The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-10%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Game & Watch: Super Mario Bros en promo
44.95 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
- Break the rules -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 EmptyJeu 25 Mai 2017 - 0:09

Il y avait tout de même une sacrée ambiance dans cette famille. Elle avait tentée de paraître la plus polie et aimable possible, regrettant tout de même de ne pas être invitée plus souvent chez des gens civilisés histoire de paraître moins guindée ou distante, mais au moins il semblait qu'elle avait passé le test de la rencontre de manière à peu près normale, puisque ni le père ni la mère de Clive ne l'avait encore jeté dehors. Clive d'ailleurs, qui l'avait attrapé par la main pour la ramener dans sa chambre, alors qu'elle avait observé d'un air hébété cette main dans la sienne sans réellement comprendre le pourquoi du comment, alors que son ami commençait à s'égosiller sur ce que sa famille pensait d'elle là tout de suite à l'heure actuelle. Sa petite amie, sérieusement ? Elle avait observé Clive avec les yeux ronds, essayant de comprendre à quel moment sa famille avait pu penser ça avant de tout de même faire remarquer. Du coup... Si tu ne veux pas que ta famille imagine ça, je ne suis pas sûre que m'emmener ici par la main ait été un bon moyen de leur prouver le contraire...

Et puis c'était quoi cette réaction qu'il avait à rougir comme ça ? Y'avait pas mort d'homme non plus ! J'peux démentir si tu préfère ? Je peux toujours assuré que je suis promise à je ne sais quel natif de ma réserve navajo... rien que d'y penser, ça lui fit lever les yeux au ciel d'un air blasé tiens.

C'était tout de même un peu blasant cette situation. Pourquoi se sentait-il aussi mal à l'aise à l'idée qu'elle soit potentiellement sa petite amie ? J'aime bien ta famille. dit-elle avec un sourire rassurant. J'ai pas l'occasion de voir souvent ma mère le soir, alors les repas de famille j'ai toujours trouvé ça super sympa...

Voyant toujours sa gêne, elle hocha la tête concernant l'exposé, se murant dans le silence alors qu'elle terminait de recopier au propre la partie qu'ils avaient choisi de prendre, relevant la tête uniquement lorsque Clive reprit la parole pour demander quelque chose à sa sœur. Sœur, qui était en train d'espionner ce qu'ils étaient en train de faire si elle ne se trompait point. Attends... J'te fais si honte que ça, pour que t'ai peur que ta famille nous suppose en couple ? Ou c'est le côté natif qui dérange ?

Sur le coup, c'était un peu vexant, d'imaginer ça comme ça. Néanmoins, elle n'attendit pas particulièrement de réponse alors qu'elle ramenait une mèche de cheveux derrière son oreille, se concentrant sur les dernières phrase qu'elle devait recopier pour que le dossier soit enfin complet. De mon côté, il ne restera que la conclusion. dit-elle d'une voix neutre, jouant distraitement avec son collier de sa main libre. Elle était tentée d'aller proposer à la mère de Clive son aide, mais quelque chose lui disait que le brun ferait une syncope sitôt qu'elle aurait proposé l'idée à voix haute. T'en es ou toi ?


Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 EmptyJeu 25 Mai 2017 - 16:29
Clive cligna plusieurs fois des yeux, fixant Carmen avant de se frotter nerveusement l’arrière du crâne. Elle avait raison, son geste allait encore plus faire parler ses parents et les jumeaux. Il n’y avait pas pensé, il avait juste voulu sortir de ce guet-apens au plus vite. Et bien évidemment, il n’avait pensé à aucun moment que cela pouvait être dérangeant pour la brune, Clive la trouvait sublime et la seule chose qu’il se disait c’était qu’elle ne s’intéresserait jamais à un type comme lui, il voulait lui épargner cet embarras mais il réalisa trop tard qu’il pouvait la mettre mal à l’aise en réagissant justement comme il le faisait. « Démentir … mais … » Il ne savait pas quoi dire, il venait de démentir, pour préserver son image à elle, pour qu’elle reste Carmen Mendoza et lui cet idiot de Clive. Et pourtant elle semblait vexée. Les filles étaient vraiment compliquées. Avec le sourire, la navajo le rassura néanmoins, elle aimait bien sa famille. Le brun souffla doucement, au moins elle n’avait pas pris peur en voyant l’entrain dont pouvaient faire preuve certains membres de sa famille.

Les deux étaient donc concentrés à nouveau sur l’exposé lorsqu’il remarqua Cela qui espionnait et l’envoya gentiment balader. Il adorait sa sœur mais elle pouvait être collante parfois. Clive pensait bien faire, mais là encore, il se heurta à la complexité de la gent féminine. Carmen semblait encore plus vexée qu’auparavant. « H-honte ? Natif ? Q-quoi ? » Il n’y comprenait rien, il bafouillait. Clive lâcha son stylo et posa son regard azur sur Carmen. « Non je … Comment est-ce que je pourrais … » avoir honte du fait qu’on les suppose en couple ? Avoir honte du fait qu’on puisse imaginer qu’une fille si magnifique veuille de lui ? Mais Carmen semblait bel et bien vexée, concentrée sur ses notes. Il tenta de faire de même mais force était de constater que tout cela était trop compliqué pour lui. Un livre c’était facile, c’était bien un livre, il y avait une couverture, on ouvrait le livre et on découvrait ce qu’il y avait à l’intérieur, on se laissait emporter par l’histoire, il y avait certes des doubles sens, des jeux de mots, des figures de style, mais tout cela il le maîtrisait. Les filles … C’était une toute autre affaire.

Tant bien que mal, il parvint à organiser sa partie du développement, terminant sa phrase avant de relever son nez vers Carmen. « Presque terminé, ça sera vite bouclé. » Posant ses feuilles et son style, Clive inspira un grand coup, prenant son courage à deux mains. « Carmen, je n’ai honte de rien … Je suis même plutôt fier que tu sois là. Mais … toi, peut-être tu … » Il se coupa, prenant une nouvelle inspiration. Dieu que c’était compliqué de s’exprimer. « Je sais bien que pour tout le monde je suis ce type bizarre toujours perdu dans ses livres, du genre premier de la classe, tête à claques … Alors c’est … Peut-être que toi tu ne veux pas qu’on puisse penser ça, même si cela vient de ma famille. » Clive souffla un grand coup, il avait l’impression que son visage était en feu, c’était peut-être bien le cas, il était sans doute rouge, ou alors blanc comme un linge. En fait il ne savait plus trop, il se sentait lessivé, comme s’il venait de courir un marathon. Parler à cœur ouvert avec Carmen Mendoza lui faisait le même effet qu’un marathon.

« Désolé si je t’ai donné l’impression que j’avais honte. Je ne pourrais jamais avoir honte d'être en ta compagnie. » Replongeant aussitôt le nez dans ses notes, Clive en était cette fois persuadé, il était rouge, il allait faire un malaise, ses parents allaient en rire dans vingt ans encore, les jumeaux ne manqueraient pas de lui rappeler cette fois où il s’était ridiculisé.  
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 EmptyJeu 25 Mai 2017 - 19:14

Bien que vexée sur le moment, Carmen n'était pas encore la femme la plus rancunière de la planète au cours de son adolescence. Et bien que la réaction de Clive lui paraissait illogique au possible, elle avait fini par se concentrer sur ses notes pour penser à autre chose en ignorant les bafouillements incompréhensibles de son ami jusqu'à ce qu'il ne commence une phrase bien plus longue que les autres, la forçant à relever la tête vers lui. Et le teint de son visage... Clive... Tu te sens mal ?

Il allait pas lui taper une syncope ici et maintenant tout de même ?!

La suite de ses paroles toucha pourtant la brune, choquée d'apprendre qu'il avait si peu d'estime pour lui même. L'observant un instant avec un air attristé en l'écoutant se dévaloriser de la sorte, elle avait fini par se lever pour se rapprocher de lui pour être à sa taille, lui relevant le menton du bout de l'index.

Arrêtes le drama, tu veux ? Qu'Est-ce que tu t'en fous des autres, t'as vu les tocard de notre classe ? Et puis, entre nous... J'trouve ça beaucoup plus attirant un garçon qui va savoir te réciter poème de Baudelaire, qu'un crétin musclé qui ne sait pas aligner deux mots.

Et c'était bien vrai. Tout comme elle n'en avait rien à faire de passer pour la sauvageonne de la classe. Au moins les gens l'avaient supposés bagarreuse et lui foutaient la paix, mais Clive... Le pauvre. Et moi j'suis parfaitement fière d'avoir trouvé quelqu'un comme toi avec qui je m'entends à merveille.

Les compliments sincères, ça ne pouvait qu'apporter du baume au cœur, sa mère le lui avait toujours dit. Offrant un clin d'œil au brun alors qu'elle se relevait en lui tendant sa conclusion terminée, elle l'aida à se relever à son tour en rajoutant. On s'en fout des autres, nous on pourra partager les mêmes centres d'intérêt sans s'inquiéter de ce peuvent penser les autres. C'est pas eux qui t'aideront à faire ton avenir, tu pense pas ?

D'ailleurs, la discussion fût de courte durée alors que Celia entrait de nouveau dans la chambre pour annoncer le dîner avec un grand sourire lourd de sous entendu. Remerciant gentiment la petite rousse qui dévala les escaliers, Carmen avait finalement de nouveau tourné la tête vers Clive, lui souriant d'un air rassurant.

Tu te sens un peu mieux, ou tu vas me vomir dessus au cours du repas ? plaisanta t-elle en le fixant d'un regard rieur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 EmptyVen 26 Mai 2017 - 7:25
S’il se sentait mal ? Clive était bord du malaise, vivant l’une des situations les plus stressantes de sa vie. Les autres adolescents qui le maltraitaient, ça il savait gérer, les remarques, les plaisanteries, il connaissait. Mais le comportement, la simple présence de Carmen, et le brun ne savait plus comment agir. Et puis comme si ce n’était pas suffisant pour sa pauvre santé mentale, Clive la vit se lever pour se rapprocher. Et ses mots, qui semblaient sincères, allèrent droit au cœur de l’adolescent. Carmen n’était pas comme les autres filles, il le savait déjà mais il en était persuadé désormais. Ce n’était pas la bimbo cheerleader, ce n’était pas non plus sa camarade intello du premier rang, c’était Carmen. Avec son côté sauvage, surprenant, et ce côté attachant qu’il lui découvrait depuis la veille. Tout cela, Clive le pensa très fort, sans parvenir à sortir un seul mot. Le brun garda dans un coin de son esprit cette phrase, il aurait dû l’enregistrer parce que plus tard il en aurait besoin pour faire taire son frère, mais il se savait désormais un peu plus séduisant.

Fière, elle était fière qu’ils se soient rencontrés et qu’ils se comprennent. Clive n’en revenait pas, pour un peu il aurait cherché la caméra cachée, ou demander combien les autres l’avaient payée pour qu’elle lui fasse croire tout cela. Mais voilà, il y croyait, parce qu’elle n’avait rien fait d’autre qu’être elle-même et le laisser être lui-même. Il allait vraiment se sentir mal, ses joues devaient passer par toutes les couleurs, mais la voix de sa petite sœur qui venait annoncer le diner le sortit de sa torpeur. A la remarque de Carmen, il éclata finalement de rire en se frottant nerveusement l’arrière du crâne.
« N-non, je crois que ça ira … » Ou tout du moins, s’il se sentait mal à ce point, il ferait en sorte de ne pas l’imposer à tout le monde.

Inspirant un grand coup à l’idée de rejoindre sa famille, Clive lança à Carmen un regard dépité. « Prête à les supporter ? » Ils n’étaient pas si terribles et il adorait sa famille du plus profond de son cœur, mais il savait comme cela pouvait être gênant parfois d’être invité dans une famille qu’on ne connaissait pas. Enfin non il devait le deviner car personne ne l’avait jamais invité, mais il imaginait assez facilement. Laissant Carmen sortir tel un gentleman, Clive ouvrit ensuite la marche vers la salle à manger. D’ordinaire ils prenaient les repas sur le grand ilot de la cuisine, mais avec un couvert de plus, il n’y aurait pas eu assez de place.

Celia et Dave se battaient pour la place à côté de leur grand-frère avant que les deux adolescents n’entrent dans la pièce. « Moi je vais à côté de Carmen alors ! » décréta la petite rousse alors que son frère faisait toute sorte de grimaces en faisant signe à son frère depuis l’autre côté de la table. « Je t’ai gardé la place frérot ! » Ils étaient différents, dès le plus jeune âge, et pourtant cette fratrie était des plus unies. Installés à chaque extrémité de la table, les parents Myers veillaient au grain. « Alors comment avance votre exposé ? » Danielle adressa aux deux adolescents un regard curieux, étant elle-même professeur elle se demandait bien comment ils pouvaient avancer, mais c’était avant tout son regard de mère qu’elle posait sur Clive, ravie de le voir pour une fois travailler en groupe et non seul. Ce qui inquiétait plus le brun qui venait de répondre à sa mère qu'ils avançaient plutôt bien, c’était le regard de son père sur la brune, Trevor n’était pas une mauvaise personne et Clive était persuadé qu’il n’avait rien contre la jeune femme. Mais il n’était pas très fin quand il s’agissait de faire connaissance avec les inconnus. « Carmen, Carmen, c’est bien un prénom hispanique non ? De quelle origine es-tu ? » Et voilà qu’il commençait, Clive soupira, lançant à Carmen un regard désolé depuis l’autre côté de la table.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 EmptyVen 26 Mai 2017 - 10:20

Evidemment qu'elle était prête à les supporter. Elle offrit même un sourire confiant au brun alors qu'ils descendaient les escaliers, ne pouvant s'empêcher de rire en voyant Celia lui annoncer qu'elle lui gardait une place à côté d'elle. Remerciant la rouquine d'un signe de tête, elle était venue s'asseoir à son tour alors que Danielle entamait les hostilités en parlant de leur exposé. On s'est dit que ce serait intéressant de commencer le sujet avec un extrait du discours de Washington. dit-elle avec douceur, essayant de ne pas sentir le regard de Trevor contre sa peau. Mais ça ne suffit pas, puisqu'immédiatement le père de famille lui demanda ses origines.

La question qu'elle redoutait tellement. Surtout chez une famille de patriote comme celle de Clive... La brune mit quelques instants avant de répondre, le regard fixé sur le fond de son assiette avant de finalement relever le visage. Eh bien... Je ne connais pas vraiment mon père, mais je sais qu'il était Mexicain. Et ma mère est une native, bien qu'elle vive à Seattle. Mes grands parents vivent toujours dans la réserve Navajo, au Nevada.

Elle attendait le moment ou Trevor allait se lever pour chercher son fusil et lui dire qu'elle était ennemie de l'état ou quelque chose du genre. Alors, foutue pour foutue, elle offrit un sourire angélique et purement innocent au père de famille, rajoutant encore. Le nom de famille de ma mère est See'hawk. Et mon père, Mendoza. Il m'a reconnu à la naissance avec mes deux sœurs, mais à quitté ma mère pour une autre quand j'avais six ans. Du coup, je ne suis qu'à moitié hispanique.

Désolée. Faillit-elle rajouter en voyant l'air décomposé de Trevor qui lui donna envie d'éclater de rire, avant de rajouter d'un ton plus sérieux. Clive m'a dit que vous étiez tous issus d'une grande famille de patriote d'ailleurs.

Elle croisa le regard de Clive, lui offrant un sourire désolé alors que Célia à côté d'elle lui demandait pourquoi elle n'était pas à la réserve elle aussi, la faisant éclater de rire. Ma grand mère est une Navajo un peu extrême. Le genre à aller hurler en mairie dès l'instant ou un chantier de construction commence un peu trop près des frontières de la réserve, alors que ma mère préférait nous élever dans une vie plus américanisée.

Pour leur offrir une meilleure vie sans doute. Les taux de chômage et d'alcoolisme dans les réserves natives faisaient toujours scandale de ce qu'elle en avait entendu, et vu comme sa grand mère hurlait sur les jeunes qu'elle surprenait avec une bouteille d'alcool... D'ailleurs c'est un peu grâce à Clive que j'ai commencé à m'intéresser à l'histoire des patriotes. souligna t-elle en espérant plutôt mettre le feu des projecteurs sur lui. L'ombre lui convenait d'avantage que la mise en avant.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 EmptySam 27 Mai 2017 - 13:28
Danielle avait lancé la discussion, s’intéressant à leur exposé, et Carmen s’en sortit plutôt bien pour répondre. Clive allait lui-même en rajouter, expliquant comment ils s’étaient réparti le travail et combien les livres de son père avaient été utiles, mais son père justement ne lui laissa pas le temps de dire quoique ce soit. Trevor s’intéressa de suite aux origines de l’adolescente. Le brun allait prendre la parole, reprendre son père sur sa curiosité ou lancer un regard à sa mère pour qu’elle s’occupe de faire cette remarque mais Carmen se décida à répondre. Clive écouta attentivement la réponse car après tout lui le premier n’avait aucune idée des origines de la brune. Il avait compris qu’elle n’était pas d’une famille d’origine britannique ou française mais ce pays avait cela qu’il s’était construit sur une diversité de nationalités. Difficile de savoir d’où Carmen puisait ses origines.

Il laissa la brune qui se débrouillait parfaitement bien pour répondre à son père, ne voyant pas l’intérêt de l’interrompre alors qu’elle répondait avec sincérité et logique à un Trevor qui n’en ratait pas une miette. Celia non plus n’en rata pas une miette, curieuse de savoir pourquoi Carmen n’habitait pas la réserve avec sa famille. La rouquine posait une excellente question.
« J’essaie de faire en sorte que les enfants s’intéressent à l’histoire de notre pays et de notre famille » répondit Trevor avec le sourire, commençant à savourer le repas préparé par Danielle.

« Je suis française de naissance et de cœur, américaine d’adoption. La famille de Trevor remonte aux premiers colons, malheureusement … Mais également à ceux qui se sont battus pour que ce pays gagne son indépendance. » Les premiers colons, difficile de les apprécier vraiment, la conquête de l’ouest avait engendré son lot de massacres et si Clive tirait une certaine fierté de savoir que sa famille avait participé à l’indépendance des Etats-Unis, se dire qu’ils avaient peut-être aussi participé au massacre des ancêtres de Carmen était moins réjouissant. « Le rêve américain tel que l’on imaginait nos pères fondateurs ne sera jamais vraiment accompli tant que les natifs vivront dans des réserves. Je suis peut-être un patriote mais je sais que ce sont les natifs qui sont les premiers propriétaires de ce continent. Grand-mère Doris aurait été ravie de te recevoir à sa table Carmen. »

Clive se pencha au-dessus de la table pour souffler quelques mots à Carmen. « C’est son arrière-arrière… grand-mère, j’ai perdu le fil mais elle faisait partie de ces personnes qui croyaient que nous pouvions tous cohabiter. C’était une idéaliste, la deuxième plus grande personnalité de la famille Myers. » Reprenant sa place, appuyé contre le dossier de sa chaise, Clive souffla quelques mots en espérant qu’elle pourrait lire sur ses lèvres. « Et bien joué. » Trevor n’avait rien de plus à dire et réussir à faire taire Trevor Myers en si peu de temps tenait presque du record, le poulet rôti préparé par Danielle devait aider un minimum cela dit.

« Tu as déjà été au Mexique Carmen ? » Danielle était bien plus modérée et curieuse dans ses questions, cherchant presque à se renseigner en vue d’un prochain voyage. Clive secoua la tête, esquissant un sourire. Dès qu’il allait quelque part, dès qu’on apprenait qu’il était à moitié français c’était lui le sujet des questions, alors il pouvait comprendre si la brune se montrait agacée. Mais pourtant jusqu’ici, Carmen avait l’air plutôt conciliante. « Et au cas où tu te poses la question, j'ai déjà été en France, je parle couramment le français, et je suis fier de la révolution française. » Danielle secoua la tête à la remarque de son fils, comprenant bien où il voulait en venir.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Break the rules    Break the rules  - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Break the rules -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: