Partagez | 
 

 (glenn) « no one lives forever »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 13:16


GLENN ALEXANDER DUNPHY
30 YO AMERICAINE PAYSAGISTE travelers
i've got a war in my mind

Explique ici le caractère actuel de ton personnage.

Est-ce que l'épidémie a réellement changer Glenn ? Pas vraiment. Il a toujours été un homme solitaire et froid. Peu sociable, il n'a jamais éprouvé le besoin de se mêler à la foule, de fréquenter du monde et d'avoir un grand cercle d'ami. Élevé par un père militaire strict, il lui a inculqué très tôt des valeurs partagées comme la droiture, la loyauté et la persévérance. Travailleur, il s'est toujours donné à fond dans tout ce qu'il entreprenait, préférant échouer en essayant que se contenter d'attendre les choses. La fatalité ? C'est pour les faibles. Il réfléchit toujours avant d'agir, prudent, la témérité ne faisant pas parti de sa palette de défauts. Courageux et altruiste, il est du genre à aider sans rien demander en retour. Il n'attend absolument rien des autres, il trace sa route et se cogne seul aux tracas de la vie. Il a toujours été un homme banal, pas de ceux qui se font remarquer, humble et réservé. L'arrogance suinte parfois dans son comportement, le cynisme craché par des verbes souvent acerbes et tranchés. Borné, il aime avoir raison et peut se risquer à se ridiculiser pour prouver qu'il a raison. Il n'écoute que lui-même et n'aime pas recevoir des ordres ou n'être qu'un simple exécutant. La rancune tenace, il ne pardonne pas facilement et n'oublie rien. Faux calme, sa patience a des limites et mieux ne vaut pas la tester dans le mauvais sens. L'épidémie a fait de lui un survivant solitaire et indépendant qui n'a pas besoin des autres pour se sentir vivant. Soit par peur de s'attacher et de se risquer à aimer ou par pur orgueil mal placé.



Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..


Physique : Glenn mesure un mètre quatre-vingt cinq pour soixante-quinze kilo. Il a certainement perdu du poids et de la masse musculaire à cause de la malnutrition. Sec, mince et un torse finement musclé. Des épaules larges et un regard emeraude qui reflette facilement les horreurs du passé. Des cheveux châtains clairs ébouriffés qui tirent vers le blond sous le soleil d'été. Une barbe fournie et mal taillée qui le vieillit et qu'il garde plus par habitude que par soucis d'esthétisme. Sa joue gauche est marquée par une cicatrice suite à un affrontement avec des infectés. À première vue, il ne semble pas très amical, l'allure froide et neurasthénique. Doté d'un certain charisme, il se considère banal, de ceux qu'on ne remarque pas dans la rue. Un style vestimentaire absent, se contentant de porter des vêtements confortables comme un jean, une chemise et une paire de boots usées par le temps.

Equipements : Un sac à dos qui contient les lambeaux de sa vie passée. Une couverture, son porte-feuille et une photo de sa famille décimée. Des vêtements de rechange, une lampe torche défectueuse, des allumettes, une gourde d'eau et quelques barres chocolatées. Il possède une carte du pays, un couteau de chasse et une machette comme arme contre les infectés. Il possède également un colt et une cartouche de munition au cas où. Il est beaucoup plus à l'aise avec les armes blanches.

Compétences : Doué de ses mains, ancien ouvrier paysagiste, il a une bonne connaissance de l'environnement qui l’entoure. Il pratiquait la boxe anglaise et sait donc se battre si l'occasion se présente. Le sport lui a permit d'obtenir avec beaucoup d'entraînement une endurance et une agilité non négligeable. Il sait allumer un feu, pêcher et se repérer facilement dans la nature. Bon tireur, il privilégie tout de même sa machette à son colt, plus discret. Il sait se débrouiller tout seul et il s'est toujours contenté du strict minimum pour vivre.

-->
the last of us

Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

On ne choisit pas sa famille mais on peut choisir de suivre sa propre voie. Fils unique de Charles et Moira Dunphy. Un père militaire, une mère enseignante, il grandit au milieu de règles strictes et austères. Élevé pour devenir un parfait petit soldat à l'image d'un paternel désireux de voir son fils servir un pays qu'il aimait. Des valeurs nationalistes et extrêmes qui ne séduisirent guère l'enfant qui rêvait d'être astronaute comme beaucoup de petits garçons. La tête dans les étoiles, rêveur et solitaire. Glenn embrassa très tôt l'envie de s'émanciper d'une famille dont il ne partageait pas les idéaux vétustes et archaïques. Les seuls moments heureux de son enfance furent partagés en compagnie de son grand-père maternel. Un homme respectable et droit qu'il prit rapidement comme modèle. Des week-end de pêches à refaire le monde dans une minuscule barque perdue sur les immensités du lac Washington. Enfant peu expressif et chétif, le blond se sentit déjà à sa place perdu au milieu de la nature. Tandis que les autres gosses s'amusaient, lui il préférait lire et s'évader d'un quotidien stressant grâce aux romans de Dickens. Une attitude qui ne plaisait pas vraiment au paternel qui trouvait son gamin trop mou, l'obligeant alors à faire du sport, à s'endurcir sous les coups de ceintures et les études bibliques d'une mère dépressive et fanatique. Peu brillant lors de ses études, l'école fut pour lui une prison l'empêchant de parcourir le monde. Des envies d'évasions, de fouler d'autres terres et de connaître d'autres civilisations. Le gringalet se transforma alors en jeune homme plus fort grâce au sport, plus grand pour s'interposer contre un père violent. Une fois le lycée terminé, il décida de quitter la maison pour suivre sa propre route loin de la pression paternelle. A seulement dix-sept, il traversa les Etats-Unis en stop pour connaître le pays d'où il  venait. Vivant de petits boulots merdiques pour se payer ses road trips, il termina par poser ses valises à la Nouvelle-Orléans. Il tomba sous le charme de cette région, du bayou et du vieux carré. Il y resta jusqu'à que l'ouragan Katrina finisse par détruire ce qu'il avait construit. Il reprit alors la route du sud et trouva alors un job d'intendant dans un ranch au Texas. Un vie de nomade solitaire qui semblait lui convenir,  l'envie de changer de pays et de parcourir l'Europe à la recherche de nouvelles sensations.

Malheureusement la vie était aussi faite de malheurs et de tragédies, obligé de revenir à Seattle pour s'occuper de son grand-père gravement malade. A l'aube de ses vingt-cinq ans, celui-ci succomba au cancer, laissant à son petit-fils sa maison de campagne comme héritage. Il tenta alors de renouer avec ses parents, mais les retrouvailles furent gâchées par un père rancunier qui ne voulait plus entendre parler de ce fils qui représentait à lui-seul sa plus grosse déception. Une mère impuissante qui préféra suivre son mari et laisser son fils renié par un géniteur atrabilaire. Glenn décida alors de poser ses valises à Seattle et de construire une vie libérée de la joute patriarcale. Le blond trouva alors un emploi de paysagiste, ayant toujours aimé bosser dans la nature afin de se sentir libre. Il rencontra alors une jolie rousse nommé Samantha et le couple décida de s'installer rapidement ensemble. Il n'était pas astronaute et encore moins sur les routes comme il l'avait toujours voulu. Mais Sam représentait à elle-seule son unique étoile qu'il aimait contempler inlassablement. Elle le faisait voyager chaque jours avec sa cuisine et son amour sincère. Il avait fini par trouver un  équilibre parfait, loin de l'agitation citadine et d'une famille qu'il méprisait. Des perspectives d'avenirs qui ne tardèrent pas à devenir flou avec l'arrivée du virus. Le début de la fin.

Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

→ Les faits doivent commencer dès les premiers temps de l'épidémie, merci de vous référer à la Chronologie

→ La survie de votre personnage devra être bien détaillée. Nous autorisons les sauts temporels si ces derniers ne sont pas très longs. Vous devez expliquer ses aventures, ses déplacements, ses rencontres. Même si votre personnage intègre un groupe, cela ne veut pas dire qu'il ne se passe plus rien au quotidien.

→ Aucun minimum de ligne imposé mais un texte très détaillé fera obligatoirement un bon nombre de ligne. Conseil d'ami.

→ Intégrer un groupe en manque de membres vous rapportera des points supplémentaires !

time to meet the devil
≡ pseudo › verbis.diablo
≡ âge › vingt-six ans


≡ comment as-tu découvert le forum ? › google je crois.
≡ et tu le trouves comment ? › très complet ! beau travail.
≡ présence › régulière, je passe tous les jours.

≡ code du règlement › Ok - Jay
≡ crédit › de la bannière et du gif, écrire ici
fiche (c) blue walrus.
passeport :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Álvarez
American Dream
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 28/01/2017
Messages : 1674
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 13:19

Bienvenue par ici toi !
J'aime beaucoup ce choix d'avatar, et le look qu'il a ! Impatiente de lire un début de fiche :p
(par contre c'est emerald freedom)


“Don’t regret the past, just learn from it.” | Ben Ipock
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Grant
Modératrice
avatar
Date d'inscription : 08/11/2016
Messages : 1675
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 13:21

Bienvenue ! Bon courage pour la présentation =)



   
Where there's Hope, there's Life
I tell myself you don't mean a thing, And what we got, got no hold on me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 13:22

Merci beaucoup vous deux !
Haha erreur de ma part rectifiée XD
Revenir en haut Aller en bas
Reese B. Maddox
avatar
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 590
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 13:33

Bienvenuuuue ! Bon choix d'avatar ! Very Happy



In your eyes
love I get so lost, sometimes, days pass and this emptiness fills my heart. When I want to run away, I drive off in my car but whichever way I go, I come back to the place you are... ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Norman T. Owens
#Shemale
avatar
Date d'inscription : 10/12/2015
Messages : 1711
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 13:34

Hellcome !




Revenir en haut Aller en bas
Dwight A. Momsen
Leader | Northern Creek
avatar
Date d'inscription : 31/10/2015
Messages : 3744
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   Dim 19 Fév 2017 - 14:01

Bienvenue parmis nous Very Happy


₪ You Don't Stop Being A Soldier Because You Got Wonded In Battle ₪

Mes AnnexesDwight écrit en #66cccc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (glenn) « no one lives forever »   

Revenir en haut Aller en bas
 
(glenn) « no one lives forever »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ELLE FANNING ✤ murder lives forever
» Love me now or hate me forever!
» FLEUR ✤ forever young
» Vous cherchez un homme ? [Glenn]
» Cinéma : The Glenn Miller story.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: