Partagez | 
 

 Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 19:10


Charly (Ruby) Moonwalk
27 ans Espagnole Venais l'acquérir un Master en Sociologie GROUPE/FACTION

i've got a war in my mind


caractère actuel .

J'écris ces quelques lignes sans bute précis, d'ailleurs je brûlerais surement tout ça à un moment, c'est trop intime pour prendre le risque que quelqu'un le lise. Je suppose que je devrais me présenter, même si ce texte est surtout adressé à moi même. Je...
Je ne suis pas quelqu'un de bien, je suppose. Je m'intéresse avant tout à ma propre survis et à celle de mes proches, les autres peuvent crever sans que je lève le petit doigt si ça ne m'apporte rien. Je suis tellement égoïste, pas vrais ? Je pourrais voler le matos de personnes qui m'aurais hébergé et nourris sans aucun remord. Avant tous ça, peut être que j'étais quelqu'un de bien, mais plus maintenant. Je ne pense pas qu'il reste encore des gens bien de toute façon, même les enfants ne sont plus innocents dans ce monde. S'il reste encore des enfants, ça fais un moment que je n'en est pas vu... peut être qu'il n'y en a plus ? Que l'espèce humaine n'est plus capable de procréer er que nous couront tous à notre perte ? Enfin, même sans ça nous couront à notre perte, donc bon. J'm'en fou un peu je pense, c'est pas mes affaires. Même si je suis humain. Je vais pas survivre longtemps de toute façon je pense. Héhé, ouais, chuis un grand pessimiste Encore une fois, je pense pas avoir été comme ça avant tous ça. Je croyais en l'avenir, en la bonté de l'espèce humaine. Héhé. J'étais naïf. Tellement naïf. Ça a bien changé. Je suis très méfiant maintenant. En même temps, j'ai pas eu trop le choix. Être trahis me dévaste tellement... je peux plus accorder ma confiance aussi facilement maintenant. Mais une fois cela fais, j'ai tendance à être bien trop loyal prêt à tout pour mes proches et confiants bien trop facilement mes secrets. Heureusement, il n'en reste plus. Des personnes en qui j'ai confiance je veux dire. Enfin, malheureusement du coup.
Celles qui m'ont trahis, je les ai tué. C'était compliqué au début mais... hé... je me suis habitué, on vas dire.  C'est une solution radical et ce qui est radical est efficace. D'ailleurs, je leur en voulais trop, j'aurais risqué de faire pire que de les tuer proprement si je ne l'avais pas fais. Une balle dans la tête vaut mieux qu'être jeté en pâture au marcheurs, Non ? Bon, j'avoue que parfois je regrette de ne pas l'avoir fait, je suis assez rancuniers comme ça, même par delà la mort je leur en veux encore.
Mieux vaut tuer un prétendu innocent (j'ai déjà écrit qu'ils n'existent plus de toutes façon) que laisser un potentiel danger en vie.  De toute façon, tous ça ne me fais plus ni chaud ni froid. Tuer des gens je veux dire. Ça ne me fais plus rien. Avant, j'avais les cauchemars, les remords, les flashbacks... je crois que le psychologue qu'il restait dans le village m'avait dianogstiqué un PTSD.  Ça s'est arrêté maintenant, et j'en suis devenu assez indifférent, insensible à la souffrance de ceux en qui je n'ai pas confiance. C'est à dire tout le monde actuellement.
Bon, je pense que j'ai assez décris à quel point je suis horrible, pas vrais ? Faut positiver un peu. Alors... qu'est ce que je pourrais dire de bien sur moî... ? Je suis plutôt cultivé je pense. Je viens d'une famille aisée qui faisait très attention à mon éducation. Maaaaais... ouais, ça sert pas à grand chose actuellement, pour ne pas dire à rien. Un truc un peu plus utile, c'est mon sérieux dans l'apprentissage d'un peu prêt n'importe quoi. J'adore apprendre. Ça m'as bien servis avant tous ça, et pendant aussi. Le problème, c'est qu'il est un peu compliqué de trouvera des enseignants maintenant. Être studieux ne sert pas à grand chose quand personne ne peux me guider. Mais je suis déterminé à survivre. Je ne laisserais pas tout ça être pour rien... toutes ces horreurs, tous ces sacrifices, il faut que ça serve à quelque chose... Bon, j'avais dit que j'allais parler de trucs joyeux. Enfin, pas joyeux, mais moins pessimistes. Euh... ah ! Oui, bien sûr ! Comment ai-je pu oublier ? L'Art avec un grand A . J'adore l'art. Une fois, j'ai même élu domicile dans un musée, dans ma recherche d'un abri. Meilleur moment depuis la mort de mon frangin. J'y ai exposé mes propres œuvres. Bon, évidemment, c'était pas au niveau, surtout vu mon matos limité et les intrusions imprévu de marcheurs. Mais ça à donner un petit coup de pouce à mon égo, de voir mon nom au côté des plus grands. Depuis, je me dis artiste même si j'ai pas grand monde à qui m'en vanter. Et que théoriquement artiste désigne tout ceux qui produisent de l'art et pas seulement les plus célèbres, mais j'étais assez modestes avant tout ça, même si je n'en avais pas l'air." Avoir l'air" tiens ! Voilà une compétence qui m'est encore utile aujourd'hui. Je suis plutôt bon acteurs,  c'est pratique je trouve. Les gens de maintenant sont très méfiant (normal, j'ai envie de dire) mais j'arrive souvent à paraître inoffensif. Un gentil jeune homme qui a survécu grâce à beaucoup de chances et qui a peux de compétences. Hé, en même temps j'ai vraiment peux de compétences physiques, je suis obligé principalement de m'en sortir avec mon intelligence.

and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..
Je dois dire que mon apparence ne prête pas forcément à la méfiance. Je fais parti de ces gens qui ont un métabolisme très rapide et qui accumulent facilement les sucres lents. Pour le dire plus simplement : je suis gros. Ouaip, même avec tout ça. Et c'est plutôt positif, en faite. Avant, j'avais pas mal d'emmerdes à cause de ça mais maintenant ça m'aide à survivre. Mes maigres compétences sont compensé par la  force physique que mes kilos supplémentaires me fournissent et je survit évidemment plus longtemps au manque de nourriture, ce genre de choses. Bon, par contre vu comme c'était galère de trouver des vêtements à la bonne taille avant, c'est encore plus galère maintenant.
J'ai deux cicatrices sous mes pectoraux qui viennent d'une mammectomie, c'est à dire une opération d'ablation des seins.
Sinon, que dire ? J'ai des yeux bleus-gris assez claire, des cheveux châtains que j'essaie de garder cours, une petite moustache et un peu de barbe. Je suis de taille moyenne, entre 1m70 et 1m80 je crois, je me souviens pas du chiffre exact. Mes seuls habits actuels sont constitués d'un t-shirt à manche courte sous une veste qui se ferme par une fermeture éclaire, d'un épais jeans noir avec des chaussures de marche. J'ai une sacoche en cuire avec moi, dedans y'a pas grand chose. Ma dernière bouteille d'eau potable, quelques biscuits que j'espère pas périmé, une conserve d'haricots blancs, quelques crayons de papiers et deux cahiers à feuille blanches. C'est pour dessiner, j'ai trouver ça dans le dernier supermarché que j'ai visité, il restais plus rien d'autre d'utile de toute façon. Pendu à mon sac, il y a un pied de biche. C'est pour les marcheurs, il y en a beaucoup trop pour que j'utilise une arme à feu sur eux, je perdrais bien trop de balles, et puis le bruit en attirerais d'autre, c'est trop dangereux. Même si je préfère généralement les éviter avec différents stratagèmes, il vaux mieux avoir une arme de corps à corps sur sois, ils peuvent sortir dès endroit où on s'y attend le moin. Caché dans ma veste, il y a un vieux Glock 17, le pistolet de mon frère avant sa mort. Il ne me reste plus qu'un chargeur de 19 cartouches, j'ai finis le dernier y'a pas longtemps et j'essaie d'économiser mes balles. Il est assez difficile à remarquer de mon point de vue mais je suppose qu'un militaire pourrais le voir assez rapidement.

a storm is coming


Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

→ Les informations de base doivent figurer dans l'histoire : D'où vient votre personnage, comment s'est déroulée sa vie, quelles études a-t-il fait, comment a-t-il évolué, a-t-il construit sa famille, etc.

→ Nous n'imposons pas un nombre de ligne minimum mais sachez que des fiches trop peu détaillées ou trop longues (trop de narration avec du contenu par forcément nécessaire et révélateur) ne seront pas validées.

on the highway to hell


Depuis l'épidémie.

Quand tous ça à commencé, j'avais 25 ans, je venais d'acquérir mon master en sociologie et je revenais d'Espagne, où j'avais rendu visite à la famille de ma mère pour la première fois depuis longtemps. J'étais passé récupérer les affaires qui me restaient de mon appartement d'étudiants à Seattle pour les déposer chez mes parents, qui avaient déménagé dans un petit village de montagne depuis la majorité de mon frère. D'ailleurs il était là lui aussi. Il avait encore abandonné ses études, ne trouvant jamais rien qui lui convienne. On avait décidé de passer un moment en famille pour la première fois depuis longtemps. Et pour la dernière fois, aussi : le cancer de ma mère s'aggravait et nous voulions passer ses derniers instants à ses côtés.

Autant dire que ça ne s'est pas passé comme prévu.
On a suivit les évènements depuis la télé et internet, cherchant ensemble ce qui pouvait bien se passer et gardant anxieusement contact avec nos proches restés à Seattle. Mon frère voulais rejoindre les émeutes, "se battre contre l'état policier hyper violent" comme il disait. Mais l'état de notre mère s'aggravait et il ne pouvais se résoudre à quitter son chevet. Je ne l'aurais sûrement pas laissé faire de toute façon. Autour de nous, le village s'agitait, certain partaient, d'autre se barricadaient chez eux... on avait pas encore eu de marcheur par chez nous.

Le premier fut ma mère.

Le 23 octobre 2015, nous entendîmes un bruit sourd régulier contre la porte de sa chambre. Elle dormais seul, la pièce ne pouvant accueillir à la fois ma mère, ses différentes machines pour l'aider à survivre et mon père. Ce fut lui qui ouvrit la porte. Les dents de ma mère, oú plutot de son marcheur, se plantèrent dans sa gorge. Je restait figé de stupeur pendant que mon frère se précipitait à son secours. Mon frère réussi tant bien que mal à libérer mon père et à projeter ma mère dans sa chambre avant de fermer la porte. Sous le choque, on a essayé de soigner mon père, dont l'état ne cessais d'empirer. On voulais cacher la "maladie" aux voisins de peur qu'ils ne "tuent" notre mère. Hé hé. C'en est presque drôle quand on y repense, en faite.
Quelques temps plus tard, notre père deviens "fou" et nous fuyons la maison que nous fermons à clef. Nous sommes accueilli par les voisins qui nous connaissent à peine. On a essayé de cacher que nos parents étaient infectés mais on a pas fais le meilleur des taff, mais ils ont fait semblant de ne pas remarquer et n'ont rien dit. Rétrospectivement, ils n'auraient pas dû.

On a commencé à ne plus avoir beaucoup d'électricité, alors, quand l'hiver est arrivé, avec les habitants restant on s'est réfugié à la mairie. Évidemment, vivre dans le même espace fait qu'on s'est très vite lié. Y'avais pas vraiment des gens de notre âge, plus des enfants et des adultes de 30~40 ans. Pour survivre, on pille les réserves du supermarché du coin et des maisons dont les habitants sont parties. Tous se passe bien pendant environs 1 mois, mais en décembre, on commence à manquer de ressources.
Deux chasseurs partent essayer de trouver de quoi nous nourrir. Ils trouvent un marcheur, qui mord l'un d'eux. Quand ils reviennent à la mairie, mon frère et moi, on s'éloigne. On se souvient de ce qui est arrivé à notre père, on veut pas prendre de risque. Inévitablement, le chasseur devient enragé. Il a le temps de commencer à dévorer son propre gosse avant qu' on arrive à le maîtriser. On finis par


→ Les faits doivent commencer dès les premiers temps de l'épidémie, merci de vous référer à la Chronologie

→ La survie de votre personnage devra être bien détaillée. Nous autorisons les sauts temporels si ces derniers ne sont pas très longs. Vous devez expliquer ses aventures, ses déplacements, ses rencontres. Même si votre personnage intègre un groupe, cela ne veut pas dire qu'il ne se passe plus rien au quotidien.

→ Aucun minimum de ligne imposé mais un texte très détaillé fera obligatoirement un bon nombre de ligne. Conseil d'ami.

→ Intégrer un groupe en manque de membres vous rapportera des points supplémentaires !

time to meet the devil (Mwahaha)

• pseudo › Lifou, Leaf, Lif'... ect
• âge › 16 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › un top de forums de rp
• et tu le trouves comment ? › plutôt cool,vu que j'me suis inscrit ! ^^
• présence › écrire ici

• code du règlement › Ok Aude
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 19:25

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 19:31

Bienvenue et bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Good
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 08/10/2016
Messages : 509
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 19:33

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !



#408080
Revenir en haut Aller en bas
Andrea West
Messiah
avatar
Date d'inscription : 16/12/2014
Messages : 1060
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 19:40

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ♥




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Caleb J. Campbell
avatar
Date d'inscription : 22/03/2017
Messages : 3570
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 19:50

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Smile surtout si tu est sur tel xD


∞  What You're Feeling Now It's Not Death. It's A New Kind Of Life ∞

Ma PlaylistCaleb écrit en #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t10002-listing-des-comptes-v2#221
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )   Lun 3 Juil 2017 - 20:09

Merci à tous de l'accueil ! Very Happy et ouais, je galère x) mais je vais y arriver ! :3
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly Ruby Moonwalk (en cours) (chuis sur tel donc c'est galère avec le code x) )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
» Charly-croisé caniche 4 ans (60) ADOPTE
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: