Partagez | 
 

 Operation 2 : Feed the cannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Rafael Álvarez
American Dream
avatar
Date d'inscription : 28/01/2017
Messages : 1881
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Mar 14 Mar 2017 - 20:46

Il avait failli dégueuler son repas du matin tellement l'odeur était forte. Même en respirant par le nez, les relents s'ancraient dans ses narines. Il toussa un peu, tirant brusquement son écharpe dans lequel il noya son visage. Même ainsi il n'avait réussi à faire partir ces émanations à dégueuler. En moins de deux, un cadavre avec un trou dans la tête fut éclairé, gisant contre ce qui semblait être une machine à lavé. Il ne chercha pas à lire l'écriture sanglante sur le mur, il allait mettre trop de plombe à buger devant. C'était quoi leur délire aux gens d'écrire avec leurs tripes des conneries au mur ? Tu vas au bout de tes idées, tu t'exploses le crâne et basta. Pas besoin d'écrire un roman sur le mur.

La voix de Zack le sortit assez vite de ses pensées et il s'exécuta presque aussitôt. Plus vite il fermait cette porte, plus vite ils iraient fouiller l'autre. Il attrapa le poignée de l'arme et à peine enclencha t-il la sécurité que la lumière disparut totalement de la pièce. Hé, la lumière, merde j'vois plus rien quoi... Pesta t-il en faisant volte-face pour se diriger vers la source de lumière. Le latino avait à peine entendu le plus grand filer la lampe à Morgan, et ça aurait pu l'énerver d'ailleurs, parce qu'elle pouvait très bien avoir fait exprès. Il suivit le faisceau de lumière, vaillant à refermer la porte comme si ça allait permettre rendre l'air plus respirable en dehors... Ouais deux secondes j'arrive... Lâcha t-il en arrivant dans son dos et en faisant son maximum pour ne pas se prendre la porte au passage. En arrivant, il venait d'établir un lien entre la disparition soudaine de la lumière et l'autre porte miraculeusement ouverte qui semblait autant retourner les deux autres que les râles dont la provenance était inconnue. De la visite, génial... Ils auraient peut être fallu qu'il aille tâter l'autre porte finalement, et se laisser surprendre dans le noir ça l'enchantait pas. Un balayage rapide avec la lampe ça serait pas de refus si y a un connard dans la zone t'crois pas ?


“Don’t regret the past, just learn from it.” | Ben Ipock
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4798
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Mer 15 Mar 2017 - 16:19




Feed the cannon
Intervention MJ



De votre lampe, à l'entrée de cette pièce désormais ouverte, vous ne distinguez pas grand chose. Une table, des chaises retournées ou encore debout, quelques meubles.. Mais tout cela ne vous intéresse pas encore. Ce sont les râles et la mystérieuse présence qui vous obsèdent. " Qui " a donc ouvert cette porte ?

A travers le chant des morts, vous distinguez difficilement ce qui semble être le grincement d'une autre porte, à l'autre bout de la grande pièce. En braquant votre lampe par réflexe, vous distinguez une ombre se faufiler rapidement. Vous n'avez pas le temps de la détailler, mais vous comprenez bien vite qu'il s'agit d'un être vivant. A peine avez vous le temps de réagir qu'un objet métallique arrive à vos pieds, dans un vacarme qui ne laisse que peu de place aux doutes : L'étranger vient de sonner le repas. Alors qu'il a déjà disparu dans les ombres, ce sont les silhouettes de cinq rôdeurs qui entrent dans la pièce. Ils se dirigent vers vous, râlant sans vergogne leur envie de vos croquer la gorge.

Cinq monstres. Vous avez déjà eu à faire à bien pire que ça.. mais avez vous déjà combattu dans le noir, en plein territoire ennemi ? La mort vous guette et vous n'avez pas l'ascendant. Vous êtes la proie, tant de ces non-morts qui arrivent sur vous que de cette ombre mystérieuse qui a peut-être encore d'autres tours dans son sac..



-----------


Les informations :

- Vous êtes attaqués ! Cinq rôdeurs vous arrivent dessus. Organisez vous, élaborez votre stratégie pour les combattre ! Attention, l'ombre n'est peut-être pas loin..
- Vous l'aurez sûrement compris, voici le résultat du jet de dé mystère ! Mouhaha !
- Vous ne pouvez pas tuer plus de deux rôdeurs par personnes, sauf en cas d'utilisation de l'arme à feu de Zack.
- Zack et Rafael, si et seulement SI vous décidez d'utiliser vos armes à feu, l'un de vous devra faire un lancer de dé.
- Quand les rôdeurs seront morts, vous entrerez dans la nouvelle pièce et votre tour sera terminé.



Les dés:

Si vous tirez avec votre arme à feu uniquement, l'un de vous lancera deux dés. Un dé six et un dé réussite . Le résultat de ce tirage sera communiqué plus tard !
Les dés se lancent toujours ici !




Revenir en haut Aller en bas
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 6902
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Mer 15 Mar 2017 - 17:21

La lampe dans sa main, elle braque la lumière dans la pièce afin d'en faire un rapide tour, certes Rafael en faisait la précision, mais elle n'était pas si bête, bien évidemment qu'elle allait balayer la pièce avec la lumière. Des meubles, juste des meubles, sûrement une salle à manger, mais rien de bien clair et précis. L'odeur est fort aussi mais un peu moins que dans la pièce qu'ils viennent de refermer. Avançant donc, les râles sont toujours là, bien présent, bien plus fort. Ca pue, ça pue vraiment le piège à rat, elle en est sûre, c'est son instinct qui le lui hurle.
Mais un autre truc cloche, c'est étrange, elle a l'impression d'entendre une porte qui grince, mais sûrement est-ce son esprit qui invente des sons, et pourtant par réflexe, pour vérifier qu'elle ne se fait pas un million et demi de films, elle braque la lampe en direction de l'autre source de bruit et voit une silhouette passer. C'est quoi ce bordel !? Est-ce qu'on les avait vu arriver pour leur réserver un tel accueil ? Morgan n'en avait strictement aucune idée. Mais le temps est compté, certes il y a bien humain ici mais le comité d'accueil est bien présent semble t-il.

Entendant quelque chose chuter avec fracas et rouler vers eux, elle braque la lumière à leurs pieds pour y découvrir une boîte de conserve rafistolée maison mais devant contenir des objets métallique ce qui a causer tout ce vacarme. Quel bordel mes aïeux, ils se sont jetés quasiment à bras ouvert dans la gueule du loup sans trop réfléchir. Et encore, ils n'ont pas le temps de tergiversé pour savoir quoi faire. La rouquine, inspire et balaye de nouveau la pièce de la lampe.

"Un...Deux... Trois... Quatre... Cinq. Y'en a cinq."

Les avertit-elle avant de braquer la lumière vers le plafond afin que celle-ci ne se répercute contre la peinture claire de la pièce. Le bras en l'air pour éclairer au mieux la pièce et permettre d'y voir un peu plus clair, elle entend Zack à coté lui réclamer son couteau. Elle baisse le regard sur celui qu'elle a récupérer et le lui tend avec rapidité, avant de sortir le sien, dont la lame est plus longue, attaché à sa ceinture. Arme en main elle inspire profondément et avance vers l'un des Adams arrivant droit sur elle. Le bras en l'air tenant la lampe telle la statue de la Liberté, elle tente de garder la pièce à peu près éclairer, et assène difficilement les coups de couteau sur le "bouffe-tout-cru" pour le mettre hors d'état de nuire. Une fois ce dernier, le crâne en charpie, à terre, la rouquine garde le bras en l'air pour continuer d'éclairer au maximum la pièce, tout en restant sur ses gardes. L'ombre vivante étant sûrement pas loin d'eux.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Álvarez
American Dream
avatar
Date d'inscription : 28/01/2017
Messages : 1881
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Mer 15 Mar 2017 - 19:08

Il n'y a pas seulement les râles et la présence inconnue dans la pièce d'à coté, il y a aussi le noir inquiétant qui les empêchait d'y voir clair. L'unique torche que tenait Morgan ne lui permettait pas d'analyser la situation de façon efficace. Les bruits partaient dans tous les sens, et lorsque le faisceau fut braquer sur le sol et l'origine du bruit, il fronça le nez en voyant la conserve. Un truc explosif ? Il venait de reculer un peu sans vraiment de certitude avant que les râles plus proches ne se fassent entendre. Les morts venaient d'entrer et les ombres étaient tout à fait imprécises.

Hors de question de toucher à l'arme à feu, il gardait les deux dernières balles pour l'être humain qui venait de signaler l'heure du repas. Au même moment, la femme du groupe venait de lever la lumière vers le plafond et la réverbération permit d'y voir nettement plus clair. Si les mouvements des choses étaient plus distincts, ça ne les rendaient pas plus visible pour autant.

Rafael ne put s'empêcher de grogner alors qu'il détournait son attention de la porte ouverte pour se diriger vers les cadavres ambulants. Pile dans l'alignement, il jugea bon de pousser le mort au premier plan sur le deuxième juste derrière. L'élan qu'il avait pris bloqua le deuxième contre ce qui devait être la gazinière. Il s'était éloigné du duo mais il s'en inquiéta pas alors que la prise du premier mort sur ses épaules se ramollissait. Il venait d'un premier coup sec d'enfoncer la machette dans le crâne, il ne chercha pas à la retirer de suite et tira son couteau de cuisine avec son autre main libre. Tenant le cadavre mort contre celui encore gigotant qui manqua d'agripper quelques unes de ses mèches de cheveux. Il retira sa tête en sentant quelques cheveux s'arracher. Touche pas. Grogne t-il.
La lumière au plafond venait de vaciller à peine alors qu'il tirait son couteau et laissait la lame s'enfoncer dans la tempe du mort. Le souffle court, il retirait le couteau de cuisine en laissant les deux masses tomber au sol, se retirant pour éviter qu'ils ne tombent sur ses pieds. Il chercha pas à essuyer la lame et retira sa machette qui émit un peu de résistance. Pour le coup, il allait vraiment finir par lui dire adieu dans pas longtemps. Tss. En plissant les yeux il inspecta rapidement la scène, la première porte par laquelle les morts étaient passés puis ses coéquipiers qui ne devaient pas avoir eu de difficulté pour éliminer cette première menace. Un mort se trouvait au pied de la copine du chef déjà et...


“Don’t regret the past, just learn from it.” | Ben Ipock
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 2899
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Mer 15 Mar 2017 - 22:58


La nouvelle pièce est à l'image des précédentes, quoi qu'après avoir vu ce pauvre type suicidé dans la première, il semble que rien n'est alarmant à côté ; si le trentenaire se demande comment un homme peut être pitoyable au point de se tirer volontairement une balle dans le crâne, il ne se laisse pas distraire et poursuit son observation. Incapable pour l'instant de savoir d'où viennent ces râles ni qui a ouvert cette foutue porte, il tient toujours dans sa main droite son couteau de chasse. Un nouveau grincement et tous lèvent la tête, le faisceau de la lampe désormais tenu par Morgan braqué sur une nouvelle porte et une silhouette qui s'en échappe. S'apprêtant à avancer, Zack s'arrête net en entendant l'objet métallique rouler jusqu'à eux. L'observant bêtement une seconde, d'un air plein d'incompréhension, le blond l'envoi valser plus loin, dans la pièce par laquelle ils sont arrivés, d'un coup de pied ; savait-on jamais, il devait bien y avoir ces tarés qui créaient des bombes à retardement alors mieux valait prévenir.

Immédiatement, le faisceau se réoriente dans la pièce alors que des putrides s'amènent. « Manquait plus que ça » ne put-il s'empêcher de marmonner en soupirant d'agacement. Comme si la silhouette qu'ils avaient aperçu ne suffisait pas, ils devaient encore s'occuper de ces foutus putréfiés. « Morgan, le couteau que t'as trouvé. » Le récupérant dans sa main gauche, s'assurant tout de même que la rouquine prenne sa propre arme, le trentenaire un peu en retrait plisse les yeux quand elle oriente la lampe au plafond, le temps que ses yeux s'adaptent un minimum à l'obscurité.

S'il lui est incapable de voir distinctement chaque mort dans cette faible clarté, leur silhouette est suffisante pour ce qu'il a à faire ; n'ont-ils pas fait cela des milliers de fois ? Même démarche à suivre, encore et toujours. Rafael s'attaque à un premier, Morgan à un deuxième, et Zack se lance à son tour malgré la lueur vacillante de la lampe sur le plafond qui s'estompe avant de se restabiliser à chaque mouvement de l'ex-barmaid. Arrivé à hauteur d'un putréfié, le blond le plaque au mur de sa main gauche, couteau dans le crâne de la droite tout en en sentant un autre lui agripper la veste dans le dos. Un simple coup d’œil en arrière et il envoi sa main gauche également armée de ce couteau trouvé dans l'entrée dans sa tempe.

Laissant choir les deux cadavres inanimés au sol en resserrant toujours ses doigts autour des armes sans s'encombrer de la bile noirâtre qui les ornent, Zack se tourne vers les siens, soulagé de voir qu'ils n'ont rien. « Il faut continuer. » Si jusqu'alors le doute avait pu s'immiscer en lui, le fait de savoir qu'un vivant se traînait là le poussait à croire qu'il y avait peut-être encore quelque chose, forcément.


Thought we had the time, had our lives, now you'll never get older. Didn't say goodbye, now I'm frozen in time getting colder. MAIZ.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan R. Cole
bras droit | American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/10/2016
Messages : 6902
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Mer 15 Mar 2017 - 23:27

Elle avait eu du mal à bien tenir la lumière en place rivée vers le plafond, tandis qu'elle se démenait avec le "zambon-beurre" moisi qui voulait à tout prit la bouffer pour quatre heure. Sérieusement, ça n'était pas son heure, du moins pas tout de suite. Elle entendait sans trop voir ce qu'il se passait du côté de ses acolytes. Mais au moins ils s'en sortaient. C'était le principal.
Morgan une fois le Adams à terre ne prit pas la peine d’essuyer son arme, à quoi perdre du temps pour ce genre de détail, de plus dans la pénombre elle risquait de s’écorcher, ça n'était vraiment pas le bon plan.
Elle fit le tour de la pièce avec la lampe, éclairant chaque recoin afin de vérifier que pour l'instant il n'y avait pas vraiment d'autre mauvaise surprise.

Zack était debout et tenait fermement ses armes, les deux Machins étaient à terre. Bien. Elle dirigea la lampe vers Rafael qui refaisait son brushing... Bah voyons... Bon en tout cas il s'était débrouillé pour mettre hors d'état de nuire les deux autres Trucs. Bien. La pièce était pratiquement sécurisée, mais très sincèrement cette présence humaine n'avait rien de bien rassurant. Elle soupira alors et se dirigea vers la porte par laquelle s'était enfuit l'anonyme. Elle s'assura que les deux hommes la suivent.

"Zack, j'avance. Miss Hairspray tu referas ta permanente plus tard."

Elle avait beau vouloir ignorer Rafael, mais le voir se toucher les tifs parce qu'un Adams les lui avait sûrement saisit, franchement c'était vraiment pas le moment de se refaire une beauté. Et nom d'un chien que ça l'agaçait !
Elle dirigea le faisceau lumineux vers la porte et l'ouvrit un peu plus avec le pied, tout en restant sur le côté, sait-on jamais que ce taré soit armé et qu'il ne décide de lui plomber le corps.

"Restez sur vos gardes, chacun couvre l'autre."

Son ton était presque autoritaire. Mais il fallait bien dire les choses tandis qu'elle balayait avec la lampe la nouvelle salle.


Rock'n'roll is dead
Just like mama said. I'm not good at making friend. But I shot you down well.
©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Álvarez
American Dream
avatar
Date d'inscription : 28/01/2017
Messages : 1881
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Operation 2 : Feed the cannon   Jeu 16 Mar 2017 - 6:56

En arrivant à proximité du duo, le brun avait essuyé le sang qui avait pu couler de la lame à sa main. Cela fait il passa ses doigts dans ses cheveux pour repérer ceux qui avaient dû être malencontreusement mis en charpie. C'était toujours sa mère qui se la jouait coiffeuse mais il avait pris la main avec l'épidémie pour éviter de ressembler au fils de Dieu. Il avait le coup de main pour tailler sa barbe, réduire la longueur et l'épaisseur de ses cheveux. Comment ça, ce n'était pas le sujet ? On était en état d'urgence.

Il allait reprendre possession de l'arme à feu lorsque la sorcière se décida à lui sortir une remarque bien sentie. Ses sourcils se haussèrent exagérément alors qu'il eut l'horrible envie de lui dire que quand on avait des cheveux aussi pourris que ceux de la rousse, aussi cassant et fin, on se la fermait. Mais il trouva mieux à faire, il arrêta son geste et le réitéra de façon suffisamment exagéré pour qu'elle remarque qu'il ne cessait pas son manège et qu'il était même en train de se foutre de sa gueule. Mais après ce moment de gaminerie, il sortit son arme à feu et retira la sécurité, dirigeant le canon de l'arme dans la direction d'une éventuelle ombre malsaine.
L'inconnu qui s'était planqué ici n'avait-il pas un truc pour s'éclairer, une lampe à huile, une bougie, une connerie comme ça ? Il doutait que la personne soit rester dans la pénombre jusqu'à ce qu'ils viennent les déranger. Rafael se concentra sur son souffle sans prononcer un mot, alerte au moindre bruit suspect. Le temps qu'ils tuent les cinq moches, le mec avait eu le temps de préparer un plan et il n'aimait pas vraiment trop ça. Mais ça ne l'empêchait pas de contrôler tout à fait sa peur.


“Don’t regret the past, just learn from it.” | Ben Ipock
Revenir en haut Aller en bas
 
Operation 2 : Feed the cannon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Le Comite de Defense du Bel-Air rejette l'operation Bagdad 2
» Initiation Operation World War 2
» Retour à la case de départ de l'OPERATION BAGDAG au Belair
» Resident Evil: Operation Raccoon City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: