Partagez | 
 

 Dylane + I'm tired of dying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Dylane J. Mills
avatar
Date d'inscription : 15/07/2017
Messages : 2
Age IRL : 23
MessageSujet: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 1:07


DYLANE  JESSICA MILLS
33 ans Américaine Analyste (en réflexion)

i've got a war in my mind


Explique ici le caractère actuel de ton personnage.

Un regard trop insistant, une curiosité indélicate, un franc parlé insolent,  froide, calme, impassible … insensible, peu de jugements m’ont été favorables. Quand j’y pense, je n’ai jamais aimé les bavardages, je me contente de les observer, ces personnes qui aiment entendre leur voix emplir l’espace de mots et d’états d’âmes superflus.  Les gens mentent, ils mentent parce qu’ils s’ennuient, parce qu’ils oublient ou parce qu’ils ont peur et ils tentent de me convaincre de leur honnêteté avec tellement véhémence, que je ne peux qu’en douter. Méfiante, je le suis certainement, je l’étais avant et aujourd’hui, je dirai que je repousse la paranoïa autant puisqu’il est impossible de faire confiance dans un monde ou les morts se réveillent. Certains verront dans mon silence du mépris, alors qu’en fait je prends le temps d’observer et d’écouter, j’aime à croire que je dois ma survie à ma patience. Au début, j’ai pensé que l’apocalypse serait une époque de solitude mais dans l’horreur, il m’est arrivé de rencontrer, de protéger, d’écouter et de perdre. Je pense m’être aussi perdue un petit peu en cours de route, je suis devenue plus sévère et moins conciliante. Je m’étais promis de ne pas m’attacher, de ne pas m’encombrer mais en réalité, malgré mon air taciturne, je n’ai jamais su faire ça. Je veux dire, rester indifférente aux histoires et à ceux qui les portent, il n’y a rien de juste dans le mépris … juste de la bêtise. Cette sensibilité m’a souvent permis de dépasser, de trouver du courage quand je pensais ne plus en avoir et de garder mon calme quand les choses me touchaient. J’ai souvent été en colère, mais n’ai agis par colère et par rage que très rarement. Cette boule noire dans la poitrine qui grossit et grossit jusqu’à étouffer, je l’ai connu la première fois que j’ai perdue et souvent, le sarcasme m’a aidé à ne pas devenir amer. J’ai commencé par me moquer de moi-même puis des autres et si la moquerie n’est jamais sympathique, dans mon cas, elle est très souvent peu mesquine.



and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..


Des yeux verts clairs, la peau pale et les cheveux noirs corbeaux, j’ai toujours pensé que tous ces contrastes sur mon visage ne servaient pas ma cause. La fatigue, le soleil et le manque de nourriture, ont cerné mes yeux, creusé mes joues et ridé ma peau, me donnant cet air presque cadavérique qui n’a rien à envier à ces gloutons cannibales. J’ai marché, tellement marché que le peu de gras que j’avais a disparu pour laisser place à une musculature sèche et peu imposante. Je suis devenue longiligne, du haut de mon mètre soixante-dix-sept ma silhouette n’a plus rien de flatteuse.
L’apocalypse rend tolérant et pour tout dire, l’image que je reflète m’importe peu quand j’ai des kilomètres de marche dans les jambes et des heures de sommeil à rattraper. Obligée de penser pratique, les vêtements que je porte son souvent fonctionnels, des baskets, un haut plus ou moins chaud suivant le temps, les cheveux noués et un bas assez large pour me permettre de courir au cas où.

Je n’ai jamais vraiment aimé les armes  mais en ces temps d’apocalypse je m’accroche à mon glock et à mon fusil à pompe comme à ma vie. Je garde un couteau à la cheville,  moins bruyant qu’une arme, quand il s’agit de faire le ménage. Sur les routes, mon sac à dos ne me quitte pas et j’y glisse le plus souvent, une couverture, quelques boites de conserves trouvées, de l’eau, des médicaments de base et les trois boites de munitions que je prends soins d’économiser. Je n’ai pas de voiture à proprement parler, disons que j’en essai des dizaines avant de tomber sur une qui veuille bien démarrer, jusqu’à ce qu’elle me lâche aussi.



Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

Soigneusement j’aligne les cachets à côté de son verre alors que d’un pas lent elle s’avance vers sa chaise, pestant, comme à son habitude.
« Tu pourrais sourire au moins … je ne suis pas un juste chien que tu viens nourrir »

D’une lenteur clairement sur jouée je lève les yeux vers elle, reste muette avant de prendre son assiette et de la servir, sans un mot.

« J’aurai droit à ce silence durant tout le diner ou tu vas me faire l’honneur de me laisser entendre ta voix »

D’un soupire je l’ignore et tire ma chaise avant de m’installer en face d’elle, les yeux sur mon assiette. Ce rituel, je le perpétue depuis mes 13 ans, depuis la tromperie  de mon père, depuis que ma mère est devenue cette vipère manipulatrice et médisante. J’aime ma mère, je pense même l’aimer profondément mais je ne l’apprécie juste pas, ni elle, ni ses manies culpabilisantes et abaissantes. Elle est de celles qui cherchent une faille à exploiter, jusqu’à s’y engouffrer et ravager tout ce qu’il y a de beau à l’intérieur. Il m’est arrivé de la connaitre différente, du temps où elle était aimé de mon père, avant qu’il ne la trompe et avant qu’elle ne parte au milieu de la nuit, par fierté et sans doute par égoïsme aussi. Moi, je l’ai suivie, parce que je l’aimais et que je n’ai pas vraiment eu le choix. Je me souviens de la tension qui régnait à notre départ, de l’ardeur avec laquelle elle tirait mon bras, je me souviens de ses cris et des menaces de mon père qui lui … tirait mon autre bras.

on the highway to hell


Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

→ Les faits doivent commencer dès les premiers temps de l'épidémie, merci de vous référer à la Chronologie

→ La survie de votre personnage devra être bien détaillée. Nous autorisons les sauts temporels si ces derniers ne sont pas très longs. Vous devez expliquer ses aventures, ses déplacements, ses rencontres. Même si votre personnage intègre un groupe, cela ne veut pas dire qu'il ne se passe plus rien au quotidien.

→ Aucun minimum de ligne imposé mais un texte très détaillé fera obligatoirement un bon nombre de ligne. Conseil d'ami.

→ Intégrer un groupe en manque de membres vous rapportera des points supplémentaires !

time to meet the devil

• pseudo › sur internet, écrire ici
• âge › écrire ici

• comment as-tu découvert le forum ? › écrire ici
• et tu le trouves comment ? › écrire ici
• présence › écrire ici

• code du règlement › écrire ici
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Bae Kim
avatar
Date d'inscription : 11/07/2017
Messages : 11
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 1:55

Bonne chance pour la rédaction de ta fiche. I love you





I told you. You love someone because they sing a song only your heart can understand.
Revenir en haut Aller en bas
Norah Jin
avatar
Date d'inscription : 10/07/2017
Messages : 15
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 7:42

Cet avatar :smile16:
Bienvenue et bon courage pour ta fichette :smile13:


j'ai peur de moi sans toi
Si tu as peur de te faire mal, tu augmentes les chances, justement, de te faire mal. Regarde les funambules, tu crois qu’ils pensent au fait qu’ils vont peut-être tomber lorsqu’ils marchent sur la corde raide ? Non, ils acceptent ce risque, et goûtent le plaisir que braver le danger leur procure. @mathiasmalzieu ≈ la mécanique du coeur › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
http://kittybeez.tumblr.com/
Andrea West
Messiah
avatar
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 940
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 10:36

Bienvenuuuue ici !
Bon courage pour ta fiche Smile




I have these thoughts so often I ought, to replace that slot with what I once bought 'Cause somebody stole my car radio and now I just sit in silence... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Miller
Messiah
avatar
Date d'inscription : 03/11/2016
Messages : 1498
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 11:48

Owiiii Laura Prepon :smile42:

Bienvenue à toi et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 2599
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 12:05

Bienvenue Very Happy


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Álvarez
American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/01/2017
Messages : 1747
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Dylane + I'm tired of dying   Dim 16 Juil 2017 - 13:46

Bienvenue sur WD ! Amuse toi bien par ici ! Impatient d'en lire un peu plus, les traits de caractère sont intéressants !


“Don’t regret the past, just learn from it.” | Ben Ipock
Revenir en haut Aller en bas
 
Dylane + I'm tired of dying
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tired of living, afraid of dying ✎ Yoon In Ha.
» dying to feel again ▬ Lexa
» Dying Light
» Barbaries pour crier d'indignation , JE ME SOUVIENS
» Danticat: Yes, Haitians are tired, but they are not defeated

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Votre Personnage :: Présentation de votre personnage-
Sauter vers: