The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -30%
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette ...
Voir le deal
42.49 €

Partagez
- Please, forgive us. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3479
Age IRL : 32
MessageSujet: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptyDim 2 Juil 2017 - 15:18
22 mai 2017.
Déjà cinq jours de passés depuis qu'elle s'était faite exploser les côtes par cet enfoiré de Zack, l'une d'elle était fêlée et chaque inspiration lui faisait un mal de chien. On lui avait pourtant bien souligné de rester sage au fin fond des draps mais c'était chose impossible pour l'énergique et impétueuse donzelle qu'était Roza. Celle-ci se modéra tout de même et s'accorda plusieurs sorties au sein même du lycée, au moins elle ne sortait pas dehors et c'était déjà un bien grand miracle, têtue comme elle était... Elle déambula alors dans les couloirs du bahut pour trouver Eli et le secouer comme il se devait, le con s'efforçait de fuir sa meilleure amie et la russe n'était pas sans ignorer à quel point Calypso tenait à lui et vis versa. Elle le menaça alors de balancer sa partie de jambes en l'air avec Selene si celui-ci ne se bougeait pas le fion pour aller crever l’abcès avec son amie de toujours. Pas très glorieux comme chantage mais elle était persuadée qu'elle n'avait pas le choix et qu'elle se devait d'intervenir entre ses deux là. Le laissant alors à sa réflexion, elle fila vers le champ de tir de la cour, Calypso lui avait bien souligné qu'elle s'y trouverait pour tirer à l'arc et continuer son entrainement tous les matins. Et elle n'avait menti ! Elle était là à s'efforcer de lancer ses flèches vers sa cible. La russe arriva à sa hauteur en maîtrisant difficilement chacun de ses pas, armée d'une petite bouteille d'eau qu'elle serrait fermement entre ses doigts comme pour maîtriser la douleur et ne rien laisser paraître mise à part une certaine nonchalance.

"Hey, m'jourrr l'amazone !"

Un petit mot pour l'interpeller et elle lui lança sans grande force le récipient de plastique rempli d'eau qu'elle trimbalait avec elle, voyons si ses réflexes sont bons ! Suite à quoi, elle vient poser son popotin dans l'herbe avec cette même lenteur et sa menotte de posée sur sa hanche droite douloureuse, enfoiré de blond, elle se jura d'avoir sa peau à sa prochaine rencontre.

"Si tu te coupes un sein pour mieux tirrer je t'en voudrrais à vie, hein !"

C'était bien la coutume chez les amazones de l'époque et quelle coutume de merde, de quoi filer le bourdon à une bonne lesbienne digne de ce nom, la poitrine s'est sacrée, on déconne pas avec ça ! Sa propre blague au niveau pas bien élevé lui arracha un petit rire qui lui démonta les côtes joyeusement, et merde. Dans un large rictus elle laissa alors son buste s'étaler contre la pelouse jusqu'à y poser l'arrière de son crâne. Pas facile de relancer autrement la conversation qu'avec l'humour, aussi merdique soit-il, le trio s'efforçait de s'esquiver depuis le retour des deux allumés au sein du camp, c'était pas saint tout ça, fallait crever l’abcès à un moment ou à un autre.

"M'viens donc poser ton cul un peu..."

Et comme pour illustrer ses mots elle tapota mollement l'herbe à ses côtés sans se relever, elle était bien là, allongée contre le sol comme un mollusque tout penaud.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptyLun 3 Juil 2017 - 21:58
22 mai 2017.
Je me sens mieux depuis deux semaines, j'arrive à me l'avouer : j'ai fait une putain de dépression. Je remercierai jamais assez Finn pour tout ce qu'il a fait pour moi même si je reste encore fragile. J'évite de moins en moins les gens, il m'est plus facile de parler de mes humeurs et de comment je me sens. J'sais très bien qu'ils sont revenus, qu'ils ont été blessés mais je n'ai pas voulu aller les envahir. Parce que dans le fond je leur en veux encore et toujours pour leur abandon. Je me suis sentie tellement seule sans eux, c'était insoutenable. Après le départ d'Aodhan je me suis laissée aller, j'ai laissé mon côté sombre prendre le dessus. Ma positivité avait perdu cette bataille même si c'est plutôt rare. Alors je me laissais mener par les évènements, par Finn et ses entrainements. Et puis j'avais pris le plis de passer plus de temps toute seule. Tous les matins et ça depuis une semaine j'avais pris l'habitude de venir m'entrainer seule avec l'arc que mon nouveau mentor m'avait déniché. Je venais à l'extérieur après avoir pris mon petit déjeuner et je restais jusqu'à ce que ça m'en brûle les doigts. Je ne me doutais pas que ce matin ça serait différent jusqu'au moment où j'entends la voix de Roza, ma meilleure amie. Clairement mon coeur fait un bond dans ma poitrine, j'sais pas si je suis vraiment prête à échanger des banalités. Je tourne la tête et tends le bras juste à temps pour attraper la bouteille d'eau qu'elle me lance. Salut. dis je en posant la bouteille à mes pieds avant d'aller ramasser les trois flèches qui sont sur ma cible.

Je reviens me mettre en position, arme mon arc, expire et tire comme il me l'a appris. Je suis sur la frontière du centre, presque dans le mile. Je sers des dents et tente un petit sourire vers Roza qui tente de faire de l'humour. M'en vouloir à vie, moi je t'en veux déjà donc on serait quitte. Mes seins sont au complet, pas besoin de t'en soucier. Elle a posé ses fesses dans l'herbe, j'attends le moment où elle va me demander de la rejoindre. Mais je n'en ai pas envie, pas envie de me plier toujours à leur putain de volonté. Je me remets en position, tire une nouvelle fois et cette fois ci c'est dans le centre. J'esquisse un sourire en coin que moi seule peut percevoir.

Et voilà, elle me demande de la rejoindre. Je ferme les yeux en direction de ma cible, expire un bon coup et me tourne vers elle les traits du visage tendu. Je lui en ai jamais voulu, jamais. Mais là ça avait été de trop, ce monde de merde on doit pas l'affronter seule. Ok mais pas longtemps, je dois m'entrainer. J'avance vers elle, pose mon arc au sol et pose mon en face d'elle. On va se dire quoi maintenant ? parler de la pluie et du beau temps ? Même pas en rêve.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3479
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptyMar 4 Juil 2017 - 9:41
Quelle ambiance glaciale, Calypso lui en voulait vraiment et ça crevaient les yeux. Les mâchoires de l'encrée se serraient déjà et elle passa sa main sur son front dans un bien lourd soupir, agacée par le peu de répondant dont elle faisait part. L'envie de taper du poing contre le sol et de se tirer purement et simplement lui traversa l'esprit, encore faudrait-il qu'elle puisse taper quelque chose et se redresser maintenant qu'elle était bien allongée sur le pelouse. Sa hanche l'en empêchait et la douleur à venir si elle essayait de se redresser seule ne la motivait pas plus que ça, alors, autant souffler un peu avant et tenter de recoller les morceaux.

Dans un râle, elle redressa son buste et prit appuis de ses coudes contre le sol pour s'assurer d'avoir l'amazone en champ de vision. De là, elle désigna l'arc du menton et souffla avec une certaine lassitude. "Tu d'vrrais prrendrre une flèche et me tirrer dans le larrd, ce serrait plus efficace que d'me fairre la gueule tu sais." Elle n'était pas à ça prêt et elle secoua doucement la tête pour elle même, les mots sortaient aussi vite que des flèches de sa grande gueule et elle les regrettait aussitôt. "M'ah..." La russe avait la maudite impression de revivre inlassablement les mêmes scènes, Cheyenne lui avait fait le même cinéma et Morgan... elle... elle lui avait tout bonnement tourné le dos, ayant tiré un trait définitif sur son existence. Décidément, toutes les dames qu'elle approchait finissaient par la détester ou la couvrir de reproches. D'une façon ou d'une autre, elles étaient toutes déçue au bout d'un temps. Un constat qui eut le don de l'enfoncer un peu plus dans son mal être. "P'tain.." Merde, ça aussi c'était sorti tout seul et à peine audible, elle marmonnait pas bien clairement dans sa barbe.

Rebondir sur des banalités semblaient encore plus difficile qu'auparavant et surtout des plus glissant comme sujet. La boxeuse coula alors ses iris clairs vers elle en tentant de sourire mais c'était bien plus proche du rictus qu'autre chose. "On a crroisé Morgan dehorrs..." Calypso devait se souvenir d'elle, Roza lui en parlait souvent avant que ce monde ne devienne post-apocaly-merdique. "C'est elle qui a planté Eli... et son pote qui m'a niqué les côtes..." Sa voix tremblante trahissait son assurance habituelle, ça ne devait pas être une partie de plaisir que d'en parler mais il fallait que ça sorte. Libre à son amie d'en faire ce qu'elle voulait, rare étaient les fois où elle pouvait voir la russe perturbée et peut-être qu'à ce stade cela lui ferait ni chaud, ni froid. "Elle a buté un gosse juste sous notrre nez... rrien qu'un putain de gosse inoffensif..." Roza n'en avait parlé à personne avec autant de détails, il n'y avait que l'archère pour comprendre à quel point ce genre de scène pouvait être poignante et destructrice. Rare étaient ceux qui avait encore des amies de longues dates sous le coude pour les voir sombrer ainsi dans la cruauté, la violence et la mort.

Cela faisait déjà un moment qu'elle avait détourné le regard vers ses chaussures, le sujet était bien trop délicat. "On nage dans le désastrre dehorrs..." Dedans aussi, rien n'allait depuis son retour, ou presque... Elle avait lourd sur la patate, la russe. "Tu sais... On a clairrement l'enferr sous le nez, on la même dans le pif, vivrre ensemble avec les timbrrés qui se terrent à l'extérrieurr... c'est impossible. Ce qu'on a, dans ce camp, cette unité qu'on parrtage, elle est rrarre et prrécieuse. On doit pas se tourrner le dos, surrtout pas." La positive attitude n'était plus là, retour au stade d'après massacre de nazis et ça faisait peur. "J'ai pas envie de sombrrer comme eux Caly... Sans toi, je suis sûrre que c'est ce qui m'attend." Ou comment tirer la sonnette d'alarme, l'encrée avait grandement besoin de son amie et jouait cartes sur table.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptyMer 5 Juil 2017 - 13:46
Je lui en veux et ça je ne peux pas le nier Je ne peux pas faire semblant et être gentille même si ma nature me dicte d'être indulgente. Sauf que cette fois ci je n'y arrive pas. Plus rien ne se ressemble et me laisser tomber dans ce monde de merde j'ai eu du mal à l'accepter, j'ai encore du mal d'ailleurs. Alors je fais très peu d'efforts pour l'accueillir, je ne lui saute pas dans les bras comme je l'aurais fait avant. Je dois reconnaitre que la serrer contre moi me prouverait qu'elle est toujours là avec moi mais c'est au-dessus de mes forces. Alors je préfère ne pas trop l'approcher dans un premier temps pour ne pas être grossière et maladroite. La méchanceté ce n'est vraiment pas mon fort encore moins quand je garde ça en moi depuis trop longtemps.

Alors oui je fais comme si elle n'était pas vraiment là, je tente de faire genre que mon entrainement m'importe plus qu'elle pour lui faire comprendre. Lui faire comprendre qu'elle et Eli ont réussi à me rendre encore plus mal que je ne l'étais. Je suis donc face à elle et je réprime une grimace de douleur face à son geste quand elle se redresse. J'ai su qu'ils avaient été blessés, mais j'ai préféré les autres gérer pour moi puisque apparemment ils n'ont pas besoin de moi. Je secoue la tête et lui lance un regard noir quand elle me suggère de lui tirer une flèche, j'ai pas envie de rire et finalement je crois qu'elle non plus. Je sais pas si elle regrette de m'avoir laissée dans ce merdier, j'vais peut être le découvrir tôt ou tard même si ça devrait m'importer peu. Alors je ne réponds rien je me contente d'arracher une touffe d'herbe et de l'émietter en petits morceaux à mes pieds sans la regarder.

Elle reprend la parole, prononce le nom de Morgan. Je me remémore le visage de la jeune femme, cette serveuse que j'ai rencontré quelques fois. Nous n'avions pas partagé grand chose elle et moi puisque nous nous étions juste vues sur son lieu de travail, Roza et moi adorions nous bourrer la gueule avec ses cocktails. Ma meilleure amie commence à me raconter, je relève la tête et sers la mâchoire. Elle a planté Eli, son pote qui a fait du mal à Roza. Je me retiens de me lever avec mon arc pour aller les planter à mon tour. J'écoute attentivement et mon naturel revient au galop. Je ressens leur douleur, leur peine et me rends compte que leur voyage n'a pas du être tout beau tout rose. Mais je reste sur le fait que j'aurais du être là pour... pour les aider ou je ne sais quoi d'autre. Ma russe à l'air dévastée, je ne l'ai jamais vu comme ça. Sans le vouloir je me rapproche un peu et mes genoux effleurent les siens, mon côté tactile ne peut pas s'empêcher de pointer le bout de son nez même si c'est léger. J'hésitais entre prendre la parole et me la fermer jusqu'à ce qu'elle ai fini. J'ai finalement choisi la deuxième option pour lui laisser déballer son sac.

Je sais tout ça Roza. Ce monde de merde, ce désastre je le connais. J'essaie d'avoir la voix la moins froide possible. Je suis désolée pour ce qu'il vous est arrivé, et crois moi si je pouvais j'irai tuer ces deux fils de pute. Je lui lance un regard qu'elle comprend, plein de sincérité et elle sait que je serai capable de sortir sans autorisation rien que pour ça même si j'aurais autant de chance de les trouver que de crever dix minutes après être sortir. Mais merde, tout ce que tu me dis sur cette cohésion qu'on doit avoir, t'as fait tout le contraire. Enfin vous avez fait tout le contraire en me laissant ici comme une vulgaire merde. Vous êtes partis entre amis, entre "bro" comme vous dites en me laissant sur la touche. On s'était promis de veiller les uns sur les autres. Eli, Ao toi et moi et au final vous vous êtes barrés tous les trois sans vous préoccuper de moi. Je marque une pause, limite essoufflée après avoir craché tout ce que je tenais en moi. Et tu sombreras pas comme eux Roza, jamais. Parce que j'te laisserai pas. Mais va me falloir un peu de temps pour digérer ça. Elle va peut être me prendre pour une égoïste parce qu'elle cherchait du réconfort en me racontant tout ça. Mais merde, j'suis un être humain, je peux plus m'inquiéter que des autres sans penser à moi.

Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3479
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptyMer 5 Juil 2017 - 22:36
Contre toute attente, l'archère l'écoutait et s'installait même à ses côtés, c'était pourtant simple comme geste mais pour la russe tourmentée ce fut aussi puissant qu'une main fermement serrée directement sur son épaule. Leurs genoux se touchèrent à la suite, ça aussi c'était minime mais suffisant pour l'encrée qui fut aussitôt accablée de nombreux remords après cette petite pointe de nostalgie et de solidarité entre ces deux meilleures amies. Les mots soulignés avaient eu aussi leur impact, à un tel point que la russe s'en passa la main sur le visage en tendant bien l'oreille à ce que Calypso lui reportait. Elle n'avait pas du tout analysé la chose ainsi, à leur départ, Calypso était encore blessée et elle semblait si bien avec Aodhan, à un tel point qu'elle se sentit devancer par ce dernier, par cet homme qui lui chipait sa meilleure amie, maudite époque. Une vérité bien trop dur à avouer à l'heure actuelle, sans compter qu'elle savait au fond d'elle que c'était un constat exagéré, que ce n'était que cette maudite jalousie féminine qui la contrôlait, pas de quoi être fière.

Ce que c'était dur de l'entendre, et pourtant elle disait bien là le fond de sa pensée, le genre de comportement que Roza saluait en général, en revanche, prendre ainsi la place du bourreau, c'était difficile. Elle n'avait pas du tout réaliser le mal que son départ avait pu engendrer pour son amie. Cependant, avec un peu de recul et un nouveau son regard vers l'arc de son amie, sa pensée évolua. Ce serait-elle lancée dans une telle envergure sans leur départ ? Aurait-elle été animée par cette même fougue volonté ? Roza décida de se rassurer de la sorte, d'imaginer la chose comme étant un mal pour un bien même si le fond n'en était pas si propre qu'il en avait l'air. Calypso s'en retrouvait pourtant remontée, bien décidée à les protéger et même prête à "tuer ces deux fils des putes" comme elle le disait avec sincérité. Ce n'était pas commun et ça lui fit même esquisser un sourire pour le coup. Rictus qui s'envola bien vite, elle se devait de répondre et à ce stade c'était gênant, sans compter que son interlocutrice lui demandait un peu de temps pour pouvoir digérer cette trahison.

"Tu... tu étais blessée Caly'..." Elle n'avait jamais été douée pour trouver les mots quand l'on parlait de choses sérieuses, les conneries par contre, c'était bien plus facile à sortir. "On a jamais voulu te tourner le dos tu sais.... et on était loin d'imaginer que Aodhan allait... partir." Il n'y avait aucun mensonge là dedans et de toute façon, ce n'était pas la façon de faire des deux femmes.

Dans une longue inspiration, l'encrée ouvrit ensuite ses mains devant elle pour y dévisager ses paumes. "Fallait que je parle, et vite... j'ai tué cinq gars Caly... cinq... en une journée et tous d'une façon différente. Me retrouver au lycée, là où ironiquement on me remerciait sans cesse d'avoir ramené ses putains de médocs... C'était vraiment difficile à supporter." Elle allait parler des motivations de Eli concernant leur départ mais ce tût aussitôt, après tout, ce n'était pas ses affaires et ce petit con ne devrait pas tarder à se pointer de toute façon. "Et puis avec le départ de Kaycee... enfin.. ouais... je reconnais qu'on a foncé sans réfléchir..." Il n'y avait plus de fort accent à l'horizon et ses "r" étaient à peine roulés. "Désolée de t'avoir laissé derrière.. mais crois le, je t'en prie, on te pensait vraiment entre de bonnes mains à ce moment là. On voulait pas te faire de mal, bien loin de là, et on fera pas deux fois la même erreur." Lentement, elle redressa son petit museau vers elle, ses prunelles commençaient tout juste à se noyer et ses mâchoires tremblaient légèrement. "Je te le promets." L'amitié était trop précieuse pour être perdue, ce monde était trop ravageur et pouvait encore tout retourner en un instant, fait que l'encrée ne pouvait pas ignorer, et aussi un fait qu'elle craignait, alors autant en profiter et ne plus rien gâcher. Quitte à se montrer avec les yeux humides, au moins elle essayait de sourire alors qu'elle ouvrait un bras vers elle comme pour l'intimer à la rejoindre et lui offrir une étreinte à défaut de pouvoir se remuer comme elle le pouvait, sans quoi elle lui aurait déjà sauté au cou. Putain de côte, putain de Zack, putain d'enflure.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptySam 8 Juil 2017 - 12:42
La menace de la russe a bien pris... Pas question qu'elle aille balancer à Caly cette histoire avec Selene. J'aurais pu, pourtant, faire l'égoïste et la laisser crever l'abcès à ma place. Mais la pauvre ne mérite pas d'être ainsi prise en traitre. On l'a déjà abandonnée pendant plus d'un mois, juste après... notre léger dérapage. Depuis notre retour, j'n'ai pas osé lui parler vraiment, et elle mettait apparemment autant d'effort que moi à faire en sorte que nos chemins se croisent le plus rarement possible. C'est pas sain, ça fait peser une saloperie de tension. Aujourd'hui, j'prendrai mes couilles à deux mains pour tirer les choses au clair.

J'prends à peine le temps d'réfléchir aux mots que je pourrai bien sortir. J'suis foutu d'toutes façons. J'chope simplement la paire de béquilles rafistolées qui se fait trimbaler dans le camp depuis deux ans et m'aide à marcher depuis cinq jours. Ca m'fait encore un mal de chien, d'prendre appui sur ma jambe. C'te salope m'aura pas raté, mais l'est pas question d'rester planté au lit toute la journée. Sappé d'un simple T-shirt blanchâtre, d'un short  assez long pour bien cacher le large pansement et d'une paire de baskets, j'm'extirpe de ma piaule et entame une longue et patiente recherche boiteuse dans le lycée.

Elle n'est pas dans sa chambre. Pas dans la grande salle. Les bras commencent à fatiguer, quand enfin, j'sors dans la cour et les reconnais.

Roza est déjà à ses côtés. Ça m'pince le coeur d'un bon coup de stress. Elle n'm'aurait quand même pas coupé l'herbe sous l'pied, hein ? J'avance vers elles, qui semblent si proches. Comme une bulle d'intimité que je m'apprête à exploser. Comme quelque chose dont je n'ferais plus partie, parce que j'm'en serais moi-même bêtement exclu. J'fronce le regard en distinguant les traits crispés de la russe, qui prend Calypso dans ses bras. Ça m'retarde un peu, planté à quelques mètres d'elles, trop gêné par cette impression de me mêler de quelque chose qui ne me concerne pas.

Alors, maladroitement, j'm'éclaircis la gorge pour attirer leur attention vers moi. "J'interromps quelque chose...?" J'n'ai encore jamais vue Roza pleurer. C'est apparemment un privilège auquel seule sa meilleure amie a le droit. Difficile, donc, de soutenir son regard. J'y préfère celui de Caly, l'espace d'une seconde, avant de me résigner à lever le nez, souffler et fixer le vide, la gorge serrée et les yeux grand ouverts. Bordel... de merde.

"J'dirais bien que j'repasserai plus tard, mais c'était d'jà assez chiant d'vous trouver..." J'me pince les lèvres, grimace à défaut de réussir à sourire vraiment. J'attends rien qu'un signe, quelque chose qui m'fasse comprendre que j'sois pas totalement malvenu.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. EmptyVen 14 Juil 2017 - 16:10
Je crois que je me sens mieux. Avoir lâché tout ça, tout ce que j'avais sur le coeur ça me libère d'un poids. Je n'ai pas mâché mes mots comme je pourrai le faire d'habitude non j'ai voulu qu'elle comprenne ma douleur à moi. J'ai tellement souffert de leur abandon que ça se lisait sur mon visage après leur départ mais ça ils n'ont pas pu le constater. Ils n'ont pas capter cette putain de dépression dans laquelle je suis tombée, ce sentiment de vouloir mettre fin à mes jours puisque plus rien ne tournait rond. Sans Finn, j'serai peut être même pas là à lui parler.

Je connais plutôt bien Roza, elle est ma meilleure amie depuis plusieurs années. Alors quand les traits de son visage changent je devine qu'elle se sent coupable. Peut être n'avaient ils pas pensé à mal, peut être avaient ils pensé uniquement à eux. Eli m'avait fait part de son envie de prendre l'air, de sortir du lycée. Ce que j'avais eu du mal à accepter c'est que l'un comme l'autre ne me propose pas de m'accompagner. Alors oui j'étais blessée à ce moment là mais ils auraient pu attendre.. J'en demande peut être trop mais cette putain de solitude me fout la trouille encore plus que les rôdeurs. Quand je suis seule, je me remémore sans cesse l'attaque du stade et mon moment de errance qui aurait pu me couter la vie.

Ma russe reprend la parole et m'explique qu'ils ne pensaient pas à mal, qu'ils me pensaient bien entourer et qu'Aodhan serait là pour moi. Ils avaient eu tord. Je me retiens de pleurer, je dois rester forte, y en marre de la Caly faible. Je la laisse s'exprimer de nouveau, je lui jette des coups d'oeil et puis me concentre ensuite sur les brins d'herbe que j'ai entre mes mains. J'aimerai tellement pouvoir lui pardonner sur le champ, que tout redevienne comme avant mais j'sens qu'au fond de moi ce n'est pas encore le moment. Je ne pensais pas qu'avoir tué ces cinq nazis l'avaient autant touchée, elle est tellement forte que parfois j'en oublie qu'elle peut avoir des moments de faiblesse. Ses propos me touchent, me font réfléchir. Elle avait besoin de partir, c'est ur ça que j'vais m'appuyer pour lui pardonner. Tu aurais du venir m'en parler Roz, tu sais très bien que je suis là pour toi, quoiqu'il arrive. Je me mords l'intérieur de la joue pour ne pas me laisser aller et la laisse continuer ses explications.

Elle me promets ensuite qu'elle ne me laissera plus jamais, j'suis à deux doigts de fondre, à deux doigts de me blottir contre elle. Et quand je perçois les larmes à la limite de ses yeux je ne retiens plus les miennes. J'ai pleuré, une fois de plus mais la voir dans cet état c'est... la première fois que ça arrive depuis qu'on se connait. J'te crois et je comprends mieux pourquoi tout ça est arrivé... Viens là. je m'approche d'elle et me blottis contre elle. Les larmes coulent et je m'en fous, c'est authentique, c'est notre histoire.

Une voix familière nous interrompt. Je déglutis et sens mon coeur faire un bond dans sa poitrine. J'avais tellement oeuvré ces derniers jours pour éviter de le croiser lui aussi que je ne m'attendais pas du tout à le voir débarquer. Je m'écarte lentement de Roza et pose mon regard sur lui. Instantanément des flashs de notre nuit ensemble avant son départ me reviennent. Putain, j'étais vraiment pas prête pour ça. Je m'assois maladroitement sentant la tension qui émane de nous deux, j'sais pas comment on va se démerder de tout ça. Alors je fais un effort et lui réponds. Non.. Non c'est bon tu peux venir.. Je l'observe à la dérobée et grimace face à ses béquilles, ils n'ont pas été loupés.


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Please, forgive us.   Please, forgive us. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Please, forgive us. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: