The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Partagez
- Abort mission ! I repeat, abort mission ! -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  EmptyMar 28 Mar 2017 - 12:06
Les rôdeurs. Peter n’avait pas imaginé que leur nombre était si important dans Seattle. Il se doutait bien que c’était le cas au début de l’épidémie, mais depuis il avait pu observer que les morts quittaient les villes petit à petit. Peut-être n’avaient-ils plus assez de chairs fraîches pour assouvir leur faim sans fin. Ou leur fin avec faim du coup. Toujours était-il que le nombre était toujours relativement impressionnant. Cela l’avait forcé à prendre du retard dans sa quête.

Le militaire espérait que la famille dont il avait intercepté le message radio de détresse allait tenir bon jusqu’à son arrivée. Mais en ces temps de danger constant, rien n’était moins sûr. Peter faisait au plus vite, mais sa progression était nettement ralentie. Il venait à peine de rentrer au sein de la ville. Les grands axes de la ville représentaient la plus grande concentration de morts. Il était donc obligé de les contourner, profitant des ruelles et passant de bâtiments en bâtiments. Il faisait au plus vite, mais ce n’était pas évident.

Cela lui rappela ce que son grand-père lui disait quand il était plus jeune. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Encore aujourd’hui, il l’entendait le dire. Cette pensée lui arracha un sourire alors qu’il continuait sa progression dans la ville. En effet, cela ne rapporterait rien de se précipiter. Mort, il ne représentait aucune aide pour la famille en détresse.

Le tournant d’une rue se présenta au Marine. Une fois l’angle passé, ce qu’il vit ne lui plut guère. Peter se stoppa net, coupant même sa respiration. Des rôdeurs. Au moins une centaine. Toute une horde se tenait à quelques dizaines de mètres de lui. Replis stratégique. Le militaire ne quitta pas les morts des yeux jusqu’au moment où il sentit son talon taper contre quelque chose. Quoique ce soit, cela se brisa dans un grand fracas. Il n’en fallait pas plus pour attirer l’attention du groupe de groupies mangeuses de chairs humaines.

- Génial.

Le Sergent détala au pas de course. Il avait bien son sac à dos et son M4, ainsi que tout son équipement, mais cela ne le ralentit pas. Il avait l’habitude avec sa carrière à l’armée. Il rebroussa chemin, prenant les mêmes rues qu’il avait emprunté plus tôt, se disant que c’était sans nul doute les plus sûres puisqu’il les avait déjà sécurisées. Courir le plus vite, et le plus loin. Semer les morts.

Un grand centre commercial se présenta à sa droite. C’était le même que quelques minutes auparavant. Peter s’y engouffra. Il dévala les escaliers pour aller aux étages inférieurs puis se stoppa. Il se colla contre la paroi d’un mur pour reprendre son souffle. Du bruit attira toutefois son attention. Il ne savait pas d’où cela venait, mais c’était tout proche.

- Il y a quelqu’un ?

Peter avait toujours trouvé cette phrase ridicule. Comme si quelqu’un qui se sentait en danger aller répondre « oui par ici, venez ». Et dans le cas où il n’y avait personne, ou un rôdeur, il y avait peu voire aucune chance pour avoir une réponse en retour. Mais, maintenant qu’il était dans cette situation, cela était sorti naturellement. Qu’est-ce qu’il pouvait être con ! Et si c’était quelqu’un d’hostile ? Il aurait l’air malin. Le canon de sa M4 devant lui, il progressa en direction du bruit qu’il avait entendu.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3387
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  EmptyMer 29 Mar 2017 - 11:47
Elle avait capté le centre commercial quelques jours plus tôt, loin de savoir s'il y aurait quelque chose à se mettre sous la dent à l'intérieur ou pas du tout. Pour le coup, elle craignait juste qu'il y ait seulement des rôdeurs et rien d'autres, mais avait décidé de tenter sa chance en demandant à Jon de ne pas la suivre. Elle voulait voir seule, même si c'était risqué, car elle savait qu'elle serait plus rapide et discrète que s'il venait avec elle. Surtout que Jon était loin d'être le plus courageux de l'aventure, cherchant plus à éviter les lieux dangereux qu'à aller s'y aventurer. Mais avec les ressources qui diminuaient à vue d'oeil, la fin qui leur tordait le ventre, la soif parfois, il n'était pas question pour Reese de se laisser mourir.

Maintenant qu'ils n'étaient plus que tous les deux, pour une durée indéterminée et peut-être même pour toujours, la brune n'avait pas l'intention de laisser son meilleur ami sur le carreau. Alors, tentant le tout pour le tout, elle avait décidé ce jour-là de s'y rendre et de voir ce qu'elle pourrait dénicher de viable. Le souffle court, essayant de faire le moins de bruit possible, longeant les voitures abandonnées du parking, elle ne mit par longtemps à pénétrer par une porte arrière dans l'enceinte du centre. Priant à chaque fois qu'elle poussait une entrée qu'aucun son ne trahisse sa présence, elle parvint jusqu'à un commerce sans peine, se glissant sous le rideau baissé pour rejoindre une allée.

Mais l'agitation dehors chassa sa satisfaction, et le bruit sourd qui retentit dans l'endroit quand un type força une entrée en se précipitant en bas lui glaça le sang. Sous le choc, elle ravala avec peine tas d'insultes, surtout en voyant les morts venir se presser contre les portes tout juste refermées du centre. Progressivement mais inévitablement. Reese en eut le souffle coupé, ses yeux fusillèrent la silhouette qui s'esquiva en bas, alors qu'elle grogna entre ses lèvres : « Oh le con... » Et des fois qu'on ne soit pas complètement sûr de ce qu'elle pensait de lui, elle rajouta en se détournant de là : « Oh le con oh le con oh le con ! » C'était décidé, elle le détestait.

Elle prit un chemin différent de celui de l'individu pour rejoindre le même niveau que lui. Au pas de course, mais léger tout de même, elle dévala à son tour des escaliers menant vers les étages inférieurs, et se pointa dans une pénombre dérangeante en essayant de se faire discrète. Elle avait dans l'idée de lui tomber dessus, de le secouer, de l'insulter et éventuellement de le frapper. Sans savoir si ce plan était l'idée du siècle par contre. Car quand elle frôla un bout de métal qui rippa contre la surface où il était posé et manqua de tomber, Reese n'entendit qu'une question qui lui dressa les cheveux sur la tête.

Il n'avait même pas pris la peine de vérifier qui il fouttait dans le merdier avant de se pointer ici. Chic, le gars. Classe, vraiment. Attrapant son fusil à pompe tenu dans son dos, vide de toute cartouche mais ça, elle était bien la seule à le savoir, Reese sortit de sa cachette pour venir se planter devant lui, et le braqua immédiatement de son canon. « T'es sérieux sale enfoiré ?! » Lui demanda-t-elle en le fixant droit dans les yeux. Ça devait être son nom ça. Sale enfoiré. Gros abruti. Ou alors Sale con fini à la pisse. Elle ne savait pas encore ce qu'elle préférait. « Tu ramènes TON merdier jusqu'à MA planque et t'oses demander si y'a quelqu'un ! »

Oui. SON merdier. SA planque. Même si ça n'était en rien sa planque, juste sa cible actuelle qu'elle comptait piller. Mais ça, Reese se garda bien de le dire. « T'as intérêt à avoir le certificat médical de ton médecin pour expliquer à quel point t'es con ! » Lui lança-t-elle comme on crache du venin, le visage dur qui expliquait parfaitement sa colère du moment. Elle n'était franchement PAS contente DU TOUT. Ça se sentait, parce qu'elle était pas mal grossière pour le coup. Mais c'était tellement mérité.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  EmptyJeu 30 Mar 2017 - 16:36
Une réponse ne tarda pas. Quoique Peter se serait bien passé d’une réponse de la sorte. S’il avait su le torrent d’insultes qu’il allait se manger, il se serait abstenu de comprendre d’où provenait le bruit pour faire machine arrière et se tirer de ce coin.
Son fusil toujours pointé devant lui, une petite boule de nerfs se présenta devant lui. Une petite boule de nerfs armée d’un fusil à pompe. Génial, il fallait que ça tombe sur lui. Et ce n’était que le début.

Le militaire ne comprit pas immédiatement ce qui lui tombait dessus. Une jeune femme brune était en train de l’insulter copieusement en lui demandant s’il était sérieux. Mais qu’est-ce qu’elle racontait celle-là. Tout ce qu’il put déterminer c’est qu’elle était armée et visiblement remontée. Généralement, cela ne faisait pas bon ménage. Heureusement qu’il pointait sa M4 sur elle. Bien que cela ne l’empêcherait pas de tirer, mais cela pouvait se montrer dissuasif.
Qu’est-ce qu’elle venait râler maintenant ? Parce qu’il était rentré dans le magasin en voulant fuir des rôdeurs qui voulaient le transformer pour son quatre heures.

- Oui, tiens bonne idée. J’aurai dû demander aux morts qui me couraient après s’ils pouvaient attendre que je sonne gentiment à la porte et que je trouve ton nom écrit quelque part !

Non mais c’était une blague ? Il n’avait pas vraiment le luxe de se préoccuper s’il dérangeait quelqu’un pendant sa sieste, le militaire cherchait plutôt à sauver son cul. Et puis, il n’y avait pas vraiment le nom de son interlocutrice marqué partout sur le magasin à ce qu’il sache. Il venait se taper un sprint monumental, ce n’était pas pour ce faire engueuler par une petite brune qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam.

- Et puis la prochaine fois, je tirerai dans le tas, ça m’évitera de poser la question.

Leurs armes toujours braqués l’un vers l’autre, Peter observait la jeune femme. Au moins, elle était seule. En tout cas, il en était presque sûr. « MA planque ». Elle avait été assez claire. Donc sauf si elle était incroyablement égocentrique, il ne risquait pas de rencontrer un(e) autre de ces camarades pour se faire encore plus insulter.

- Maintenant, si ça te dit de baisser ton arme, j’aimerai me barrer avant que les autres morts se ramènent pour nous bouffer.

Peter n’était pas certain qu’il avait réussi à semer les rôdeurs. Ces derniers étaient peut-être sur ses talons. Il préférait se planquer ailleurs. En plus avec l’autre qui braillait comme une dinde, ils auraient sans nul doute la direction à suivre.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3387
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  EmptyVen 31 Mar 2017 - 10:46
Pardon pardon pardon ? Reese avait cru mal entendre ! Elle avait même cru que MONSIEUR était en train de râler alors que MONSIEUR avait amené sa petite soirée là où elle se trouvait. Comme si MONSIEUR n'était pas capable de reconnaître ses torts en la matière et qu'il laissait même entendre qu'il ne l'avait pas fait si exprès. A quel moment avait-elle dit qu'elle en avait quelque chose à foutre de son avis ? Ah oui ! A aucun. Donc lui, il parlait, pour dire de la merde, et elle avait bizarrement juste envie de le taper avec un poireau en lui hurlant des insultes en polonais.

Il méritait pas mieux. Sa seule chance dans cette histoire, c'était qu'elle parlait pas polonais. « Oh, attend... Qui s'en fout de ta vie ici ? » Demanda-t-elle d'une voix qui frôlait l'innocence avant de faire un tour rapide du regard dans la salle où il se trouvait, revenir vers lui, et lui balancer dans la gueule un bon gros : « MOI. » des familles qui posaient les bases d'une relation seine et aimante.

Et blablabla. « Ouh attention ! Je crois qu'on a trouvé Monsieur Repartie 2017 ! » Railla-t-elle en le menaçant un peu plus de son arme (toujours sans munition cependant), le visage dur et la colère palpable. « Applaudissez tous les amis ! Youhou, vive lui ! » Une foule de rôdeurs en délire pour saluer la performance sans pareille de MONSIEUR ici présent !

Mais comme il avait visiblement le sens des réalités et des « priorités » soit disant, le bonhomme souhaitait surtout se barrer avant de se faire bouffer le cul. Pour Reese, le type pensait totalement à l'envers sur le moment. Non seulement il avait pas compris qu'avant de partir, il devait S'EXCUSER d'être un abruti, mais en plus, il avait trop bon espoir de s'en tirer à bon compte. Il amenait ses emmerdes et il comptait repartir ni vu ni connu comme si ça n'avait aucune importance. Que nenni !

« Ouh que non, ça, crois moi, tu l'auras pas si simple. » Grogna-t-elle avec un regard assassin qui n'annonçait rien de bon pour sa pomme. D'ailleurs, les grognements en haut des escaliers non plus n'annonçaient rien de bon, mais Reese courrait vite et se fichait bien de savoir si son nouveau copain aussi. « Non seulement tu peux aller te faire foutre. » D'abord. Sens des priorités. L'insulter, implaccable. Il ne méritait que ça.

« Mais en plus tu vas me filer ton sac pour le dédommagement. » Le préjudice avait besoin d'être compensé. Elle n'était pas une avocate talentueuse pour rien. Elle avait d'ailleurs estimait le cout de son offense à son sac à dos, et possiblement son arme pour le coup. Elle pourrait même lui laisser son fusil à pompe, vide, si ça lui chantait, pendant qu'elle se barrait à dos de licornes avec un chargeur plein.

« Et plus vite que ça. » Appuya-t-elle froidement en le menaçant toujours d'un canon noir et d'un regard tout aussi noir. Avant d'ajouter, en guise de ponctuation d'une voix délicieuse et douce : « Connard va. »



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  EmptyVen 31 Mar 2017 - 11:37
Non mais il croyait rêver. Elle était sérieuse cette grognasse ? Qu’est-ce qu’il avait fait pour mériter de tomber sur cette folle furieuse ? La première personne qu’il croisait en ville, ça devait être elle. Cette espèce de furie brune. Bon, peut-être que participer au meurtre d’un groupe de civils était un bon argument pour mériter ça. Mais il avait clairement autre chose à foutre que s’occuper d’elle. Les grognements au-dessus se faisaient de plus en plus pressants.

- Mais tu vas la fermer ta grande gueule putain ?!

Mais c’était une immense blague ! Il y avait des caméras cachées, ce n’était pas possible autrement. Qui pouvait être assez con pour hurler comment ça avec des rôdeurs juste à côté ? Ah bah il avait la réponse. Elle était juste devant lui. Une petite brune complètement barge. Elle avait bientôt fini son cirque oui ? Elle allait attirer toute la putain de ville sur eux. C’était une blague, forcément, une blague.

Et la suite fit rire le militaire. Mais vraiment. Il éclata d’un rire. Un rire mauvais et glaçant. Rien à voir avec les rires qu’on pouvait avoir entre amis autour d’un bon verre. Elle était gonflée celle-là.

- Non mais tu te prends pour qui ma vieille ?

Cette grognasse avait vraiment cru qu’il allait lui céder son sac bien gentiment sans rien dire. Elle était définitivement folle à lier. Il était hors de question pour lui de lui donner son sac. Il y avait tout son équipement au complet. Même en rêve, elle ne l’aurait jamais. Jamais. Elle ne savait clairement pas sur qui elle était tombée. Mais concrètement, Peter était borné. Très borné. Si elle voulait jouer à ça, très bien, ils seraient deux.

Maintenant, la folle-dingue le menaçait carrément. Elle venait d’atteindre une limite, et il comptait bien lui faire regretter. Il voulait bien être gentil, mais il y avait des limites.
Le visage impassible mais ferme, le Sergent des Marines prononça les mots qui allaient suivre très calmement mais avec le plus sérieux. Il y avait quelque chose de presque professionnel.

- Tire-moi dessus. Mais je te préviens, si tu me loupes, moi ce ne sera pas le cas.

Ce n’était pas une menace à proprement parler, mais un constat. Un constat froid et simple. La M4 toujours pointée sur la jeune femme, il n’hésiterait pas à la descendre. De plus, elle aurait pu le faire sans avoir à demander « gentiment » donc il commençait à se demander si elle avait ce qu’il fallait dans le ventre pour ça. Peter observa le fusil à pompe. A cette distance, ses chances de survie été très faible. Avec un peu de chances, comme il était prêt à réagir, et si elle ne savait pas très bien viser, il pourrait peut-être éviter trop de dommages. Oui, non. C’était presque impossible. Mais au moins, il pourrait répliquer juste avant de lâcher son dernier souffle puisqu’il avait le doigt sur la gâchette. Et ils s’entretueraient tous les deux dans les niveaux inférieurs de ce magasin. Super comme fin.

- Je te conseille vraiment de ne pas me louper, parce que sinon je vais te foutre le canon de ton fusil là où je pense.

Ça, c’était une menace. Le militaire n’en démordait pas. Il espérait tout de même qu’elle se rende compte qu’il était très sérieux et qu’elle abandonne l’idée. Borné et téméraire, cela ne faisait pas bon ménage. Dommage pour elle. Il ne bougerait pas de ses positions. C’était mort.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3387
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  EmptyDim 9 Avr 2017 - 12:16
Ha-llu-ci-nant. Même avec un canon (certes, vide) sous le nez, il y en avait encore pour l'ouvrir. Pour le coup, Reese resta plutôt étonnée de voir que l'instinct de survie n'était vraisemblablement pas une nécessité pour tout le monde. Qu'il y en avait, désespéré et suicidaire, qui se moquait bien de poursuivre dans ce monde. Ça se respectait ! Tous n'étaient pas bati pour l'apocalypse. Tous ne tiraient pas avantage d'une situation. Rare était les gens comme elle qui parvenaient à vraiment s'adapter. Et elle en voulait pour preuve le nombre impressionnant de rôdeurs qui arpentaient Seattle.

« Je vois... » Soupira la brune sans le quitter du regard. Si la colère dans sa voix s'était doucement tassée, il n'en était rien de son envie de le tabasser à coup de poireaux moisis. Sauf que du coup, Reese eut un rire qui n'augura rien de bon pour sa poire.

Le braquant toujours, elle recula d'un pas, un pas seulement en restant les yeux rivés sur lui. Soit il était fou, soit complètement con, soit les deux ce qui n'étaient pas à son avantage pour le coup. Mais puisqu'il l'avait grandement contrarié, elle décida qu'il méritait tout de même une petite punition. On ne lui parlait pas comme ça impunément. On ne la mettait pas dans la merde sans récolter un retour de baton digne d'elle. Fondamentalement, Reese n'était pas gentille. Elle faisait juste ce qui était nécessaire pour ne pas devenir totalement dingue.

Les derniers événements traversés l'avaient néanmoins assez profondément et durablement changés. Elle n'avait pas l'intention d'être douce, compatissante, compréhensive, à l'écoute des malheurs des autres. Certains, comme Holly, avait parfaitement compris comment la prendre, et comment réagir pour obtenir son aide. Ce crétin consanguin fini à la pisse en face de lui, c'était tout le contraire. Il voulait se la jouer plus borné qu'elle, alors, soit. Ça avait des conséquences. Il n'avait peut-être pas signé pour ça, effectivement. Mais elle n'avait pas signé pour se retrouver coincé dans un centre commercial avec une horde et un abruti.

« Je vais me souvenir de toi. » Expliqua-t-elle en reculant encore d'un pas.

La salle où ils se trouvaient était comme un entrepôt réduit où on stockait le surplus de matériel. Rien de fondamentalement utile, malheureusement, à part si elle comptait le frapper à l'aide des chaises repliées contre l'un des murs. Se reculant pour se rendre par où elle était rentrée pour le surprendre, et dont elle était encore la seule à connaître la route, Reese s'enfonça progressivement plus dans la pénombre d'où elle venait, avec un grand sourire. Et elle le braquait dans le but évident de lui faire comprendre qu'il n'avait pas intérêt à la suivre.

« J'espère que ton chargeur sera assez plein pour gérer ton merdier. » lui souffla Reese avec un sourire taquin, venant appuyer sa déclaration d'un clin d'oeil complice.

Parce qu'elle se reculait, sachant pertinemment où elle allait pour fuir, mais elle savait que là où venait le zig, l'enfer attendait. D'ailleurs, les grognements se firent plus pressants encore, plus proche, signe qu'il était grand temps de décamper rapidement.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Abort mission ! I repeat, abort mission !    Abort mission ! I repeat, abort mission !  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Abort mission ! I repeat, abort mission ! -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: