Partagez | 
 

 Fallen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:17


Emily Leanna Branson
31 ans Américaine Musicienne Northern Creek

i've got a war in my mind


Explique ici le caractère actuel de ton personnage.

→ Votre texte doit expliquer chaque trait de caractère que vous aurez choisi d'inclure dans les menus déroulants.

→ Les menus déroulants ne doivent contenir que des traits de caractère, sous forme d'adjectifs. Les habitudes, manies ou autres n'y ont pas leurs places (Exemple : Alcoolique).

→ Veillez à rester cohérent dans vos choix. Par exemple, votre personnage ne peut pas être à la fois avenant et timide.


and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..


Taille, corpulence, style vestimentaire ainsi que les équipements dont il dispose. Évidemment, votre personnage ne peut pas détenir un arsenal complet, veillez à rester logique.


Important. Nous n'acceptons plus les armes suivantes :

→ Katanas et autres sabres en tout genre.
→ Arcs, arcs à poulies, arbalètes.

a storm is coming


Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.


1. L'enfance


Le 26 Février 1986. Pour beaucoup, une journée d'hiver comme les autres, triste et froide, humide et monotone. Mais pour Aaron et Jennifer Blackbrun, c'était une magnifique journée, celle où ils purent s'émouvoir devant les pleurs d'une si petite chose, la plus belle du monde à leurs yeux : Leur fille Emily. Elle venait de naître, elle qui était le premier enfant du couple, et allait en rester l'unique.
Ainsi, Emily arriva sur terre au sein d'une famille respectable et respectée, habitant aux alentours de la grande ville de New York. Aaron était ce flic prometteur de début de carrière qui avait fait ses preuves et accumulé les promotions, jusqu'à devenir investigateur dans la brigade criminelle. Jennifer, elle, était professeur de biologie dans un lycée de bonne réputation. L'un comme l'autre avaient été élevé dans le respect du Christ et l'amour de la patrie, et partageaient les mêmes opinions politiques démocrates. Les deux étaient américain, issus de parents né américains, comme leurs parents avant eux. Mais s'il fallait remonter aux origines, elles serait européennes, scandinaves, bataves, italiennes et allemandes. Une sacrée recette pour ce sacré mélange d'alchimie qu'allait devenir la petite Emily.

Pour elle, l'enfance fut merveilleuse. Petite fille aimée et aimante, adorable gamine digne des rêves de réussite à l'américaine de ses parents. Brillante à l'école, elle l'était tout autant en musique et en sport. Car dès l'âge de six ans, Aaron et Jennifer n'hésitèrent pas à l'inscrire à de nombreuses activités. Les cours de piano avec Madame March, qui venait trois fois par semaine pour enseigner la musique à Emily, furent les premiers. Vint ensuite le sport et le tennis, en compagnie de Monsieur Lance, ancien joueur classé à la retraite depuis la blessure qui signa la fin de sa carrière. Autant dire, la famille Blackburn était certes aisée, mais elle dépensait une véritable fortune pour la formation et l'éducation de leur petite fille, quitte à se priver de beaucoup de choses. Qu'importait après tout ? Emily était leur fierté, leur plus grande réussite.

Elle fut élevée dans le respect et l'amour du Christ, qui prit une place importante dans sa vie à cette époque, pour longtemps encore. La famille fréquentait les églises autant que possible, et ne ratait jamais la messe du dimanche. La prière avant le repas était de mise, aussi. Car après tout, les Blackburns étaient une famille modèle.

Emily continua de grandir, restant toujours cette enfant polie et bien élevée, toujours dans les premières de classe, toujours aussi prometteuse et douée en sport et en musique. Si bien qu'à ses douze ans, elle eut enfin sa première guitare, instrument qu'elle voulait apprendre et maîtriser plus que tout. Mais elle ne s'arrêta pas là, car à ses quatorze ans, elle reçut un violon. Pour elle, c'était évident : elle voulait travailler dans la musique. Son avenir était déjà tracé, et sa vie défilait devant ses yeux en suivant ce chemin de gloire. Une grande école de musique, l'entrée dans un grand orchestre, la gloire et la reconnaissance dans sa carrière personnelle grâce à ses compositions.. Et ça, elle y croyait dur comme fer. Jusqu'à ses seize ans.


2. L'adolescence

Les années 2000, et l'arrivée de mouvements musicaux tout aussi marquants que ceux des années 80. Peut-être même plus, avec les débuts de l'internet, du téléchargement, des supports en ligne. Que ce soit le rap ou le rock, la pop ou le metal, les vagues déferlaient sur les ondes et touchaient tout le monde, principalement les adolescents. C'est à cette époque que la vision des choses changea pour Emily. A force d'entendre les textes chantés ou hurlés de groupes qui prônaient la liberté, et qui accusaient la société, l'adolescente devint une autre personne. Elle se rendit compte qu'elle ne croyait pas en ce dieu qu'adoraient ses parents, qu'elle s'en fichait pas mal du modèle social et du regard des autres, et elle rêvait d'être une nouvelle Avril Lavigne. Une belle grosse crise d'adolescence, à une époque où elles étaient bien plus marquées. Au départ, Emily menait sa petite rébellion en s'absentant aux cours de tennis pour rejoindre ses groupes d'amis. Puis, elle sortait en cachette le soir.
Et finalement, elle qui était presque invisible voire insipide dans son lycée.. commença à goûter à la popularité quand elle laissa son style stricte au placard.

Ce n'était pas facile de se montrer libre, alors qu'elle était encore sous l'autorité de ses parents. Ils étaient tout à fait contre ce qu'elle aimait, alors elle devait faire preuve d'ingéniosité pour se montrer sous l'apparence qu'elle désirait.
Et pour vivre ses petites histoires, en compagnie de ses premiers amour, c'était uniquement dans les ombres. Elle refusait de dire à ses parents qu'elle fréquentait quelqu'un, pour éviter d'entendre encore une fois les mêmes sermons sur l'amour, le mariage, les relations sexuelles.
Ses petits jeux prirent fin lorsque Jennifer en prit connaissance. Emily avait alors dix-sept ans. Le couple Blackburn ne toléra pas les " sottises " de leur fille.. ainsi la sanction fut immédiate, ainsi que l'épée de Damoclès qui la menaçait : Privée de sortie et d'ordinateur ( en dehors de ses recherches pour ses études, évidemment ), elle serait envoyée dans un pensionnat pour être " redressée " si cela venait à se reproduire. Heureusement pour elle, ils n'eurent vent que de la partie immergée de l'iceberg.. sinon l'apocalypse aurait commencé plus tôt que prévu !

Emily n'eut pas le choix. Ses convictions ne changèrent pas, mais elle fut obligée de les laisser de côté. De jouer un rôle, comme si elle était simplement au théâtre, ou une actrice dans un film pour ado un peu moins drôle qu'American Pie. Ainsi elle reprit sérieusement les cours de tennis et abandonna la musique électrique pour revenir au piano. Elle termina le lycée avec plusieurs mentions et fut acceptée à la " Manhattan school of music ", dans lequel elle entra dans le courant de l'année 2004.


3. Le début d'une histoire


Ses études furent financées par les bourses et par ses parents, lui laissant ainsi tout le temps libre de pratiquer le piano, de travailler et de s'améliorer. Mais enfin libérée de ce qu'elle surnommait sa cage dorée, elle se laissa aller aux même tendances, celles qui n'avaient jamais quitté son esprit. Elle multipliait les sorties et les rencontres, et passait plus de temps à jouer ses propres compositions plutôt que de travailler les exercices demandés par l'université, réputée exigeante. Aux yeux de Jennifer et de Aaron, il s'agit là du début du déclin de leur fille. Mais pour Emily, il s'agit du début de l'histoire de sa vie. Elle parvint à réussir sa première année, de justesse. " Dommage " et " se reprendre " étaient les  mots-clés des notes des professeurs , qu'elle eut à faire signer par ses parents. C'est au terme d'une énième dispute avec eux qu'elle claqua la porte, pendant l'été 2005. Elle partit avec son petit ami de l'époque, Zack, et toute leur bande de potes dans le Wisconsin, pour y passer un mois complet au bord du lac Michigan. Sans argent, elle fut obligée de se trouver un petit job d'été là-bas.. et travailla comme serveuse dans un McDo'.

Ses parents tentèrent plusieurs fois de l'appeler, la menaçant de ne plus continuer à subvenir à ses besoins si elle ne rentrait pas. Et bien sûr, elle ne rentra pas. Elle n'en pouvait plus de cette oppression, de ces règles imposées, de cette vie qu'elle n'aimait pas. Elle voulait être libre, voyager et rire, jouer de la musique et repartir le lendemain. Visiter le monde entier, rencontrer et aimer les gens de toute culture, de tout horizon. Aaron eut des mots durs en insultant sa fille de hippie, et il envoya voler son portable lorsqu'elle approuva ses dires. Ainsi, elle était en froid avec ses parents, libre comme elle l'avait toujours rêvé mais.. livrée à elle-même.

Un jour où elle travaillait, elle fit la rencontre d'un jeune homme, un soldat de vingt-cinq ans rentré au pays pour quelques temps. C'était un Marines, originaire de Chicago, venu passer du bon temps au bord du lac pour profiter de son retour au pays, avant de retourner à la guerre en Irak. Elle avait de l'admiration pour lui, même si elle n'aimait pas les militaires, car il avait tant de charisme, il était si gentil, si drôle, si beau aussi.. Elle en tomba amoureuse, comme frappée d'un coup de foudre. Et alors qu'elle devait rejoindre Zack après le boulot.. elle n'en fit rien et préféra passer la soirée avec son soldat, qui s'appelait Dwayne.
Il l'emmena dans un bateau qu'il venait de louer, ils passèrent la nuit à regarder les étoiles ensemble, jusqu'à ce qu'elle s'abandonne à lui. Plus rien ne comptait, plus rien n'avait d'importance, elle voulait qu'il l'aime autant qu'elle l'aimait déjà, sans le connaître pourtant. Elle voulait rester près de lui, ne plus jamais le quitter, et se perdre à jamais dans son regard azur et son sourire éclatant..

.. Mais il n'en fut rien. Ils restèrent ensemble jusqu'au 18 aout, mais lorsqu'il fut sur le point de repartir au front, Dwayne préféra rompre avec elle.

" Là-bas, je risque ma vie tous les jours. Là-bas, à chaque fois que je quitte la base, il y a une chance que je ne rentre pas.. et qu'on envoie mes plaques à ceux que j'aime. Là-bas Emily, il n'y a hélas pas de place pour toi dans mon esprit, dans mon coeur, car si je me perds dans mes pensées, je me prends une balle. Là-bas.. j'y retourne dans trois jours. Alors évitons les adieux larmoyants et gardons un bon souvenir de cet été, d'accord ? J'ai ton numéro, je t'appellerai à mon retour.. si tu as toujours le même. Et si tu veux me répondre. Alors peut-être qu'on pourra reprendre notre histoire là où je la laisse, parce que je mentirais si je disais que je n'en meurs pas d'envie. Mais elle s'arrêtera lorsque je repartirai. Encore, et encore, jusqu'à qu'on finisse ce qu'on a à faire dans ce putain de désert.

Love you, sweetie..

D. Branson
"

Il laissa cette lettre dans l'hôtel qu'ils partageaient, et dont il avait payé la réservation pour dix jours encore, laissant à Emily un peu de temps pour s'en sortir seule. Et ce ne fut pas facile. Reniée par ses amis - et pouvait-elle leur en vouloir ? -, elle n'eut d'autre choix que de revenir vers ses parents. Courber l'échine devant eux fut compliqué, mais elle n'avait pas le choix. Elle retourna à l'université pour saisir la dernière chance que lui offrait Aaron. Après un été complet sans pratiquer le moindre instrument, c'était d'autant plus difficile.. voire impossible. Et ce fut la fin lorsqu'elle ne put nier plus longtemps la réalité.. Elle était enceinte.


4. Déshonneur

Le 12 Octobre 2005. Un octobre bien rouge, tant elle se sentait sur le point de couler. Elle ne se rendit pas aux cours ce jour là. Elle se rendit plutôt chez elle, afin de se préparer, dans l'attente du retour de ses parents. Elle était prête à leur annoncer ce qu'elle n'allait de toutes façons pas pouvoir leur cacher lorsqu'elle serait une baleine !
L'annonce posa un froid, un silence auquel elle n'avait encore jamais eu à faire face. Elle espérait, elle voulait de tout coeur entendre le sermon habituel de ses parents, en prendre pour son grade, subir les punitions et baisser les yeux. Mais là, il ne se passait rien. Pas un mot, pas un geste, juste le clic de l'aiguille qui définissait chaque secondes, qui lui semblaient si longues, si lourdes, qu'elle avait l'impression de mourir, tout simplement.

- Qui est le père ?

La voix de Aaron était sèche et grave. Méconnaissable, lui qui restait toujours sur un ton calme et assez neutre. Là, il donnait l'impression de s'étouffer dans la colère.

- Dwayne.. c'est un Marines, il est en Irak maintenant.. Je crois.
- Tu crois " quoi " ?
- .. Que c'est lui le père.

Aaron prit une profonde inspiration, se leva et se planta devant la fenêtre, droit comme un i, pour admirer la pluie tomber sur New York, comme elle tombait sur sa vie, ses espoirs, sur sa fille. Jennifer se leva à son tour, et posa la main sur l'épaule de sa fille. Elle lui offrit un regard plein de compassion, car elle n'était plus simplement une femme croyante qui s'inquiétait de l'éducation de sa fille.. elle était une mère qui allait devenir grand-mère, si tôt. Elle laissa couler une larme qui s'arrêta sur son sourire, et alla se placer auprès de son mari. Elle lui parla à voix basse, si basse qu'Emily ne pouvait en comprendre tous les mots derrière ses sanglots. " Trop sévères ", " détresse ", " l'aider " étaient les mots qu'elle parvenait à entendre. Mais le seul mot de son père, qui fut fort et clair, fut le suivant.

- Déshonneur.

Et il partit. Il ne rentra pas ce soir là, ni le lendemain. Ce n'est qu'après trois jours qu'il revint enfin à la maison, pour y retrouver sa femme et sa fille. La mine sombre et sévère, il la regarda droit dans les yeux, et eut tout le mal du monde à retenir ses larmes. D'une voix tremblante et imprécise, dans un murmure presque muet, il lui dit enfin.

- Pardonne moi..

Et il la prit dans ses bras.


5. Vivre, enfin.


Emily abandonna les études. Elle savait qu'elle ne parviendrait pas à réussir, surtout en étant enceinte. En attendant de trouver une solution, elle donnait des cours de piano chez ses parents, où elle était retournée vivre. Sa relation avec eux changea radicalement, car ile ne la voyaient plus comme l'enfant qu'ils devaient façonner, mais comme la future mère de leur petit-enfant. Il n'était plus question de la guider vers un avenir radieux, mais bel et bien de limiter les dégâts, et d'assurer un semblant d'avenir, même s'il s'annonçait bien moins glorieux.
Aaron joua de ses relations pour retrouver Dwayne Branson, le père de l'enfant qu'elle portait. Il comptait sur son honneur de Marines pour le faire réagir en homme face à ce qu'il comptait lui annoncer. Mais Emily tenait à le faire elle-même, alors quand enfin elle put le faire, elle lui envoya une lettre.

" Dwayne,

Pour être honnête, je n'avais pas l'intention de te retrouver un jour, ni même d'accepter de te reparler. Même si je comprends ta décision, mon coeur s'est brisé quand j'ai lu tes mots. Mais si tu lis les miens aujourd'hui, c'est parce qu'il ne s'agit pas uniquement de toi, ou de moi. Il ne s'agit pas de notre petite histoire, car celle qui s'écrit aujourd'hui est bien plus grande.
Je suis enceinte, Dwayne. Enceinte de toi, je le sais.

Je sais que tu vis l'enfer là où tu es.. et je comprends tout ce que tu as écrit dans ta lettre. Mais comprends moi, je ne pouvais pas rester dans le silence. Cet enfant sera à moitié toi, autant qu'il sera à moitié moi.. libre à toi maintenant de faire ce que tu veux.

Kind regards..

Emily Blackburn
"

Quelques semaines plus tard, Emily reçut un coup de fil, d'un numéro qu'elle ne connaissait pas. Elle y répondit, pour entendre la voix de Dwayne. Elle en fut pétrifiée !

- Je rentre en Février, et je compte bien te voir.. Je veux aussi voir ton père, car je vais lui demander.. ta main.

En quelques mots, toute la rancoeur et la haine qu'elle éprouvait envers celui qui l'avait abandonnée venait de s'envoler. Elle se mit à pleurer et répondit " Oui.. ". Elle était certes jeune encore.. mais elle savait ce qu'elle voulait, et elle voulait vivre avec lui, et leur enfant.


6. Rêve ou cauchemar ?

Emily et Dwayne échangèrent encore quelques lettres et, comme il l'avait promis, il fit sa demande. Aaron accepta, heureux de voir devant lui un homme capable de prendre ses responsabilités.








on the highway to hell


Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

→ Les faits doivent commencer dès les premiers temps de l'épidémie, merci de vous référer à la Chronologie

→ La survie de votre personnage devra être bien détaillée. Nous autorisons les sauts temporels si ces derniers ne sont pas très longs. Vous devez expliquer ses aventures, ses déplacements, ses rencontres. Même si votre personnage intègre un groupe, cela ne veut pas dire qu'il ne se passe plus rien au quotidien.

→ Aucun minimum de ligne imposé mais un texte très détaillé fera obligatoirement un bon nombre de ligne. Conseil d'ami.

→ Intégrer un groupe en manque de membres vous rapportera des points supplémentaires !

time to meet the devil

• pseudo ›#Obi
• âge › 32

• comment as-tu découvert le forum ? › Un peu par hasard il y a un peu plus de deux ans
• et tu le trouves comment ? › Toujours aussi bien !
• présence › Régulière

• code du règlement › You are a survivor and you always were
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 2946
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:20

Sois la bienvenue ici, bon courage pour ta fiche Smile


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Andrea West
Messiah
avatar
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 996
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:21

Rebienvenue Obi !




I have these thoughts so often I ought, to replace that slot with what I once bought 'Cause somebody stole my car radio and now I just sit in silence... ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Bryan Weatherly
avatar
Date d'inscription : 27/06/2017
Messages : 215
Age IRL : 43
MessageSujet: Re: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:54

Bienvenue et bonne rédaction de fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Charly Brooks
avatar
Date d'inscription : 26/06/2017
Messages : 527
Age IRL : 46
MessageSujet: Re: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:55

Bienvenue Emily et courage pour la rédaction de ta fiche ; ))




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:56

J'adore ton avatar I love you
Revenir en haut Aller en bas
Megan Rain
Bras Droit | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 11/04/2017
Messages : 534
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Fallen   Sam 15 Juil 2017 - 19:59

Welcome here, bon courage pour ta fiche Wink



Survive is paramount
Dial = #FAF0E6 - Liens

Revenir en haut Aller en bas
 
Fallen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fallen Galaxy
» Happy B-Day Fallen !
» REcherceh de Deck List
» presentation de fallen
» Ils sont déjà nos amis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: