Partagez | 
 

 Don't let me go. | Post Event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Alex K. Adams
Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 399
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Dim 27 Aoû 2017 - 0:17


Pleurer les morts ne nous aidera pas à avancer. avait-elle finalement lâché d'une voix morne en écho à ce qu'il venait de faire remarquer, esquivant son regard pour la première fois depuis leur sortie.
Elle ne voulait pas repenser à tout ça, ni à l'odeur de la poudre, ou de tout ce sang qui s'était épanché à même le sol. Ni le regard paniqué de Bateson, ou le dernier souffle de Norman. Elle avait planqué toute sa douleur dans un coin de sa tête, et était fermement décidée à ne plus jamais ressortir cette douleur à la surface. Ca ne les fera pas revenir non plus d'ailleurs... avait-elle finalement remarquer à voix haute avant de se concentrer sur autre chose.

Il avait tenté de prononcer son nom avant qu'elle ne l'embrasse à nouveau, surprise qu'il réagisse au baiser bien qu'elle n'en montra rien, se contentant de le prolonger avec douceur. Ici au moins, elle oubliait ses fantômes. Elle ne s'était même pas posé la question de savoir si Clive lui plaisait, ou inversement. Il avait toujours été ce genre d'homme qu'elle appréciait par le passé, et probablement que si il n'y avait pas eu Norman elle aurait volontiers chercher à se rapprocher, mais jamais encore ce genre de question n'avait germé dans son esprit jusqu'à aujourd'hui. Tout ce qu'elle voyait, c'était cet apaisement qu'il lui procurait quand elle se laissait aller de la sorte, sans réfléchir à plus. Elle n'en pouvait plus de réfléchir après tout, après toute ces péripéties.

Sa main ne quitta pas la sienne alors qu'elle lui accordait un sourire sincère, joignant un instant ses doigts aux siens. Fitzgerald sait très bien que ça nous prendra du temps. fit-elle remarquer en levant les yeux au ciel, lassée de voir qu'il cherchait encore à esquiver le sujet. Elle relâcha d'ailleurs la pression exercée sur sa main en suivant ses directives, se murant à nouveau dans sa cette nonchalance qui la caractérisait si bien. Tu m'fera signe quand t'aura envie de parler.

Siphonner de l'essence. Ca, c'était une idée, mais sans tuyau à proximité... Y'a une quincaillerie à l'étage, on peut toujours essayer là-bas. Sinon les voitures sur la route. Avec le nombre qui sont abandonnées on trouvera notre bonheur en route.

Elle aurait volontiers continué sur cette lancée si un bruit de porte ne l'avait pas fait relever la tête, alors que ses sourcils se fronçaient. Posant un index contre ses lèvres en faisant signe au brun de s'accroupir derrière la voiture, elle tira ce dernier par la manche de sa veste alors qu'elle inspirait doucement. J'espère que c'est pas ces connards du lycée... murmura t-elle au brun en tournant le regard vers lui. Mais jusqu'à preuve du contraire, les rôdeurs n'étaient pas capable d'ouvrir les portes.
Avec un peu de chance, les types en questions se contenteraient de faire demi tour...


FIVE BY FIVE
Keep spending most our lives
Livin' in a gangsta's paradise
Been spending most their lives
Livin' in a gangsta's paradise (c) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Clive Myers
Northern Creek
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 05/02/2017
Messages : 453
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Dim 27 Aoû 2017 - 9:33

Lex marquait un point, pleurer les morts, se morfondre, ça ne faisait rien avancer et surtout pas eux-mêmes, leurs proches seraient toujours morts après n’importe quelle discussion et eux seraient toujours contraints de fuir, courir, survivre. C’était cet aspect-là de la personnalité de la brune qui avait aidé Clive après la rébellion au lycée, après qu’il ait perdu Alisa. Elle et d’autres l’avaient secoué pour qu’il ne passe pas son temps enfermé, à pleurer, regretter. Mais ce nouveau baiser le perturba, plus parce qu’il y répondit que pour le baiser en lui-même, Lex l’avait eu par surprise la première fois mais c’était différent cette fois. Fitzgerald, ils devaient revenir au bar, sinon Clive continuerait de se poser des questions. Mais à la réaction de la brune, elle n’appréciait pas qu’il coupe court à leur discussion, esquissant un mince sourire désolé, Clive reporta son attention sur le parking, leur survie et leur objectif qui était de s’éloigner de cette ville.

« Alors on a qu’à … » Mais le brun se coupa en entendant lui aussi le bruit de porte plus loin, suivant Lex pour se cacher derrière la voiture. A l’évocation de ces hommes qui avaient réduit le lycée en cendres, Clive sera les poings. Le brun distinguait trois voix masculines, ils plaisantaient, avançaient entre les véhicules. L’ancien bibliothécaire échangea un regard avec la brune, espérant qu’ils allaient continuer leur route. « Hey regardez ici, le sang pourri est encore frais là… quelqu’un est passé par ici, y’a peut-être encore du monde. » Le brun soupira, ils allaient s’attarder et sans douter tomber sur eux alors que les bruits de pas se rapprochaient. Puis une pensée lui revint, qui le fit jurer entre ses dents. Son sac était resté près du cadavre du rôdeur de la Ford flambant neuve. Hors de question qu’il les laisse repartir avec leurs vivres. Deux ou trois balles dans son chargeur, Clive savait qu’il n’était pas assez précis pour faire mouche, mais il avait son couteau. Le brun se surprit à penser qu’ils devraient sans doute encore se battre, tuer ou être tué, cette attaque avait changé quelque chose dans sa façon de voir les étrangers.

« Tiens, tiens. » Une voix le sortit de ses pensées, l’empêchant à son tour de les prendre par surprise. Un homme d’une cinquantaine d’années, une barbe digne des plus grands bikers, bardé de tatouages leur faisait face. Se relevant lentement, Clive se planta légèrement devant Lex, même s’il savait bien que la brune ne resterait sans doute pas en retrait. « Faut pas vous planquer, on est pas des mauvais gars, je m’appelle Elvis et eux c’est Elliott et Elijah. » Ce n’était sans doute pas le moment de faire remarquer que tous leurs prénoms commençaient par « el » mais cela n’échappa pas au brun. « On a trouvé ce sac par terre, c’est sans doute à vous, Elijah amène le sac. » Un deuxième homme avança, avec le sac à dos de Clive, celui qui contenait une partie de leur butin du jour. « Oui effectivement, c’est bien à nous, merci. » Mais l’homme ne lui rendit pas le sac, affichant un air faussement désolé.

« Hum … c’est à nous. Je suis sûr que vous trouverez encore plein de trucs à récupérer dans le magasin. » Son insistance fit hausser un sourcil au barbu alors que le troisième se rapprochait et que Clive en profiter pour réfléchir à quoi faire. Les tuer de sang froid ? Il n’était pas sûr de réussir à en toucher un seul tellement la peur pouvait le tétaniser. Son arme était dans son dos, il n’arriverait pas à la récupérer sans se faire remarquer, mais peut-être que Lex pourrait. Ils n'avaient pas l'air d'avoir d'armes à feu sur eux, pas visibles en tout cas.


+Somebody To Die For+
Because no matter where they take me, death I will survive and I will never be forgotten with you by my side.
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 399
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Ven 1 Sep 2017 - 14:12


Des survivants, manquait plus que ça... Lex serra les dents alors que les voix s'élevaient, restant le plus immobile possible. Malgré cela, le trio leur tomba dessus bien rapidement alors qu'elle se relevait à son tour avec lenteur, jaugeant les trois hommes d'un regard noir. Les récents affrontements du lycée ne lui donnaient aucune envie de croire en un groupuscule d'homme prêt à leur filer un coup de main étrangement.
Elle crut l'espace d'une seconde que le type allait vraiment rendre le sac à Clive, sans grand succès. Encore moins quand le troisième s'approcha avec un air faussement menaçant. Ecoutez les gars, on à autre chose à faire alors rendez-nous ce foutu sac. lâcha t-elle d'un ton sec en regrettant de ne pas avoir amené Voron avec elle. A défaut d'être intimidante, le staff lui, avait toujours tendance à inciter les gens à vite se calmer en sa présence. Il suffisait qu'il gronde en montrant les crocs pour dissuader le plus agressif des survivants.

Faut dire que ça fait un moment qu'on à rien trouvé d'utile... lâcha le dernier à s'être approché comme si cela expliquait leur larcin.
C'est pas mon putain de problème... La brune fronça les sourcils, les observant tour à tour sans mot dire.
Le flingue. L'arme de Clive sagement coincé dans son dos, à sa disposition alors que les trois autres semblaient surtout vouloir jouer la carte de l'intimidation. Ca ne fit que se confirmer quand celui qui disait s'appeler Elvis récupéra le sac pour le glisser avec lenteur sur son épaule en leur offrant un sourire provocateur.

Il n'en fallût pas plus pour que les nerfs de la brune ne lâchent. D'un geste vif, elle attrapa la crosse de l'arme du bibliothécaire en la braquant sur le leader du trio, ses yeux bruns les fusillant du regard. J'ai passé une très mauvaise journée, et j'ai pas le temps de jouer avec des pseudo caïds. Rends le sac, ou je t'explose le crâne.

Rien à foutre de la diplomatie. Si à une époque elle était des plus calmes et détendues, le départ de Jaden et la chute du lycée avaient brisé quelque chose en elle. Et ce petit côté sombre qu'elle n'aurait jamais pensé avoir ne demandait qu'à se libérer dans un déchaînement de violence si ces gars refusaient de les écouter. Clive. D'un geste vif, elle tendit son poing américain au brun sans lui demander son avis, notant dans un coin de sa tête de s'excuser auprès de lui qui détestait tant les cas de force majeurs. Ca va, pas la peine de s'énerver. lança le dit Elijah en sortant à son tour un revolver alors qu'elle enclenchait le chien de son arme, prête à tirer dans le front d'Elvis.
La, ils allaient avoir un problème. A trois contre deux et demi au vu de son état physique, elle doutait fortement qu'ils en sortent vainqueur...


FIVE BY FIVE
Keep spending most our lives
Livin' in a gangsta's paradise
Been spending most their lives
Livin' in a gangsta's paradise (c) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Clive Myers
Northern Creek
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 05/02/2017
Messages : 453
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Sam 2 Sep 2017 - 19:07

Il avait fallu que d’autres survivants se mêlent à la partie qui était déjà trop tendue pour Clive. L’ancien bibliothécaire avait perdu tous ses repères, lui qui n’était déjà pas à l’aise avec l’extérieur devait maintenant y vivre. Jusque-là tout s’était bien déroulé dans leur sortie avec Lex, ils avaient des vivres, des voitures à ramener, et ce groupe de trois hommes avait fait irruption dans le parking. Pire encore, ils les avaient trouvés et n’avaient pas l’air décidé à les laisser filer gentiment. La discussion tournait en rond, les trois jouaient les caïds, et eux n’arrivaient pas à plaider leur cause malgré leurs tentatives. Il sentait que la brune commençait à s’agacer et que la situation pouvait dégénérer très rapidement. Et c’est d’ailleurs ce qui se passa lorsqu’elle récupéra l’arme de Clive. Heureusement ou malheureusement, le brun n’était plus très sûr de ce qui était juste ou non, justifié ou non dans ce monde.

Le canon de son arme braqué sur le chef du groupe en face d’eux, Clive eut un sentiment de déjà-vu et il eut la même peur au ventre lorsque Lex lui confia son poing américain. Elle s’attendait vraiment à ce qu’il fasse quelque chose de ça ? Le brun récupéra tout de même l’arme, la glissant à ses doigts en tentant de prendre un air sûr de lui. Ces types n’étaient pas supposés savoir que l’ancien bibliothécaire était un froussard de première.
« Rendez-vous le sac et personne n’aura besoin de s’énerver, vous savez bien comment tout fonctionne désormais. Chacun ses problèmes, ce sac et tout ce qu’il contient nous appartient. » Le type éclata de rire. Il n’avait aucun instinct de survie ou alors ils étaient plus nombreux qu’ils ne le laissaient paraître ?

Un cri derrière le dénommé Elijah le força à se retourner alors que deux rôdeurs avançaient vers eux, l’un ayant déjà commencé à dévorer celui qui avait leur sac. Ses deux compagnons commencèrent à tirer sur les deux rôdeurs alors que deux autres arrivaient du fond du parking. C’était le moment de récupérer leur dû.
« Je récupère le sac, Lex démarre la voiture et pars d’ici, je te suis. » Peu rassuré mais tentant quand même de se rendre utile, Clive profita de l’agitation pour aller récupérer le sac avant qu’Elijah ne le mette en joug. « T’es sûr de toi ? » Mais le brun ne put pas prendre le temps de lui répondre qu’un rôdeur arrivait pour le mordre à l’épaule. Glissant rapidement le sac sur son épaule, Clive courut jusqu’à l’autre véhicule qu’ils avaient repéré, celui qui ne sentait pas littéralement la mort. Il s’engouffra dans l’habitacle en jetant le sac à côté de lui et démarra rapidement le moteur. Il n’avait plus qu’à suivre Lex qu’il chercha du regard.

Ils devaient quitter Seattle, cela ne lui avait jamais paru aussi clair qu’à cet instant. La ville grouillait de rôdeurs, mais c’était également l’endroit parfait pour se faire prendre à revers par d’autres survivants. Les campagnes représentaient leur meilleur espoir, mais pour cela il fallait déjà rejoindre le bar et récupérer Fitzgerald. Ces hommes qu’ils laissaient derrière eux à une mort certaine ? Clive tenta de ne pas y penser, c’était eux ou Lex, et le choix était déjà tout fait pour le brun, depuis le moment où il avait récupéré la brune inconsciente sur le champ de bataille. Il ne laisserait rien lui arriver car elle était avec Fitzgerald l’une des dernières personnes au monde à compter pour lui.


+Somebody To Die For+
Because no matter where they take me, death I will survive and I will never be forgotten with you by my side.
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 399
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Sam 23 Sep 2017 - 13:32


Pour une fois, la chance avait été de leur côté. Avant même de prendre le risque de se jeter dans la mêlée, les rôdeurs s'étaient invités à la partie, créant rapidement une panique ambiante alors que Clive donnait les indications à suivre. le con qui le tenait en joue ne le resta pas longtemps avant qu'un rôdeur ne lui tombe dessus, la brune profitant de l'occasion pour viser le front d'un des membres encore en vie pour lui tirer une balle en pleine tête. Le coup de feu résonna dans le parking, amenant vers eux d'autres râles alors que Clive ramenait leurs effets personnels dans la voiture. J'arrive. fit la brune en se dirigeant rapidement en direction des cadavres, bousculant le rôdeur occupé à dévorer l'un de leurs ennemis sur le côté pour récupérer ce qu'elle avait remarqué à sa ceinture. Rapidement, le berretta et les munitions atterrirent dans les poches de son jean neuf avant qu'elle ne rejoigne le second véhicule, et qu'ils ne démarrent en trombe pour sortir de ce foutu parking. Le sang de sa dernière victime avait éclaboussé sa joue, remarque t-elle dans le rétroviseur alors qu'ils s'éloignaient de la zone, la jeune femme faisant signe à Clive de s'arrêter sur une aire de station service à l'abandon. Au moins ici, l'étiquette indiquant qu'il n'y avait plus d'essence avait dû dissuader les gens d'y venir, tout comme les morts. Sortant la première de sa voiture, elle essuya machinalement le sang sur son visage avant de chercher nerveusement une cigarette qu'elle alluma.

Pourquoi, le fait d'avoir tué un homme de sang froid la laissait aussi sereine ? Elle y songeait silencieusement alors que Clive terminait de manoeuvrer, rejetant lentement la fumée de cigarette. Le premier homme qu'elle avait tué avait hanté son esprit et ici... Rien du tout. Peut-être même cette mort lui avait amené un semblant de consolation, à défaut de n'avoir pu sauver plus de gens du lycée. Un sourire sans joie teinta ses lèvres fines alors que Clive la rejoignait enfin. Tu n'as rien, ça va ?

Là, au moins, son inquiétude était sincère. Venant s'assurer qu'il n'avait pas été mordu, elle coinça sa clope entre ses dents avant de lui tendre une des bouteilles d'eau. On va faire une courte pause le temps que tu te remette de tes émotions. J'vais essayer de trouver des trucs mangeable dans ce taudis en attendant. fit-elle avec une ébauche de sourire en indiquant la porte dégondée de la station, s'y engouffrant aussi rapidement qu'elle en sortit avec quelques sachets de chips et autres canettes de soda.
Sa cigarette terminée, Lex prit la décision d'empêcher Clive de continuer à se murer dans le silence. Tu vois maintenant, pourquoi il faut quitter Seattle ?

Tournant la tête vers lui en haussant légèrement les sourcils, l'ex maître chien reprit. Ou que les autres soient, ils risquent autant la mort que nous. Alors oui, c'est égoïste mais on doit se barrer. Et j'aimerai que tu comprenne ça avant qu'on ne retourne au pub ou Fitz nous attends sans doute à deux doigts de manger un des chiens vu comme ce type est baraqué.




FIVE BY FIVE
Keep spending most our lives
Livin' in a gangsta's paradise
Been spending most their lives
Livin' in a gangsta's paradise (c) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Clive Myers
Northern Creek
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 05/02/2017
Messages : 453
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Sam 23 Sep 2017 - 20:35

Pour une fois, et même s’ils le terrifiaient, Clive s’étonnait à remercier intérieurement ces rôdeurs. Une aubaine, un coup du destin qui leur permettait de quitter cet endroit sans avoir à tuer. Du moins c’était ce qu’il pensa avant d’entendre une détonation. Craignant pour Lex, le brun constata que c’était elle qui avait tiré, son regard clair se figea un instant sur elle avant qu’il ne reprenne la direction de la voiture. Les deux voitures quittèrent le parking, roulant prudemment mais suffisamment vite pour s’éloigner de l’endroit jusqu’à ce que Lex ne lui fasse signe de s’arrêter. Suivant les indications, Clive stationna son véhicule près de celui de la brune avant de sortir. Hochant la tête à sa question, le brun remarqua quelques gouttes de sang, essuyées à la va-vite, sur la joue de son amie. De son pouce il se permit d’enlever les derniers vestiges de ce meurtre de sang-froid avant de s’appuyer contre la carrosserie de la voiture.

« Oui … oui … Sois prudente … » Malgré tout bouleversé par toute cette situation, de la chute du lycée à la mort de ces hommes dans le parking, Clive esquissa un sourire en voyant la brune revenir avec de quoi grignoter. Son regard clair se posa à nouveau sur le sol, il avait la désagréable impression d’avoir été projeté hors de son corps depuis la veille, comme spectateur de sa misérable existence. Il était encore épuisé, il ne savait même pas comment il tenait encore debout, comment il n’était pas encore mort dévoré par les rôdeurs ou d’une balle dans la tête, comment il ne s’était pas simplement caché dans un coin en attendant la fin. Alisa avait peut-être raison finalement, Clive avait sans doute ce qu’il fallait pour survivre. A cet instant précis, c’était la certitude de vouloir protéger son amie.

Lorsque Lex reprit la parole, l’ancien bibliothécaire hocha faiblement la tête.
« Je le comprends maintenant Lex … Je sais que nous devons partir, je … je pensais naïvement que l’on pourrait tous se retrouver, mais … tu n’as pas le choix, tu vas devoir supporter les deux seuls exemplaires de Clive qu’il reste. » Un mince sourire triste collé au visage, il souffla par le nez à la plaisanterie de la brune, même si imaginer Fitzgerald dévorer un des chiens n’était en rien amusant. « On peut y aller. »

Ils devaient quitter Seattle, et puisque le destin l’avait décidé, Clive laisserait derrière lui tout un pan de sa vie mais en compagnie de Lex et Fitzgerald. Ces deux personnes avaient été parmi celles qui l’avaient aidé au cours de ces mois dans le lycée, désormais ils devraient tous trois se serrer les coudes. Rouvrant la portière de la voiture, Clive se tourna une nouvelle fois vers Lex. « Cet homme … Pourquoi est-ce que tu l’as tué ? Est-ce que c’était pour … abréger ses souffrances ou bien … » Cela pouvait paraître anodin pour elle, la brune semblait camouflée derrière cette froideur face à tout cela, mais pour lui, c’était un geste important.


+Somebody To Die For+
Because no matter where they take me, death I will survive and I will never be forgotten with you by my side.
Revenir en haut Aller en bas
Alex K. Adams
Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 399
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   Jeu 14 Déc 2017 - 22:28


Ils s'en étaient sortis, encore une fois. C'était un soulagement d'enfin quitter ce parking sans écoper d'une blessure supplémentaire, ou d'y rester à cause d'une morsure de rôdeur.
La voix de Clive dans l'habitacle lui fit doucement tourner la tête alors qu'elle lui offrait un sourire quand à sa remarque. On vous appellera Clive 1 et 2 pour vous différencier, promis. fit-elle en essayant de paraître amusée, mais le coeur n'y était pas.
Et puis, il y avait eu cette question fatidique. Avait-elle tué cet homme pour le plaisir, ou simplement pour lui éviter d'être dévoré vivant ?

Même elle n'aurait su réellement répondre. Tout ce qu'elle savait, c'était que désormais, elle s'en moquait éperdument. L'idée de lui avoir ôté la vie ne l'émouvait pas plus que de voir des rôdeurs se balader en plein air un peu partout en ville. I don't care... lâcha t-elle du bout des lèvres sans oser jeter un regard à Clive, préférant de loin se concentrer sur la route pour ne pas avoir à affronter son regard accusateur. Parce qu'il le serait forcément.

Les notions de bien et de mal là tout de suite, on s'en tape. C'était une question de survie, et j'ai fait ce qu'il fallait. Y'a plus réellement de loi, on est devenu notre propre loi désormais.

Et sans doute que Fitz aurait agi de la même manière qu'elle. Il aurait tiré sans se poser de question. Peut-être pas. De toute manière, c'était fait. Le camp ennemi n'avait pas réfléchi en tirant sur Sally et Wade. Alors elle n'avait pas à se jeter la pierre.

Personne n'ira pleurer un gars qui était prêt à nous buter sans raisons valables. lâcha tant pour lui que pour se rassurer sur son insensibilité.

C'était fait. Il n'y avait plus à revenir sur le sujet. En silence, elle enclencha une vitesse en direction de leur planque, priant pour ne plus jamais avoir à rediscuter de ceci.


FIVE BY FIVE
Keep spending most our lives
Livin' in a gangsta's paradise
Been spending most their lives
Livin' in a gangsta's paradise (c) Hero.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Don't let me go. | Post Event   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't let me go. | Post Event
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le chemin de l'exil [Post-Event VI]
» Les nuages pouvant éclipser le soleil. [Post-event]
» Emotion ! The Wings of Hope Treat the Ice Hearth ! [POST-EVENT] [Aoyuki Tatsuki]
» Goldeneye - Communication du 06 aout Feat Parvati Patil [Post event n°4]
» {Post-event} A giant woman play to hide and seek {PV Waku}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: