The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-20%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez
- Can't take my eyes of you -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  EmptyLun 27 Mar 2017 - 15:49

Le silence s'était fait dans la maison depuis le départ d'Hadley et Noah pour un ravitaillement. Après avoir discuté quelques temps avec Holly, la jeune femme avait fini par remonter s'enfermer dans sa chambre. Insérant les piles neuves qu'elle avait trouvé pour son baladeur, souriant en constant que le lecteur se mettait en marche, lançant sa playlist de morceau favoris. Une bonne chose de faite.
En silence, elle s'était plongée dans son monde en enfilant ses écouteurs, venant récupérer la m4 déchargée pour procéder à son moment de paix de la journée: démonter et nettoyer avec parcimonie l'arme à feu histoire d'éviter qu'elle ne s'enraye dans une situation de crise. Et c'est ce qui était agréable avec cette nouvelle demeure. Chacun possédait un semblant de chambre, et si la sienne était la plus petite, elle appréciait de pouvoir se retrouver seule pour vaquer à ses occupations sans être forcée de faire salon commun comme ils avaient dû faire par le passé dans l'appartement des Rhodes, ou le bateau.

L'avantage, c'est que désormais Holly se portait nettement mieux. Et depuis leur installation, un bon coup de ménage avait presque permis de rendre la maison comme neuve, en dehors de la décoration défraîchie et des quelques posters de stars figés qui subsistaient dans cette chambre d'adolescente visiblement fan de série B.

Les gestes étaient lents et contrôlés, alors qu'elle se rappelait avec mélancolie ces après midi passées dans le jardin en compagnie de cousine Lulu qui ne cessait de lui donner des conseils pour tenir une arme au meilleur de sa forme le plus longtemps possible. Ca, la vieille avait bossé dur pour lui inculquer ces conseils qui résonnaient presque comme un mantra dans son esprit.
Elle en était tellement concentrée, qu'elle n'avait même pas entendu les coups donnés à sa porte fermée, bercée par la voix de Frankie Valli alors que ses gestes se faisaient automatiques. Ce fût le troisième coup qui la sortit de son travail alors qu'elle relevait la tête, ramenant les mèches blondes qui tombaient de son chignon derrière son oreille.
Soupirant doucement, elle avait finalement retiré ses écouteurs pour venir ouvrir la porte, n'appréciant pas vraiment la silhouette qu'elle découvrit dans l'entrebâillement.
Si Steven lui avait sauvé la mise en la ramenant de force avec lui, ce n'était pas pour autant qu'elle appréciait la cohabitation à ses côtés. Trop rancunière, alors que son simple regard la renvoyait à leur dernière discussion qui avait abouti sur une rupture des plus douloureuses.

Et si, elle n'avait aucun problème avec Hadley et Holly, il était bien rare qu'elle ne réussisse à lui adresser la parole plus de cinq minute, quand le besoin s'en faisait sentir. Or, la maintenant, le besoin n'y était pas.
Se contentant de lui lancer un regard noir, la blonde finit par refermer la porte tout juste quelques secondes après l'avoir ouverte. Techniquement, le message était clair, et le brun n'aurait pas à insister puisqu'elle était clairement fermée à toute discussion.
Enfin... Techniquement.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  EmptyLun 27 Mar 2017 - 21:52
La journée s'était passée dans un silence que Steven trouvait bien confortable. Quelques heures au calme, passées à bosser sur ce qui devait être fait. La maison leur offrait déjà le confort et une bonne surveillance des lieux, et petit à petit, à force de travailler et d'innover, voire improviser.. elle commençait à leur assurer une certaine sécurité. Ce qui n'était pas déplaisant au final, pour eux qui avaient passé tant de temps sur les routes. Sa hache près de lui, il tapa du marteau sur des morceaux de bois, des clous, des bouts de métal pour terminer une petite structure. Il ne le fit pas sans marquer le rythme de quelques bons vieux morceaux qu'il.. écoutait dans sa tête, à défaut de mieux.

Une clope au bec, qu'il jugeait bien méritée, il passa ensuite le temps en nettoyant sa moto. Sa vieille bécane, sa précieuse Sleipnir, elle qu'il fut si heureux de retrouver enfin. Elle roulait encore très bien, après tout dans les mains d'un mécanicien comme lui, il ne pouvait en être autrement. Trouver les pièces, l'essence et le temps de rouler n'était pas simple en plein apocalypse, mais rien ni personne ne pouvait empêcher Fen' de le faire. C'était.. primordial.

Mais quelque chose l'inquiétait. Hadley était partie avec Noah, et alors que le soir s'annonçait, elle n'était toujours pas rentrée. Ce n'était pas normal. Si au début il n'y pensait pas trop, il avait fini par vraiment se prendre la tête. Il tournait en rond, grondait dans son coin en cherchant quelque chose à faire pour s'occuper l'esprit. En vain. Rien n'arrivait à le faire tenir en place. Lecture, mécanique, travail.. Il n'avait que l'absence de sa soeur en tête.

Ainsi, aux alentours de 17 heure, il se décida enfin. Il allait prendre Penny sous le bras, et sortir, pour partir à leur recherche. Mais ça, c'était pas gagné, et il le savait. S'il n'y avait plus vraiment eu de clash dans l'ancien couple, Fen' savait très bien ce qui se passait quand il se retrouvait seul avec elle. Surtout quand il se pointait comme ça, sans prévenir, alors qu'elle était occupée à autre chose.

Ainsi il se retrouva devant la porte de sa chambre. Il frappa une première fois, sans réponse. Il l'appela, dans le vent. Il recommença.. et au bout de la troisième fois, elle vint enfin lui ouvrir. Il haussa un sourcil et lui adressa un sourire dont il avait le secret, ce sourire qu'il pensait irrésistible.

" Hey, Penny. Ecoute je.. "

Et elle lui claqua la porte au nez. Il en ferma les yeux et en plissa les lèvres, effaçant presque son sourire pour laisser place à une grimace pas très glorieuse. C'était prévisible. Il savait qu'elle ferait ça. Mais il n'abandonna pas l'idée. Il ne s'agissait pas d'eux, de leur histoire, et certainement pas d'une prise de tête à venir. Il fallait faire quelque chose pour Hadley, parce que.. ce n'était vraiment pas normal.

" Penny, ouvre. J'viens pas te faire chier. C'est important. "

Il frappa de nouveau, en vain encore. La porte restait close, comme si c'était bien fait pour sa gueule. Il resta quelques secondes planté là, la main posée sur la porte, à soupirer, agiter le nez, froncer les sourcils et s'inquiéter toujours plus pour sa frangine.

" S'il te plais.. Ouvre. "

Il tenta une dernière fois. Et si elle ne venait pas lui ouvrir, alors il allait partir seul. Il ne voulait pas perdre plus de temps. Il était hors de question d'attendre, et encore moins de passer la nuit comme ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  EmptyMar 28 Mar 2017 - 16:32

Il lui avait semblé que Fen avait tenté un semblant de discussion au moment ou elle avait refermé la porte sèchement. Si en plus, il se l'était prise dans le nez, c'était un bonus. Ca aurait dû suffire à lui faire passer le message, mais NON. Il insistait en plus. Quelque chose d'important. Bras croisés contre sa poitrine, elle avait froncé les sourcils, contrariée de la venue de Steven dans ses pattes au moment ou elle avait aspiré à un semblant de paix. Son silence fût la seule réponse que le biker reçut, alors qu'il tentait une nouvelle fois de l'appeler. Son coeur se serra en se rappelant de l'époque ou tout allait pour le mieux entre eux, avant de se rappeler les raisons pour lesquelles justement, cette époque appartenait au passé. Et si l'image de la dinde qui avait été sa maîtresse lui donna envie d'ouvrir la porte pour lui coller une gifle magistrale "en souvenir du bon vieux temps", elle s'en abstint sagement, se forçant à réfléchir.

Steven ne venait jamais insister de la sorte avec elle, pour juste tenter de la reconquérir. Si on pouvait appeler ça comme ça, du moins. Il devait y avoir autre chose, et les accents de sincérité dans sa voix commençaient sérieusement à la faire douter. Steven n'était pas seulement là pour lui ruiner ses journées, par moment il pouvait s'avérer intelligent, inquiet, ou même bon défenseur en cas d'attaque de Yankee.
Alors, elle ouvrit. Lentement, sans se départir de son regard noir qu'elle lui lança dès l'instant ou son regard croisa le sien.

Quoi ?

Ce serait bien le seul mot qu'il parviendrait à lui arracher, avant qu'elle ne précise pour la forme.

Tu as très exactement dix secondes. Après, je referme.

En général, leurs discussions ne dépassaient jamais la centaine de mot dans la journée. Visiblement, elle avait encore de la marge avant d'atteindre son quota hebdomadaire...
Et comme Steven semblait visiblement chercher à prendre son temps pour répondre à une question pourtant simple bien que légèrement agressive, elle rajouta encore.

Dix... Neuf...

Peut-être que ce décompte allait lui mettre un petit coup de pression après tout.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  EmptyMer 29 Mar 2017 - 23:33
Rien n'était simple entre Fen' et Penny. Si c'était le cas désormais, c'était uniquement de sa faute. Et ça il le savait très bien. Repenti ? Oh il l'était déjà, depuis bien longtemps. Depuis le jour où Penny lui claqua la porte, pour laisser suivre le silence, quand elle découvrit qu'il s'endormait parfois dans d'autres bras. Cette erreur, inspirée par sa nature de séducteur, le fit souffrir autant qu'elle sans doutes. Combien de fois s'était-il gratifié du titre de gros connard dans ses pensées ? Il n'en savait rien. Il ne comptait plus. Car il se le disait encore, plus même, après qu'elle claqua la porte une seconde fois. Car il était incapable de montrer l'étendue de ses sentiments à celle qu'il aimait réellement.

Ils avaient tenté de recoller les morceaux. En vain. Steven n'arrivait simplement pas à être à la hauteur. Il était froid, distant, sauf pour leurs nuits où il arrivait enfin à exprimer quelque chose. Mais elle ne comprenait pas, et pour cause.. elle pensait sans doute que seul son corps intéressait le motard. C'était tellement faux, à tel point qu'il en avait mal. Steven n'avait plus commis la même erreur, il en avait fait d'autres. Et briser le coeur d'une femme par deux fois a de grandes conséquences.

Conséquences qu'il subissait encore ce jour là, devant la porte close de son ex, qui avait bien du mal à répondre aux appels du loup. L'homme eut à insister, l'appelant d'une voix troublée pour qu'elle daigne lui ouvrir la porte et lui laisser dix secondes pour expliquer la raison de sa venue. Elle commençait déjà à compter, ce qui le laissait dans l'incapacité de répondre. Il était comme pétrifié devant elle, devant son jugement, devant les éclats brisés de leur relation.

" Hadley.. ", parvint-il tout de même à dire en la regardant droit dans les yeux. Un seul mot, un seul nom, celui de sa soeur et de l'amie de Penny. Elle était ce qui les unifiait encore, et elle n'était pas là. Penny s'arrêta de compter, sans doutes devant la preuve que Fen' ne venait pas l'emmerder pour rien.

" Hadley n'est pas encore rentrée. Il se fait tard. Ce n'est pas normal Penny.. "

Il énonçait l'évidence même, celle qui était assez forte pour le faire stresser comme rarement. Dans ses yeux, c'était toute l'inquiétude qu'il ressentait qui se reflétait. La belle pouvait y lire la crainte de la séparation, comme ce jour où ils tentèrent de traverser le pont. Il ne voulait pas que cela arrive encore. C'était impensable, impossible..

" On ne peut pas rester là. Il faut sortir et essayer de la retrouver. Elle et coco ne devaient pas aller loin.. C'est pas normal, j'te le dis. Pas normal. "

Coco, c'était ce gland de Noah. Ce jeune type qui n'avait pas encore gagné la confiance du mâle Alpha. Même s'il s'était montré utile et dévoué, Steven avait vraiment du mal à l'apprécier et s'il acceptait que ce gamin accompagne sa soeur en sortie, il ne le considérait aucunement comme une protection digne pour elle.
Fen' soupira encore, ouvrant les bras comme s'il voulait présenter toute l'étendue de la merde que représentait cette foutue situation.

" Je vais sortir. Et.. je voulais que tu m'accompagnes. J'te demande pas un rendez-vous, j'te demande même pas d'être sympa avec moi, juste de m'accompagner. A deux, on la retrouvera. "

D'ordinaire, il tentait toujours de prendre la température, de glisser une petite dose de drague cachée derrière son humour, mais là il n'en était rien. Dans ce qu'il venait de dire, il s'était ouvert à elle, comme il n'avait pas l'habitude de le faire.
Sans baisser les yeux, il la regarda, attendant sa décision.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  EmptyJeu 30 Mar 2017 - 19:33

Hadley. Pour le coup, Steven avait piqué sa curiosité alors qu'elle fronçait légèrement les sourcils, ne se départissant pas de son regard acéré pour autant.
Elle n'était pas rentrée, et ce n'était pas normal.

Mais... Elle est avec Noah, et le soleil n'est pas encore couché. fit-elle remarquer en essayant de rassurer un minimum l'homme qui la dépassait de deux bonnes têtes. Si ça se trouve elle est sur la route du retour. Vu le regard que lui lançait Steven, il était sceptique. Coco. Bah évidemment. Tout ça parce qu'elle était avec Noah, et que monsieur muscle avait décrété ne pas aimer ce pauvre grosse. Et quoi ? T'imagine pas que Noah va essayer de la violer dans un coin, elle sait se démerder ta soeur !

Mais non. Il n'en démordait pas, et l'inquiétude teintait ses yeux. Silencieuse, elle avait écouté le reste de son argumentation en soupirant, s'adossant au chambranle de la porte alors qu'il recommençait son speech. Il ne lui demandait pas de rencard (manquerait plus que ça) ni d'être sympa, (encore MOINS), mais au moins de venir avec lui pour aller sur leurs traces.
Oui, ils n'étaient pas partis si loin. Mais en y repensant... Oliver avait été fauché par une balle pour une banale sortie ravitaillement, alors qu'ils connaissaient bien le coin à l'époque. Et elle n'avait pas encore oublié cette fameuse nuit à rester immobile dans un coin de peut d'être trouvée par ses agresseurs, nuit qui venait encore la hanter dans ses rêves sans qu'elle n'ait daigné en parler à qui que ce soit.
Et il était là. Toujours. A la regarder avec des yeux presques suppliants qui l'auraient faite fondre à l'époque. Soupirant de nouveau en fermant les yeux, elle s'était apprêtée à lui dire un non qui ne tolérerait pas de refus, avant de s'imaginer une vie sans Hadley. Ca, ce n'était pas possible. Et si la brune était vraiment en danger et qu'elle le prenait à la légère, elle ne se le pardonnerait jamais.

Tu me fatigues, Steven.

Lui tournant le dos, elle était finalement retournée dans sa chambre, récupérant sa veste en jean et la m4 qu'elle glissa à son épaule, récupérant son stetson qu'elle enfila d'un mouvement fluide.

On y va. Et j'te préviens. De l'index, elle était venue appuyer sur le torse du biker, rajoutant d'un air mauvais. C'est pas un rencard, ni une sortie en souvenir du bon vieux temps. Une seule tentative de drague, j'te frappe. Et si ta soeur et Noah sont en excellentes santé, et qu'il ne s'est strictement rien passé, tu arrête de faire chier ce gosse. Il va s'taper 30 ans de psychanalyse à force que tu lui colle au cul. Pigé ?

Elle n'était peut-être pas la femme la plus flippante du monde. Mais au moins, les règles étaient posées, et Steven saurait à quoi s'attendre.

Préviens ta mère, moi j't'attends dans la voiture.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  EmptyDim 16 Avr 2017 - 19:16
Au fil des arguments, le temps passait, et à l'inquiétude venait se mêler l'impatience. Pour une fois dans sa vie, Steven n'était pas devant Penny pour tenter une approche. L'évolution de leur relation à la suite de cette discussion.. et possible sortie, pour être honnête, il s'en foutait. Il était là pour une bonne raison : Sa soeur n'était pas rentrée, ce n'était pas normal, il avait un mauvais pressentiment et un loup fait toujours confiance à son instinct. Peut-être qu'au delà du tracas, la blonde put-elle lire au fond de lui la rage et la hargne, celle qui l'animait quand il était question de défendre sa meute.

Ainsi, à force de regards insistants et de phrases de plus de sept mots - ce qui, pour Steven, est véritablement hors du commun -, il parvint à la convaincre. Quand elle accepta de l'accompagner, après avoir posé ses conditions et signé le tout d'un index que Fen' prenait très au sérieux, il laissa son visage dur et fermé.. afficher un sourire. Au delà de leurs problèmes, de leur histoire, ils pouvaient encore s'allier pour faire quelque chose.

" Merci Penny. "

Voilà les seuls mots qu'il s'autorisa à prononcer. Au fond de lui, l'envie d'en dire plus ne manquait pas, mais il ne voulait pas faillir à sa réputation : Il était un homme de parole. Pas de flirt, pas de drague, et donc pas de compliments, et surtout pas de sentiments affichés. Enfin, ça, c'était sans compter sur son regard, qui le trahissait bien trop souvent à son goût.

" Ok. ", répondit-il aux ordres de la blonde. Il était même prêt à foutre la paix à Noah si tout allait bien. Sans plaisanter ! Il était honnête pour le coup. Mais s'il avait fait de la merde, alors.. le pauvre allait passer un sale moment.
Il partit ainsi prévenir Holly, juste avant de récupérer sa hache. Il n'était pas question de sortir les mains vides, n'est ce pas ? Quelques instants plus tard, Steven retrouva Penny dans la voiture. Il avait déposé l'arme à l'arrière du véhicule, la lame toujours gardée sous l'épaisse couche de cuir qui la protégeait , et surtout protégeait son porteur.

" J'aime pas ça.. ", lança-t-il à Penny, la regardant longuement avant de démarrer le moteur. Vraiment, cette histoire puait la merde. Et la merde, à force de fouiller dedans, Steven savait parfaitement ce que c'était.
Le véhicule s'engagea sur la route. Oh, pour le coup, il aurait vraiment préféré sortir la moto mais.. était-ce une bonne idée, de faire tant de boucan en restant si proche de leur demeure ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can't take my eyes of you    Can't take my eyes of you  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Can't take my eyes of you -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: