The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

Partagez
- Friendship, it's what you need. -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3257
Age IRL : 27
MessageSujet: Friendship, it's what you need.   Friendship, it's what you need. EmptyDim 9 Avr 2017 - 12:54
Il était tard ce soir là, et la juive ne dormait toujours pas. Dans les faits, personne n'arrivait vraiment à fermer l'oeil tant le chagrin et le silence étaient... Pesants. Etouffants, même. Les temps étaient... Compliqués, au camp. Levia avait l'impression de traversé un orage, humide et lourd. Une période creuse. Le genre de période qu'elle pensait ne jamais revivre au sein de ce groupe, avant de comprendre qu'elle s'était vraiment fourvoyée. En fait, depuis qu'Erik l'avait trouvé, et depuis qu'ils étaient ensemble, Levia avait rarement été aussi heureuse et épanouie. Rarement dans sa vie, elle ne s'était sentie autant à sa place qu'à ses côtés, et avec l'envie de faire quelque chose pour la famille à laquelle il appartenait.

Et tout avait basculé. S'extirpant des draps qu'elle occupait seule pour ce soir, elle sortit de sa chambre sans trop savoir où se rendre. Depuis que Carmen et Erik étaient revenus avec des mauvaises nouvelles, et seulement ça, c'était comme si tout le ranch s'était mis en marche automatique. D'une certaine manière, quelque chose s'était brisé, et tous avaient eu du mal à comprendre. La voiture avait été retrouvé, retourné, sans occupant. Ils n'avaient pas réussi à remettre la main sur Jasper, Axel et Ashley. Levia, elle, n'avait pas encore réussi à assimiler le fait qu'elle ne les reverrait plus. Juste que leur proche, que Shawna, Hope et Carmen, avaient vraiment besoin d'elle.

Si elle avait passé la journée à s'occuper de Shawna, à lui tenir compagnie pour ne surtout pas qu'elle traverse ça toute seule, pas dans sa situation, à essayer de lui changer les idées, elle regrettait de ne pas avoir pu en faire autant pour la navajo pour qui elle tenait un immense respect. Pour cette raison, en voyant la lumière dansant sous la porte de la chambre qu'elle partageait autre fois avec Jasper, Levia en prit la direction sans réfléchir plus loin à si elle la dérangerait dans un moment où Carmen n'aurait aucune envie de l'être. La main posait sur la poignée, elle tapota contre le bois avant de rentrer sans demander l'autorisation de le faire.

Refermant doucement derrière elle, elle se retourna pour remarquer la petite silhouette d'enfant endormie sous les épaisses couvertures du lit. Seulement ça. Ses yeux se relevèrent vers l'ombre adossée à la fenêtre, et la fumée de cigarette brillant sous les rayons de la lune. Un portrait clair obscure qu'un artiste aurait probablement vu comme profondément poétique, si les circonstances n'avaient pas été si tragique. Pour le coup, bien qu'elle se trouvait là avec toutes les bonnes intentions du monde, Levia ne sut quoi dire pour soulager le silence pesant qui couvait l'endroit.

Certes, Hope dormait. Hope avait besoin de dormir. Donc le silence était logique pour préserver son sommeil. Pourtant, il semblait assourdissant pour la navajo, incapable de la bercer, même avec l'épuisement qui la tenait. Ça faisait plusieurs jours déjà. Et durant tout ce temps, Levia n'était pas persuadée que la barmaid ait seulement réussi à fermer l'oeil plus que quelques heures. L'isolement qu'elle s'était imposée l'enfermait dans un deuil duquel elle ne sortirait jamais si elle continuait de cette manière. Elle n'était personne pour juger, encore moins pour apporter le pansement magique à la blessure béante que la perte de Jasper avait créé, à côté de celle d'Axel et Ashley, mais...

Mais elle était trop bien placée pour comprendre. C'était malheureux à dire, mais c'était la vérité. A la mort de Dean, Levia avait perdu plus qu'un ami. Elle y avait laissé un groupe, l'unité de cette vie, un amant également, et l'espoir d'un avenir loin d'être malheureux. L'absence de ces trois personnes était comme une promesse brisée. Venant se poser juste à côté de Carmen sans pour autant lui dire un mot, elle se tenait juste prête à lui répondre, à lui parler, ou à essuyer toutes les tempêtes qu'elle devrait pour qu'enfin, son amie parle. Les mots avaient été les grands absents des derniers jours... Pas les larmes si on croisait les pupilles sombres de Carmen.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friendship, it's what you need.   Friendship, it's what you need. EmptyDim 9 Avr 2017 - 13:30

Par le passé, elle avait dû apprendre à vivre avec la mort. La disparition de sa mère à 19 ans, de sa grand mère... Puis Ana-Lucia, probablement Alejandra.
Alors pourquoi, fallait-il que cela fasse toujours plus mal ? Les yeux rivés sur la chaîne en argent qui un temps avait été attachée au cou de cet homme qu'elle aimait, la navajo était restée silencieuse un long moment, ressassant les derniers événements. Il avait fallût expliquer la situation, soutenir Shawna, se renfermer sur elle même pour masquer cette angoisse sourde et cette douleur qui sillonnait ses veines. Ce n'était pas qu'une disparition, mais trois. Trois personnes qui comptaient à ses yeux, et qui à l'heure actuelle, devaient soit être morts comme l'avait sous entendu Isha, soit en train de s'en sortir, comme elle se forçait à y croire.
Peut-être avait-elle trop vécue pour supporter encore la douleur de la perte, avait-elle songé alors que la nuit était tombée depuis quelques heures, et qu'elle continuait de faire les cents pas dans sa chambre.

J'arrive pas à dormir...

Elle avait relevé la tête, sans même entendre sa porte s'ouvrir sur Hope qui tenait sa poupée dans ses bras, l'air de se demander ce qui avait bien pu la pousser à venir dans sa chambre. Maman, elle raconte toujours une histoire pour que je dorme. Elle n'avait pas pu se résoudre à dire à Hope qu'elle ne reverrait pas sa mère, préférant expliquer calmement qu'Ashley reviendrait un peu plus tard que prévu. J'connais pas d'histoires.... lâcha Carmen en baissant les yeux vers le pendentif qu'elle finit par poser sur sa commode, se relevant de son lit pour prendre Hope dans ses bras. Je peux dormir ici ? Non. Avait envie de hurler la navajo en se contenant. Elle devait faire bonne figure, au moins pour cette gosse qui devait se sentir excessivement perdue pour venir la voir elle, alors qu'elle lui faisait peur, elle le savait très bien. T'es bien installée ? Sans mot dire, elle avait déposé la petite blonde sur le matelas alors qu'Hope était venue immédiatement s'enrouler dans les couvertures, visiblement satisfaire de prendre possession d'un lit immense pour sa taille. Barbara,
elle demande si tu es triste.

Foutue barbie. Sans mot dire, elle jeta un regard noir à cette poupée dont se servait Hope pour inventer les pires histoires. Non. Je sais qu'ils reviendront...
La petite blonde l'avait fixée l'air grave, hochant doucement la tête, visiblement contente de la réponse. Mais il avait fallût qu'elle insiste de nouveau, alors que la brune n'aspirait qu'au silence. Tu me raconte l'histoire de Cendrillon ? Hope... Je ne connais pas, d'histoires.

Sauf qu'elle allait bien devoir en inventer une, vu comme cette gosse semblait décidée à la coller. Elle avait quitté son espace immense pour venir coller sa tête sur ses jambes à peine était-elle venue s'asseoir sur le matelas. Bon... Ok, j'vais essayer. Soupira doucement la navajo, en essayant de se rappeler de ces foutus dessins animés ou étaient scotchées ses deux soeurs par le passé. Pocahontas, évidemment. Quitte à faire dans le cliché hein... Il était une fois... une princesse indienne qui vivait avec son peuple. Ah, le mot princesse, voilà. Le regard de Hope s'était rallumée d'un air intéréssé avant de venir s'installer plus confortablement contre elle, tandis que Carmen essayait tant bien que mal de raconter d'un air enjoué. Et visiblement, elle ne s'en était pas si mal sortie, puisque la blonde avait fini par s'assoupir vers le milieu de l'histoire, probablement épuisée par le stress ambiant de cette maison.

Alors, elle avait pu se dégager de la prise de la petite blonde pour l'enrouler dans les couvertures, se glissant silencieusement hors du lit pour rejoindre la fenêtre. Si s'occuper de cette enfant l'avait aidée un temps à ne pas replonger dans un silence affreux, ce dernier était rapidement revenu au galop alors qu'elle ouvrait la fenêtre pour fumer une énième cigarette, trouvant à peine la force de recracher la fumée.
Trois jours déjà. Et trois jours qu'elle oubliait de manger, ou de dormir. Passant ses journées en extérieur dans le vain espoir de retrouver une trace de survivant, ou même un cadavre si il le fallait.
Mais le doute, le doute la rendait folle. Ne pas savoir était probablement pire que la mort en elle même. Tirant de nouveau sur sa cigarette, elle avait fini par tourner la tête vers cette maudite porte qui s'était de nouveau ouverte, laissant place à la juive qui la fixait sans mot dire. la navajo resta silencieuse une bonne minute en lui rendant son regard, avant de finalement lâcher.

Elle voulait pas dormir seule. Elle à fini par squatter ici...

Et visiblement, ça lui plaisait vu comme elle s'était étalée dans le lit telle une bienheureuse. Soupirant, elle avait finalement écrasé sa cigarette pour s'avancer vers Levia, croisant les bras contre sa poitrine.

Bon. Qu'est-ce qu'il y a ?

Ce n'était pas son genre de se lamenter. Et si depuis cette disparition il arrivait que les larmes coulent à flot une fois qu'elle se retrouvait seule dans cette chambre, jamais personne encore ici n'avait eu l'occasion de la voir dans un tel moment de faiblesse. Ce n'était pas leur souci après tout. Et elle se devait de faire croire aux autres qu'elle tenait parfaitement le coup.




Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3257
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Friendship, it's what you need.   Friendship, it's what you need. EmptyMer 12 Avr 2017 - 12:54
Le silence. Un peu froid, à pouvoir faire remonter un frisson d'incertitude le long de son échine. Un peu pesant, à vouter ses épaules endolories par les courbatures. Levia avait eu l'impression de rentrer dans une grotte, dans une antre, gardée par une louve meurtrie par les derniers événements. Si c'était compréhensible, c'était aussi un peu effrayant dans le genre. De ne pas savoir quoi dire à Carmen, à la fois pour ne pas la bruquer, mais aussi pour justement faire quelque chose. Levia aurait voulu avoir la science infuse, la solution, pour lui rendre tout ce qu'elle avait perdu, tout ce que la fin du monde lui avait pris.

A la place, elles semblaient se lancer sur une discussion d'une banalité déconcertante, comme si tout autour d'elles était anodin, et comme si rien n'était arrivé depuis. La Carmen lui balançant de la neige à la figure était bien loin, constata amèrement la juive. Ses yeux noires se posèrent sur la silhouette endormie de Hope, la couvant d'un regard tendre. Elle lui rappelait sa petite nièce, la fille d'Alma. Dès qu'elle avait appris à parler, elle n'avait jamais pu s'arrêter. Elle avait tant à dire au monde qui l'entourait sur ce qu'elle pensait et ressentait...

« Elle dort maintenant. » Souffla doucement Levia, sans relever le regard vers Carmen. « C'est le plus important. » Elle avait réussi à la rassurer, assez pour qu'elle trouve le sommeil. Alors pourquoi ne parvenait-elle pas à en faire autant pour elle ? La réponse était évidente : Parce qu'elle souffrait. « Mais toi, je ne t'ai pas vu beaucoup fermer l'oeil ces derniers jours. » Confia-t-elle d'une voix qu'elle voulait assurée, mais qui était en fait teintée d'hésitation.

Elle ne s'attendit pas à ce que la réaction de Carmen soit aussi vive par contre. Les bras croisés contre la poitrine, des yeux froids, les pupilles éteintes d'une certaine manière. Un portrait que Levia ne voulait pas vraiment voir, mais qui était pourtant frappant.

Déglutissant péniblement, la petite brune baissa les yeux à nouveau avant d'inspirer un bon coup. Elle en avait besoin pour se donner du courage et savoir comment approcher la chose. Elle n'était pas la meilleure pour écouter, la meilleure pour qu'on puisse se lamenter, mais elle voulait au moins être là quand il le fallait. « Ce qu'il y a ? » Répéta-t-elle avec autant d'assurance que possible, en reportant ses pupilles noires sur la navajo. Son regard se fit doux, un peu incertain aussi, alors qu'elle annonça sans détour :

« On a perdu quatre personnes en peu de temps. » Quatre ? Elle savait déjà que Carmen ne manquerait pas de modifier le compte. Sauf que Levia l'empêcha de parler. « Ashley, Axel,... » Des noms dit à travers un murmure, qui pesait lourd sur la langue. « Jasper. » Un autre, qui devait lui faire l'effet d'un coup de poing en plein ventre. Et le quatrième dans tout ça ? « Toi. » Sussura-t-elle avec l'air coupable qu'elle portait derrière son masque d'impassibilité.

Difficile pour autant de rester impassible et forte avec tout ça. D'une moindre manière, Levia était liée à toutes ces personnes. Elle s'était fâchée avec Axel, avait soutenu Jasper contre lui, avait pu parler avec lui, s'était liée d'une amitié plaisante avec Ashley. Surtout qu'elles avaient presque le même âge pour ça. C'était vraiment un coup dur. « Ou en tout cas, j'ai l'impression qu'on est en train de te perdre. » Poursuivit-elle sans savoir vraiment comment Carmen le prendrait. Pas mal, elle espérait. Mais elle n'était sûre de rien. « Je ne veux pas que ça arrive. »




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friendship, it's what you need.   Friendship, it's what you need. EmptyMer 19 Avr 2017 - 19:32

Sans doute que les intentions premières de Levia étaient louables, mais ne disait-on pas que l'enfer était pavé de bonnes intentions ? Sèchement, elle avait coupé la jeune femme qui parlait de personnes disparues. On les retrouvera. Son ton était froid, acéré comme la lame d'un rasoir alors que la brune lui faisait remarquer qu'ils étaient en train de la perdre elle aussi.
Probablement que oui. Pourtant, elle ne releva pas le sous entendu, préférant conserver ses bras croisés contre sa poitrine dans une tentative de barrage, fusillant en silence la jeune femme de son regard noir.

Personne n'est perdu. On les retrouvera, ils ont de la ressource.

L'idée qu'ils puissent être morts la hantait, mais elle se refusait à y penser. Sans Jasper, elle savait que sa vie ne tiendrait plus qu'à un fil, jusqu'à ce qu'elle ne se décide à le couper elle même. Et y penser l'empêcherait d'avancer. Donc, non. Ils ne pouvaient pas être morts. Juste... Ailleurs. Probablement dans un abri de fortune. On à survécu jusqu'ici, ensemble. Ils vont revenir. martela t-elle tant pour Levia que pour elle même alors qu'elle écrasait sèchement sa cigarette, rajoutant à l'attention de la juive.

Et je vais bien. J'ai juste beaucoup à faire ces derniers temps.

Comme s'épuiser pour éviter de penser. Oublier cette torture qui lui broyait le ventre, son coeur qui s'emballait en imaginant le pire, ou ces cauchemars qui revenaient hanter ses quelques heures de sommeil. Donc non, ça n'arrivera pas.

Peut-être que sa voix était un peu sèche, ou son regard trop noir pour qu'elle paraisse sereine en l'annonçant. Pourtant, elle savait qu'elle apparaissait sûre d'elle en le disant. Presque arrogante, pour masquer ces doutes et cette peine qui lui envahissait l'esprit bien trop souvent. Isha va revenir de sa ronde. fit-elle remarquer en espérant stopper la conversation, récupérant sa veste avant de venir effleurer les cheveux blonds de Hope qui sursauta immédiatement. Hé... Ca va.
Sa voix s'était adoucie devant le regard de l'enfant, alors qu'elle rajoutait. Je vais juste faire un tour. Je reviens tout de suite, toi tu reste ici avec Barbara, d'accord ? Tu tardes pas hein ? Promis. dit-elle avec un sourire tendre à la petite qui reposa presque immédiatement sa tête sur l'oreiller pour continuer sa nuit, alors qu'elle quittait la chambre avec Levia dans l'espoir que la juive la laisse enfin en paix. Tu devrais aller dormir Levia, Erik va finir par s'inquiéter.fit-elle remarquer en reprenant ce masque autoritaire, évitant le regard inquisiteur de son amie.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friendship, it's what you need.   Friendship, it's what you need. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Friendship, it's what you need. -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: