Partagez | 
 

 Opération 3 : welcome to the drugstore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
Auteur
Message
Eli Delgado
avatar
Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 937
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 14:00

Dans l'noir, on distingue deux personnes qui s'avancent. On y va, sans plus attendre, on se lance.

J'me lève, contourne le comptoir à pas feutrés et viens m'coller dans le dos du premier. J'le cueille, le mec, d'un bras autour de la gorge. Il se débat,  me fout quelques coups de coudes dans les côtes. J'râle, lâche, reviens, force sur ma prise, colle une main sur sa bouche pour le faire taire, tourne avec lui dans son élan pour s'défaire. J'finis par le coincer contre le comptoir, appuyant d'tout mon poids pour le faire cesser de gesticuler. J'colle la pointe de ma lame contre son cou. Le contact du métal suffit à l'calmer. J'sens son souffle s'étrangler sous mes doigts, son corps se crisper et cesser de s'agiter.

"Du calme." J'murmure, essoufflé, tout près d'son oreille, pressant le couteau sur la jugulaire. Le type s'fait plus docile. C'est pas le cas de l'autre. Dans l'obscurité, j'arrive tout juste à deviner que les choses ne se passent pas au mieux pour Calypso. J'ai un moment de panique, songe même à lâcher l'mien pour lui venir en aide, mais ne peux rester qu'en spectateur face aux deux silhouettes qui se battent.



Tomorrow is another day. And you won't have to hide away. You'll be a man, boy !
But for now it's time to run, it's time to run !
Revenir en haut Aller en bas
Roza Votiakova
avatar
Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 891
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 17:11

La situation pouvait-elle être pire ? Contre tout attente, oui. La scène passa à deux contre un et ce n'était pas tout.... Du coin de l'oeil et uniquement du coin de l'oeil, elle aura pu remarquer la croix gammé de tatouée sur la peau du second. De quoi lui faire ravaler son accent de l'Est en moins de deux, les russes ne partageaient aucunement l'idéologie arienne, c'était même tout l'inverse. La haine grimpa en elle à une vitesse folle, malheureusement elle n'avait pas le luxe de la laisser exploser, juste de quoi cracher un petit pique.

"Crevette hein ? Fais le malin ouais, avec mes petits poings je pourrais très bien te faire bouffer le bétume."

Roza poussa à la suite un grognement en entendant son partenaire se faire piétiner, ça pouvait possiblement ressembler à un feulement de chatte bien agacée aux oreilles des deux autres, du coup. C'est là qu'il se met à braquer Aodhan et lui demande de lâcher son arme. Elle n'en fait rien et après une profonde inspiration enchaîne avec sérieux :

"Il trinque, ton pote trinque, tu me vises avec ton flingue, ton pote trinque. Dans tous les cas, y aura AU MOINS deux morts.... et y a toujours moyen d'éviter un bain sang, sans compter qu'on est pas des négros."

Le terme de "négro" était bien souligné pour éventuellement en tirer une quelconque sympathie de la part des deux nazis,. Elle ne comptait pas miser là dessus cependant et tenta de relancer la diplomatie car il lui était impossible de laisser son partenaire sur place ou même de baisser son arme au risque d'handicaper ses deux autres compagnons à l'intérieur. Ces derniers étant d'ailleurs à l'heure actuelle son seul putain d'espoir. Elle devait gagner du temps, elle n'avait pas d'autre choix.

Dans tous les cas elle resta immobile, canon pointé vers la tête du géant et n'aura esquissé aucun mouvement brusque, même son froncement de sourcil restait stable au milieu de cette galère.

"Vous avez forcément besoin de quelque chose et de notre côté, on manque de rien, ou presque. Y a moyen de s'entendre autour d'un deal... et de baisser les armes."

Fait amusant, la poigne qui tient l'arme contient les lettres "L.O.V.E" de tatoué sur chaque doigts, hormis le pouce.


ALL THIS BULLSHIT DONE
MADE ME STRONG, BITCH !
Revenir en haut Aller en bas
Calypso J. Taylor
avatar
Date d'inscription : 02/02/2017
Messages : 919
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 17:25

On passe à l'attaque comme deux prédateurs sur leurs proies. C'est la première fois que je dois agir de cette manière avec d'autres humains. Ce n'est pas le truc le plus agréable que j'ai eu à faire depuis le début de l'épidémie mais quand il n'y a pas le choix mieux vaut ne pas réfléchir. On sort de notre cachette, on bondit sur eux. Je saute sur une femme, Eli sur un homme. La surprise est au rendez vous pour nos deux "ennemis" ils ne s'y attendaient visiblement pas. La jeune femme se débat, je n'ai pas le loisir d'examiner ses traits et c'est beaucoup mieux pour pouvoir être agressive. Je n'ai pas vraiment le temps de m'inquiéter pour Eli, je comprends juste qu'il a autant de mal que moi à maitriser son adversaire.

Je tente de la stabiliser, de passer mon bras autour de son cou comme Jim me l'a appris mais elle a de la poigne. Elle me donne un coup de coude en plein dans les côtes ce qui me fait lâcher prise. Un autre coup de pied qui me fait trébucher, je suis allongée sur le sol. Elle revient à la charge, elle s'apprête à dégainer son arme. Pas le temps d'avoir mal, pas le temps de se plaindre il faut agir. Sans réfléchir, je pose ma main sur mon silencieux que je sors le plus vite possible de son étui.

PAN. Ce n'est pas le son le plus audible qui soit, le silencieux est fait pour. Je distingue sa silhouette qui s'écroule devant moi pratiquement sur mes jambes. Je ne bouge plus, j'attends qu'elle se relève naïvement. Mais une balle dans la tête ça ne pardonne pas Calypso. Je me dégage de son corps inerte, je respire bruyamment, trop bruyamment. Qu'est ce que je viens de faire ? L'irréparable Caly. J'ai la nausée, je suis prête à vomir, à perdre pied. C'est la première fois, une putain de première fois que j'aurais vraiment préféré éviter. Putain elle est morte. Morte. Décédée. J'accuse le coup, tout est noir, rien n'est audible. Pas même la voix d'Eli dans la pénombre. Mais merde qu'est ce que j'ai fait. Je distingue une mare de sang qui se forme près de son visage. Les larmes me montent, une boule dans la gorge se forme. J'ai du mal à déglutir et même à respirer.

Et puis tout s'éclaire, tout se recontextualise. On est dans la merde, Eli, Ao & Roza. Je relève la tête, tente de me relever une première fois. C'est un échec. Une deuxième fois, c'est la bonne. Je m'éloigne du corps sans vie qui ne pourra plus jamais faire quoique se soit. Calypso la meurtrière.


 

Revenir en haut Aller en bas
Eli Delgado
avatar
Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 937
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 17:39

Il y a un corps qui tombe au sol. L'autre qui s'avance. Un coup d'feu, étouffé par un silencieux, et la seconde dégringole. Elle s'écrase pas loin d'mes pieds. C'est une femme. Mais pas la brune. Même dans l'noir, on distingue nettement le point noir et fumant enfoncé sur son front. J'grince des dents, soulagé. A moitié. "Merde..." Elle vient d'refroidir une vivante... J'baisse les yeux vers Caly, la voix étranglée par la force que j'mets à tenir le blond. "Caly, ça va aller...?" Bien sûr que non. Et pourtant, va bien falloir continuer d'se bouger. Elle se relève. J'resserre le bras autour d'la gorge de ma victime.

Pas le temps de présenter nos condoléances. Y a un talkie qui s'active. Pas le mien, mais bien celui du mec que j'tiens. Je jette un œil inquiet à la jeune femme qui peine à s'remettre mais a certainement tout aussi bien entendu qu'moi. J'stresse, tente de garder un minimum d'esprit. Bordel. J'me penche à nouveau sur l'oreille sur mec, sans lâcher ma prise, pour articuler très sèchement,

Pour Caly & Mr. MJ seulement:
 

Sans ôter la menace de sa gorge, j'baisse l'autre main pour choper sa radio et la lui lever à portée de voix. J'déteste jouer les méchants, mais c'est pas comme si on avait vraiment l'choix. Dans l'même temps, j'fais signe à Calypso d's'aventurer dans l'arrière salle. J'avance également vers celle-ci en y traînant mon otage. En cas d'danger, il aurait au moins l'mérite de m'servir de bouclier.



Tomorrow is another day. And you won't have to hide away. You'll be a man, boy !
But for now it's time to run, it's time to run !
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
avatar
Date d'inscription : 06/05/2013
Messages : 4177
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 19:26




Welcome to the Drugstore
Opération médic

Calypso est sous le choc de son premier meurtre. La plus terrible des premières fois car, une fois qu’on a goûté au sang, sommes-nous capables de faire marche arrière ? Maîtrisé par Eli, l’homme grogne dans un mélange de rage et de détresse « vous avez tué Elisabeth ?! VOUS l’avez tuée ?! » ; et pendant que le benjamin profère ses consignes pour le faire taire, une réalité saute aux yeux de l’éditrice : s’agit-il vraiment d’ennemis ? Après tout, ces gens, vous êtes chez eux. Vous êtes les intrus. Comment réagirez-vous si un groupe arrive en enfonçant la porte du lycée ? Cessant de résister à Eli, le prisonnier émet un petit rire… ou bien est-ce un sanglot ? Un mélange des deux peut-être. Une fois la radio à portée de voix il prend une inspiration. Une autre. Et hurle :

- ILS ONT TUE ELISABETH ! SAIGNEZ CES ENFOIRÉS !

Côté Roza, les deux hommes la fixent, répétant avec amusement son « on n’est pas des négros ». Décidément, elle les prend vraiment pour des attardés de skinheads. Si ce n’était pas un chaton armé, elle serait morte avant son copain. Pourtant, elle a dit les mots magiques « on ne manque de rien ». Le dénommé Adolf a l’air intéressé, avant que son talkie ne grésille et crache : « des intrus du côté de la pharmacie, allez-voir. On arrive sous peu. »

- Oooooh, fait le doyen après avoir soulevé bien haut ses sourcils, vous êtes effectivement en train de nous braquer. Vous venez chez nous, et vous nous braquez. T-t-t-t-t, claquement de langue contre ses dents, vrai-ment-pas-malin…, son arme pointe désormais la poitrine de Roza, Damien, emmène son copain avec les autres et va voir dans la pharmacie. Je vais discuter avec avec la demoiselle…


***

Roza, tu es bien consciente que tu ne peux rien faire. Tirer c’est mourir et condamner Aodhan. Pendant que le géant porte le professeur, tu est seule face à Adolf. Que choisis-tu ?
♦ Tu l’as intéressé avec ce que tu as dit, tu peux essayer de conclure un marché à l’amiable et calmer le jeu. Fais des propositions.
♦ Tu estimes pouvoir être plus rapide que lui en 1 contre 1 et veux te battre, dans ce cas lance un dé spécial :
- Succès, tu parviens à écarter son bras et à le maîtriser.
- Échec, tu écartes vivement son bras mais il te décoche une gauche qui t’envoie au sol. Ensuite, il te tire une balle dans la cuisse : pour commencer.

Aodhan, tu reprends conscience dans une arrière-boutique où sont également enfermés un cinquantenaire amputé d’un bras et deux jeunes filles à l’air malade. Tu comprends qu’ils sont aussi captifs à leur air terrifié et épuisé. Tu es encore trop sonné pour faire de grands mouvements, mais tu peux leur parler.

Eli et Calypso, faites ce que vous voulez de votre otage en sachant ce qui arrive, vous avez très peu de temps devant vous. Ensuite, choisissez :
♦ Quitter la pharmacie pour vous cacher et prendre du recul sur la situation.
♦ Aller dans l’arrière salle, Caly la première, et découvrir d'abord tous les anciens tiroirs où étaient rangés la plupart des médicaments. Là, lancez 1 dé normal pour chaque fouille (vous avez le temps pour 2 maximum chacun) :
- 1, 4 ou 6, vous ne trouvez rien.
- 2 ou 5, vous trouvez quelques médicaments précieux.
- 3 : Damien arrive par l’extérieur avec ses 2m20 de muscle et son fusil d’assaut…

Si besoin, n'hésitez pas à poser des questions dans votre topic flood (je pense notamment à Aodhan, qui peut avoir besoin de la répartie de ses compagnons de "cellule"). Les choses se gâtent, saurez-vous vous en sortir ?

Vous savez où me trouver quand vous serez prêts.
Revenir en haut Aller en bas
Calypso J. Taylor
avatar
Date d'inscription : 02/02/2017
Messages : 919
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 22:09

Je suis pétrifiée mais on n'a vraiment pas le temps pour ça. Eli me demande si ça va, j'acquiesce sans pour autant le penser. J'suis une putain de meurtrière et j'ai juste l'impression que c'est marqué en grosses lettres sur mon front. Pas le temps de réfléchir davantage que le talkie grésille de nouveau. J'ouvre de grands yeux, on est vraiment dans la merde. Je réfléchis l'histoire de quelques secondes de ce que je dois faire. Faut que je sorte de ma stupeur, j'aurai tout le loisir de penser à mon meurtre plus tard.

Je jette un coup d'oeil à Eli, voit qu'il gère la situation. Alors qu'il ordonne au mec de dire à son pote quelque chose je fonce vers la porte qu'il a repéré. Je ne sais vraiment pas comment mon cerveau gère la situation, c'est lui qui contrôle tout comme si j'avais activé le mode machine. J'ouvre la porte en bois en entre à la hâte dans la réserve en priant pour qu'elle recèle de trésors, on ne peut vraiment pas rentrer les mains vides.

Je me dirige vers les différents tiroirs, les ouvre un par un ne découvrant rien dans les premiers à part de la poussière. Et puis elles sont là, ces quelques boites précieuses. Je saisis mon sac à demi ouvert, y plonge les médicaments que je trouve ici et là. Cela ne dure qu'une fraction de secondes mais je suis fière de mes trouvailles ce qui efface un peu l'acte que je viens de commettre.


 

Revenir en haut Aller en bas
Roza Votiakova
avatar
Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 891
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Opération 3 : welcome to the drugstore   Mar 14 Mar 2017 - 23:37

Le canon se lève sur sa poitrine, de là, c'est l'impuissance, si elle charge, elle est morte, si elle tire, elle est morte et même sort pour le professeur inconscient. Elle pria, très fort, à en plisser son minois de crevette jusqu'à entendre leur radio cracher des mots qui n'avaient encore là rien de bien rassurant. Décidément, chaque minute qui passait les enfonçait d'avantage dans leur merde, rien n'allait dans le bon sens et ça lui foutait sacrément la haine à la tatouée.

Alors qu'elle voit son partenaire se faire embarquer à l'intérieur, elle abaisse son arme, impuissante, serrant fermement son poing contre la crosse à en faire trembler toute sa poigne, elle voit rouge. Hitler voulait discuter avec elle, une une chance qu'elle saisit une fois la montagne hors de son gens de vision, bondissant sur lui en bonne furie, lançant sa main libre vers le canon pointé vers elle qu'elle tente de dégager dans l'espoir de lui coller un gros coup au thorax avec la crosse de son arme dans un beau revers.... et ... ça passe ! Il tombe à genoux, la respiration coupée et lâche son arme, la tatoueuse elle, ne perd pas une seconde et profite de son agonie respiratoire pour pointer son canon au dessus de son crâne et lui rétorquer avec une haine prononcée :

"Otsosi, potom prrrosi.*"

Puis elle tire, sans hésiter, ah.. ça fait du bien ! Elle réfléchit par la suite et vite, d'autre arrivent et si les siens vont bien à première vue, il ne lui reste qu'une bombe fumigène et un cocktail molotov' pour les recevoir, c'est une bien maigre force de frappe. Elle aurait bien fait un otage mais le temps leur manquait pour jouer à ce jeu là et de toute façon, sa patience et ses nerfs étaient à bout.

Pressée, elle récupère l'arme au sol, remet la sécurité et le glisse à l'arrière de son futal. Celle ci prend ensuite la direction des escaliers pour rentrer dans le bar et trouver son partenaire, beuglant dans son talkie en chemin :

"Une montage arrrrive vers vous, planquez-vous et canarrrdez ce sooksin* de nazi ! Je vais cherrrcher Ao et j'vous rrrejoins ! Ils ont des rrrenforts !"

Avec l'émotion elle en oubliait son anglais et elle avait également oublié de leur demander si tout allait bien par chez eux, elle n'avait pas vraiment eut le temps d'y penser, elle espérait juste qu'ils soient encore vivants pour recevoir son message.

Spoiler:
 


ALL THIS BULLSHIT DONE
MADE ME STRONG, BITCH !
Revenir en haut Aller en bas
 
Opération 3 : welcome to the drugstore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Opérations-
Sauter vers: