The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-25%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement PS Plus de 12 mois
44.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
- Life is a Miracle. -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. EmptyVen 10 Mar 2017 - 0:05

Quand Isabel s’était réveillée ce matin-là, elle avait tout juste eu le temps de voir Arthur en train de se préparer pour sortir. Matinal, comme toujours, alors que l’aube illuminait faiblement leur nouvelle chambre. Il y avait à faire dans ce nouveau camp, ce nouvel espoir… Mais son mari avait promis d’être là pour elle, pour le bébé, pour leur famille. Il avait promis, quelques jours plus tôt, alors que les larmes et les pleurs avaient résonné dans cette petite chambre qui accueillerait bientôt leur enfant. Isabel aurait pu s’inquiéter de voir Arthur quitter encore une fois la maison, mais elle lui faisait confiance. Il avait dit qu’il allait faire preuve de prudence, il ne les laisserait pas, jamais. Izzy se raccrochait à ça, à ces mots qui lui avait donné la force de surmonter toutes ces horreurs qu’ils avaient vécu ces dernières semaines, ces derniers jours. La jeune femme était fatiguée, tiraillée par la douleur. Son ventre semblait peser des tonnes et son dos la faisait souffrir. Et malgré toute la route qu’ils avaient été contraints de faire jusqu’ici, les événements forts en émotions, l’accouchement commençait sérieusement à se faire attendre. La pauvre n’en pouvait plus de rester couchée à longueur de journée. Heureusement qu’Elyse était aux petits soins pour elle, et l’aidait à passer le temps. C’était elle qui veillait sur elle quand Arthur n’était pas à la maison. Autant dire qu’elles passaient beaucoup ensemble depuis quelques jours… Ce matin, elle était venue lui apporter son petit déjeuner au lit, comme chaque jour depuis qu’ils vivaient ici. Mais la blonde n’y avait presque pas touché, elle n’avait pas faim. Et si elle avait mangé une bouchée d’une barre de céréales, c’était surtout pour faire plaisir à sa belle-sœur. Rien de plus.

Encore fatiguée, Isabel avait tout de même pris le temps de discuter avec sa belle-sœur, lui expliquant que la nuit avait été pénible. La future maman avait eu beaucoup de mal à trouver une position confortable pour dormir. Même les paroles rassurantes et les caresses tendres de son mari n’avait pas pu la détendre, et le malheureux avait fini par sombrer dans le sommeil avant elle. Quelques douleurs désagréables s’étaient faites sentir durant la nuit, mais cela avait été supportable. Cela avait fini par se calmer d’ailleurs, alors la jeune femme n’avait pas pris la peine d’inquiéter Arthur. Puis quand elle avait fini par s’endormir, son mari n’avait pas tardé à se lever, à peine quelques heures après. Et elle n’avait pas vraiment eu le temps de lui en parler.

Il devait être aux alentours de dix heures. Toujours allongée sur le lit, Isabel s’était mise à lire après le départ d’Elyse, qui était repartie dans la cuisine pour s’occuper de la vaisselle du petit-déjeuner. Après quelques minutes de lecture, Izzy finit par refermer le livre et le poser à côté d’elle. Elle en avait assez de rester là, à rien faire. Elle se redressa péniblement pour finalement s’asseoir sur le bord du lit. Elle attrapa son gilet qui était resté sur le lit et l’enfila. Le simple fait de s’asseoir avait été plutôt éprouvant et bientôt elle sentit de nouvelles sensations désagréables. Fermant les yeux, elle posa ses mains sur le bas de son ventre, alors que cette fois une vive douleur la fit grimacer. Isabel souffla alors doucement pour essayer de se calmer. Elle se rallongea alors mais cela recommença une dizaine de minutes plus tard, et ce fut bien plus douloureux encore. « Elyse ? » Appela-t-elle alors ? Mais visiblement sa voix ne porta suffisamment pour que sa belle-sœur l’entende.

Isabel se leva alors avant de se diriger jusqu’au couloir qui menait aux escaliers, une main sur son ventre. Avançant d’un pas lent, elle finit par s’arrêter encore une fois alors que la douleur devenait encore plus pesante. « Elyse ?! Elyse ?! » Reprit-elle tout en se mettant à descendre les escaliers, solidement accrochée à la rambarde. « Izzy ? Qu’est-ce que tu fais là ?! Bon sang ! Retourne te coucher ! Faut que tu te reposes et… » Isabel lâcha un léger gémissement alors que son ventre la fit souffrir encore une fois. « Qu'est ce qui se passe Izzy ? » Descendant encore un peu plus les marches, elle finit par rejoindre Elyse à quelques pas d’elle. Elle lui expliqua alors « C’est les contractions, Elyse. Je… Je crois qu’elles sont de plus en plus rapprochées… Je… Je crois que le bébé arrive… » Izzy remarqua alors le regard d’Elyse s’agrandir à mesure qu’elle parlait. L’autre jeune femme ne réagit pas pendant l’espace de quelques secondes avant de s’exclamer « Oh putain ! Tu vas… Tu vas… Merde ! »  La jeune femme jura encore une ou de fois avant de reprendre d’une voix qui se voulait rassurante « Je… J’vais chercher Arthur ! Tu m’attends là ! J’vais le prévenir ! » A croire que c’était elle la plus paniquée des deux. Isabel lui répondit alors « Ça va aller, Elyse. Va chercher Arthur, s’il te plaît… » Regardant la jeune femme partir en courant et claquer la porte d’entrée derrière elle, Izzy alla s’asseoir sur la chaise la plus proche. Avant même de s’y installer, elle sentit quelque chose de chaud et d’humide s’écouler le long de ses jambes. Elle venait de perdre les eaux. Il était vraiment temps qu’Arthur arrive. Elle prit alors une profonde inspiration avant de souffler longuement pour tenter de garder son calme. Arthur allait arriver. Il avait promis d’être là. Il avait promis.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. EmptyLun 27 Mar 2017 - 20:35
Arthur avait fait une promesse à sa femme, et en homme de parole il faisait tout son possible pour la tenir. Il repoussait ou refusait certaines entrevues, certaines tâches parfois, même s'il ne s'aventurait pas à dénigrer les choses les plus importantes. Trouver l'équilibre n'était pas facile, surtout après avoir tant offert de son temps pour veiller sur le groupe. Le sergent passait juste moins de temps le nez dehors à monter la garde, préférant relayer cette tâche à Garrett, David ou encore Connor.

Ce matin là, Arthur avait décidé de monter la garde seul. Peut-être voulait-il prouver qu'il accordait toujours autant de valeur à son devoir, à sa mission. Peut-être avait-il simplement besoin du calme et de la tranquillité de la solitude pour se retrouver, se vider la tête des questions qui le harcelaient encore, et mieux faire face à l'avenir. Car l'avenir lui réservait de grandes choses. L'enfant allait bientôt naître, et bien que cela l'emplissait de joie et de bonheur, cela le faisait aussi un peu flipper. Allait-il être à la hauteur, un père aimant et digne, capable d'éduquer l'enfant avec la même intelligence dont avait fait preuve son père ?

Il était aux environs de dix heures. Arthur se sentait mieux après ce tour de garde. Déjà David venait pour prendre le relais. Les deux hommes échangèrent quelques paroles sympathiques, et si autrefois il aurait simplement conseillé à son ami d'aller s'occuper d'autres choses pour qu'il puisse rester là, cette fois il le laissa prendre la relève. Décidé à retourner auprès de sa femme, il rencontra Elyse en route. Sa soeur était dans tout ses états. Ses mots firent tomber le monde sur ses épaules, si bien qu'il mit quelques secondes à réagir, les yeux grands ouverts. Puis il se mit à courir, hurlant à Elyse d'aller chercher quelqu'un de qualifié pour.. l'accouchement ! L'heure était venue ! Et il devait se montrer à la hauteur !

" Izzy ?!! ", hurla-t-il en entrant dans la maison comme une furie. Les deux époux se retrouvèrent enfin, prêts à vivre ce moment de leur vie, qui était si beau, si fort, si terrifiant aussi. Arthur avait peur. Peur de la perdre, ou plutôt de les perdre. Il se condamna intérieurement, se jugeant irresponsable de demander un enfant à Isabel en plein apocalypse. Mais pour ne pas l'inquiéter, il n'en dit rien. Il lui prit la main après l'avoir installée dans le divan, sur une grande couverture.

" Je suis là.. Tout ira bien. Je te le promet, tout va bien se passer. On.. on va enfin.. voir notre enfant ! "

Ses propres mots parvinrent à lui ramener le sourire, lui qui était prêt à sombrer dans la panique. C'était .. presque irréel. C'était trop rapide. Trop soudain. Il s'y était préparé mais jamais il n'aurait pensé que cela arriverait comme ça, comme sorti de nulle part, comme tombé du ciel.
Il serra la main de son épouse dans la sienne et déposa un doux baiser dessus.

" Elyse va bientôt revenir avec quelqu'un et.. et tout ira bien. D'accord ? Respire avec moi. Allez.. Doucement. "

S'il n'avait strictement aucune idée de ce qu'il faisait, et de ce qu'il devait faire, il tentait tant bien que mal de jouer son rôle. D'être présent pour elle. D'être parfait, comme il avait toujours essayé de l'être. Car elle le méritait, elle qui était tout à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. EmptyDim 2 Avr 2017 - 1:03

Elle avait tellement attendu ce moment. Toute sa vie, Isabel avait rêvé d’une grande et belle famille. Fille unique, elle avait souvent regretté de ne pas avoir eu de frère ou de sœur. Mais ses parents, bien trop préoccupés par leurs carrières respectives, n’avait jamais offert cela à leur fille. Alors elle avait grandi avec cette envie de construire une famille nombreuse, et la chance lui avait souri en rencontrant, tout aussi désireux d’avoir plusieurs enfants. Malheureusement, le monde avait changé depuis, mais qu’importe ; ils allaient bientôt être une famille.

Ne penser qu’aux bons moments qu’ils passeraient une fois leur bébé dans leurs bras. Izzy faisait tout son possible pour ne penser qu’aux merveilleux moments qui les attendaient, à la joie que leur procurerait ce petit être qui s’apprêtait à pointer le bout de son nez. Garçon ou fille, peu leur importait. L’enfant qui allait naître viendrait illuminer leur vie, cette vie si sombre et terrible qu’ils supportait depuis des mois. Ce nouveau-né était synonyme d’espoir, de vie, et ils feraient tout pour qu’il grandisse au mieux. La jeune femme ne se faisait pas de souci là-dessus. Ne penser qu’aux belles choses, au bonheur qu’ils ressentiraient bientôt, tous les trois. Ne pas se préoccuper du danger, des risques que cela représentait, d’élever un enfant dans un monde pareil. Oublier la douleur, les complications possibles…

Une nouvelle contraction la fit grimacer, un masque de douleur marquant momentanément son visage alors qu’elle faisait tout son possible pour rester le plus calme possible. Soufflant longuement, elle ne bougea pas de sa chaise, attendant l’arrivée d’Arthur. Elle espérait qu’il ne soit pas trop angoissé par l’arrivée du bébé. Mais elle le savait fort, et il allait sûrement faire tout son possible pour l’épauler durant ce moment si important de leur existence, cet instant magique qu’ils avaient attendu durant des années.

Après quelques minutes, la porte finit par s’ouvrir en fracas. Arthur n’avait pas mis longtemps à arriver, et il fut rapidement près de sa femme pour la rassurer. L’installant avec douceur sur le divan du salon, Isabel ne put s’empêcher de lui sourire malgré la douleur qui la lançait toujours. Arthur lui sourit en retour, la rassurant encore davantage. Tout irait bien, il était là. Oui, tout irait bien. Son mari ferma sa main sur la sienne et la serra, Izzy referma encore un peu plus ses doigts sur ceux de son mari alors qu’il y déposait un baiser. Il lui expliqua ensuite qu’Elyse était parti chercher quelqu’un, que tout se passerait bien. La jeune femme fit un signe de la tête avant de refermer encore un peu plus sa main sur celle d’Arthur, alors qu’une nouvelle contraction se fit sentir. Serrant les dents durant un instant, elle replongea ensuite son regard dans celui de son mari « On… On va y arriver oui… On va avoir notre bébé… » Elle se remit à sourire malgré la douleur, si heureuse de voir Arthur à ses côtés. Les contractions étaient encore légèrement espacées, le bébé n’arriverait certainement pas tout de suite… Mais ils allaient partager ça ensemble, ils affronteraient ce moment sûrement difficile ensemble. Comme ils l’avaient toujours fait auparavant. Et cette fois, ça serait pour la plus belle des récompenses.

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. EmptyDim 30 Avr 2017 - 16:49
Aux contractions de son épouse, Arthur sentit la panique monter un peu plus en lui. Elle souffrait, elle avait besoin d'aide, mais il ne pouvait simplement rien faire. Il se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de devenir médecin, et se rendit compte qu'alors, il ne l'aurait jamais rencontrée. Cette femme merveilleuse qu'il aimait tant, et qui aujourd'hui était sur le point de donner naissance à leur enfant. Peut-être alors aurait-il pu au moins devenir medic' au sein de l'armée ? Peut-être aurait-il eu les connaissances nécessaires pour épauler et guider Isabel comme il rêvait de le faire.. mais non. Malheureusement, Arthur était bien plus doué avec les armes et les camions qu'avec les femmes enceintes.

Cependant, il refusait toujours de sombrer. Arthur était un homme fort, et il devait le rester pour elle. Il devait être calme et souriant, être cette présence apaisante, ce pilier sur lequel elle pouvait se reposer. C'était son devoir, sa mission, et il allait l'accomplir.

" Oui mon amour.. c'est notre bébé ! Il arrive, et il a sûrement hâte de voir sa merveilleuse mère ! "

Il sourit de nouveau, un peu crispé mais faisant tout son possible pour assurer son rôle. Puis il porta le regard vers la porte. Elyse n'allait sûrement plus tarder à arriver avec quelqu'un. Qui ? Quinn ? Ou cette femme, cette dernière arrivée en qui Arthur n'avait pas encore confiance, et qui répondait au nom de Daphne ? Il plissa légèrement les yeux.

" Ca va aller Izzy.. je suis là. "

Comme si sa simple présence suffisait. Comme si être là garantissait que tout allait se passer à merveille.

" Je te l'avais promis. ", ajouta-t-il avec un sourire. Car si Arthur n'était en aucun cas sage-femme, il était au moins un homme d'honneur, de parole. Aussi un mari et bientôt un père aimant. Cette promesse qu'il avait faite à sa femme, il y tenait beaucoup. Il ne s'agissait pas de paroles dans le vide, servies juste parce qu'elle les attendait. Il était là pour elle, comme il aurait dû l'être bien plus encore.

" Je.. Izzy.. je dois t'avouer que je ne.. sais pas vraiment ce que je dois faire.. S'il te plais, dis moi. Demande moi. Et je.. je le ferai ! ", lui avoua-t-il après quelques minutes encore à tenter de faire bonne figure. Mais la réalité était bien là .. il ne savait rien. Et il valait mieux l'avouer. Il n'était pas du genre à lui mentir, ou à lui jouer la comédie. Ainsi il lui adressa ces quelques mots, cachant toujours son stress, son angoisse derrière l'image du militaire assuré, n'attendant que les ordres et les consignes pour accomplir sa mission.



Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. EmptyLun 15 Mai 2017 - 21:29

La présence d’Arthur à ses côtés, les mots qu’il lui soufflait, ce regard qui ne quittait plus le sien. Tout cela ne faisait que rassurer Isabel qui avait presque oublier la douleur depuis l’arrivée de son mari. Elle se concentrait sur lui, sur cette main qui serrait la sienne, sur sa voix qui la rassurait malgré quelques peines à cacher ses inquiétudes. Mais la jeune femme n’y portait pas attention. Elle se contentait de lui sourire tendrement, tellement heureuse de pouvoir partager ce moment avec lui. Cet instant qu’ils attendaient depuis des années à présent.

Elle se mit même à rire doucement en entendant dire que leur bébé avait sûrement hâte de voir sa maman tellement elle est merveilleuse. Un rire suivi d’un immense sourire malgré son ventre qui la tiraillait, qui la faisait souffrir. Et que dire de son papa ? Isabel pourrait passer des heures à raconter tous les exploits de son mari, à parler de ses qualités. Arthur allait faire un papa exceptionnel, elle en était persuadée.

Attendant le retour d’Elyse, la jeune femme ne lâche pas la main de son époux. Les yeux plongés dans les siens, la future maman était calme, faisait tout son possible pour ne pas se mettre à stresser. Et même si ce n’était pas dans sa nature de s’en faire, elle était consciente des possibles complications mais elle se focalisait sur la voix et le regard d’Arthur pour ne pas y penser. Ce dernier lui répéta une fois encore que ça irait. Une nouveau sourire se dessina sur les lèvres d’Izzy, alors qu’il continua en lui disant qu’il lui avait promis d’être là. Et il était là. Isabel n’avait jamais douté du contraire d’ailleurs, sachant qu’elle pourrait compter sur lui au moment venu. Arthur était bien là et c’était tout ce qui comptait. L’homme reprit, lui demandant ce qu’il pouvait faire pour l’aider. Grimaçant encore à cause d’une contraction vraiment douloureuse, Isabel regarda son mari d’un air tendre. Puis doucement elle lui répondit « Tu m’avais promis d’être là mon amour. Et c’est tout ce dont j’ai besoin… Tu es là et c’est tout ce que tu peux faire pour m’aider. Me parler, me serrer la main, m’encourager… Et… » Isabel serra les dents une fois de plus, alors que les contractions se rapprochaient un peu plus. « Parle-moi Arthur. Dis-moi n’importe quoi… » Le simple fait d’entendre sa voix, de l’écouter parler, Isabel savait que ça pourrait lui permettre d’oublier un peu la douleur, de ne pas penser à ça. Et elle savait que son mari était assez doué pour ça… C’était une des raisons pour lesquelles elle avait craqué pour lui, et elle savait que c’était ce qui allait l’aider à ce moment bien précis…

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. EmptyDim 21 Mai 2017 - 21:29
Elle n’était pas dans le camp depuis bien longtemps, sa preuve de gratitude consistait essentiellement à rester dans son coin en ne dérangeant personne. Texas était convalescente, presque totalement guérie, suffisamment éveillée pour qu’elles puissent toutes les deux parfaire leur façade. Elles étaient mère et fille, c’était la condition sine qua non pour rester. Pour le reste, Daphne aviserait en temps voulu. La gamine n’était pas la seule qui avait besoin de reprendre des forces. Physiquement, les séquelles de son affrontement avec Emerson s’étaient estompées – enfin – mais c’était psychologiquement qu’elle devait reforger ses lames. Redevenir solide comme l’acier, chasser tous les doutes inutiles.

L’urgentiste ne faisait que passer dans la maison commune lorsque qu’une femme – dont elle avait déjà oublié le prénom – fit irruption en demandant où était Quinn ou Lauren. Elle avait soulevé un sourcil et s’apprêtait à partir sans se mêler des affaires d’autrui, quand elle comprit qu’il était question d’un accouchement. La trentenaire n’avait pas encore été présentée à tout le monde et elle n’avait pas deviné que la blonde ici présente étaient la sœur d’Arthur ; le fameux second du camp qui, d’ailleurs, gardait son précieux flingue sous clef.

- C’est bon, je viens, se résigna Daphne dans un soupir, sauf si vous voulez continuer à chercher ?

Non ? Parfait. Ce n’était pas tant son goût de l’entraide qui la poussait à agir que son envie de s’occuper. Se faire valoir aussi. Elle avait beau être douée par trouver des ressources et piller les gens, chaque occasion de renouer avec son ancien métier était bonne à prendre. Hors de question de perdre la main et son prestige si durement gagné. Pour le coup, elle était loin d’être spécialisée dans les accouchements, mais connaissait suffisamment les bases pour mieux s’en sortir qu’une apprentie médecin légiste.

Elle entra dans la maison, retirait déjà son gilet de laine pour mettre à nus ses bras à l’épaule droite tatouée. Réaliser de qui il s’agissait ne la fit pas sourciller, son esprit était déjà focalisé sur son travail. Les prochaines heures allaient être longues, c’était la première fois qu’elle prenait en charge un tel enjeu médical depuis le début de l’apocalypse. Une complication, une maladresse, et le bébé – ou/et sa mère – pouvait mourir. Daphne n’avait pas vraiment prévu de faire une entrée si fracassante dans la vie de l’ancien sergent, en faisant connaissance avec l’intimité de sa compagne, mais la situation l’exigeait visiblement.

- J’étais médecin, précisa-t-elle en guise de « bonjour » pour ne pas s’attarder sur les interrogations, il me faut de quoi me laver les mains, enchaîna-t-elle immédiatement, des serviettes propres et une robe ou une tunique, n’importe quoi pour lui permettre de rester habillée qui ne me gênera pas pour l’accouchement.

Ses yeux analysèrent la future maman avec un éclat impersonnel, celui d’un spécialiste qui se contentait de faire son boulot. L’urgentiste n’avait évidemment pas de suivi de la grossesse et elle doutait que le couple n’en aurait pas non plus, alors il allait falloir procéder comme si tout se passait bien et improviser sur le tas en cas de problème.

- Apparemment, elle a perdu les eaux, constata-t-elle en s’adressant à Arthur, je vais avoir besoin que vous l’aidiez à se déshabiller et à retourner s’allonger. Juste le temps que je vérifie l’ouverture du col. Ensuite, vous pourrez marcher un peu, cette fois, l’intéressée était la logisticienne, ça peut apaiser la douleur et ça aide le bébé à descendre.

Pour le ton aimable censé la mettre à l'aise dans cette épreuve, on repassera. Quelle idée d’être enceinte dans un monde pareil, vraiment… voir l’état dans laquelle se trouvait l’épouse McLeod confirmait son aversion pour la reproduction. Déjà avant, Daphne aurait refusé d’enfanter ; alors aujourd’hui, il était autre de question qu’elle se mette dans un état si pitoyable – si vulnérable – pour sortir un chiard qu’il faudra en plus nourrir et protéger.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life is a Miracle.   Life is a Miracle. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Life is a Miracle. -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: