Partagez | 
 

 The Butterfly Effect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
Auteur
Message
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 5055
MessageSujet: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 15:01



The Butterfly Effect
Animation American Dream

La théorie du chaos, cette théorie selon laquelle un battement d'ailes de papillon peut causer un ouragan à l'autre bout de la planète. Vous le connaissez sans doute tous, et le moment est venu pour vous de prendre conscience de cette réalité bien plus intimement.

Il y a un peu moins d'un mois, vous n'avez pas manqué d'apercevoir la fumée noirâtre qui assombrissait peu à peu le ciel de Seattle et aucun d'entre vous n'a eu besoin de se rendre sur place pour en venir à la conclusion que quelque chose de grave était arrivé. Lors de vos excursions en ville, vous avez sans doute également remarqué le nombre de rôdeurs un peu plus conséquent qui errait dans les rues. Mais pourquoi s'inquiéter de quelque chose qui ne vous concerne pas directement ? Le phare, surtout son parc, vous a jusqu'alors préservé d'un grand nombre de fléaux qui semaient la panique en ville.

Vous auriez dû prendre cette nouvelle menace au sérieux, mais il est trop tard maintenant, votre petit confort est terminé.

Une nuit banale, comme toutes celles que vous avez connues jusqu'alors. Ariel est chargé du second tour de garde et, si rien n'annonce une catastrophe, il se réveille en sursaut en haut de la tour radio en percevant des bruissements. S'il est encore à moitié endormi, votre camarade remarque rapidement le petit groupe d'une dizaine de morts qui approche. Ayant dans l'optique de descendre de son perchoir afin d'aller vous avertir, l'évidence est telle qu'il n'a pas le temps d'arriver en bas que déjà les rôdeurs encerclent la tour. Pris de panique, ses hurlements pour vous alerter sont rejoints d'une détonation. Coup de feu qui lui fera perdre son équilibre sous le recul.

L'instant d'après, l'homme est au sol, les morts sur lui.





Informations et réglement


American Dream, vous qui depuis le début avez pu profiter d'une certaine tranquillité, il est temps de vous rendre compte que vôtre sécurité est toute relative.

♦ Les cris d'Ariel ne sont pas passés inaperçu mais le temps que vous sortiez, il est trop tard. Ayez également conscience que la détonation de son arme ne sera pas non plus silencieuse aux oreilles de tous les morts qui rôdent aux alentours.

Il est environ 3 heures du matin.

♦ Ce sujet étant une animation, la limite de mots n'est pas la même que les autres RPs. Le minimum est ainsi fixé à 200 mots et le maximum défini à 550 mots, le but étant de faire des posts courts et interactifs.

♦ Si vous avez besoin de vous organiser, un sujet de flood est également à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 3075
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 15:16


Étendu dans son lit, les paupières du trentenaire recommençaient à se faire lourdes. S'étant réveillé près d'une heure auparavant à cause d'un nouveau cauchemar, il commençait à peine à se rendormir. Autant dire que depuis la sortie sur la grève qu'il avait effectuée avec Morgan et Rafael, celle où la rousse avait manqué de se noyer et où, tétanisé, il n'avait rien pu faire, ses nuits étaient redevenues un peu plus agitées. Se focalisant sur la respiration bien plus calme de son compagnon endormi à côté, Zack se ressentait doucement partir. Mais son entreprise fut de courte durée. Un cri s'éleva dans le pseudo silence du bord de mer, un appel. S'il ouvrit un peu plus les yeux, ils s'écarquillèrent franchement à l'entente d'un coup de feu. Ni une ni deux, le blond se redressa, se dirigeant rapidement vers la fenêtre d'où il ne vit rien ; s'il se passait quelque chose, ce n'était clairement pas du côté du phare. « Stew ! » Pas de réponse alors qu'il enfilait rapidement un pantalon et un tee-shirt. Qui pouvait avoir un sommeil aussi lourd, franchement ? Ses armes en main, il se mit à secouer sans ménagement son cadet. « Lève toi, maintenant, il y a eu un coup de feu. » Ariel devait monter la garde cette nuit-là, mais rien ne pouvait garantir en cet instant que la détonation provenait bien de son arme à lui.

Une fois l'ex-barman réveillé, l'aîné se précipita dans le couloir, apercevant Morgan sortir également de sa chambre. « Tu as pu voir quelque chose ? Qu'est-ce qu'il se passe ? » Sans attendre une quelconque réponse, il s'était dirigé dans la chambre de la rouquine, se postant dans la fenêtre. Et ce qu'il vit lui glaça le sang. Les silhouettes chancelantes qui se démarquaient dans l'obscurité annonçaient un problème bien plus grand que celui auquel il aurait pu penser. Se détournant de sa contemplation, il descendit rapidement, intimant à ses deux cadets de prendre leurs armes. Une fois en bas, il enfila ses chaussures, tout en alertant le reste de la maisonnée. « Kyle ! Aodhan ! Putrides dehors, on doit trouver Ariel, équipez vous ! » Ils devraient faire avec ce qu'ils avaient et agir vite, pas le temps d'aller tous au phare pour chercher des armes plus massives.


I'm no hero and I'm not made of stone, right or wrong I can hardly tell. I'm on the wrong side of heaven and the righteous side of hell. MAIZ.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 7246
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 15:33

La sensation encore dérangeant de sa cheville saisit dans l'eau et la désagréable impression que l'eau salée rentre dans sa gorge était encore présente et surtout la nuit. La nuit où toutes les angoisses même minimes sont décuplées. Dire qu'elle avait un sommeil de plomb serait mentir et pour preuve, elle ne faisait que somnoler.
La tirant de ce semi-repos par des cris elle ouvrit les yeux et se redressa dans son lit, le temps que ses yeux s'habitude à l'obscurité, un coup de feu parvint. Ca n'était pas normal. Elle se leva et regarda par la fenêtre des Adams étaient en train de traîner leur carcasse vers eux. Putain de bordel à queue ! Elle sauta hors du lit qui était collé à la fenêtre et enfila un jean ainsi qu'un pull léger et ses doc à l'arrache avant de sortir l'air grave et inquiet à la fois.

Sur le pallier elle croisa Zack qui la questionna. Morgan ouvrit la bouche pour répondre mais déjà l'aîné était parti dans la chambre pour regarder. Elle finit de lacer ses pompes avant que le blond ne leur demande prendre les armes. Bien évidemment c'est ce qu'ils firent. Morgan alla chercher son couteau tandis que Stew faisait de même et tous deux descendirent au pas de courses avant de prendre les clés du phare afin d'aller chercher dans leur petite armurerie les armes à feu que le groupe possédait.

"Stew va chercher les armes, je vais réveiller l'autre baraque !"

La rouquine, approchant de la porte de la maison principale était bien décidé à aller voir si tout le monde allait bouger son cul. l'arrivée de ces putains d'Adams en pleine nuit ne lui plaisait guère. Le manque de sommeil accumulé se faisait sentir et Morgan était d'une humeur massacrante en plus de l'adrénaline circulant dans son corps à toute vitesse.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Kyle Mitchell
American Dream
avatar
Date d'inscription : 21/09/2016
Messages : 351
Age IRL : 17
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 16:31

Ce soir-là, Kyle s'était endormi tard. Il était resté dans son lit, les yeux rivés sur le plafond comme il avait l'habitude de le faire chaque matin. Avec l'apocalypse, il se réveillait beaucoup plus tôt. Par conséquent, il ne s'était endormi que peu de temps auparavant, son sommeil était lourd et il avait franchement envie de repos, surtout que ce n'était pas à lui de monter la garde ce soir-là, il pouvait en profiter. Bien calé dans son lit, le bruit d'un coup de feu lui fit immédiatement ouvrir les yeux. Était-ce un rêve ? Il n'en savait rien. Même si le son avait été puissant, le journaliste avait un peu du mal à émerger. Le vacarme qu'il y avait en haut et des cris indistincts firent un peu plus réagir le brun qui se redressa lentement, frottant ses yeux pour être d'être bien réveillé.

«Aodhan ?» appela Kyle à voix basse par peur de le réveiller pour rien, si celui-ci dormait du moins.

Avant même que son colocataire puisse répondre, Kyle entendit la voix de Zack crier son prénom depuis le salon. Son coeur se mit à battre incroyablement vite alors qu'il venait de se relever sans réfléchir, attrapant ses chaussures qu'il enfila à grande vitesse. Les informations n'avaient pas eu le temps d'être correctement assimilés. "Putrides", "trouver Ariel", "équipez vous". Kyle ne voulait pas en savoir plus, sinon il savait qu'il allait perdre ses moyens, plus encore qu'actuellement. Kyle lança un simple regard à Aodhan. Il sentait bizarrement que quelque chose n'allait pas.

Il attrapa son fidèle couteau planqué dans son sac à dos au pied de son lit et sortit rapidement de la chambre. Kyle tomba sur Zack.

«Qu'est-ce qui se passe ?» demanda timidement Kyle qui n'était pas sans se douter qu'un danger rôdé à l'extérieur, le coup de feu et les cris ne faisaient pas partie de son imagination.

Avant d'entendre la réponse de Zack, Kyle se dirigea vers la fenêtre et aperçut les silhouettes des morts. Il en avait déjà vu beaucoup, mais autant ? Les tremblements commençaient à gagner le journaliste. Ce n'était pas le moment qu'il panique et pourtant il ne pouvait pas faire autrement. Comment pouvait-il retrouver Ariel armé seulement d'un petit couteau ? Kyle se retourna vers Zack, attendant que le leader lui dise quoi faire, même s'il le savait déjà, il voulait retarder le plus possible le moment où il devrait sortir.

Revenir en haut Aller en bas
Aodhan Kaines
American Dream
avatar
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 151
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 22:41

Sommeil, doux ami qui t'emporte dans ses bras t'emmenant voguer à bord d'une boute sur l'océan infini de Morphée. Seule l'odeur si unique de la mer récompensait et berçait tranquillement le professeur plongé dans un sommeil à la fois réparateur et terriblement long, du genre de sommeil qu'on avait qu'une fois tous cent ans dans ce genre de monde dans lequel le brun vivait. Comme chaque nuit il bougeait voguant entre tempêtes et iles paradisiaques sans atteindre la terre comme si elle se refusait inlassablement à lui, comme si elle ne le voyait que comme un inconnu qui était toujours près d'elle mais en même temps si loin. Et de son habitat de bois, la grande voile déployée et le vent en poupe l'homme lui rendait son regard pour lui faire accepter un jour ou l'autre le fait qu'ils étaient faits un jour où l'autre pour se revoir, que la mer l'avait emporté dans bien des épreuves mais qu'un beau jour il retrouverait son port d'attache et peut-être son ame aura t-elle disparue dans ses épreuves mais son coeur lui était si solidement attaché à elle qu'elle était l'unique chose qu'il voyait lorsqu'il regardait l'horizon.

Une voix se fit entendre en haut du mat alors que lentement le bateau s'effacait de la proue à la poupe de ses songes et que ses yeux s'ouvrait sur le visage de Kyle qui à peine cette vision entamé fuyait déjà vers de nouveaux horizons alors que des cris commençaient à fuser d'un peu partout éveillant peu à peu le professeur. Son premier réfléxe fut de pester après son colocataire avant de chasser le drap qui le recouvrait et jeta un regard à Kyle déjà prêt pour partir on ne sait où alors que les mots tournoyaient dans sa tête jusqu'à ce que par miracle ils atteignent le cerveau endormis du natif de la Louisiane, le reveillant presque automatiquement. Quittant le lit en précipitation il se ramassa une première fois la gueule par terre gardant à peine pour lui un juron alors que son coloc quittait la pièce. Enfilant un t-shirt rapidement et un jean il maudissa le jour où les membres de cette faction étaient venus au monde et bien qu'il soit sans arme sur lui, il récupéra sa veste de cuir y glissant sa bible dans une poche intérieur et enfila chaussures pour quitter la chambre quelques dizaines de secondes après Kyle. Jetant un coup d'oeil derrière son camarade alors que celui-ci regardait par la fenêtre et grognant il mit ses mains sur ses hanches.

- Ils ont l'air de bien s'éclater, leur façon de bouger me rappelle les fêtes à la fac après deux heures du matin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 22:45

Les sommeils lourds et reposants, il ne les connaissait plus depuis longtemps. Alors, les hurlements et les coups de feu passèrent rapidement les barrières de sa somnolence. Il avait ouvert les yeux avec surprise, s'était extirpé de son lit en deux secondes pour se jeter près de la fenêtre et y voir des silhouettes défiler plus bas. Tiré si violemment de son sommeil, il se posa la question de qui était en train de surveiller ce soir, il mit un temps avait de se rappeler que c'était Ariel.

C'quoi c'merdier là...

Il le sentait pas de toute façon, depuis qu'ils avaient tous vu la fumée monter dans le ciel plus loin. Ce n'était pas la porte d'à coté, mais c'était suffisamment inquiétant parce que ça avait attiré plus de mort près de chez eux. Combien faudrait-il en maîtriser ? Dix, vingt ? Ceux qui avaient réussi à passer les pièges de la forêt n'étaient de toute manière pas les bienvenues ici.

Il enfila un pantalon et un tee-shirt, son blouson était accroché en bas avec ses chaussures. Quelle connerie. Il savait qu'en cas d'urgence il valait mieux tout avoir à proximité.
Il attira vers lui son couteau qu'il garda dans l'étui à la ceinture.

Oh ! Faut qu'on fasse une descente à l'armurerie, il y a un problème. Non sans rire ! Ça hurlait à la mort dehors, et ses entrailles étaient déjà en train de faire la fiesta tellement il craignait de voir le bourbier dehors. Des emmerdes. L'épisode de la noyade n'avait pas été suffisant qu'il fallait surenchérir.

Ansel était déjà debout et Neil était encore à moitié aux pays des rêves à l'étage du dessous. Le ton pressant de la voix du latino et les hurlements dehors étaient suffisamment convainquant, pas besoin d'en faire des tonnes pour une fois. Lorsqu'il s'apprêta à rejoindre l'autre aile il tomba nez à nez avec Morgan.

Bordel, il s'passe quoi dehors ? Les autres viennent tout juste d'se réveiller... Faut qu'je récupère mes chaussures... C'qui qui a gueulé dehors ? Merde... Il enchainait et se parlait plus à lui même qu'il n'attendait réellement de réponse de la rousse. Il enfilait seulement les chaussures au rez-de-chaussée alors que quelques visages venaient s'écraser contre la vitre. Il voulait pas partir sans ses affaires. J'vais chercher mes affaires. J'me casse pas sans. Au cas où ils devaient partir, il était hors de question d'se barrer les mains vides. Tout en enfilant le blouson il s'apprêta à remonter les marches et buta dans Ansel qui descendait à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 7246
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   Mer 16 Aoû - 23:24

La rouquine regarda Zack, puis Kyle et Aodhan qui apparaissaient avant de leur adresser un simple signe de tête et donner la clé de l'armurerie à Stew. Le brun ouvrit la porte donnant sur l'extérieur et dire que les choses étaient d'un calme olympien serait mentir. Morgan regarda autour d'elle et elle avait la désagréable impression qu'il en venait de partout alors que seul un groupe débarquait du parc. Pourquoi Diable Ariel n'avait pas averti avant !?

C'est d'ailleurs en le cherchant du regard qu'elle vit une masse de Adams râler au dessus d'une autre forme sombre. Ariel était grand, mais elle ne le voyait guère, et la nuit n'aidait en rien.  La lune était là, le ciel dégagé mais putain on y voyait quand même pas trop grand chose. L'adrénaline était toujours bien présente, et il ne fallait pas tarder à riposter pour essayer de sauver sa peau. Elle jeta un rapide coup d'oeil vers Stew qui courrait vers le phare avant de prendre, elle aussi en courant, la direction de la maison à côté. A peine avait elle posé la main sur la clanche et l'abaissa qu'elle fit face à Rafael. Wow ! Elle pensait devoir gueuler dans la maison pour que tous lèvent leurs fesses, mais au moins elle n'aurait pas top besoin d'user sa voix. elle l'écouta rapidement et entra dans la demeure pour voir si tous était là.

"Je pense que ce qui se passe à la fenêtre est plus que parlant ! Ariel s'est fait bouffer je crois... Où est Neil ?"

Elle soupira agacée, avant de regarder Ansel et lui demander de se bouger avec Neil, de prendre leurs affaires rapidement par la même occasion. Elle patienta leur arrivée à chacun et darda son regard sur Rafael.

"Raf, va aider Stew à l'armurerie, sors ton couteau t'en auras sûrement besoin, y'a comité d'accueil à éviter. "

Puis elle regarda Neil suivit d'Ansel.

"Nous on rejoint les autres dans la maison, on essaye de garder éloigner au max ces putains de carcasses de merde. Neil, ton cheval t'en fais ce que tu veux j'en ai rien à foutre, et si tu peux récupère la poule !"

Morgan était directive, mais c'était ainsi, elle ouvrit la porte, arme blanche à la main, et quand il faut y aller, faut y aller. Elle devait rejoindre la maison principale et penser à aussi récupérer des affaires. Vu la situation elle se doutait bien bizarrement qu'il allait falloir les prendre. Dehors il y avait comme "prédit" ce superbe comité d'accueil qu'il fallait mettre à terre sans se faire croquer. Un beau merdier en somme.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Butterfly Effect   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Butterfly Effect
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» La théorie de ... Butterfly Effect [Terminée]
» Anastasia Delenikas ▬ « It is the butterfly effect. »
» MV sur Mass Effect
» 07. The Butterfly Ball and the Grasshopper's Feast // stupid car !
» Contexte de Mass Effect : Reborn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: