The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -17%
Manette Xbox Series sans fil
Voir le deal
49.99 €

Partagez
- The things you'd do for Love -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyMer 19 Avr 2017 - 0:29

Une main posé sur le torse de son fils endormi, un sourire étira les lèvres de Jaden tandis qu’il rapprocha le doudou d’Elliot du nourrisson. Laissant l’enfant dormir, le père s’approcha de son épouse et déposa un baiser sur son front.

- C’est bientôt l’heure, je devrais pas en avoir pour très longtemps, dit-il, bas, pour ne pas réveiller leur héritier.

Quelques mots échangés et l’ancien marine quittait la pièce. Le bruit de l’activité qui régnait dans la grande salle arriva rapidement à ses oreilles. Rien de très étonnant au vue de l’heure peu avancée de la soirée. Beaucoup n’était pas encore prêt à rejoindre leurs chambres. Bien que l’endroit aurait été un lieu idéal pour retrouver les autres, Jay avait tenu à les réunir dans un autre, moins fréquenté. La salle des professeurs où se rejoignaient d’ordinaire les différents responsables du groupe était toute désignée. Pas qu’il rechignait à se mêler aux autres non, c’était un peu son devoir en tant que leader. Mais cette fois-ci, ce qu’il avait à dire, il avait à le dire pour eux, pas pour le reste du groupe. Même terminée, cette sale histoire ne concernait que les Preston. Et les quelques personnes à qui Jay faisait suffisamment confiance pour leur demander de l’aider dans sa tâche. Tous ne viendraient pas ce soir-là. Il n’en avait convié que certains, ceux qui étaient là le jour où ils avaient mis la main sur Grant. Fitz, Kendale, Norman, Alex et les quelques autres qui avaient participé à la traque, Jaden les remercierait après une bonne nuit de sommeil.

Faisant un rapide crochet par son bureau, le trentenaire alla récupérer une bouteille de whisky, quasiment pleine, qu’il avait précieusement mis de côté pour l’utiliser lors d’une grande occasion. Si la naissance d’Elliot en avait été une, celle-ci en était une autre. La bouteille en main, l’agent spécial ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil par la fenêtre qui donnait sur l’une des barricades entourant l’établissement scolaire. Les environs du lycée paraissait calme ce soir-là. Le jour commençait à baisser et dans la pénombre de plus en plus présente, Jaden ne put distinguer qu’un seul rôdeur déambulant à proximité des barrières. Howard, la sentinelle en garde ce jour-là de ce côté du camp, s’en occuperait très certainement. Son regard balaya une dernière fois la rue longeant la barrière et il fit demi-tour. La porte fermée mais pas verrouillée, le caporal franchit les quelques mètres qui séparait son bureau de la salle de réunion. La conversation allait bon train lorsqu’il entra dans la pièce. Ils étaient tous déjà là. Même Trey, c’est dire.

- Et bah je vois que quand il s’agit de boire un coup, personne n’est en retard, lança le blond d’un ton léger même s’il savait qu’en réalité, le seul à savoir réellement ce qu’il faisait ici, c’était le chilien. Je suis passé récupérer ça, continua-t-il, levant la bouteille de spiritueux à la vue de tous. Ça me semblait approprié. Posant la bouteille sur la table, Preston échangea quelques banalités le temps de récupérer des verres en plastique et de les remplir avec le précieux liquide. La distribution faite, Jaden alla se poser de manière à voir tout le monde. Bon... fit l’ancien militaire de suite plus sérieux. Il regarda un instant le contenu ambré dans son gobelet avant de relever les yeux vers les autres, une esquisse de sourire aux lèvres. J’imagine que vous commencez à comprendre pourquoi je vous ai réuni. C’est terminé, annonça l’homme d’un ton plat. Aucune explication n’était nécessaire pour qu’ils sachent de quoi il voulait parler. Maxine et moi avons rendu visite à ce cher Grant aujourd’hui. Le bâtard a eu ce qu’il méritait. Lisandro s’est déjà occupé de se débarrasser de son corps donc... Il marqua une pause. Je suppose que des remerciements s’imposent. Une sourire plus large élargit sa bouche. Je sais que c’était beaucoup demandé mais... Sans vous, ça n’aurait pas été possible. De ça, Jaden en était certain. Seul, il n’aurait jamais pu mettre la main sur l’autre fils de putain. Cela aurait été tout bonnement impossible. Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour Max et pour moi. Merci, fit le père de famille humble. Ce n’était pas le leader mais l’homme qui s’était exprimé cette fois-ci. Je suppose qu’on devrait trinquer non ? À l’amitié ? demanda-t-il en levant son verre.

*Et à la mort de l’autre connard* pensa Jaden. *Puisse son âme brûler dans les limbes de l’enfer.*
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 776
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyMer 19 Avr 2017 - 17:31
Sous la douche, il avait l’impression que les moindres replis de sa peau recelaient quelques traces de sang. Ce qui … était probablement le cas. Découper un cadavre pour faciliter son transport n’était pas vraiment un travail très propre. Et vu l’état des lieux, il ne s’était pas embêté avec la propreté, il avait fallu deux bonnes heures pour nettoyer l’appartement des mares de sang. Il était presque plus propre qu’à l’arrivée de Grant, probablement. Lisandro n’avait pas posé beaucoup de question quand Jaden était venu le trouver plus tôt dans la journée, il avait écouté, prit les informations, son matos et s’était exécuté, sans même un soupire. Il avait suffi d’observer la lueur dans le fond de son regard pour comprendre que cette histoire était sensible. Il pouvait arriver, de fait, que Lisandro s’exécute sans émettre la moindre objection. La preuve ce jour. Il avait laissé Jaden disparaitre, le rassurant en lui disant que le travail serait fait, et s’en était acquitté un mot. Ce n’était pas beau à voir, ni à sentir. Mais le croque-mort avait déjà vécu pire.

Plus tard dans la soirée, Jaden l’avait convié avec d’autres dans la salle des professeurs. Le chilien se doutait de la raison de cette réunion en dehors de la grande salle et à nouveau, ne posa pas de question. De fait, il resta bien silencieux tout au long de cette journée. S’occuper du cadavre d’un homme – non pas d’un rôdeur – d’un homme dans ce genre de contexte, c’était encore une première. Puis ça lui rappelait l’odeur des morts, victimes de règlements de compte dans son quartier au Chili. C’était il y a longtemps, mais ce souvenir avait ressurgi soudainement dans son esprit alors qu’il entrait dans la pièce où gisait Grant. Ce n’était pas vraiment comme ça qu’il aimait se souvenir de son pays.

Le soleil se couche et il est le premier à entrer dans la salle et à s’y installer, non loin de la porte. Il en profita pour étendre les jambes et pousser un soupir entendu en faisant craquer ses mains, le temps que les autres franchissent le seuil. Lisandro accueillit Finn et Eli sans un mot, il était fatigué et franchement, aucune parole légère ne lui venait en cet instant. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes, mais ce soir, Lisandro n’était pas d’humeur loquace. Trey venait de s’installer quand Jaden franchit le seuil à son tour, une bouteille à la main. Et bah je vois que quand il s’agit de boire un coup, personne n’est en retard. Lisandro sourit à la vue de la bouteille qu’il posa sur la table et haussa les épaules. « Il fallait bien qu’on se dévoue pour ne pas te laisser boire ça tout seul … » La générosité même. Ça sonnait un peu creux, la raison de leur présence ici empêchait l’humeur d’ordinaire légère du chilien de prendre le dessus. Le blond finit par s’installer et prendre la parole, annonçant ce que Lisandro savait déjà. Il écouta distraitement, en détournant la tête, fixant son verre patiemment. Je suppose qu’on devrait trinquer non ? À l’amitié ? Lisandro hocha la tête pour accompagner Jaden. « … Et à tout ce qu’on est prêt à faire en son nom. » Il lança un regard au blond, lui signifiant que si c’était à refaire, il le referait sans hésiter une seconde. Il avait confiance dans le jugement du jeune homme, confiance en ses talents de leader. Et si cet épisode le foutait un coup, lui rappelant à quel point les choses avaient changées, il ne remettait pas en cause le résultat final.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyMer 19 Avr 2017 - 18:55
C'était inutile et j'en voyais pas l'intérêt, mentir à Maxine sur les raisons de l'état de Jaden quand on est rentré de notre chasse à l'homme... Mais blondinet avait demandé de le faire, je n'y voyais pas d'inconvénient, c'était son problème au final, mais il allait bien falloir lui dire là vérité un jour où l'autre. C'est comme mentir à quelqu'un dans le coma en lui disant que son père est encore en vie alors qu'il est mort, le réveil sera pas forcément évident... Mais comme je disais, c'était son problème. Quelques petits jours avaient passé depuis ce mensonge et ce soir, c'était spécial apparemment, il m'avait dit de venir dans l'ancien QG des profs quand le soleil se couchait... Sans déconner ? Tu pouvais pas donner une heure comme quelqu'un de normal ? On avait presque tous une montre, c'était quand même pas compliqué putain. Là on aurait dit un mec chelou d'un culte chelou pour une cérémonie chelou t'sais, genre « La prophétie nous ordonne de nous rassemblait ce jour, au 4e pan de Lune, alors que les planètes sont parfaitement alignés... ».... Ta gueule ! Témoin de Jehovah de merde. Enfin bref.

Du coup, quand le soleil commençait à disparaître, je pris la décision de me rendre dans la salle, ça devait être le bon timing tu vois. Y'avait déjà des gens, pas n'importe lesquels en fait, encore un soucis avec Grant ? Il a violé Jaden ? Il s'est fait violé par Jaden ? Les feux de l'amour post apocalyptiques putain. Elikid là bas, Chicanos en train de chiller là, Finno encore en train de faire un truc bizarre, ce mec était quand même chelou. Quoi que, je crois que le chilien était le plus bizarre... Mec, qui fait croque mort comme boulot quoi ? Ca va toi dans ta vie ? Ouais tranquille, je découpe des gens, je les mets en terre... Ah ouais t'es un peu jardinier pour humain quoi. Ouais, Jardiland toussa. Remettant ma casquette correctement en place, je regardais Jaden rentrer dans la pièce peu de temps après moi, ça va, pas à attendre longtemps pour voir sa salle gueule.

Toi t'invites les gens et t'arrives le dernier, calmement.

Je récupérais le verre tendu et inspectais le truc, l'odeur ne m'inspirait pas confiance, mais l'occasion allait être importante, alors tant pis. Quand il expliqua le fond de sa raison de nous rassembler, mon visage se ferma un peu, ma casquette de travers, je la remettais droite sur ma tête et l'enfonçais un peu pendant qu'il parlait. Une sorte de sérieux régnait et je soupirais légèrement quand il annonça que c'était fini, que ça avait prit fin aujourd'hui. Levant un sourcil et fronçant l'autre, je répliquais entre deux de ces phrases.

C'est pas trop tôt.

Finalement, l'heure était plutôt aux réjouissances. J'aurais aimé être là pour voir, mais je comprenais que c'était quelque chose qui appartenait aux Preston et je n'avais pas ma place là bas. Je levais mon verre en sa direction à son toast, le menton relevé.

True speak. Betta tell 'em we ain't playin' ♫

Le verre porté à la bouche, je pris une gorgée... Ahem..
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyJeu 20 Avr 2017 - 18:01
"Les bases de la mécanique automobile" entre les mains, j'tourne quelques pages sans vraiment faire l'effort psychologique de les lire, espérant naïvement qu'apercevoir quelques mots-clé ça et là suffirait à m'faire intégrer l'plus gros de l'idée. C'est Roza qui l'a déniché dans les rayons de Clive, me l'a foutu entre les mains comme partie d'un putain de package. Comme si lire des bouquins allait franchement m'aider à survivre à notre petite expédition. J'arrive à un schéma explicatif étalé sur toute une double page, l'retourne dans tous les sens possibles et imaginables pour y trouver du sens, n'y arrive pas, referme le tout dans un claquement sec et l'balance avec le reste des affaires dans un coin d'ma piaule qui s'retrouve particulièrement en bordel avec ces préparatifs.

Il est d'toutes façons trop tard pour s'entêter à lire. Le soir tombe déjà, m'prive du peu d'lumière que le ciel grisonnant pouvait bien m'offrir. 'Doit être temps d'aller retrouver Jaden et le reste des complices pour se murger joyeusement la gueule - comme les meilleurs amis du monde. J'me doute que l'prétexte à la biture sera la capture et la séquestration d'ce Grant. P'têtre quelques informations utiles que le prisonnier aura fini par cracher entre deux dents pétées. J'répugne ces méthodes. La torture, sous couvert d'une putain d'vengeance. J'ai fermé ma gueule, pourtant. Pour le moment.

J'remonte les couloirs jusqu'à la salle des professeurs. C'que j'ai pu m'faire sermonner d'vant ces portes, à l'époque. Mon prof de maths trouv'rait encore moyen de se scandaliser qu'on choisisse cette pièce pour picoler. J'entre, décoche un sourire à Lisandro déjà présent. "Hola, viejo !" Il a l'air de tirer la gueule, affalé sur sa chaise. J'hausse les sourcils et m'tourne vers le canadien, en v'nant prendre place entre ces deux-là. "Hey, Finn." Et j'me laisse couler contre mon dossier, lever les pattes pour croiser les pieds sur un coin d'table. Les mains sur l'ventre, J'bascule légèrement la chaise vers l'arrière. J'suis encore largement l'plus jeune dans tout c'beau monde. A s'demander s'ils me laisseront seulement boire sans d'mander à voir mes papiers.

Et puis la conversation prend mollement, Trey entre, suivi d'près par le grand manitou. J'leur accorde à chacun un regard entendu, suis le parcours du blond qui nous agite sa bouteille sous l'nez. J'lève un sourcil, "A ce stade, n'importe quoi s'rait approprié." C'est déjà assez galère d'mettre de la main sur de l'alcool pour se permettre de faire la fine bouche.

Les verres sont distribués ; j'en profite pour remettre les pieds par terre, v'nir m'accouder à la table. Une fois rempli, j'porte le mien sous mon nez pour profiter de l'odeur puissante du whisky. Mais l'discours de Jaden reprend, et m'interpelle. J'relève le menton vers lui, décortique ses mots avant qu'il ne se débarrasse de la pudeur du mystère et nous balance l'évidence d'un seul morceau. Lis s'est occupé du corps. Ils l'ont tué.  

Ça m'fout un méchant frisson dans l'dos. Et chacun se félicite, et tout le monde se met à trinquer, à l'brosser dans l'sens du poil. J'garde mon verre baissé. D'un coup, j'ai plus tellement envie d'y toucher. J'laisse le temps aux autres de répondre comme ils le veulent, avant de n'plus tenir cette putain d'hypocrisie généralisée. "A l'amitié ? T'es putain d'sérieux ?" J'pose le gobelet, fusille Jay du regard dans un sourire jaune. Dépassé. "Depuis quand on est potes ?" C'est rien qu'un mec qui vient de me la mettre à l'envers. J'peste, secoue la tête, toise une seconde le reste de l'assemblée. Hey, ouais, j'vais crever votre p'tite ambiance. Votre délire à la con. J'soupire et reviens sur le chef de meute, la colère m'frappant l'coeur et les tripes. "J't'ai aidé pour l'capturer. C'est tout !" Le ton monte déjà, enflammé bien malgré moi. Et la suite est adressée directement au croque-mort, "T'as enterré son putain d'cadavre et t'as pas trouvé une seconde pour m'le dire, cabrón ?!" J'mate Trey, puis Finn. "Y en a pas un seul qu'a un problème à trinquer sur le meurtre d'un type, z'êtes putain d'sérieux les mecs ?!"
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyJeu 20 Avr 2017 - 19:33
Il était arrivé dans ce bureau pas très longtemps après Lis. Il sentait l’ambiance depuis plusieurs jours au plus bas, surtout depuis qu’il avait mis les pieds dans cette salle où il pensait pouvoir aider le chilien à s’occuper du corps. Quand il repense, il s’imaginait juste soulever le corps et le balancer aux rôdeurs. Mais il avait trouvé une quantité énorme de sang et des morceaux de Grant éparpillés dans un ordre presque dérangeant. Sans parler des traces de ses inflictions. Si l’ordure l’avait amplement mérité, il se posait des questions encore sur le bon fond de cette manœuvre. Le visage du canadien a dû paraitre bien pâle pour Lis’ se passe de son aide. Et il aurait aimé dire qu’il avait insisté mais il n’avait pas encore effacé de sa mémoire le massacre du gymnase. Ce à quoi, ce sang lui faisait irrémédiablement pensé. Il salut d’un hochement de tête Eli, frais dans sa façon de parler et certainement l’impression qui lui collait compte tenu de sa jeunesse. Trey, puis enfin Jaden se ramène enfin. Il avait jeté quelques regards concernés à Lisandro, l’ayant trouvé incroyablement calme et silencieux avant que le blond se ramène. C’était bizarre de le voir comme ça. Avait-il ce même sentiment lourd sur sa conscience ou était-ce qu’une projection de ce qu’il ressentait lui-même.

Il ne savait quoi répondre aux mots de Jaden. D’un côté, il aurait certainement fait la même chose que lui, si on s’en était pris à sa famille avec une telle sauvagerie, mais sa conscience lui criait qu’il ne fallait pas l’assimiler comme la nouvelle normalité. Il esquisse un sourire lorsqu’on lui sert un verre. Un bon whiskey c’était rare ces derniers temps. Même s’il aurait préféré la fraicheur d’une bonne bière. Le leader essaye de bien faire et pourtant Finn n’arrive pas à le regarder dans les yeux. Il était plutôt content que Lis’ l’ouvre pour placer ces phrases qui le faisait beaucoup rire. Mais il ne pouvait pas rire. Mais Jaden avait un point, ce qu’il remerciait, c’était le service rendu, le lien qui les unissait. Et c’est à ça qu’il lève son verre avec les autres. Les mots que la conscience de Finn hurlait, sortent d’une violence qu’il n’avait pu contrôler. Attend… Non, il relève son regard sur Eli, sa jeunesse et aussi son caractère l’avait amené à parler avec une vraie honnêteté, même déplaisante.

La tension dans les épaules du jeune homme, poussa Finn à poser sa main sur lui comme pour le retenir d’exploser. « Eli… » Il le repousse et Finn ne se démonte pas vraiment. Il avait souvent à faire à plus jeune dans son travail, ce n’était pas si rare que ça dans le monde du bâtiment. Il se lâche sur Lisandro. Et Finn répondu d’un ton neutre mais au tac-o-tac.

-On l’a pas enterré du tout…

C’était un peu sorti tout seul, une volonté de ne pas mentir face à ce qu’il venait de se passer. Si tout le monde n’avait pas besoin d’être au courant. Ceux qui ont contribué à sa capture devrait le savoir. Même aussi jeune.

-Eli, tu voulais quoi, qu’on le garde enfermé jusqu’à ce qu’il trouve un moyen de s’échapper et trancher la gorge de Calypso ? Son existence même était une menace pour le groupe.

L’homme avait frappé fort certes en utilisant le lien visible entre Eli et Cali. Mais peut-être cela lui ferait réalisé que justice dans ce monde n’était plus accessible par les vieux modes. Il racle sa gorge, regarde Jaden, compatissant.

- Jaden ne trinquait pas à son meurtre, mais à ce qu’on a fait pour l’aider  
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyDim 23 Avr 2017 - 23:53

Le verre levé, Jaden le porta à ses lèvres, laissant couler une petite partie du liquide ambré que le gobelet contenait dans sa bouche. S’il n’avait pas ingurgité la gorgée de whisky la seconde précédente, sans doute que les mots d’Eli l’aurait fait avaler de travers. Il resta interdit, fixant le jeune homme comme s’il était en train d’entendre une mauvaise blague. Une très mauvaise blague. Est-ce qu’il se moquait de lui ? Ça devait être ça, oui. Ce n’était pas possible autrement. Et pourtant, la colère de l’artiste de rue semblait tout sauf feinte. Immobile, le caporal ne bougea pas d’un cil lorsque le mexicain envoya paître le chef de chantier. Si Finn avait eu une bonne réaction en tentant de calmer immédiatement les choses, en le repoussant, Eli prouvait qu’il ne comptait pas se satisfaire de ces maigres explications. Soit. Croisant le regard compatissant du contremaître, le blond leva légèrement sa main libre pour lui signaler que ça allait. D'un regard appuyé, l'agent fédéral demanda à Trouble, qu'il sentait déjà prêt à monter au créneau, de ne pas honorer immédiatement son surnom. L’ancien militaire jeta un coup d’œil à son whisky. Cette situation n’allait pas l’amuser bien longtemps. À dire vrai, elle ne l’amusait déjà plus du tout.

- C’est un peu tard pour avoir une crise de conscience, tu ne crois pas ? demanda le leader sans élever la voix. Lentement, il posa son verre sur la table. Pour le coup, son attitude calme et posée n’annonçait rien de bon. Je pensais pourtant que mes intentions étaient très clair quand je vous ai demandé votre aide. Le ton commençait à monter. Mais enfin à quoi est-ce que tu t’attendais ? demanda-t-il en quittant rapidement la table qui lui servait d’appui. Qu’est-ce que tu croyais hin ? continua le trentenaire en faisant quelques pas dans la pièce. Que j’allais le ramener ici et lui faire faire le tour du propriétaire ? Que j’allais jouer à la dînette avec lui ? À en croire les propos presque utopiste du jeune, le rapport à l’innocence de deux petites filles jouant à prendre le thé était de mise. Avec l’homme qui a tabassé ma femme ? L’homme qui a jeté la tête d’Ayden à ses pieds avant de la torturer ? Ce détail-là, même eux l’ignorait et hormis les Preston, seul Fitzgerald était au courant. Le choix de garder cette information secrète s’était imposé de lui-même. La mort de l’illustrateur avait déjà été suffisamment difficile pour certains, Rosaleen la première. Révéler à quel point les événements avaient pu être sordides et macabres n’aurait strictement servi à rien à part saupoudrer du sel sur une plaie déjà douloureuse. C’ÉTAIT MAX PUTAIN DE MERDE ! tonna l’homme. Eli n’était pas le seul dans cette pièce à pouvoir donner de la voix. Qu’est-ce que tu voulais qu’on fasse d’autres hin ? Tu m’expliques ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 776
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love EmptyLun 24 Avr 2017 - 10:50
En regardant sous ses mains, il sentait encore les traces de sangs sous ses ongles. Ça ne l’aidait pas vraiment à penser à autre chose. Mais l’alcool aidant, il préfère se concentrer sur la brûlure le long de sa gorge, bousillant son estomac vide qui protestait. Eli et Finn avaient remarqué l’attitude taiseux du croque-mort, mais il n’y avait que Finn qui savait vraiment de quoi il retournait. Le contremaitre avait voulu aider tout à l’heure, mais vomir sur le corps n’aurait franchement pas beaucoup aidé Lisandro. Il n’en tenait pas rigueur à son ami, il n’aurait pas été ce qu’il est, Lisandro aussi aurait pu trouver la situation insoutenable. Mais il connaissait la mort depuis très (trop) longtemps. Ce qui le retournait légèrement, c’était que la partie boucherie était de son fait. Ce n’était pas la même chose de s’en prendre à un être humain, et de se débarrasser d’un rôdeur. Il y avait un effet de conscience qui venait le titiller, alors même qu’il savait qu’il n’aurait pu agir autrement. Car disons-le franchement, ce serait à refaire, il aurait fait exactement pareil.

Mais Eli ne l’entend pas de cette oreille. Si tout le monde trinque, ce n’est pas le cas du garçon qui, au contraire, refuse ce verre. Ça pue la naïveté de la jeunesse, et le regard que Lis’ lui lance est celui d’un homme qui regrette de ne pas avoir gardé une telle innocence. T'as enterré son putain d'cadavre et t'as pas trouvé une seconde pour m'le dire, cabrón ?! Lisandro soutient son regard sans ciller, mais c’est Finn qui répond à sa place, déchargeant Lisandro de toute l’attention du garçon. Son ami prend la parole, essaye de se faire entendre. Mais même Lisandro sent que la mention de Calypso n’était pas la chose à faire. Le chilien aurait pu intervenir, mais dans un sens, Eli avait raison. C’était difficile de se réjouir de la mort d’un homme, surtout quand ça soulignait à quel point les règles du jeu ont changé depuis l’épidémie. Que cet homme soit une pourriture sans nom et qu’il l’ait mérité ne changeait pas grand-chose au final. Ils avaient tous participé à la mort d’un homme, d’une façon ou d’une autre. Même Eli. Il l’avait condamné en le capturant. Et c’était ça que le garçon ne supportait pas. Ce n’était pas son fardeau, il n’en voulait pas. On ne pouvait pas lui en vouloir.

Le ton monte alors que Jaden prend la parole, d’un ton froid et dangereusement calme. Le leader se lève, prend de la place avec son aura autoritaire. Bien sûr qu’il avait eu raison de faire ce qu’il avait fait. Lisandro ne lui en voudrait jamais pour ça. Mais la conversation allait tourner mal. Le chilien décide alors d’intervenir, sortant de son mutisme. Il se lève et se place légèrement devant Eli, face à l’ancien militaire. « On sait tous dans quoi on s’est engagé en t’aidant, Jaden. Ce serait à refaire, tu peux compter sur moi. » Il adopte un ton calme et mesuré. « J’pense que tu peux compter sur nous tous. » Il jette un coup d’œil aux autres, s’arrête un quart de seconde sur Eli avant de revenir vers le blond. « Mais j’peux pas condamner le garçon sur ce qu’il a dit. Pourriture ou pas on a quand même mis fin à la vie d’un homme. C’que je constate c’est que les règles du jeu ont changé, c’n’est pas nouveau. C’n’est pas facile à encaisser pour autant. » Il s’écarte un peu, pour pouvoir regarder Eli plus facilement. « J’ai pas choisi ce métier pour découper les gens, pourtant j’l’ai fait, pas plus tard que cette après-midi. J’te raconterai si t’as vraiment envie d’entendre les détails, Eli. Mais pas ce soir. » Il croise les bras sur son torse, dans une attitude lasse et fermée. « Faut pas en vouloir au garçon. Quelque part, c’est peut-être le seul ici qui ne banalise pas ce qu’on a fait. » Il regarde le jeune homme un instant, il n’y a aucune satisfaction dans le regard de Lisandro, de la résignation oui. Il aurait préféré pouvoir encore s’offusquer de ce genre de situation. La vérité c’est que déjà avant, il avait vu la justice de l’homme faire son œuvre.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The things you'd do for Love   The things you'd do for Love Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The things you'd do for Love -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: