Partagez | 
 

 Ordinary World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur
Message
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Date d'inscription : 03/11/2016
Messages : 1806
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Lun 30 Oct 2017 - 13:37

Ils avaient un peu de chance dans leur malheur, se précipitant en dehors de la station-service à toute vitesse afin d'éviter la horde qui était en train d'arriver. Les deux compagnons d'infortune étaient d'abord tombées sur un cul-de-sac, avant d'envisager les choses depuis un autre point de vue... Sarah ne perdit pas trop de temps à grimper le long de l'échelle qui lui tendait les bras, s'assurant en attendant le bruit des chaussures contre le métal des barreaux que Nigel la suivait lui aussi. Ils avaient ensuite tous deux évolués sur le toit, s'assurant rapidement qu'aucune menace ne s'y trouvait avant de relâcher un peu la pression.

En réalité, ils pourraient rester coincés là pour une durée assez difficile à estimer, cela dépendait surtout du plan qu'ils mettraient en œuvre pour quitter ce quartier. Si ils essayaient de se frayer un passage par le bâtiment pour ensuite filer à toute vitesse ailleurs, ou bien préféraient-t-ils attendre que le flot de rôdeurs soit moins concentré pour redescendre par l'échelle. A moins que son vis-à-vis ait une autre idée ? La blonde avait vu en ce malheureux concours de circonstances l'occasion parfaite pour un petit break, s'asseyant sur le bord du toit, elle sortit alors un paquet de cigarettes -tout juste subtilisé à la station-service- qu'elle porta à ses lèvres avant de l'allumer. Elle s'excusa de la tournure qu'avaient pris les événements, lui souriant en retour en l'observant avec amusement s'asseoir à ses côtés tout en râlant de la perspective de devoir changer ses projets. Puis qu’entre eux subsistait tout de même une différence de taille, contrairement à elle, il était attendu. " J'ai essayé de leur dire pourtant, je t'assure... " continua-t-elle en laissant échapper un petit rire qui jurait incroyablement avec la situation dans laquelle ils se trouvaient désormais.

Son aîné devait avoir la même sale manie qu'elle puisqu'une fois installé au bord du toit, il sortit une cigarette de son sac. Bien qu'ayant tous deux partagé un regard, amusés par leur dépendance mutuelle, les quelques secondes qui passèrent ensuite se firent en silence, si on excluait les râles qu'on pouvait entendre en prêtant un peu plus l'oreille. Nigel décida de mettre un peu du temps qu'ils avaient désormais devant eux pour lui poser une question. " Oh ? ... Mais de rien Nigel, même si d'habitude, je préfère qu'on se souvienne de moi dans des circonstances plus agréables mais bon... " elle lui adressa un petit sourire, tirant une énième taff sur sa cigarette en expirant doucement la fumée.

Pourquoi s'adonner à ce petit jeu de question-réponse ? Ils allaient très certainement se séparer une fois qu'ils auraient trouvé comment quitter le quartier, mais les rencontres humaines -et de surcroît qui n'étaient pas hostiles- étaient si rares, qu'elle accepta assez facilement de se prêter au jeu. " Je suis née à New York, et je vivais à Los Angeles avant tout ça... Je travaillais dans le domaine artistique, que ce soit cinéma, modélisme ou musique.... Et maintenant hé bien... Je me contente de faire de mon mieux et de me débrouiller par moi-même... " conclut-t-elle avec de manière cruellement réaliste. " Et toi dis moi ? Je doute que tu ne sois qu'un beau brun qui s'est retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment... " elle lui adressa un petit clin d’œil. En réalité, elle n'avait aucune raison de ne pas être sincère, déjà que leur existence s'apparentait plus à un cauchemar qu'autre chose, les rares occasions où elle aurait l'opportunité d'être authentique, et de partager des choses vraies étaient à saisir, quoi qu'il arrive, ne serait-ce que pour ne pas oublier qu'à une certaine époque -malheureusement désormais révolue- les gens n'étaient pas obligés de se retrouver dans de telles circonstances, avec une sensation de danger imminente pour pouvoir partager et échanger avec les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Nigel K. Herring
Recovery Grove
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/02/2017
Messages : 327
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Mar 14 Nov 2017 - 23:25


Tirant lentement sur sa cigarette, jetant un coup d’œil dans la direction qu'il supposait être celle de la maison où Hannah devait l'attendre, le brun n'avait affiché qu'un faible sourire aux mots de Sarah qui affirmait avoir essayé de dire aux errants qu'ils n'avaient pas de temps à perdre. Prendre certaines situations en dérision était sans doute la meilleure manière de s'en sortir et garder une certaine humanité dans ce monde en ruine qui ressemblait bien plus à un cauchemar constant qu'à une réalité. Il soupira légèrement, lançant néanmoins un petit regard amusé à la jeune femme. Une chance qu'il soit tombé sur elle et pas sur une folle furieuse qui aurait tenté de le dépouiller et de le tuer au passage ; à croire qu'il y avait encore certaines personnes qui valaient le coup sur cette terre, que toutes n'avaient pas été emportées par le fléau qui régissait désormais le monde. Peut-être que le Mainois s'emballait un peu trop vite, mais son attitude habituellement positive et sa manie de voir constamment le verre à moitié plein lui donnait envie de croire au fait qu'elle était une bonne personne. À tord peut-être, mais au moins ça lui servirait de leçon.

Penchant légèrement la tête sur le côté en souriant une nouvelle fois à ses paroles, il avait haussé un sourcil amusé. Sûr qu'il y avait des circonstances plus agréables que celle-ci mais au fond, elle aurait pu être bien pire. Ils auraient simplement pu ne pas s'en sortir, perdre une jambe en route, mais non. Ils étaient simplement assis sur un toit à se griller une clope, presque seuls au monde ; si toutefois on omettait les errants qui n'avaient de cesse de râler sous leurs pieds. Tirant à nouveau sur sa barrette de nicotine à l'instar de son acolyte de fortune, le brun avait écouté d'une oreille attentive le récit de Sarah, regardant tantôt la concernée, tantôt les bâtiments qui leur faisaient face. Hochant la tête, il avait souri légèrement lorsqu'elle aborda le fait d'avoir travaillé dans le domaine artistique, son sourire se figeant à la fin de sa phrase. Se débrouiller par elle-même, sûr que cette solitude devait être pesante, mais mieux valait être seul que mal accompagné, sans doute. Nigel avait la chance d'avoir encore sa sœur auprès de lui, une famille, mais tous ne pouvaient pas en affirmer autant, et il en avait la preuve directe.

Pinçant les lèvres en reportant son attention sur l'horizon pour ne pas laisser entrevoir la compassion visible dans ses orbes sombres, il avait finalement tourné son regard vers elle, secouant légèrement la tête en soufflant d'un air amusé. « Je viens de Portland, État du Maine. J'étais écrivain, c'est pour cette raison que je suis là, à Seattle. Ma sœur cadette y a grandi. » Pourquoi se sentait-il obligé de raconter tout cela ? Il n'en savait rien, peut-être parce-que la blonde était l'une des premières personnes en dehors de sa sœur à qui il pouvait réellement raconter quelque chose, tout en sachant pertinemment que partager cela ne changerait rien, ni pour l'un ni pour l'autre. Mais il n'y avait rien de mal à en parler, si ce n'était cette pointe de nostalgie propre aux Hommes, la difficulté de tirer un trait sur un passé qui semblait appartenir à une autre vie, laissant la survie les forger à son image.

Après quelques secondes, l'écrivain avait à nouveau secoué la tête. « Je suis content d'être tombé sur quelqu'un comme toi, ça me permet de me dire que tout n'est pas perdu pour l'espèce humaine » avait-il lancé à l'adresse de sa partenaire improvisée, lui donnant un léger coup de coude. Certes, il l'avait déjà remerciée et n'avait pas besoin de le faire trente-six fois, mais il voulait vraiment garder un bon souvenir de cette rencontre, même s'ils ne se verraient sans doute plus après.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Date d'inscription : 03/11/2016
Messages : 1806
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Ven 1 Déc 2017 - 13:21

C'était une conversation banale, agrémentée d'une cigarette et d'un joli décor. Si on excluait les quelques râles des rôdeurs plusieurs mètres sous eux. Ça pouvait presque paraître pour une journée ordinaire, dans un monde comme celui auxquels ils avaient été forcés de renoncer. Aussi, comme les choses n'étaient pas si simples, Sarah balaya du regard l'horizon, cherchant dans quelle direction elle devrait se rendre quand elle déciderait de retourner à sa planque, repérant vaguement un endroit qu'elle pensait connaître. D'ailleurs, peut-être que l'occasion était bonne d'en changer complètement ? Pourquoi pas, et même quitter Seattle, éventuellement. Cette ville n'avait plus rien à lui apporter, depuis tout ce qui s'était passé, elle avait de plus perdu la trace de ses proches, et se trouver ici désormais lui rappelait avec regret ceux qui n'étaient plus à ses côtés. Ce serait mentir que de dire qu'elle ne les avait pas cherché, qu'elle ne l'avait pas cherché. Son espoir avait du se perdre dans l'une des nombreuses rues qu'elle avait arpenté avant de finalement renoncer, parce qu'il fallait qu'elle se force à penser à elle-même, un peu aussi.

La rencontre avec Nigel avait d'ailleurs été inespérée, ça la changeait relativement des quelques individus aux mauvaises intentions qu'elle avait rencontré un peu plus tôt. Et c'était une cassure bien agréable dans son quotidien un peu morose. Pourtant, leur entrevue ne serait que fortuite, ça elle l'avait compris dés le début. Si ils avaient coopéré -et qu'ils ne s'en étaient pas trop mal sortis- ils étaient loin d'avoir le même but. Seul un passé commun, et la détermination suffisante pour mobiliser tous les moyens qui seraient nécessaires à leur survie. Elle en était toutefois grandement réconfortée, aussi avait-t-elle répondu à ses questions, avant de lui en poser autant. Ne serait-ce que pour se le représenter dans ce qui avait été un monde ordinaire, autrefois.

Sarah ne voyait pas vraiment l’intérêt de lui mentir, et espérait qu'il soit sincère aussi. Même si au final, c'était pas très important, puisqu'ils n'allaient sans doute pas se revoir. Le brun s'exprima alors très simplement, lui expliquant qu'il venait de Portland et qu'il était écrivain. En plus !? Combien y avait-t-il de chances pour que ça arrive ? La blonde sourit à ses propos, un peu surprise de rencontrer un romancier complètement par hasard. Il était content d'avoir croisé sa route, c'était réciproque, aussi sa remarque un peu cynique et le petit coup de coude qu'il lui donna avait fini de la convaincre que c'était vraiment quelqu'un de bien. " Je pense la même chose... On est des spécimens rares, il faut qu'on fasse attention à nous ! " elle lui rendit son coup de coude d'un geste tout autant enthousiaste. " Du coup, quelles sont les œuvres que tu as écrit ? On ne sait jamais, la prochaine fois que je passerais dans une librairie... " qui sait ? Elle pourrait devenir l'une de ses fans ?

L'actrice tira encore une taff ou deux sur sa cigarette avant de l'écraser sur le muret où ils étaient assis et la laisser tomber un peu plus bas, s'écrasant près des quelques rôdeurs qui erraient encore en bas. " Je suis sûre que t'aurais pu inventer une histoire pareille... Mais j'espère que t'aurais prévu une fin heureuse, quand même. " lui dit-t-elle alors en ricanant, un peu amère. Elle finit par se relever, faisant quelques pas le long du toit. Ils se trouvaient donc au dessus d'une pharmacie alors qu'elle longeait prudemment le toit, elle remarqua au bout que celui-ci était relié à une autre partie, en contre-bas. Et puis, ça menait sur un parking, ou plusieurs véhicules étaient garés, dont un grand camion. Il y eut bien un ou deux rôdeurs erraient, mais à part ça, c'était plutôt calme. Sarah retourna alors près de Nigel, pour lui faire part de ses observations. " Il faut que tu jettes un œil par là bas... On devrait pas avoir trop de mal à descendre, et puis la rue n'est plus très loin. "  La jeune femme patienta le temps qu'il aille voir à son tour, sortant de son sac une bouteille d'eau dont elle but quelques gorgées. A condition qu'ils réussissent à sauter sur un des véhicules, comme le camion qui se trouvait là, et si leurs indésirables amis ne se décidaient pas à venir faire un tour au même moment. Ça pourrait vraiment le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Nigel K. Herring
Recovery Grove
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/02/2017
Messages : 327
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Jeu 7 Déc 2017 - 1:16


Le sourire du brun n'avait pas disparu aux mots de Sarah quant au fait qu'ils soient des spécimens rares. Oh bien sûr, il n'était pas imbu de sa personne au point de réellement penser cela mais il était vrai que les personnes vraiment ''bien'' ne couraient désormais plus les rues. Un peu de dérision concernant leur situation cauchemardesque faisait cependant un peu de bien, bien plus que de se morfondre constamment sur l'état du monde qui les entourait désormais. Nigel en avait la certitude : s'il se mettait à voir le verre à moitié vide il finirait par se noyer dans les seules gouttes qui en parsemaient le fond, alors autant s'imaginer l'inverse. Et cette rencontre avec l'actrice le confortait encore un peu plus dans cette optique que tout n'était pas totalement perdu. Lorsqu'elle lui posa une question sur son roman, il reporta son attention plus en avant, inspirant légèrement en se remémorant toute l'histoire. « Mortal Line, c'est le titre de mon second roman » avait-il répondu d'un air songeur. Comme tout ceci semblait loin désormais... et dire que le début de son troisième logeait tranquillement dans son sac, comme s'il parviendrait à le finir un jour avec la certitude que quelqu'un le lise. Soupirant il retourna vers la blonde un regard amusé. « C'est un thriller, Nigel Herring, si toutefois tu as du temps à tuer dans ton emploi du temps chargé » avait-il ajouté, se doutant pertinemment que les seuls contretemps qu'ils avaient désormais étaient ces errants, ou des vivants, comme maintenant.

Tirant à son tour une dernière bouffée sur sa barrette de nicotine, son sourire restait flottant sur ses lèvres avant qu'il ne rit légèrement aux propos de la jeune femme. « Les fin heureuses n'étaient pas vraiment mon dada mais j'aurai fait un effort. » Malgré l'état dramatique de leur situation il aimait penser à une potentielle fin ''heureuse''. Bien sûr, les choses n'allaient pas s'arranger du jour au lendemain, peut-être même jamais, mais qui pouvait savoir vers quoi ils se dirigeaient ? L'Homme était plein de surprise et capable d'une grande adaptation alors tous les espoirs étaient encore permis ; et ne disait-on pas que l'espoir faisait vivre ? Sans doute cependant que cette pensée en avait fait tuer plus d'un.

L'observant se relever, il en fit de même et jeta un coup d’œil aux rôdeurs en bas, activés par leurs paroles sans réellement les voir. Mais ils savaient qu'un potentiel repas était juste au dessus, tous comme les deux fameux repas ne pouvaient omettre la présence de ces prédateurs sous leurs pieds. À bien y penser ça lui faisait toujours bizarre par moments de se dire que tout ceci était bien réel, une sorte de cauchemar éveillé, mais il était inutile de se bloquer encore et encore sur des aspirations d'éveil, ils devaient avancer pour ne pas simplement se laisser bouffer. Et hors de question de faire du surplace alors qu'Hannah comptait sur lui ; il était tout ce qu'il lui restait, tout comme elle était la seule famille qu'il avait et, par conséquent, la chose qu'il chérissait le plus.

Resté là, près du bord, le Mainois se tourna vers son acolyte de fortune lorsqu'elle s'adressa à lui, se dirigeant vers le point qu'elle désignait en hochant brièvement la tête. Un rapide état des lieux lui confirma que oui, ils pouvaient tenter le coup. C'était ça ou rester toute la journée ici jusqu'à ce que les rôdeurs en bas finissent par se lasser. Pas que l'optique de rester encore à papoter avec Sarah le dérangeait mais il ne pouvait se permettre de laisser attendre sa sœur aussi longtemps alors qu'il n'était censé partir que pour quelques heures. Captant à nouveau l'attention de la blonde, il désigna le camion en contrebas. « Je vais descendre en premier et dégager la voie » avait-il lancé en allant récupérer son sac laissé de l'autre côté, prenant dans sa main gauche son piolet. Pas qu'il pensait que la jeune femme n'était pas apte de s'en occuper, loin de lui également l'optique de jouer au chevalier, mais elle avait fait suffisamment pour lui depuis qu'ils s'étaient tombés dessus pour qu'il se charge de ces quelques gêneurs en bas. Ses affaires hissées sur le dos, il avait rejoint le point le plus sûr pour descendre et, après avoir inspiré profondément, avait sauté en prenant soin de ne pas se blesser inutilement avec son arme. Le bruit provoqué par ses pieds sur la tôle du camion ne passerait sans doute pas inaperçue et mieux valait sans doute qu'ils ne traînent pas plus que cela désormais. L'instant d'après, il se retrouvait aux prises avec un premier errant, lui assenant rapidement le coup fatal.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Date d'inscription : 03/11/2016
Messages : 1806
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Mer 27 Déc 2017 - 2:25

Des spécimens rares, et qui semblaient voués à l’extinction. Les enjeux étaient grands et ils ne savaient tous que trop bien à quel point rien n’était simple. Aussi, tourner un peu en dérision les choses ne faisait jamais de mal, et c’était ce que Sarah s’était dit en plaisantant à ce propos. Sa curiosité fut satisfaite quand il lui révéla le titre de son second roman, ainsi que son nom complet " Merci, j’ouvrirais l’œil en tout cas, parce que ça a l’air intéressant " concéda-t-elle avec un petit sourire. Après tout, chacune des opportunités qui se présentaient de pouvoir se changer un peu les idées étaient à considérer. Certes, ils n’avaient peut-être pas l’éternité devant eux, mais ils avaient définitivement du temps à tuer.

Sarah avait tiré une dernière fois sur sa cigarette avant de jeter son mégot, l'observant venir tomber au sol plus bas parmi la horde. Son sourire accompagna le rire du brun alors qu’elle affirmait qu’il aurait sans doute été capable d’écrire une histoire pareille, celle de leur vie. Bien qu’elle espérait que lui au moins aurait prévu une fin heureuse ! Il aurait fait un effort, ils en auraient sans doute tous fait, si ils avaient pu prévoir tout ça, ne serait-ce que pour empecher que ça se produise. Si vraiment ils en auraient eu la possibilité... D'ailleurs, comment tout ceci allait-t-il se terminer ? La question était légitime, et sans doute au bord de toutes les lèvres, un retour en arrière semblait difficile à imaginer, ou du moins, il serait très compliqué, est-ce qu'ils pourraient seulement éviter l'extinction de l'humanité ?

Néanmoins, peut-être devraient-t-ils pour l'heure se préoccuper de leur propre survie, ce qui était loin d'être une chose aisée. Nigel l'avait suivie jusqu'à l'autre bord du toit, où elle lui désignait la pente un peu inclinée, ainsi que la voie dégagée un peu plus bas, qui donnait sur un parking. " D'accord, je te rejoins ensuite " ils allaient coopérer une dernière fois, alors que l'écrivain récupérait ses affaires, avant de descendre en contre-bas sur une partie inférieure du toit et de sauter ensuite. Le bruit de la tôle écrasée rassura la jeune femme, qui observa le brun se remettre très vite sur pieds avant de descendre du camion, déjà aux prises avec un premier rôdeur.

L'actrice s'assura que son sac soit bien ancré sur ses épaules avant de s'asseoir sur le rebord, se laissant glisser jusqu'à réussir à poser ses pieds un peu plus bas. C'était le moins, compliqué, elle inspira ensuite profondément avant de sauter à son tour, réussissant à atteindre le camion de justesse, se hissant sur celui-ci, pour reprendre son souffle. Il ne lui resta ensuite plus qu'à descendre par l'avant pour venir prêter main forte à son compagnon d'infortune. Les deux durent lutter pendant de nombreuses secondes contre quelques rôdeurs afin de se frayer un chemin, remarquant une faille, la blonde attrapa alors le trentenaire par le bras " Viens, par ici ! " afin de l'emmener au moins au-delà du parking.

Ils ne devaient toutefois pas rester sur place, et la jeune femme remarqua une ruelle plus étroite, un peu plus loin. Si les rôdeurs s'y engouffraient à plusieurs pour les suivre, ils se retrouveraient rapidement bloqués, alors autant saisir cette chance. Arrivés au bout de celle-ci, le chemin de l'autre côté, était par chance, dégagé. Avant de quitter la ruelle, elle observa les panneaux un peu plus loin, comparant avec la carte afin de s'orienter -laissant ensuite Nigel la consulter au besoin- par chance, elle n'était pas très loin de sa planque.

" Je crois qu'on va pas du même côté ! " elle le bouscula alors gentiment du coude, avant de ranger la carte. " Hé bien, j'ai été ravie de te rencontrer Nigel, et merci de ton aide, c'est pas tous les jours que les gens sont aimables par ici... " elle lui adressa alors un sourire, ne lui laissant pas vraiment l'opportunité de répondre puisqu'elle l'attrapa par la veste pour venir soudainement lui voler un baiser, le contact fut bref, mais n'en demeura pas moins grisant, ça l'aidait à se souvenir, de ce que ça pouvait faire de juste prendre un peu plus les choses à la légère, un peu comme avant tout ça. " De rien... Désolée, j'étais curieuse d'embrasser un écrivain un jour... " plaisanta la blonde, bien que son sourire et le ton mélancolique de sa voix semblaient dire le contraire, après tout, quelle importance ça avait ? Ils ne se reverraient sans doute jamais. "... Prends soin de toi et de ta sœur d'accord ? " parce qu'elle était convaincue, après cette brève rencontre, qu'il était quelqu'un de bien. Elle lui avait alors fait signe une dernière fois, avant d'être forcée de prendre ses distances, pour semer les rôdeurs qui avaient en partie fait le tour de la rue. Un dernier regard lui permit de voir Nigel, lui aussi se précipiter hors de la ruelle, pour partir à son tour. Mine de rien, ils avaient fichu une sacré pagaille, dans ce quartier... Clair que ce serait désormais un endroit à éviter, difficile de ne pas s'y accommoder, c'était leur lot à tous après tout, dans ce monde.


Revenir en haut Aller en bas
Nigel K. Herring
Recovery Grove
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 22/02/2017
Messages : 327
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Lun 8 Jan 2018 - 11:28


Tentant au mieux de se charger des errants qui se pointaient de ce côté du bâtiment afin de gagner un peu de terrain le temps que la blonde descende à son tour du toit, Nigel jetait par moment des coups d’œil en arrière. Pas qu'il pensait qu'il devait les surveiller pour éviter qu'elle ne le prenne à revers, loin de là, simplement qu'il voulait s'assurer qu'elle soit arrivée en bas au moment où il se retrouverait contraint à reculer un peu devant la masse de rôdeurs qui arrivait. Quand enfin elle fut en bas et qu'elle se mit, tout comme lui, à essayer de leur frayer un chemin, il avait recentré toute son attention sur sa tâche avant que les doigts de la blonde ne se referment sur son bras. S'il avait cru un quart de seconde que c'était un mort, il avait vite été rassuré en entendant la voix de la jeune femme, se mettant à la suivre à travers le parking sans se poser plus de question. Tant qu'ils s'éloignaient du gros de la masse, qu'importait la direction vers laquelle ils allaient ; il n'était de toute façon plus à un détour près désormais.

Après une bonne minute de course, ils s'étaient à nouveau arrêtés dans une ruelle. Le moment était sans doute venu pour que chacun reparte de son côté et le fait que l'actrice sorte une carte de son sac appuyait bien ce fait. La zieutant à son tour, il se rendit compte qu'il s'était un peu plus éloigné de la maison que ce qu'il n'aurait souhaité, d'autant plus en considérant le fait qu'il devait contourner la station et les errants pour être certain de ne pas se retrouver à nouveau bloqué. Sarah avait été là une fois, elle ne ferait sans doute pas marche arrière pour s'assurer qu'il rentrait entier ''chez lui''. Alors mieux valait jouer la prudence, il ne s'était pas donné tant de mal pour se laisser attraper sur le chemin du retour. À ses mots et son léger coup de coude, Nigel était sorti de ses réflexions, lui adressant un léger sourire qui s’élargit légèrement à la suite de ses paroles. Oui, lui aussi avait été ravi de rencontrer quelqu'un qui n'avait pas l'air complètement déglingué par ce cauchemar et qui lui permettait de croire que tout était encore possible si chacun y mettait du sien. S'apprêtant à lui répondre, il fut coupé par le bref baiser de la blonde qui le laissa quelques secondes pantois, les yeux arrondis à la fixer sans vraiment comprendre. Oh ça ne lui posait pas le moindre soucis, Sarah était une belle femme et ça n'avait été qu'un simple baiser alors inutile d'en faire toute une histoire, ce rapprochement soudain et éphémère avait été appréciable. Et finalement, lorsqu'elle reprit la parole, le Mainois avait secoué la tête en souriant à nouveau, amusé malgré le ton légèrement mélancolique qui flottait dans la voix de sa cadette. « Il y a de la magie en plus, hein » avait-il rétorqué quant au fait qu'il soit écrivain en lui adressant un clin d’œil, reprenant peu à peu un certain sérieux.

Inspirant profondément alors que l'actrice lui intimait de prendre soin de lui et Hannah, il avait hoché la tête, posant une main sur son épaule pour la serrer légèrement. « Toi aussi, fais attention à toi et qui sait, peut-être qu'un jour nos chemin se recroiseront. » Ayant ponctué sa phrase d'un faible sourire un peu fade, il ne pouvait nier qu'il doutait de ses propres mots, mais mieux valait ne pas voir le négatif partout et espérer un peu de positif n'avait jamais tué personne. La laissant alors s'éloigner, il avait recalé son sac bien rempli sur ses épaules, percevant déjà les premiers râles des errants en approche. Il ne fallait pas traîner, plus maintenant. S'engageant à son tour vers la sortie de la rue dans la direction qui le mènerait chez lui, croisant une dernière fois le regard de la blonde avant qu'elle ne disparaisse au coin d'un bâtiment.

Après avoir marché rapidement pendant cinq bonnes minutes, le brun avait un peu ralenti le pas, repensant à cette rencontre qui, par chance, lui avait sauvé la mise, tout comme il avait sauvé la sienne. À croire que l'actrice avait raison, il était rare de rencontrer des gens corrects désormais, mais il y avait encore personnes qui faisaient en sorte que ce monde n'était pas encore totalement tombé, des sortes d'anges dans une apocalypse qui pourtant n'avait plus grand chose à offrir. Lorsqu'enfin il était rentré à la maison, il avait naturellement dû faire face à l'air à la fois inquiet et boudeur de sa sœur, la rassurant en lui expliquant ce qui était arrivé avant de lui faire part de ses trouvailles. L'hiver à venir ne serait assurément pas de tout repos, mais au moins pourraient-ils aspirer à ce que tout ne soit pas totalement perdu.





-FIN-



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ordinary World   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ordinary World
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: