The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-28%
Le deal à ne pas rater :
Multicuiseur Intelligent Moulinex COOKEO+ Gourmet CE852900
179.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez
- And I thought things couldn't get any worse -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyLun 15 Mai 2017 - 23:07

Afin de ne pas se donner un air trop détaché quant à la situation pour le moins délicate dans laquelle ils se trouvaient, Zack prenait soin de tout de même jeter quelques coups d’œil vers l’endroit d’où provenaient les râles ; bien sûr que l’idée de se faire prendre à son propre jeu lui avait effleuré l’esprit, mais il avait suffisamment confiance en sa personne pour ne pas s’encombrer d’une quelconque crainte. Il ouvrit le paquet de pistaches avant de hausser un sourcil à la remarque de l’ex-employée de Morgan. Au fond, elle n’avait peut-être pas réellement mûri. Comment pouvait-elle supposer le fait que le seul problème dont il avait à s’inquiéter auparavant était une chemise tâchée ? Il n’était pas qu’une foutue ménagère comme elle qui n’avait que cela comme petits soucis. Il avait une entreprise à gérer, des employés à payer, et avait clairement des inquiétudes bien plus grandes que celles que pouvait avoir cette sotte. La chemise n’avait été que la goutte de trop dans ce vase qui contenait déjà son agacement à son égard. S’il était piqué à vif par les propose de la brune, il n’en laissa néanmoins rien transparaître, se contentant de répondre sur un ton faussement amusé. « Mes priorités ont en effet bien changé. » Fait pas entièrement faux quand on partait du principe qu’il plaçait désormais enfin ses proches avant son équilibre professionnel maintenant réduit à néant.

Chipant quelques pistaches du sachet, le trentenaire hocha la tête aux mots d’Ashley. Peut-être y avait-il quelques réserves dans l’arrière-boutique, avec un peu de chance. Devait-il lui dire qu’il avait bien l’intention de ne rien lui laisser ? Assurément pas, elle s’en rendrait compte en temps et en heure, tout comme elle se rendrait compte de la fausse image qu’il souhaitait lui montrer, celle du type sympa qui avait changé et prêtait désormais attention à ses pairs. Foutaises. Descendant du comptoir, l’ancien homme d’affaires contourna les quelques étagères après avoir regardé une nouvelle fois la porte –‘’au cas où’’- et se dirigea vers l’entrée de la potentielle réserve. Il déposa sa main sur la poignée tout en observant la jeune femme qui venait de se déplacer de quelques pas pour récupérer un magasine qu’elle glissa dans sa poche. Attendant que son regard croise le sien, le blond reprit d’une voix relativement calme. « Tu as une lampe ? Sinon prends celle dans mon sac, s’il te plaît. » Il n’avait de toute façon aucun signe des membres de son groupe dans son sac ; il semblait certes trop vide pour un simple voyageur mais il pouvait très bien avoir une planque où il avait laissé ses affaires sans qu’il n’ait de groupe pour autant.

Patientant le temps que sa cadette dégote une lampe, il lui lança : « Tu pourrais m’éclairer pendant que j’ouvre ? Sait-on jamais… » S’il faisait en effet totalement noir là-derrière, mieux valait prévoir et ne pas avoir à se retrouver comme un con à plisser les yeux pour essayer d’y voir quoi que ce soit. Certes, aucun putride n’avait l’air de gratter à la porte, mais mieux valait rester prudent. En demandant d’ailleurs son aide à la brune, il essayait d’instaurer une certaine confiance, lui montrer qu’il était prêt à mettre sa vie entre ses mains, en quelque sorte. Après tout, tout était bon pour l’attirer dans ses filets et lui donner l’illusion qu’il n’avait rien à craindre de lui ; jusqu’à ce qu’elle ne se rende compte qu’elle avait bien plus à craindre ici que dehors.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyDim 21 Mai 2017 - 9:28
Pas d’explosion de colère, pas d’objet qui volait à travers la pièce, et même pas de regard mauvais. Zack avait-il vraiment changé ? Ashley n’osait pas trop y croire, mais ce nouveau monde avait pu changer tout le monde, en bien comme en mal, alors pourquoi pas lui. Si c’était vraiment le cas, elle avait eu de la chance, mais il faudrait attendre que la journée soit terminée pour qu’elle se prononce, d’autant que ces derniers jours, la chance n’était pas vraiment au rendez-vous. Alors qu’elle fouinait parmi les magazines, Ashley suggérait également de chercher une réserve, qui sait combien de temps ils resteraient là et s’ils pouvaient en ressortir avec de quoi manger ou boire, ce serait vraiment le rayon de soleil de cette journée. « Une lampe … une lampe. » Perdue dans les magazines, la jeune mère mit quelques secondes avant de comprendre la question. Non elle n’avait pas de lampe, elle n’avait que son couteau, aussi elle alla vers le sac désigné par Zack pour se permettre d’en sortir une lampe torche.

« Bien sûr. » Ashley chercha quelques secondes comment allumer la lampe torche avant de s’avancer vers Zack, pointant le faisceau lumineux devant eux. Ils n’avaient pas entendu de râle ou de grognement venant de là alors elle avait espoir qu’il n’y aurait rien ni personne mais mieux valait être prudent. La brune décida d’ailleurs de récupérer son couteau qui était rangé à sa ceinture, tenant la lampe torche de la main gauche, elle garda le couteau dans sa main droite, face à elle prête à planter la moindre chose suspecte. Et si on lui avait dit quelques années auparavant qu’elle pillerait un jour un commerce de Seattle avec l’aide de Zack, elle n’y aurait jamais cru. Elle se garda de faire la remarque alors qu’il ouvrait la porte pour vérifier si cette pièce pouvait contenir quoique ce soit d’intéressant. Ash’ sentait son cœur battre dans sa poitrine lorsqu’elle s’avança dans la pièce, éclairant les côtés de la pièce, le fond, sans trouver la moindre trace d’un rôdeur ou même d’un vivant.

Soufflant un instant, sans toutefois baisser sa garde ni ranger son couteau, Ashley avança vers le fond de la réserve, fouinant au passage une étagère sur sa gauche. « C’est désespérément vide de ce côté, ça a déjà dû être visité plusieurs fois … » Elle crevait de soif, elle aurait tout donné pour une bouteille d’eau mais elle commençait à douter d’en trouver une ici, il fallait qu’elle parvienne à quitter cet endroit pour retrouver Axel et Jasper. « T’es resté sur Seattle depuis le début ? » se hasarda-t-elle à demander. Après tout elle avait fui la ville pour des coins plus reculés et tranquilles, peut-être avait-il fait de même. Et même si les morts commençaient à se trouver un peu partout, les villes étaient toujours les plus dangereuses pour elle, et surtout pour sa fille. Tout en discutant, la brune continuait de fouiner, se hissant sur l’étagère la plus basse pour voir au-dessus. « Ah ! Il y a quelque chose là-dessus, mais j’arrive pas à l’atteindre. » Même montée sur l’étagère, Ash’ était toujours trop petite, ou alors c’était ses bras qui n’étaient pas assez longs, mais elle n’arrivait pas à atteindre l’objet qu’elle distinguait à peine.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyLun 22 Mai 2017 - 21:50

Restant debout devant la porte de la potentielle réserve de la boutique, Zack attendait qu'Ashley vienne avec une lampe de poche. Il ne broncha pas quand, en effet, elle fouilla dans son propre sac à la recherche dudit objet ; de toute façon, à part son lecteur cd, un peu d'eau et un demi chargeur pour son magnum, elle ne risquait pas de trouver grand chose d'autre, le blond voyageant toujours léger lorsqu'il sortait. La jeune femme enfin là, faisceau de la torche braqué sur la porte, le trentenaire l'ouvrit prudemment, mais droite déposée sur le manche de son couteau de chasse, au cas où. Suivant du regard l'éclairage de sa lampe à dynamo, l'ancien homme d'affaires se rendit rapidement à l'évidence qu'il n'y avait rien ici ; pas de putrides, pas de ressources. Il s'avança néanmoins un peu dans la pièce, toussotant légèrement sous la poussière accumulée dans la pièce. La brune ne tarda pas à en venir à la même conclusion que lui, la déception nettement perceptible dans sa voix. « Comme la plupart des endroits en ville » avait rétorqué le plus âgé d'un ton relativement détaché. Ce qu'ils pouvaient encore trouver n'était désormais que de maigres vivres passés inaperçus aux yeux des autres, à savoir pas grand chose ; il faudrait commencer à penser à trouver un moyen de subvenir soi-même à ses propres besoins.

La question d'Ashley le sorti de son début de réflexion et, automatiquement, il reporta son attention sur elle. Le blond secoua alors la tête, prêt à -pour le coup- lui dire la vérité. « Non, j'y suis resté les premiers mois avant de partir plus au Nord pour l'hiver. Ça fait presque un an que je suis revenu. » Inutile de rentrer trop dans les détails, ça ne la concernait pas et il ne lui accordait aucune confiance ; protéger les siens était ce qui comptait le plus, et l'ex-employée de sa meilleure amie ne faisait clairement partie des ''siens''. Soupirant légèrement en poussant du pied un carton éventré et complètement vide, il reprit. « J'imagine qu'à terme, il faudra quitter la ville, quoi que la situation est la même partout désormais. » Si une légère amertume était perceptible dans son ton, elle était toujours surplombée par cette petite touche hautaine habituelle dont il n'était dénué qu'à de rares moments. Bien sûr que le monde entier suivait la même déchéance et qu'en y pensant bien, sa vie d'avant lui manquait atrocement, mais il était hors de question que ce propre petit monde qu'il avait créé au phare, avec ceux qui comptaient le plus à ses côtés, finisse par s'effondrer lui aussi. Espoir sans doute fou, probablement qu'il se voilait consciemment la face, mais il avait bien l'intention de se battre encore et encore corps et âme pour les seules richesses qu'il lui restait désormais.

Observant la jeune femme grimper sur une petite étagère pour essayer de voir le dessus d'un autre rayonnage, il s'avança à son tour, n'ayant qu'à tendre le bras pour atteindre le haut. Y allant à tâtons, Zack s'efforça de ne pas soupirer en sentant toute la poussière sous ses doigts, lui qui avait vécu dans un appartement qualifié de ''stérile'' par Morgan, autant dire qu'il se sentait foutrement oppressé dans cette réserve bordélique qui sentait le renfermé. Il n'aspirait qu'à en sortir, mais il n'en n'avait pas encore terminé avec la demoiselle. Quelques secondes plus tard, ses doigts butèrent sur un objet qu'il fit descendre, haussant rapidement un sourcil blasé ; une pauvre boîte en métal qui contenait des photos, vestiges d'une vie dont le concerné devait sans doute déjà avoir rendu son dernier souffle. Inutile. La tendant toutefois à sa partenaire d'infortune, il s'en détourna pour retourner dans l'encadrement de la porte, bloquant ainsi la sortie principale. « Dis moi, Ashley, tu ne voyages pas seule pas vrai ? Tu n'as pas d'affaires, tu peux pas être une nomade. » Si son ton était aussi calme qu'à l'accoutumée, il était évident qu'il lançait peu à peu les hostilités, en témoignait également cette supériorité un peu accentuée dans son ton. Il était prêt à discuter encore un peu, jusqu'à ce qu'elle amorce le moindre faux-pas ou le moindre mensonge perceptible.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyJeu 25 Mai 2017 - 12:49
Ashley haussa les épaules, Zack avait raison même si ça faisait mal de le reconnaître. La civilisation était tombée depuis de longs mois, il n’y avait plus d’usines pour fabriquer toute cette nourriture prémâchée qu’ils adoraient tant avant. Il n’y avait plus de grandes serres pour fournir des fruits, des légumes, et la liste pouvait durer longtemps. Le seul moyen pour continuer à survivre, c’était de revenir aux bonnes vieilles méthodes, la chasse, les cultures, et malheureusement Ashley était loin du seul endroit qui pouvait lui offrir tout cela. Donc elle n’aurait qu’à rester avec son estomac vide, jusqu’à ce qu’elle retrouve Jasper et Axel, jusqu’à ce qu’ils trouvent un moyen de rentrer au ranch. Elle soupira doucement avant qu’elle ne se décide à se montrer curieuse, on ne changeait pas entièrement même en période de fin du monde. Elle apprit donc que le blond avait pas mal vadrouillé, dans Seattle, puis à l’extérieur, pour y revenir dernièrement. Un peu comme elle au final, sauf qu’elle n’était là que par un mauvais concours de circonstances, en dehors de cela elle était parfaitement à son aise au ranch.

« Oui je suppose qu’on pourra pas rester ici éternellement. » Non, elle n’avait pas l’intention de lui parler du ranch, ni même de ses amis quelques rues plus loin. Tout en parlant, la brune tentait de fouiller chaque recoin, notamment le haut de ce rayonnage, bien trop haut pour elle. Zack vola à son secours, contre toute attente, et lui tendit une boite en métal alors qu’elle descendait de son marchepied improvisé. Ash’ observa la boite, les photos vieillies par le temps et la poussière, on y reconnaissait le comptoir et la caisse du magasin, devant se tenait un homme jeune et bien portant. C’était sans doute l’ancien propriétaire des lieux, avant que l’endroit ne soit abandonné, laissé aux ravages du temps et des morts vivants. Est-ce que sa maison ressemblait aussi à cela désormais ? Un temple à l’honneur d’une vie qui n’existait désormais plus que dans les mémoires ? Toutes ces photos sur les murs, les albums rangés dans les placards, les vieux cahiers de sa fille, tout cela était désormais perdu. Elle n’avait pas repensé à cette maison depuis longtemps, être de nouveau à Seattle avait ravivé ses souvenirs, entre autres.

La question de Zack la sortit de ses pensées.
« Je … » commença-t-elle bafouillant. « Je n’étais pas seule mais … nous avons été débordé par une horde et je les ai perdus, avec toutes mes affaires, d’où ma course poursuite. » C’était mal de mentir, mais ce n’était qu’un demi-mensonge, ou une demi-vérité. Elle n’était effectivement pas seule avant, mais elle l’était depuis quelques heures, elle ne savait pas où étaient les autres parce qu’ils avaient pu se déplacer depuis sa sortie et elle n’avait aucune affaire car tout était au ranch. La vérité était plus nuancée que ce qu’elle venait de dire, mais Ashley avait confiance en elle, son mensonge passerait sans doute inaperçu. La brune se remit à fouiller dans les photos avant de faire tomber la boite en métal. « Merde. » Elle se sentait à nouveau nerveuse, ce type lui avait toujours paru désagréable, hautain, et si avant c’était juste un connard en costard, qui sait ce qu’il avait pu devenir. « Je te retourne la question Zack, tu as le minimum dans ton sac. » Il voyageait léger, peut-être était-il seul et se contentait-il de peu pour avancer plus vite, ou alors il avait un point de chute non loin.

Ash’ ramassa la boite et les photos, se concentrant sur cette tâche pour tenter de faire taire sa nervosité qui revenait en flèche. Entre les rôdeurs qui grattaient contre la porte et la vitrine du magasin, Zack qui se montrait curieux, elle n’était pas rassurée.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyMer 31 Mai 2017 - 15:59

Un court instant, Ashley avait eu l'air perdue dans ses pensées, se remémorant sans doute les souvenirs d'une vie désormais bien passée ; bien sûr, Zack aussi repensait souvent à ''avant'', mais ce n'était certainement pas la photo de pauvre type devant le comptoir qui allait le plonger dans ses pensées. Sa petite vie lui importait, ce qu'il avait perdu et ce qu'il avait encore également, celle des autres, de ceux qui ne comptaient pas, n'était qu'un détail. À la question de l'homme d'affaires cependant, la jeune femme sembla revenir à la réalité, un peu prise de court par le questionnement. Haussant un sourcil inquisiteur, le trentenaire l'écoutait sortir une explication ; vraie ou fausse ? Ça n'avait pas tant d'importance au fond, elle était seule, là, maintenant, c'était tout ce qui comptait. Il n'était pourtant pas entièrement certain que sa justification tenait la route ; qu'elle ait été séparée de son groupe par une horde était une possibilité réelle, mais ça n'expliquait pas le fait qu'elle n'ait aucune affaire avec elle alors oui, elle avait forcément une planque quelque part, quoi qu'elle en dise.

Restant toujours dans l'encadrement de la porte, il inspira profondément pour masquer son agacement quand cette idiote fit tomber la boîte en métal sur le sol ; niveau discrétion, il y avait encore du boulot, si elle continuait comme ça, les putrides n'allaient certainement pas se calmer. Quelle plaie. À la question de sa cadette, Zack hocha la tête, presque amusé qu'elle retourne l'attention sur lui pour ne pas avoir à justifier quoi que ce soit d'autre. « J'ai un point de chute en effet. » Il pouvait au moins lui dire ça, après tout, chaque survivant devait avoir un coin plus ou moins sûr où se poser, ça ne lui porterait en rien préjudice qu'elle sache cela et autant dire qu'il n'avait aucunement l'intention de lui en dire d'avantage ; protéger les siens avant tout.

Lorsqu'elle s'abaissa pour ramasser la boîte et les photos, le trentenaire s'avança à son tour jusqu'à elle, agrippant son bras pour la tirer vers le haut et la plaquer assez violemment contre le mur derrière, dardant dans le sien son regard haineux et lourd de supériorité. « Tu comptes me prendre pour un con encore longtemps, Ashley ? Si tu venais en effet de perdre ton groupe, tu ne t'encombrerais clairement pas de photos ou d'un magazine. » Elle essayerait de trouver un moyen de sortir pour pouvoir les retrouver, et ne resterait certainement pas là avec cet air pseudo-calme. Penchant légèrement la tête sur le côté, il reprit. « Et franchement, même avant ça tu arrivais à peine à t'occuper de toi et de ta gosse, alors admettons que tu ais en effet perdu ton groupe, ne me fait pas croire que tu arrives à quoi que ce soit seule. » Son ton était tranchant, dédaigneux, à l'instar de son regard qui fixait la plus jeune comme une moins que rien. Peut-être ne le percevait-elle pas dans cette semi-obscurité mais sa voix ne laissait pas de place au doute. Zack tenait toujours fermement son bras, sa main gauche prête à récupérer son poing américain au moindre signe de riposte.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyMer 31 Mai 2017 - 22:44
Un point de chute. C’était logique, il n’avait pas l’air de souffrir des aléas du voyage. Et ce qui inquiétait la brunette, c’était qu’elle non plus. Aussi amochée qu’elle ait été après l’accident, Ashley s’était refait une petite santé depuis quelques jours et si elle n’avait pas l’air en aussi bonne santé qu’à son départ du ranch, elle n’avait plus l’air de sortir d’une catastrophe ou de fuir une horde depuis plusieurs jours. La jeune mère ne sut pas si c’était sa nervosité, son mensonge mal calibré ou simplement le fait que Zack ne pouvait finalement toujours pas la voir en peinture, mais lorsqu’elle se pencha pour récupérer la boite métallique, Ashley sut qu’il n’avait pas cru ses paroles. En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, le blond la saisit par le bras et la plaqua contre le mur, lui coupant le souffle sous la surprise. Elle avait peur, et pourtant, elle ne put qu’esquisser un sourire. Là, il était encore là ce regard de taré, de connard supérieur. « Y’a une époque où j’aurais adoré que tu me plaques contre un mur … » souffla-t-elle, soutenant son regard avant de reprendre. « Tu sais que je peux continuer longtemps malheureusement … »

Elle voulait noyer le poisson, mais elle risquait juste de l’énerver davantage. Ash’ n’était pas rassurée, son couteau était soigneusement calé dans sa ceinture et elle n’aurait pas cinquante solutions pour se sortir de là. Lui dire la vérité ? Jamais, ce qu’il venait de faire montrer clairement que Zack faisait pas partie des gentils. Connard il était et connard il resterait, maintenant elle en était convaincue. Et si ce n’était pas suffisant, il se permit une remarque qui la fit rire intérieurement. Elle ne lui dirait pas, mais elle avait sa petite victoire. Zack la pensait incapable de survivre, sans doute incapable de protéger Hope, et pourtant pendant plusieurs mois elle s’était assurée que sa fille reste en vie et ne manque de rien, elle lui avait trouvé un refuge. « Tu serais sans doute surpris de ce que je peux faire toute seule. » La brune tenta de se débattre, utilisant la seule arme à sa disposition. Ses jambes, balancées vers l’avant comme une distraction alors qu’elle tentait de récupérer son couteau. Est-ce qu’elle avait peur ? Oui, Ashley était terrifiée. Les morts elle savait les gérer, mais les vivants c’était une autre histoire. Carmen l’avait entrainée, c’était le moment ou jamais de montrer qu’elle avait retenu quelques leçons de ces entrainements dans les bois autour du ranch.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 EmptyMer 7 Juin 2017 - 17:11

Arquant un sourcil à la remarque de la brune, Zack ne pu s'empêcher de se dire qu'il la trouvait pathétique et hautement agaçante. Non, il n'allait pas rire à sa blague qui n'en n'était probablement une qu'à moitié au contraire, il prenait sur lui pour ne pas simplement lui en mettre une et la laisser crever dans un coin. Ne retenant pas un reniflement de dédain, le blond la toisait de ses vingt centimètres supplémentaires, resserrant encore un peu sa poigne autour de son bras. La situation l'amusait ? Bien. Elle n'allait pas rire longtemps. S'il n'avait pas changé -ou en tous cas pas en positif- il était évident qu'elle était elle aussi toujours encore la même gamine provocatrice qu'il avait rencontré quelques années plus tôt. Et tant mieux pour elle si elle était encore en vie, ça ne lui faisait ni chaud ni froid.

À ses nouvelles paroles, il ouvrit la bouche comme pour riposter mais le coup de jambes vers l'avant que donna sa cadette le désarçonna un peu, le forçant à desserrer un peu sa prise. Elle voulait jouer à qui serait le plus fort ? Soit. Glissant rapidement sa main gauche dans la poche de son jean, le trentenaire orna sa main de son poing américain, la ressortant tout aussi vivement afin de lui assener un coup dans les côtes qui força la brune à se plier en deux sous le choc. « Je m'en fous, Ashley, de ce que tu peux faire seule. On s'en sort tous mieux, seuls. Mais tu sais quoi ? » Se penchant pour la récupérer au col de sa main droite, il la souleva légèrement, ses lèvres s'étirant en un sourire mauvais. « Je suis là. Et pour le coup oui, tu t'en serais mieux sortie seule. » Sur ces mots il la jeta un peu plus loin, ne se formalisant pas du bruit qu'avait causé le choc de son corps contre les débris présents dans la pièce.

La colère avait pris le dessus, une rage mêlée à l'amertume qu'il avait toujours ressenti vis-à-vis de cette idiote. Et ceux qui connaissaient réellement Atkins étaient pertinemment conscient qu'il valait mieux faire profil bas quand il arborait ce regard assombrit par la rage, ceux qui savaient qu'il était capable de tuer de sang froid, et que le pas entre la réelle colère et la pression sur la gâchette était quasi inexistant. Mais Ashley ne savait pas, et sans doute qu'elle reviendrait à la charge, à ses risques et périls.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: And I thought things couldn't get any worse   And I thought things couldn't get any worse - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- And I thought things couldn't get any worse -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: