The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -36%
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
Voir le deal
33.93 €

Partagez
- Still alive -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMar 7 Mar 2017 - 18:10
L’idée semblait plaire à Neil comme elle plaisait à Daniel. Un léger sourire aux lèvres, il approuva les paroles de son nouveau coéquipier en hochant la tête. Oui, avec du temps et du travail, il pourrait y avoir moyen de bien gérer la place. Dans les enclos, ce ne serait pas impossible de faire pousser des légumes et, s’ils étaient chanceux, il resterait du matériel médical. Du matériel en général, même. Il n’était pas médecin, mais il avait tout de même quelques bases, en tant que biologiste. Points de suture, bandages… castrations, même si ça ne risquait plus de servir. D’un nouveau signe de tête, il confirma le nom que donnait Neil.

- Oui, Woodland Park Zoo. C’est ça.

Au nord de Seattle. Cela ne faciliterait pas les choses, mais ils y parviendraient. Dan avait survécu à Vancouver suffisamment longtemps pour se sentir capable de faire le voyage. En ville, les morts étaient parfois nombreux et pouvaient s’assembler pour former des masses dangereuses mais, quand on savait comment se déplacer en silence, ils représentaient rarement une menace imparable. À eux deux, ils pourraient y arriver.

- Ne t’inquiète pas pour les cadenas. S’il y a bien une chose que j’ai appris dans les zoos, c’est qu’ils gardent toujours des clés cachées partout autour.

À l’époque, l’idée lui avait toujours semblé un peu idiote. Avec un mauvais coup de chance, n’importe qui aurait pu se retrouver avec les mauvaises clés. Maintenant, cependant, il ne s’en plaignait pas. Ils n’auraient pas à chercher bien longtemps pour dénicher un trousseau, ou quelques clés indépendantes, qui étaient en général suffisantes pour entrer un peu partout. Il tenta de se remémorer ce qu’il savait sur le zoo. Ils avaient une collection assez imposante, il lui semblait. Et – plus particulièrement – ils avaient quelques espèces de fauves, et au moins deux espèces d’ours. Cela signifiait qu’ils auraient nécessairement quelques enclos de contention. Ces enclos, qui répondaient aux normes de sécurité, lui semblait être plus que prometteurs. Ils seraient suffisamment bien élaborés et solides pour les protéger en cas de problème.

Resterait à régler le problème de l’eau et de la nourriture. Il y aurait probablement plusieurs systèmes aquatiques et quelques pompes, donc la possibilité d’avoir de l’eau pas trop difficilement. Les vivres représenteraient donc leur plus grande difficulté. Il réalisa à cet instant que qui disait zoo disait également système de dépannage. Trop de choses dépendaient de l’électricité. Il y aurait bien quelques batteries et au moins une génératrice. Cependant, même si l’idée de bénéficier d’un peu de courant était tentante, il ne fallait pas oublier que ces monstres mécaniques ne faisaient pas que manger le carburant en bonne quantité : ils émettaient un bruit terrible, de quoi rameuter tous les rôdeurs des environs. Il vaudrait mieux la laisser de côté, à moins d’avoir un coin bien insonorisé.

Jetant un bref coup d’œil à Neil, il s’arrêta un instant, songeur. Et si le zoo était occupé ? Si des gens y étaient déjà, leur feraient-ils de la place ? Quant au mort, leur réponse dépendrait beaucoup du nombre. De toute façon, il était inutile de trop y penser. Ils verraient lorsqu’ils y arriveraient et décideraient selon ce qu’ils y trouveraient. En attendant… s’ils devaient entrer à Seattle… ils devraient probablement soulever le sujet tôt ou tard.

- Je suppose que contourner la ville et rentrer par le nord prendrait trop de temps – et trop de vivres. On va sans doute devoir entrer et longer la côte, quelque chose dans le genre. Passer pas trop loin du centre.

Il prit une pause, ses yeux sombres se posant sur le jeune, comme pour lui laisser le temps d’analyser ses paroles. Dan ne voulait ni forcer la chose à son compagnon de voyage, ni la lui empêcher. Valait mieux laisser Neil prendre sa propre décision.

- Si tu veux jeter un coup d’œil pour ton père, regarder dans les parages… ou si tu veux attendre après, comme tu veux…
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMer 8 Mar 2017 - 8:07

Daniel connaissaient déjà le fonctionnement des zoos, où trouver les clés, probablement deux trois trucs à propos des sécurités. Ce plan semblait parfait. Peut-être un peu trop, tellement évident qu’il devait y avait une couille énorme en plein milieu, mais ce soir Neil ne voulait pas y penser. Ce soir il ne voulait pas se coucher en se disant qu’ils allaient échouer, que cette vie n’allait pas s’améliorer et que dans un mois, s’ils vivaient jusque-là, ils seraient dans la merde qu’aujourd’hui.  
Le gamin avait juste envie d’y croire pour la nuit.
Ils se montaient tout un flan à deux, alors qu’ils ne se connaissaient que depuis une heure, comme s’ils étaient destinés à survivre ensemble pour le meilleur et pour le pire. Après tout dans ce monde, quand on avait la chance de croiser quelqu’un sur la même longueur d’onde, on ne pouvait se permettre de le lâcher. C’était si rare, les humains étaient si rares, Neil n’imaginait déjà plus le quitter, pas sans raison. Un jour ils seraient séparés, par la mort, la vraie ou celle qui marche, ce serait bien assez tôt.
Il ne se faisait pas de si grandes illusions qu’il pensait devenir vieux dans ce zoo, mais y habiter un temps, ne serait-ce un an, c’était au moins envisageable. A eux deux, deux pleutres, c’était possible d’y arriver.

Assis près de lui, il hochait vaguement la tête, décollant son regard du sac de couchage pour fixer le mur. Non définitivement, contourner n’était pas une option, ce serait sans doute plus dangereux qu’utile pour eux. S’ils avaient des chances d’éviter quelques morts, ce seraient des vivants qu’ils croiseraient, ils avaient la sale manie de se placer partout où les premiers n’étaient pas en abondance. Longer la côte… il n’avait pas d’avis prédéfini, allait ouvrir la bouche, mais l’autre embraillait sur son père.
Neil laissait flotter quelques secondes de silence avant de croiser son regard. Son père. Il ne faisait pas parti de ses plans, pendant dix glorieuses minutes, il avait oublié qu’il eut un jour existé.
« Je… » Il hochait la tête. « On verra plus tard. »
S’il était destiné à le croiser, il le ferait. Le chercher comme un débile en courant dans tous les sens n’aiderait sans doute pas la cause, pire, il risquait de le trouver. Et là… là il ne saurait vraiment plus quoi faire. Il était capable de se monter des chars à propos d’un hypothétique zoo pas couvert par les morts, mais revoir son paternel, ça c’était quelque chose qu’il ne pouvait se figurer.

« Du coup, tu voudrais qu’on passe par… la 15 pour entrer ? » La page était ouverte sur le secteur Des Moines. Changer de sujet, il n’y avait que ça à faire, c’était mieux, vachement plus productif. Un instant circonspect, il captait qu'ils ne pouvaient pas décider de tout cette nuit, ni même s’assurer que c’était une bonne idée. Tous les plans du soir risquaient de changer au jour levé.
Il lui jetait un œil, puis redescendait drastiquement au fil des pages vers Tacoma. « On devrait d’abord se fixer un coin provisoire par ici. Pas forcément longtemps, juste profiter du calme un peu, dès qu’on sera dans Seattle, vraiment dans le centre-ville, ça va être la course et y aura plus de retour en arrière possible. » Il se redressait un peu. « Faudrait qu’on prévoit de quoi on aura besoin pour le zoo avant d’être en ville. Comme ça dès qu’on y est, on s’installe, on a plus à bouger pendant un moment. »

Ça allait déjà être un joyeux bordel de parvenir jusque-là. S’ils devaient traverser tout Seattle, survivre au centre-ville, nettoyer leur fort prochain, ils seraient crevés une fois posés. Mieux valait prévoir de se reposer, au moins un peu, juste un temps. Ne pas y parvenir au bout de leur vie et totalement claqués pour devoir aussitôt se remettre à bouger.
« Faudra qu’on fasse les courses avant aussi. Avec la jument comme j’ai dit, j’peux faire des allers retours rapidement et discrètement, toi tu peux prévoir le matériel. On aura besoin de graines pour les plantations, je sais pas s’ils ont le minimum de jardinage ? » Surement, peut-être, à moins qu’ils n’achetaient tout sur les marchés.
« Au fait t’as une voiture ou.. ? » Il serait peut-être bon d’en avoir une pour transporter tout ce beau bordel. Même avec les sacs de selle, ils risquaient de vite manquer de place.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 12168
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMer 8 Mar 2017 - 15:58
Ça papote, ça papote, ça fait des plans sur l'avenir... mais le présent ne s'oublie pas. Peu à peu, vous entendez quelque chose : un éclat de voix qui s'élève. Celle-ci se rapproche, dans un rayon de 100 mètres sans doute ?

A l'aiiiiiiiiide !! S'il vous plait ! Quelqu'un !

Puis une détonation et un nouveau cri. Allez-vous intervenir ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMar 14 Mar 2017 - 3:51
Daniel n’insista pas. Si Neil n’était pas prêt à affronter la vérité, peu importe ce qu’elle pouvait être, il n’allait pas l’y obliger. De toute façon, l’idée de chercher un inconnu probablement mort au beau milieu de la ville ne le réjouissait guère. Tant mieux si Neil ne voulait pas se lancer tout de suite dans cette quête dangereuse. Il se contenta donc d’écouter le jeune indiquer le chemin, sans trop prêter d’attention aux détails : de toute manière, il ne connaissait pas assez la région pour lui offrir de meilleur itinéraire. Et, à en juger par ce qu’il savait de Seattle, il ne devait pas y avoir dix mille moyens d’atteindre leur objectif.

- Je te fais confiance pour la route. Je connais pas trop les environs, pas assez pour trouver mieux, en tout cas. Mais, tu as raison. Vaut mieux chercher les environs avant. Avancer prudemment vers la ville – tâter le terrain. Avec un peu de chance, on trouvera de quoi survivre un petit bout de temps. Assez pour s’installer si tout va bien, en tout cas. Il me reste quelques conserves, un peu de riz et deux ou trois autres trucs, mais je ne miserais pas une expédition complète là-dessus. Comme je disais, j’ignore dans quel état sera la place.

Pensif, il réfléchit aux installations disponibles dans les zoos qu’il avait déjà inspectés. Techniquement, il y avait tout ce qu’il fallait pour un minimum de survie mais, en règle générale, tout était pensé pour les animaux, et un peu pour les visiteurs. Ils trouveraient probablement de la vaisselle, des sanitaires et quelques objets utiles au personnel. De quoi aménager la place à leur souhait, si elle n’était pas déjà sinistrée par les morts.

- Il devrait y avoir pas mal d’outils. Des pelles, des râteaux… Des fourches. Tout ce qu’il faut pour ramasser la merde. En quantité industrielle. Par contre, pour le jardinage, à part les outils… On trouvera peut-être quelque chose dans le bureau du paysagiste, ou quelque chose comme ça, mais je ne mettrais pas ma main au feu.

D’un haussement d’épaule, il s’arrêta. Daniel ne s’était jamais passionné pour le jardinage. Il connaissait bien les plantes et leur fonctionnement, mais leur entretien ne relevait pas de ses spécialités, au contraire. En guise de décorations, il préférait les cactus, qui résistaient à ses oublis fréquents.

- Et, non. Je n’ai pas de voiture. Trop bruyant, je trouve. Et il faut toujours chercher du carburant. J’avais une camionnette dans les premières semaines, on se l’est fait volée. Je suis à pieds depuis. C’est meilleur pour la santé.

Un léger sourire étira le coin de ses lèvres. Il devait également admettre être un piètre conducteur. Il se sentait bien plus en confiance sur ses deux jambes que sur la banquette d’une voiture, petite ou grande. En général, dans ses voyages, il laissait les autres le conduire. Il n’eut cependant pas le temps d’ajouter quoi que ce soit : un cri lointain lui fit tourner la tête. Figé un instant, Daniel porta lentement la main à sa machette, se redressant un peu plus sur son sac de couchage. Dans la rue, quelque part, on appela à l’aide. Le pire était à venir. Une détonation fendit l’air. Daniel pinça les lèvres, plus choqué par le coup de feu que par le cri qui le suivit. Peu importe ce qui était en train de se passer à l’extérieur, cela n’annonçait rien de bon.

Prudent, comme si le simple petit bruit avait pu trahir leur position, il fit pencher son poids vers l’avant pour poser les pieds à terre, prêt à bondir comme un félin. Ses yeux alternèrent entre la porte et le sac d’alarme qui reposait à l’entrée, puis se posèrent sur Neil, comme pour le consulter du regard. Ce ne devait pas être un ami du garçon ; il ne doutait pas de sa sincérité lorsqu’il lui avait annoncé être seul. Quelqu’un d’autre, un imbécile d’inconnu, se trimballait dans la rue à la noirceur – et attirait tous les rôdeurs dans les parages. Brillant.

Il eut un instant envie d’approcher la fenêtre et tirer les rideaux pour voir ce qui se passait, mais il se ravisa. La lumière des flammes risquait de révéler leur position. Il se contenta donc de se relever, la main toujours serrée sur la poignée de son arme. Combien de rôdeurs pouvaient converger vers le petit coin tranquille, maintenant ? Chose certaine, il était bien trop tard pour fuir les environs. Se jeter dans le noir revenait à tendre la main aux rôdeurs.

Et l’inconnu ? À nouveau, il se tourna vers Neil, les traits tirés par l’hésitation.

- Je suppose que c’est pas ton ami, hein ?
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMar 21 Mar 2017 - 8:10

Pas de voiture, tant pis. C’est vrai que c’était emmerdant au quotidien, bruyant, gourmand en essence, nécessitant des réparations régulières, pas franchement le bon plan. Ça aurait pu leur être utile pourtant, au moins pour deux ou trois trajets, juste de quoi transporter quelques trucs.
Un sourire perçait sur les lèvres de Neil à la remarque. Pas faux, c’était meilleur pour la santé. Lui-même s’était découvert une passion pour le crapahutage depuis son passage dans le parc olympique. L’apocalypse avait quelques bons cotés, parfois. Ils vivaient tous dans la merde, couverts de poussières, à crever la dalle et la soif, mais tout le monde était à la même enseigne. Le gamin n’avait plus à flipper à chaque pas en public, à chaque mot prononcé et chaque intention qu’il avait vis-à-vis de ses pairs. Les règles étaient simples à présent, celui avec le plus gros gun l’emportait, toujours, sans combat. Putain il lui fallait mettre la main sur un flingue.

Si le cri l’avait fait sursauter, le coup de feu achevait de lui glacer le feu. Les hunters. C’était le premier truc qui lui était venu à l’esprit. La bande de psychopathes qui étaient dans le secteur l’automne dernier. Non, ils étaient à Gig Harbor. En six mois ils avaient pu descendre jusqu’ici. Putain. La voix de l’autre le faisait frémir, il tournait les yeux sur lui. Bien sûr que non. Il secouait à peine la tête. Il n’avait pas laissé un mec dehors en pleine nuit pendant qu’il tapait la discut’ avec un autre.
Putain il n’avait pas d’arme à portée de main. Putain.

Se redressant en essayant d’arrêter de respirer, il jetait un œil à la table. Sa hache était dans la sacoche. Son poney était tendu au possible. Pas le choix. Il se détachait de Daniel pour aller se coller au nez de sa jument. « Schht. » Il lui murmurait des trucs dans le creux de l’oreille, assez bas pour que son acolyte n’entende pas. Câlinant sous la gorge, il faisait un pas de côté pour ouvrir le sac de selle et sortir son arme.
Putain il détestait cette arme, déjà contre les morts, alors les vivants…

Un regard au zoologiste, ou biologiste, ou quoi qu’il fut en –iste, Neil s’assurait qu’il était prêt à en découdre. Il le semblait, parfait. Le gamin l’était carrément moins. Le silence de mort dehors lui foutait plus les boules encore qu’entendre de nouvelles détonations. Combien de temps devraient-ils attendre avant de déclarer les alentours sûrs à nouveau ? Que feraient-ils si la victime entrait soudainement, suivie par les cadavres et ses agresseurs ? Que feraient-ils si les hunters venaient à eux ? L’autre et lui-même n’étaient pas vraiment de fiers combattants à en juger par leurs carrures seules et les plans qu’ils montaient sur du vide depuis tout à l’heure.
Comment s’en sortir putain ?

Neil glissait le long du flanc de la jument, assuré qu’elle n’allait pas soudainement paniquer et hennir à tout va. En général elle était plutôt discrète, temps que ce n’était pas un mort qui était en face d’elle.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMar 28 Mar 2017 - 16:06
Sans un bruit, machette à la main, Daniel avança en direction de la porte. Une chaise trônait non loin, peut-être serait-il sage de l’utiliser pour assurer leurs arrières pendant la nuit. Cependant, chaise ou pas, avec ce coup de feu, l’envie de dormir se faisait moins urgente. En tout cas, pas les deux à la fois. Il s’installa contre le mur et se tourna vers Neil et son équidé. L’animal comme le garçon restaient sages, visiblement habitués à ces situations. Rien de bien surprenant. Après tout ce temps dans l’après-monde, qui ne l’était pas ?

Bien des gens. Il ne devait pas oublier les autres, avant Neil. Tous morts, et pour quelle raison ? Parce qu’ils étaient idiots. Parce qu’ils manquaient de quelque chose. Ils finissaient tous par se faire tuer. Cela arriverait aussi à Neil.

Dan secoua la tête pour chasser ses idées sombres. Ils étaient ici, et maintenant, avec quelqu’un possiblement caché dans les parages. Sans compter sur tous les rôdeurs que le coup de feu allait rameuter. Il valait mieux penser en termes de survie plutôt qu’en termes de mort. Pour l’instant, en tout cas, aucun bruit ne troublait le silence nocturne. En tentant l’oreille, peut-être parvenait-il à entendre les lointains gémissements des macchabées, mais il pouvait tout aussi bien s’agir du vent que de son imagination.

D’un geste lent, un peu rassuré, Daniel glissa sa machette dans son fourreau à nouveau. Tout se passerait bien. Le danger semblait être passé… pour le moment. Une fois le soleil levé, il serait plus aisé de quitter les environs sans tomber sur les rôdeurs. Avec un peu de chance, ils auraient déjà levé le camp, du moment que l’imbécile qui les avait alertés n’était pas là pour les garder en haleine. Secouant la tête, il s’installa sur son sac de couchage, assis en indien, une main toujours crispée sur la garde de son arme. Les flammes réchauffaient son côté droit, projetant sur lui leur lueur orangée.

- Tu n’as qu’à te coucher. Dors un peu. Je vais monter la garde, m’assurer que…

Il laissa le reste de sa phrase en suspens. Neil n’avait probablement pas besoin d’une grande imagination pour savoir ce qu’ils risquaient à l’heure actuelle. Autant le potentiel survivant que les rôdeurs qui le suivaient représentaient de sales dangers. La principale différence reposait dans leur capacité à ouvrir les portes.

- On va se reposer un peu jusqu’à ce qu’il fasse clair. Je te réveillerai si jamais il se passe quelque chose. Sinon, quand je serai trop épuisé pour rester vigilant. Quand le soleil sera levé, on pourra lever le camp. Contourner les environs, pour éviter ces merdes… Ça ne devrait pas être trop ardu, dans quelques heures. Leurs mouvements perdent vite en cohérence, quand il n’y a rien pour les stimuler. À part quand ils sont trop nombreux. J’ai vu une de ces hordes, vers le nord, qui stagnait. Un peu comme une mer. Tu vois, il y en a qui migrent… si quelque chose lance le mouvement. Mais parfois, leur masse est juste… tellement dense qu’ils se stimulent les uns les autres.

D’un haussement d’épaule, il chassa le sujet puis bailla longuement.

- Mais peu importe. Je doute qu’on se retrouve avec un groupe de cette taille. Pas ici, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 12168
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 EmptyMer 29 Mar 2017 - 12:07
Le silence était trompeur. Alors que vous pensiez être tranquilles, vous espériez même aller vous coucher, de nouveaux coups de feu fendent la nuit. Plus proches, répétés, et quand la salve s'arrête, vous entendez des sanglots et de nouveaux appels à l'aide. Les derniers, avant qu'un hurlement déchirant vous vrille les tympans.

Ce n'était pas des pilleurs en traquent, il s'agissait simplement d'une pauvre femme solitaire poursuivie par une meute. Votre inaction l'a condamnée : les rôdeurs la dévorent en ce moment même. Mais doit-on vous en vouloir ? La survie avant tout. Il parait...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Still alive   Still alive - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Still alive -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: