Partagez | 
 

 Opération 3 : welcome to the drugstore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
Auteur
Message
Eli Delgado
Messiah
avatar
Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 1178
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Ven 24 Mar 2017 - 15:00

"Ouais." Toute seule. Mais Roza se débrouillerait. On n'a pas trente-six solutions de toutes façons. Calypso propose de rapprocher la voiture. Je hôche la tête. "On peut essayer, ouais. Ce serait con de s'être fait toute cette galère pour repartir avec juste une partie du butin." Une main toujours appuyée sur la taille, j'avance vers la vitre pour jeter un oeil à l'extérieur. Quant à savoir s'il faut attendre le moindre signe de la part de la russe... "J'en sais rien. Attends." Le regard porté sur la rue, je reprends le talkie à ma ceinture pour appuyer sur le bouton et lui adresser quelques mots, "Roza, est-ce qu'on att..." "Roza, est-ce qu'on att..." C'est l'écho, juste derrière moi, du talkie encore en possession de Aodhan. Elle ne l'a pas pris. "Putain." "Putain." Je raccroche l'appareil, secoue la tête et reporte mon attention sur la horde de rôdeurs qu'on voit doucement diminuer, du moins sur le flanc gauche du bâtiment, là où je peux me permettre d'observer. "Il en reste deux dans la rue, mais on pourra se les faire."

Le vieux balance les trois sacs chargés à nos pieds. J'me mordille les lèvres avec nervosité. "Caly, tu restes là pour l'moment. Regarde si tu peux trouver une arme avec un peu d'portée, et si tu peux trouver aut' chose pour transporter c'qui reste dans la réserve." Un carton, n'importe quoi. "Ao, on y va. Le calme va p'têtre pas durer. On fait le ménage, et on rapproche la caisse. Tu conduis, j'te couvre." Je dégaine mon couteau, rassemble tout mon courage pour une dernière ligne droite.



Tomorrow is another day. And you won't have to hide away. You'll be a man, boy !
But for now it's time to run, it's time to run !
Revenir en haut Aller en bas
Calypso J. Taylor
avatar
Date d'inscription : 02/02/2017
Messages : 957
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Ven 24 Mar 2017 - 18:27

Je le regarde prendre le talkie et attends la réponse de Roza avec espoir. Sauf que le message d'Eli grésille à la ceinture d'Ao. Mon coeur se retourne, je ferme les yeux. C'est vraiment la merde. Elle va se débrouille, j'sais qu'elle peut gérer ça. Je lève les yeux vers Ao puis vers Eli qui fait l'état des lieux de la situation. J'acquiesce sans un mot, deux rôdeurs on devrait pouvoir se les faire.

Je m'appuie contre le mur alors que le vieux met les sacs devant mes pieds. Je les observe pendant qu'Eli prends les devants, je l'écoute attentivement. D'accord je m'en charge. Je ne tarde pas vu la lenteur avec laquelle j'avance. Je me cramponne au mur et me laisse avancer comme je peux. Ma cuisse me lance mais je refoule la douleur pour me concentrer vers mon objectif. Je m'éloigne de mes deux partenaires et arrive tant bien que mal dans un coin de la réserve. Une étagère quasiment vide me fait de l'oeil, seuls deux cartons trainent sur le bas. Je me penche en étouffant un cris et choppe l'un d'entre eux, des vieux torchons sont entassés je le retourne pour le vider et fait de même avec l'autre. J'essuie mon front qui dégouline de sueur puis me remets en quête d'une "arme avec un peu de portée".

Et je le vois, un peu plus loin sur ma droite : un pied de biche. Le truc parfait, ce qu'il nous faut. Je me précipite un peu trop à un tel point que je manque de tomber. J'observe ma cuisse, mon pantalon est inondé de sang. Un mauvais souvenir qui refait surface, je le chasse immédiatement. J'attrape l'arme que je viens de dénicher et me tourne pour retourner vers la trape où se trouve le vieux et ses filles.


 

Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4466
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Sam 25 Mar 2017 - 13:53




Welcome to the Drugstore
Opération médic

Vous êtes dans un sale état mais l’essentiel est là : vous êtes vivants. Vous aurez tout le temps plus tard de revenir sur vos actes, songer à ce que vous avait commis, repenser aux monstres qui sommeille en vous. Car oui, est-il possible de décrire autrement quelqu’un qui broie le visage d’un autre à coup d’extincteur ? La stratégie de Roza marche, la horde s’éloigne, suivant le 4x4, vous laissant la possibilité de charger votre voiture après deux charognes neutralisées. Dans le sous-sol, il y a également des vivres et de l’eau.

***

Tout semble se dénouer sauf qu'un dilemme s’impose à vous : Votre voiture à 5 places, les adolescentes sont 2 et maintenant que tous leurs geôliers sont morts, Edgar ne compte plus les abandonner. N’oubliez pas aussi que plus nombreux vous serez dans la voiture, moins vous pourrez la charger en ressource. De son côté, Edgar est encore très craintif et propose de rester sur place avec ses filles. Qu’allez-vous faire ?
♦ Si vous le laissez, il vous demandera simplement de ne pas tout emporter afin qu’ils puissent survivre, lui faites-vous cette faveur ?
♦ Vous pouvez essayer de faire démarrer une des voitures de la rue. Pour cela, Aodhan lance un dé normal :
- 1, 3, 4 ou 6 : aucun véhicule n’est exploitable.
- 2 ou 5 : l’une des voitures démarre.
♦ Vous choisissez de privilégier les vies humaines et n'emportez que le strict minimum pour vous serrer à 7 dans la voiture.

Roza, tu n’auras pas la possibilité de revenir vers tes amis en 4x4. A toi de trouver comment se sortir de ta situation. Quant à toi Calypso, lance aussi un dé normal :
1, 3 ou 6 : ta faiblesse rend tes gestes imprécis et trouble ta vue. Il vaut mieux que tu passes la main.
2 ou 5 : tu as perdu trop de sang, tu t’évanouis.
4 : tu puises dans tes réserves et trouvent la force d’aider tes comparses.

Vous avez jusqu’au 28 mars pour finir ce tour et reprendre la route de votre lycée. Vos résultats vous seront communiqués après cette date.
Revenir en haut Aller en bas
Aodhan Kaines
American Dream
avatar
Date d'inscription : 27/02/2017
Messages : 127
Age IRL : 19
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Lun 27 Mar 2017 - 8:57

Le temps passe et Eli l'emmène vers la sortie, Ao' n'a plus d'arme sur lui mais il sait que le Latino ne sait pas conduire c'est peut-être pour cela qu'il le suit sans ronchonner. Lentement mais surement il arrive à la sortie accompagné par Delgado et observe les deux rodeurs qui trainent perdus et probablement attirés par Roza. Ces deux cons gardent la caisse comme si c'était un troupeau de brebis et c'est gênant pour la suite. Il regarde en arrière, il y a Caly et les gamines qui sont dedans, il peut pas laisser des gens derrière pour se barrer. Va falloir tuer ces trucs si ils veulent pouvoir enfin se barrer et puis son regard se porte sur une berline noire sur le parking à côté. Elle a l'air beaucoup trop agréable à regarder pour être là depuis l'apocalypse surtout qu'elle a pas pris trop la poussière et une idée germe dans son esprit. Ils sont trop nombreux pour la beauté qui sert de caisse au groupe alors si c'est bien la voiture des Nazis et qu'elle marche c'est parfait.

- Eli, tu t'occupes des deux là. Y a une caisse dans le parking je vais essayer de la démarrer. Les clés de la nôtre sont sur le contact dès que t'es sur tu reviens ici vous chargez et vous vous débrouillez pour savoir qui conduit et qui monte avec qui.

Fin de phrase et pas de discussions. Le canadien file et se retrouve dans le parking après être passé discrètement à côté et laissant Eli se chargeait des deux rodeurs. Arrivant à la berline et posant enfin la main sur ce petit bijou et priant presque pour que le père lui offre cette voiture comme cadeau des souffrances qu'il avait enduré il ouvrit la portière qui se laissa faire sans alarme. Soufflant et posant son arrière train sur le cuir il se sentit enfin à l'aise. Retirant les protections il arriva au moment fatidique où deux fils étaient tout son espoir. Les deux se connectèrent et.. Vrr.. çà faisait le bruit d'un vibro il ignorait si c'était normal mais le moteur marchait et c'était bon. Si il avait eu le temps de laisser échapper un cri de jouissance il l'aurait fait mais malheureusement c'était pas le cas. Pied sur la pédale il avança la voiture jusqu'à l'endroit où se trouvait l'autre voiture s'arrêtant devant Eli avant de baisser la fenêtre.

- Ech, mademoiselle je vous emmène faire un petit tour ?

Grand sourire, fier de sa trouvaille et de son flair, il observait le Latino avec sa grosse berline et là il comprenait le plaisir de conduire ce genre de véhicule. Il sortit du véhicule, sans couper le moteur, pour ouvrir le coffre de la berline puis de leur voiture d'origine avant de regarder de nouveau Delgado.

- C'est moi qui prend la berline.

Tirant la langue au mexicain il se jeta comme un enfant au contrôle de la voiture noir attendant l'arrivée de Caly et des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Roza Votiakova
avatar
Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 1054
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Lun 27 Mar 2017 - 9:12

Et le gros 4x4 continuait sa descente tranquillement ou presque, ses énormes roues et les précieux coups de volant de Roza lui faisait écraser plus d'un rôdeur en chemin. La chansonnette était toujours poussée et eut le droit à plusieurs tours de passage, de quoi lui imposer l'air dans la tête pour une bonne partie de la journée. Quand elle le pouvait elle harmonisait l'ensemble avec plusieurs coups de paume contre la féraille du véhicule, histoire d'y apporter le bon rythme et ne pas baisser l'attention de son fan club.

La route arrivait cependant à son terme en matière de descente et l'encrée du relever le pied de sa pédale de frein pour prendre un peu d'avance. Arrivant à hauteur de l'intersection, elle tenta de mettre le lecteur CD à fond, avec un peu de chance ce dernier était relié à la batterie et non au démarreur. Ce qui fut le cas, et le son qui se cracha des enceintes lui arracha un rire nerveux.

"Putain, sérrrieusement ? Ahah ils ont rrrien pu trrrouver de mieux ? M'ahahahahahahaah !"


Et elle se bidonnait sur place alors que le son de Trey le rappeur résonnait maintenant dans la rue. C'était un comble digne ce nom mais le retour à la réalité eut le don de la faire redescendre très vite et de calmer ce rire qui serait sans aucun doute le dernier de sa journée voir également des semaines à venir.

Rapidement elle grimpa sur le toit du véhicule par la trappe et sans laisser le temps aux rôdeurs de l'encercler dangereusement elle sauta directement au sol pour se rattraper dans une belle roulade -abîmant son perfecto par la même occasion- et prendre la direction d'une rue adjacente à celle du Drugstore à grandes foulées. Le 4x4 quant à lui continuait sa descente vers la vitrine du magasin au bout de la rue, ça devrait faire un beau bordel tout ça.

"Parr ici les gloutons !"


Il lui était impossible de rebrousser chemin, il y avait bien trop de rôdeurs dans la rue,  elle se devait de remonter le long de ce couloir de bitume adjacent et avancer à la prochaine intersection pour progresser dans la rue parallèle à l'entreprise familiale. Un skateboard abandonné l'attendait par ailleurs sur un trottoir, d'un coup de bâton bien profond dans l’œil du rôdeur qui stagnait tout prêt elle en fit l'acquisition et sauta dessus une fois la montée passée pour avancer en limitant ses efforts, priant à chaque nouvelle impulsion de son pied à terre pour que ses camarades aient pu charger l'ensemble du véhicule.


ALL THIS BULLSHIT DONE
MADE ME STRONG, BITCH !

Si tu pars en couille, suis-moi, c'est sur mon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Eli Delgado
Messiah
avatar
Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 1178
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Lun 27 Mar 2017 - 13:44

S'occuper des deux rôdeurs, soit. Descendre quelques cadavres ambulants après s'être occupés de types bien en vie et lourdement armés, ça paraît un jeu d'enfant. "Ouais... Okay." On passe la porte arrière, et on se sépare, dans un dernier regard inquiet.

Les deux rôdeurs glissent leurs sales pattes en sang sur la carrosserie de notre voiture. Plus bas dans la rue, j'aperçois la horde qui s'éloigne dans un bourdonnement lointain. J'ai mal. Et j'me sens me décharger encore de quelques sueurs froides. Rassemblant ce qu'il me reste de forces, je me penche pour ramasser une tige de métal perdue dans le caniveau et approche en les sifflant brièvement. Les deux morts font volte-face sur moi ; j'me sens seul, le temps d'une seconde. Ils me sautent à la gorge, les crocs en premier. Il faut contrarier les muscles avec violence pour asséner un coup ample et violent qui balaie une tête puis la deuxième. Je râle, peste, sens mon bras se vider de plus belle... Avant de tourner de l'oeil, je lâche l'arme de fortune pour me glisser dans la caisse jusqu'au volant.

J'observe un instant le frein à main, la boîte de vitesses automatique, tous les petits voyants près du volant... "Ah ouais... c'est vrai." Je tapote le cuir d'un pouce nerveux. Je ne sais pas conduire. J'ai essayé. Quand j'avais seize, puis dix-huit ans. Le résultat n'était pas glorieux. "Allez... Juste la rapprocher..." C'est soufflé comme un effort insurmontable. J'ai pas d'autre choix que me raccrocher à quelques vagues souvenirs dans l'espoir de m'en sortir. J'tourne la clé. Le moteur tourne. "Bien !" Première chose de faite, premier succès. La marche avant. Je pousse le levier, taquine le frein -non, du coup-, puis l'accélérateur. La voiture part brusquement en arrière, bute sur le cul d'une seconde. Je lâche, on s'arrête, je peste, tente une seconde chance, et pars vers l'avant. "Yeah !"

Il faut quelques très longues minutes pour parcourir une ridicule distance d'une vingtaine de mètres. J'ose pas aller vite. N'importe quel autre jour, j'aurais foncé sans réfléchir, mais cette voiture est trop précieuse pour être risquée bêtement. Je me gare près de la porte en verre, tâtonne jusqu'à trouver le mode parking et sors de la caisse alors qu'Aodhan arrive. J'ouvre également le coffre, en articulant dans un accent exagéré, "Ohhh plofesseur, quel énoooolme bolide !" Un sourire joueur, fatigué, avant d'secouer la tête devant le caprice de l'homme pour sa foutue berline.

Déjà, j'rentre dans le bâtiment, "Tout le monde en voituuure !" et me charge de plusieurs sacs. Un regard vers le vieux "Y a d'la place pour vous aussi."



Tomorrow is another day. And you won't have to hide away. You'll be a man, boy !
But for now it's time to run, it's time to run !
Revenir en haut Aller en bas
Calypso J. Taylor
avatar
Date d'inscription : 02/02/2017
Messages : 957
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Lun 27 Mar 2017 - 13:54

Je me ramène avec mes deux cartons et le pied de biche. Je m'avance vers le vieux et ses filles assez lentement, j'ai de plus en plus de mal à avancer. A chaque pas j'ai l'impression que mes jambes vont se dérober sous mon poids. Mais il n'y a pas le choix, je dois encore résister un peu. Faut qu'on rentre, j'veux qu'on rentre. Je m'adosse au mur près de la porte d'entrée en respirant bruyamment quand j'entends le bruit de deux moteurs. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres alors que mes yeux se posent sur le vieux et ses filles. On va enfin rentrer à la maison. Je ne l'ai connait pas, il ne savent pas où est notre maison mais fallait que je le dise.

Je me redresse pour un dernier effort alors qu'Eli et Ao pénètrent à l'intérieur. Un sourire vers mon mexicain qui a retrouvé un petit peu de gaieté. Il s'empare de plusieurs sacs. Son enthousiasme me donne des ailes, je me penche bien trop rapidement vers les provisions. Je manque de tomber, ma vue se trouble et j'ai l'impression que toute la pièce autour de moi se met à tourner. Putain non ce n'est pas le moment de tomber dans les vapes. Je réitère mon geste, saisis un des sacs pour finalement revenir me tenir au mur. C'est atroce, je n'en peux plus j'suis à bout. Ma vue se trouble davantage à cause des larmes qui s'accumulent, j'suis une putain de merde. Les gars, j'suis obligée de vous laisser faire. J'y arrive plus.

Je ne les regarde même pas, bien trop honteuse d'abandonner aussi vite. J'avale un sanglot et prends mon courage à deux mains pour aller me réfugier à l'avant de la nouvelle voiture d'Ao. J'avance à la même vitesse qu'un escargot en fin de vie, c'est pour dire. J'ouvre la portière, m'installe tant bien que mal sur le siège plutôt confortable, referme la portière et me mets à pleurer. Je lâche tout ce que j'ai.


 

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 3 : welcome to the drugstore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: