Partagez | 
 

 Opération 1 : Bring me to the clinic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Auteur
Message
Elena Hortos
avatar
Date d'inscription : 15/12/2016
Messages : 497
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Lun 24 Avr 2017 - 22:07


Le mouvement du militaire laissa Elena dubitative sur le moment et elle le considéra avec une pointe d'agacement. Elle n'était pas spécialement le genre de femme à écraser son autorité sur un groupe sans prendre en considération l'avis de l'ensemble, cependant elle n'appréciait pas vraiment l'air supérieur de Andy. Cet air qui semblait vouloir dire « Attend ma grande, je suis un homme de terrain depuis plus longtemps que toi ». La brune ne dit pourtant rien, trop impatiente d'en finir au plus vite avec ce bruit qui les stressait tous. Laissant donc l'homme passer devant elle non sans omettre de lancer un regard qui en disait long sur le fond de sa pensée à ses deux plus anciens camarades.

Les quatre rencontrèrent bien assez vite une porte coupe-feu derrière laquelle s'étaient amassés une petite foule de rôdeurs, leurs bouches affamées écrasées contre la vitre. La grecque acquiesça quand Andy rectifia le nombre probable de cadavres agglutinés. « Ils ont l'air plus nombreux oui. » murmura la jeune femme en fronçant les sourcils, le regard figé sur les visages déformés par l'épidémie. Restait à savoir si forcer cette porte et prendre le risque d'affronter autant des rôdeurs en valait réellement la peine. Christina sembla rejoindre sa réflexion en projetant son attention sur le plan dont elle s'était emparée un peu plus tôt. Elena s'approcha d'elle pour analyser le plan par dessus l'épaule de la quinquagénaire.

« Je suis d'accord avec Christina. » répondit-elle avant de laisser une chance à Andy d'intervenir. Le but n'était pas de jouer aux héros, c'était de rentrer tous ensemble, et entiers. « Il y en a peut-être d'autres dans les chambres, et en ouvrant la porte on s'expose trop. » Entre le risque de se faire attraper par une main décharnée, et celui de se faire déborder par un nombre finalement trop important de rôdeurs... 


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4799
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Mar 25 Avr 2017 - 22:33


Bring me to the Clinic
Tour 5

Vous savez désormais... Vous avez vu suffisamment de ce que vous avez à voir. Certains d'entre vous ont vite supposé que le nombre de rôdeurs derrière ce maudit accès était sans doute plus important qu'il ne le laissait présager. L'horreur s'amasse contre cette porte de type coupe-feu qui semble tenir bon. C'est ce que dicte l'instinct de notre ancienne mère de famille en tout cas...
Affronter ce nombre inconnu serait du suicide, il vaudrait mieux pour vos âmes que vous vous éloigniez. Pourtant le maître du temps ne semble pas être de votre côté au jour d'aujourd'hui.
Vous êtes alertes, mais vos petits cœurs brûlants et battants ne vous permettent pas de voir les détails les plus importants avec la lumière de vos lampes. Il est probable même que vous n'ayez pas le temps de fuir par ce couloir qui vous a vu évoluer.

Vous l'entendez, ce bruit sourd de porte qui cède. La porte était déjà fragilisée, et si elle est faite pour résister au feu, elle n'est pas prévue pour tenir face à une horde déchaînée. Vous les avez réveillé, vous les avez énervé. Maintenant ils en veulent à votre peau et ils n'attendent qu'à vous déchirer la chair.
Les charnières lâchent mais vous n'aurez pas le temps de faire attention à ce genre de détail car la porte s'ouvre sur un flot de morts vivants... Une quinzaine... Des adultes et ... beaucoup d'enfants... Ils tombent l'un sur l'autre, s'agglutinent devant cette porte, ils se marchent dessus pour vous atteindre. C'est une chance qui vous permet de fuir.
Mais le nombre est trop important, vous ne pouvez envisager de combattre... Une seul issue : la fuite. C'est la porte qui mène à l'autre aile du bâtiment qui vous donnera cette opportunité... Le temps presse et la mort plane plus que jamais au dessus de vos têtes.









Le plan du bâtiment peut être consulté ici : Plan du bâtiment

* Vous devez impérativement vous retrouver dans l'autre bâtiment. Les morts vous barrent le passage, les affronter et les contourner seraient des risques inutiles. Vous y laisserez un bras ou une jambe.
* Vous devrez poster un minimum de deux posts chacun pour ce tour.
* Vous allez avoir quelques difficultés à pousser cette porte car un cale porte est resté bloqué derrière. Mais de grands coups vous permettrons d'ouvrir.
* Pas le temps de voir le danger dans cet autre bâtiment, mais... Vous devez barricader la porte. Des meubles sont à votre disposition dans le bureau juste à votre gauche, la porte est grande ouverte.
* Vous devez tous tirer un dé six (pour Andy également), les deux plus proches de six devront tenir la porte pendant que les deux autres déplaceront les mobiliers. N'hésitez pas à trouver d'autres stratagèmes pour bloquer cette porte. Les bonnes idées sont bienvenues... Bon courage...

Lancez vos dés dans ce sujet.

Précisions : les deux échecs au dé spécial ne vous ont pas permis de dénicher deux informations importantes.
Les 4 dés que vous avez dû lancer correspondaient au nombre de rôdeurs derrière la porte, félicitation, vous avez presque fait un jackpot.

Vous aurez jusqu'au 28 avril pour terminer ce tour.

Revenir en haut Aller en bas
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1754
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Mer 26 Avr 2017 - 8:53

Notre petit groupe passait pour des amateurs. Ils n’avaient pas trouvé grand-chose jusqu’ici et parvenait même à donner assez de force à un troupeau de rôdeurs affamés pour briser une porte qui aurait dû tenir mieux que ça. Les architectes d’antan aurait sérieusement du investir dans des matériaux plus résistants ! Ainsi Christina avait à peine soulevé l’idée de se replier tout en douceur qu’un flot de macchabées leur tomba dessus. Et ça ne pouvait signifier qu’une seule chose : ils devaient se barrer.

- Oh putain, pesta le militaire juste avant que la porte ne tombe au sol. Sa lampe éclaira les corps qui tombèrent dans la foulée, mais qui s’apprêtaient à se redresser pour venir les croquer. Y en a trop, on se casse ! Ajouta-t-il en découvrant le nombre. L’espace était trop confiné et surtout – surtout ! – beaucoup trop noir !! S’ils baissaient leurs lampes pour attaquer, ils seraient complètement aveugles. C’était juste trop dangereux. L’homme s’apprêtait à guider ses compagnons pour retourner dans le couloir, mais Christy s’exclama :
- Non, par là !

Une autre porte, juste dans son dos, ouvrait sur une autre aile de la clinique. Elle était plus accessible, moins exposée aux infectés. Puis la femme savait où elle donnait puisqu’elle venait tout juste de lever son nez de la carte des lieux ! Elle venait d’ailleurs de glisser cette dernière en semi-boule dans la poche de son pantalon. Elle essaya de l’ouvrir, sans succès. Quelque chose la bloquait.

- Ça ne veut pas s’ouvrir, déclara-t-elle en proie à une panique certaine. Cette issue devait s’ouvrir ! Il le fallait ! La menace des rôdeurs tout près était trop grande.

Elle se détourna vers ses compères, le cœur en proie à l’emballement et le faisceau de sa lampe éclaira la menace. Puis les autres qui essayaient de forcer le passage. Alors qu’Andy venait d’asséner un coup de crosse à un premier mort-vivant qui était parvenu à s’approcher un peu trop près, il se rua vers la porte pour aider et vit ses forces décuplées par l’urgence, lorsqu’il donna de grands coups, avec Jeff et Elena. Christy était parée à se défendre, son bâton positionnée la pointe en avant, en position d’attaque, quand la porte céda enfin.



I'd live for you / And that's hard to do
Revenir en haut Aller en bas
Jefferson Harvey
avatar
Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 642
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Jeu 27 Avr 2017 - 12:56

Les rôdeurs agglutinés derrière la porte avaient commencé à s'agiter bien plus depuis que les quatre membres de cette expédition s'étaient retrouvés derrière la porte. Pour sûr qu'ils étaient bien plus que trois, ce à quoi Jeff ne put qu'acquiescer en silence. D'une manière ou d'une autre, cette partie du bâtiment leur était inaccessible pour le moment et il valait mieux explorer d'abord le reste, ne serait-ce que pour se prémunir contre d'autres rôdeurs qui pourraient se trouver ailleurs et empêcher qu'ils soient pris par surprise " Que dit le plan? " demanda le canadien à son aînée qui le consultait depuis quelques secondes. Ils étaient tous à peu près d'accord sur le fait de ne pas rester là... Sauf que ça aurait sans doute été mieux s'ils en avaient eu le choix...

Un grand bruit se fit entendre, inutile de chercher sa provenance. Les charnières de la porte coupe-feu venaient simplement de lâcher et celle-ci commençait à s'ouvrir sur le flot des rôdeurs amassés derrière, se bousculant dans un grand fracas pour entrer tous en même temps. Le stress venait de monter d'un coup et si Jeff ne pouvait rien faire pour calmer les battements de son coeur, il déglutit difficilement " Reculez ! " mais essaya toutefois de tenir le cap. Andy souhaita s'engager dans une direction mais Christina l'en empêcha. Une autre porte? Juste à l'arrière. Pas le temps de réfléchir, ils s'y dirigèrent rapidement pour constater que la porte était bloquée. " On va la forcer ! " il le fallait après tout ! Alors que le militaire s'efforçait de repousser les premiers rôdeurs à l'aide de son arme, Jeff lui frappait à grand coup d'épaules dans la porte pour essayer de l'enfoncer. C'est après quelques tentatives, aidé de Elena qu'il fini par y parvenir, en l'ouvrant à la volée, il remarqua les débris de bois du cale porte qui les avait empêché de l'ouvrir " C'est ouvert Andy dépêche toi ! " cria Jeff au militaire qui ne se fit pas prier pour passer la porte que le quarantenaire referma derrière eux.

Juste quelques secondes pour reprendre son souffle, tout en observant rapidement les environs. La porte sur leur gauche était entrouverte " " Je vais aller chercher de quoi la bloquer ! " sans perdre de temps, Jefferson poussa la porte pour entrer dans un bureau, pas vraiment le temps de faire le tour du propriétaire, il rangea sa lampe torche dans une des poches de sa veste et se plaça à l'arrière d'une commode pour la pousser jusqu'à l'extérieur de la pièce et venir la placer devant la porte, qui était déjà maintenue en place, du mieux qu'ils pouvaient par deux de ses partenaires. " Il y en a d'autre à l'intérieur, autant couper le chemin !" ils pourraient suffisamment les retarder voir réussir à bloquer la porte, et laisser cet imprévu derrière eux sans qu'il n'ait de répercussions sur cette expédition qui avait pourtant bien commencé mais qui continuait sous de moins bonnes perspectives.




Jefferson Harvey
Wish we could turn back time, to the good old days... When our momma sang us to sleep but now we're stressed out » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Elena Hortos
avatar
Date d'inscription : 15/12/2016
Messages : 497
Age IRL : 22
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Jeu 27 Avr 2017 - 16:20


« Putain... ON DEGAGE ! » s'était époumonée la grecque, les yeux écarquillés devant la porte qui avait finalement cédé. Bien loin d'être aussi résistante qu'ils l'avaient pensé, elle s'était ouverte à la volée face à la voracité des rôdeurs. Ils avaient certainement trop attendu devant cette porte et les avaient bien trop énervé. Elena ne s'éternisa pas en considérations, trop occupée à prendre ses jambes à son cou, tout en gardant un œil sur ses camarades. Andy prit une nouvelle fois les devants, sans que la brune n'ait pris le temps d'analyser la situation, mais Christina intervint rapidement pour leur désigner une porte. Sans chercher à comprendre, Elena et les autres changèrent aussitôt de direction avant de se retrouver bloqués devant la pièce. « Ok, on panique pas ! » lança la jeune femme, ses yeux valsant au rythme du faisceaux lumineux de sa lampe contrastant avec ses propos qui se voulaient rassurants. L'urgence l'avait mise dans un état d'hyperactivité qui heureusement n'entravait pas son sang-froid.

« Là ! Bougez-pas ! » cria Elena en se précipitant à quelques mètres de ses camarades pour s'emparer du précieux extincteur rouge qui lui permettrait d'asséner des coups plus violents. En revenant à leur hauteur, la jeune femme aperçut du coin de l'oeil Andy se débarrasser d'une créature. Ils venaient déjà vers eux, il fallait faire vite ! « Attention Jeff ! » avertit la jeune femme avant de fracasser l'extincteur qu'elle tenait entre ses deux mains contre la porte. Un deuxième coup, une intervention puissante du militaire, et la porte céda enfin. Les quatre s'engouffrèrent aussitôt de l'autre côté, et la grecque plaqua immédiatement son corps contre la porte pour la maintenir du mieux qu'elle le pouvait après avoir jeté l'extincteur sur le côté. Elle fut rapidement aidée par Andy, tandis que ses deux autres camarades cherchaient déjà de quoi barrer le passage.

« On va pas tenir longtemps » prévint la grecque, le visage rougi et déformé par l'effort. Elle sentait ses pieds glisser sur le sol alors que derrière elle, les charges étaient de plus en plus violentes. Jeff fut le premier à réapparaître dans son champs de vision avec une commode qu'il traînait vers eux. C'était déjà ça, mais il en faudrait probablement encore pour empêcher les cadavres affamés de forcer le passage. « Ok. On va s'écarter pour placer la commode devant la porte. Va falloir être rapide. » annonça la grecque en songeant que ça n'allait pas être simple, vu la foule qui forçait de l'autre côté. L'idée, c'était de mettre le meuble à leur place, et de revenir se plaquer contre celui-ci en attendant qu'ils en trouvent d'autres, tout ça sans perdre un membre.


❝When you feel my heat, look into my eyes
It's where my demons hide, it's where my demons hide
Don't get too close, it's dark inside
It's where my demons hide, it's where my demons hide.❞
 
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Maverick
avatar
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 1754
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Ven 28 Avr 2017 - 9:28

Lorsque la porte céda, Christy se précipita à l’intérieur, tout en essayant de protéger leurs arrières. Elle faisait surtout office de spot, puisque Andy fut le dernier à passer de l’autre côté. Il profita de la lumière de la quinquagénaire pour repousser deux enfants d’un mouvement puissant. La porte se referma derrière eux et ils durent se plaquer contre elle, pour faire en sorte qu’elle tienne face à l’assaut des morts de l’autre côté. La chance voulut qu’aucun rôdeur ne se jette sur eux pour les accueillir de l’autre côté.

- Va l’aider ! balança le militaire à Christina, tout en faisant un mouvement de tête vers le bureau, lorsque Jeff se proposa d’aller chercher de quoi bloquer l’issue. On maintient la position avec Elena ! Il échangea un regard avec la grecque, sondant ses ressources. Oui, il pensait qu’elle avait assez de force pour l’aider dans cette tâche !

L’ancienne de l’air s’en alla rejoindre le canadien dans le bureau. Ici se trouvait un bureau donc. Une chaise. Deux commodes, ainsi qu’un meuble haut dans lequel s’amassait des piles et des piles de paperasses, de dossiers et de gros bouquins. L’homme décida de prendre l’une des commodes et de la pousser jusqu’à la porte. Le meuble était en effet assez large pour la bloquer… seulement puisqu’il parvenait sans trop de mal à la trainer, cela signifiait aussi que les rôdeurs le pourraient tout autant ! Ils devaient l’alourdir ! A l’échelle de ses capacités, Christina arracha plusieurs gros livres de l’étagère et rejoignit les autres les bras chargés. Ils venaient tout juste de réussir à transférer la commode contre la porte… non sans qu’Elena doive repousser un bras qui s’était glissé au passage entre les battants de cette dernière.

- On doit alourdir le meuble pour qu’il ne bouge plus, expliqua la femme, alors que celui-ci ne décala doucement vers l’arrière, entrainé par la poussée des infectés. Andy et Elena purent reprendre leur position de soutien. On peut la remplir de gros livres, y en a plusieurs. On peut aussi empiler la deuxième sur celle-ci, pour qu’elles pèsent ensemble davantage !

Ils n’avaient pas de temps à perdre. Avec l’aide de Jeff, ils s’employèrent alors dans ce rôle, ramenant du bureau la seconde commode, ainsi qu’autant de livres et de « poids » qu’ils le pouvaient !



I'd live for you / And that's hard to do
Revenir en haut Aller en bas
Jefferson Harvey
avatar
Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 642
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 1 : Bring me to the clinic   Ven 28 Avr 2017 - 12:31

Ils avaient toutefois réussi à bloquer momentanément les rôdeurs se trouvant de l'autre côté de la porte que Christina leur avait indiqué. Tâchant de garder son sang froid, Jeff n'avait pas perdu de temps pour se ruer sur la première pièce qui se tenait devant lui, un bureau dans lequel il avait instinctivement poussé une commode jusqu'à la porte. Bien entendu, si elle avait été aussi légère à déplacer, elle ne ferait pas long feu devant la force de tous ces morts vivants." Prends le plus de livres que tu peux Christina, je vais chercher l'autre commode ! " il avait dit ça tout en se dirigeant vers le bureau pour récupérer le second meuble " Andy file moi un coup de main ! " somma le quarantenaire au soldat qui se décala de la porte qu'il bloquait avec Elena afin de venir l'aider à soulever le meuble pour le placer au dessus de l'autre.

Il recula de quelques pas, observant la porte qui peinait à résister aux violentes secousses provoquées par les rôdeurs. Jeff retourna alors dans le bureau pour attraper d'autres livres, il put également compter sur plusieurs planches de bois qui devaient appartenir à un meuble précédemment démonté. Le canadien revint sur ses pas pour donner les livres à Christina et placer judicieusement les planches qu'il avait récupéré, de part et d'autres de la porte afin de la renforcer et de la bloquer. Est-ce que ça suffirait? C'était sans doute la seule question que les quatre personnes se posaient pour le moment, heureusement qu'ils pouvaient compter les uns sur les autres.



Jefferson Harvey
Wish we could turn back time, to the good old days... When our momma sang us to sleep but now we're stressed out » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 1 : Bring me to the clinic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» — bring me to life
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: