Partagez | 
 

 Animation Evergreen - Dead Ablaze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
Auteur
Message
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4335
MessageSujet: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Ven 2 Juin 2017 - 22:34



Dead Ablaze



   
   
   



Vendredi 2 juin 2017 - 00h17


Voilà maintenant près de quatre mois que vous vous êtes installés dans ce quartier de Tacoma. Quartier qui, dès le premier coup d’œil, vous a semblé être le lieu dont vous aviez besoin pour vous retrouver, construire un avenir un peu moins sombre et tenir ensemble jusqu'à ce que le monde entier ne finisse par se dérober sous vos pieds. Quatre longs mois où chacun d'entre vous a pris ses marques, retrouvant une certaine routine dans un environnement dévasté. Et peu à peu l'espoir est revenu, encore fragile mais toutefois bien présent.

Vous pensiez réellement être enfin à l'abri ? Vous aviez tord.

La moindre petite chose peut faire basculer votre équilibre précaire, tout ce que vous avez, et c'est précisément ce qu'il se passe dans cette nuit du 2 juin. Un oublie, un faux geste, qui d'un seul souffle brise tout ce que vous aviez réussi à construire ici.

Un réchaud au gaz allumé, une casserole qui chauffe. Les cris d'un bébé dans la maison des McLeod. Arthur se précipite et le réchaud se retrouve malencontreusement au sol. En l'espace de quelques secondes d'inattention, c'est un brasier qui se déclare dans le bâtiment. Immédiatement les rideaux prennent feu, les meubles, le canapé. Et la panique. Cette panique que vous connaissez si bien mais qui est encore décuplée ; vous n'étiez pas à l'abri, loin de là.

L'incendie est impossible à éteindre de par le manque d'eau, vous n'avez pas le temps d'aller jusqu'à la mer pour en chercher. Autre problème ? Ce n'est qu'une question de temps avant que les flammes n'atteignent l'armurerie et vous êtes tous suffisamment au courant des risques que cela représente. Les rôdeurs commencent déjà à s'agglutiner devant les grilles, rapidement trop nombreux pour que vous puissiez vous en débarrasser.

Il vous faut fuir ce lieu pourtant si cher à vos yeux. Prendre au plus vite les quelques affaires qui représentent encore vos vie et fuir, encore, sans vous retourner.




Informations

♦ Voici le lien des réservations, n'oubliez pas d'aller y faire un saut pour réserver votre tour.

♦ Voici le lien du flood, n'hésitez pas à aller y faire un saut pour vous organiser et déterminer qui va où.

♦ Suite au sondage, vous avez bien compris qu'un groupe part pour Sanctuary Hills, les autres se dispersent. Ceux partant pour SH sont les suivants : Ludwig, Elena, Connor, Skyler, Tamara, Jefferson, Ethan, Brooke, Quinn, Caroline, Garrett et Melvin. Vous aurez également avec vous les PNJs James, Victoria et Walter. Tâchez de rester ensemble afin de bien coordonner la suite des événements.

Pour ceux rejoignant SH, vous ne tomberez pas sur le groupe dans cette animation là, mais il vous faudra remonter un peu vers Seattle.

♦ Pour ceux qui poursuivent leur route en travelers, à vous de voir comment vous êtes séparés du reste du groupe.

Vous n'êtes évidemment pas obligés de quitter le camp dès vos premiers posts.
Revenir en haut Aller en bas
April E. Hamilton
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2016
Messages : 484
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Ven 2 Juin 2017 - 23:08

Une fois n’était pas coutume, il était tard et elle n’était pas couchée. Isolée du côté de la maison en retrait, en pleine rénovation, elle lisait un peu à la lueur d’une torche. Un essai sur la médecine légiste qu’elle avait trouvé il y a peu ; elle souhaitait le parcourir pour savoir si ça valait le coup de le conseiller à Quinn. Assise sur le perron, Daphne entendait le vent frais fendre l’obscurité des arbres environnant. Même en pleine nuit, l’odeur du printemps subsistait, purgée des effluves de cadavre, sans doute assaini par les embruns de la mer.

Elle ne fit pas attention tout de suite aux échos de cris. Un peu mauvaise, elle songea que ce devait être Ludwig qui s’était fait peur avec son ombre. Néanmoins, quand elle daigna lever ses yeux froids des lignes qui évoquaient les progrès en anatomie effectués grâce aux études sur les cadavres, le halo orange projeté sur le ciel noir lui fit froncer les sourcils. Ça, ce n’était pas normal. Les cris semblaient s’intensifier : certains paniqués, d’autres plus droits, qui ressemblaient à des ordres ou des consignes. Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien être en train de faire ces abrutis ?!

La trentenaire se leva d’un coup, fermant son bouquin sans penser à corner la page, puis remonta l’allée. Son long gilet rebondissait à l’arrière de ses cuisses, ses cheveux qui avaient – trop – poussés ondulaient entre ses omoplates. Bientôt, elle vit se dessiner les silhouettes qui couraient, leurs ombres découpées au sol par de grandes flammes. Les voix devenaient intelligibles, mais l’urgentiste ne les écoutait pas : de là où elle était, elle pouvait voir que le foyer de l’incendie était la maison des McLeod. Pavillon voisin du sien, dont un mur léché par les flammes s’embrasait déjà.

- Merde, TEXAS ?!

Ce n’était même pas un appel émotionnel : c’était plus proche de la rage. C’était devenir papa qui avait rendu l’autre barbu stupide ? Il était censé être un leader de ce camp et trouvait le moyen d’y mettre le feu en pleine nuit ? En plus… il n’y avait pas l’armurerie chez lui ? Les paupières de Daphne s’écarquillèrent devant l’ampleur de la catastrophe. Il avait plutôt intérêt à cramer dans sa connerie, parce que sinon, elle allait lui faire regretter que ce ne soit pas le cas. Bien entendu : l’idée que ce soit un accident ne l’effleura pas sur le coup. Un hurlement l’incita à finir les mètres qui la séparait de sa colocation en courant : l’étage s’embrasait à une vitesse folle et il lui avait semblé reconnaître sa protégée.


Never win and never lose, there's nothing much to choose between the right and wrong ♪ Nothing lost and nothing gained, still things aren't quite the same between you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Kassandra Fletcher
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 759
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Ven 2 Juin 2017 - 23:23

Le malheur, l'horreur, la terreur. Ses prunelles fixaient le vide immense du plafond, elle ne dormait plus, elle ne pensait plus. Toute son âme criait depuis des jours, sans qu'elle ne puisse libérer ses cordes vocales. Elle l'avait perdu lui. Son petit monde s'était effondré, piétiné par cet horrible sensation qu'on lui avait arraché son âme. Sa peau était à vif. Elle avait si mal. Jamais elle n'avait cru ressentir cela un jour, la perte d'un être cher n'avait jamais été si douloureux. Elle revoyait constamment la scène devant ses prunelles figées. Elle voyait le regard de Tam perdre ses derniers éclats alors que son propre coeur s'échappait de sa cage thoracique.

Destin je te hais. Pourquoi lui ? Pourquoi moi ? On s'apitoie, on espère que tout soit faux et que ce n'est qu'un cauchemar duquel on va se réveiller. Non, elle l'avait bel et bien vu mourir. Dante, celui avec qui elle partageait sa vie depuis des mois. Elles avaient bien dû trainer son corps jusqu'au camp. Montrer à la face du monde l'échec cuisant de la vie face à ce destin sordide.

Alors non, lorsque les premiers cris de stupeurs s'étaient élevés dehors et que des appels étaient hurlées vers le brasier, elle n'était qu'à moitié endormie. Mais les rideaux sombres tirés ne lui avaient pas permise de réaliser dans l'immédiat que le feu prenait quelques maisons plus loin. Un véritable feu s'élevait déjà de la maison de McLeod. Lorsqu'elle avait tiré le lourd rideau, ses prunelles s'étaient enflammées et elle s'était mise à courir pour réveiller les derniers occupants de la maison. TAMARA ! VICTORIA ! IL FAUT PARTIR MAINTENANT ! Il faut préparer les affaires ! La porte elle l'avait ouverte à la volée, il n’y avait pas une seconde à perdre. En sortant, elle avait embarquée ce qu'elle avait de plus proche. Un simple manteau et une arme blanche scellée à la ceinture. Il fallait prêter main forte, mais dans l'idée elle préférait prévoir le coup. Elle ne voulait pas se retrouver sans rien s'il fallait à nouveau partir... Ses pas l'avaient précipité dehors, elle s'était retrouvée en quelques enjambants devant la maison brûlante des McLeod, les ordres fusaient de partout, elle ne savait pas où donner de la tête. Au même moment elle entendit Daphne hurler un prénom. Sans qu'elle ne comprenne pourquoi, sa folie l'emporta et elle suivit les traces de la femme. Comme si cette statut de glace pouvait avoir besoin d'elle. Et Tamara, et Victoria ? Dans son esprit, elles étaient en sécurité. Texas aussi était en danger, et la maison en feu des McLeod léchait déjà cette maison à coté. En haut des escaliers elle trouva la brune près de la porte qu'elle tentait d'ouvrir. La chaleur avait dû faire gonfler le bois,
mais ce n'était pas forcément une bonne chose non plus de l'enfoncé... Mais tant pis... Attends, à deux on l'enfonce ! Et si elle pouvait pas supporter cette femme, c'était d'un commun accord donnèrent à grand coup dans cette porte pour libérer la gamine.


pain

The most difficult thing is the decision to act, the rest is merely tenacity. The fears are paper tigers. You can do anything you decide to do. You can act to change and control your life; and the procedure, the process is its own reward. (Amelia Earhart)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Ven 2 Juin 2017 - 23:30


    Assis dans un des fauteuil du salon, j'observais le plafond sans réellement parvenir à trouver le sommeil. Depuis combien de temps ? Je n'en savais rien, des minutes, peut-être des haures, ça n'avait pas une grande importance. Depuis que Kassandra et Tamara étaient revenues de l'extérieur avec le corps inerte de Dante trois jours plus tôt, j'avais à nouveau cette sale impression que tout était trop incertain ; nos vies, notre avenir, ce que représentait cet endroit. Et c'était tout naturellement que mon sommeil avait été chassé par ce fatalisme qui ne faisait qu'accentuer encore plus tout le poids de cette réalité dans laquelle nous vivions. Combien de morts encore ?

    Soupirant bruyamment, je fermais quelques secondes les yeux plus pour essayer de chasser ces pensées que pour tenter de m'endormir. Ce furent des cris venus de l'extérieur qui me tirèrent de ma pseudo-méditation. Me relevant rapidement, je me dirigeais d'un pas pressé vers l'extérieur, prenant au passage ma hache de manière totalement machinale.

    Quelques pas m'avaient suffis pour comprendre. La maison des McLeod, en flammes. Les yeux écarquillés, je ne pu m'empêcher de me demander si ce n'était pas simplement un mauvais rêve, une sorte de contre-coup de ces nuits sans sommeil. Mais ce n'était pas le cas. Percevant une partie des Walker dehors et d'autres personnes qui sortaient peu à peu des maisons tandis que certains allaient voir de plus près, je me précipitais à nouveau à l'intérieur. Réveiller Christy et Ludwig, tout de suite. Grimpant quatre à quatre les escaliers me manant à l'étage, j'allais d'abord dans la première chambre à ma portée : celle du libraire.

« Ludwig ! Réveille toi, vite ! Rejoins-nous en bas ! »

    La panique était perceptible dans mon ton, tout comme mon empressement au moment où j'avais secoué l'épaule de mon cadet. Mon épouse ensuite. Même topo, même précipitation ; je lui avais toutefois spécifié que la maison des McLeod était en feu.

    C'était un cauchemar. Nous n'avions pas d'eau, pas de moyen de savoir comment l'incendie s'était déclaré, ni de savoir s'il avait déjà fait des victimes. Une chose me paraissait certaine : il y aurait des pertes, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara C. Kroeger
Tam Capone
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 2124
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Ven 2 Juin 2017 - 23:48

Évidemment que je ne dormais pas. Il était devenu de plus facile pour moi de trouver le sommeil par rapport à avant et pourtant, c’était loin d’être évident pour autant. J’étais là habillé en petite tenue, toujours avec cette chaussette propre dans mon lit. Je me sentais stupide alors que je regardais le plafond dans l’attente. Qu’est-ce que j’étais en train d’attendre ? Que le sommeil me recouvre. Mais il ne venait pas m’apaiser, je n’avais pas gagné ce droit visiblement. Enfin pas ce soir, pas tout de suite.

J’avais bondi de mon lit en entendant des cris dehors et j’avais cavalé en bas pour savoir ce qui se passer. Je remarquais rapidement les flemmes, les mobs et Kassandra qui était déjà dehors. Les flammes étaient suffisamment pour que je prenne tout de même le temps de m’habiller. Je choisis de partir d’abord chercher ma famille. Je devais la presser, mais pas tant que ça. Elle avait vite remarqué à travers ses yeux à moitié endormis que ça n’allait pas. Je lui souriais doucement l’air de rien comme pour diminuer la panique avant de lui signer simplement. « Habille-toi vite et prépare ton sac avec ce que tu veux absolument prendre avec toi. » C’était simple comme ordre. Elle ne posa pas de question, il fallait que je fasse de même de mon côté.

J’attrapais mon sac et y fourra quelques affaires, l’essentiel. Des vêtements, mon nécessaire de toilette qui n’était jamais très loin, et mes crayons. Au fond, il y avait toujours mes affaires personnelles celle que je n’avais jamais voulu installer ailleurs. Enfin, je finis par retirer mes fringues de nuit pour enfiler rapidement un jean et un t-shirt. Mon sweat par-dessus, j’étais prête à sortir dehors et affronter ce qui se passait, il me fallait une arme putain. Impossible de remettre la main sur mon épée, tant pis, je m’en passerais. J’avais toujours ma dague et mon arc se serait suffisant. Je passais ma tête dans la chambre de Victoria elle était prête à ma petite guerrière. « Viens, on doit rejoindre Kassandra. » C’était ce qui me paraissait le plus évident.

Sauf qu’une fois dehors, il n’y avait plus personne devant la maison… Et merde… Je regardais à droite, à gauche, pas moyen. Je devais trouver les autres, je devais trouver Plutarch, Ludwig et même Jefferson. Je ne voulais plus perde mes proches, je ne voulais plus perde personne. Je tendais une main à Victoria. Je ne voulais pas la perdre, il était hors de question que ce soit le cas. Si elle me donnait la main, ça devrait être le plus simple.


★ It Doesn't Matter What You Are. It Only Matters What You Do ★

Mes AnnexesJ'écris en #ccff99
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t9458-listing-des-comptes-v2#2043
April E. Hamilton
Modérateur
avatar
Date d'inscription : 20/06/2016
Messages : 484
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 0:31

Dans la maison, les autres étaient tous réveillés. Elena, Connor, Lucy, mais Daphne ne les regarda même pas. A grandes enjambées, elle traversa l’entrée, monta l’escalier quatre à quatre et se jeta sur la porte. Bloquée. Merde. Déjà, la chaleur picotait sa peau, de la fumée passait par les interstices, l’odeur du bois brûlé agressait ses narines. De l’autre côté du panneau, la petit Texas criait le prénom de l’urgentiste. On pouvait l’imaginer s’acharner sur la poignée sans réussir à l’ouvrir. Le poing de la trentenaire s’écrasait de frustration contre le mur alors qu’une voix à laquelle elle ne s’attendait pas lui proposa de l’aide. Kassandra ? Vraiment ? Pas le temps d’y réfléchir.

- Eloigne-toi de la porte, ordonna fortement Daphne avant de prendre son élan.

Les deux femmes frappèrent en même temps. Une fois. Deux fois. Trois. Des éclats de bois volèrent dans la pièce contaminée par les flammes. La vitre avait explosé à cause de la chaleur, les stores avaient fondu, la petite armoire blanche était une torche, les couvertures flamboyaient. L’air était difficilement respirable ; la blondinette toussait, en pyjama, ses pleurs séchés instantanément. La température déformait l’atmosphère, donnait littéralement l’impression qu’on plantait des pics acérés dans la peau de l’urgentiste. Elle tendit la main pour que sa protégée puisse l’attraper et l’aida à quitter la chambre. Rapidement, elle l’examina, vérifiant qu’elle n’avait pas de brûlure grave. A première vue, elle était hirsute, paniquée, ses joues étaient rouges, mais elle n’avait rien.

- Qu’est-ce qui se passe ? Quelqu’un nous attaque ?

Elle tremblait, sans doute encore secouée d’avoir failli finir carbonisée, mais faisait toujours preuve d’une clarté d’esprit notoire pour son âge. Pas d’embrassade, ni de câlin, ni de baiser, ni rien de tout cela. Sous les yeux de Kassandra, la trentenaire avait complètement oublié de jouer son rôle de maman. Tout ce qui l’intéressait, c’était que celle qu’elle avait décidé d’éduquer ne périsse pas à cause de la connerie d’un autre. Comme si elle pouvait s’attacher à une môme de toute façon…

- Non. C’est pas ça, mais faut qu’on parte.

Au moins de la maison pour l’instant, même si elle doutait qu’ils parviennent à enrayer le feu. Sans eau, ils ne pourraient pas dompter l’incendie. Pour l’instant, le mieux à faire était de sauver ce qui pouvait l’être parmi leurs possessions importantes et aviser ensuite. Le plancher de la chambre de Texas craquait, les flammes dévoraient la moquette à une vitesse impressionnante. Daphne s’éloigna de quelques pas en se tournant vers Kassandra :

- Tu peux l’emmener dehors ? Je crois récupérer quelques affaires, j’arrive.

Au moins sa fidèle machette militaire, planquée sous son lit – on ne savait jamais –, son grand sac à dos et quelques réserves. Les ressources étaient trop rares pour les laisser partir en cendre. L’urgentiste comptait bien sur la modéliste pour lui rendre ce service, en dépit de leur aversion réciproque : après tout, si elle l’avait suivie jusqu’ici, ce n’était pas pour le plaisir de défoncer une porte.


Never win and never lose, there's nothing much to choose between the right and wrong ♪ Nothing lost and nothing gained, still things aren't quite the same between you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Connor G. Shepard
avatar
Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 1187
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Animation Evergreen - Dead Ablaze   Sam 3 Juin 2017 - 0:39

Les cris lui firent ouvrir l'oeil, d'un coup. Son regard se porta vers le plafond de la chambre qu'il partageait avec son cher coloc', alors qu'une lumière chaude éclairait à travers les volets à moitié fermés. Pour le coup, Connor eut l'impression d'être plongé dans une bassine d'eau froide. Il se redressa d'un bond de son lit, venant se porter vers les vitres pour comprendre ce qu'il se passait. L'agitation en bas, les ordres, les hurlements : ça n'allait pas. Mais il n'avait pas encore tous les éléments qu'il fallait pour comprendre ce que ça voulait dire et ce qu'il se passait.

« Melvin, bouge-toi. » Ordonna-t-il fermement en balançant sur le zig les affaires qu'il avait laissé traîner par terre avant de venir se jeter sur son matelas. Un peu comme lui avait fait avant de se coucher. Il enfila un T-shirt, et comprit : « Merde... »

Les flammes qui léchaient les murs, l'épaisse fumée s'échappant de par les quelques ouvertures qu'elle avait. La maison d'Arthur et Isabel était en train de brûler, et vu les cris déchirant à l'intérieur, ça n'était pas que du bois et du tissu que le feu rongeait... Blanc comme un linge, les yeux exorbités, Connor ne savait plus vraiment dans quel sens penser... C'était... Non. Il était minuit, tout était paisible : ça ne devait pas arriver. Pas maintenant. Pas comme ça...

Que devaient-ils faire ? Tenter d'arrêter le feu ou... Ou autre chose, qu'il n'osait pas envisager ?

« Merde ! Merde, merde, merde ! » Grogna-t-il en se tournant vers son coloc : « La piaule des McLeod est en flamme, mec ! » Il était sur le point de sortir de sa piaule pour aller au secours de ses amis, mais il se figea devant la porte. Que faisait-il ? « J'vais... » Stoppé net devant la porte, il fit volte-face avant de sortir un sac à dos de sous son lit dans lequel il enfonça rapidement quelques affaires. Retournant les tiroirs qu'il partageait avec Melvin, dans l'urgence complète, il rajouta en attrapant sa batte, comme s'il était déjà sur le départ : « J'vais chercher ma sœur, réveille tout ceux que tu peux pour aider ! »

Aider à quoi ? Éteindre ce feu ? Est-ce que ça ne serait pas de la folie ? Surtout que la maison suivante semblait déjà en grand danger, et qu'ils n'étaient pas pompier. Il n'y avait bien que Garrett pour les guider pour l'instant, mais sans une formation et quelques compétences, ils risquaient juste de faire plus de dommages qu'autre chose... Est-ce que c'était ça ? Une fin supplémentaire ? En passant dans les couloirs, Connor cogna à tous les murs, à toutes les portes, pour tirer tout le monde du sommeil.

Il croisa même Lilou et Richard, la rouquine tenant le petit contre sa chaire en lui demandant ce qu'il se passait. Richard le devança en sortant, prêt à aller aider d'autres personnes. Parvenu devant la chambre de sa sœur, il manqua de l'enfoncer : « Quinn ! » Jenny vint lui ouvrir, pressée aussi, et tétanisée par la peur. « QUINN ! Prépare tes affaires ! MAINTENANT. » Exigea-t-il d'une voix qui ne souffrait d'aucun refus. « On s'retrouve en bas, bouge toi le cul ! » Et en lui disant ça, il était déjà sur le palier de sa porte, dévalant les escaliers jusqu'à l'extérieur pour limiter les dégâts...

Si c'était encore possible.




Where there is desire, there is gonna be a flame. Where there is a flame, someone's bound to get burned. But just because it burns, doesn't mean you're gonna die : You've gotta get up and try, and try, and try
Revenir en haut Aller en bas
 
Animation Evergreen - Dead Ablaze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-
Sauter vers: