moment inédit depuis longtemps. Un instant qu’il n’aurait pu partager avec que lui, en définitive. Une pause sur la route, accompagnée d’alcool, avant de reprendre le poids de ses torts et de ses regrets.

__________________

Connor trempa son poids endoloris dans une bassine d’eau glacée, pour soulager la douleur. Enfermé dans sa chambre, il n’était rentré que depuis quelques minutes, et avait tout fait pour ne croiser personne. A raison : le coup qu’il avait mis à Ludwig et le réveil en fanfare avait posé sur le ranch une lourde ambiance et il n’y était pas pour rien. Pourtant, sa sœur, et d’autres, avaient réussi à le trouver pour lui passer un savon monumental. Qu’est-ce qu’il lui avait pris ? Pourquoi devait-il s’en justifier ? Cette petite crasse de Nolan s’amusait bien à le faire passer pour un pauvre type violent gratuitement, Connor était prêt à se satisfaire de ça.

Il avait eu droit à un moment de répit, de solitude, jusqu’à l’arrivée de Jeff dans la chambre qu’il partageait. Le sportif lui jeta un coup d’œil avant de détourner le regard. Il sortit de sa main de l’eau lorsque la température lui engourdit les doigts, avant de la replonger. Il avait besoin de faire dégonfler ses chaires. Quand Jeff vint se poser juste en face de lui, Connor roula des yeux : non, il n’avait pas envie d’un autre sermon de gamin de trois ans. Aussi l’arrêta-t-il très vite avant qu’il ne puisse en placer une :

« Si t’es venu me dire les mêmes choses que les autres… » Commença-t-il d’une voix grave, lourde, tout à fait conscient de ce que ça impliquait pour lui. « Tu peux t’économiser, t’en fais pas. »

Il craignait à peine plus la venue de Carmen pour venir le réprimander. Connor était paré à tout, à dire vrai. Tout à fait au courant qu’il allait se prendre une charge monumentale.

« J’sais que j’ai merdé. » Ajouta-t-il sur le même ton, en affichant une grimace de douleur.

Le froid lui faisait un mal de chien, mais au fond, il le méritait.


La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Invité
Invité
avatar
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   Mar 26 Sep - 10:11
" Merde, j'aime pas quand t'es aussi catégorique. " plaisanta-t-il à son tour, le sourire que partageaient les deux hommes ainsi que le changement d'ambiance avait au moins pour mérite de leur faire retrouver leur complicité habituelle. " Mais non ... Il doit bien y avoir une faille, et puis tant que je dois pas souffler dans le ballon ! " lâcha-t-il en éclatant de rire lui aussi.

Ils avaient réussi à faire-fi de tout ce qui les dérangeait pour le moment. L'incertitude du lendemain, les rôdeurs, les femmes, les autres... Se poser avec son meilleur ami et boire un coup. C'était pas grand chose, il n'y avait qu'eux avec leur complicité pour pouvoir partager ça, et ce moment serait sans doute passager, bientôt chassé par d'autres qui ne seraient sans doute pas aussi agréables à se remémorer, mais il s'estimait content d'être encore capable de relativiser et lâcher prise, dans ce monde qui courait à sa ruine... " Allez, ressers nous chef ! "

__________________

C'était une après-midi calme en apparence, même si à peu près tout le monde au Ranch s'était réveillé en trombe à cause de l’événement qui s'était produit un peu plus tôt la veille. Connor avait surpris Elena et Ludwig et avait frappé ce dernier. Et puis il s'était ramené l'air de rien un peu plus tard dans la chambre, et ils s'étaient à peine parlés depuis. Jeff lui s'était levé un peu plus tôt comme à son habitude pour aller faire son footing et prendre son petit déjeuner avant de flâner tranquillement le reste de la matinée. Il avait décidé de revenir dans la chambre pour aller chercher quelques affaires et était tombé sur son colocataire, assis sur son lit à plonger sa main dans une bassine d'eau glacée.

" Salut vieux... " lui dit-il sur un ton calme avant de faire quelques pas dans la chambre et d'aller se saisir d'une bouteille d'eau dont il but quelques gorgées, avant d'aller chercher un grand carnet et un crayon pour finir par s'affaler dans le canapé, juste devant le sportif qu'il observait sans vraiment réussir à croiser son regard, avant qu'il ne prenne les devants et lui indique clairement qu'il ne voulait pas parler de ça, et qu'il savait qu'il était en tort. " Hé mec ... Pourquoi tu montes directement sur tes grands chevaux ? " il s'était alors redressé, le sourcil haussé à l'attention de son vis-à-vis " La seule chose que je voulais te demander c'est ... " et il leva alors le bras, avec le poing fermé, avant de relever son index, majeur et annulaire. " Combien de doigts j'ai là !? " ... il ne parvint pas à garder son sérieux très longtemps  et finit par éclater de rire avant de se poser à nouveau confortablement dans le fauteuil, ouvrant le carnet, griffonnant déjà quelques traits sur le papier vierge.

" T'es assez grand pour prendre et assumer tes décisions tout seul Shepard... " il n'avait pas relevé le nez de son calepin, concentré sur son dessin. " Juste que ouais, selon moi c'est dommage que ce soit arrivé, et Ludwig ne méritait pas ça... " c'était ce qu'il pensait de tout ça, maintenant, est-ce qu'il allait lui le sermonner ou lui faire la morale ? Certainement pas. C'était son ami et il s'efforçait d'être à ses côtés pour le soutenir, même s'il avouait sans hésiter que certains des derniers actes du joueur de base-ball causaient beaucoup de torts aux autres.

C'est après quelques secondes qu'il releva les yeux de son cahier " La joie des quiproquo hein ? " il haussa alors les épaules avant de se concentrer à nouveau sur son dessin " Tu devrais essayer de te tenir tranquille ces prochains jours Bro... " et puisqu'ils étaient déjà au vert, ne restait qu'à lui de faire de son mieux pour éviter de s'emporter comme ça à tout bout de champ, parce que de ce qu'il avait entendu depuis ce matin au Ranch -que ce soit de la bouche de Nolan ou d'autres qui en avaient été informés soit par ce dernier soit en y assistant- C'était beaucoup de bruit pour rien ! D'ailleurs il ignorait les conséquences que ça aurait, mais il se disait que mine de rien, vivre en colocation avec ce gars là ? Mais non, c'était pas du tout panique à bord, au contraire !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Worst Rommate Ever   
Revenir en haut Aller en bas  
- Worst Rommate Ever -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans
» This is your worst nightmare !
» (F) LOLA SANDSTRØM • "be yourself" is the worst advice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: