Partagez | 
 

 Operation 2 : Feed the cannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur
Message
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 6699
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Ven 24 Mar 2017 - 12:20

Morgan avait regardé le visage de la femme, celle de la photo. Étrangement elle ne ressentie aucune émotion, elle était morte c'était le principal. Point. ET puis elle avait récupéré le fusil à pompe, ça c'était bon.
La lumière vacillante des bougies éclairait faiblement les lieux, mais tout semblait crade ici aussi, comment on fait pour vivre dans un tel bordel et un tel immondice. Même la rousse lorsqu'elle était sur les routes faisait toujours attention à se reposer dans des lieux "propres". Lorsqu'elle entendit la réplique cinglante de Rafael, elle glissa un regard brillant de malice vers lui. Intérieurement le voir autant agacé l'amusait et la faisait sourire, mais elle ne e montrait pas, reprenant rapidement un regard impassible, gardant son sourire intérieur. Qu'elle se taise ? Soit, mais présentement elle n'en avait guère envie.
A sa seconde réplique elle lui fit face et darda son regard dans le sien.

"Quel talent ? Celui de réussir à tirer juste pour une fois ?"

Ok, elle n'était pas du tout aimable. Mais c'était Morgan. Elle regarda rapidement Zack avant de suivre son cadet et gravir les escaliers. Les grognements venaient d'une pièce, elle aussi plongée dans l'obscurité, elle passa la lampe dans la pièce... Fallait vraiment être barré pour faire un truc pareil, à moins qu'elle n'ait eu envie de se faire un "family portrait". Tout était possible dans cette baraque. Elle haussa les épaules et passa son chemin, c'était plus intéressant de les laisser comme ça que des les tuer.
Parvenant dans une autre pièce parfaitement rangée, aux fenêtres non condamnées, elle éteins la lampe et cligne des yeux, le temps de se réhabituer à la lumière du jour. Une fois chose faite, elle entre et observe autour d'elle. Rafael ne peut alors s'empêcher de faire une remarque, qu'elle trouve amusante cette fois-ci. La rousse se détourne des deux hommes pour garder contenance, et entendant un placard s'ouvrir elle se tourne. Voir une malle était soit bon ou mauvais signe. Elle se dirigea vers cette dernière, posa au sol la lampe et le fusil, avant de sortir la clef de sa poche arrière et ouvrir. Magique ! Des armes ! Bordel à queue elle avait presque de quoi tenir un siège !
Elle se poussa un peu en voyant le latino saisir une des armes, et la demoiselle prit son sac à dos, l'ouvrit et saisit deux lots avant de les ranger dedans, le refermer et reprendre fusil et lampe. A la suggestion du brun elle regarda par la fenêtre. Mh, en nouant des draps ils pourraient descendre en rappel en effet. Pour une fois qu'il n'avait pas une idée débile...

"Avec des draps on peut descendre en rappel. C'est pas mal."


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 2642
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Ven 24 Mar 2017 - 16:19


Le fait que cette femme que le latino venait de tuer soit celle de la photo n'avait pas la moindre importance ; des milliers de gens étaient morts, ils étaient tous sur des photos, mais ils ne signifiaient rien pour le blond, tous n'étaient que des parasites qui ne méritaient pas de vivre. Tant que lui restait en vie. Tant que les siens restaient en vie. S'apprêtant à poursuivre son avancée dans la maison il soupira en entendant ses deux cadets recommencer à se lancer des pics. Se tournant pour darder sur eu un regard plus qu'excédé, il se contenta d'un « fermez-la tous les deux » avant de rejoindre l'escalier. S'il y avait quelque chose ici, c'était forcément là-haut... il l'espérait du moins.

Entrant dans une première pièce, celle d'où provenaient les râles, le blond arqua un sourcil en apercevant les quatre putrides fixés au mur ; quatre Francis. Un peu plus et il en aurait ri. Mais il ne se dérida pas pour un sou, longeant le couloir pour se rendre dans une dernière pièce. Propre, elle n'avait rien à voir avec le reste du bâtiment. A la remarqua de Rafael, son regard se teinta d'un air mauvais et, d'un ton presque innocent agrémenté d'un petit sourire, il lui rétorqua : « Si c'est le point commun à la folie, méfie-toi. » encore une menace à peine masquée pour bien lui signifier de ne pas pousser le bouchon trop loin.

Ils remarquèrent rapidement celle malle dans la pièce et Morgan se chargea de l'ouvrir avec la clé trouvée en bas ; clé qui était la bonne. Bien. Rafael s'était avancé, le regard brillant, pour prendre le fusil d'assaut qui s'y trouvait, mais ce n'était pas tout, et autant dire qu'ils n'étaient définitivement pas venus pour rien. De nombreuses munitions, un pistolet et... un nounours. Ne s'en formalisant pas, le blond laissa le soin à la rouquine de ranger les munitions dans son sac avant de se pencher à son tour pour prendre l'arme, la tournant dans sa main avant d'ouvrir le chargeur ; vide, bien. Ramenant son sac à l'avant, il l'y rangea et fronça les sourcils aux mots de Rafael. Contourner le problème par la mer ? Il délirait. Complètement. Et Morgan qui validait son idée de descendre en rappel. Secouant la tête, l'aîné recala son sac sur ses épaules et se dirigea vers la porte. « D'ici à ce qu'on ait noué les draps, les putrides seront entrés. On repart par l'arrière et non, on ne passe pas par l'eau. » Rien que l'idée le rendait nerveux, il préférait de loin une marée de mort qu'un foutu plan d'eau.

Rapidement, le blond redescendit les marches, refaisant le même chemin qu'à l'allée jusqu'à ouvrir la porte arrière. Le gros des putréfiés cognait bêtement à la porte barricadée de l'autre côté, mais ça n'empêchait pas quelques uns d'être venus jusqu'ici. Sortant prestement son couteau, il l'enfonça dans le crâne d'un premier mort, s'assurant d'un rapide coup d’œil en arrière que les siens le suivaient toujours.


Thought we had the time, had our lives, now you'll never get older. Didn't say goodbye, now I'm frozen in time getting colder. MAIZ.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Álvarez
American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/01/2017
Messages : 1849
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Dim 26 Mar 2017 - 15:59

C'était reparti. Elle se venait de se planter devant lui histoire de lui faire comprendre qu'elle se fichait pas mal de son talent. Je rêve... Pfff. Soit. Mais ça énervait forcément le brun sa remarque, et il ne se départagea pas d'un sifflement mauvais et d'une réplique : C'est toujours mieux que de faire de la figuration, sale emmerdeuse. Il aurait voulu dire plus, parce que les commentaires cinglants de cette garce le faisait clairement écumer de rage.
C'est à ce moment que la voix aigre de Zack leur intima de se taire, l'obligeant à capituler. Il adressa un regard mauvais à la fille.

Lorsqu'ils arrivèrent plus haut, il fit de son mieux pour ne pas prendre au mot les remarques de Zack et surtout il évita de les commenter. Il y avait plus important à faire, comme récupérer l'attirail de la folle justement. Elle gardait réellement tout ça juste pour elle ? Lorsqu'il avait évoqué le fait de sortir par la fenêtre, et de prendre par la mer, la réaction subite de Zack fut sans appel. Ils auraient largement le temps à eux trois de nouer les draps. Le temps que les morts ne montent, ils auraient un tout petit peu de marge. Enfin, il se visualisait cette scène plutôt bien. Alors que repasser par la case mort-vivant, ça lui plaisait moyen. C'était clairement aller au devant des dangers pour rien, risquer une morsure, risquer de se faire envahir. C'est du suicide. On sait même pas combien ils s... Quelle utilité de parler dans le vide hein, il était déjà partie, et il fut contraint de le suivre. De les suivre. Pour une fois que la dégénérée suivait cette idée, c'était Zack qui préférait partir dans une autre direction. Sa machette de nouveau en main il fit de son mieux pour caler l'arme qu'il avait récupérer dans son sac, histoire d'avoir une meilleure liberté de mouvements contre les marcheurs qui étaient passés. Il se glissa au coté du groupe, la machette en évidence, il élimina les deux plus proches, le premier en portant un coup sec à son crâne et l'autre en lui donnant un coup dans le ventre, le faisant reculer avant de lui asséner le coup fatal. Il suivrait Zack de très près, mais il se demandait vraiment pourquoi passer par la fenêtre avait été une solution si mauvaise. À moins que cela soit l'idée de l'eau qui lui avait déplu, les armes auraient pu prendre l'eau s'ils chutaient ? Il ne le saurait pas vraiment de suite et ils avaient d'autres problèmes à régler. Quitter cet endroit au plus vite, sans se faire mordre par ces tarés.


“Don’t regret the past, just learn from it.” | Ben Ipock
Revenir en haut Aller en bas
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 6699
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Dim 26 Mar 2017 - 19:55

Elle avait royalement ignoré la réplique de Rafael, l'agacer devenait même un petit jeu pour elle. Il avait le sang chaud, alors juste le taquiner en jouant à la reine des garce et paf ! Voilà que le brun rétorquait. C'était amusant.
Mais il est vrai que ce petit jeu avait le don d'agacer Zack, et ce dernier ne manqua pas de leur demander de se la fermer. Bien, message reçu 5 sur 5 chef !

Ayant laissé les deux hommes se faire des remarques, et s'étant retournée pour cacher le fait qu'elle se foutait d'eux, elle avait observé les lieux, vraiment il y avait bien un lien avec l'appart de Zack. Mais elle n'en fit aucune remarque.
Lorsqu'elle eut prit les munitions elle laissa sa place au grand blond, et vit l'ours en peluche, Morgan fronça les sourcils, le saisit et le tâta... Sait-on jamais qu'il y est un truc planqué à l'intérieur. Rien. Elle le reposa avant d'entendre le refus quasi catégorique de l'aîné. Sérieusement !? Il voulait qu'on fasse demi tour en chantant "la la la la" au lieu de quitter la baraque de la tarée par la fenêtre, puis par le lac !? C'était quoi son problème, soudainement ? A moins qu'il n'ait des pulsions meurtrières, ou bien l'envie de montrer aux deux plus jeune qui c'est l'patron en allant buter des zambons-beurre.
La rousse leva les yeux au ciel, exaspérée, et darda un regard vers le brun qui allait faire un commentaire. Qu'il la ferme lui aussi, ça lui ferait du bien ! Certes il n'avait pas tord, d'un côté mais bon dieu, faites le taire ! Clouez lui la bouche, arrachez lui la langue... Elle inspira à fond, plaça son sac fermé sur ses frêles épaules, puis s'arrangea pour porter le fusil à pompe au mieux afin qu'l ne la gêne pas. Elle suivit le plus âgé, faisant chemin inverse.

Ben évidemment qu'elle entendait les grognements, les raclements à la porte, bien évidemment qu'ils auraient un comité de sortie. Ca aurait été trop beau de ne croiser aucun Adams Family après les tirs échangés. Mais ça aurait été plus sécuritaire de partir par l'eau. Zack était vraiment chiant par moment ! Comme s'il avait peur de mouiller sa chemise... Si cela se trouve c'était ça son soucis : se mouiller et voir son jean rétrécir !? C'était une hypothèse à la con, mais quand on connaissait Zack, elle était valable.
Arrivant enfin devant leur unique sortie, elle saisit son couteau et alla au grand jour pour aider les deux autres. Elle se chargea alors de repousser à grand coup de pied un Adams, avant de se retourner, pour planter sans émotions son couteau dans le crâne d'un gosse de la hauteur d'un môme de cinq ans. Puis elle se dirigea vers l'autre, le repoussa encore avant de lui planter sa lame entre les deux yeux.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 2642
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Dim 26 Mar 2017 - 22:10


Un nouveau putride arriva jusqu'à lui alors que les deux plus jeunes s'occupaient de quelques autres. Oui, probablement que ressortir comme ça et avoir à repasser par la rue n'était pas la meilleure idée qui soit mais, aux yeux du trentenaire, tout était mieux que d'avoir à prendre une foutue barque pour aller sur l'eau ; et si elle coulait ? S'il se passait quoi que ce soit et qu'il se retrouvait dans l'eau ? Non. Hors de question. Rien que la zieuter là, à à peine quelques mètres, lui tordait l'estomac, provoquant en lui une angoisse qui le forçait à puiser dans toute sa volonté pour ne pas rester figer à s'assurer que l'eau du lac ne s'approchait pas d'un centimètre.

Le macchabée descendu d'un nouveau coup de couteau, Zack lança un rapide coup d’œil sur sa droite vers l'avant de la maison. Il y en avait trop. « On va enjamber les haies pour les contourner. » et sur ses mots il s'avança droit devant, passant par dessus les buissons qui, depuis le temps, n'étaient plus du tout entretenus. Probablement qu'une fois de retour à la station, ils auraient tous de petites égratignures ci et là mais ce n'était rien de grave, ils avaient tous déjà vu pire, sans doute. Passé la deuxième rangée de buisson, le blond manqua de glisser sur la neige fondue et ne pu retenir un grognement mécontent mais il ne fallait pas ralentir, ce n'était pas le moment. Encore un peu et ils pourraient à nouveau bifurquer sur la droite, rejoindre la route puis le fourgon.

Arrivé à une distance qu'il jugeait respectable, l'aîné fit un signe aux deux autres qu'ils pouvaient rejoindre la rue mais il ne ralenti pas la cadence pour autant. Pas tant qu'ils ne seraient pas dans cette voiture, en route pour le phare, suffisamment loin de ces putréfiés et de l'eau ; quoi que ce dernier point ne serait que temporaire. Quelques pas de course encore et ils y étaient enfin, ouvrant prestement l'arrière du véhicule pour y déposer leurs affaires, le blond attendit que Rafael y entre à son tour avant de fermer derrière lui. Un coup d’œil vers l'endroit d'où il venait lui suffit pour s'apercevoir qu'une bonne partie des putrides étaient sur leurs traces mais qu'importait, d'ici quelques minutes ils seraient ailleurs.

Prenant place au volant, Zack lança un regard à Morgan. S'il ne souriait pas, son regard était empreint d'un léger soulagement ; ils s'en étaient sortis sans mal, elle s'en était sortie. Il démarra alors le véhicule, ravi de leurs trouvailles qui auraient bien pu leur coûter la vie, mais aussi que ses deux cadets n'aient pas fini par se prendre pour cible, pour une fois.


Thought we had the time, had our lives, now you'll never get older. Didn't say goodbye, now I'm frozen in time getting colder. MAIZ.
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4446
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Dim 26 Mar 2017 - 22:12




Feed the cannon
Conclusion



Vous voilà sortis de la maison de l'horreur et de la folie. Finalement, pour vous, bien plus de peur que de mal. C'est avec du sang sur les mains, mais les mains bien remplies que vous retournez enfin chez vous. Vous voilà mieux armé pour lutter. Mais.. combien de temps vont tenir ces précieuses munitions que vous avez récupérées ? Rendez-vous à la prochaine bataille.. !


=================


Pertes & Gains :

- 10 en Essence (pour le trajet).

+ 20 en Munitions (trouvée sur place).
+  quelques nouvelles armes à ajouter à votre équipement (Couteau de cuisine, S&W, fusil à pompe, g36c, USP).

Les points :

Bonus de base de 11 points
Bonus de 15 points pour avoir mené à bien votre mission
Bonus de 10 points pour votre participation
Bonus de 10 points pour votre bon jeu

Bonus de 10 points accordé à Rafael pour ce joli tir en pleine tête du premier coup !

Total :

Rafael : 56
Morgan : 46
Zack : 46



Opération Terminée
Revenir en haut Aller en bas
 
Operation 2 : Feed the cannon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Le Comite de Defense du Bel-Air rejette l'operation Bagdad 2
» Initiation Operation World War 2
» Retour à la case de départ de l'OPERATION BAGDAG au Belair
» Resident Evil: Operation Raccoon City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: