The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Easier to run -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 1280
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Easier to run   Dim 15 Oct 2017 - 15:12
« Non, c’est pas une vie. » Appuya-t-elle avec un petit rire. « Avant on était tous les rois du monde et aujourd’hui, regarde-nous… »

Ils étaient désormais les cafards de cette terre. Les proies qui devaient courir pour leurs vies, ou se cacher pour survivre. Andrea avait aussi du mal à vivre comme ça, mais elle n’avait pas le choix. Entre la fatigue, la faim, la souffrance, la soif. Le manque de tout. Il n’y avait aucun répit. Et lorsqu’elle pensait qu’un endroit était sûr, elle allait de désillusion en désillusion. Il n’y avait plus aucun endroit sûr aujourd’hui, juste des lieux qu’il fallait défendre bec et ongles.

« Tu as croisé beaucoup de… Survivants qui… » Elle hésita sur le mot. Les propos de Kerwan étaient durs, elle ne se voyait pas être aussi tranché : « N’étaient pas sympathiques ? » L’interrogea-t-elle.

En fait, elle ne savait pas trop comment tourner la chose. Elle savait que son ancien groupe n’était pas tout blanc, mais elle n’imaginait pas qu’ils aient pu tuer volontairement pour se défaire d’humain. Selene, elle, lui avait confié bien des expériences à ce sujet. Andrea avait été… Miraculeusement épargné. Elle ne l’avait pas toujours eu belle, mais elle avait plus souffert de la faim que de la douleur infligée par un autre être humain. Des moments tendus passés, et c’était tout.

« Pas mal oui, mais je n’étais pas trop aux contacts des acteurs eux-mêmes… » Raconta-t-elle à l’homme après coup : « Dans les plus notables, j’ai rencontré… Nicholson. Un peu vieux, et très perfectionniste. »

Ce qu’il avait pu être pénible ! La métisse se garda cependant bien de le rajouter, par respect. Ce type était probablement mort, ses films laissés à des souvenirs lointains. Un très bon acteur, elle ne pouvait le nier. Mais à quoi ça lui servait désormais ? Il fallait rajouter aussi que l’homme était loin d’avoir l’esprit tranquille, surtout quand on connaissait sa situation familiale compliquée :

« Il parait que Chuck Norris était une perle sur les tournages, très sympa ! » Fit-elle avec un sourire en coin : « Sinon, en très chiant, j’ai eu droit à Trey Cassidy… »

Mais ça n’était cependant pas sa pire expérience en la matière ! Oh non. Des caprices, elle en avait eu d’autres, et pas des beaux. Les stars se sentaient très souvent au-dessus de tout. Mais le pire, c’était certains hommes qui se pensaient tout permis. Dans le lot, les réalisateurs ou producteurs étaient les pires, et il y avait une terrible omerta autour d’eux, comme un secret de polichinelle qu’il ne fallait surtout pas découvrir. Pourtant, tout le monde savait.

« Ah, tu ne prenais pas ta part au passage alors que tu faisais tout le boulot ? » Se moqua-t-elle avec un sourire mutin. « Je suis déçue pour toi, tiens… » Se redressant sensiblement, elle s’inquiéta : « ça fait effet ? Tu veux que je cherche autre chose ? »




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 466
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Easier to run   Ven 20 Oct 2017 - 16:37
Easier to run × ft. Andrea & Kerwan

- Nous sommes devenues de piètres proies, de piètres merdes. Nous sommes devenus faibles, vulnérables, et surtout pathétiques.

Il haussait les épaules. Le cours de la vie avait pris un sacré tournant si rapidement, personne ne s'y était préparé. Il s'était retrouvé comme un con à devoir se servir d'une vraie arme, lui qui n'avait utilisé que des flingues en tout genres et des armes blanches dans les jeux-vidéos. Il se sentait maintenant comme l'un de ces types dans les jeux-vidéos qui devait réussir à survivre dans un environnement hostile, à combattre des méchants en tout genre, rencontrer des PNJ et les aider dans leurs quêtes, et gagner de l'xp. Sauf que, dans les jeux-vidéos, lorsque le personnage mourrait, il ne mourrait pas vraiment; alors qu'en vrai, cela finissait directement par un "Game over".
La jeune femme demanda à l'ancien agent immobilier s'il avait déjà croisé des sortes de rebelles, ceux qui pillaient et attaquaient les autres survivants. Néanmoins, elle se sentait presque mal en prononçant ses paroles. Kerwan haussa un sourcil et hocha la tête.

- Plus d'une fois, d'ailleurs. J'ai failli me faire butter plus d'une fois, et j'ai une sacré cicatrice au pied. Je m'étais pris une balle, et je ne te raconte même pas comment j'ai hurlé lorsque j'ai voulu me la retirer...

C'était un mauvais souvenir. Heureusement qu'il avait réussi à se constituer une espèce de pharmacie avec le minimum syndical. Il avait désinfecté avec le peu qu'il avait, et il a dû se "charcuter" joyeusement le pied pour sortir sa balle. Ca faisait atrocement mal. Avec en plus tout ce sang qui sortait, ça lui avait donné presque des vertiges. Mais c'était un souvenir. Désormais, il lui restait une salle marque au pied, cette salle cicatrice qui lui rappelait comme quoi un autre homme était mort sous ses yeux, une balle dans le crâne.
Puis, il écoutait la jeune femme raconter ses quelques rares rencontres, dont celle avec le très célèbre Nicholson ou encore Trey Cassidy. Kerwan voyait plutôt bien ces deux personnes, mais ce n'était pas forcément les deux qu'ils aurait aimé rencontrer.

- Je vois bien le genre de personne qu'il aurait pu être, oui. Ma pauvre... Ca a dû être un enfer avec lui.

Si les gens chiants et cons étaient représentés par des fleurs, le monde entier serait un jardin.
Il l'écouta encore, puis se souvint de son boulot en tant qu'agent immobilier. C'était plus ou moins passionnant, surtout lorsqu'il passait son temps à déconner à son bureau. Son patron était plutôt laxiste avec lui, car il savait qu'il ramenait des bons clients et faisait de très bonnes ventes.

- Si je prenais ma part, mais on va dire que je claquais souvent mes sous dans les jeux-vidéos et les consoles de jeux.

Même s'il paraissait aller mieux, son estomac continuait de faire des sons bizarres, et il avait toujours plus ou moins mal. Mais le fait de discuter permettait de ne pas se concentrer sur la douleur. Et en plus de cela, il avait encore de fortes envies de lâcher des bonnes petites flatulences, mais pour éviter à Andréa ce supplice, il serrait les fesses au maximum. Et, à sa question, il décida alors d'en profiter pour essayer d'aller trouver des sortes de WC.

- Bof bof. Je reviens, "on" m'appelle.

Il attrapa son sac et se redressa avec un peu moins de difficulté qu'auparavant. Par sécurité, il attrapa sa hache de son autre main, et marché en grimaçant légèrement jusqu'à l'arrière de la pharmacie, à la recherche de toilettes. Lorsqu'il les trouva, il s'y enferma, et dès l'instant où il poussa la porte, un énorme son bien dégueulasse se fit entendre; il était fort probable qu'elle ait entendu.

- Adieu virilité et crédibilité...

Il passa un petit moment aux toilettes, et il utilisa toutes les choses "douces" qu'il avait sous la main en guise d'essuyage. Enfin, après avoir utilisé une tonne de gel hydroalcoolique, il revient ensuite voir Andréa, le visage rouge de honte.
Mais néanmoins, ça commençait à aller beaucoup mieux.

- Je pense que je vais vite fait regarder si quelques cachets ou d'autres trucs m'intéressent, et je te propose de retourner dehors ensuite.

code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 1280
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Easier to run   Sam 21 Oct 2017 - 9:20
Kerwan n’avait pas eu de chance. Qui en avait, ça c’était la question ? Et qu’est-ce que c’était désormais la chance ? se faire seulement éborgner mais pas tuer. Se faire tirer dans le pied mais pas couper la jambe. Se faire violer mais ne pas tomber enceinte de son violeur. Chouette !

« J’imagine que ce qui compte, c’est que tu sois toujours en vie. » Ajouta-t-elle avec un sourire un peu forcée, contente que le sujet change finalement.

Elle aussi avait eu de la chance. Ou un sacré caractère pour s’éviter des ennuis, dépendait comment on voyait la chose en fin de compte. La brune se passa une main dans ses cheveux emmêlés, cherchant à caler une mèche derrière son oreille sans grand succès. Elle ne savait plus quoi faire de sa tignasse, et c’était bizarrement une sorte de métaphore de son existence actuelle : qu’accomplissait-elle désormais ? Dans cette « famille » recomposée, faite de pièces rapportées ?

« Tu ne fais qu’imaginer, dis toi que je les ai vu en direct et que c’était un aperçu de l’enfer ! » Plaisanta-t-elle, l’écoutant toujours avec une certaine attention.

Tout ça l’intéressait, parce que ça lui donnait l’impression d’être dans une vie presque normale. Sans doute parce que la normalité, c’était ça maintenant. Etre coincé avec un type et sa courante dans une pharmacie retournée, sans dessous ou dessus, à discuter de tout et de rien. A « sympathiser » en fin de compte. Elle aurait payé cher pour que Selene puisse le voir : elle aurait été méfiante, mais elle l’aurait probablement apprécié, elle le sentait.

« Tu t’entendrais bien avec mon neveu, tiens… Lui aussi était assez tourné vers les jeux vidéos. Et le Basket, également, pour le plus grand plaisir de sa mère qui rêvait de le voir décrocher une bourse pour l’université que le gaming ne lui aurait pas offert… » Souffla-t-elle.

Kerwan s’esquiva rapidement cependant, sans mentionner ce qu’il allait faire, même si elle s’en doutait. Andrea se retint de rigoler, même si le bruit qui suivit lui arracha un fou rire incontrôlable. Le pauvre homme devait être au plus mal, et elle, elle rigolait sans se gêner. Il revint après un temps plutôt long, rouge comme une tomate, alors qu’elle faisait son possible pour calmer son fou rire. Ça lui avait fait du bien, de se marrer comme ça. Et ça se voyait : ses yeux étaient rieurs, ses lèvres crispées pour s’éviter de sourire :

« Hm… ça va… ? » Demanda-t-elle d’une voix un peu étranglée : « Tu es sûr ? L’endroit est pas très coquet, mais on peut rester un peu, si ça ne s’améliore pas. » Peut-être pas toute la nuit, mais elle ne se voyait pas abandonner un inconnu qui souffrait comme ça. Pas sans l’installer au moins dans un endroit ou il serait plus en sécurité. « Il vaut mieux pas que tu te retrouves dans une situation inconfortable… Au pire moment. »

Et c’était reparti : elle ne put s’empêcher de rigoler en imaginant la scène. Elle espérait qu’il ne le prendrait pas mal, mais elle ne pouvait s’en empêcher.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 466
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Easier to run   Dim 29 Oct 2017 - 18:10
Easier to run × ft. Andrea & Kerwan

- Ouaip, et je suis bien content d'être encore là.

Et même avec la chiasse, même s'il souffrait beaucoup. Et, au fond, si nous étions encore en vie aujourd'hui, c'est parce que nous avions tous plus ou moins de chance, même infime. Alors même si Kerwan galérait à trouver de quoi manger ou boire, il était au moins en vie.
Puis, il ria alors aux paroles de la jeune femme, et il imaginait plutôt bien ce qu'elle avait dû éprouver face à ce genres d'hommes capricieux. Il avait déjà entendu parler de ces stars qui possédaient une personne exprès pour leur tenir leur chewing-gum. Comme quoi, il suffisait qu'on ait un peu de pognon pour faire tout ce qu'on voulait.
Puis, après que le grand brun ait parlé des jeux-vidéos, la jeune femme mentionna alors son neveu, accro aux jeux-vidéos. Il haussa les épaules après ces derniers dires.

- Ah, ça... C'est autre chose... Moi aussi, j'étais énormément dans les jeux-vidéos. Parfois, quand dans la vie ça ne va pas trop, on se réfugie dans quelque chose. Pour moi, ça été ça. Mais je suis sûr que ton neveu était très brillant.

Il lui fit un petit sourire, malgré qu'il était plus ou moins embêté pour elle. Mais, on ne pouvait pas décider de la vie de ses enfants. Les parents de Kerwan voulaient qu'il ait un super métier, bien au-delà de celui d'agent immobilier. Mais lui, en avait décidé autrement. Il fallait respecter le choix de sa progéniture, car de toute façon; "nous faisons des enfants qui ne nous appartiennent pas".
Il dut s'esquiver assez vite, car il avait vraiment besoin que ça sorte. Et, après ces longues minutes fort gênantes et bruyantes, Kerwan réussi à sortir de là, les rouges fortement rouges. Il ne savait trop quoi dire. Et là, elle reparti en fou rire. L'ancien agent immobilier fit une grimace et fit un léger grognement de mécontentement, croisant les bras. Déjà que c'était très embarrassant pour lui, alors si elle se mettait maintenant à rire... Il en était fort vexé.

- N-non, c'est bon... Ca va mieux, on peut sortir. maintenant

Il parlait maintenant un peu plus froidement, tirant une sale tête.

code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 1280
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Easier to run   Mer 1 Nov 2017 - 11:51
Elle avait eu beaucoup de mal à se retenir de rire. En même temps, entre ça et la gêne, elle préférait ça. Même si ça mettait Kerwan mal à l’aise. Elle ne se moquait pas spécifiquement de son malheur, c’était juste plus fort qu’elle. Et au fond, ça lui fit du bien de rire, enfin. Comme si tout lui semblait plus léger maintenant. Et par la même, que ça faisait redescendre toutes les barrières qu’il pouvait y avoir entre deux inconnus. Finalement, l’un comme l’autre n’était plus des étrangers. Ils avaient partagé un instant… Original !

« Tu es sûr de toi ? » Demanda-t-elle pour confirmation. « De toute façon, je dois récupérer quelques médicaments quand même. »

Andrea n’avait pas pu faire son tour, elle ne s’était pas déplacée pour rien. Elle laissa Kerwan là le temps de retourner au fond du magasin et de fouiller. Par chance, elle tomba sur une boite d’aspirine et des protections féminines qui seraient bien utiles aux femmes du campement. Les contraceptifs étant dépassés depuis un moment, elle les laissa tomber. Sa récolte fut presque bonne, en fin de compte. Ça n’était pas fameux objectivement, mais la brune avait l’impression de ne pas avoir fait tout ça pour rien.

Revenant vers l’homme, elle l’invita à sortir de la pharmacie où ils avaient passé pas mal de temps. L’afro-américaine n’avait pas remarqué qu’elle y avait consacré une partie de sa journée et qu’il lui faudrait reprendre la route du retour, au risque de devoir passer la nuit dehors, ce qui ne l’enchantait pas. Se tournant vers Kerwan, elle lui adressa un regard en coin.

« Tu veux que je te dépose quelque part ? » Proposa-t-elle poliment, sans savoir s’il était venu lui-même en voiture et s’il avait un endroit à rejoindre. A priori, non, de ce qu’elle avait compris : l’homme arpentait les rues seul. « J’ai un véhicule… » Précisa-t-elle dans la foulée.

Elle ne lui proposa pas de la suivre chez elle, pour la bonne et simple raison que son camp traversait une période sombre qu’elle ne pouvait imposer à personne. Selene était trop sensible, deux des leurs ne venaient même plus et elle ne savait pas s’ils rentreraient. Après la horde, la perte de leurs amis, elle voulait épargner les siens de toute surprise qu’ils ne pourraient pas encaisser.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 466
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Easier to run   Jeu 2 Nov 2017 - 19:30
Easier to run × ft. Andrea & Kerwan

Il se sentait fort gêné de la voir rire. Il en avait honte, même. Mais, d'un côté, cela lui faisait presque plaisir de voir quelqu'un rire de la sorte, un rire vrai, unique, sincère. Cela le faisait sourire. Car un rire, cela faisait bien des lustres qu'il n'en n'avait pas entendu. Néanmoins, il aurait préféré la faire rire pour d'autres choses, comme des blagues foireuses, racistes, voire misogynes. Qu'allait-elle raconter à ses compagnons lorsqu'elle les reverrait ? "Vous savez pas quoi ? J'ai rencontré un type avec la courante ! En plus il s'est mis à péter entendu péter, c'était HI.LA.RANT ! C'est dommage que vous avez raté tout ça". C'était pas très glorieux; et son estime ainsi que son égo en avait un peu pris pour leur grade. Néanmoins, ça lui faisait un grand bien de s'être vidé l'intérieur du bide, il en avait bien besoin. Et là, ça allait bien mieux; il se sentait... Plus vide de l'intérieur.

- Ouais ouais, ça va déjà mieux maintenant. Je pense me reprendre deux-trois paquets de cachetons (dont un pour la chiasse et sans doute un truc du style laxatif), puis ça devrait aussi être bon pour moi.

Ainsi, tout comme la jeune femme, il alla donc récupérer les boîtes de médicaments désirés; et fit le plein d'anti-douleurs, d'huiles essentielles (on ne sait jamais !) et certains pour aider le transit'; parce qu'il voulait éviter de se retrouver dans la même merde, concrètement.
Ils s'étaient rejoints non loin de l'entrée de la pharmacie, et repassèrent sous ce rideau de fer à peine levé. Les rôdeurs étaient partis, ils n'étaient plus que tous les deux. Ils venaient de quitter un lieu de rencontre plutôt atypique, et les deux s'en souviendraient encore longtemps de cette mésaventure; enfin surtout Kerwan et sa chiasse carabinée. Elle lui proposa de le ramener, mais Kerwan eut un petit sourire avant de secouer la tête de gauche à droite.

- T'en fais pas, j'ai ma voiture, elle est garée pas loin, là-bas. Dit-il en pointant son pick-up noir. Il finit par reprendre. En tout cas, merci de m'avoir aidé, et pour la discute. C'était quand même sympa. A bientôt, petu-être.

Il lui fit un sourire amical, puis reparti en direction de son véhicule. Il mis ses affaires sur la banquette arrière, et ne tarda pas à redémarrer et à partir en direction d'il ne savait encore où. Même si ce ne fut pas un épisode très glorieux et sexy glamour, il était content que cette femme, Andréa, lui donne un coup de main.

Fin.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Easier to run   
Revenir en haut Aller en bas  
- Easier to run -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» ( 88, Brooklyn) It's easier with you Alex. ►Alexandre et Anaya.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: