The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez | 
- Ordinary World -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 563
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Mer 21 Juin 2017 - 14:53

Il ne restait plus qu'à entrer en effet, mais l'entreprise n'allait certainement pas être aussi simple qu'elle en avait l'air au premier abord. La porte était condamnée et même avec toute la volonté du monde, ils ne parviendraient pas à l'ouvrir sans un bruit qui résonnerait bien trop dans le calme de mort des rues de Columbia City. Mais briser une fenêtre pour entrer était également une option trop peu discrète. Se détachant de la vitrine, le Mainois se reposta à nouveau devant la porte pour essayer de l'ouvrir, comme pour se persuader qu'il ne rêvait pas, et en vint à la même conclusion. Il ne pu s'empêcher de soupirer bruyamment, se demandant l'espace d'un instant s'il y avait vraiment quelque chose là dedans qui méritait qu'ils se donnent tant de mal pour y accéder. Seul, il aurait déjà poursuivi sa route et aurait jeté son dévolu sur un autre bâtiment, mais la blonde l'avait aidé alors qu'elle aurait tout aussi bien pu le braquer de son arme et lui prendre tout ce qu'il avait. Elle ne l'avait pas fait, et il avait le sentiment qu'il lui en devait une alors oui, même s'il ne pouvait pas lui promettre des ressources, il pouvait au moins lui apporter à son tour son aide.

Reportant son attention sur la jeune femme, l'écrivain afficha une moue un peu contrariée. « Il faut qu'on trouve comment entrer mais sans faire trop de bruit, les errants que nous avons semés ne sont pas suffisamment loin. » Et autant dire que l'idée de se retrouvé coincé dans la station service ne l'enchantait pas le moins du monde ; il avait certes encore un peu de temps devant lui, mais n'avait pas l'intention de passer sa journée loin de la maison, Hannah risquait de s'inquiéter de ne pas le voir revenir et mieux valait éviter qu'elle ne se mette en tête de le chercher dans toute la ville. Se passant une main las sur le front, Nigel observa une nouvelle fois l'intérieur, fronçant les sourcils tout en réfléchissant avant de se détacher à nouveau de la vitrine, vérifiant au passage qu'aucun rôdeur ne venait jusqu'à eux pour l'instant. « La porte est sans doute fermée de l'intérieur, les autres probablement aussi... mais il y a cette trappe au plafond » avait-il annoncé à sa cadette en désignant un point un peu abstrait à l'intérieur. « Si l'un de nous pouvait monter sur le toit pour s'engouffrer à l'intérieur, il pourrait peut-être ouvrir la porte. » Inutile de préciser qu'il valait mieux en effet que l'un d'eux reste dehors pour surveiller les environs et éviter qu'ils ne se retrouvent coincés, sans oublier toutefois que celui ou celle qui rentrerait prendrait également de gros risques ; si l'endroit avait l'air vide, rien ne leur garantissait que des errants n'étaient pas en état de sommeil dans un coin.

Une confiance encore plus poussée serait donc de mise pour pouvoir entrer dans le bâtiment et, si le Mainois pouvait jurer qu'il ne tenterait en aucun cas de prendre Sarah à revers, il ne pouvait se persuader à 100% qu'elle resterait tout aussi digne de confiance. Qu'y avait-il de pire ? Attendre là-dehors avec le risque de ne rien pouvoir faire si la personne à l'intérieur courait un réel danger ? Ou se retrouver bloqué seul à l'intérieur que son pair prenne la fuite ? Le brun haussa les épaules avant de désigner les véhicules à côté. « Ce ne doit pas être bien compliqué de grimper là-haut en s'en aidant mais si tu préfères, on peut toujours opter pour la manière forte, briser les vitre, et fouiller le tout en vitesse. » Adressant un léger sourire à sa cadette, il attendait un quelconque signe, montrant bien qu'au fond les deux options étaient envisageable mais qu'elles avaient toutes deux leur part de risques.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 , Colt M4 , Black Trench Knife
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/11/2016
Messages : 2206
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Dim 9 Juil 2017 - 12:41


Sarah et Nigel avaient fini par arriver juste devant la station-service de Columbia City. La porte principale était condamnée, et un rapide examen aux alentours leur permit très vite de déterminer que si ils souhaitaient entrer à l'intérieur, cela s'avérerait un peu plus compliqué. La jeune femme se surprit à pousser un soupir à peu près au même moment que l'homme qui l'accompagnait. Mais ça ne pouvait être qu'un contretemps, parce qu'elle avait bon espoir qu'ils pourraient y trouver beaucoup d'autres ressources. Si elle avait partagé de manière équitable -parce qu'ils s'étaient tous deux aidés- les quelques petites choses qu'ils avaient trouvé au Domino's Pizza un peu plus tôt, leur chemin n'allait certainement pas tarder à se séparer à un moment ou à un autre, alors autant profiter de sa présence encore un peu, surtout si ils pouvaient tout deux y gagner quelque chose. Sarah l'observa, détaillant sa moue un peu contrariée " Je suis d'accord, autant les laisser où ils sont. " confirma la blonde à ses propos, sauf que ça ne les avançait pas spécialement plus.

Jusqu'à ce que Nigel ne remarque une trappe au plafond qui pourrait certainement leur permettre d'entrer... Encore fallait-t-il l'atteindre, et envisager cette possibilité que le brun ne tarda pas à proposer. Grimper là haut, se faufiler à l'intérieur et ouvrir la porte... La jeune femme n'était pas très à l'aise avec cette idée, car rien ne garantissait que la station-service était réellement déserte et sans danger. Devaient-t-ils courir le risque ? Son aîné lui désigna les véhicules juste à côté qui permettraient de grimper sans trop de problèmes, avant de lui proposer une alternative. Briser la vitre, et visiter le tout dans l'urgence, avec le risque que d'autres rôdeurs rejoignent leur position...

Il ne prendrait aucune décision sans elle, puisqu'ils envisageaient désormais ensemble de visiter cet endroit, alors qu'il aurait très bien pu repartir avec ce qu'il possédait déjà, tout comme elle. Après quelques secondes de silence, la blonde regarda Nigel en hochant brièvement la tête. " Je vais grimper là haut et voir ce que je peux faire pour la porte. " Ce serait simple en théorie, mais le fait de s'embarquer dans l'inconnu, et de surcroît dans un bâtiment fermé ne la rassurait pas vraiment. Surmontant ses craintes, Sarah s'approcha de la voiture la plus proche de la porte, grimpant sur le capot à l'avant. Ses mains ne tardèrent pas à venir s'agripper à la trappe, et elle réunit toutes les forces dont elle disposait afin de se hisser, et de passer une première jambe à l'intérieur, tendant au maximum les jambes vers le bas avant de lâcher prise.

Désormais à l'intérieur de la station-service, la jeune femme leva le pouce à l'intention de Nigel -resté en arrière pour surveiller les rues- pour lui signaler que tout allait bien pour le moment. Juste le temps d'attraper la poignée de la porte... Verrouillée !? Il avait bien du le remarquer aussi, initiant quelques pas dans la station-service, la blonde ouvrit la porte se tenant directement sur sa gauche, une petite pièce qui devait servir au personnel. C'est en fouillant à travers le tas de papiers qui jonchaient autant le sol que les bureaux, et en ouvrant l'un ou l'autre tiroir que Sarah trouva un jeu de clés dont plusieurs semblaient correspondre à la serrure.

L'actrice recula alors de quelques pas en attrapant le trousseau, jusqu'à ce qu'elle sente qu'une présence se trouvait derrière elle et qu'elle n'avait pas notifié quelques secondes plus tôt... Un rôdeur d'une taille imposante, qui avait attendu patiemment le moment où il pourrait l'attraper. Miller sentit son souffle glacial dans son dos, et elle dut lutter pour lui faire lâcher son bras avant de battre en retraite. Il n'était pas question qu'elle combatte dans un endroit aussi étroit... Se dirigeant précipitamment vers la porte, frappant à la vitre afin d'attirer l'attention de Nigel, elle dut essayer plusieurs clés pour pouvoir trouver celle qui ouvrirait cette serrure, ce qui avait laissé le temps au rôdeur de réduire grandement la distance entre eux, ne se trouvant plus qu'à quelques mètres de Sarah.



Sarah Miller
Runaway, like my whole life... Until this day, or the only thing that matter is to get strong or die tryin'.Mikaiah
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 563
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Jeu 27 Juil 2017 - 12:22

A la réponse de la blonde, Nigel hocha une unique fois la tête, lui intimant d'être prudente. Bien sûr, il ne la connaissait pas au fond, ne l'avait rencontrée que quelques minutes auparavant et ne lui portait pas de réelle affection, mais il ne pouvait clairement pas se réjouir des risques que prenait un vivant, d'autant moins quand le vivant en question lui avait prêté main forte et qu'il semblait être une personne honnête. La suivant alors du regard sans mot dire, le Mainois se tenait aux aguets, piolet en main, prêt à réagir au moindre errant qui se montrait trop intéressé par leur présence. En un sens, il se sentait rassuré de ne pas avoir à s'engouffrer dans ce bâtiment qui, dès l'extérieur, lui donnait comme un sentiment étouffant, mais ce n'était pas pour autant qu'il avait l'intention de déguerpir au premier problème et laisser Sarah à l'intérieur.

Une fois la femme à l'intérieur, ils n'eurent d'autre choix que de constater pour de bon que la porte ne pourrait pas être ouverte aussi facilement. Une embûche de plus, cela en valait-il réellement la peine ? Qu'importait, faire marche arrière était encore plus compliqué désormais. Adressant à la blonde un regard qui signifiait qu'il avait compris, l'attention de l'écrivain fut détournée par les râles d'un rôdeur qui venait de contourner la bâtisse pour venir jusqu'à lui. S'en approchant, il s'en débarrassa le plus silencieusement possible, tout dans un but de ne pas attirer plus d'errants que nécessaire. Mais c'était sans compter sur l'intervention de sa camarade du jour qui se mit à cogner contre la vitre, le faisant sursauter sans même qu'il ne s'en rende compte.

Sans réfléchir, Nigel combla les quelques mètres qui le séparaient de l'entrée de la station service, ses joues perdant leur couleur alors que son regard se posa sur le mort immense qui s'approchait de la blonde. Il n'y avait plus lieu de jouer la furtivité, il fallait agir ou elle risquait fort de finir son petit bout de chemin ici. Et il serait en partie en cause. Prêt à brandir son arme pour briser la vitre, il se stoppa net dans son mouvement. Sarah venait de trouver la bonne clé. La porte s'ouvrant à la volée, il s'y précipita, agrippa le bras de la femme pour la tirer sur le côté et ainsi les décaler tous deux de l'ouverture du bâtiment. Là, il tâta l'endroit où il aurait normalement dû ranger son arme à feu avant de se rappeler pour la seconde fois qu'il l'avait oublié sur le plan de travail de la maison ; c'était indéniable, son côté distrait finirait réellement par lui coûter la vie un jour ou l'autre.

Tant pis. Ils n'avaient clairement pas le temps de réfléchir plus que cela. Raffermissant sa prise autour du manche de son piolet, Nigel eu tout juste le temps de l'envoyer avec force en avant que l'errant agrippait déjà son bras droit. L'arme se logea dans son épaule. Raté. Et impossible pour l'instant de récupérer le piolet : à chaque tentative, il perdait sa force pour repousser le mort dont la mâchoire claquante s'approchait de quelques centimètres à chaque fois. Restait plus qu'à espérer que la blonde ne choisirait pas ce moment précis pour le laisser derrière elle.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 , Colt M4 , Black Trench Knife
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/11/2016
Messages : 2206
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Mar 15 Aoû 2017 - 22:18
Est-ce que les choses pouvaient plus mal tourner ? Après tout, c'est elle qui avait souhaité prendre le risque d'entrer par la trappe au plafond. La ville regorgeait encore tellement de dangers que même en faisant tout pour être le plus prudent possible, cela ne suffisait pas toujours à éviter tous les dangers de ce nouveau monde. Sarah s'était emparée des clés de la station service, ayant juste le temps de s'extirper de la petite pièce avant qu'un rôdeur plutôt massif ne l'attrape. Il lui barrait définitivement le chemin, elle pourrait essayer de l'éliminer par elle-même, mais étant donné le manque d'espace pour manœuvrer, ça pourrait être risqué si elle ne parvenait pas à s'en débarrasser au plus vite. La blonde choisit donc de faire demi-tour, s'empressant de gagner la porte d'entrée, frappant à la vitre pour attirer l'attention de Nigel.

Celui-ci ne semblait pas avoir été confronté à d'autres rôdeurs, il réalisa bien vite dans quel impasse la jeune femme se trouvait, sortant son piolet afin de briser la vitre, par chance, la jeune femme trouva la bonne clé et parvint à ouvrir finalement la porte. Le brun l'attrapa brusquement par le bras afin de la faire sortir, les décalant tous les deux de la sortie afin de prendre quelques distances avec le mort plutôt massif qui sortait lui aussi de la station-service.

D'un regard avisé avec l'homme qui l'accompagnait, Sarah sortit son couteau de son holster, prête à attaquer. Nigel porta un premier coup au monstre, mais son piolet se planta dans l'épaule épaisse de l'errant. Chaque tentative de son propriétaire pour la récupérer ne se soldait que par une perte d'équilibre et de force dont il aurait besoin pour repousser le rôdeur. La jeune femme ne perdit pas de temps, contournant alors le rôdeur pour venir lui planter d'un coup net son couteau en plein dans le crâne, qu'elle ne parvint pas à récupérer tout de suite, attendant qu'il tombe au sol avant d'extirper sa lame de sa boîte crânienne, tout comme Nigel qui ne tarda pas à récupérer son arme lui-aussi.

Sarah rangea son couteau dans son étui " Merci... Il était coriace, celui-là " dit-elle à l'attention du brun avant de l'inviter à entrer " Je t'en prie... La voie est libre, pour le moment... " elle épousseta alors sa veste pour en enlever une petite trace de sang, récupérant ensuite le trousseau de clés avant d'entrer dans la station-service avec Nigel. Les lieux étaient plutôt déserts, Sarah éclairait avec sa lampe-torche chacun des rayons du commerce afin d'être sûre que d'autres rôdeurs ne se trouvaient pas dans les environs. Il n'y avait pas grand chose à récupérer d'utile, la plupart des choses étaient périmées, et d'autres personnes étaient sans doute déjà passées pour récupérer ce qui aurait pu leur servir. L'examen des lieux ne fut donc pas bien compliqué dans un premier temps, emportant quelques chocolats en espérant qu'ils ne soient pas trop fondus, constatant avec regret toutes les boissons et autres glaces réfrigérées et qui n'étaient désormais plus que du gaspillage alimentaire. Ses recherches furent interrompues par un bruit qui venait de retentir, juste à proximité " Nigel tu ?... " le temps de croiser son regard, elle comprit qu'il n'était pas responsable et aussi intrigué qu'elle. Il ne restait plus que la salle réservé au personnel, ainsi qu'une ou l'autre pièce annexes, se pourrait-t-il que le bruit vienne de là ? A moins que ça ne vienne de l'extérieur, ou de leur imagination.



Sarah Miller
Runaway, like my whole life... Until this day, or the only thing that matter is to get strong or die tryin'.Mikaiah
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 563
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Lun 21 Aoû 2017 - 15:08

Aux prises avec l'errant géant qui venait de sortir de la station service, le Mainois tentait de tirer de toutes ses forces que son arme afin de la dégagée de l'épaule où elle venait de se bloquer. Le piolet était un avantage certain contre les rôdeurs, il avait déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises, mais il y avait de ces fois où l'écrivain ne pouvait empêcher les pics crantés de se caler dans un os ; notamment lorsqu'il s'agissait de morts relativement frais. Sans doute que s'il avait seul, sa précipitation lui aurait bien trop coûté -quoi que, seul, il aurait simple fuit- mais la blonde n'avait pas hésité à lui prêter main forte et, à deux, ils étaient parvenus à mettre hors d'état de nuire leur assaillant. Récupérant son arme alors que le corps sans vie gisait désormais au sol, le brun hocha la tête aux mots de la jeune femme. « En effet... merci à toi. » Lui adressant un léger sourire, il entra dans la station service à priori sécurisée pour l'instant, restant tout de même aux aguets du moindre bruit environnant.

Guidé par le faisceau lumineux tenu par Sarah, le trentenaire se détendit à peine ; pas de mort caché entre les étals, pas pour l'instant. Commençant à fouiller le coin, il trouva quelques broutilles sans grande importance que les gens avaient laissé là pour une bonne raison : entre aimants ringards et denrées périmées, il n'y avait plus grand chose. Il dégota néanmoins quelques paquets de bonbons qui feraient sans doute plaisir à sa sœur ainsi que quelques chewing-gum. Alors qu'il s'apprêtait à s'atteler à un autre coin, un son se fit entendre non loin. Immédiatement, Nigel releva la tête, cherchant du regard son acolyte du jour avant de se rendre compte qu'elle avait la même expression que lui ; non, le bruit ne venait pas d'elle, il y avait bien autre chose ici. Les sourcils froncés, il fit signe à la blonde de rester où elle était et se dirigea vers une porte encore close. Et le même bruit à nouveau. « C'est ici » avait-il chuchoté à sa cadette, posant dans le même temps sa main sur la poignée, piolet dans l'autre. Ouvrant prudemment la porte, le Mainois eut tout juste le temps de voir un rat filer entre ses pieds et... rien d'autre. La faible lueur qui parvenait à passer à travers la petite fenêtre poussiéreuse ne lui laissait voir que des piles de documents sur un bureau et une vieille boîte de crackers sans doute émiettés depuis longtemps ; sans doute que c'était précisément cela qui intéressait le rongeur.

Secouant la tête, le brun se retourna vers la femme. « Ce n'était que... » mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que déjà il apercevait les silhouettes au dehors ; sans doute celles qu'ils avaient essayé au mieux de semer dans le bâtiment d'avant et que les sons qu'ils avaient produit dans ce quartier bien trop calme avaient dû attirer à nouveau jusqu'ici. Ils avaient quoi ? Une minute devant eux ? Tout au plus. Quittant rapidement la porte devant laquelle il se tenait, Nigel se remit à arpenter les rayons. « On a plus le temps, prends vite ce qu'il te faut et on file » avait-il lancé d'une voix légèrement nerveuse. Quitte à être venus ici, à avoir risqué leurs peaux, autant qu'ils ne partent pas sans rien, mais s'ils n'avaient pas détalé de là dans la minute, ils risquaient fort de se retrouver bloqués dans le bâtiment qui n'avait jusqu'à présent qu'une seule sortie praticable ; bien sûr, il y avait la fenêtre par laquelle était passée Sarah, mais le temps que l'un des deux y passe, l'autre finirait à la merci des errants.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 17 , Colt M4 , Black Trench Knife
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/11/2016
Messages : 2206
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Mar 10 Oct 2017 - 17:11
Forcément, une station service, c'était la destination qui devait sembler la plus raisonnable et facile d'accès pour toutes personne souhaitant essayer de survivre dans ce monde. Alors, à part quelques conserves de légumes qu'elle pourrait très certainement cuisiner à un moment ou à un autre, refaire son stock de cigarettes ou de chewing-gums. La blonde ne trouva rien de particulier, aussi, peut-être était-ce le moment d'envisager de rentrer ? Elle savait à peu près où elle se trouvait, mais il lui faudrait un peu de temps pour consulter sa carte et retourner sur ses pas. Pour l'instant, l'endroit semblait encore assez calme. Sarah s'estimait d'ailleurs heureuse que ce soit le cas, aujourd'hui, elle avait eu pas mal de chance en réalité. Les rôdeurs n'avaient pas représenté une très grande menace, et les endroits qu'elle avait visité n'avaient pas représenté une perte de temps, et que dire de la rencontre avec Nigel ? Ils avaient tous deux coopéré même si rien ne les obligeait à le faire. A plusieurs moments, ils auraient pu battre en retraite, mais il faut croire que tous deux avaient préféré tirer parti de cette rencontre fortuite ?

Il fallait toutefois qu'ils restent tous les deux prudents, ils n'étaient pas très loin de la pizzeria et le quartier était loin d'être désert, juste que les rôdeurs semblaient concentrés à d'autres endroits. C'est un bruit qui mit les sens de l'actrice en alerte, le signifiant à son compagnon d'infortune qui s'était alors approché d'une porte encore close, alors qu'il ouvrait celle-ci, un rat détala à toute vitesse, passant à travers les rayons avant de disparaître entre deux articles. La blonde haussa alors les épaules à l'attention du Mainois, maintenant tous deux certains de l'origine de ce bruit... Avant que des silhouettes apparaissent à l'extérieur du bâtiment. " Ok !" acquiesça Sarah avant d'attraper les différents objets à sa proximité pour les fourrer dans son sac à dos " On sort d'ici ! "

Les deux se précipitèrent alors vers la porte que la jeune femme avait déverrouillé un peu plus tôt, une fois à l'extérieur, ils constatèrent avec horreur que les rôdeurs ne se trouvaient plus qu'à quelques pas, bloquant la rue qu'ils avaient pris un peu plus tôt et celle derrière eux... Ne restait plus qu'à tenter leur chance dans l'une des rues en remontant Genese Street " Nigel, par ici ! " les deux commencèrent à courir pour échapper aux rôdeurs, mais d'autres surgirent juste devant eux... " Essayons à droite ! " plusieurs maisons, ainsi que le Rainer Park Medical. Mais la rue débouchait sur … Un cul de sac … Un rôdeur surgit alors d'une maison, mais Sarah parvint à le prendre de court en lui plantant son couteau dans le crâne. Il fallait qu'ils trouvent une solution et vite... En regardant autour d'elle, la blonde remarqua une échelle à l'arrière de la pharmacie. " Il faut qu'on prenne de la hauteur... C'est notre seule chance ! " ses yeux croisèrent ceux de son aîné, elle ne savait pas s'il comptait la suivre dans son plan, mais elle s'était déjà lancée vers l'échelle, attrapant les barreaux afin de grimper jusqu'au sommet du bâtiment. Le jeune homme avait fini par la suivre, et tous deux évoluaient désormais sur le toit de l'établissement médical, à l'abri, pour le moment du moins.

Sarah s'était avancée jusqu'au bord du toit, s'asseyant au bord de celui-ci en déposant son sac à côté d'elle, de la poche de son blouson, elle sortit une cigarette qu'elle alluma ensuite, regardant successivement les rues en dessous d'eux qui étaient peuplées de pas mal de rôdeurs, avant que son regard émeraude ne se porte à nouveau sur le brun qui l'accompagnait. " Désolée, je crois que tu vas être un peu en retard... " plaisanta la blonde en tirant une taff sur sa cigarette dont elle expira distraitement la fumée. Pourraient-t-ils se sortir de ce mauvais pas ? Encore une fois ? Il le fallait en tout cas. Seattle n'avait jamais semblé si inhospitalier qu'en ce moment, alors qu'elle observait l'horizon. Et Miller s'était dit que peut-être, elle devrait envisager de partir ailleurs, dans un endroit plus reculé, ça lui éviterait de devoir se réfugier sur un toit parce que les rues sont infestées de mordeurs...



Sarah Miller
Runaway, like my whole life... Until this day, or the only thing that matter is to get strong or die tryin'.Mikaiah
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Nigel K. Herring
Bras Droit | Recovery Grove
Administratrice
avatar
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Piolet à glace et couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/02/2017
Messages : 563
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Ordinary World   Lun 23 Oct 2017 - 0:45

Filer, et vite. L'écrivain n'avait pas menti en balançant cela, prêt à déguerpir dès que la jeune femme en aurait terminé avec ce qu'elle recherchait ; si toutefois elle le faisait suffisamment vite. Dans le cas contraire ? Il n'hésiterait pas à la tirer hors de la station service pour qu'ils quittent l'endroit. Bien sûr, il pourrait tout aussi bien fuir seul et la laisser dans une situation délicate qui risquait fort de devenir rapidement mortelle mais il n'était pas ce genre de personnes, encore suffisamment altruiste malgré tout ce qui était arrivé pour imaginer laisser quelqu'un derrière lui à la merci des errants alors qu'il avait le pouvoir de faire quelque chose.

Heureusement pour eux, Sarah s'était suffisamment activé et ils avaient pu sortir avant que les rôdeurs n'entrent dans le bâtiment, mais ils n'étaient pas tirés d'affaire pour autant et ne pourrait pas souffler immédiatement. Il y en avaient trop, bien trop pour qu'ils ne puissent les gérer. Une fois encore ils durent filer avant qu'il ne soit trop tard et c'est sans même avoir besoin de s'accorder qu'ils s'étaient mis à courir dans la seule rue encore dégagée qui s'offrait à eux. Le brun suivait sans réellement se poser de question, tâchant de bien faire attention aux endroits où il posait les pieds pour ne pas se laisser distraire et trébucher ; mieux valait en effet qu'il évite au maximum de se retrouver empalé sur son piolet.

De longues minutes de course qui eurent raison de sa forme physique et le poussait à respirer un peu plus fort, son palpitant battant toujours plus. L'adrénaline aidait sans doute, cet instinct de survie qui le poussait à se tirer du bourbier où ils s'étaient mis, et surtout le fait de savoir que Hannah l'attendait à la maison qu'ils avaient investi. Des motivations, mais qui n'aidaient en rien à calmer les battement ahurissants de son cœur. En tournant au coin d'une rue cependant, ils n'eurent d'autre choix que d'arrêter leur course. Un cul-de-sac, super, il ne manquait plus que ça. Laissant voguer son regard autour de lui d'un air un peu nerveux, il ne manqua pas de remarquer les quelques morts qui arrivaient déjà.

Les propos de Sarah le sortirent cependant de ses pensées alors qu'il se contentait de hocher brièvement la tête. Il la suivit jusqu'à l'échelle, la laissant monter en première sans risquer d'y mettre également son poids au même moment ; mieux valait éviter qu'elle ne se brise et qu'ils tombent tous les deux. Un premier errant isolé arriva jusqu'à lui, écopant de la pointe du piolet en plein crâne et, lorsqu'il s'assura que sa camarade du jour était bien arrivée en haut, il grimpa à son tour, évitant de justesse la main d'un nouveau rôdeur qui avait tenté d'agripper sa cheville. Il ne tarda pas à rejoindre la jeune femme sur le toit, s'appuyant un court instant sur ses cuisses pour reprendre sa respiration. Pas qu'il se faisait vieux, ou peut-être un peu, mais c'était surtout qu'il n'avait jamais été habitué aux gros efforts, la respiration ne suivant jamais comme il le fallait.

Ayant pris quelques minutes, le Mainois rejoint la blonde au bord du toit, s'asseyant juste à ses côtés en souriant légèrement à ses mots. « Tout mon programme du jour vient d'être foutu en l'air en quelques minutes oui, à croire que c'est trop demandé d'avoir un peu de tranquillité » avait-il répondu sur un ton assez léger, observant néanmoins d'un air blasé les errants juste en dessous. Amenant son sac sur ses genoux, il en sorti également un paquet de cigarettes à moitié plein, en glissant à son tour une entre ses lèvres pour l'allumer. Il ne fumait pas régulièrement, mieux valait éviter une dépendance inutile quand on voyait l'état du monde, mais parfois il n'y résistait pas, notamment en sentant l'odeur de la fumée dégagée par la barrette de nicotine de sa partenaire. Tournant la tête vers elle, il fit un peu la moue avant de lancer : « Bon, puisqu'on a apparemment du temps devant nous, parle moi un peu de toi, que je garde un autre souvenir que celui d'une inconnue qui m'a tiré de la mouise. » Certes, discuter ne servait pas à grand chose, sans doute qu'ils ne se reverraient jamais après tout cela, mais au moins ils pourraient passer un peu le temps et après tout, elle n'était pas obligée d'être franche, chacun pouvait se créer la vie qu'il voulait désormais, les souvenirs qu'il souhaitait.



Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non. Le temps efface tout. Et ce qui reste à la fin ce sont les ténèbres. Parfois au cœur des ténèbres on retrouve d’autres personnes et parfois au cœur des ténèbres on les perd à nouveau.
“La Ligne Verte” SK
Revenir en haut Aller en basVoir le profil de l'utilisateur  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Ordinary World   
Revenir en haut Aller en bas  
- Ordinary World -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Terminés-
Sauter vers: