The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

Partagez
- Take care of those you call your own -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Take care of those you call your own   Take care of those you call your own EmptyMar 11 Avr 2017 - 19:57
Maison n°1.

Les anciens conseils de Gary étaient plus utiles que jamais. Kassandra en avait été jusqu'à augmenter le rythme de ses sorties en expédition, elle s'occupait jusqu'au soir et jusqu'à l'épuisement. Avec ce rythme, elle était certaine de s'endormir d'un sommeil sans rêve. Elle était trop épuisée pour tenir debout, et la fatigue la gagnait en quelques secondes à peine. Il n'y avait plus besoin de penser à la mort subite d'Elie, il n'y avait plus besoin de penser à ce fils de chacal qui avait tiré dans la jambe de sa meilleure amie, Tamara et ses envies de suicide étaient devenues un mirage, les disputes enflammées qu'elle avait engagé avec Dante s'atténuaient, l'homme qu'elle avait abattu ne la regarder plus dans l'ombre de sa chambre avec un trou de la taille d'un point dans sa poitrine. La liste était encore longue.

Ses pensées n'avaient pas lieu d'être tant qu'elle était occupée. Elle se refusait de rester cinq minutes sans bouger, à fixer le vide. Elle avait besoin d'action et de mouvement. Elle se refusait même à penser du mal d'elle-même et de tout ce pourquoi elle commençait tout simplement à se détester.

Depuis quelques temps, elle avait l'impression que personne ne pourrait vraiment la comprendre alors elle évitait simplement de se confier corps et âme. Elle restait évasive, elle souriait même parfois pour rassurer, et elle arrivait à berner la majorité, tant mieux.
Kassandra ne refusait pas pour autant la présence de ses proches, elle restait à l'écoute de Tamara, de Dante, elle essayait d'échanger le plus possible avec les autres même si ce n'était que des échanges sans importance. Mais lorsqu'elle parlait d'elle, elle n'allait pas en profondeur, elle restait juste hors de l'eau, elle ne parlait que de la partie immergée de l'iceberg. Cela contentait tout le monde, ça l'arrangeait. Puis la majorité restait concentrée sur Dapnhe et sa fille.

Le camp tout entier était en train de vivre de ses tensions, tout le monde était à cranc. Seul quelques heureux gardaient encore la force de plaisanter. La période était mauvais pour elle aussi, et rien ne la faisait réellement rire. Elle avait trop de choses en tête, et elle avait tendance à être sarcastique quand une plaisanterie lui paraissait stupide.

Pourtant, dans ce nid de colère et de froideur, il y avait encore une personne avec qui elle parvenait à contrôler sa langue fourchue. C'était Blake. Elle la respectait trop pour la défier, et elle ne voulait jamais la froisser. Comme si la faible complicité qui s'était battis sur les routes avait eu beaucoup plus d'importance que tout le reste. Depuis qu'ils s'étaient installés ici toutefois, elle n'avait échangé que quelques banalités. Rien de plus que des échanges simples qui ne nourrissaient pas vraiment l'autre.

Ces derniers jour elle avait rarement vue Blake en extérieur, la jeune femme était restée particulièrement silencieuse et fermée. Chacun avait respecté son silence. Pour ce qui était de John, il était plus irritable qu'à l'accoutumée et Kassandra l'évitait dans ce genre de moment. Elle savait que les mots de l'homme étaient encore plus dures dans ce genre de moment. Et elle n'avait pas besoin de ça en plus.

Elle avait fini par se retrouver devant la porte de la maison numéro 1 et à frapper. Elle avait emporté avec elle deux conserves de conpotes, et c'est en amenant cela qu'elle avait pensé un jour prévoir une sortie exclusivement pour récupérer des récipients en verre et commencer les conserves pour l'hiver prochain.

Elle attendit quelques secondes devant la porte avant de frapper une nouvelle fois. Pas de réponse. La blonde mit une main sur la poignée et après une légère pression la porte s'ouvrit. Elle devrait revenir plus tard, elle n'était surement pas dans la maison. Mais elle préférait déposer les conserves à l'intérieur plutôt que sur le palier. Blake ? C'est Kassandra. Je viens juste t'apporter des conserves. Toujours le silence. Elle marcha d'un pas lent vers la cuisine puis déposa les conserves sur la table.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Take care of those you call your own   Take care of those you call your own EmptyLun 24 Avr 2017 - 18:55
Avec tous les événements, Blake avait largement délaissé l’entrainement de Khan. Entre la réapparition de John dans sa demeure, l’anniversaire de Chloe, l’histoire entre Tamara, Ludwig et Dante qu’elle avait du gérer, la nomination de responsables aux diverses tâches indispensables à la survie du camp, la militaire n’avait pas eu beaucoup de temps à se consacrer. Et encore moins pour sa bête.

Ce matin là, elle s’était donc levée avec l’idée de revoir certains exercices avec son chien. A force d’être délaissé, Khan avait petit à petit repris des libertés. Et afin qu’il reste tout à fait opérationnel, les pendules devaient être remises à l’heure. Dans le jardin situé à l’arrière de sa maison, Blake s’était installé avec quelques objets qu’elle avait pu récupérer au cours de ravitaillements. Pensant que sa maîtresse était venue là pour s’amuser avec lui, le chien ne cessait de courir partout dans le petit espace clos. Jusqu’à ce que la blonde ne siffle un coup pour le rappeler à l’ordre et qu’elle lui désigne la place où il devait aller. Juste à côté de sa jambe droite. « A ta place. » Avait ordonné Blake avec un ton extrêmement autoritaire. Obéissante, la bête vint s’asseoir là où elle lui avait demandé et, le museau relevé vers elle, elle attendait les ordres.

La blonde fit trois pas en avant puis se stoppa. Khan avait parfaitement suivi son mouvement. Elle fit un pas en arrière. Khan eut un peu de mal à capter mais s’exécuta tout de même. Blake pivota finalement sur elle-même, attendant à ce que son chien continue à la suivre. Mais le malinois en décida autrement et commença à lui tourner autour, la queue relevée et aboyant sur elle. Cette fois-ci le ton ne fut pas sec ou autoritaire. Il fut menaçant. Blake avait saisi son collier pour le forcer à revenir à la place où il devait être et, ainsi, l’ordre fut entendu. Pendant plus de trois heures, elle varia les exercices et félicita son chien d’avoir rapidement repris ses bonnes habitudes. Et comme à chaque fin d’entrainement, la Lieutenant pris le temps de s’amuser avec Khan parce que, après tout, il n’était pas qu’un chien de service et que cela était nécessaire pour souder le lien qui les unissait.

Sale de la tête aux pieds, Blake avait fait un détour par la salle de bain où Samuel était venu lui installer le dispositif des douches de camping. Une fois propre et changée, les cheveux encore enroulés dans une serviette, elle était descendue dans sa cuisine et était tombée nez à nez avec Kassandra. « Hey. » Dit-elle en souriant alors qu’elle s’épongeait encore les cheveux. « Je ne t’ai pas entendu rentrer j’étais à l’étage. » A ce moment là, elle remarqua la présence des conserves. Elle ne se souvenait pas en avoir demandé à la réserve. Il lui en restait quelques unes et puis, la plupart du temps, Blake allait manger avec les autres dans la maison commune. « Merci beaucoup. » Le ton était amusé. Comme si Kassandra l’avait privilégié en lui ramenant des conserves meilleures que les autres. « Installe-toi ! » Lui proposa la blonde en lui désignant les tabourets hauts disposés autour de son îlot de cuisine. « Je n’ai malheureusement pas grand-chose à te proposer. J’espère que tu aimes le thé. » D’une main, la militaire alluma le petit réchaud à gaz où une casserole d’eau était déjà posée. « Est-ce que tout va bien ? » Demanda-t-elle sans pouvoir cacher sa légère inquiétude. C’était la première fois que Kassandra venait chez elle et, même si cette dernière lui avait ramené des conserves, Blake ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’il s’agissait plutôt d’un prétexte plus qu’autre chose. Puis avec l’histoire de Tamara et Ludwig, elle se doutait bien que la petite blonde n’était pas au mieux de sa forme.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Take care of those you call your own   Take care of those you call your own EmptyMar 30 Mai 2017 - 20:27
La bonne excuse des conserves lui permettrait de passer du temps ici. Pourquoi spécifiquement ici ? Pourquoi chez Blake ? L'ombre rassurante de la jeune femme ne l'avait pas aidé par le passé à relativiser cette histoire de meurtre ? Relativiser était un bien grand mot. Sa voix avait porté loin dans la cuisine, elle avait cherché du regard la présence de la blonde mais elle était confrontée à une pièce vide. Il n'y avait personne. Elle devrait donc laisser ce qu'elle était venue ramener puis partir. Cette idée lui nouait l'estomac. Car partir voulait dire retourner dans cette maison où tout avait déraillé, là où Tamara avait failli se donner la mort juste à coté d'eux. La mine sombre, le teint blafard, elle manqua de se détourner de l'endroit avant de jeter un ultime regard vers ce qu'elle avait déposé.

Puis une voix la tira de ses pensées sombres, et sans s'en rendre compte son regard s'illumina une seconde. La jeune femme s'épongeait les cheveux et semblait tout droit sortie de la douche, ce qui expliquait d'ailleurs ce pourquoi elle n'avait pas eu de réponse. Kassandra hocha simplement la tête, ne quittant pas la plus âgée des yeux : Le thé me convient. Je ne suis pas difficile. Elle pouvait l'être, mais elle restait l'invitée. Ou plutôt, elle s'était naturellement imposée. Parler à Blake lui changerait, bouger de maison lui donnerait l'impression d'être ailleurs. Loin de cette maudite maison où le coup de feu était partie. Elle avait fini par s'installer sur l'une de ses chaises de bar, détournant son regard vers la conserve puis vers Blake pour lui dire : C'est normal.
Blake avait bien dû comprendre les enjeux. Elle n'était pas venue les mains vides parce qu'elle avait eu envie de parler avec elle tout en trouvant un bon prétexte pour mettre un pied ici. Elle plongea un court moment son regard dans celui de la blonde puis tout en passant une main dans ses cheveux, elle expliqua : Je voulais changer d'air. J'étouffe dans la maison. Enfin... Cette maison... Me rend folle. Je ne peux pas m'empêcher de penser à ce qui s'est passé... Tu vois... Tamara... Elie... Ludwig... Elle avait un peu de mal à respirer, mais elle tenait le coup, elle faisait comme si cela ne l'atteignait pas tant que ça. Si son regard brillait un peu, son dos restait bien droite et ses mains étaient consciencieusement poser sur le bar.

Chez toi c'est différent. Ça me donne l'impression d'être autre part. Tout simplement parce qu'elle n'y venait pas vraiment. Mais lorsqu'elle regardait par la fenêtre, le malêtre reprenait. Elle sentait ce poids dans son corps qui la tirait vers le bas et les visages hideux de la dépression et de la mort venaient la hanté. Cela n'avait jamais été aussi intense que depuis la tentative de Tam et la mort subite d'Elie... Et toi, comment vas-tu ? Cette grande maison pour toi seule, ça doit être étrange parfois... Non ?

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Take care of those you call your own   Take care of those you call your own EmptyVen 2 Juin 2017 - 21:16


Sans réussir à mettre précisément le doigt dessus, Blake sentait que quelque chose n'allait pas chez Kassandra. La petite blonde ne se trouvait pas là par hasard et, avec les derniers événements, il était tout à fait possible qu'elle soit un peu remuée. Mais rien ne lui assurait qu'il s'agissait de ça. Tout en s'occupant de préparer leur thé, Blake écouta les explications de son amie. Ces paroles n'étaient pas anodine. Elle étouffait chez elle, elle ne s'y sentait absolument pas à l'aise et cela pouvait parfaitement se comprendre. Lorsqu'elle évoqua les différents prénoms, Blake ne pu s'empêcher de baisser le regard. La perte d'Elie fut terrible et ce qui s'était passé à la suite, presque iréel.

Elle fut quelque peu surprise de l'entendre dire que chez elle, les choses étaient différentes. Qu'elle s'y sentait bien. Mais finalement la blondinette en vint à lui demander comment elle allait et si cette maison n'était pas trop grande pour elle. Doucement, Blake posa la bouilloire et avança la tasse de Kassandra devant elle sans dire un mot. « Tu sais. » Commença elle en laissant sa phrase en suspens le temps de s'asseoir en face de son amie. « Si jamais tu souhaites t'installer ici pour un temps, tu es la bienvenue. » Blake aurait aimé que Kassandra vienne directement. Qu'elle ne subisse pas l'atmosphère lourd qui régnait dans sa maison désormais. « Tu n'as pas à me demander ou quoi que ce soit. Si tu veux venir, tu viens, peu importe le temps que tu resteras. Il y a assez de chambre dans cette maison. Et pour le peu de temps que j'y passe, on peut presque dire que c'est du gâchis. » Elle eut un sourire. Plus destiné à faire rire la blonde qu'autre chose. « Dante est le bienvenue aussi, évidemment. Mais tout ça me paraît évident. Tu aurais du venir dès que tu as senti que ça n'allait pas. » Peut-être que même si l'ambiance était devenue difficile à supporter, Kassandra préférait y rester afin d'avoir un œil sur Tamara plutôt que de fuir. Blake n'en savait rien mais elle se tenait prête à l'aider en cas de besoin.

« Et ça animerait un peu cette maison ! » Dit elle en levant un bras pour désigner l'ensemble des murs. « Et pour te répondre, oui, ça va. » Elle lui adressa un sourire tendre tandis qu'elle portait la tasse de thé à ses lèvres. « John s'est installé ici. » Avoua-elle. « Alors cette maison n'est pas si vide que ça. » Blake n'en rajouta pas sur le sujet. Si Kassandra lui posait des questions, la militaire ferait en sorte de lui répondre. Mais ce n'était pas dans ses habitudes de s'étendre sur sa vie personnelle.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Take care of those you call your own   Take care of those you call your own EmptyLun 5 Juin 2017 - 17:55
Avec naturel elle avait dit ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait. Elle en avait besoin, de parler à quelqu'un d'autre.
Si Blake était entrée dans sa vie depuis peu, elle s'était vite rendue compte que sa présence était comme les murs porteurs d'une maison. La force de la femme et ce qu'elle dégageait auprès de tous avait donné la force escompter pour Kassandra d'affronter les problèmes des mois plutôt. Ce n'était pas réellement le cas des problèmes récents.

La blonde resta surprise quant à la proposition de venir habiter ici. Ses lèvres s'entrouvrirent alors qu'elle ne la quittait pas des yeux. La proposition la touchait réellement, et elle se retrouva quelque peu décontenancée. Elle, perdue ? Elle baissa un instant les yeux vers la tasse qu'elle se saisit après avoir remercier la femme avec ce mot délicat.

Tu es sur de ce que tu me proposes là ? Je risque d'être envahissante. Elle était réellement tentée.

Une petite voix lui disait d'écouter son envie, son besoin du moment... Tandis qu'une autre la traitait d'égoïste. Elle abandonnerait Tamara de cette façon... Et Dante lui en voudrait aussi de choisir la facilité. L'éloignement lui redonnerait pourtant un peu de souffle. Avec un regard plein d'envie, elle se plongea dans le regard clair de Blake. J'ai peur des réactions que cela risque d'engendrer si je viens m'installer ici. Dante m'en voudrait. Tamara. Victoria aussi. Mais elle en avait envie.

Ma fierté, elle m'empêche de venir ici. Je la déteste parfois. Je sais que tu as des choses à faire. Ce n'est pas rien de gérer tout en campement. Il faut les épaules. Elle venait de plonger ses lèvres dans le thé, savourant la chaleur que lui apportait l'infusion. Elle se brûla un peu la pulpe des doigts sur la paroie de la tasse. Elle retint une grimace avant de lever son regard vers Blake et d'accepter avec surprise la révélation.

Je suis contente pour vous deux. Murmura t-elle simplement après un court moment de silence. Sa naturelle curiosité la poussait à en savoir plus, mais elle devinait Blake pudique à ce propos et elle la comprenait. Leur histoire avait l'air d'être complexe et difficile à vivre. Du coup oui, la maison est moins vide avec lui. C'est une bonne chose que vous soyez à nouveau ensemble.

Un faible sourire tire ses lèvres alors qu'elle baisse les yeux. Elle était relativement gênée par la situation. Une part d'elle voulait poser des questions, pour lever le voile mais une autre se disait qu'il valait mieux qu'elle n'en sache rien. Après tout, la vérité avait tendance à changer la vision des gens.

Merci de me proposer ton toit. Mais je ne peux pas accepter, même si mon visage dit tout à fait le contraire et que je suis prête à plier bagage rien que pour évacuer toutes les mauvaises ondes qui émanent de ma maison. Tu sais... je sais pas pourquoi tu me rappelles ma mère. Vous êtes tellement différente pourtant.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Take care of those you call your own   Take care of those you call your own Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Take care of those you call your own -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: