The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- "Hiding", what a good idea ! -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 590
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Mer 21 Juin 2017 - 14:13

La réponse de Kerwan arracha un petit sourire au Mainois ; il aurait pu clairement lui reprocher d'être entré, mais il n'en fit rien, prenant également une part de cette responsabilité. À croire que ce n'était réellement pas un si mauvais type, d'autres survivants auraient pu réagir bien plus mal que cela. Au final, ç'aurait pu être pire pour l'un comme pour l'autre, il aurait suffit d'une étincelle, d'un geste mal interprété, et la situation aurait dégénéré avant même que l'un des deux ne puisse se justifier de quoi que ce soit. Aurait-ce été étonnant ? Pas vraiment, pas au vu de ce qu'était devenu le monde et les êtres humains. Si auparavant, se lier d'amitié avec ses pairs, trouver des ententes avec quiconque était chose aisée, c'était désormais tout l'inverse et tomber sur un survivant qui ne pensait pas qu'à piller ou s'en prendre à ses semblables relevait presque du miracle.

La situation était cependant toute autre pour l'instant, presque détendue, et le sourire de l'individu quand Nigel lui tendit son briquet prouva bien qu'il pouvait encore y avoir un peu de positif dans ce monde, quelques moment où la méfiance pouvait un peu être mise de côté. L'écrivain observait son vis-à-vis qui était revenu de la cuisine après avoir récupéré une casserole et des couverts, flattant par moment la tête de Marvin qui s'était définitivement calmé. Il ne doutait pas cependant du fait qu'au moindre problème, le canidé se remettrait sur ses gardes ; lui-même avait mis un certain temps à avoir un peu de sa confiance, il était évident que même s'il était sagement couché là, il réagirait si l'autre se remontrait trop menaçant.

Les premiers parfums de la nourriture qui commençait à chauffer arrivant jusqu'à lui, Nigel sentit son estomac vide se contracter douloureusement. Pourquoi fallait-il qu'il ait à chaque fois cette impression de ne rien avoir mangé depuis des jours ? Sans doute parce-que, parfois, c'était le cas, et que son corps refusait catégoriquement de s'habituer à cette diète forcée. Il ne pu retenir un soupire, lançant un rapide regard à Marvin qui venait de lever la tête en direction de Kerwan. Souvent, le Mainois se rendait compte qu'il avait eu de la chance de tomber sur un compagnon à quatre pattes comme lui alors que d'autres, retournés à l'état sauvage, n'auraient sans doute pas hésité à sauter à la gorge des Hommes pour avoir leur repas.

Le plus jeune des deux répondit alors à la question qui lui avait été posée, arrachant le Mainois à ses pensées. Il pouvait percevoir cette déception de ne trouver personne, la peine aussi d'avoir trop perdu et, d'une manière ou d'une autre, elles faisaient échos à ses propres sentiments ; une preuve de plus qu'au fond, ils étaient tous pareil, logés à la même enseigne, certains avaient simplement mis de côté leur conscience pour ne plus s'encombrer du poids des souvenirs et autres ressentis humains. Il avait alors hoché la tête d'un air grave, comprenant sans mal les dires de Kerwan. « Je n'ai pas croisé beaucoup de groupe non plus et à dire vrai, je les évite. » Un haussement d'épaule avait accompagné son ton relativement morne avant que ses lèvres ne s'étirent tout de même d'un sourire quand son vis-à-vis lui tendit l'assiette. Le remerciant rapidement, Nigel se leva et alla récupérer dans la cuisine une petite assiette, y déposant une partie de son repas pour poser le tout devant Marvin.

Cela fait, il se réinstalla dans le fauteuil, prenant à son tour une première bouchée de nourriture. « Bon appétit ! Et merci encore. » Un nouveau sourire avant que le silence ne redevienne roi l'espace de quelques secondes ; un silence agrémenté des râles des errants au dehors mais ceux-ci étaient devenus avec le temps tellement habituels qu'ils faisaient désormais presque parti du décors. Relevant la tête vers son compagnon improvisé du jour, le Mainois reprit la parole. « Je comprends tes réticences concernant la vie en groupe. Moi-même je suis trop tombé sur les mauvais types pour me faire à une vie entouré d'inconnus. » Certes, ces ''inconnus'' pourraient devenir des alliés fiables et dignes de confiance, mais avaient-ils seulement encore le temps de s'accorder de tels moments de doute ? Et à quoi bon créer des liens, s'attacher à des personnes, pour qu'ensuite tout tombe en ruine ? Nigel avait perdu Hannah, c'était déjà bien suffisant. « Bien sûr, la solitude est assez pesante, mais j'imagine que c'est pareil pour tout le monde... j'ai la chance d'avoir Marvin, ça m'aide à me persuader que je ne suis pas complètement fou quand je parle seul. » Un petit rire s'était échappé de ses lèvres alors qu'il avait secoué la tête comme s'il se moquait de sa propre personne. Il le savait, qu'il n'était pas obligé de raconter cela à Kerwan, et probablement même que l'homme s'en fichait, mais Herring avait toujours été relativement bavard et sociable, alors maintenant que l'individu en face ne semblait plus être une menace directe, il pouvait bien se dérider un peu.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 489
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Jeu 29 Juin 2017 - 15:55
"Hiding", what a good idea ! × ft. Nigel & Kerwan

Alors que l'odeur de la nourriture emplissait la pièce dans laquelle se trouvaient les deux hommes et le chien, Kerwan faisait attention concernant la cuisson de sa boîte de conserve, afin d'éviter de ne trop la faire cuire et ainsi que cela ne soit plus agréable en bouche. Depuis cette apocalypse, il ne faisait que très rarement la "cuisine"; et ainsi la probabilité de faire foirer ses cuissons était bien plus élever que de la réussir. Alors, il était concentré, mais essayait quand même d'être attentif et de pouvoir converser un minimum avec l'autre individu assis dans la pièce. Sans gêne, Kerwan lui expliqua comme quoi il n'avait pas rencontré beaucoup de monde, mais il préférait aussi éviter d'intégrer un groupe. Non pas que Kerwan était associable, mais plutôt que se plier dans un endroit où il fallait suivre des règles, devoir s'adapter à des inconnus, manger et dormir avec des gens que l'on ne connait pas et avec qui l'ambiance n'est pas au top, ce n'était pas la chose à plus agréable. Alors Kerwan préférait rester seul, jusqu'à trouver une personne, ou deux, qui voudraient bien de ses blagues de merde, de son corps amaigri par le temps qui ne demandait qu'à manger en permanence, avide de force. Et Nigel semblait être un peu comme lui : une âme solitaire.
Puis, Kerwan tendit une assiette correctement partagée de nourriture au plus vieux, un grand sourire sur ses lèvres. Il prit sans plus tarder son assiette, et commença à prendre plusieurs bouchées. Il se brûla tout l'intérieur de sa cavité buccale et de sa gorge tant sa nourriture était chaude, mais le fait de savoir qu'il était en train de manger lui faisait du bien. Néanmoins, il venait de perdre momentanément ses papilles gustatives à cause de la chaleur que dégageait la nourriture et, comme un enfant, il se mis à souffler sur son assiette. La fumée qui se dégageait de celle-ci se mouvait en une courbe blanche. Tout en soufflant sur sa nourriture, Kerwan levait par moment les yeux vers son compagnon temporaire, l'écoutant attentivement. Ses dernières paroles le firent sourire.

- Dans ces cas-là, moi j'ai fini par devenir fou à force de parler tout seul.

Il se mit alors à rire un peu, doucement. Mais, son rire cessa assez vite et il haussa les épaules en un soupir. Le silence retomba bien vite dans la pièce, et Kerwan put enfin attaquer convenablement son repas. Dehors, les rôdeurs continuaient à faire un bordel monstre, entre grognement, ceux qui fonçaient n'importe où, ceux qui frappaient sur tout ce qu'ils rencontraient, et cetera.
Il mangeait en silence, tout comme Nigel et son chien. Qu'il était bon de se remplir la panse dans un silence plutôt agréable. L'atmosphère était détendue. Et finalement, lorsque Kerwan termina son assiette -c'est-à-dire assez rapidement-, il amena le tout dans la cuisine avant de revenir au salon. Il se remit sur le canapé, s'y affalant.

- Ca fait du bien de pouvoir bouffer ! A force, je pense que je n'aurais pas hésité à sauter sur tout ce qui bouge.

Disait-il en regardant le chien du plus vieux, avant de rire. Il souffla un peu en tapotant son ventre maigre. Il regardait Nigel et son chien manger plus ou moins à leur faim,, et Kerwan était content de partager son repas avec quelqu'un.

- Tu faisais quoi dans le coin, avant que cette horde n'arrive ?

code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 590
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Jeu 6 Juil 2017 - 18:20

Ne se rendant même pas compte du fin sourire qui avait étiré ses lèvres quand le brun en face se brûla à cause de son met trop chaud, Nigel reporta son attention sur sa propre assiette fumante. Il était presque bizarre depuis tout ce temps de retrouver une certaine normalité, partager un repas avec quelqu'un sans trop se soucier de s'il n'essayerait pas de vous tuer après la première bouchée ou pire, s'il n'avait pas directement mis un quelconque poison dans l'assiette. Bien sûr, le terme de ''normalité'' n'avait plus grand chose de ce qu'il avait avant ce cauchemar, mais se nourrir de l'illusion qu'une situation était ''mieux'' qu'une autre était un luxe que le Mainois aimait parfois se permettre, à ses risques et périls.

Les paroles de Kerwan lui arrachèrent un nouveau sourire. Bien sûr, il n'y avait rien de drôle quant au fait de se retrouver à parler seul, mais ils étaient tous plus ou moins dans le même bateau, ils étaient tous passés par des stades où la folie ne devait plus être si loin. Mais si son vis-à-vis était parvenu à se calmer et même converser de la sorte, c'était qu'il n'était aussi fou qu'il l'avançait ; au moins, il s'adressait à l'écrivain, et pas à un quelconque souvenir qu'il pensait voir. Laissant le silence s'installer, Nigel s'attaqua à son tour à son repas, profitant de chaque bouchée avec cette sale impression qu'il n'avait pas mangé depuis des lustres ; et surtout le sentiment désagréable qu'il avait encore plus faim à chaque fois. Au fond, ils en étaient réduits au même état que les errants : tiraillés par une faim qu'ils ne parvenaient que rarement à assouvir, quand la chance leur souriait, quoi que le terme même de ''chance'' était devenu relativement flou.

Prenant son temps, Nigel n'en n'était qu'à la moitié de son assiette lorsque l'autre se releva pour aller déposer la sienne dans la cuisine avant de revenir en lançant une remarque à l'adresse de Marvin. Remarque qui fit secouer la tête de l'écrivain qui se mit également à rire un peu. « J'imagine qu'on est tous pareils, lui-même serait sans doute devenu sauvage si je ne l'avais pas recueilli. » Une vérité dont il s'était déjà rendu compte en apercevant quelques fois d'autres chiens bien moins amicaux que le bouvier. Après tout, si l'instinct de survie des Hommes était grand, celui des animaux l'était tout autant, si ce n'était plus, et la plupart n'hésitaient pas à s'en prendre aux vivants pour s'octroyer le droit de vivre un jour de plus. Mais si on suivait clairement le cheminement de Kerwan, la conclusion arriverait vite que les vivants finiraient par devenir des proies les uns pour les autres... Faisant un peu la moue, le Mainois secoua une nouvelle fois la tête à cette pensée, reprenant une bouchée de son repas ; mieux valait ne pas trop penser à cette éventualité, les dangers étaient déjà suffisamment grands sans ajouter le risque de cannibalisme trop répandu.

A la question de son vis-à-vis, le trentenaire reporta un court instant son attention sur le mur derrière lequel s'était sans doute agglutiné une bonne masse de rôdeurs avant de finalement regarder à nouveau l'homme. « Je viens d'arriver dans le coin, j'étais plus au Sud avant. » Soit, l'explication géographique de ce qu'il avait fait n'avait pas tant d'importance au fond, ou en tous cas, ça ne répondait pas exactement à la question de Kerwan. Soupirant en se laissant tomber contre le dossier du fauteuil, n'ayant d'un seul coup plus réellement d'appétit, le Mainois haussa les épaules. « J'ai perdu quelqu'un il y a quelques mois alors je remonte peu à peu vers le Nord dans l'espoir de la retrouver. » Pas de sourire, simplement un air las qui rendait son visage réellement morne malgré la faible lueur d'espoir qui animait encore son regard. Retrouverait-il Hannah un jour ? Il voulait se raccrocher à cette possibilité, parce-que sans cela, il n'aurait plus rien.

Se passant une main las sur le front, il se ravança un peu pour déposer son assiette au sol afin que le canidé puisse en profiter avant de se radosser dans le fauteuil, calant à nouveau ses yeux sombres dans ceux de son vis-à-vis. « Et toi ? Tu viens d'où comme ça ? » Peut-être que l'homme avait rencontré du monde, peut-être avait-il des informations sur sa sœur, il l'avait peut-être même croisée ; quoi qu'au vu de sa méfiance, il aurait tout aussi bien pu tourner les talons et poursuivre sa route, mais Nigel ne perdait rien à essayer d'en savoir d'avantage.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 489
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Lun 10 Juil 2017 - 16:16
"Hiding", what a good idea ! × ft. Nigel & Kerwan

Le repas était si bon, il semblait presque être une bénédiction de pouvoir se doter d'un bon repas chaud. Non pas de la haute gastronomie, mais au moins, un repas, un vrai. Kerwan passait un peu pour un fou en racontant à Nigel qu'il se parlait parfois à lui-même, mais l'autre ne lui dit rien. Cela avait dû être son cas, sans doute. Enfin, il fit une petite blague à l'autre homme en lui indiquant qu'il aurait presque pu dévorer le chien tant il avait faim. Au moins, l'autre homme le pris à la rigolade. Il parla alors de son chien, chien qu'il avait recueilli, à en croire ses paroles.

- Vraiment ? Je vois. Au moins, t'as de la chance d'avoir un compagnon de route. Moi, j'en cherche toujours un, ou une.

Il haussa les épaules et termina son assiette assez rapidement. Alors il alla la poser dans la cuisine avant de revenir au salon, se rasseyant à sa place qu'il avait au préalablement "chauffé". Il se rassit confortablement avant de croiser une jambe au-dessus de l'autre, les bras croisés.
Ainsi, il commença à questionner Nigel, concernant ce qu'il faisait dans les parages. Il écouta l'autre homme, attentif. Nigel semblait être à la recherche de quelqu'un. Beaucoup de personnes étaient à la recherche de famille et/ou de proche, mais c'était assez triste de savoir qu'il y aurait que très peu de chance pour retrouver ces personnes. Néanmoins, il fallait tout de même garder une once d'espoir.

- J'espère que tu la retrouveras, cette personne. Même si ça va être difficile sans moyen de communication.

Il haussa les épaules. Pour lui, il allait être très difficile de la retrouver. Du côté de Kerwan, il n'avait plus personne à attendre, à essayer de retrouver. Il préférait se savoir seul et avec tous les gens qu'il a côtoyé qui étaient décédés, mordus ou dévorés par les infectés. la question lui fut retourné, alors il ne tarda pas à y répondre.

- Moi ? Je viens aussi du sud, de Floride. En fait, j'ai entendu dire qu'il y avait un camp de réfugiés das la région, alors je suis venu. Sauf qu'en fait, il n'y a pas grand monde ici, ou alors je ne les ai pas vu encore. Quoiqu'il en soit, moi je reste ici, j'ai plus trop le choix de toute façon. Je ne verrais plus l'utilité de retourner chez moi, j'ai personne qui m'attend.

Il lâcha un petit soupir. C'est alors qu'il ne savait plus trop quoi faire, se sentant un peu idiot de ne pouvoir trop bouger et surtout pouvoir sortir de là.

- J'espère que t'as un jeu de cartes ou un truc pour qu'on puisse s'occuper, parce qu'on va se faire chier le temps que la horde passe. Je suis même prêt à faire le ménage s'il faut.

Il ne peut s'empêcher de rire un peu. Lui pourtant qui détestait le ménage, il voulait vraiment s'occuper, faire quelque chose; sinon il allait sinon finir par dépérir et péter un plomb.

code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 590
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Sam 29 Juil 2017 - 11:21

La réponse que lui servit Kerwan lui fit pincer les lèvres d'un air un peu contrarié alors qu'il hochait la tête. Au fond de lui, le Mainois savait pertinemment que ses chances de retrouver Hannah était comme trouver une aiguille dans une botte de foin, et encore, cela devait être plus simple, mais il voulait y croire, parce-que s'il ne pouvait plus se raccrocher à cet espoir, il n'y aurait plus de raison d'avancer. « Je sais » s'était-il contenté de répondre en soupirant. Déposant le reste de son repas au sol pour que Marvin puisse en profiter, il lui flatta quelques secondes la tête avant de reporter son attention sur son vis-à-vis. Il n'avait personne qui l'attendait et s'était fait une raison quant aux potentielles personnes qu'il avait perdu ; peut-être l'écrivain aurait-il dû en faire de même, sans doute, mais il n'était pas encore prêt pour cela, c'était trop tôt. Hochant une nouvelle fois la tête, il se réinstalla confortablement dans le fauteuil. « Beaucoup de camps sont tombés. Celui dans lequel nous étions au début a été submergé par les errants. » Pourquoi lui racontait-il cela au juste ? Il n'en savait rien. « Qu'importe. » Tout cela semblait si loin à présent, peut-être même que tous les survivants auparavant au stade étaient désormais morts ou rôdaient également dans les rues, alors à quoi bon ressasser cet épisode ?

À la question de son cadet il ne pu s'empêcher de sourire légèrement. « Je n'ai rien malheureusement, mais on va chercher, il doit bien y avoir quelque chose ici qui nous permettra de passer le temps. » Sur ces mots, l'écrivain s'était levé, emportant au passage l'assiette d'apparence propre pour la déposer dans l'évier de la cuisine ; aucun d'eux ne ferait la vaisselle, il le savait, mais ce n'était pas une raison pour laisser traîner des restes dans le salon qu'ils avaient investi. Fouillant dans les meubles, il trouva en effet un jeu de cartes dans un tiroir, se rapprochant à nouveau de son compagnon improvisé en agitant sa trouvaille. « Il semblerait que nous ayons un peu de chance. » Une maigre chance, et jouer aux cartes ne l'enchantait pas tant que cela, mais ce serait toujours mieux que de regarder l'homme dans le blanc des yeux à attendre que le temps passe.

Les deux hommes s'étaient donc attelés à jouer aux cartes, alternant différents jeux afin de parer au mieux à l'ennui qui menaçait grandement. Peu à peu, la méfiance avait laissé place à une certaine résignation : ils n'avaient d'autre choix que de cohabiter et, en ce fait, autant essayer de rendre la situation la plus appréciable possible. Après une heure, le trentenaire avait jeté un regard au canidé paisiblement endormi à ses pieds. Il n'eut pas besoin de poser une quelconque question pour se rendre à l'évidence qu'eux deux aussi avaient les traits tirés et que quelques heures de sommeil ne leur ferait pas de mal. « Tu veux dormir un peu ? Je prends le premier tour de garde. » Adressant un sourire las à Kerwan, il osait espérer que l'autre ne craignait plus qu'il risque de le tuer dans son sommeil ; quoi qu'il n'était pas certain qu'avec les râles toujours aussi insistants à l'extérieur, il parviendrait à dormir convenablement.

Son plan fut au même temps réduit en cendres. Les gonds de la porte d'entrée grincèrent un peu plus fort, jusqu'à complètement céder, laissant entrer dans la bâtisse une marée d'errants qui s'étalèrent dans l'entrée. Trop, il y en avait bien trop pour qu'ils ne puissent prendre le dessus. Les yeux écarquillés sous la surprise, Nigel se leva en trombe, attrapant ses affaires tout en sifflant le bouvier désormais à nouveau alerte. « Le repos ne sera pas pour tout de suite apparemment. » Une remarque pleine de nervosité, totalement inutile, mais pas fausse pour autant. « Le garage ! » avait-il lancé en désignant la porte concernée. L'étage aurait peut-être été une option acceptable mais nettement moins sécurisée, ils se seraient retrouvés coincés comme des rats. Au moins dans le garage la porte de sortie était déjà bloquée, c'était mieux que rien. S'y dirigeant en s'assurant que l'homme le suivait bien, le brun ne jeta qu'un rapide coup d’œil aux rôdeurs dans l'entrée, forcé de constater qu'en effet : ils étaient bien trop nombreux.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Kerwan Day
Island Freedom
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache et fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 17/01/2016
Messages : 489
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Dim 6 Aoû 2017 - 20:26
"Hiding", what a good idea ! × ft. Nigel & Kerwan

Durant le repas et ce moment de tranquillité, les deux pouvaient échanger librement sans que l'autre ne le juge. Ainsi, Kerwan raconta à son acolyte là d'où il venait, et ce qu'il venait faire à l'autre bout de ce si grand continent qu'était l'Amérique du Nord (ou presque). C'était une raison comme une autre, certes, mais il fallait vraiment en vouloir pour tout quitter, quitter ses racines, ses proches -bien que morts-, ses souvenirs et tout ce qui lui appartenait pour partir, sans aucun repère ni connaissance de là où il allait. Sur la route il en a rencontré des gens, dû en abandonner, et même se retrouver dénué de tout espoir lorsqu'il rencontra son père infecté par le virus; avec l'envie de dévorer son propre fils. Ce genres de pensées et de souvenirs lui firent froid dans le dos. Il arriva tout de même à vite les chasser de son esprit, et écouta Nigel qui lui racontait aussi ce qu'il s'était passé pour lui. Ainsi donc il y avait bien eu un groupe, un de ceux que Kerwan ne connaîtrait sans doute pas, et qui avait été dissout à cause des rôdeurs. Par chance, Nigel avait réussi à s'en sortir, et ainsi avait-il donc perdu sa sœur dans la masse.

- J'espère que tu la retrouveras. C'est pas cool que cet incident vous ait fait vous perdre de vue. Mais tu as davantage de chance de la retrouver vu que vous vous êtes éloigné assez "récemment".

Il lui afficha un léger sourire, puis retomba dans ses pensées un moment, puis proposa à Nigel de faire quelque chose; sauf qu'il n'avait rien sous la main. Aux dires de son collègue, il haussa les épaules et se leva alors, partant de son côté afin d'explorer les divers meubles de la pièce pour y trouver un éventuel divertissement. Nigel le trouva en premier, à la joie du grand brun, et les deux se mirent à faire pas mal de parties de jeux différents; dont certains inconnus à Kerwan, et d'autres dont il avait oublié les règles du jeu.
Sans doute deux petites heures étaient passées, le tout dans une ambiance calme et bonne enfant. Maintenant, tout comme Nigel, Kerwan en avait un peu marre de ces choses répétitives, et par moment baillait. Par chance, l'autre homme lui proposa d'aller se reposer un peu. Et, alors que Kerwan s'apprêtait à monter à l'étage, il entendit un drôle de bruit dans l'entrée; comme un gros craquement ainsi qu'un gros fracas; les rôdeurs avaient fini par faire péter la porte d'entrée.

- Merde !

Alors il se dépêcha de ranger ses affaires et son minuscule réchaud puis récupéra ses armes, enfila son sac sur ses épaules et suivi Nigel et son chien à la trace. Même si les rôdeurs étaient particulièrement lents, en nombre cela n'était que plus dangereux quand même. Le plus vieux fonça directement dans le garage et Kerwan courait à ses trousses, son corps parcourut d'adrénaline. Et, une fois dans le garage, Kerwan poussa violemment la porte et la ferma à clef, la maintenant de tout son poids. Il se tourna vers Nigel et gueula aussi fort qu'il put dans la panique, même si cela était particulièrement inutile.

- Faut mettre un meuble pour bloquer, et vite !

Avec le fracas de la porte du garage, les infectés savaient très bien où les deux hommes s'étaient rendus, et n'allaient pas tarder à vouloir y pénétrer. Les minutes comptaient désormais.
code by lizzou × gifs by tumblr




 
 


   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   • Look. Do you see in front of you ?
There are the Hell's door. Good luck my friend ! •
© Mzlle Alice.

   

Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 590
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   Mer 16 Aoû 2017 - 14:50

Les secondes leur étaient comptées désormais. En l'espace d'un court instant, leur petit confort tout relatif avait été clairement foutu en l'air et les deux hommes accompagnés du chien n'avaient eu d'autre choix que de se replier dans un autre coin de la maison. Ils étaient entrés dans la première porte à laquelle ils avaient pensé, étant parfaitement conscients que maintenant que les errants étaient parvenus à entrer à l'intérieur du bâtiment, les choses allaient devenir encore un peu plus compliquées. Sans qu'ils n'aient à se concerter ni même à se mettre d'accord sur la marche à suivre, Kerwan avait refermé la porte derrière eux, la maintenant alors qu'il intimait à l'écrivain de trouver de quoi la bloquer. Et le premier meuble qui lui vint sous la main était une étagère haute avec de nombreux outils dessus ; des clous, des vis, et autres broutilles qui ne leur serviraient pas à grand chose dans l'immédiat. Sans se poser plus de question, le Mainois déposa ses affaires à même le sol et se dirigea du côté de l'étagère afin de la tirer contre la porte, l'adrénaline aidant grandement. Puisant dans toutes ses maigres forces, il parvint enfin à la caler contre la porte avant de reporter son attention sur Kerwan. « Ca ne tiendra pas longtemps, il faut rajouter quelque chose pour consolider le tout » avait-il lancé d'un ton moins élevé que celui de son vis-à-vis mais de cette même voix nerveuse. Sûr qu'au vu de la hauteur de l'étagère, en forçant trop, elle finirait par simplement se renverser, et au vu des premiers grattements perceptibles sur la porte, mieux valait s'activer avant qu'il ne soit trop tard.

Jetant un rapide coup d’œil à Marvin qui s'était reculé dans un coin de la pièce, Nigel se recentra sur leur objectif avant de désigner un établi relativement massif dans un coin. « Aide-moi à soulever ça ! » S'ils se débrouillaient suffisamment pour le caler à moitié levé de biais contre l'étagère, le tout devrait être un peu plus solide, mais sans doute qu'une nouvelle fois, ce ne serait pas totalement suffisant au vu de la masse de mort qui devait s'être agglutinée autour de la maison. Si au moins une voiture, même inutilisable, avait encore été à l'intérieur, ils auraient pu caler les meubles contre pour faire pression sur la porte, mais la chance n'était pas de leur côté, pas cette fois. S'assurant du regard que Kerwan était prêt, l'écrivain souleva l'établi afin de l'apporter vers l'étagère. Une petite minute plus tard, il était calé contre cette dernière qui semblait désormais plus stable.

Le souffle court, le Mainois se passa une main las sur le front, quittant difficilement des yeux la porte qu'ils venaient de bloquer tant bien que mal. C'est une fois cette adrénaline retombée qu'il perçut les légers grognements de son compagnon à quatre pattes, debout à quelques mètres de la porte du garage. Il n'eut pas besoin de s'en approcher d'avantage pour comprendre que là aussi, il y avait des rôdeurs ; et il n'y avait rien d'étonnant à cela au vu du boucan qu'ils avaient fait dans le garage. Mais cette porte-ci tiendrait, le mécanisme était bloqué et ils ne parviendraient pas à entrer, rien n'était moins certain cependant pour la petite porte en bois par laquelle ils venaient tous les trois de s'engouffrer. « Une idée de comment nous barricader mieux ? » Il y avait sans doute quelque chose à faire, des solutions, mais autant dire qu'après tant d'efforts et avec de si maigres réserves, l'écrivain était à bout de forces. Il n'eut pas non plus besoin de préciser que oui, ils étaient désormais bloqués ici.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: "Hiding", what a good idea !   
Revenir en haut Aller en bas  
- "Hiding", what a good idea ! -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: