Partagez | 
 

 Animation Evergreen - Dead Ablaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
Auteur
Message
Elena Hortos
avatar
Date d'inscription : 15/12/2016
Messages : 303
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 15:23


Les cris. Tout le monde s'était habitué aux cris. De colère, de peur, de désespoir, peu importait, ils n'auguraient rien de bon. Quelques jours étaient passés depuis les derniers cris de désespoir. Ces sons portés dans des tonalités élevées par Tamara et Kassandra. Ces hurlements déchirants qui avaient fait naître une boule douloureuse dans la gorge de la grecque. Les deux femmes avaient ramené le corps inerte de leur ami, et un trou de plus avait été creusé pour honorer la mémoire de Dante. Un de plus à rajouter à la liste, un de plus à pleurer. Ces trois derniers jours, Elena s'était complètement renfermée, et ne s'était contentée que de quelques banalités échangées pour les opérations qu'elle menait. Cela faisait environ un mois qu'elle évitait soigneusement Connor, et depuis la mort d'un des leurs, c'était tout le reste du camp qu'elle fuyait. Elle sortait le matin pour annonçait les plans pour la journée, et retournait à sa chambre le soir sans adresser un mot à qui que ce soit.

Les cris. Cette fois ci, ses yeux de bronze s'ouvrirent tandis que son corps s'était tendu brutalement. Cette nuit, les cris ne venaient pas de ses cauchemars. Ses yeux fixèrent un moment le plafond immaculé avant qu'ils ne se posent sur le félin qui tournait en rond dans la pièce, en libérant des gémissements plaintifs. Des cris. A l'extérieur, dans la maison, de partout. C'est quand elle reconnut la voix de Texas, et celles de Daphné et Kass dans le couloir qu'elle percuta. L'odeur de bois brûlé vint rapidement chatouiller ses narines, et quand elle se précipita vers la fenêtre elle réalisa l'ampleur de la situation. Des cris. Ils faisaient naître un frisson glacé le long de son dos. Les flammes immenses dévorant la maison voisine lui décrochèrent la mâchoire quelques secondes. La mort les avait encore retrouvé, elle les traquait sans cesse, et cette fois-ci elle venait pour tous les emporter. Ses longs bras de feu léchaient avec avidité les murs de la maison McLeod. Le bruit sourd contre la porte arracha Elena de sa stupeur. Tout se dissipa dans son esprit, pour ne laisser qu'un seul objectif, qu'une seule voie : la survie.

La grecque se précipita sous son lit pour extirper son gros sac à dos qu'elle ouvrit sans ménagement avant de balancer son carnet à l'intérieur. Sans prendre la peine d'enlever son tee shirt bien trop grand qui lui servait de pyjama, elle enfila simplement un pantalon, attrapa son couteau et Alpha qu'elle fit taire en la mettant dans le sac. Les lanières sur ses épaules, elle ouvrit la porte à la volée et croisa Kass accompagnée de Texas. C'était un putain de bordel, de la fumée s'était propagée dans toute la maison, des vois retentissaient de toutes parts. Elena jeta un regard à la blonde pour s'assurer que ça allait. « Il y a plus personne à l'intérieur ? » Quand elle lui signifia qu'il restait Daphné qui était allée chercher ses affaires, la brune hocha la tête avant de les suivre jusqu'à l'extérieur.

Les cris. Ceux déchirants des McLeod dont le sort ne faisait pas de doute. Ceux des rôdeurs qui s'étaient déjà amassés aux grilles, et de tous les survivants en proie à la panique. La scène était apocalyptique, la brasier géant lui donnait des allures d'enfer. Ses yeux restèrent un moment sur la bâtisse en feu. Mais quand son regard croisa celui des autres, elle comprit. Elle comprit qu'il n'y avait plus rien à sauver dans cette maison. Tacoma tombait, et ils devaient tous fuir s'ils ne voulaient pas périr ici. A grandes enjambées, elle retrouva Alan et John qui se préparaient déjà à livrer un combat contre les cadavres qui titubaient vers eux, attirés par l'odeur de Mort...


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Menfins
avatar
Date d'inscription : 16/04/2017
Messages : 120
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 17:11

En sursaut. Elle se réveillait en sursaut. Trop de bruits, trop de cris. Elle attendit des personnes dévaler les escaliers à une vitesse fulgurante. Elle vit un halo de lumière par la fenêtre. Non ce n’était pas possible. Elle se leva s'habilla avec hâte. Des murs étaient en proie par les flammes. Non, non NON ! Il y avait des personnes dehors trop peu pour le moment. Ils ne pourront jamais éteindre la maison en feu. Mais de là où elle était, Caroline ne vit pas qu'elle maison était touchée.

La trentenaire ouvrit la porte et vit Malvin impatient, courir jusqu'à l'entrée. Il ne lui en fallait pas plus. La blonde pris son sac à dos pour y ranger quelques affaires. Avant de sortir, elle y croisa Quinn prête à partir et Connor qui essayait de rassembler tout le monde. Elle lui fit signe qu'elle était prête à sortir. Ce devait être la dernière car en sortant elle s'était aperçue que toutes les chambres avaient les portes grandes ouvertes et quelques affaires traînaient au sol.

Une fois dehors elle vit l'horreur de la situation : La maison des McLeod était en feu. Y avait-il des survivants ? Comment ça se fait que leur maison soit-en feu ! En plus, ils n'avaient pas d'eau ! Et l'armurerie allait rendre son dernier souffle. Ses yeux se sont vites retrouver humides. La maison allait s'effondrer. Il n'était plus question de rentrer pour sauver les McLeod. La panique essayait de la gagner mais il fallait qu'elle reste forte. Sauf qu'une autre angoisse lui prenait aux tripes : ce feu était une invitation pour les rodeurs. Elle courut jusqu'à l'entrée du camp pour apercevoir quelques morts déjà s'agglutiner à la grille. Mais elle vit également un peu plus loin Alan et John parler fort pour se faire entendre à travers les cris. Et elle comprit. Ils devraient se battre pour rester en vie, il fallait fuir une fois de plus. Ça recommençait.

Pour le Beretta impossible de se le procurer. Il fallait qu'elle trouve une arme et rapidement. Un bâton, une poêle qu'importe: elle devait aider à protéger les autres des rodeurs et fuir avant qu'ils ne soient bien trop nombreux.



Parce-que tu crois que je vais me laisser faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Wiggins
avatar
Date d'inscription : 17/04/2017
Messages : 158
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 17:23

Rah mais merde c'était quoi son problème ? Qu'est ce qu'il avait à gueuler comme dans dans ses oreilles ! Pur réflexe de connard encore la tête dans le cul, Plutarch avait balancé son oreille en direction de son colloc' en lançant un truc qui ressemblait à peu près à un ta gueule mec. Il était encore trop tôt pour qu'il se lève. Bordel y'avait donc plus de respect pour ceux qui se tapait les gardes la nuit ? En caleçon allongé de tout son long sur son lit, un pied pendant dans le vide, Melvin avait finit par froncer les sourcils sans ouvrir les yeux pour autant. Il était totalement dans le pâté. « -de quoi ? » demanda-t-il alors que les paroles de Connor mettaient un certain temps à se frayer un chemin jusqu'à son cerveau endormi. « -quoi ?! » C'était peine perdu, Connor était déjà en train de faire son sac. Ce fut d'ailleurs sa bordel là qui fit enfin bouger son cul à fossoyeur.

Un coup d'oeil par la fenêtre… Ils étaient maudits sérieux ?! Bien entendu, il pensait à Tam et Victoria en premier tout en sautant dans un pantalon, puis pestant contre sa manie de se désapé en envoyant valser ses fringues. Il était passé où ce putain de t-shirt ?! Quelques minutes plus tard, il était enfin près. Son sac sur les épaules, avec tous ce qu'il fallait dedans, ses armes en mains. Il avait écouté les instructions de son colloc et rameuté un max de personne de la maison.

Une fois dehors, il chercha à analyser la situation en balayant la rue du regard. Le grille, les rodeurs, les gens en panique, et cette fumée qui piquait la gorge. Il les cherchait des yeux, il voulait les voir, savoir qu'elles allaient bien. Mais en même temps il fallait penser à tout le groupe. Tam était assez forte pour gérer, Plutch le savait. Alors ils se retrouveraient après, ou pendant. Pour le moment le principale c'était de pouvoir sortir d'ici. Il récupéra au passage un sécateur qui se trouvait près d'un des arbres de la rue. Tout pouvait devenir une arme.

Son oreille avait entendu les mots d'Alan, et il lança en sa tapant l'incruste dans la conversation : « -j'en suis ! » Il fallait bien des volontaires de toute façon. Et le fossoyeur trouvait que l'idée d'Alan était bonne. Comme la dernière fois, le groupe allait rester souder, même si la panique était maîtresse actuellement. Ni une ni deux, il s'avança vers la grille. Caro était là, il avait tambouriné à la porte de sa chambre quelques minutes plus tôt. « -tiens prends le mien, j'vais faire des merveilles avec ça ! » lui dit-il en lui donnant sa couteau tout en faisant voir le sécateur. « -prête ? » demanda-t-il en la regardant droit dans les yeux pour savoir si elle était avec lui pour lutter.



I'm trying to get better because I haven't been my best
She took a plain black marker, started writing on my chest
She drew a line across the middle of my broken heart
And said, come on now, let's fix this mess
We could get better
Because we're not dead yet
- Frank Turner -


Revenir en haut Aller en bas
Isabel G. McLeod
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 217
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 18:19


La soirée avait été tranquille. Après avoir dîné avec son mari et sa belle-sœur, Isabel avait couché Cailean, après lui avoir longuement chanté quelques berceuses pour l’endormir. Exténuée, elle avait rejoint sa chambre, laissant Arthur prendre le relais pour le début de la nuit. Mais quelques heures plus tard, elle fut réveillée par des cris. Encore endormie, elle mit un certain temps à comprendre que c’était la voix d’Arthur qui résonnait dans leur maison, et non pas les pleurs habituels de leur fils. Que se passait-il ? C’était son prénom qu’Arthur ne cessait d’hurler, il l’appelait apparemment paniqué. La jeune femme se leva brusquement et se précipita dans le couloir sentant alors rapidement une odeur désagréable de brûlé. De la fumée. Il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour comprendre ce qu’il se passait. Se mettant à courir jusqu’au palier ouvert sur le salon, elle se pencha pour scruter en contre-bas alors qu’une épaisse fumée enveloppait déjà la pièce. « ARTHUR ! ARTHUR ! » Hurla-t-elle alors, en voyant le brasier qui s’étendait à une vitesse folle dans le salon. Là, la voix de son mari s’éleva à nouveau, lui hurlant de sortir. Où était-il ? La blonde n’y voyait rien avec cette fumée qui se faisait de plus en plus opaque, et cette chaleur insoutenable…

La panique commençait à l’emporter, la jeune femme entendait les voix d’Elyse et d’Arthur restés en bas, lui suppliant de descendre le plus vite possible. Et bientôt ce fut les pleurs du bébé qui se firent entendre, les hurlements de Cailean qui était resté dans sa chambre. Cette petite chambre d’enfant où il avait été installé, celle-là même où Isabel avait passé tant de temps à s’occuper de lui ces dernières semaines, où elle avait cru en l’espoir d’une vie meilleure… Elle se précipita jusqu’à la chambre du bébé, et le prit dans ses bras. Et sans tarder elle se mit à courir pour rejoindre les escaliers. Mais il était déjà trop tard, elle ne pouvait plus descendre. « ARTHUR ! Je peux pas descendre ! Je peux pas ! » Les yeux rougis par la fumée, Isabel sentit des larmes couler le long de ses joues alors que la silhouette d’Arthur apparut vaguement devant elle, tiré par Elyse qui le suppliait de sortir. Mais l’homme refusait, incapable de laisser sa femme dans cet enfer. Et s’il avait fait un jour la promesse de toujours être là pour elle, de la protéger, il fallait se rendre à l’évidence… Il ne pourrait pas la tenir, pas aujourd’hui…

Les craquements sourds des flammes détruisant tout sur leur passage finirent par masquer les hurlements d’Elyse et d’Arthur, pris au piège. Isabel hurla à nouveau, un flot de larmes coulant le long de son visage. « Je t’aime Arthur… Je t’aime… » Souffla-t-elle avant d’être contrainte à reculer tant cette fournaise était insoutenable. Elle avait du mal à respirer, remontant avec peine jusqu’au palier, elle tenta d’avancer malgré l’épaisse fumée. Mais elle se sentait faible, terriblement faible. Elle fit quelques mètres avec peine avant de finir par s’adosser contre le mur du couloir. Serrant son fils contre elle, elle remarqua que les pleurs avaient cessé… Tout comme les cris, en bas… Elle était seule… Il n’y avait plus qu’elle…







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 18:50



Exténuée par sa journée, Blake s'était couchée tôt ce soir là. Le visage collé entre les omoplates de John et un bras enroulé autour de son torse, la blonde avait rapidement sombré dans un sommeil lourd. Au début, elle fut incapable de distinguer si les bruits provenaient de son rêve. Deux secondes avaient suffit pour qu'elle s'extirpe des draps et qu'elle accoure sur la terrasse que possédait sa chambre. « JOHN. » Avait-elle hurlé en voyant la maison des McLeod en feu. Comme elle, l'homme ne mit que quelques secondes à se retrouver debout. A son tour, il alla constater ce qui était en train de se passer et, sans qu'ils n'eurent besoin de prononcer un seul mot, le couple s'affaira à s'habiller.

« Va voir les autres. Arthur et Isabel sont peut-être encore à l'intérieur ! » Dit elle en descendant les escaliers à toute vitesse. Laissant John sortir vers l'allée principale, Blake se rua dans le jardin à l'arrière de la maison. A la force des bras, elle escalada la palissade qui séparait la maison des McLeod de la sienne. Se réceptionnait approximativement, elle fut obligée d'avoir un mouvement de recul devant la chaleur qui émanait de la maison. Un bras devant le nez pour supporter l'odeur âcre, elle slaloma jusqu'à la porte de la cuisine et avec le poing, elle tambourina sur le bois. « ARTHUR ! ISABEL ? » L'odeur devint insupportable et Blake fut prise d'une sale toux. « ARTHUR ? » Réitéra la blonde. Mais rien. L'intérieur était en feu et elle n'y percevait aucun mouvement. Avec un peu de chance, le couple avait réussi à sortir avant que le tout s'embrase.

Contournant leur maison, Blake fit son apparition dans l'allée principale. Beaucoup étaient présents, les yeux rivés sur la catastrophe qui était en train de détruire leur camp. Au pas de course, elle se dirigea vers la grille où les morts commençaient déjà à s'entasser, mais intercepta Elena au passage. « ELENA ! » Une fois à côté d'elle, elle lui dicta ses consignes. «  Il faut aller chercher les voitures, tout de suite. » Et vu tout le monde attroupé, elle en profita pour s'adresser également aux autres. « Récupérez vos affaires. QUE CE QUI EST ESSENTIEL ! » D'un bras, elle désigna le fond de l'allée, là où était stationné les véhicules. « IL FAUT PARTIR. PRÉPAREZ LES VOITURES. » Elle revint sur Elena. « On va se charger de faire un passage. » .

Revenant jusqu'à son mari et tous ceux ayant décidé de s'occuper des morts, Blake constata l'ampleur du problème. « Il faut qu'on libère un passage. Elena et les autres s'occupent de préparer les voitures. » Elle laissa un silence. Le temps de réfléchir. « Il faut qu'on ouvre les grilles. » Cette idée ne lui plaisait pas mais ils n'avaient pas le choix. La masse qui se formait devant les grilles les empêchait clairement de sortir de ce brasier. « Il faut qu'on ouvre et qu'on les attire vers les jardins. » C'était sa seule idée. Le temps qu'ils manœuvrent à diriger les rôdeurs, les autres auraient le temps de remplir les voitures et de se vérifier qu'ils étaient tous présents. Le seul problème était que toutes leurs armes étaient enfermées dans le sous sol des McLeod et qu'il était tout bonnement impossible d'y aller. Ils devraient se contenter de ce qu'il leur tomberait sous la main.

Revenir en haut Aller en bas
Connor G. Shepard
avatar
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 1141
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 19:10

La venue de Blake fut comme une libération pour lui. Dès qu'elle donna ses premiers ordres, le groupe fut comme scindé en trois : une partie se chargeant des voitures, une autre des bagages, la dernière des morts pour faire un passage et partir d'ici. Armé de sa batte et ayant déjà son sac de près, Connor se tourna vers Elena. Ça faisait bien des semaines qu'ils n'avaient pas échangés plus de vingt mots et des banalités affligeantes, pour une raison qui lui échappait totalement, mais ça n'était pas grave :

« T'peux prendre ça, le foutre dans une voiture ? » Demanda-t-il avant qu'elle ne puisse s'en aller. De toute façon, il lui avait déjà fourré le sac entre les mains et ne lui demandait pas son avis. Elle lui ferait une tête au carré plus tard : une fois qu'ils seraient tous ailleurs. Connor avait plus urgent à traiter... Lui qui avait toujours son arme fétiche avec lui se trouvait moins pris au dépourvu que tous les autres. Il n'aurait pas à s'improviser jardinier ou ratisseur au milieu du lot.

La fumée et les cendres lui donnaient l'impression que l'air était encore plus sec. Il faisait chaud, moite, la tention était à son comble. Les muscles tendues, qu'importait où il se trouvait : Connor se sentait comme au bord d'un brasier. Au dessus d'un volcan, suspendu à rien, sur le point d'y tomber. Il n'eut le temps d'avoir une pensée pour les McLeod. Peut-être parce que, bêtement, il ne réalisait pas. Ou alors, il se raccrochait à l'espoir fou qu'ils étaient dans un endroit sûr. Au sous-sol ? Ou alors... Sortis avant que ça commence. C'était évident que non. C'était évident, parce qu'il avait entendu les cris, et maintenant, ce silence glaçant entrecoupé par le bruit du bois craquant sous la chaleur.

La gorge nouée, il put simplement voir la tignasse d'un tatoué qu'il connaissait bien, qu'il avait ramené ici : « Skyler, ramène toi ! » Lui ordonna-t-il d'un geste de la main de le suivre. Il n'avait pas eu le temps de profiter très longtemps de la bénediction qu'était ce lieu, mais le sportif ne voulait pas pour autant le laisser en arrière. Il avait sa place parmi eux, était autant utile et important pour les suivre. Là, c'était de ses bras dont tous avaient besoin : Pour éclater quelques crânes. Revenant vers le troisième groupe, Connor arriva pile pour l'explication du plan.

« C'est ça, l'idée ? » Demanda-t-il, sans ironie ou sarcasme. « Un chat-perché avec les morts ? » Il aurait pu en rire si c'était pas si tragique. De toute façon, il n'avait pas mieux en stock... « Certains seront attirés par les flammes... On les disperse dans le camp, pour permettre aux nôtres de sortir, puis on suit et on les enferme ici. Ils crameront avec le reste... » Proposa-t-il. C'était dans la continuité de la patronne. Sur le papier, ça semblait simple si personne ne se faisait coincer, mais rien ne présageait qu'ils y parviendraient. « On s'arrange pour jamais être dos au mur ou tout seul... Avec les moyens du bord. Ok... C'est quand vous voulez. Faites juste beaucoup de bruits pour les attirer vers vous. »

Connor poussa un long soupir. Vidant totalement ses poumons. Il devait se tenir prêt à être un encas à mordeurs. Comme à y laisser sa peau...




Did I say that I need you? Did I say that I want you? Oh, if I didn't I'm a fool, you see... No one knows this more than me, as I come clean.
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig Gulbrandsen
avatar
Date d'inscription : 16/12/2016
Messages : 357
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 19:17

Alan avaient finalement donné des directives. Ludwig entama un mouvement vers la porte, mais s'arrêta aussitôt, happé par les flammes, complètement hébété par ce qu'il voyait. Il arrivait presque à entendre les hurlements de la famille d'Arthur de sa place. C'était un véritable cauchemar. Il aurait aimé faire quelque chose. Il voulait y aller, il y avait peut-être un espoir, même un infime espoir ! Il n'osait même pas imaginer l'état de ceux bloqués à l'intérieur. Peut-être attendaient-ils de l'aide. Peut-être que leur dernier espoir reposait sur un de leur camarade. Et personne ne viendrait. Ils mouraient seuls, sans aucun moyen de défense.

Les yeux rivés vers la catastrophe, le libraire se mit à avancer d'un bon pas, sans réfléchir, persuadé de pouvoir sauver les McLeod. Il atteignit la maison des Walker, juste avant celle en flamme, lorsqu'une poigne de fer lui attrapa le bras.

- La sortie c'est pas par là ! Lui cria Skyler.

Habillé à la va-vite, les yeux injectés de sang, il était clair que le coach était dans le même état que lui. Il avait dû se rendre directement chez Arthur avant de prendre le chemin inverse. Sur son dos, un sac rempli pesait. Lui aussi était prêt.

- On... on peut peut-être encore faire quelque chose !
- On dégage d'ici, t'as entendu Blake ?

Déboussolé, le regard toujours tourné vers les flammes qui ne cessaient de prendre de l'ampleur, Ludwig secoua la tête.

- On dégage! Répéta Skyler.

Les deux hommes rejoignirent Blake, Alan et d'autres. Le plan ? Repousser les rôdeurs, pendant que d'autres se chargeaient des voitures. Une fois de plus. Ludwig était fatigué. Mais il voulait vivre. Et ce désir de survie le poussait, encore une fois, à se dépasser. Il y arrivait. Ils y arriveraient.
À présent, les yeux du norvégien détaillait chaque visage qu'il croisait. Où était Christina ? Tamara ? Ethan et sa famille ?

Connor intima à Skyler de le suivre, et Ludwig lui emboîta le pas, machinalement, car Skyler était son coach et qu'à ses côtés, il se sentait plus en confiance. Il ne voulait pas se retrouver seul.


"But take your time, think a lot,
Well think of everything you've got,
For you will still be here tomorrow,
But your dreams may not."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   

Revenir en haut Aller en bas
 
Animation Evergreen - Dead Ablaze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-
Sauter vers: