Partagez | 
 

 Jankin Janson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 2:01


Jankin Janson
26 ans Danois Forgeron Issaquah Ranch

i've got a war in my mind


Explique ici le caractère actuel de ton personnage.
Jankin est une personne antipathique. Son côté réservé, son visage ne montrant aucun sentiments, sa manière d'observer les personnes comme si il cherchait leur utilité et surtout sa manie de rester seul alors qu'il vivait en colocation avec deux amis faisait peur aux gens qui l'entouraient.
Pourtant Jankin n'est pas un mauvais bougre, il aime juste réfléchir et surtout prévoir. Il n'a jamais voulu connaître les aléas d'une vie sociale réussie. Il n'a pas envie de se prendre la tête pour des histoires. Il ne veut penser qu'à lui.
Il est également travailleur. Passionné par le métier de forgeron, il passe des heures dans sa forge à travailler son Art. Il est également prêt à aider quelqu'un si cela lui apporte quelque chose.
Auprès de ses deux amis, il est honnête. Il ne leur cache rien même si l'un a couché avec la copine de l'autre. Cette honneteté est également un défaut car il ne peut garder les secrets.
Depuis l'épidémie il a acquis une volonté de survie. Il s'agit de l'un de ses défauts car il n'hésiterai pas à abandonner ou à tuer les personnes trop faibles qui pourront le mettre en danger.
Il se révèle également égoïste. Si il aide le camp c'est pour s'assurer une survie parmi les autres survivants. Il ne fera rien qui le mettra en danger inutilement.

and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..
Il est habillé d’une veste noire commençant à devenir sale, d’un pantalon troué et de chaussures tâchées de boues et de sang. Il a dans son sac sa chemise de forgeron, son tablier et sa paire de gants.
Il n’est pas très grands vu qu’il mesure 1m75 et est mince. Il est cependant musclé grâce à son métier demandant un effort physique considérable.
Au départ, il avait de longs cheveux descendant jusqu'à ses épaules. Il les a coupé en pensant que des cheveux longs pourraient le tuer.  
Il est équipé de son marteau qu’il a emmené avec lui et d’un poignard qu’il devait présenter durant la fête médiévale à laquelle il se rendait lui permettant de se défendre en cas de problème. Il ne se sert jamais de son marteau mais le garde au cas où il perdait son poignard.


Important. Nous n'acceptons plus les armes suivantes :

→ Katanas et autres sabres en tout genre.
→ Arcs, arcs à poulies, arbalètes.

a storm is coming


Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.
Jankin est né à Odense, au Danemark où il a vécu durant son enfance. Passionné d’Histoire, il s’est intéressé aux armes et notamment aux techniques pour les forger. Dès qu’il eût 16 ans et plus de libertés de la part de ses parents, il est allé à des fêtes médiévales où il a rencontré des forgerons gagnant leur vie avec leurs productions mais également ses deux seuls amis (Adam et Mikael) qui voulaient également en faire leur métier. Les 3 amis devinrent les apprentis d’un professionnel. Mikael étant passionné par les viking apprit à fabriquer des armes lourdes nécessitant donc de la puissance. Adam apprenant à tirer à l’arc depuis qu’il avait 7 ans devint l’élève d’un postier et apprit à fabriquer différentes flèches. Et Jankin apprit aux côtés d’un expert dans ce qui est de la conception des couteaux. Quand ils eurent 21 ans, les trois amis avaient acquis plus ou moins de connaissances et d’expériences pour avoir leur propre industrie en faisant un prêt considérable pour leurs ressources trop justes. Au bout de 2 années, les amis furent convoités par plusieurs fêtes notamment aux Etats-Unis. Ils déménagèrent donc à Seatle pour ouvrir leur boutique. Les Etats-Unis était un marcher considérable et avait en tout 50 fêtes médiévale soit presque dans tous les Etats. Ils vivaient cependant assez mal. Partageant un appartement possédant 2 chambres, Jankin devait dormir sur le canapé du salon. Ce qui ne le dérangeait pas.
Sa vie aux Etats-Unis était partagé entre la forge, les voyages et le sommeil. Il n’avait que très peu de temps libres. Ayant du mal à s’intégrer, il se posait dans un parc et regardait les passants.
Parfois, il sortait boire un coup avec ses amis qui avaient plus de facilités pour se faire de nouveaux amis. Cependant Jankin avait un problème avec chacun d’entre eux. Les Américains étaient beaucoup trop différents des Danois.
Lorsque l’épidémie commença, Jankin s’apprêtait à se rendre à l’autre bout du pays pour le travail. Cependant, il réfléchissait pour rentrer aux pays.  

on the highway to hell


Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.
Le premier jour de l’épidémie, la nouvelle était passée inaperçue. Du moins, aux yeux de Jankin qui ne regardait pas la TV et écoutait seulement la radio. La seule référence à l’épidémie était une blague qui lui avait arraché un mince sourire sans toutefois l’amuser. Les américains étaient dingues.
Le second jour, L’information prenait de l’ampleur. Cela n’inquiétait toutefois pas Jankin. Au contraire, la piste de la drogue était cohérente. Et puis, ce n’était que quelques cas. Il retenait toutefois l’information. Il resterait sur ses gardes sachant que son quartier regorge de dealer.
Le troisième jour, aucunes informations. Jankin va quitter Seatle pour se rendre à l’autre bout du pays en compagnie de ses amis. Il n’a pas envie d’entendre des nouvelles sordides alors qu’il doit rester enfermé dans un van.
Le quatrième jour, il rallume la radio et tombe sur l’affaire de drogues. Cette fois-ci rien de plus. Pas de quoi s’inquiéter.
Le cinquième jour, la radio n’annonce rien dans la matinée. L’après-midi est différente. Une émission radio suivant les réseaux sociaux parle de morts qui reviennent à la vie. Jankin croit en une blague. Une science-fiction pure et dure inventée par les Américains. C’est un sujet de rigolade pour ses deux amis.
Le cinquième jour, les trois amis s’arrêtent en ville pour acheter quelques provisions. Mikael se fait mordre par une malade. Celle-ci est contrôlée par des militaires. Adam craignant d’arriver en retard propose d’acheter des bandages et du désinfectant dans une pharmacie. L’heure suivante, Mikael ne se sent pas bien. Il transpire. Les amis s’arrêtent à un café pour prendre un réconfortant. Adam, qui se charge de soigner les plaies est inquiet. Jankin le rassure en lui disant qu’à la fête médiévale ils trouveraient bien quelqu’un pour l’aider. Quelques minutes plus tard, Mikael est étrange, il est étrange et s’attaque à Adam. Il le dévore. Pris de panique et montrant sa peur, Jankin s’enfuit. Arrivé au van, il reprend la route pour retourner à Seatle. Il ne s’arrêtera qu’une fois deux heures plus tard pour acheter de l’essence en cas de pannes sur la route et des provisions. Il doit vite retourner chez lui. La radio ne diffuse qu’un message incitant les Américains à rester chez eux la nuit. Cependant il est compliqué de rester chez lui alors qu’il y a plus de 30 heures de routes.
Le 6è jour, Jankin fait quelques arrêts pour mettre de l’essence ou pour les besoins tels que pisser, dormir. Il prend néanmoins l’un de ses poignards de présentation au cas où il doit se défendre contre un malade. Il n’en rencontrera pas. Cependant à la radio, une annonce demande aux habitants de sortir le moins possible. Apparemment, cela ne va pas durer longtemps. Jankin y croit fortement.
Le 7è jour, il reste presque une journée de route pour qu’il puisse arriver. Il ne lui reste qu’un bidon d’essence et peu de provisions. Il s’arrêtera également quelquefois mais très peu. Il évite également d’avantage les villes. Jankin ne sait pas tout ce qui se passe à Seatle. Cependant sur les autoroutes, il commence à apercevoir de plus en plus de malades. Certains ont même les intestins à l’air. Il commence à se sentir mal prenant conscience de l’ampleur. Il roulerait également toute la nuit. Il a peur de tomber sur l’un deux lorsqu’il sera endormi.
Le 8è jour, il lui reste quelques heures avant d’arriver à destination. Cependant quelque chose le dissuade de se rendre là-bas. Il craint de tomber sur des malades surtout que Seatle est une grosse ville. Il a vidé son dernier bidon la veille, il a mangé ses provisions. Il ne pourra pas rester une journée de plus sur la route. Il croise de nouveaux malades. Il les observe cherchant à savoir par quelle magie ils peuvent revenir à la vie. Il se pose de nombreuses questions. Est-il possible de les tuer ? Va-t-il être mangé par eux ? Va-t-il devenir l’un des leurs ? Il est terrorisé par eux. Cependant, il a envie de survivre. Il a peur de devenir comme ça. Tout cela le pousse, à s’arrêter une nouvelle fois dans une station d’essence qu’il va piller en essence. Il va écraser un malade qui ne semble toutefois pas mort, du moins inanimé ? Il décide de parcourir les environs pour rechercher des personnes qui peuvent lui apporter des réponses à ses questions.
Le 12è jour, il rencontre un couple de trentenaires. Un homme et une femme rondelets. Du nom de Tom et Lucie. Il va les prendre dans son van. Il va leur poser les questions qu’il se pose. Ils ne savent rien. Les deux membres du couple sont bavards. Ils racontent leur vie et anecdote ce dont Jankin s’en fiche éperdument. Il les laisse se parler entre eux et se concentre sur la route. Il choisit de quitter les environs afin de trouver provisions et essences.
16è jour. Le petit groupe accueille un nouveau membre. Il s’agit d’un adolescent de 18 ans se nommant Alfred. Malgré son gros gabarit, il est effrayé par les évènements. Bien qu’il ne pût répondre aux questions de Jankin, il leur donna la position d’une station d’essence où il avait pu voler quelques provisions avant de fuir parce qu’un mort gisant au sol lui avait attrapé la jambe. Lorsque le groupe arriva à la station qui était à une trentaine de minutes du lieu où ils avaient pris l’adolescent, Jankin chargea le couple de charger le van des bidons remplies qu’ils pouvaient trouver. Alfred allait l’accompagner pour lui montrer le mort. Les équipant chacun de poignards qui étaient, au départ, destinés à la vente, il choisissait la sécurité. S’il y avait un mort ici, c’est que d’autres n’étaient pas loin. Lorsque Alfred lui montra le mort, Jankin lui proposa de chercher des provisions. Restant à distance raisonnable du mort, il commença son expérience. Il lui planta tout d’abord le poignard dans le cœur évitant que la tête le morde. Cela ne fonctionna pas alors qu’il s’agissait d’un point vital pour les humains. D’un coup sec, il détacha la tête du reste du corps. À son étonnement le corps ne bougeait pas mais la tête continuait toujours de pousser de longs râles. Il lui planta donc le poignard dans le crâne ce qui fonctionna. Il détermina donc que le point faible de ces créatures était le crâne. Prenant rapidement quelques provisions, il courut vers le van. Le couple s’y trouvait déjà et à présent ils étaient chargés en essence et en provisions pour plusieurs jours voire même quelques semaines. Lorsque Alfred le rejoignit, il révéla à tout le monde sa découverte. La réponse qu’il cherchait le plus était donc trouvée. De quoi envisager l’avenir plus sereinement. Cette nuit-là, sur la route, certaines villes qu’ils voyaient au loin étaient en partie éteintes.
Un mois passa depuis le début de l’épidémie et le groupe avait accueilli deux nouveaux membres. C’était un couple de retraités qui avait profité de cette fin du monde pour faire le Road Trip dont ils avaient toujours rêvé. Ses 4 camarades s’entendaient bien, ils bavardaient joyeusement comme s’il n’y avait pas de morts qui contrôlaient le monde. Jankin préférait rester éloigner, surveillant les environs au cas où des morts arrivaient. Le retraité avait pris avec lui son fusil et des munitions. 70 ans passés, Marlon était quelqu’un d’imposant qui faisait régulièrement du sport. Avant l’épidémie, il retournait chaque année dans les montagnes pour skier et chaque matinée, il montait sur son vélo et faisait un tour pendant un ou deux heures. Sa femme, Channie, préférait rester lire un classique en attendant le retour de son mari. Après 50 ans de mariage, il y avait toujours une certaine osmose entre eux. En les observant, Jankin s’imaginait trouver quelqu’un avec qui il s’entendrait aussi bien. Cependant garçons ou filles, il n’avait jamais éprouvé une attirance pour qui que ce soit.
L’hiver arriva et les stations se faisaient de plus en plus vides tandis que les morts étaient de plus en plus nombreux. Jusqu’alors, le groupe possédait suffisamment de provisions et d’essence pour ne s’arrêter qu’en cas de besoins. Cependant, plusieurs mois après le début de l’épidémie, tout commençait à manquer et Jankin n’était pas sûr qu’à 6 ils resteraient longtemps en vie.
La semaine qui suivit, Le groupe trouva un camp de survivants. Ces derniers avaient allumé un feu dans une clairière ce qui avait attiré l’attention de Jankin. Bien que les autres ne l’appréciaient pas en tant qu’homme, ils choisirent de lui faire confiance. Sur le chemin, ils rencontrèrent des morts. Ils étaient peu ce qui permit à Jankin et Marlon de s’en débarrasser au fur et à mesure. Le forgeron n’aimait pas être confronté à eux. Il ne voulait pas se mettre en danger pour rien. Les survivants qu’ils trouvèrent furent, dans un premier temps, méfiants à la vue de Jankin, froid et les mains tâchées de sang. Acceptant difficilement d’abandonner leurs armes, le groupe accepta d’intégrer le groupe de survivants. Jankin qui était chargé du ravitaillement était associé à deux hommes du groupe, qui comptait 7 membres dont 1 enfant de 7 ans. Ils étaient chargés de le surveiller. Prenant son van, ils se rendaient dans les villes pour prendre de la nourriture, des trousses de secours et même des armes quand une occasion se présentait. Il leur arrivait d’affronter des morts, les deux hommes à l’aide de leur fusil et Jankin avec son poignard.
Dans le camp, il avait du mal à se faire accepter par les autres membres. Il prenait rarement part à des discussions et ce n’était pas avec entrain. Mais ce qui choqua les autres survivants fut sa réaction à la mort de l’un d’entre eux dévoré par un mort. Alors que les autres regardaient effrayés le corps, Jankin planta son poignard dans le crâne du défunt. Le fait qu’il fasse ça aussi froidement renforcé l’antipathie que les survivants ressentaient envers lui. Même s’il était désagréable, il devint cependant un membre important du groupe car il prenait des tours de garde afin d’éviter de parler du passé avec les autres. Il était armé pour ça d’un fusil. Pendant plusieurs mois, ce fût son quotidien. Cependant Jankin ressentait le besoin de continuer sa route. Bientôt il va y avoir beaucoup trop de morts pour rester ici. Ça deviendra trop dangereux. Son idée fût rejetée. L’idée principale était qu’à 11, il n’y a pas assez de places dans un van et un camping-car. Jankin accepta et décida de ne pas quitter le groupe. Dans ces moments-là, il ne sent pas la force d’être complètement seul. Il ressentirait un sentiment d’impuissance.
Alors que le Printemps pointe le bout de son nez, une première horreur intervint dans la vie post-apocalypse de Jankin. Un soir, alors que Marlon et Alfred gardaient le camp. Plusieurs morts passèrent les piqués servant de défense. Marlon petit tandis que Alfred s’enfuit. Le groupe se fit massacrer. Jankin réussit à s’échapper. Prenant son van, il prit la route. Il ne savait pas où il irait mais il souhaitait retourner dans le nord. Il trouva, quelques minutes plus tard, Alfred qui monta.
Une semaine passa depuis le massacre. Les deux survivants manquaient de vives mais il leur restait un fusil, un poignard et le marteau de Jankin resté dans son sac. Il ne l’avait jamais utilisé pour tuer un mort. Après tout il s’agissait d’un marteau pour forger. C’était donc lourd et cela le ralentirait bien qu’il le maîtrisait parfaitement. Durant la semaine, ils cherchèrent dans de petites villes des vives. N’ayant que Jankin, Alfred passait le plus clair de son temps à lui parler. Il évoquait ses craintes et lui posait de nombreuses questions qui occupaient son esprit auquel Jankin répondait franchement. Et clairement, Jankin ne croit pas en la survie de Alfred. Il se fera un jour ou l’autre en tentant de fuir.
Le Printemps puis l’été de Jankin se résumait à piller des magasins et tuer des morts. Alfred était mort deux semaines après le massacre. C’était Jankin lui-même qui avait dû le faire. Ce dernier était mal tombé alors qu’il courait pour s’échapper d’une horde. Il était beaucoup trop faible pour continuer alors Jankin lui planta sa lame. Bizarrement, l’absence de l’adolescence était pesant pour Jankin. Il était agaçant mais le silence était trop pesant. Et surtout, il n’y avait personne qui puisse l’aider au cas où il aurait un problème. Durant 4 mois, Jankin reprit son idée du début soit éviter les villes et piller les petits magasins. Parfois il s’arrêtait prêt de bois. Se barricadait et chassait quel que soit l’animal.
Retournant en direction de Seatle, Jankin se retrouva en Octobre, à Issaquah Ranch. Un ranch autrefois chambre d’hôtel où Mikael s’était rendu avec sa copine à l’époque. Plus d’un an était passé depuis le début de l’épidémie mais Jankin espérait trouver de quoi manger et boire. Au pire, il pourrait manger des chevaux s’ils sont encore en vie. Etonnamment, il y retrouva des survivants. Bien entendu, il dût leur donner ses armes. Et il se sentit de nouveau observé par les autres qui lui posèrent de nombreuses questions. Jankin dût donc leur parler de son passé en n’évitant pas le moindre détail. Comme à son habitude, il ne cachait rien. Pas même la mort de l’adolescent. Afin d’éviter tout malentendu, il aida les survivants pour les différents travaux. Il devint plus tard un éclaireur. Au camp, il apprit à mieux se servir de son poignard. Bien qu’il soit désormais intégré dans le groupe, il n’était, cependant pas plus amical. Il préférait observer ses nouveaux compagnons et faire ses tâches. Il parlait un peu plus que dans le camp précédent mais n’évoquait pas son passé post apocalypse que ce soit son métier ou ses amis et même pas son pays d’origine.



time to meet the devil

• pseudo › sur internet, Epean
• âge › 21 ans

• comment as-tu découvert le forum ? › Google est une excellente pub !
• et tu le trouves comment ? › Il est archi complet !
• présence › Je suis en vacance donc tous les jours mais après il faut que je reprenne l’Université…

• code du règlement › ok Aude
• crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Calypso J. Taylor
avatar
Date d'inscription : 02/02/2017
Messages : 957
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 4:55

Bienvenue à toi Jankin Very Happy
Je vois que ta fiche est deja bien avancée, je la lirai plus tard dans la journée Smile
Bon jeu ici !


 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 5:56

Merci ! Very Happy
Et ouais il faut que je vérifie certaines choses et après ce sera bon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Megan Rain
Bras Droit | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 11/04/2017
Messages : 534
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 8:10

Bienvenue par ici, et bon amusement Wink



Survive is paramount
Dial = #FAF0E6 - Liens

Revenir en haut Aller en bas
Kaycee Barnett
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 04/10/2014
Messages : 1070
Age IRL : 15
MessageSujet: Re: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 9:11



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un Administrateur.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des solitaires, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.

Bonne rédaction !


Bienvenu Jankin ! Bon courage pour la fin de ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions =)


~ Kaycee,

Easy as a kiss we'll find an answer
Put all your fears back in the shade
Don't become a ghost without no colour
Cause you're the best paint life ever made
Revenir en haut Aller en bas
Selene Sweetnam
leader | Messiah
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 07/11/2015
Messages : 2956
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 9:25

Sois le bienvenu ici Smile


Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas
Merl T. Rogers
Pornstache
avatar
Date d'inscription : 30/05/2017
Messages : 209
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Jankin Janson    Dim 2 Juil 2017 - 9:39

Jake Abel really?
Bienvenue ici en tout cas, j'approuve vraiment fort cet avatar Wink
J'espère que tu te fera une place parmi nous :smile42:

J'étais obligé:
 


☊ Well, Boo Hoo! I Am So Sorry Your Feelings Are Hurt, Princess ! ☊

Mes AnnexesJ'écris en #009966
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t9608-listing-des-comptes-v2#2088
 
Jankin Janson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alex Janson
» Noah Janson ¤ I would shiver the whole night through
» Plante tes crocs en moi .. Ft Cassidy D. Janson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: