Partagez | 
 

 Le mentor et sa protégée + FINN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Le mentor et sa protégée + FINN   Mer 31 Mai 2017 - 11:01

Je lui dois beaucoup, beaucoup trop pour savoir comment le remercier. Il m'a sorti du néant, du trou qui m'avait aspiré. Le cadavre d'Hélios qui déambule, moi qui l'achève de mes mains. Le départ d'Eli après que nous ayons couché ensemble. Le départ de ma meilleure amie, Roza puis celui de Ao. Ca avait été trop pour moi. Trop d'émotions négatives qui s'engouffrent dans toutes les parties de votre corps pour que vous puissiez y faire face sans souffrir. Je m'étais repliée sur moi-même, j'avais commencé à dépérir en attendant leur retour. Je crois bien avoir descendu les dernières bouteilles de vodka de Roza sans avoir le moindre souvenir de tout ça. J'étais dans une spirale, un cercle vicieux qui m'emmenait pour toucher le fond. Mais Finn m'a sorti de là, il a donné beaucoup de sa personne pour moi. Je me rappelle vaguement quand il m'a prise dans ses bras pour me porter dans mon lit après avoir finit une bouteille dans la piaule de Roza. Je me souviens de ses tentatives jour après jour pour me sortir de mon lit et de me déloger de la barrière, quand j'attendais qu'ils reviennent. Je me souviens qu'il m'apportait à manger pour me donner des forces. J'ai admis avoir besoin d'aide une semaine après qu'il m'est trouvée endormie, et depuis je suis toujours avec lui. Il vient me chercher tous les matins à la même heure pour notre entrainement, on mange ensemble le midi et il parvient même à me faire rire.

Nous somme devant une cible de tir à l'arc et honnêtement je me débrouille plutôt bien. Je me rapproche de plus en plus de la cible. Au fond de moi j'espère qu'il sera fière de moi. T'as vu ça un peu ? Qui a dit que l'élève ne dépasse pas le maitre ? Je ris légèrement et lui lance un regard en coin, je serai jamais meilleure que lui mais je serais meilleure à ma façon. Je prépare une nouvelle flèche, vise et tire. Je suis juste à la limite du centre. J'étouffe un petit cris, j'y suis presque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le mentor et sa protégée + FINN   Dim 4 Juin 2017 - 0:29

Finn ne supportait pas l’idée que quelqu’un se laisse mourir. Dans ce nouveau monde, c’était trop facile de se laisser s’écrouler. Et certaine personne comme Calypso s’accroche à ces nouvelles personnes comme si elle représentait un dernier espoir de survie. Finn en voulait beaucoup aux amis de la jeune femme d’être partie ainsi, la laissant derrière. S’il l’avait pris sous son aile pour l’aider à s’amélioré au tir, il s’était habitué à la voir parmi ce groupe, ce même groupe qui avait ramener les médicaments lorsque la grippe l’avait trop terrassé pour tenir une arme. Il l’avait d’abord trouvé une première fois ivre morte, avant de réaliser que ce cycle recommencer le lendemain et le surlendemain. Il ne pouvait pas se résoudre à tourner la tête. Alors il était resté tard le soir pour la border, s’endormir sur un fauteuil pour se réveillé à l’aube et revenir comment elle s’en sortait dans la matinée. Finn était du genre à être très actif lorsque son esprit est troublé. Et occupé Calypso était pour lui la solution la plus évidente.

A la pratique du tir à l’arc, il voyait la jeune fille redevenir plus vivante de jour en jour. Et il ne peut s’empêcher de lui sourire lorsqu’il remarque son rire et son sourire. Elle revenait de loin et il lui était très dur de voir les larmes sur ses joues lorsqu’elle dormait d’un sommeil éthylique. « Personne justement, c’est ce que tout maître espère de ses élèves, enfin je crois ! Ça fait longtemps que je n’ai pas vu tigre et dragon. » Un film d’ailleurs peut-être trop vieux pour que Calypso comprenne l’allusion. « Mais si tu t’améliore aux flèches, je suis sûre que le fusil restera mon domaine jeune padawan. » Il pose sa main sur le sommet du crâne de Calypso d’un geste qui se voulait affectif et un sourire rassurant supplantait son visage.

« Quand tu seras plus agile, peut-être que je courrai avec la cible sur le dos histoire d’éprouver ta capacité aux cibles aux mouvements. Mais pour l’instant, je tiens trop à mes fesses pour te laisser me canarder. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le mentor et sa protégée + FINN   Jeu 8 Juin 2017 - 17:32

Je me sens tellement plus apte à affronter ce monde déchu qu'on nous a infligé. C'est comme au début, comme après mes quelques mois d'intégration à mon arrivée. J'étais redevenue la Calypso d'avant, celle qui veut se battre. On pourrait même dire que je suis devenue plus forte, que les derniers évènements m'ont fait souffrir mais qu'ils m'ont endurcie. J'ai pris des claques, mais je me suis relevée, je me relèverai toujours. Ca me rappelle les paroles de mon père, ses mises en garde sur les étapes de la vie et que l'expérience forge une personne. Il avait raison, on devient plus fort en se prenant des coups en pleine gueule. J'en veux à personne pour mon état léthargique pas même à Eli et Roza même si je dois bien admettre que leur parler m'est un peu difficile. Je trouve toujours des choses à faire quand ils sont dans le coin. De toute manière ils sont déjà repartis sur les traces d'Ao, j'ai préféré les laisser régler ça seuls, leur amitié semble avoir pris le dessus sur moi.

Je viens de tirer comme jamais, je sens mon évolution et ma volonté de me battre contre les rôdeurs grandit chaque jour un peu plus. Je sais que ce n'est pas notre objectif premier, qu'on doit surtout sortir pour trouver des vives mais dans mon esprit je veux en tuer le plus possible pour qu'ils reposent en paix. Je dois surement ça à l'épisode Hélios. Je l'imagine souvent près de moi entrain de m'encourager comme le fait Finn. La seule différence c'est qu'il n'était pas aussi patient que lui, à la longue je l'aurais agacé à tirer n'importe comment. Mais on aurait ri, tellement ri de ma maladresse de débutante.

Je fais remarquer mes performances à Finn, sa réplique me fait sourire. "C'est vraiment une référence cinématographique de vieux, Finn." Je dérobe mon sourire en faisant mine de me concentrer sur ma cible. "Oui dans ce domaine là, ça restera toi le meilleur. Je déclare forfait avant d'avoir essayer de faire mieux que toi". C'est bon enfant, on se taquine et ça fait du bien. Ma complicité avec mes trois acolytes me manque mais je me dis que j'arriverai à faire avec. Du moins, je l'espère. Il pose sa main sur mon crâne et ébouriffe mes cheveux. "Mais arrête tu vas me décoiffer." C'est dit sur le ton de la plaisanterie comme si j'y accordais de l'importance, ça fait bien trop longtemps que je n'ai pas pris soin de mon apparence. Mes cheveux son aussi secs que de la paille.

"Oh mon dieu, j'aimerai tellement qu'on fasse ça ! Si je tire dans le centre on le fait ?!" Je le cherche, j'sais très bien qu'il n'irait pas jusque là pour me faire plaisir. "Je t'imagine tellement avec du rouge sur les fesses, une vraie cible". Je pouffe de rire en l'imaginant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le mentor et sa protégée + FINN   Lun 19 Juin 2017 - 4:39

Calypso est dans une forme qui fit plaisir au canadien. Ce qui expliquait ce sourire facile sur les lèvres de Finn. Il s’était au final beaucoup trop inquiété pour elle au début. Certainement parce qu’il était facile de baisser les bras et commettre un acte irréparable. La plaisanterie devient plus imagée et Finn rit aux éclats, se visualisant bien la scène. Il lui prend l’arc des mains, sans le lui arracher non plus, mais lui donne un petit coup d’épaule.

-Je n’ai jamais dit que j’allais courir tout nu non ! Je ne savais pas que tu pensais à ce genre de chose Caly, tu me surprends.


Il espère la faire rougir un peu. Il se place devant la cible, l’obligeant à se décaler un peu. Il tend la corde, son bruit est caractérisé. Lorsqu’il la lâche, la flèche part à toute vitesse, sifflant jusqu’à leurs oreilles. Elle se plante avec aisance en plein milieu. Il regarde son résultat, il sourit et se tourne vers la jeune brune. Fier comme un coq, du regard il la nargue.

-On est encore loin des cibles mouvantes, mais tu t’améliores. Si tu travails ton équilibre, je suis sûre qu’on pourrait envisager des tirs du haut des barrières. Comme ça, au lieu de nettoyer les pièges avec nos couteaux, on pourrait s’entrainer sur de vraie cible.

Mais l’idée de l’emmener en dehors du lycée, seule, l’embêtait c’est vrai. Si elle avait déjà fait partie de plusieurs expéditions et qu’elle était assez indépendante, ça ne l’empêchait pas de s’inquiéter à chaque fois. A vrai dire, il aurait aimé que certaine personne ne mette jamais le pied dehors. Il se souvient encore de la mésaventure de Maxine. Ce n’était pas vraiment les rodeurs le danger. Et capturer Grant n’avait été l’un de ses meilleurs souvenir.

Il regarde le soleil qui prône au-dessus d’eux. Il est chaud et l’oblige à plisser les yeux. Même si l’homme avait quasiment disparus sur terre (ou pas ?), les dégâts climatique se faisait tout de même ressentir. Il y a dix ans, jamais il n’aurait fait aussi chaud, se souvient-il. Surtout à ce époque de l’année et dans cette partie du continent. Même au Canada, les étés étaient devenus presque insupportable.

-Allez viens, on va boire un coup et voir si les clôtures ne sont pas endommagées. C’est l’heure de ma tournée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le mentor et sa protégée + FINN   Lun 3 Juil 2017 - 23:29

Je suis partie loin mais c'était drôle de l'imaginer en courant avec une cible sur les fesses. J'sais pas si c'est forcément bon signe d'imaginer son mentor nu mais bon c'était surtout pour plaisanter. Il ne me loupe pas, j'aurais fait pareil que lui. Je rougis légèrement tout en riant, il a réussit à me rendre toute bête comme les filles peuvent l'être. Désolée mais avoue que c'était drôle ! Et puis il me pique ma place se positionnant devant la cible. J'observe sa posture, ses gestes et sa façon de se concentrer. Et sans surprise elle se plante en plein dans le mile, je secoue la tête et ris légèrement. C'est bon pas besoin de faire ton malin non plus ! Je vais vers la cible pour arracher sa flèche et reviens devant lui et la lui tendant.

Je m'entraine tous les jours, tous les matins. Cet arc est devenu mon mec, vraiment. J'suis prête j'en suis sûre. Et je le pense vraiment, j'ai tellement envie de tirer sur de vraies cibles que s'en est limite vital. Je suis devenue complètement accros à cette discipline à cause de lui. J'espère qu'on pourra bientôt sortir tous les deux pour une expédition seulement munis de nos arcs, comme une vraie amazone.

Finn regarde le soleil et parfois je me dis que nous ne sommes vraiment pas fait pareil lui et moi. Il semble connaitre tellement de choses que s'en est déroutant. Il commence à s'éloigner des cibles en m'invitant à boire un coup. Super, je rêve depuis un moment d'une margarita. T'as ça en réserve ? je bas des cils pour le faire rire et imagine déjà le moment où nous allons vérifier les clôtures. J'aime me rendre utile, je me sens vivante en me rendant utile.

Nous prenons les bouteilles d'eau que nous avions laissé sur une table non loin de notre lieu d'entraînement. Je bois une bonne et longue gorgée d'eau et me tourne vers Finn. On s'occupe de quel secteur ? Ouest ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le mentor et sa protégée + FINN   Dim 16 Juil 2017 - 9:38

C’était plutôt rafraichissant de voir Caly en si bonne humeur et d’une forme olympienne. La voir dépérir et se laisser aller n’était pas quelque chose d’attendrissant, ni même d’inquiétant. Même si l’inquiétude l’avait gagné plus d’une fois. Mais plutôt énervant. Oui Finn détestait qu’on se laisse aller ainsi. Se battre pour survivre a toujours fait partie du cycle de la vie et si le monde d’hier était certainement plus facile, il n’en coûtait pas moins beaucoup d’effort. En d’une certaine manière, cette dernière n’était pas aussi profitable qu’on ne pourrait le croire. Finn avait eu l’impression d’avoir à survivre depuis toujours et cette révélation, il l’avait eue après son accident.

Il tend une bouteille d’eau à la jeune femme, un sourire en coin et s’abreuve quelques minutes. L’eau était un vrai luxe et même si cela manquait de fraicheur ou même de houblon à son goût, il était parfaitement satisfait. Il s’essuie du revers de la manche quand Calypso s’enquit de la suite. Il regarda les grilles au loin. Il soupire en réfléchissant.

« Euh, on va faire le tour d’abord, et on verra s’il faut déblayer les pièges ou si les grilles tiennent encore. »

Une clôture qu’il devait vérifier presque tous les jours, un matériel si simple et modeste qu’il doutait de sa longévité. On était loin des renforts en béton et des tiges en métal qui maintenant une structure. On était plutôt dans le système D par excellence.

« Prends ton arc avec toi, on aura peut-être de la chance de l’autre côté de la grille pour que tu puisses t’entrainer tout en étant en sécurité. »

Ils se mirent en route, n’ayant pas prévu de passer à l’extérieur des barrières, Finn ne disposait pas d’arme à feu sur lui. Il enfila les mitaines en cuir que lui avait ramener Emy après sa dernière blessure causée par l’usure et la maladresse. Il prit un ton un peu plus sérieux, se disant que c’était le bon moment pour jouer les pères sermonneurs.

« Calypso, je voudrais entamer un sujet assez délicat avec toi. »

Heureux d’avoir attiré son attention, il se sentait légèrement plus à l’aise, quand il parlait et marchait en même temps. Ça le détendait et l’aider dans son élocution.

« Je sais que tu as traversé une sale période et qu’il est difficile de se remettre de la perte de quelqu’un qu’on aime. Mais il faut que tu comprennes qu’à l’avenir, ça risque de recommencer. Qu’on est susceptible de disparaitre du jour au lendemain. C’était déjà le cas avant, mais on l’a un peu trop oublié. Hier c’était le cancer, la maladie du siècle, maintenant c’est les marcheurs. »

Il laissa planer quelques secondes de silence. Sans doute pour la laisser enregistrer ce qu’il disait. Il se sentait con de parler comme un vieux je sais tout. Surtout qu’elle devait savoir déjà tout ça.

« Etre en peine c’est une chose, se laisser dépérir et boire comme un trou est une autre. Si demain j’ai besoin de toi en urgence, je ne peux pas prendre le risque que tu sois ivres ou diminuée par la gueule de bois. Tu comprends ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le mentor et sa protégée + FINN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mentor et sa protégée + FINN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Mon métier ? Protéger.
» Un Mentor!! (PV Poil d'autrefois)
» Double mentor [pv Nuage de Douceur, Tourbillon de Flamme]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-
Sauter vers: