The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- THE REMNANTS -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 02/01/2013
Messages : 795
Age IRL : 30
MessageSujet: THE REMNANTS   Mar 30 Mai 2017 - 0:46



The Remnants
If you're not with us, then you're against us

Comme lors de chaque guerre, chaque risque pour l’humanité et ses héritages, il y a de ces personnes qui sont mises à l’abri, des privilégiés que la société essaye de protéger au mieux afin de ne pas perdre un semblant de gouvernement lorsque les choses s’arrangeraient. C’est précisément ce qu’il s’est passé au début de cette épidémie.

Début octobre 2015, les militaires ont installé un camp sur Bainbridge Island et ont peu à peu commencé à rapatrier les personnes jugées importantes afin de pouvoir les protéger. Les civils ne sont pas au courant de tout ce qui concerne les rôdeurs mais les corps armés, scientifiques, et les personnages influents le sont. C’est le 12 octobre qu’ils rapatrient le Sénateur Chambers et sa famille et, tout naturellement, l’homme a pris la tête du groupe. De nombreuses personnes les rejoignent ; politiques, scientifiques, civils, et rapidement, trois "bases" sont formées dans le camp : une partie pour les militaires, une autre pour l’équipe de chercheurs, et une dernières pour les civils, ces derniers étant bien plus nombreux.

De novembre à mars 2016, des expéditions sont menées du côté de Bremerton et de sa base militaire et, dans le même temps, une barricade est mise en place entre le bas de l’île où se trouve le camp et tout le Nord afin de les isoler au mieux et préserver les civils de ce qu’il se trame à l’extérieur ; s’ils sont conscients qu’ils ne pourront plus retrouver leur vie d’avant, ils ne savent pourtant rien du réel fléau qui régit désormais le monde et n’ont, pour la plupart, jamais vu d’infectés. Au cours du mois d’avril, un petit groupe parti en expédition se rend compte qu’en se recouvrant du sang des rôdeurs, il était possible de passer inaperçu aux yeux de leurs semblables. C’est également lors de cette même sortie qu’ils ont remarqué que coupé un membre infecté suffisamment rapidement permet de stopper la propagation du virus dans le reste du corps.

C’est au mois d’août que les premiers signes de l’extérieur leur parviennent : un groupe de pillards accoste sur l’île et attaque la base, provoquant de nombreuses morts mais n’amenant toujours pas de rôdeurs dans le groupe. Un autre fait va cependant changer la donne : octobre 2016, un homme se suicide. Il se réveille alors en rôdeur et s’attaque à toute sa famille. Rapidement, plusieurs infectés sèment la terreur dans le camp, laissant voir au grand jour ce qui essayait d’être caché. La panique prend peu à peu les civils mais, une nouvelle fois, les corps armés parviennent à rapidement endiguer la menace et la vie reprend son cours sur Bainbridge Island. Ce fait aura néanmoins amené une avancée scientifique non négligeable : tous savent désormais que le virus ne se transmet pas uniquement via une morsure ou un quelconque échange de fluides avec un infecté.

Les mois se suivent et s’enchaînent sans réel accroc, si ce n’est les décisions bien trop souvent mauvaises prises par le sénateur Chambers. Des tensions ne tardent pas à naître entre lui et les dirigeants de chaque partie du camp jusqu’à ce que le premier chef militaire décède suite à une décision plus qu’idiote du leader. Son épouse Siobhán cherche alors un moyen de prendre les rênes du camp et, avec l’aide de son père, elle rallie à sa cause Alec qui deviendra alors le chef des corps armées, ainsi que Lawrence, déjà en tête du laboratoire de recherches de l’île. Dès lors, ils dirigeront tous trois dans l’ombre du sénateur qui suivra sans broncher les indications de sa femme.

Rapidement, leurs valeurs se font plus claires : rallier d’autres groupes à leur cause et les rapatrier. Petit détail cependant : soit les survivants acceptent de suivre le groupe, soit ils s’en font des ennemis ; pas de demi-mesure, pas de compromis. Ils coopèrent ou ils seront décimés. C’est précisément ce qui est arrivé à un groupe vivant en montagne, au Olympic National Park, au milieu du mois d’avril ; leur logement a été mis en cendres et il ne reste désormais d’eux que des corps calcinés.

Bien que les militaires soient relativement actifs et intransigeants à l’extérieur du camp, ils ne font peser aucune pression sur les habitant de l’île, prenant plutôt le rôle d’une certaine police que d’un réel corps armé là pour les terroriser. Des recherches scientifiques sont en cours dans le laboratoire du groupe situé un peu en retrait des habitations et la vie politique suit son cours ; reformer un semblant de gouvernement, de normalité, tout pour ne pas s’avouer vaincu face à ce fléau.


Informations complémentaires

Avant toute chose, sachez que les liens pré-apo en dehors du groupe ne sont pas acceptés pour les membres des Remnants.
Depuis le séisme de novembre 2017, seul le complexe scientifique est encore alimenté constamment en électricité. Le reste du camp n'est alimenté qu'une partie de la matinée et en soirée.


Population totale en mai 2018 :
Exactement 182 personnes (recensement supervisé par Ela).
Sur ces personnes, plus de la moitié est apte à défendre le camp, civils et militaires confondus.

Organisation du camp :
- Une partie civile où logent la plupart des habitants et les anciens militaires, depuis l'effondrement des baraquement en novembre 2017 et le coin où se trouve le laboratoire et autres lieux de recherches.

Mode de fonctionnement du groupe :
- Loin d’être des enfants de cœurs, ils ne proposent leur aide qu’une unique fois. Soit le groupe à l’extérieur suit, soit il se fait décimer sans aucun scrupule.
- Les militaires présents sur l’île sont désormais mêlés aux civils et ne sont plus cantonnés à leur rôle de sécurisation auprès de la population. La place la plus importante est laissée au côté politique et scientifique.

Les responsables :
- June D. Phelbs (également cheffe de la police)
- Ela Amrani (également porte-parole des civils)
- Lawrence Davis (également responsable du pole scientifique)



Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com 
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 02/01/2013
Messages : 795
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: THE REMNANTS   Sam 3 Mar 2018 - 15:38

Chronologie des Remnants
Septembre 2015 – Décembre 2016

    • Septembre 2015
Les faits divers présentant des cas de violences physiques peu commun se multiplient et inquiètent. Certains membres du gouvernement commencent à envisager la possibilité que ces affaires soient liées. Les cas sont étouffés à mesure qu’ils se présentent et on demande à certaines agences gouvernementales d’enquêter. L’agence de renseignements et d’analyses (I&A) du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis privilégie la piste du virus. Des plans sont établis en cas de pandémie.

    • Octobre 2015 (du 01/10/15 au 09/10/15)
La piste du virus est confirmée. Le gouvernement fait circuler des directives dans les hautes sphères militaires et fait appel à des sociétés militaires privées (SMP) pour soutenir l’effort. Dans l’état de Washington, l’ancien Fort Ward, sur l’île de Bainbridge, est choisi pour accueillir et protéger les élites. Academi, une SMP, y dispatche plusieurs de ses unités.

    • Octobre 2015 (du 12/10/15 au 18/10/15)
À Fort Ward, le camp militaire est installé. Les moyens de communications des civils habitants déjà sur place sont coupés ou confisquées pour éviter toute fuite. Plusieurs missions de récupérations sont organisées afin de mettre en sécurité différentes personnalités. La famille du gouverneur de l’état de Washington est malheureusement perdue. Un choix doit être fait et c’est finalement le sénateur Chambers et sa famille qui seront les premiers à être rapatriés dans le camp, laissant ainsi le sénateur Campbell à son propre sort. S’en suivront plusieurs dignitaires étrangers, ainsi que des scientifiques du CDC de Spokane.

Le sénateur Chambers prend la tête du camp, tandis que les militaires et les mercenaires assurent la sécurité. La population civile est gardée sous haute surveillance pour prévenir tout risque potentiel d’infectés.
Reclus sur l’île, tous assistent, bien à l’abri, à l’effondrement du monde au cours des jours suivants.

    • À partir de novembre 2015
La vie suit son cours à Fort Ward, les forces militaires assurant presque un semblant de vie normale à ses habitants. Les grandes villes étant une cause perdue, le colonel Norwood, à la tête des troupes, met en place diverses expéditions de ravitaillement dans l’île et ses environs, à Bremerton notamment.

Ce que les habitants du camp ne savent pas : Le personnel scientifique du camp, avec à sa tête le Dr Davis, poursuit inlassablement ses recherches sur le virus et parvient à faire plusieurs découvertes pour faciliter la vie des militaires lors de leurs sorties.

    • Mars 2016
Le sénateur Chambers annonce le début d’un important chantier, visant à construire une barricade d’une côte à l’autre sur la partie la plus étroite de l’île. Pour se faire, plusieurs zones de la forêt entourant le camp sont rasées afin de récupérer du bois. Il se terminera quatre mois plus tard, en juin.

    • Août 2016
Une bande de pilleurs, arrivés par bateaux, attaquent le camp de Fort Ward. Plusieurs pertes sont à dénombrer, tant côté civil que militaire, mais le pire est évité. Les côtes sont dorénavant d’autant plus surveillées. Certains habitants sont choisis pour prendre part à la sécurité du camp et aux ravitaillements. Les découvertes de l’équipe scientifique leur sont révélés.

    • Octobre 2016
Sans que rien ne permette de le penser, un des civils du camp se suicide. Sa réanimation effectuée, il dévore sa famille et plusieurs morts se mettent donc à errer dans Fort Ward. Grandement épargnés, vivant dans une relative innocence vis-à-vis de l’épidémie, il s’agit pour beaucoup d’habitants de leur premier contact avec des rôdeurs. Un vent de panique gagne brièvement le camp mais les militaires ne tarderont pas à reprendre la main.

    • Décembre 2016
Même si la majeure partie des habitants l’ignorent, ce ne sera pas la première fois que le sénateur Chambers prend de mauvaises décisions depuis le début de l’année. Si quelques catastrophes ont pu être évitées jusqu’à présent, cette décision-là en revanche aura un impact connu puisqu’elle conduit à la mort du colonel Norwood. Alec Jensen, en charge des mercenaires de la SMP, reprend la tête du personnel militaire.

Ce que les habitants du camp ne savent pas : Siobhán Chambers, la femme du sénateur, tisse un plan pour prendre les rênes du camp des mains de son mari. Afin de ne pas les exposer, c’est son père qui agira en son nom pour chercher le soutien nécessaire. Le Dr Davis et Jensen accepte d’apporter leur aide. Le sénateur est mis face à leur choix sans qu’il n’ait guère trop son mot à dire : s’il restera officiellement à la tête du camp, ce sont eux qui, dans l’ombre, prendront les décisions dorénavant.

(c) the walking dead rpg
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com 
avatar
Fiche de personnage
Survit depuis le : 02/01/2013
Messages : 795
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: THE REMNANTS   Sam 3 Mar 2018 - 15:38

The Remnants
Janvier 2017 – nos jours

    • À partir de Janvier 2017
Le sénateur Chambers donne plusieurs discours visant à galvaniser le peuple et à donner la nouvelle ligne directrice du groupe. Ils sont l’avenir, le meilleur espoir de rebâtir la civilisation. Ils se doivent de fédérer les poches restantes de survivants si l’humanité veut pouvoir prospérer de nouveau. S’appuyant sur l’attaque des pilleurs en août, il avance que certains s’en moquent, ne cherchant qu’à établir le chaos, et établit un principe simple : si on est pas avec eux, on est contre eux.

Ce que les habitants du camp ne savent pas : Si le sénateur se contentait du sentiment de sécurité que procurait le fait de vivre sur l’île en autarcie, ce n’est pas le cas du trio de tête puisque c’est leurs mots que le sénateur prononce.

    • Avril 2017
Jensen et plusieurs de ses hommes rencontrent un groupe de survivants. Face à l’animosité qu’ils manifestent quant à l’idée de les rejoindre, ils sont éradiqués. C’est la fin des Lost Angels.

    • Juillet 2017
Après qu'un petit groupe mené par Donovan qui était parti en expédition dans Seattle soit tombé sur un autre gros camp établi dans un lycée et leur ait prêté main forte, les Remnant envoyèrent toutes les personnes capables de tenir une arme afin de conclure d'un marché avec eux. Le groupe d'Emerald Freedom, au Garfield Highschool, n'a pas accepté de les suivre ; il s'est retrouvé en parti décimé et obligés de fuir. Les Remnants n'ont laissé derrière eux que les vestiges calcinés du camp le plus ancien encore debout à ce moment.

    • Novembre 2017
Au début du mois, un séisme de magnitude assez conséquente secoue l'Etat de Washington. Les Remnants subissent le plus de dégât et une partie de leurs habitations, notamment les baraquements militaires, sont désormais réduites en poussière. Le lendemain, lors d'une sortie pour trouver des ressources, l’un des détachements tombe sur les Messiah, une petite communauté installée à Gig Harbor. Entre tirs croisés et menacent, ceux-ci parviennent à repartir mais chacun des camps a des pertes à essuyer.

Par ailleurs, attiré par les bruits d’effondrement des bâtiments, une importante horde de rôdeur atteindra la barricade des Remnants. Celle-ci est en partie effondrée à cause du tremblement de temps et l’effectif concentré au nord du camp ne peut la retenir. Les morts déferlent en ville et si le retour des détachements d’expédition permet de prendre le contrôle de la situation, c’est une véritable catastrophe.

Suite au séisme du 11 novembre et des nombreuses pertes autant matérielles qu'humaines que le groupe a dû essuyer, le camp devra se reconstruire petit à petit et l'électricité n'est plus aussi accessible qu'auparavant. Elle est coupé en après-midi et pendant la nuit, autant par soucis d’économie que pour effectuer des travaux sur les panneaux solaires.

    • Janvier 2018
Depuis deux mois déjà, la grogne populaire monte. La plupart des habitants portent le sénateur Chambers comme responsable des événements tragiques de novembre : ils estiment qu’il n’aurait pas dû envoyer autant d’effectif loin dans camp alors qu’il était vulnérable. Des manifestations commencent, l’appelant à démissionner.

    • Février 2018
Les mouvements contestataires prennent de l’ampleur et Benjamin Chambers en vient à perdre son sang-froid devant une énième manifestation. C’est la goutte d’eau : quelques révolutionnaires se réunissent avec la ferme intention de le destituer et de lui demander des compte. Malgré une manœuvre pacifiste, l'ancien dirigeant craque : il prend sa femme et sa fille en otage pour réclamer de quoi fuir le camp. Les négociations sont tendues et dégénèrent. Siobhán est malencontreusement abattue par son mari, tandis que les snipers placés en prévisions sont obligés de tuer le sénateur. La direction du camp revient à June, Ela et Lawrence. Les responsabilités sont redistribuées.

    • Avril 2018
June, accompagnée de quelques hommes du Fort rencontre le leader des American Dream, ensemble ils passent un accord. Une alliance se créée entre les deux groupes et l'idée d'un avant poste, établis sur Renton, voit le jour.

    • Mai 2018
.......


(c) the walking dead rpg
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  http://www.walkingdead-rpg.com 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: THE REMNANTS   
Revenir en haut Aller en bas  
- THE REMNANTS -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Règles et informations -
 :: Règlement et Contexte :: Descriptions des Groupes
-
Sauter vers: